AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Dim 28 Oct - 0:18




Un capitaine bien mystérieux.



Les murs ont des oreilles, cela est bien connu, encore plus à bord du Titanic. Pour enquêter, il faut murmurer, se cacher et prendre garde qu’une fouine ne soit pas à côté. Vous voilà maintenant loin des regards indiscrets, loin de tout et ensemble. Vous vous questionnez, qui est donc le Capitaine ? Pourquoi est-il toujours là quand des problèmes arrivent ? Encore et toujours un nom : le Capitaine, cet homme que personne n’a vu avant le naufrage et qui est désormais omniprésent.
Moi The Ghost, je vais vous conduire dans un monde de mystère et d’enquête. Ensemble, nous allons découvrir le secret du Capitaine, mais allez-vous me faire honneur ? Seriez-vous assez aviser pour rechercher ce que cet homme cache.
Elia et Marcus, vous qui êtes dans le court de squash, pensez-vous pouvoir résoudre ce mystère ? Se pourrait-il que la princesse et le loup puisse combiner leurs forces? A vous de nous le dire.
Moi The Ghost, je vous donne un unique indice pour le moment : « Le secret du Capitaine se situe dans vos cœurs. »


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Jeu 1 Nov - 15:04

Elia aimait faire la fête, s'amuser, danser et rompre avec le quotidien des secondes et des troisièmes classes, parfois un peu trop calme à son goût, bien qu'elle soit partisane de la tranquillité. Les quartiers des troisièmes classes avaient en cela quelque chose de particulièrement fascinant, les fêtes s'y déroulant étant beaucoup plus animés, quelques fois même un peu trop. Les chopes de bières ne manquait jamais (amenant avec elles quelques ivrognes), les rires et la bonne humeur encore moins. Lorsque vous êtes enfermé chaque jour dans un univers confiné où la bien-séance ainsi que l'hypocrisie était de mise, il était agréable de pouvoir se lâcher en compagnie de ces personnes encore mal apprécié de la plus haute classe. Dans sa plus tendre jeunesse, la blondinette avait côtoyée cette classe de la population à Londres, notamment par l'intermédiaire du restaurant de ses parents. Ce dernier accueillait essentiellement les ouvriers des usines voisines, venant déjeuner lorsque leur maigre salaire augmentait par miracle ou encore boire quelques bières. Elle les avait toujours trouvé sympathique et loin d'être stupide comme certains s'amusaient à le penser. Ce qui était bien, lorsque l'on venait d'une famille modeste, c'est que l'on pouvait toucher à toutes les castes de la société et avoir sa propre opinion sur le monde qui nous entoure.

Ce soir-là, la jeune femme avait décidé de laisser de côté un de ces nombreux dîners pompeux pour passer un peu de bon temps. La soirée passa si rapidement qu'elle ne se rendit compte de l'heure qu'une fois la moitié des participants allongés telles des larves sur le sol, à moitié endormit. Légèrement essoufflée par les nombreux pas de danse effectués et fatiguée, elle prit le chemin du pont D, sur un chemin qu'elle n'avait jamais encore prit auparavant pour se retrouver devant les grandes vitres de la salle de Squash. Encore à cette heure tardive, les lumières étaient restées allumées. Étrange. Il y aurait-il un joueur nocturne ? Ni une, ni deux, Elia descendit dans la salle, visiblement vide.


-Il y a quelqu'un ? Demanda-t-elle, sa voix résonant contre les murs de la salle.

Personne ne répondit. Personne, excepté une balle de jeu rebondissant sur le sol avant de se dégonfler et étant lancée de nulle part. À en analyser la direction, elle était sans nul doute lancé d'en haut. Hors, les vitres du haut étaient toujours fermés pour une question de sécurité vis-à-vis des curieux en cours de match. Il ne restait plus que la porte, que la miss n'avait pas entendue se refermer. En regardant bien autour d'elle, Elia se rendit compte que cette balle n'était pas la seule dégonflée, les autres étaient également dans cet état. De plus, les raquettes voyaient leur filet coupés.
Qui pouvait être assez fou pour casser ainsi tout ce matériel ? Le Capitaine, peut-être ? Après tout, on le retrouvait toujours dans histoires à problème sans vraiment le voir. Depuis ce qu'il s'était passé au fumoir, plus rien ne pouvait l'étonner.

