AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫    Dim 9 Sep - 19:39

Laisse la musique guider tes pas


La nuit avait été courte pour Madelyn Watson. La demoiselle, bien qu'exténuée, n'avait cessé de tourner dans son lit attendant que les bras de Morphée viennent enfin l'accueillir. Ce qui fut finalement le cas, après de longues heures à attendre ce moment où le sommeil s'offre à vous. La nuit ne fut pas reposante pour autant, le nuit de Madelyn fut perturbée par un cauchemar. Un cauchemar qu'elle avait déjà fait et qui revenait la hanter de temps à autre la nuit, lorsqu'elle s'y attendait le moins. Une fois de plus, elle avait été hantée par la nuit durant laquelle elle connut la mort. Elle avait revécu, une fois de plus, la naufrage du Titanic. Ses souvenirs de cette nuit étaient encore encrés dans son esprit, si bien qu'elle eut l'impression de mourir une seconde fois. Elle avait senti l'eau glacée de l'océan s'engouffrer peu à peu dans ses poumons et la vie quitter progressivement son corps. Elle se réveilla en sueur alors qu'elle se sentait mourir dans son rêve et regarda paniquée autour d'elle, se demandant où elle était. Tout lui revint alors en mémoire, elle était morte et se trouver prisonnière du Titanic, elle se trouvait actuellement dans sa cabine où elle était en train de dormir. Malgré son retour à la réalité, il fallut quelques minutes à Madelyn pour se calmer et retrouver complètement ses esprits.

Suite à cela, elle se leva et se prépara pour cette nouvelle journée qui débutait, de très bonne heure pour elle. Elle attrapa le livre qu'elle était en train de lire et sortit sur le pont. En arrivant, elle s'installa sur un banc et remarqua que le jour n'était pas encore tout à fait levé. Elle en profita pour admirer l'aurore, ce moment si particulier entre la fin de la nuit et le début du jour. Pour elle, l'aurore a toujours été l'un des moments les plus romantiques dans une journée, voir un ciel si coloré l'emplissait de joie, elle se sentait apaisée lorsqu'elle avait la chance de pouvoir admirer l'aurore. Malheureusement, ce moment n'était pas éternel et bien vite, il prit fin, alors Madelyn ouvrit son livre et reprit sa lecture, sans se soucier du temps qui passait car, après tout, elle avait la vie devant elle. Cependant, la lecture de son livre était déjà bien avancée et bien vite, elle termina le roman qu'elle lisait. Un léger soupir s'échappa des lèvres de la demoiselle tandis qu'elle se levait pour rejoindre sa cabine. La matinée n'était pas bien avancée, mais elle se demandait déjà ce qu'elle allait bien pouvoir faire de sa journée. C'était l'un des inconvénients au fait d'être une âme errante, les journées étaient longues et on ne savait pas forcément comment les occuper. Elle sortit de ses sombres pensées en entrant dans sa cabine pour ranger le livre qu'elle venait de terminer, puis ses yeux se posèrent sur l'étui qui contenait son violon. Elle l'attrapa alors, pensant que jouer serait une bonne idée, ça lui remonterait le moral, et ça l'occuperait. Il lui arrivait parfois de jouer des heures durant sans s'en apercevoir.

D'un pas joyeux, presque sautillant, Madelyn quitta sa cabine, heureuse de cette nouvelle activité qu'elle venait de trouver et quitta le couloir desservant les cabines des deuxièmes classes. Ses pas la guidèrent vers le jardin exotique et, finalement, elle décida que c'était l'endroit parfait pour jouer du violon, à moins qu'elle n'ait pas envie d'aller ailleurs qui sait ? Elle sortit son violon de son étui comme si c'était son bien le plus précieux, ce qui était d'ailleurs le cas, et s'installa dans un coin pour jouer tranquillement. Elle commença doucement, histoire de s'échauffer puis elle commença à jouer une mélodie joyeuse, pour se remonter le moral. Elle était tellement absorbée par ce qu'elle jouait, qu'elle ne faisait pas attention à ce qui l'entourait, elle n'était même pas sûre qu'une autre personne se trouve dans le jardin avec elle mais, si c'était le cas, elle espérait que sa musique ne dérangerait pas cette personne. Généralement, les gens appréciaient sa musique, mais elle avait déjà rencontré des gens qui ne supportait pas le « bruit » qu'elle faisait avec son violon. Elle leva la tête et jeta un rapide coup d'oeil autour d'elle avant de recommencer à jouer, n'ayant vu personne, il faut dire qu'elle n'avait pas vraiment pris le temps de bien regarder.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫    Mer 24 Oct - 17:47

