AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Promenade en bord d'océan - Pv Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Mer 29 Aoû - 0:30

    Quelle heure était-il ? Je ne le savais pas trop, mais je me réveillais en sursaut. Il devait être entre 3h et 4h du matin sans doute. Je savais que lorsque je me réveillais ainsi, il m'était impossible de me rendormir tout de suite. J'étais en tenu d'Adam, alors puisque je sortais en dehors de ma cabine, j'enfilais un pantalon ainsi qu'une chemise blanche. J'étais pieds nus mais ça ne dérangerait personne quoiqu'il arrive. Et puis, je ne me ferrais sans doute pas mal aux pieds vu l'était flambant neuf du navire. C'était une chose incroyable quand même. Le navire ne semblait pas vieillir lui aussi, il semblait être neuf, comme au départ, comme s'il était mort et qu'il revivait chaque jour comme si c'était le premier. Cela m'avait toujours paru incroyable mais je faisais avec. D'autres avaient du le remarquer sans doute, il faudrait faire un petit cahier de doléances pour que chacun mette ces remarques, des choses comme ça. Je sortais donc de ma cabine, et mes pieds me dirigeaient au grès de leurs envies. Je quittais ainsi les lieux réservés aux 3ème classe, pour aller au niveau des classes supérieures, un luxe que je n'aurais pu avoir si le navire était le même qu'auparavant. Je me promenais donc simplement pour arriver sur la promenade des 1ers et 2èmes classes. Il n'y avait personne, mais à cette heure de la nuit, c'était pour ainsi dire normal. Je ne devais pas être le seul debout, il devait bien y avoir quelques insomniaques comme moi. Mais, si j'étais ici à me promener ce n'était pas spécialement pour avoir de la compagnie à vrai dire. Mais finalement, mes pieds ne voulurent pas continuer bien longtemps. Je me posais donc au niveau de la balustrade, regardant le noir au lointain. J'aurais aimé voir des étoiles, mais il n'y avait rien dans le ciel, pas même un nuage comme tout le temps. Le soleil était bien là le jour, parfois, il y avait la lune mais pas tout le temps, à croire que nous vivions dans une illusion imparfaite de réalité titaniesque. Je sais, ce mot n'existe pas, mais j'avais parfois l'impression que nous vivions dans une copie de réalité, en même temps, nous sommes morts, alors dans quoi vivions nous vraiment ? Est ce que nous vivions vraiment quelques choses d'ailleurs ? Si cela se trouve, nous sommes dans le subconscient de quelqu'un, nous sommes peut être dans une sorte de purgatoire, je ne sais pas trop, je n'ai pas de réponses à ces questions, mais je ne sais même pas si j'en veux à vrai dire ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Mer 29 Aoû - 1:13

Marcus & Johanna - Promenade en bord d'Océan
J
e m'étais réveillée en sursaut. C'était la 3ème fois cette semaine. Je ne dormais que peu, ma chambre étant l'un des lieux que je détestais le plus sur ce paquebot. Elle me rappelait mes mensonges, tout ce que j'avais perdu en montant sur ce navire. Je m'assit sur mon lit, attrapant la photo sur ma table de nuit. Je caressais du bout des doigts les visages de ceux qui, autrefois, avaient été ma famille, ce lieu si magique dont j'avais été la Princesse avant de me faire capturer par une paire de Grands Yeux Noirs ... Une larme coula sur ma joue pour venir s'écraser sur le verre du cadre. J'avais beau aimer Anthony du plus profond de mon âme, il y avait des jours comme ça où je me disais que si je n'avais pas fuit, si mon père avait accepté notre amour ... Rien de tout cela ne serait arrivé ...
La colère me submergea alors, c'était leur faute après tout ! Anthony et moi étions fait l'un pour l'autre, c'était un amour pur et sincère ! Ils n'avaient pas le droit de tenter de nous séparé, d'ailleurs, même la mort n'a pas put. Cette pensée me fut sourire: contrairement à d'autre couple bien vivant, nous ne connaîtrons jamais la douleur d'être séparé par la mort ! L'image du visage d'Anthony attrapant ma main me revint en mémoire. Je ressentais sa main glissante, le froid mordant autour de moi, son regard suppliant, sa voix qui me criait de rester près de lui. Je ressenti la chute, longue et courte à la fois, le froid qui envahissait les tréfonds de mon être avant le noir total.