Elle ne pu définir si son action était du à la faible dose d'alcool qu'elle avait ingurgité tout au long de la nuit, mais la comédienne fut inévitablement attirée part cette balle plate. Elle la saisit entre ses mains et la fit tournée sur elle-même, se perdant l'espace d'un instant dans sa contemplation, tout en bougeant légèrement sur ses pieds. Soudain, elle sentit que son pied droit écraser quelque chose, sans nul doute une autre balle. Ou un pied. Dans un bon, Elia se retourna et poussa un cri de surprise en se retrouvant nez à nez avec un individu inconnu à ce jour. Punaise, on n'avait pas idée d'arriver ainsi derrière les gens (et d'autant plus derrière elle) !


-Je... Je suis désolé, s'empressa-t-elle de dire, consciente que son cri aiguë ait pou lui briser les tympans. Je ne vous avais pas entendu arrivée, j'ai cru que c'était... Enfin bref.

Elle se coupa net, sa voix rapide et essoufflée devant certainement rendre incompréhensible ses mots. Elle aurait aussi très bien pu lui asséner le fait qu'il lui avait fait peur et que c'était mal passé, mais la fête à laquelle elle venait d'assister l'avait de trop mit de bonne humeur pour qu'elle puisse prendre un air mécontent.

-Est-ce vous qui avez envoyé cette balle ?

Qui sait, peut-être que miss Bradbury le tenait, son fou. Ou son Capitaine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Sam 3 Nov - 23:37

    Il y a des soirs où la soirée est telle que vous ne vous en souvenez plus. Ce soir n'était pourtant pas un soir comme celui-ci. J'avais fait la fête comme souvent, j'avais dragué comme à chaque fois et j'avais attiré comme très souvent une belle demoiselle à moi. Je lui avais fait la cours déposant un simple baiser sur sa joue droite en guise de fin de soirée pour elle mais pas forcément pour moi. Elle me verrait donc un autre jour à une autre soirée et se souviendrait de moi comme étant le charmant jeune homme qui lui avait donné un simple baiser, rien de plus, un parfait gentleman en somme. C'est ce que je m'efforçais d'être en tout cas avec les belles jeunes femmes que j'attirais dans mes filets, et il y en avait pas mal mine de rien depuis que nous étions revenus ici, il y a maintenant presque une année. Le temps file tellement vite que je n'ai pas vu passé cette année. Alors que je me dirigeais vers ma cabine, je passais devant le court de squash qui était encore allumé à cette heure tardive. Je n'étais pas spécialement adepte de ce jeu mais voyez-vous, si j'avais envie de me défouler envoyer une balle contre un mur pouvait faire son effet, mais ce soir ce ne serait pas le cas. Pourtant, cette lumière m'interpelait grandement. Qui pouvait bien être là ? J'entendis alors une voix féminine demander s'il y avait quelqu'un mais apparemment ce n'était pas le cas, il n'y avait absolument personne dans la pièce malgré les balles et les raquettes présentent dans le coin. La jeune femme contemplait une balle qu'elle faisait tourner tout en se reculant légèrement jusqu'à marcher sur mon pied que je venais de mettre en évidence. Je reconnaissais la jeune femme, du moins de vue. Nous avions assisté à la même soirée ce soir, et elle semblait avoir bu un peu trop d'alcool la demoiselle. En tout cas, elle avait une voix très puissante, lorsqu'elle avait crié, elle m'avait pour ainsi dire débouché les tympans. Elle s'excusa alors presque immédiatement de m'avoir arracher les oreilles. Cela me fit sourire. Elle ne m'avait donc pas entendu arrivé, elle pensait que c'était quelqu'un d'autres. Peut être avait-elle rendez-vous ici avec un amoureux, qui sais ? Elle me demanda si j'avais envoyé cette balle mais ce n'était absolument pas le cas.

