AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 You are my skin and my blood forever [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: You are my skin and my blood forever [PV]   Dim 24 Juin - 23:09

Alexander Ҩ Liam
« You are my skin and my blood. »


La vie sur le Titanic depuis le naufrage était calme comme si rien de tout cela c'était produit pourtant tout le monde sait que tout à changé mais personne ne veux voir la vérité en face ! Est-ce réellement un cadeau de vivre éternellement ? Le débat reste ouvert et pour ma part je ne saurais que pensé sachant que personnellement je suis dans un bel age... mais Benji... cinq ans... à l'orée de ses six ans... c'est une torture pour lui de ne pas pouvoir grandir et s'épanouir. je ne souhaite nullement sa mort mais j'aurais tellement souhaité atteindre ces foutu canots... j'y étais presque non de dieu quelques mètres à peine le séparait de la survie... Quand j'y repense ça me fait mal ! Une douleur qui me prends aux tripes.

Je venais de terminer mon service il était aux alentours de 23 heures, je savais que Ben dormais, Grace l'a sans doute bordé et lui à raconté une fabuleuse histoire. C'est pour cela que je ne souhaitais pas rentrer tout de suite... profitant ainsi du pont promenade désert. je sors de ma poche une cigarette et des allumette afin de m'en allumer une. A chaque fois que je tire une latte de tabac je pense à Alex avec qui j'ai commencé à fumer alors que nous devions avoir quinze ou seize ans. Je m'appuie contre le bastingage regardant l'horizon d'une obscurité effrayante. Je me laisse bercer par le son de l'eau contre le coque du navire et me laisse totalement aller, fermant les yeux parfois le son de l'eau me fait penser à la voix de ma mère, partie trop tôt avec... Alex. Dès que je pense à Alex je me sens mal. J'en pleure encore mais si cela fait de nombreuses années qu'il en est allé aux cieux mais la relation que j'entretenais avec lui était tellement...spéciale, tellement inexplicable, si fusionnelle que personne ne pourrait comprendre la douleur que ça fait d'en être séparé pour l'éternité. C'est terrible ce que je vais dire mais perdre mon enfant serais moins douloureux que la perte de mon frère. J'ignore comment j'ai survécu à sa disparition, peut être avec l'espoir qu'il a put s'en tiré, sortir du bâtiment juste à temps... mais dans tous les cas désormais nous serons séparé de toute manière... je suis mort moi.... Plus mort que moi il n'y a pas je suis un pur cadavre en décomposition sous une énorme cheminée de cuivre au fin fond de l'océan enfin... ma vie est sous cette cheminée et je "vis" ma mort désormais.

J'entends alors des pas venir de ma gauche sur le pont, qui se balade à cet heure-ci ?! Mais, ayant peur de croisé quelqu'un que je n'apprécie que très moyennement je préfère ne par réagir et continuer de fumé en regardant l'étendu noir à l'horizon...







fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Dim 24 Juin - 23:42

Liam Ҩ Alexander
« I love you so much, Brother. »


Depuis mon réveil, rien de paraissait très logique. Déjà, que je me sente d'une certain façon vivant me faisait carrément peur. Autant d'angoisse que d'excitation. Mon frère. Mon frère était vivant. Enfin mort, mais il devait être encore sur le Titanic, je suppose. Il le faut, sinon il me fallait un moyen de vraiment mourir et de le retrouver dans un autre monde. Cela faisait une journée que je m'étais réveillé à bord du bateau et que j'essayais à nouveau de le retrouver. En vain. Le sort s'acharnait entre contre nous, comme depuis bien longtemps je trouve d'ailleurs. Ça avait le don de m'exaspérer, mais je n'avais pas fait autant d'efforts et de sacrifices pour ne pas persévérer encore davantage. Je serais un lâche sinon. Les autres passagers n'avaient pas l'air aussi perdu que moi. Comme si tout était normal et que la « vie » continuait ainsi. Ils se voilent la face comme jamais. Je me demandais si Liam aussi menait cette entre-vie-mort tout aussi normalement. J'en doutais, mais cela faisait tellement longtemps que nous avions été séparés. Mais je te promets de te rejoindre au plus vite.