L'impression que je ressentis à cet instant suffit à me faire me lever brusquement. Cette adrénaline due à l'angoisse de la mort me prenait de temps en temps, retournant mon être, me laissant épuisée par tant d'émotion.
Prenant garde à ne pas réveiller mes camarades de chambre, je saisis mon châle en laine et prit la direction des ponts de promenade, pieds nus. L'espace d'un instant, je me dis que sortir de nuit pieds nus était le meilleurs moyen d'attraper froid, mais lorsque j'arrivais dans les escaliers, je me mis à penser qu'un rhume ne risquait plus de me tuer ... Comment être plus morte que morte ??
A cette heure, il n'y avait âme qui vivent, ou plutôt qui errent, sur les ponts. Je m'autorisais donc le droit d'aller sur le pont des secondes classe pour observer cette mer éternelle ... Une fois arrivée, je me posais sur l'un des bancs, resserrant mon châle autour de moi dans un vieux réflexe de réchauffement. Un bruit alerta mon attention, un homme venait lui aussi de monter sur le pont, tout aussi peu chaussé que moi, perdu dans ses pensées, il ne semblait pas m'avoir remarqué. Aussi toussotais-je pour lui faire remarquer ma présence.

"Je pourrais dire qu'il fait beau cette nuit, mais il en sera de même toutes les nuits ... N'avez vous pas l'impression d'observer l'éternité d'ici ?"

Mon audace m’étonna, mais j'avais besoin de parler. Anthony ne cessait de m'embrasser et de me prendre dans ses bras, telle une poupée que l'on conserve, une beauté de porcelaine non douée de parole et de reflexion ... En y repensant, ce n'était pas tant ma famille en elle même qui me manquait mais les contacts, les liens, les souvenirs que l'on s'était construit. Depuis le naufrage ... Depuis ma mort, je n'avais vu qu'Anthony, j'avais voulu savourer chaque instant à ses côtés, comme ke Roméo et la Juliette, comme le couple à la fin tragique que nous étions: mais aujourd'hui, j'avais besoin de plus ...
code by Mandy


Dernière édition par Johanna K. Mullen le Sam 22 Sep - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Jeu 13 Sep - 15:56

J'étais sortie en plein milieu de cette nuit qui n'en était pas vraiment une, si ? Non parce que le cycle du jour et de la nuit, du soleil contre la lune continuait inlassablement de se produire, mais est ce que cela se produisait vraiment ? Je ne savais pas, et je m'en fichais, je vivais ma non-vie comme si c'était la vie que j'étais prédestiné à vivre sur ce navire de fou. Je n'avais pour le moment pas encore revue Elisabeth, mais elle ne pouvait pas avoir disparue pour de bon, c'était impossible, je le savais bien. J'étais donc là, en train de contempler, je ne sais pas trop quoi, ni trop qui, s'il y avait bien quelques choses à contempler que cette noirceur qui semblait éternelle. Quand soudain derrière moi, j'ai entendu un toussotement. Avais-je rêvé ? Cela ne me paraissait point impossible, il n'y avait jamais eu personne à cette heure de la nuit dans ce coin là du bateau, du moins pas quand j'y étais venu mais dans un réflexe je me retournais et là, je vis cette jeune femme qui était assise sur le banc. Elle avait un peu froid resserrant son châle sur ces épaules mais paradoxalement, elle était pieds nus comme moi d'ailleurs. Coïncidence ? Je n'y croyais guère à ces coïncidences. Si elle était là pieds nus, c'était que nous devions nous rencontrer dans cette non-vie que nous vivions. Puis, elle se mit à parler. J'en fus presque étonné, mais elle avait l'audace que j'aimais chez une femme. Il y avait des chances qu'elle ne soit pas de cette classe là cependant, sinon elle ne serait jamais sortie habillée de la sorte, surtout pieds nus. Une 3ème classe qui osait aborder un jeune homme comme moi de la sorte, était une chose assez rare. Avait-elle remarquée que je venais probablement de la même classe qu'elle ? Sans doute, elle semblait être finie observatrice. La question qu'elle me posa me fit sourire. L'éternité ! Qu'est ce que l'éternité ?