    " Je viens d'arriver tout comme vous, interloqué par la luminosité de la salle. Mais peut être que vous attendiez quelqu'un d'autres que moi ce soir ? Je vous ai croisé à la petite soirée tout à l'heure, peut être que vous aviez rendez-vous dans ce cas je prendrais congé. En tout cas, je n'ai pas envoyé cette balle. Vous pensez qu'il y a quelqu'un d'autres ici ? "

    Bizarrement, si cette balle n'avait pas été envoyé par moi mais qu'elle roulait quand même quand elle est arrivé, c'était qu'il y avait quelqu'un d'autres, non ? La situation était en tout cas assez bizarre, mais ça ne me dérangeait pas, j'aimais les situations bizarres.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Dim 4 Nov - 2:02




Les fantômes cachent bien des secrets.



C’était une belle et douce jeune fille : Isobel. Les cheveux blonds comme les blés, les yeux bleus, personne n’a oublié, celle qui était morte dans la sinistre salle des désirs. Depuis ce jour, elle ne connaissait pas la paix, elle errait dans les coins les plus sombres du Titanic, tentant d’assouvir loin du monde sa peine. Elle n’avait pas oublié qui était le responsable de sa mort, tout comme le Capitaine ne l’avait pas oublié. Elle errait seule et pour l’éternité, jamais elle n’aurait la paix. Elle flottait au-dessus du sol, conduisant à elle un froid intense, elle était la mort. Elle les vit les deux passagers en train de se questionner à propos du Capitaine. Enfin, le monstre attisait la curiosité. Tel un voile, le fantôme s’avança apportant la froideur de la mort avec elle. Elle regardait le duo de son regard vide de vie, puis avec une voix sortie des Enfers, elle se mit à leur parler.

« Il m’a tué, c’est un monstre, ce n’est pas un homme, mais un monstre, regardez ce qu’il m’a fait. » Murmure-t-elle lugubrement.

Puis Isobel finit par s’évaporer, non sans accorder un regard plein de larmes aux deux passagers présents. Elle les laissant avec encore plus de questions.


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Dim 18 Nov - 18:18

[HJ : désolé pour le retard ! :S]




Cet homme semblait avoir participé à la même petite fête que la jeune femme, pourtant, son visage ne lui disait rien du tout. Il fallait toutefois noter qu'elle avait passé le plus clair de son temps à rigoler et à danser, au point de ne pas vraiment faire attention aux personnes qui l'entouraient. Dans ce genre de soirée, s'amuser et se laisser aller au divertissement était le plus important, sans se soucier de quoi que ce soit. Ce qui se passerait demain n'apparaissait pas comme un problème primordiale ; il fallait vivre l'instant présent au maximum. Cependant, savoir que l'inconnu l'avait remarqué, avait emprunté le même chemin qu'elle et se trouvait exactement dans la même pièce, à quelques centimètres à peine, la laissait perplexe. Ces couloirs menaient principalement aux appartements des secondes classes et, sans vouloir paraître impoli, il n'en avait pas l'allure. Deux hypothèses s'installaient alors : soit il partait pour une petite promenade sur les ponts supérieurs (ou quoi que ce soit d'autre dans ce genre), soit il la suivait. La deuxième option était la plus désagréable, et nul ne pouvait le prouver. Quels seraient ses gains ? Les femmes ne manquaient pas en troisième classe et je doute qu'Elia soit d'un quelconque intérêt, même en ayant un petit peu trop but que d'habitude. Quoi qu'il en soit, le fait qu'il pense à un potentiel rendez-vous donné en ces lieux était perçut comme particulièrement aberrant pour la demoiselle. Quiconque la connaissait savait que, fleur bleue comme elle l'était, elle n'aurait jamais demandé à rencontrer un possible cher et tendre en ces lieux (encore moins en sentant la cigarette, l'alcool, et quelque peu la sueur).

