AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Les mystères de la vie ▬ avec Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Dim 14 Oct - 17:04


Les mystères de la vie.


La vie était faite de mystère et Esther était bien placée pour le savoir. Elle-même était un mystère, on ne savait pas vraiment qui elle était, ni ce qu’elle avait bien pu faire avant de devenir gouvernante. On ne la connaissait pas, tout comme elle ne se connaissait pas. Etrange, vous me direz, mais c’est Esther ne vous en étonnez point. Grande, mince, blonde, de grands yeux bleus pétillants d’intrigues, voilà ce qui pourrait caractériser cette jeune amnésique. Elle passait dans un couloir, il n’était pas rare qu’on la regarde, mais elle, elle ne vous regardera jamais, par timidité ? Peut-être, mais il se pourrait bien que cette jeune femme veut rester anonyme pour tous. Elle fréquente des personnes, sans jamais pousser plus loin ses relations, de peur qu’un jour on ne lui pose de fatidiques questions sur son passé. Elle les craignait, puisqu’elle savait qu’elle ne pouvait pas y répondre. Dans de tels moments, elle vous regardait, confuse de ses grands yeux bleus, puis elle partait, évoquant une banale excuse, pour fuir cette gênante situation. Cependant, Esther avait changé depuis quelques temps, elle sortait plus, parlait avec bien plus de monde, se mêlait au commun des mortels. Elle, la petite fille perdue se posait énormément de question. Elle voulait savoir, elle voulait connaître la raison des évènements qu’elle avait connus il y a quelques temps. Elle ne comprenait pas pourquoi on pouvait mourir une seconde fois. Oui, Esther était morte à nouveau dans ce gymnase, étouffée par des tapis, probablement à cause du Titanic. La jeune femme avait beau lire des livres pour chercher des réponses, elle ne trouvait pas et les questions continuaient à fuser inlassablement dans son esprit. Pour elle, tout ceci n’était pas normal et elle était complètement obsédée par cette situation, elle y pensait matin, midi et soir, à chaque moment où elle pouvait y penser correctement. Pour elle, il n’y avait qu’un endroit où elle allait pouvoir trouver des informations, c’était cette mystérieuse porte blanche, celle dont tout le monde parlait. D’après les rumeurs, des personnes disparaissaient même par ce couloir.

De bonne heure ce matin, Esther se leva et se prépara assez vite pour mieux débuter sa journée. Cette jolie poupée de porcelaine se rendit dans la salle à manger, pour prendre un petit déjeuner, composé d’un délicieux croissant français et d’une tasse de café. La France lui manquait, le doux soleil, ses châteaux, tout ceci avait un goût d’amertume pour cette petite française coincée dans un bateau anglais. Par chance pour elle, elle connaissait l’anglais, mais elle ne savait pas comment, mais elle connaissait parfaitement cette langue. Probablement un héritage de son ancienne vie. Une fois son petit déjeuner prit, la jeune femme se rendit à la bibliothèque pour feuilleter quelques livres fantastiques. Esther détestait ce genre de lecture, mais elle pensait vraiment que le paranormal pourrait lui apporter des réponses. Après avoir feuilleté quelques livres et ne trouvant pas de réponses, elle les refermant, pour rejoindre son lieu favoris du moment : le couloir de la porte blanche.

Voilà plusieurs jours que la française restaient de nombreuses heures en ce lieu, attendant une réponse à ses questions, ou de voir quelque chose d’inhabituel se produire. Pour le moment, son observation n’était pas concluante. Elle y arriva bien vite, à force, elle connaissait tous les raccourcies pour se rendre dans ce mystérieux couloir. Une fois qu’elle s’y trouvait, elle s’installa sur le sol, à sa place habituelle et elle se mit à attendre. Parfois pour combler l’ennui, elle sortait son nécessaire à fumer, objet, qu’elle avait gardé de sa maîtresse, qui avait survécu au naufrage. Elle en était sûr, la baronne de Vaubernier ne s’offusquerait pas de cet emprunt. Elle sortit alors un tube et y plaça un étui, à l’aide d’un petit briquet, elle alluma la cigarette et elle prit une goulée de fumée. Esther avait l’impression de devenir folle, elle perdait son temps ici, à se poser des questions sur des choses improbables. Elle ne comprenait pas, elle ne se comprenait plus. Pourquoi avait-il fallu qu’elle meure à nouveau, tout cela était improbable et pouvait rendre n’importe qui fou. La jeune femme ferma les yeux et pris une nouvelle bouffée de fumée. Seigneur, montre lui la voie.