Le temps s'écoulait sans que je ne m'en rende compte et la nuit apparaissait déjà. Je n'avais plus une minute à perdre et je m'élançais dehors. Le froid ne m'assaillait pas autant la peau que quand j'étais encore en vie. Mes poumons se remplissaient d'un oxygène étrange et manger me paraissait aussi important que dormir, c'est-à-dire beaucoup moins primordial qu'avant. Tout ce dont je pouvais penser en ce moment, c'était à mon jumeau. Sur le pont, je me baladais vivement un peu partout, à la recherche de cette personne que j'aime tant. Une silhouette attira mon attention. M'avançant avec calme, mon cœur me trahissait dans une palpitation que je connaissais. Une cigarette à la main, mon frère se tenait à quelque pas de moi et mon corps entier – bien que mort – semblait revivre.

« Liam, c'est bien toi ? » murmurais-je à peine, ma voix tremblante de peur et de joie. Pourquoi lui demandais-je d'ailleurs si c'était lui alors que mon corps me poussait à le rejoindre au plus vite et que mon cœur crevait de bonheur en revoyant enfin cette personne que j'aime tant. Mon cadet de quelques pauvres petites minutes. Arrivant à sa hauteur, je lui donnais mon plus beau sourire. Mes yeux étaient étrangement humides, mais savoir que je pouvais encore pleurer m'importait peu. Je l'avais retrouver enfin et l'éternité était à notre portée. Enfin, pour nous deux. Me retenant de le prendre contre moi, je l'admirais simplement, l'émotion me rendant complètement fébrile. Dire que c'est moins l'aîné, on dirait le plus jeune qui est dans une contemplation totale de son grand frère qui a réussit tout dans sa vie. Pour la fin, c'était effectivement vrai. Mon frère avait une belle carrière et j'étais si fier de lui, même si je n'avais jamais pu lui dire jusqu'aujourd'hui.







fiche par century sex.


Dernière édition par E. Alexander O'Malley le Mer 27 Juin - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Lun 25 Juin - 23:05

Alexander Ҩ Liam
« You are my skin and my blood. »


Ou que tu sois beau brun je prie le seigneur pour que tu soit heureux, car c'est la seule chose qui est assez bien pour toi jolie coeur. Voici ce que je me disais tous les soir en regardant les étoiles de la voie lactée, me disant que mon frère était l'une d'elle avec maman... je soupire, parfois je me sens si seul, si incompris, si abandonner que la seule chose que je voudrais faire c'est mourir, fuir mes responsabilités redevenir le petit dernier dont on prend soin qui ne se soucie de pas grand chose, qu'il est loin ce temps-là...

Je perds la notion du temps lorsque j'ai l'impression de lui parler. Car je ne saurais l'expliqué mais lorsque je me retrouve seul avec les étoiles j'ai l'impression qu'il est là, tout près qu'il me vois qu'il m'entend et qu'il me parle....

« Comme tu me manques... »

Soupirais-je tristement avant de jeter mon mégot dans l'océan je vais la tête la prenant entre mes main passant mes doigt entre mes cheveux. Il fallait que je reprenne non de dieu je dois être là pour Benji il a besoin de moi il n'a plus que moi ! Aller Courage Lili

« Liam, c'est bien toi ? »

Rah cette voix putain elle ne cesse de m'obséder elle tourne dans ma tête à tel point que je n'écoute plus vraiment ce qu'elle me dit, rien que son intonation me fait vibrer. Cependant elle semble tellement réel que je ne peux m'empêcher de relever la tête et la tourne doucement et là je... non je reste bloqué je n e parvenait pas à bouger je ne peux pas y croire. Je finis par me redresser me retrouvant nez à nez avec... Alex.