-J'allais vous poser exactement la même question.

Elle eut à peine le temps de répondre qu'un phénomène dont elle se sentait bien passé se produisit. Un fantôme, celui d'une femme, apparut devant eux, entraînant avec elle une atmosphère froide et inquiétante. Ses yeux, vide et sans expression, fixés sur eux. Elia se recula légèrement, un frisson parcourant son corps. N'était-il pas les seuls fantômes à bord du Titanic ? Comment se faisait-il que cette jeune femme soit dans un état pire que le leur ? Alors, oui, il y avait quelqu'un d'autre dans cette salle, sans pour autant affirmer qu'elle soit leur lanceuse de balle. La voix retentissant contre les murs glaça son sang, tandis que ces quelques mots la perturbèrent. Dans un silence de mort, l'apparition fantomatique disparut, les laissant à nouveau seul, avec encore plus de questionnement. Bizarrement, la blonde était parfaitement calme ; c'était somme toute l'effet de l'alcool. Quoi qu'il en soit, sa curiosité avait fait surface et ne semblait pas vouloir se cacher pour l'instant.

-Vous pensez qu'elle parlait de qui ? Du capitaine ?

Il n'aurait pu s'agir d'aucun autre monstre, du moins qu'ils ne connaissent tous les deux. Oh, bien sûr, le Titanic avait en son bord bon nombre d'hommes que l'on pourrait qualifier de monstre, mais jusqu'à présent aucune rumeur sur un supposé meurtrier n'avait atteint les oreilles de la comédienne, pourtant assez informé de ce qui se racontait à bord du navire.

Ses yeux étaient restés fixés à l'endroit même où l'esprit venait de s'évaporer. Bon sang, pour une fois qu'elle n'avait pas son carnet de note sous la main ! Cette soirée semblait vouloir se terminer aussi bien qu'elle avait commencée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Jeu 22 Nov - 1:19

    La situation de ce soir semblait être assez louche quand même. Cette jeune femme était arrivé là dans un timing similaire au mien alors que je n'avais nullement l'intention de la suivre. Je ne la connaissais pas du tout et puis, elle n'était pas vraiment mon genre, quoique je m'en accommoderais fort bien si jamais la soirée se finissait comme ceci. Je ne sais pas du tout si cela est son genre, il ne semblerait pas, mais vous savez, les apparences sont souvent trompeuses. Elle allait donc me demander si j'avais rendez-vous par ici, mais ce n'était pas le cas.

    " Et bien non, je n'avais pas rendez-vous dans le coin, j'aime me balader un peu de partout sur le navire, il m'arrive souvent de passer par ici mais en général, la pièce n'est jamais éclairée lorsqu'il fait nuit, en tout cas, jamais de cette façon. C'est louche en tout cas. "

    Oui, je disais que cela était louche mais je n'étais pas prêt d'arrêter de le dire. Un phénomène louche, étrange et bizarre au possible se produisit dans la pièce. Un fantôme bien différent de nous se montra devant nous. Mais, mais qu'est ce que ce truc ? Ce spectre était-il bien réel ou alors avions nous trop bu ? Elle semblait voir la même chose que moi, elle se recula d'ailleurs d'un bon mètre en restant scotchée du regard sur l'emplacement de la jeune femme qui était là et qui n'était plus. On l'avait tué, de façon plus atroce que nous ? Nous étions mort mais elle était donc doublement morte ? Elle me demanda alors si j'avais compris de qui la bonne femme parlait. Je n'en avais pas la moindre idée, alors que ma compagne du moment pensait avoir à faire au Capitaine.

    " Le Capitaine ? Il l'aurait doublement tué ? Non parce que nous sommes mort, mais elle semble être morte de chez morte ! Je ne sais pas comment c'est possible, mais il y a un truc de très très louche. Je ne sais pas si c'est cette pièce ou quoi, mais, mais je trouve ça bizarre. Vous aussi vous trouvez ça bizarre rassurez moi ? "

    Pour une fois que je racontais n'importe quoi sans le but de draguer mon interlocutrice, il aurait fallu noter ça dans le calendrier. J'ai du répéter plein de fois mais, comme si tout cela était vraiment bizarre. Enfin, vous m'aurez compris !
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Dim 25 Nov - 21:08




Un capitaine bien mystérieux.