Dernière édition par M. Esther Delmas le Mar 2 Avr - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Mar 23 Oct - 18:15

David Larper hantait ses jours et ses nuits. Il était présent à chaque endroit, il l’a regardait en la fixant, avec cet air interrogateur. Pourquoi m’as-tu tué ? Rose était perdue. Perdue sur ce bateau, et perdue dans son esprit, dans ses pensées. Ce jeune patient, elle ne l’oublierait jamais. Il est la raison pour laquelle elle est montait sur ce navire. Non pas que ça soit de sa faute à lui, mais Rose avait été lâche, elle n’a pas assumé son erreur, et elle en paye aujourd’hui sans doute le prix. La vie lui prend ce qu’elle a enlevé à quelqu’un, et elle ne peut blâmer personne pour ça. Le poids de sa culpabilité ne cesse d’être plus lourd malgré qu’elle ait perdu la vie. Coupable, elle le restera jusqu’à la fin, si une fin il y a. Personne ne sait pour la faute qu’elle a commise, personne ne sait que c’est elle, qui a causé la mort de ce jeune homme. Elle est partie sans rien dire, sans même un au revoir à sa famille ou à quiconque, elle ne s’est jamais confiée sur le triste sort qui l’avait amené à monter sur le Titanic, et n’ayant lié aucune relation solide avec un quelconque passager depuis la tragédie, personne ne lui avait jamais demandé sa présence ici. Elle vous répondrait que c’est le destin qui a voulu ça, n’osant d’abord pas dire la vérité, mais si c’était possible, elle mourrait d’envie de dire ce qui la ronge depuis tout ce temps. Cette personne de confiance n’est pas encore arrivée, et Rose ne cesse de se remémorer son passé qui avait l’habitude d’être si joyeux avant la mort de son fiancé.

Rose marchait d’un pas tranquille, pensant encore et toujours à sa famille, et s’en voulant de ne pas les avoir prévenus de son départ. Ils doivent en ce moment l’imaginer quelque part en Angleterre, peut être en Irlande où elle aimait passer quelques jours de repos du temps où Seth était encore là. Ils doivent penser qu’elle devrait bientôt revenir, et reprendre son travail à l’hôpital. Mais il n’en serait rien. Rose Myles se demandait au fond d’elle, s’il serait mieux que sa famille pense qu’elle soit partie et qu’elle ait décidé de couper les ponts, ou bien qu’ils sachent qu’elle a péri dans le naufrage du Titanic. Seraient-ils plus malheureux avec l’une des deux options ? Peut être. Savoir qu’ils ne reverraient jamais leur fille, comme elle sait qu’elle ne les reverra jamais, est une chose incroyablement douloureuse. Certaines personnes sur ce bateau semblent ne pas connaître la même douleur qu’elle. Sont-ils au moins conscient de ce qu’il s’est passé, ou sont-ils toujours persuadé que l’Amérique n’est plus très loin ? Certains ont peut être complètement perdu la mémoire, et ne savent tout simplement pas que l’océan est à présent notre seul point de chute…

Ce bateau était un labyrinthe dans lequel Rose s’était perdit déjà plusieurs fois. Il lui semble qu’elle se trouve sur le pont E, mais elle n’en est pas sûre. Ce navire est une énigme à lui tout seul, qui contient ses propres secrets. Rose arpenta le pont, ouvrit quelques portes ça et là, marchant et remarchant sur ses pas, avant d’apercevoir, au fond d’un couloir, une porte blanche. Et devant cette source lumineuse, Rose distingua l’ombre d’un corps. Un corps frêle, mince. Rose décida de s’approcher et vit pour la première fois, celle qui passait des heures devant cette porte, et qui connaissait tous les passages pour y arriver…

( vraiment désolé pour le retard Embarassed )


Dernière édition par Rose Myles le Dim 2 Déc - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Mer 31 Oct - 0:48


Les mystères de la vie.