" J'en conclue que vous êtes souvent ici pour me dire ça, n'est ce pas ? Mais après tout, qu'est ce que l'éternité pour savoir si nous sommes ou non en train de la regarder ? "

Je répondais donc à sa question, par deux autres questions. Je ne sais pas si elle m'en poserais 3 pour me répondre, mais son audace pourrait faire en sorte qu'elle agisse de la sorte même si cela serait finalement prévisible. Mais il y avait l'audace et ça déjà c'était quelques choses que j'appréciais grandement. Je restais accoudé à la balustrade sans m'approcher d'elle pour le moment. Je la contemplais de loin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Jeu 29 Nov - 19:26

Marcus & Johanna - Promenade en bord d'Océan
J
e ris. Dire que je venais souvent était un euphémisme. Depuis le naufrage,je dormais mal, le souvenir de mon corps plongeant dans le glacée, la sensation d'une main glissante tenant la mienne dans un vaine tentative de me garder en vie, le froid qui vous brûle avant de sombrer dans le néant, le souvenir d'une vie passée, ... Je ne pouvais l'oublier. Malgré les sourires que j'affichais à longueur de journée, malgré ma bonne humeur contagieuse. Façade que je ne pouvais afficher la nuit, seul instant où je pouvais enfin être moi même et me laisser aller à mon chagrin. Une personne normal se demanderait pourquoi j'étais aussi malheureuse. Ma vie avait toujours été modestement doré, pas de luxe, mais je vivais confortablement, j'avais un travail, une patronne agréable, des amis, et Anthony. Mais aujourd'hui, perdue entre la vie et la mort, coincée dans cet entre-monde qui n'appartenait qu'a nous, dans cette solitude pesante d'un navire censé nous apporter l'espoir, je ne pouvais être aussi rationnelle envers ce que je ressentais. Impossible.

Même si Anthony faisait de son mieux pour que l'on soit ensemble, et heureux, je voyais bien que quelque chose le tracassait. J'aurais voulu nous unir ici, dans la mort puisque la vie ne nous avait pas laissé le temps d'avoir cette chance. En y pensant, l'une des fille de ma patronne disait que rien n'était du au hasard, que le destin choisissait pour nous à l'avance. Je me souvins que, perturbé par ces paroles et la situation dans laquelle je vivais avec Anthony, j'en parlais avec lui. Il avait rit et rétorquer que ce n'était que des contes de bonne femmes. Je repensais à présent à cela. Nous n'avions put être ensemble en Angleterre, séparés par mes parents pour une raison obscure. Mais lorsque le navire coula et que je me réveillais dans cet entre-monde, je m'étais dis que nous serions ensemble pour toujours. Je n'en étais plus si sure à présent. Mon audace s'expliqua d'un coup ! Je n'avais rien a perdre désormais. Ma vie n'était plus qu'une suite de jours se ressemblant sur un même paysage. Mon honneur, j'étais une fille d'Angleterre, j'avais abandonné ma famille, je ne pouvais plus rien faire de pire. Ma réputation était celle d'une éternelle romantique. Non je n'avais rien a perdre.

"Dans ce cas, nous observons eternellement la même chose, le même paysage. Cela ne vous lasse-t-il pas ?"