Voir un fantôme, ce n’est pas une chose commune, mais pourtant, ils ont tous fait face à cette funeste apparition. Pauvre Isobel te voilà partie dans un recoin du Titanic, te cachant par honte, ou par dépit. Vous avez l’impression de devenir fou ? Non c’est la triste réalité, vous êtes tous voués aux enfers, mais l’avez-vous compris ou restez-vous dans l’illusion. Oh le Titanic est beau, un véritable orgueil pour l’humanité, mais il vous a tous condamné. Un seul maître règne un bord : le Capitaine. Qui est-il ? Comment peut-il tirer les ficelles de ce jeu qui n’amuse que lui ? A vous de la découvrir, une simple conversation avec cet homme ne le fera pas dévoiler qui il est et encore moins ce qu’il vous veut. Il aime les devinettes, prenez-vous à son jeu.
Vous êtes en manque d’indice ? Ne vous inquiétez pas, écoutez. Alors que vous êtes là à vous poser des questions sur la douce Isobel, une étrange voix se fit entendre dans votre esprit. Comme un murmure, un sifflotement, ou une simple schizophrénie. « Ne cherche pas plus loin, le secret du Capitaine est autour de vous. » La folie s’est-elle emparée de vous ? Non ne vous tapez pas contre un mur, ce n’est que le jeu du destin, qui tente de vous guider vers la vérité.


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Sam 15 Déc - 15:17

Il y avait plusieurs explications aux phénomènes se déroulant sous leurs yeux. Premièrement, les deux jeunes gens avaient peut-être un peu trop bu et, sous l'effet de l'alcool coulant dans leurs veines, ils se mettaient à halluciner et à voir des choses bizarres. Deuxièmement, cela n'était qu'un rêve ou un cauchemar défilant dans l'esprit d'Elia, endormit dans son lit. Troisièmement, ils se trouvaient simplement face à une plaisanterie. Ces trois hypothèses étaient parfaitement probables, pourtant, elle savait qu'il n'en était rien. On leur lançait un défis, celui de trouver qui était réellement ce capitaine si mystérieux et diabolique. Pour mettre au clair tout ce qu'il se passait dans cette salle, il fallait se prêter au jeu. Cela tombait à merveille, puisque la demoiselle ne laissait jamais une question en suspend sans avoir de réponse. Si elle n'avait pas été si peu croyante, sans doute aurait fuit la pièce, criant à l'apparition du diable et refusant de sortir de sa cabine pendant des lustre. Par chance, la mort l'avait éloigné de toute foi envers un Dieu protecteur.

-Je trouve tout ça très bizarre aussi, je vous rassure. Mais après tout, qu'est-ce qu'il ne l'est pas, ici ?

Rien. Absolument rien. Le rationnel avait disparu du Titanic en même temps que leur forme vivante.

-Au fait, je me nomme Elia. Elia Bradbury.

Ladite Elia s'éloigna du jeune homme d'un pas lent et particulièrement discret, passant au regard les balles dégonflées jonchées sur le sol et celle qu'elle tenait dans la main. Le questionnement de l'inconnu était tout à fait juste : Pourquoi étaient-ils resté sous la forme la plus mortelle qu'il soit, alors que cette pauvre femme se soit retrouvé sous forme transparente, effrayante ? Si cela se troue, on pouvait perdre davantage d'humanité en tuant une des personnes présentes... Pourtant, quiconque avait essayé de quitter ce navire en sautant par-dessus bord s'était retrouvé dans un lit à l'infirmerie. Mais qu'en était-il des autres se donnant la mort à l'aide d'une arme, d'un couteau, ou que sais-je encore ? Même si cela fonctionnait, cela ne pouvait être la cause de l'apparence fantomatique de la morte, ayant attribué la faute au capitaine.