Tout en fumant sa cigarette, la jeune femme se disait qu’elle avait parcouru beaucoup de chemin depuis le jour de sa nouvelle naissance. Elle se savait différente depuis que le Titanic avait sombré, des images de son ancienne vie réapparaissaient. Esther avait souffert et elle le comprenait au fil des jours, la souffrance au fond de son cœur l’étreignait et elle ne pouvait rien faire contre elle. Le plus dur était de ne pas comprendre pourquoi cette douleur était là. Qu’avait-on bien pu lui faire ? Cette mystérieuse salle noire lui faisait tourner la tête, elle y réfléchissait tellement par moment, qu’elle se donnait la migraine. Toutes ses hypothèses étaient plus improbables les unes que les autres. Elle remplit à nouveau ses poumons d’une nouvelle bouffée de fumée. On lui avait dit que ça pouvait tuer, mais qui pouvait encore bien lui faire du mal aujourd’hui ? Sûrement pas la cigarette, vu qu’elle ne pouvait plus mourir. La jeune femme, aux yeux couleur azur regarda à nouveau cette mystérieuse porte, celle qui restait inexorablement close, sans que personnes ne puissent comprendre pourquoi. Elle n’aimait pas le mystère et encore moins la fantaisie que ce Titanic dégageait depuis qu’il avait coulé. Elle détestait cela, puisqu’elle ne pouvait pas l’expliquer. Ni dans les sciences, ni dans la Bible et encore moins dans les romans fantastiques. Cet univers était bien trop improbable, Esther ne s’étonnerait même plus, si elle voyait apparaître devant elle un fantôme. D’ailleurs, certains passagers disaient que celui d’une femme morte dans la salle des désirs errait à bord du Titanic. Tout cela était trop improbable pour un esprit aussi raisonnable que le sien.
Esther ne sut combien de temps sa solitude dura, mais bientôt, elle fut rejointe par une autre jeune femme : Rose Myles. Avec la force du temps, ces deux âmes brisées avaient finis par s’apprivoiser et Esther appréciait énormément d’avoir Rose dans sa vie. Les deux secondes classes s’étaient rencontrées à bord du Titanic avant le naufrage. Esther avait toujours à charge la petite Emily et cette dernière qui ne tenait pas en place avait fini par se blesser. Rose était dans le coin et elle se chargea de soigner le petit bobo. Après le naufrage, Esther trouva du réconfort auprès de Rose, tout comme cette dernière. Elles avaient fini par devenir amies, des confidentes.

« Rose ! Je ne m’attendais pas à te voir ici. Et toi non plus je pense. » Disait la jeune femme tout en souriant.

Elle se doutait bien qu’un jour, quelqu’un la verrait ici, elle passait tellement de temps à regarder cette porte, sans que celle-ci ne bougea. Peut-être qu’on finirait par la prendre pour une folle. Cependant, elle savait que quelque chose se passait, surtout quand des passagers disparaissaient, le dernier lieu où on les voyait c’était ici, nulle part ailleurs.

« Comment te portes-tu aujourd’hui ? » Demanda Esther, tout en se redressant, pour se mettre à la hauteur de son amie.

Elle laissa choir sa cigarette sur un cendrier, son fidèle ami pendant ses longues attentes. Faire un peu la causette avec Rose, ne lui ferait pas de mal et peut être qu’avec cette arrivée, la mystérieuse porte blanche finirait par révéler ses secrets.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Dim 2 Déc - 14:31

Rose s’approcha à pas de louve de la désormais célèbre porte blanche, et de l’ombre frêle qui se tenait assise devant elle. Une légère petite fumée se détacha au niveau de la bouche de l’ombre, et Rose finit par distinguer et reconnaître son amie Esther. Les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées quelques temps auparavant au détour d’une petite blessure, lorsqu’Esther avait à sa charge une jolie fillette prénommée Emily. Elles s’étaient toutes les deux très bien entendus, et Rose avait sentie que, comme elle, cette jeune femme n’avait pas l’esprit tranquille, un peu tourmenté dirons-nous. Rose se passa la main dans les cheveux, dégageant une mèche folle de son visage, et regarda son amie. Quelle surprise de la voir ici ! Rose n’aurait jamais pensé croiser Esther sur cette partie-ci du bateau. Elle-même ne savait où elle se trouvait, elle connaissait juste cet endroit par réputation, et elle se trouvait désormais devant cette porte blanche ô combien crainte, au côté de son amie décidément bien mystérieuse.
Esther s’était levée et se trouvait désormais à même hauteur que Rose. Les deux jeunes femmes s’embrassèrent amicalement ; « Rose ! Je ne m’attendais pas à te voir ici. Et toi non plus je pense. » S’exclama la jeune femme sourire aux lèvres. Pour sûr que Rose ne s’attendait pas non plus à la croiser ici !