« A... Non Alex c'est.... c'est im...imp...ossible ! »

Dis-je faiblement sans parvenir à y croire. je m'approche doucement ne parvenant pas à croire ce qui ce passait

« Alexander... putain c'est toi ! »




fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Mer 27 Juin - 20:28

Liam Ҩ Alexander
« I love you so much, Brother. »


Mon cœur me fit un douloureux picotement. Impossible ? Il me croyait donc mort et brûlé vif dans l'incendie. Cela faisait à la fois mal qu'il croit que je ne sois plus qu'un tas de cendres qui virevolte dans l'air, et à la fois un bonheur incroyable de sentir et croiser son regard sur moi. Avançant vers moi, des palpitations s'affolaient encore davantage dans mon torse. Aucun de nous deux ne rêvaient pourtant. Je comblais lentement l'espace qui nous séparait. Tu n’avais pas réellement changé, tes traits te donnaient juste un âge plus grand depuis que nous nous étions séparés. Comme moi je suppose d’ailleurs. « Impossible, non » souriais-je doucement. « Je suis là … Certes, je voudrais te dire en chair et en os, mais nous sommes morts en même temps » Je soupirais doucement en m’en rappelant. « Tu crois que je suis mort dans l’incendie, pas vrai ? Et bien, je m’en suis sorti avec quelques brûlures et … » Fallait-il que je continue ? Mes yeux s’humidifiaient déjà. « Quand je suis sorti de l’hôpital, je t’ai attendu des semaines entières devant le bâtiment en cendre … Mais tu n’es jamais revenu » Un peu de rancœur subsistait en moi. Pourquoi n’était-il jamais revenu ? Peur de souffrir ? Mais m’avait-il cherché au moins … ?

« Après ces semaines d’attente, j’ai décidé de te chercher, mais en vain … Et puis j’ai gagné un billet pour aller sur le fameux Titanic. La suite, tu la connais et maintenant … » Je souris un peu, le prenant dans mes bras. Sensation fortement agréable, si douce et apaisante. Il m’avait tant manqué. J’avais l’impression que mon corps était enfin entier, que mon cœur pouvait enfin battre normalement sans plus aucune souffrance. « Tu m’as tant manqué, Liam » soufflais-je à son oreille, retenant mes larmes pour me montrer fort devant mon jumeau. Vivre sans lui, c’était comme manquer constamment d’oxygène et de tôt ou tard, devoir accepter la fatalité. Pour moi, celle-ci n’avait plus de raison d’être vu que je venais de le retrouver … pour l’éternité. Aussi beau et étrange soit-il. Hors de question de le perdre une seconde fois. Le prix de ma vie devra forcément s’ajouter alors.

Bloqué ici, je voyais mal ce qui pourrait se passe de pire. Personne ne pourrait nous tuer et – personnellement – je doutais que la torture puisse faire aussi mal que quand on est en vie. Je me trompais peut-être et cela ne me déplaisait pas de ne pas en savoir la vérité. Quoiqu’il en soit, je ne comptais pas lâcher mon cadet. Il le faudrait bien, j’avais trop de peur de lui faire un quelconque mal, mais pour le moment, je n’en avais aucunement l’envie. Le retrouver … Retrouver la seule personne que l’on aimera toute sa vie sans interruption, aucun prix ne vaut cela. Absolument aucun. « Je t’aime Liam et je te promets que ce n’est pas un rêve, je suis bien ici avec toi » murmurais-je, ne voulant pas qu’il croit à une supercherie. Autant dire directement ce qu’il s’était passé pendant l’incendie et pourquoi je suis ici, plutôt que d’oublier ou de poser les questions qui font mal un peu plus tard. Il savait tout désormais, et tout irait mieux désormais.







fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Ven 29 Juin - 22:33

Alexander Ҩ Liam
« You are my skin and my blood. »


M[i]on amour, mon frère ma vie, il était là devant moi et s'approchait toujours ses trois centimètres de plus que moi et sa légère barbe qui nous différenciait au yeux des autres. Je ne pouvais pas croire qu'un tel bonheur était possible. Nous étions maintenant très proche et nous nous comprenions avec de simples murmures tout juste audibles...