-Peut-être que le capitaine a mit fin à ses jours avant le naufrage, ce qui expliquerait son état.

Et le corps étant resté à bord, son esprit serait mort une seconde fois. En y réfléchissant bien, cette possibilité était un peu tirée par les cheveux ; On ne mourrait qu'une seule fois physiquement. Mais mentalement ?
Une voix sifflante et menaçante résonna dans son esprit. Miss Bradbury avait beau tourner autour d'elle pour trouver la potentielle source, elle venait de nulle part. Encore une fois, ce n'était pas son imagination, mais bien la réalité. Toutefois, Elia avait besoin d'une confirmation pour savoir si elle n'était pas folle.


-Vous avez entendu ? Vous avez entendu cette voix ? S'exclama-t-elle à l'adresse de l'homme dont elle ne connaissait toujours pas le nom.

Cette chose ne les laisserait pas tranquille avant qu'ils n'aient trouvé ce qu'elle voulait qu'ils trouvent. Il faudrait cependant que les indices soient un peu plus... clairs. Autrement, la nuit risquait d'être très, très longue. Quelle idée elle eut de venir dans cette salle de Squash...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Lun 17 Déc - 17:29

    La situation était assez déroutante, je dois bien vous l'avouer, mais après tout qu'est ce qui n'est pas déroutant sur ce navire ? Le simple fait que nous soyons dessus est déjà plus ou moins déroutant, n'est ce pas ? En tout cas, je discutais avec cette jeune femme qui semblait être plus ou moins lucide, enfin selon ce qu'elle avait bu. Ces raisonnements semblaient être proches des miens, nous nous étions bien trouver puisqu'elle trouvait elle aussi la situation assez bizarre, plus que d'habitude en tout cas.

    " Et bien je trouve que c'est encore plus bizarre que d'habitude, c'est tout, encore un coup du Capitaine mais je n'en vois pas l'intérêt pour le moment. "

    C'est vrai, pourquoi nous faisait-il ça ? Je ne comprenais pas pleinement là où il voulait en venir, mais nous allions nous poser un tas de questions, il aimait de toute évidence jouer avec nos méninges. Puis, elle se présenta alors que je ne lui avais même pas demandé son prénom. Elle s'appelait donc Elia. Si j'avais été d'humeur, je l'aurais complimenté sur son prénom mais là, je pensais à totalement autres choses en rapport avec le maître apparent de ce navire.

    " Enchanté, moi c'est Marcus, Marcus Cream. "

    Je lui faisais un petit sourire en bougeant légèrement la tête vers le bas comme pour la saluer. Mon nom de famille pouvait faire rire, j'étais une vraie crème, enfin si on se fiait à mon nom de famille évidemment, car la réalité était dirons-nous différente. Elle émit ensuite une hypothèse parmi tant d'autres. Si la morte devant nous était dans cet état c'était que le Capitaine l'avait tuée avant le naufrage. Possible, mais sans preuves cela ne pouvait pas donner grand chose;

    " Possible, on ne peut savoir à ce niveau là, nous n'avons aucune preuve et la fantôme s'est déjà volatilisée. Je pourrais vous sortir tout un tas de théorie mais ça ne resterait que de la théorie, en pratique, c'est autre choses, n'est ce pas ? "

    Oui, dans la pratique, les choses étaient bien plus compliquée à mon avis, sinon, nous ne serions pas là, sur ce navire. Il y avait bien une raison, mais cette raison m'échappait. Peut être qu'il y en avait même plusieurs, je ne saurais tellement vous le dire. C'est alors qu'une voix me murmura quelques choses, une voix venue de nul part. Elia me demanda alors si je l'avais entendue.

