AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 LE CHOC DES CLASSES ♦ avec Margareth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


ADMIN SADIQUEThe body of a woman, but the heart of a lion.
avatar

>
PROFIL♌ Double Compte : Esther Delmas, Mary-Ann Fleming & Scarlett Hamilton
♌ Prénom ou Pseudo : Mari-Jane
♌ Signaux de Détresse : 8567
♌ Points : 20
♌ Jour d'embarquement : 16/07/2011
♌ Age du Personnage : 23 ans
♌ Profession : Couturière & Danseuse à ses heures perdues
♌ Crédits : Mari-Jane
♌ Photo :
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine : E10
♌ Situation Amoureuse : Amoureuse de Joseph Earnshaw
♌ Présentation:
MessageSujet: LE CHOC DES CLASSES ♦ avec Margareth    Mer 17 Oct - 13:03


Comment s'introduire chez les premières classes.


La vie était éternelle et les jours se ressemblaient. La jeune femme ne supportait pas de vivre ainsi, elle voulait avoir un but dans la vie et depuis le naufrage du Titanic, ce but, elle l'avait perdu. Auparavant, elle rêvait d'être une danseuse reconnue. Elle voulait partager son rêve avec son pauvre père, elle voulait que ce dernier la voit sur scène. Cependant, aujourd'hui le rêve était terminé. Georgiana le savait, elle ne verrait plus jamais son père et le reste de sa famille, à moins qu'on ne lui accorde enfin une chance de mourir réellement. Mais, le brune était égoïste, même si cette vie était monotone, elle aimait être coincée dans ce Purgatoire, comme cela, elle avait la chance de ne pas connaître la vraie mort. Elle n'avait jamais été croyante, donc pour elle le Paradis et l'Enfer n'existait pas. Elle préférait croire au néant, puisqu'aucunes preuves n'avaient été apporté sur la présence d'une vie après la mort. Georgiana était rationnelle, par peur de l'oublie, elle préférait donc rester ici, à bord du Titanic. Au moins, ici elle pouvait ressentir, la peur, l'amitié, la colère. Elle était libre de ses mouvements et de sa vie.

La brune était justement en train de se promener dans les couloirs, pas les siens, mais ceux des premières classes. Par moment, elle croisait certaines de ces riches personnes qui faisaient les gros yeux en la voyant, elle et ses vêtements non riches, dans ces lieux où le luxe était omniprésent. Certains l'accusaient même de venir voler ici et ils la chassaient sans vergogne. Georgiana qui n'avait pas la langue dans sa poche, ne se laissait absolument pas faire. Après tout, elle était une O'Hara et la digne fille de son père. Elle au moins savait que le bonheur ne résidait pas seulement dans l'argent.
La jeune femme, en les voyant était bien heureuse de ne pas avoir d'argent. La plupart de ces personnes avaient contracté un mariage qui n'était pas d'amour. La grande romantique qu'elle était, avait beaucoup de mal à comprendre les règles de ces riches personnes. Mais comme elle se doutait, les mariages de raison étaient là pour enrichir encore plus la famille. C'était là, la grande différence entre les riches et les pauvres. Les riches se mariaient par intérêts, en tout cas pour la plupart, mais les pauvres se mariaient par amour. Pour ces derniers, l'argent n'était qu'un moyen de survit. Cela Georgiana l'avait bien vu dans sa propre famille. Ses parents se sont tués à la tâche pour leur offrir une petite éducation. Et leur dévouement avait porté ses fruits, puisque Charles et Georges, ses deux frères, avaient fais de brillantes études. Ils étaient heureux ainsi, ils avaient réussis leurs études et bientôt il allait pouvoir faire vivre la famille. Un regard triste passa alors dans les yeux de Georgiana. Cela elle ne le verrait jamais, puisqu'elle était morte. Ainsi avait été la vie pour elle. Il avait suffit qu'elle prenne une fois un paquebot pour vivre ses rêves et tout avait basculé, la privant de sa vie. Le destin pouvait faire de tragiques surprises à ses pantins. C'est ainsi que la brune se qualifiait, elle et les autres passagers, de pantins. Elle ne voyait pas les choses autrement, puisque tous pour une raison ou une autre c'était retrouvé sur le Titanic. Certains avaient survécu, d'autres non.
Chienne de vie ! C'est ce que pensa à l'instant Georgiana. Elle continuait de marcher dans les couloirs du pont A. La différence ici, avec la troisième classe était flagrante. Ici les murs étaient recouverts de boiseries et de riches tapisseries, alors que la jeune femme côtoyait chaque jour, les murs blanc de son pont. Cependant, elle n'enviait pas cet éclat de richesse, après tout il transpirait l'hypocrisie et l'étiquette de bonne conduite qui régnait chez les personnes les plus aisées.
La jeune femme continua son chemin, tout en souriant hypocritement à certaines femmes qui critiquaient sa tenue et ses cheveux détachés. Elle se moquait bien de leurs petites paroles médisantes, puisque ces femmes allaient bien devoir se faire à l'idée de côtoyer des personnes beaucoup plus pauvres.

Georgiana s'arrêta alors devant une porte, elle la poussa doucement, passa la tête pour voir les personnes qui s'y trouvaient. Elles étaient beaucoup trop peu et avec beaucoup de discrétion, elle pourrait se glisser dans l'endroit, sans se faire remarquer. La discrétion opéra et Georgiana s'installa sur l'un des confortables fauteuils en rotins du jardin exotique. Dans ce lieu entouré de plantes, la jeune femme s'était toujours sentie à l'aise, elle pouvait y rester de nombreuses heures, bien souvent en compagnie de Bridget, cela était plaisant de s'éloigner quelques instants de son univers. Surtout, depuis qu'elle était en couple avec Joseph, elle avait besoin de mieux comprendre son milieu, cherchant quelque chose de bon dans celui-ci, même si pour le moment, les bons côtés n'avaient pas encore été trouvé.
La brune, après quelques minutes à profiter du calme qui se trouvait dans l'endroit, sortit un petit livre de sa poche. Livre qui lui avait été offert par Charles. Selon lui, c'était de la pure littérature anglaise. A sa plus grande honte, Georgiana l'avait remercié puis rangé dans son armoire pour mieux l'oublier. C'est en faisant ses valises pour embarquer sur le Titanic, qu'elle se décida à l'emporter. Aujourd'hui, elle était déjà à sa troisième lecture du livre. La jeune femme ne se lassait pas de le lire. En plus, il était son dernier souvenir qu'elle possédait de son frère et donc de sa famille. Pour ne plus penser à cela, elle s'enferma tranquillement dans un monde qui n'était pas le sien, mais qu'elle admirait tout au fond d'elle.

_________________


GEORGIANA O'HARA ϟ « La mort n'est que le commencement. » Le coeur brisé, d'une jeune femme de troisième classe.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

LE CHOC DES CLASSES ♦ avec Margareth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...
» Races et classes de personnages
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-