« Tu crois que je suis mort dans l’incendie, pas vrai ? Et bien, je m’en suis sorti avec quelques brûlures et … Quand je suis sorti de l’hôpital, je t’ai attendu des semaines entières devant le bâtiment en cendre … Mais tu n’es jamais revenu » J'émets un léger couinement d'horreur putain ça fait des années que j'ai pas pleuré et la en quatre seconde et demi mon jumeau parviens à faire ressortir la partie la plus émotive de mon caractère, que lui seul connait parfaitement « Après ces semaines d’attente, j’ai décidé de te chercher, mais en vain … Et puis j’ai gagné un billet pour aller sur le fameux Titanic. La suite, tu la connais et maintenant … » Je m'étrangle presque avec ma salive.... Mon dieu qu'est ce que j'ai fait pourquoi je les ai cru ces hommes qui m'ont qui qu'il n'y avait pas de survivant POURQUOI ? Alors que pourtant mon coeur étant encore entière pas entièrement déchiré mais je suppose que la mort du reste des membres de notre famille ont embrumé mes réels sentiments et je n'ai pas ressentis les palpitations de ma moitié.

« P...Pardonne-moi Alex.... P..Pardon, Pardon je... je croyais.. On m'a dit que... personne n'avais survécu... Pardon j'aurais pas dus y croire ! »

A cet instant Alex me prends dans ses bras me serrant fort contre lui, je lui rends son étreinte virant a clope dans l'océan préférant de loin serré cet être unique contre moi.. et merde, je pleure maintenant ! Mes larmes coulent, toutes celles que j'ai retenues, j'explose littéralement contre sa clavicule, cachant ma tête dans son cou en le serrant, serrant si fort pour être sur qu'il ne s'envole point loin de moi. Je ne survivrais pas une seconde séparation malgré Benjamin, cela semble égoïste mais là, je revis entièrement je me sens vivre je sens mon coeur dans ma poitrine. Je ne me suis jamais senti aussi vivant, drôle de paradoxe lorsque l'ont sais que je suis mort mais peu m'importe !

« Je t’aime Liam et je te promets que ce n’est pas un rêve, je suis bien ici avec toi »

Je prends son visage entre mes main pour le fixer dans les yeux, les miens, les siens.. du pareil au même son nez, sa bouche, je suis sa copie conforme et putain comme je l'aime ! Je l'embrasse sur la joue frottant mon nez contre.

« Je t'aime davantage encore je ne suis rien sans toi un ombre dévasée par la tristesse je ne survivrais plus loin de toi » Avouais-je finalement lorsque je réussit à reprendre la parole après avoir calmer les torrents de larmes qui coulaient sans relâche sur mes joues



fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Sam 30 Juin - 16:39

Liam Ҩ Alexander
« I love you so much, Brother. »


Le voir pleurer me fendait littéralement le cœur. Autant que ça me faisait du bien de le sentir vivant contre moi. Sensation étrange, mais je m'y habituerais ici. J'avais l'éternité pour m'y faire. C'était le plus beau cadeau que l'on ait pu m'offrir, le plus généreux des services rendus : celui de ne plus pouvoir jamais, ô grand jamais, le perdre une seconde fois. Mon frère, mon jumeau, mon sang, mon amour, mon tout. Qui pourrait comprendre une telle relation ? Absolument personne. Même pas deux autres jumeaux. Des excuses. Ce n'était pourtant pas à lui d'être désolé. J'aurais du le retrouver, mon instinct aurait du me pousser à lui, mais j'ai lamentablement échouer avant d'entendre parler du Titanic. « Ne pleure pas … Il n'y a eu que moi et vu dans l'état où j'étais, peur de gens m'auraient reconnu. Ce n'est pas ta faute, Liam. C'était la guerre » tentais-je pour le rassurer. Mes paroles étaient plus que sincère. Cette sensibilité dont mon cadet était exposé depuis tout petit – même s'il ne la laissait que très peu transparaître – me semblait si fragile. Lui faire du mal avait toujours été pour moi la pire chose à lui faire. Même des larmes de joie me faisait culpabiliser.