    " Oui, je pense que nous avons entendu la même chose, vous ne rêvez pas Elia. Le secret du Capitaine est donc autour de nous. Cette salle a-t-elle une particularité ? Ou bien cette voix parle-t-elle du navire en général ? Qu'est ce que vous en dites ? "

    Cette voix ne me faisait pas plus peur que cela. Si le Capitaine voulait nous jouer un tour, ça ne me faisait ni chaud, ni froid, c'était plutôt amusant d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Mar 18 Déc - 17:59




Un capitaine bien mystérieux.



Terrible vision qu’est la réalité. Hors moi The Ghost, je suis là pour vous montrer la vérité, ce que vous ne pouvez voir et que le monde vous cache. Regardez le Capitaine, fier à bord de ce navire qui vient de couler, des corps longent le sol, il est le seul debout triomphant dans sa plus grande splendeur. Il regarde vos corps, les admires, vous êtes désormais ses pantins. Autre image, nouveaux souvenirs de ce cher Capitaine. Il est là, dans le couloir de la porte blanche, avec une jeune enfant, elle sautille tandis qu’il la conduit vers cette porte. Il l’ouvre et l’enfant finit par partir, loin dans un monde inaccessible pour nous. Il était là depuis le début, il nous a vus nous réveiller. Il est notre passeur d’âme, celui qui conduit les passagers dans l’autre monde. Mais est-ce seulement ça ? Autre image, il est là, admirant la pauvre Isobel, elle mourrait, lui souriait, la condamnant à une éternité sous la forme d’un fantôme. Pauvre enfant, il l’avait tué ! Nouvelle image d’horreur, un steward vint le voir, il ne croyait plus en ce Titanic, il menaça le Capitaine, ce dernier lui arracha le cœur, comme ça, avec ses propres mains et il regarda l’homme mourir et quitter ce monde. L’avait-il envoyé en Enfer ou au Paradis ?
Vous en avez découvert un peu plus sur cet homme, moi The Ghost, je vous ais permis de voir, ce que vous ignoriez, l’envers du décor. Mais cela sera-t-il suffisant pour que vous découvriez son secret ? Qui est donc le Capitaine ? Maintenant, vous avez toutes les cartes en main.

_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Jeu 28 Fév - 14:50

Le nom du jeune inconnu (qui n'en était plus vraiment un) fit sourire la demoiselle. Qu'est-ce qu'elle pouvait avoir l'air bête, avec ce sourire... Vous voyez, cette expression où quelqu'un ce force à ne pas montrer son amusement, tout en en laissant apparaître quelques traits sur le visage ? Hé bien vous avez là celui de miss Bradbury. Cette dernière ne se moquait nullement du jeune homme, mais ce nom de famille était tellement peu répandu est spécial que l'on était obligé d'avoir un petit sourire. Rire des autres n'avait jamais été une activité soutenue par Elia, qui ne voyait en elle qu'une façon de se croire supérieur aux autres et de faire du mal. Il ne s'agissait que de la méchanceté gratuite et particulièrement inutile. Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'il ne le prenne pas mal, car elle en serait sincèrement gênée, et seul le tout puisant savait à quel point la blondinette pouvait être mal à l'aise pour un rien.

Ledit Marcus Cream étala alors ses idées en ce concernant la scène des plus étranges qu'ils venaient de vivre. À vrai dire, Elia n'avait plus vraiment envie de réfléchir. En fait, elle avait l'impression qu'ils tournaient tous les deux autour du pot, sans arriver à y plonger. En même temps, quelque chose d'aussi impensable avait de quoi faire tourner au délire n'importe qui.


-Je ne sais plus vraiment quoi penser de tout ça. Lâcha-t-elle, comme lasse.