« Esther, quel plaisir de te voir ! » s’enquit de répondre Rose, finalement assez heureuse de croiser une connaissance malgré sa surprise. « Je me baladais sans but précis et je me suis retrouvée ici. C’est une réelle surprise de t’y croiser ! »

Il n’y avait pas de lumière dans ce long corridor, et la seule source d’éclairage venait de la porte blanche. Tout se rapportait à elle avec un naturel déconcertant. Mais que faisait Esther ici ? Assise le plus simplement du monde devant l’un des endroits les craint du bateau par les passagers ? Elle semblait à l’aise, chose assez surprenante quand on pense que chaque passager normalement constitué redoute cette porte. Car chaque personne disparue du Titanic a été vue pour la dernière fois, faisant escale devant cette porte et cette salle noire. Beaucoup de questions se bousculaient dans la tête de Rose, mais au fond d’elle, elle comprenait un peu ce qui pouvait pousser la jeune femme à venir si souvent ici, – car Rose l’a soupçonna vite de s’être rendue ici plusieurs fois, et d’y avoir ses petites habitudes – coincés sur ce bateau, on commence à se méfier des choses plus vite, mais on éprouve aussi cette envie de comprendre pourquoi cela nous arrive. Et quoi de plus mystérieux et intrigant qu’une porte blanche, au fond d’un long couloir, et qui reste continuellement close ? Notre curiosité est piquée au vif, et Rose ne peut pas blâmer son amie d’en être touchée, car peut-être finirait-elle par l’être aussi…

« Comment te portes-tu aujourd’hui ? » lui demanda Esther, tout en laissant choir sa cigarette déjà bien entamée dans son cendrier. Rose allait bien, comme on pouvait l’être une fois morte sur un navire au milieu de l’océan Atlantique. Mais elle s’habituait toujours un peu plus à cette vie de mystère, de solitude – car on l’ait toujours un peu malgré les amitiés que l’on peut se faire –, et de questions sans réponses. « Je vais bien, merci. Et toi alors ? Comment vas-tu et surtout que fais-tu ici ? » lui répondit Rose, un sourire se dessinant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Sam 8 Déc - 21:18


Les mystères de la vie.


Servile solitude, amère sensation de doute. Et si, elle faisait tout cela pour rien ? Esther avait l’impression de devenir folle, pleinement prisonnière du Capitaine et de ses secrets, mais pourtant, elle se sentait plus que lucide. Elle avait peur de cet avenir, de ces instants près de la porte blanche, de ce qui pouvait advenir, si quelque chose d’étrange se passait. Elle n’était pas la plus courageuse, encore moins la plus capable de combattre. Si douce, si fragile, que pourrait donc faire cette jeune fille face aux forces du mal ? Heureusement, la funeste solitude de la jeune femme s’arrêta au moment où Rose Myles, l’une de ses amies vint la rejoindre. Quoiqu’étonnée, Esther était heureuse de voir quelqu’un, ainsi, elle n’aurait pas l’impression de sombrer dans la folie. Rose lui avoua être ici par le pur des hasards. Peut-être qu’un coup de pouce du destin, l’avait amené à elle ? Comme hypnotisé, la blonde admirait les fumées qui s’échappaient de son cendrier. Cela pouvait être dérisoire, mais la jeune femme était captivée. Depuis quelques temps, elle s’était mise à apprécier l’ambiance des fumoirs. Mourir une seconde fois avait comme changé quelque chose en elle. Perdue, elle voyait bien trop souvent des images de son passé surgir. La dernière en date, elle se voyait seule au bord d’une falaise, face à une mer déchainée. Vivait-elle près de la mer ? Tout cela était étrange et ces images bien trop perturbante pour la jeune femme.

« Je vais bien. Répondit la jeune femme tout en souriant. » Cela était faux, mais aussi vraie à la fois.

Esther jeta un regard vers la porte blanche, cette chose bien trop intrigante pour le commun des mortels, surtout que malgré toutes les bonnes volontés du monde, la poignée refusait de céder. Comme cette fameuse porte du gymnase, là où elle était morte à nouveau. Avant de laisser Rose parler à nouveau, elle répondit à sa seconde question.

