AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Des retrouvailles surprises [Feat Meredit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Des retrouvailles surprises [Feat Meredit]   Mar 25 Sep - 11:51

« Une gare est le plus bel endroit pour des retrouvailles, parce que c'est normalement le lieu des séparations. En se retrouvant dans une gare, on a l'impression de conjurer le mauvais sort. »
De Daniel Poliquin

Un cri dans les couloirs des troisièmes classes se fait entendre et éveille ainsi la plupart des personnes qui étaient endormi. En effet, la veille au soir, ils avaient légèrement festoyer et s’étaient donc coucher tard. Très tard. Trop peut-être. Le cri réveilla en sursaut Andreï qui s’assit sur son séant tout en se cognant la tête contre le lit du dessus. Il avait oublier que c’était un peu juste pour lui quand une personne dormait dans le lit du dessus. Il se massa le front en soupirant et se dit qu’il devait changer de couchette. Vraiment. Cela devenait urgent. Ce n’était nullement la première fois qu’il se faisait avoir mais, heureusement pour lui, il n’avait que rarement un bleue ou une petite bosse. Enfin.
Il se leva et ouvrit la porte de la cabine qu’il partageait avec d’autres et passa la tête dans le couloir. Une femme pleurait et tremblait tandis qu’on essayait de la rassurer.

FEMME - « Il … Il y avait un … un rat … Enorme ! »
HOMME - « Tu ne t’y es pas habitué ? »
FEMME - « Ses choses sont horribles. Brrr, j’en ai froid dans le dos »
HOMME 2 - « Tsh, t’es qu’une bécasse. La p’tite bête va pas manger la grosse ! »

La femme se releva d’un coup et gifla le second homme en l’injuriant copieusement. Elle se détourna d’eux par la suite et s’en alla en courant et en pleurant. Andreï soupira. Il n’avait pas tout compris à la situation mais il savait que si la femme avait lever la main sur l’homme, c’était pour une bonne raison. Il referma la porte et hochant la tête. Ses « colocataires » le regardait avant de retomber comme des mouches sur leurs oreillers pour se rendormir. Andreï savait qu’il n’y arriverait pas lui.

Il s’habilla donc de son éternel habit un peu élimé recousus par ses soins de façon un peu grossière. Après tout, il n’était pas très doué dans ce genre de chose. Avant de partir de chez lui, il n’avait jamais fait de couture, il avait juste vu ses sœurs et sa mère faire et c’est grâce à cela qu’il avait un peu apprit bien qu’il y ai encore beaucoup de travail avant que se soit vraiment parfait … Certes, ses habits étaient élimés mais Andreï en prenaient soins et soin de son apparence également c’est pourquoi, il n’était jamais souillon ou habillé un peu débraillé. Non, jamais … à part dans sa cabine avec ses compagnons de chambre, parfois quand ils avaient trop bu par exemple.

Son ventre décida qu’il était temps pour lui d’aller trouver de quoi manger. Il sortit donc de la cabine le plus silencieusement possible. Il se dirigea à son rythme près de la porte des escaliers menant aux ponts supérieurs et inférieurs et s’engouffra à l’intérieur. Andreï salua poliment les demoiselles qui se trouvaient dans la cage d’escalier, continuant son petit bonhomme de chemin. Il ouvrit la porte menant sur le Pont F et s‘engouffra dans le couloirs pour se diriger vers la salle à manger des troisième classes. Il marcha au milieu d’eux, très à son aise, saluant ceux qu’il connaissait ou alors par pur politesse avant de s’asseoir à une table, seul. Certes il connaissait des gens mais préférait les laisser avec les autres parce que, pour le moment, il ne pourrait pas vraiment se mêler à leur conversation. Il s’installa confortablement sur sa chaise et regarda le plafond en attendant que la nourriture soit présenter.

Une vieille dame vient l’aborder, un collier de bric et de broc à la main et lui demanda de l’aider à le remettre. Andreï accepta. Il se leva, prit le collier et le remit autour du cou de la dame qui le remercia tandis qu’il lui souriait avant de s’incliner. La dame repartit. Il se rassit et repartit dans sa contemplation du plafond, les yeux un peu dans le vague et le vague à l’âme …
Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles surprises [Feat Meredit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles surprises ♦ avec Elizabeth Tudor
» Retrouvailles innatendues ( feat keny et nymphe )
» Retrouvailles Surprises [PV Matawa]
» Des retrouvailles inattendus[Feat Cri-Kee]
» Des retrouvailles tragiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-