Moi j'étais lassée. Lassée de voir la même chose, de ne plus pouvoir évoluer. J'avais rêver de mariage, je rêvais de famille. Anthony, lui, s'était résigné à oublier tout cela et je ne le supportais pas. Tout comme je ne supportais pas les regards d'une certaine 3ème classe sur lui.
code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Jeu 6 Déc - 2:42

    Cette jeune femme me plaisait grandement. En même temps, les femmes me plaisaient tout le temps, il était bien rare qu'elles ne me plaisent pas. J'étais un séducteur dans l'âme même si ce soir, je ne pensais pas le faire, je vous l'avoue honnêtement, d'ailleurs ma réponse par des questions à cette jeune femme le reflétait grandement. Cela sembla la faire rire un petit peu, du moins c'est ce que je pensais entendre puisque je regardais l'éternité devant moi et non elle. Que faisait-elle vraiment là à cette heure ? Insomniaque sans doute, mais que ce cachait-il derrière son visage d'enfant souriant ? Étais-ce une façade ou la réalité ? Parce que mine de rien, il y avait un paquet de personne qui paraissait souriante mais qui en réalité était prise d'un mal profond, d'une certaine mélancolie de ce monde dans lequel nous nous trouvions, d'un regret dans le monde des vivants, ou encore d'être toujours là alors que la mort les attendait. Pour certains, être ici était une seconde chance, pour elle la solution semblait se trouver dans la liste plutôt négative. Sa réponse à ces questions me le laissait entendre. Elle semblait en avoir marre de l'éternité, autrement dit, quelques chose n'allait pas en elle ou autour d'elle, ou peut être même les deux. La vie nous réserve parfois des choses difficile à suivre, à survivre même parfois, mais que pouvons-nous faire face à cette fatalité, face à ce destin ? Je sais que je ne peux rien y faire, encore faut-il vraiment y croire. Si je suis ici, c'est que je devais l'être voilà tout. Elle m'avait donc répondu me posant une nouvelle question. J'allais donc lui répondre par une question comme si c'était un jeu implicite que nous nous étions promis en nous rencontrant pieds nus dans le coin.

    " Et pourquoi l'éternité devrait-elle nous lasser ? Qu'est ce qui vous tracasse tant que pour que cela soit un problème ? "

    C'est vrai, pour moi, cela ne me posait pas de problème de regarder l'éternité durant une éternité. Pléonasme mais nous étions ici pour un bon bout de temps, sauf si le Capitaine s'amusait à nous donner de faux espoirs. Mais je ne doutais pas que nous serions ici pour une temps qui nous paraitra long, de plus en plus long à explorer toujours les même choses, mais l'histoire n'était-elle pas un éternel recommencement finalement ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Jeu 13 Déc - 18:53

Johanna K. Mullen a écrit:
Marcus & Johanna - Promenade en bord d'Océan
E
l

J'ai eut un soucis ... Je suis très blonde
En voulant récupéré ma fiche j'ai cru avoir fait "Citer" et j'ai fais "Edit"
Pardon Pardon pardon


code by Mandy


Dernière édition par Johanna K. Mullen le Mer 20 Mar - 9:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Ven 14 Déc - 1:59

    Cette jeune femme me plaisait, elle avait assurément un problème sur la conscience pour rester là, pour sortir de sa cabine et venir ici durant la nuit. L'éternité, tout du moins la notion d'éternité semblait faire débat à l'intérieur de son petit crâne pour une raison que je ne connaissais pas, et qu'elle ne me dirait sans doute pas. Après tout, je la voyais mal déballer toute sa vie à ma petite personne, même si à quelques parts ça pourrait se faire. Je n'en aurais que faire, cela était d'une évidence même mais si je pouvais l'aider après tout, pourquoi pas. Ce n'était nullement dérangeant en tout cas. Je ne la connaissais pas, je ne me souvenais pas l'avoir déjà croiser un jour sur le navire, quoique, de jour et habillée autrement peut être que je l'ai déjà vue de loin, en tout cas, elle ne me dit rien, mais c'est sans doute mieux ainsi. Si un jour je décidais de la séduire, d'arriver à mes fins et de la tuer, il était mieux qu'on ne se connaisse pas. Enfin, il y aurait cette discussion, cette nuit qui ferrait que nous nous connaîtrons, mais si cela en reste là, nous ne serons guère plus que de simples connaissances. Nous débattions donc de la réelle éternité. Qu'est ce qu'elle entendait pas là ? Notre but n'était donc pas d'errer ici sans but pour l'éternité ? Peut être que nous ne connaissions pas la vie après la mort et que finalement, elle ressemble à ce que nous sommes en train de vivre. Je n'avais de grandes notions religieuses, mais peut être étions nous dans une certaine forme d'enfer, le feu en moins, sauf si c'était le paradis ou encore le purgatoire. Je me souviens avoir lu un article concernant le Styx, le fleuve des enfers romaines ou grecques, je ne sais même plus. Les morts voyageaient donc sur ce fleuve avant d'atteindre leur demeure. Étions nous sur une forme de Styx à travers ce Titanic ? C'était bien possible, je ne savais pas, mais c'était quelques choses comme ça. Elle soupira alors en s'appuyant contre la balustrade. Sa question alors me fit penser à une histoire de coeur. Rester pour l'éternité avec quelqu'un ? J'avais du mal à me l'imaginer finalement. Je n'étais pas marier, et je n'en avais pas envie, même ici. Les sentiments pouvaient-ils ne pas évolué avec le temps ? J'en doutais, car nous commettons tous des erreurs et celles-ci influencent nos sentiments.