Des choses étranges se passaient. A vrai dire, je me posai plein de questions ces dernier temps. Je pensais m'être fait à ma condition mais je me rendais compte qu'en réalité, j'avais du mal. Je ne savais plus qui j'étais vraiment, pourtant, je ne cessai de vouloir voir le bon côté des choses. Mais je me trouvais seul et bien que j'étais habitué à la solitude, je trouvai cela ennuyant à force. Je cotoyais des gens, mais je n'arrivais pas à obtenir ce que, habituellement, j'obtenai d'eux. Les gens, en général, m'amusaient. La vie, en dehors de la mienne, était comme un spectacle qui se déroulait devant nous. Comme si tout ceci n'était qu'illusion et déjà tout écrit. Comme si les gens ne faisaient que répéter un texte pour se contenter d'être des gens.

Compliqué? Je l'étais. En réalité, j'étais à la fois simple et difficile. Je ne savais pas trop, finelement. Peut être... non. Plus de théorie, j'étais fatigué de réfléchir. Si j'en croyais la logique des choses, tant bien que ce fut logique, j'étais condamné. Alors il fallait essayer de prendre cela bien. Car si j'aimais bien une chose, c'était de me lancer des défis afin d'aller plus loin dans mes limites. Découvrir quelque chose en moi que je ne connaissais pas encore. Faire et dire tout ce que je n'avais pas l'occasion de faire ou de dire. J'aimais cela. Aller contre ma propre nature. C'était amusant, tellement. Un véritable jeu! Et peut être que j'écrirais toute mon expérience un jour ou l'autre.

Pour le moment, je me promenais sur le pont supérieur en regardant la mère d'un air absent et mélancolique. Je m'accoudai contre la rambarde en me demandant si je n'étais pas en train de rêver. Tant bien que ce fut un rêve, il fallait bien que je m'y fasse après tout. L'eau me donnait envie. Parfois, je me demandais ce que cela ferait si j'essayais de plonger. Puis cela me vint à penser ce que cela ferait si je tentai de mettre à fin à mes jours. Je n'avais pas encore essayé et j'étais arrivé à un point où, même si j'étais en vie, je ne voudrais plus vivre. Je me sentais inutile et transparent, pourtant, je savais que j'étais capable de grandes choses.
Je finis par changer d'idée et me redressai correctement avant de poursuivre mon chemin en tentant de faire le vide dans mon esprit. Je réfléchissai beaucoup trop et tel était mon principal défaut en ce moment. J'avais envie de faire autre chose que penser. Je songeai à aller jouer avec les autres passagers mais y renonçais, tout simplement parce que je n'avais pas envie d'aller jouer. Je longeai alors les longs couloirs et corridors en essayant de trouver quoi faire. Ecrire? C'était une idée... mais si j'écrivais, j'allais réfléchir. Arracher des pages que je jugerais baclée et recommencer puis me torturer l'esprit.
Il fallait que je parle à quelqu'un. Mais à quelle personne? Il fallait que je trouve la bonne, celle qui pourrait me distraire. Je pourrais très bien me montrer méchant juste histoire d'avoir quelque chose à faire et de trouver de la gaieté dans mon existence sans but précis, mais je n'étais pas de cette nature là et puis même si je l'avais été, cela n'aurait duré qu'un bref moment avant que je ne recommence à m'ennuyer fermement.

Le son de violon vint narguer mes oreilles alors que je m'approchai du jardin exotique. Curieux, je m'avançai jusque dans la salle en me demandant qui pouvait jouer aussi bien. Une femme que je ne connaissais pas était bel et bien en train de faire de la musique. Elle était visiblement seule et il n'y avait aucun spectateur pour juger de son travail.
Je m'approchai discrètement et, lorsqu'elle eut fini, je me mis à applaudir fièrement pour la féliciter du morceau qu'elle venait de faire.