« J’observe. Dit-elle en souriant. Je trouve cette porte vraiment étrange, surtout que tous disent que c’est par ici que des personnes disparaissent. Je trouve ça vraiment étrange. »

Elle espérait vraiment que son amie n’allait pas la prendre pour une folle. Ses hypothèses étaient vraiment sérieuses et n’étant pas stupide, elle avait fait des recherches, écouter les gens parler. Tout cela, l’avait conduit ici. Cependant, la jeune femme avait vraiment l’impression de perdre les pédales, peut-être prenait-elle trop à cœur ses recherches et son enquête à propos du Capitaine. Elle n’avait sans doute pas la force pour pouvoir affronter tout cela. Son esprit amnésique ne devait pas l’aider à affronter tout cela. Esther regarda Rose, elle trouvait cette jeune femme vraiment admirable, peut-être même un modèle, qu’elle pourrait suivre. Sa compagne de seconde classe, lui paraissait comme étant une femme forte, une femme, comme elle aimerait être.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Sam 22 Déc - 22:42

Rose était toute emplie de joie de pouvoir discuter avec son amie qui se faisait bien trop rare. Elle en avait assez de passer ses journées dans sa cabine à ressasser tous ces mauvais moments de sa vie. Elle se devait de passer à autre chose pour le bien de sa santé mentale. Etre prisonnière sur ce bateau était déjà un assez lourd fardeau, elle n’avait pas besoin de s’en rajouter de nouveau. Rose et Esther ne se voyaient que très rarement finalement, s’était mit à penser la jeune femme en regardant son amie. Il était temps que cela change, surtout qu’Esther avait vraiment l’air préoccupé. La croiser ici fut une réelle surprise pour Rose mais elle comprit bien vite les intentions de son amie. Cette porte blanche était peut être la clé de tout ce mystère, sinon pourquoi existerait-elle ? Rose n’avait jamais vraiment réfléchi sur la question, mais voir son amie assisse devant celle-ci ne cessant de se demander ce qu’elle pouvait bien cacher, suffit à piquer sa curiosité. « Je trouve cette porte vraiment étrange, surtout que tous disent que c’est par ici que des personnes disparaissent. Je trouve ça vraiment étrange. » Avait répondu Esther. C’est vrai que c’était étrange. Mais surtout très inquiétant. Pourtant, la jeune femme ne semblait pas l’être, et Rose ne cessait de se demander pourquoi elle adoptait une attitude si détachée, pourquoi n’avait-elle pas peur d’être ici après tout ce qu’on entendait ? Mais si Esther semblait à l’aise physiquement, Rose distingua bien vite que ça n’était pas le cas mentalement. Rose eut l’impression qu’elle prenait cette histoire trop à cœur, et que cela pouvait être dangereux. Elle n’eut pas besoin de parler énormément avec Esther pour distinguer cela. On pouvait le lire sur son visage, le voir dans ses yeux, le deviner sur les traits tirés de la jeune demoiselle.

« Tu devrais te reposer Esther, tu as l’air fatigué. Ça m’inquiète. » S’exclama Rose en s’approchant de son amie. Elle devait passer ses journées ici, car en y repensant, Rose ne la croisait que très rarement sur les autres ponts du bateau. Elle prit sa compagne par les épaules et s’écarta un peu de la porte blanche pour s’asseoir plus loin. Dieu seul sait que ce blanc pouvait être hypnotisant, et pouvait donner d’affreuses migraines. Rose avait déjà était abordée par un passager souffrant d’horribles mal-de-tête après avoir regardé pendant trop longtemps cette porte, même de loin. Alors elle n’osait imaginer l’état de son amie. Celle-ci devait absolument se reposer, elle en était convaincue. Mais Rose ne put s’empêcher de penser que la jeune femme devait sans doute éprouver le besoin de partager ses découvertes. Parler à quelqu’un était l’un des meilleurs remèdes que la jeune infirmière connaissait. Sa mère le lui avait dit. « Rose chérie, les médicaments sont de merveilleux remèdes, mais sache que les mots peuvent faire autant de bien. » Elle regarda son amie droit dans les yeux, et se mit à lui parler comme elle ne l’avait plus fait depuis longtemps, tentant de la rassurer, et affirmant qu’elle pouvait lui faire confiance…

« Esther, tu peux me parler si tu le souhaites. Je t’écouterai et ne te jugerai pas si c’est ce que tu crains. Cette porte est très intrigante, et je commence moi aussi à me demander ce qu’elle cache. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Dim 30 Déc - 0:12


Les mystères de la vie.