    " Honnêtement, je ne sais pas si les sentiments peuvent rester les mêmes au fil du temps, au fil de l'éternité. Nos commettons tous des erreurs, nous ne sommes pas parfaits et ces erreurs influencent plus ou moins nos sentiments je dirais. Après, qu'est ce que l'éternité pour qu'un sentiment puisse passer de l'amour à la haine ? Nous sommes ici, morts, à errer sur l'océan Atlantique, sur le Titanic. Est ce que nous sommes là parce que nous le devons ? Est ce que nous sommes au paradis, en enfer, au purgatoire ? Je n'en sais rien, je ne sais pas si quelqu'un a cette réponse, mais est-elle si importante ? "

    Même si je ne faisais pas que poser des questions ce coup là, et que je répondais en partie à ces interrogations, je n'avais pas de réponses miracles. Nous étions ici, bloqués sur ce Titanic par je ne sais trop quelle force et ça me convenait. Il y avait suffisamment de femmes ici pour que je puisse toutes les séduire et rien que ça, c'était déjà une bénédiction pour moi, mais peut être pas pour cette âme en peine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Mer 20 Mar - 9:58

Marcus & Johanna - Promenade en bord d'Océan
E
lle ne savait plus vraiment quoi répondre, perdue dans ses pensées, dans ses souvenirs. Ces derniers finissaient par se confondre avec la réalité. La fin d'une époque, les sacrifices, tout cela pour soit disant grandir, juste pour mourir quelques jours plus tard ? La mort était une chose que Johanna n'assumait pas. Son choix de rester à vie avec Anthony lui avait tout fait quitter, et accepter sa mort prématurée cette glaciale nuit. Mais aujourd'hui, tout avait changé. Son mari n'était même pas considéré comme tel auprès de sa famille, elle avait probablement due être oubliée par la plupart des personnes vivant dans son village. Les sanglots n'avaient servis à rien, ils ne lui avaient pas rendu la vie, ni ses parents, ni ses amies. Elle restait seule sur ce bateau, seule dans cette éternité sordide et sadique qui ne cessait de la torturer en lui envoyant les images d'Anthony et de cette autre.

Par chance, elle avait rencontrer des gens, pour palier à sa solitude. Georgiana, Claire n'étaient que deux personnes parmi tant d'autre qui la tirait de sa solitude morbide, son seul maintien dans la stabilité de son esprit. Souvent, elle en arrivait à s'effrayer tout seule, lorsqu'elle s'asseyait sur le pont, observant les fantômes, et les confondants avec des personnes qu'elle avait connu avant d'embarquer. Cette honte qu'elle avait put ressentir lorsqu'elle avait confondu un homme de seconde classe avec l'un de ses frères, serrant dans ses bras un inconnu dont le visage n'avait été qu'une illusion de son esprit. Ces hallucinations ne cessaient de la hanter, lui rappelant ce qu'elle avait perdue lorsqu'elle avait péri: jamais plus elle ne reverrait les siens, elle n'obtiendrai jamais leur pardon, elle n'ouvrirait jamais de maison de couture, elle n'aurai jamais d'enfant et sa "famille" ne se limiterai qu'a son époux et cette petite Claire qu'elle avait prise sous son aile.
La dépression n'était pas un mal que les médecins du paquebot avaient diagnostiquer chez beaucoup de fantôme. Une femme qu'elle avait recentré récemment présentait les mêmes symptômes, la même nostalgie, la même mélancolie. Ce serrement au coeur était tellement douloureux.