"Vous êtes très douée" lui dis-je en me découvrant. "Vous jouez depuis longtemps?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫    Jeu 1 Nov - 17:46

Absorbée par la mélodie qu'elle jouait, Madelyn était comme coupée du monde, rien ne pouvait venir la déranger lorsqu'elle jouait, sauf quelques opportunistes qui n'hésitaient pas à la couper parce qu'elle les « dérangeait ». C'était l'une des raisons pour laquelle elle aimait jouer du violon, outre le son qu'elle jugeait magnifique qu'émettait l'instrument. Pour elle, jouait du violon était un moyen efficace de s'évader de ce monde pour atterrir dans un monde propre à elle-seule dans lequel tous ses soucis et ses interrogations disparaissaient. Certains retrouvaient cette sensation à travers les livres, mais, pour la jeune fille, elle n'était pas aussi intense que lorsqu'elle jouait. Peut-être parce qu'elle jouait depuis plus longtemps qu'elle ne lisait ? Ou alors que la sensation changeait avec chaque livre qu'elle lisait alors qu'elle restait immuable avec son cher violon ? Elle n'avait pas la réponse, mais cela lui importait peu, l'essentiel était là : elle s'échappait du monde aussi longtemps qu'elle jouait, et elle pouvait jouer des heures sans s'arrêter tellement cette sensation était agréable. Peut-être que cette sensation disparaîtrait un jour, mais aussi longtemps qu'elle persisterait, Madelyn en profiterait.

Perdue dans cet autre univers, elle ne se rendit pas compte que quelqu'un était entrer dans le jardin exotique. Ce n'est que lorsque que cette personne l'applaudit qu'elle la remarqua, elle se tourna vers elle, après un léger sursaut de surprise. Surprise qui, d'ailleurs, se lisait sur son visage, mais qui fut bien vite remplacée par un joli sourire. Elle détailla rapidement la personne qui l'avait applaudit, c'était un homme qu'elle n'avait jamais vu auparavant, assez jeune visiblement, avec un visage fort sympathique. De plus, il semblait apprécier sa musique, ce qui fut confirmer lorsqu'il déclara qu'elle était très douée. Madelyn ne put empêcher une légère teinte rosée de colorer ses joues face à ce compliment. Certes elle savait qu'elle jouait relativement bien, mais elle ne se qualifiait pas de « Très douée », surtout qu'elle connaissait des violonistes beaucoup plus douée qu'elle. Cependant, ses parents l'avaient bien éduquée, ainsi elle savait qu'il ne fallait pas contredire une personne qui vous faisait un compliment, si bien qu'elle le remercia.


- Merci, répondit elle avec un charmant sourire. Je joue depuis que je suis petite, c'est ma mère qui a décidé de m'apprendre à jouer du violon.

Elle détailla l'homme qui se tenait face à elle, aussi discrètement que possible. Ce n'était pas l'homme le plus beau qu'elle ait vu, mais il était agréable à regarder et il inspirait confiance. Madelyn aimait rencontrer de nouvelles personnes, et cette rencontre lui faisait particulièrement plaisir, surtout qu'elle avait ressenti une grande tristesse en se levant ce matin. Une nouvelle rencontre était un excellent moyen pour se changer les idées et retrouver sa joie de vivre. Elle rangea donc son violon dans son étui qui était posé près d'elle puis se tourna, à nouveau, vers l'inconnu qui était avec elle.

- Permettez-moi de me présenter, je m'appelle Madelyn, quel est donc votre nom jeune homme ? Demanda-t-elle sans se défaire de son sourire.

Elle s'approcha de lui afin de réduire la distance qu'il y avait entre eux, sans pour autant que cela ne paraisse indécent et, à l'aide d'un rapide regard circulaire, observa le jardin dans lequel ils se trouvaient. C'était un bel endroit, tout comme le reste du paquebot mais, l'espace d'un instant, Madelyn regretta d'être coincée ici pour l'éternité, elle aurait tant aimé parcourir le monde et découvrir de nouvelles civilisations, de nouvelles cultures et plein de nouvelles choses, mais tout ce qu'elle découvrirait à présent c'était de nouveaux passagers. La jeune fille poussa un léger soupir avant de refaire face à son interlocuteur. A nouveau, un sourire étirait ses lèvres, elle n'aimait pas laisser paraître qu'elle était triste, elle se devait d'être joyeuse et de transmettre sa bonne humeur à tout ce qui l'entourait. Elle avait toujours fonctionné ainsi, elle n'allait pas commencé à changer maintenant.

- Vous aimez la musique ? Ou vous ne m'applaudissez uniquement parce que vous m'avez entendu ? Demanda-t-elle avec un léger sourire taquin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫    

Revenir en haut Aller en bas
 

Philip & Madelyn ♥ Laisse la musique guider tes pas ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Laisse la Musique te Guider [Pv: Shizao]
» Esprit du Désert~Ecoute cette musique, cette belle rythmique, laisse toi guider, laisse toi emporter, sa y est, le piège s'est refermé
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» La musique au Moyen Âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-