Ses mains virent prendre place sur mes joues. Nous nous jugeons. Nous ne sommes pas inconnu, mais voir l'autre de si proche nus fait autant de bien à l'un que l'autre, je pense. Sans écouter son cœur, je savais pertinemment qu'il battait aussi fort que le mien. Ses lèvres se posèrent rapidement sur ma joue et mon corps entier en frissonna de bonheur. Vous n'imaginez même pas depuis quand j'attends ce geste. Mort ou en vie, qu'importe du moment que je sois avec lui. Je suis un fantôme euphorique – intérieurement – d'avoir retrouver son jumeau, bizarre oui. Nos nez se frôlent, m'arrachant un sourire pur et délicat à son intention. « Plus jamais nous ne serons séparés. Je ne veux plus un seul jour sans te voir, te prendre dans mes bras et te dire à quel point je t'aime » murmurais-je, les yeux étincelants de mon double me faisait penser aux miens.

Dans cette douceur que je ne pouvais donner qu'à cette personne si chère et inestimable à mes yeux, je retirais ses larmes perlant sur ses joues. « Je veux te voir sourire, Liam. Ne pleure plus. Le passé est le passé, le présent et le futur sont à nous maintenant » souriais-je tendrement. Malgré l'heure, je ne voulais pour rien au monde me séparer de lieu. Revivre une séparation, même minime ne serait pas supportable. Ni pour moi, ni pour lui. Son bonheur, son sourire, son rire … Je voulais que tout revienne entre nous et que les années que l'on a volé soient dédommagées. Dans un certain sens, c'était le cas. En espérant que ce ne soit pas une farce de mauvais goût de je-ne-sais-quel-dieu ou autres choses. S'il irait en Enfer, je l'y suivrais sans broncher. S'il irait au Paradis, je serais capable de tout pour l'y suivre.







fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Jeu 2 Aoû - 23:11

Alexander Ҩ Liam
« You are my skin and my blood. »


Comment ne pas pleurer dans une situation pareil hein comment pouvoir ne pas exprimer son émotion alors que pendant des année j'ai cru mon frère mort et que là il est devant moi, bien vivant et en bonne santé j'en ai rêvé de cet instant sans pour autant y croire réellement comment y croire d'ailleurs vu que toute les personne que j'ai vu à l'époque m'ont affirmée que mon frère était décédé dans cet incendie. A début comment y prêter attention je n'avais rien ressenti d'en mon fort intérieur cependant les remarque et les messages de soutiens ce faisaient si nombreux que finalement j'ai commencé à y croire et là ce fut le plus dur. « Ne pleure pas … Il n'y a eu que moi et vu dans l'état où j'étais, peur de gens m'auraient reconnu. Ce n'est pas ta faute, Liam. C'était la guerre » Peut être, mais ce n'est nullement un excuse pour avoir cesser de croire en lui. Alors oui, c'était la guerre c'est évidement mais au fond de mon coeur je savais qu'il était en vie et pourtant je ne l'ai pas cherché. « C'est pas une excuse je n'aurais pas dus croire les gens j'aurais dus te chercher toujours y croire ne jamais abandonner. » Murmurais je doucement en continuant de le garder tout contre moi profitant de chaque seconde passé dans ses bras comme avant...

Je pensais réellement que le fait d'être à tout jamais coincé à bord de ce paquebot était un malédiction mais avouons que j'ai mon fils et mon frère avec moi... que demander de mieux. Bon il y a mon ex aussi mais elle reste la mère de Benjamin. Enfin tout était réunit pour que je passe une éternité parfait je ne pourrais pas demander davantage je suis heureux tout simplement. « Plus jamais nous ne serons séparés. Je ne veux plus un seul jour sans te voir, te prendre dans mes bras et te dire à quel point je t'aime » Mon coeur rate un battement à cette annonce qui me fait tressaillir de bonheur j'embrasse doucement son nez puis son menton. Nous n'avions aucuns tabou lui et moi nous avons presque tout expérimenté ensemble même si cela peut paraitre répugnant pour les autres mais ils ne comprennent pas ce que nous vivons tous les deux. « Je t'aime encore davantage et plus jais je ne supporterais de vivre loin de toi, de tes bras et de tes lèvres. » Avouais-je doucement en restant bien coller contre lui profitant ainsi de sa chaleur et des battements de son coeur contre ma poitrine... personne ne pourra jamais comprendre ce que je ressens pour mon frère c'est inexplicable et bien trop fort.