« La jolie blonde avançait seule dans un long couloir blanc, au bout se trouver une robe pratiquement inaccessible, mais qu’elle voulait à tout prix atteindre. Alors qu’elle marchait pratiquement au pas, elle commença par augmenter le rythme se rapprochant un peu plus de la porte à la poignée dorée. Elle était seule, il y avait un silence de mort. Ses longs cheveux pendaient tristement sur son dos, elle avait l’air d’une morte, d’une coquille vide qui n’attendait qu’une chose, donner son dernier souffle. Elle arriva devant la porte et attrapa la poignée pour l’ouvrir. Elle la tourna et poussa la porte… Elle s’ouvrit. Un monde étrange vint alors à elle, une cellule noire, triste, humide, avant au fond assise sur une paillasse, une pauvre fille, sale, qui se balançait d’avant en arrière. Une folle. La jolie blonde regarda cette fille d’un peu plus près et s’aperçut que c’était elle. Elle recula d’un pas, de deux, de plusieurs avant de heurter un corps. Elle se retourna et le vit souriant et plus magnifique que jamais : le Capitaine. »
Voici l’un des nombreux rêves ou cauchemar que faisait Esther depuis quelques semaines, des songes auxquelles, elle n’arrivait pas à prêter de sens. C’était comme si elle se retrouvait face à un puzzle de plusieurs milliers de pièces, sans avoir aucun modèle. Pourquoi se voyait-elle folle dans une cellule, est-ce que cela lui était arrivé ? Et si oui pourquoi, comment ? Selon elle, ce passé était impossible, les images les plus anciennes qu’elle possédait d’elle-même, la montrées toujours propre sur soit, dans un environnement sain et rassurant, pas dans cette cage sale et humide. Devenir folle était peut-être l’avenir qui l’attendait, ou encore le dessin du Capitaine. Le pire pour Esther, c’était qu’elle se doutait de tout cela, elle avait pleinement conscience des désordres qui commençaient à naître en elle, tout comme son incurable obsession pour le Capitaine. Par chance pour cette fois-ci son amie Rose Myles était présente pour mieux la distraire de cette douce folie. Avec sa présence, Esther oubliait un peu, mais ses obsessions n’étaient jamais bien loin.

« Ne t’inquiètes pas Rose, c’est juste qu’en ce moment j’ai le sommeil très léger, même quand je prends un remède, je n’arrive pas à faire une nuit complète. Mais je pense que cela se passera, ce n’est qu’une période. »

Réellement ? Esther avait beaucoup de mal à le croire elle-même. Arriverait-elle un jour à passer une bonne nuit de sommeil, sans cauchemar ? Probablement pas. Même durant des périodes plus calmes, elle avait toujours eu le sommeil agité, des rêves étranges, auxquels venaient parfois s’ajouter des flashs d’une vie oubliée. Telle une petite fille prise en faute, Esther regarda Rose, cherchant un peu de réconfort dans son regard. Cette dernière vint alors s’asseoir à ses côtés et l’éloigna de cette porte qui devait probablement par son pouvoir rendre fou les passagers. Rose tenta alors de faire parler la jeune femme, comme n’importe quel psychiatre l’aurait fait. Mais Esther allait-elle coopérer.

« Je ne sais pas vraiment. J’ai fait partie des personnes qui sont morts à nouveau et depuis, je me sens différente. Je ne comprends plus le sens de cette vie, si on peut encore appeler ça une vie. Je ne sais pas si pour toi c’est pareille, mais j’ai l’impression d’être la marionnette de ce paquebot ou bien du Capitaine. Jamais ici on ne sera heureuses Rose. On connaîtra que de la peine, la mort et la souffrance. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    Mar 2 Avr - 12:19

Rp abandonné.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les mystères de la vie ▬ avec Rose    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les mystères de la vie ▬ avec Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ruelles] Une rose avec bien trop d'épines [PV: Chi Yume & Victoria Mccroffed]
» La fête de la rose à Chaalis
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Giggles, un Lézard Rose à Crête Bleue qui le Vit Mal ~
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-