La brise nocturne vint effleurée sa peau, la faisant frissonner. La soirée était bien avancée et la plupart des hommes qui étaient dans les salons, à discuter, devait être sur le chemin du retour. Anthony ne tarderait pas à revenir à leur cabine et il s'inquièterai de ne pas la trouver dedans. Elle ne savait comment s'en aller sans blesser son interlocuteur, ni comment lui faire comprendre qu'elle espérait pouvoir le revoir un jour prochain.

"Pardonnez moi, monsieur, mais il se fait tard. Je vais devoir rentrer où mon mari va s'inquiéter."

Elle espérait sincèrement qu'il ne prendrait pas mal cette brusque fin de conversation.


code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   Ven 22 Mar - 16:21

    Étais-je trop philosophique en cette douce nuit ? Je commençais pleinement à le croire vu la tête perdue que faisait ma compagne du moment. Mais je comprenais, sans doute n'était-elle pas sortie de sa cabine pour avoir ce genre de discussion, sans doute n'était-elle même pas sortie pour rencontrer quelqu'un à une heure pareil mais j'avais été là, manque de chance si l'on peut dire pourtant sa présence m'était agréable. Je ne m'étais pas sentie obligé de la "séduire" comme je le fais d'habitude, comme si je sentais que je ne devait pas le faire, comme si cette jeune femme était au dessus du lot, comme si elle était retenu par un cordon qui lui assurait cette sécurité de ne pas mourir à nouveau. Mais peut être que cette éternité ne lui convenait pas vraiment ? Pour ma part, j'en étais pleinement satisfait, mais elle ne l'était peut être pas, peut être qu'elle avait perdu ces amis, sa famille alors que je n'avais personnellement rien à perdre en montant sur ce navire. Certes, je n'avais pas l'intention de mourir puisque le navire était soit disant insubmersible mais j'étais bien là, quelques parts entre la vie et la mort, entre le paradis et l'enfer, encore fallait-il croire à tout cela, ce qui n'était pas mon cas. J'avais senti mon corps meurtris lors du naufrage, je savais la réalité de la chose pourtant cela ne me faisait pas plus de mal que cela. Mais la situation n'était pas identique pour tout le monde, puisque nous n'étions pas tout pareil. Le moule de base était le même, nous étions des humains, mais ce moule était fortement cabossé, nous rendant tous plus unique les uns que les autres. Ne répondant pas à ma question, la jeune femme plus perplexe qu'au départ de notre conversation s'en alla donc me disant que si elle n'était pas rentrée, son mari s'en inquièterait.

    " Soit, nous continuerons cette conversation un autre jour, il serait mal venu que votre mari ne vous trouve pas dans votre cabine lors de son retour dans celle-ci. "

    Je ne disais rien de plus, je ne faisais rien de plus que la regarder lorsque j'ai eu dit cette petite tirade. Ainsi c'était donc cela que j'avais ressentie en ne voulant pas la séduire comme les autres. Elle était mariée à un homme sur ce navire. Au moins, elle avait quelqu'un sur qui compter, ou alors c'était encore pire que tout s'ils ne s'entendaient pas. Je ne le saurais pas, pas tout de suite en tout cas. Pourtant, j'étais persuadé que je la retrouverais tôt ou tard sur le navire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Promenade en bord d'océan - Pv Johanna   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade en bord d'océan - Pv Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» Une simple balade au bord d'un simple lac. [Pv ♦ Ayden]
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Promenade au bord de l'eau. [Sky O'Meara et Sunggyu Kim.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-