Malgré ce que l'on pouvait penser depuis le début de cette soirée, l'alcool n'avait pas encore vraiment atteint le système central de la jeune femme, également appelé cerveau. Toutefois, les effets de la boisson se firent de plus en plus sentir : le mal de tête, que l'on attrapait généralement le lendemain en se levant, la frappa en plein fouet. Oh, il ne lui faisait pas mal au point d'en être désagréable, mais Elia avait la nette impression qu'on lui tapait quelque chose à l'intérieur de son crâne. La soirée avait été longue, et les événements qui venaient de se produire l'obligeait à réfléchir sur une possible rationalité, qu'elle ne savait existante ou non. Au début, certes, elle avait été particulièrement emballée par l'idée de jouer la parfaite petite détective, mais la fatigue commençait rapidement à prendre le dessus ; toute envie d'aller arpenter les lieux à la recherche d'indice se voyait écartée. La curiosité quo s'était emparée de son âme n'avait cependant pas disparue pour autant, assurant qu'elle ferait certainement quelques recherches dans les jours qui viennent au sujet de cette mystérieuse femme fantôme et du capitaine. Qui sait, peut-être que d'autres personnes à bord du Titanic avaient fait cette rencontre des plus hors du commun et pourrait l'éclairer. Quoi qu'il en soit, une bonne nuit de sommeil ne lui ferait aucun mal pour se remettre de la petite fête et pouvoir être en forme au levé du soleil. Son carnet, faisant un tant soit peu office d'un pseudo journal intime, ne manquera pas de voir ses pages se remplirent.


-Je vais vous laisser pour ce soir. Je crains que cela ne dépasse bien trop mes possibilités de raisonnement

C'était bien trop complexe, bien trop étrange pour pouvoir être étudié à cette heure de la nuit. Lunatique, vous avez dit ? Oh, si peu.

-Bonne nuit, monsieur Cream

Tournant les talons jusqu'à la sortie de la salle, elle disparut aussi vite que le fantôme de la jeune femme, direction sa cabine, et surtout son lit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    Ven 1 Mar - 0:41

    Elia ne savait donc pas trop quoi penser de ce fantôme parmi les fantômes ainsi que de cette voix que nous avions entendue dans notre tête. Je ne savais pas trop quoi penser non plus à vrai dire. J'avais de nombreuses théories en tête, la dernière que j'avais énoncé à voix haute me semblait être la bonne, enfin, elle semblait être la plus plausible en tout cas, mais je n'avais aucune certitude. Et si le navire et le Capitaine ne faisait qu'un ? Et si le Capitaine était le navire et vis versa ? Cela semblait être complètement saugrenu en vérité. Le Capitaine était le Capitaine, c'est tout, il ne pouvait pas être le navire, même s'il semblait avoir des capacités hors du commun, mais peut être que nous aussi nous étions capable de telles choses sans que nous le sachions. Non, mais je divaguais complètement pourtant je n'avais pas bu autant que miss Bradbury. Elle ne semblait donc plus avoir envie de jouer, de découvrir ce qu'il se cachait derrière les évènements de ce soir, je chercherais donc seul, mais ce serait moins drôle ainsi. Elle me confirma son état de faiblesse apparent. Cela dépassait donc ces capacités de raisonnement ? Pour ce soir en tout cas, si elle avait été dans de meilleures dispositions, il ne faisait pas de doute qu'elle puisse réfléchir de façon parfaites aux hypothèses que je prononçais. Puis, elle me dit bonne nuit et me faussa presque immédiatement compagnie.

    " Et bien bonne nuit miss Bradbury, au plaisir. "

    Je n'avais pas le temps d'en dire plus qu'elle sortit de la pièce pour se rendre de toute évidence dans sa chambre ou dans des cabinets de toilettes les plus proche. Elle ne semblait pas être véritablement dans son assiette mais ce n'était pas tellement de sa faute, avec une petite fête, un peu d'alcool et un spectacle si étrange s'offrant à nous, il y avait de quoi perdre la tête. Pourtant la mienne restait bien sur mes épaules, il n'y avait pas de soucis avec ça. Je me retrouvais donc seul dans cette salle de squash. J'en sortais donc pour me rendre moi à ma cabine, ce soir, j'irais dormir tôt, enfin tout est relatif vu l'heure qu'il était mais ça ne me ferrait pas de mal, même si j'étais déjà mort, mieux valait que je ne défaille pas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus    

Revenir en haut Aller en bas
 

La princesse et le grand méchant loup ▬ Elia & Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-