La nuit est à nous l'éternité l'est également plus rien ne pourra jamais nous séparé personne n'en aura la force plus jamais l'un sans l'autre et maintenant je sais que Benji ou pas Benji si un jour il venait a disparaitre je lui suivrais dans une autre mort plus jamais je ne supporterais de vivre ce que j'ai vécu ces dernières années plus jamais. « Je veux te voir sourire, Liam. Ne pleure plus. Le passé est le passé, le présent et le futur sont à nous maintenant » Je passe une main sur mes joues afin de faire disparaitre mes larmes et finis par sourire avant de caché mon visage contre son cou tout chaud et tout doux je remercie le ciel de me l'avoir rendu mon frère mon âme soeur.... Le seul homme de ma vie celui qui sera toujours là. Enfin le seul... plus entièrement car Benjamin et là aussi, cependant la place d'Alex ne sera jamais remis en question, plus jamais ! « Alex.. Je j'ai quelqu'un à te présenter ais t'inquiète pas c'est pas une menace » Dis-je avec un petit sourire en imaginant déjà mon frère jaloux d'une soit disant relation. Je savais qu'il a été très jaloux d'Anastasia. En gardant ma main dans la sienne je l'emmène au couloir de l'équipage. « Lorsque Ana est partie elle à oublié de me dire que notre infortuné amour à donné naissance à une adorable petite chose qui à déjà cinq ans. Peu après l'inscendi je l'ai découvert car elle me l'a laisser elle l'a abandonné comme un sac de pomme de terre devant chez moi cela dit c'est grâce a lui que j'ai survécu loin de toi. » On entre doucement dans ma chambre Benjamin dormais à point fermé juste au dessus de son lit j'avais affiché une photographie d'Alex et moi afin qu'il sache qui il est.




fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   Mer 8 Aoû - 20:33

Liam Ҩ Alexander
« I love you so much, Brother. »


Malgré le fait que je lui disais que ce n’était pas grave, je le savais assez têtu pour avoir le dernier mot. Soit. De toute manière, selon moi, il était tout pardonné. Ça n’avait rien d’évident. Je me souvenais de beaucoup d’hommes comme moi qui n’avaient plu de nouvelles de leur famille. La peine doit être assez grande ainsi et faire son deuil le plus vite possible est finalement logique. Moins de souffrance que de traîner l’espoir infime que la personne soit toujours vivante pendant des années … Souvent sans aucun résultat. Le sentir là maintenant contre moi suffisait à mon bonheur. Je me sentais enfin entier. Dire qu’il avait fallu mourir pour se sentir mieux, cette hypothèse m’était souvent venue à la tête. Mais sûrement pas cette façon unique et improbable de décéder. Qu’importe, le résultat me faisait être heureux. Autant que lui manifestement. Il aurait pu me détester, ou être tellement surpris qu’il m’aurait rejeté. Mais notre amour était trop grand pour que ça puisse se dérouler ainsi, je crois. Tant mieux, les retrouvailles sont meilleures ainsi. Mon cœur accélérait sa cadence quand je l’entendais dire qu’il m’aimait. Un frisson me parcourut quand il citait notre rapprochement fraternel, nos étreintes passées et nos baisers. Pourquoi ne pas embrasser son frère ? Aucune loi ne l’interdit. L’inceste n’a rien à voir. Enfin je crois. Ce n’est pas des questions à se poser. Notre amour valait plus que n’importe lequel, amicale ou amoureux. Être jumeaux ne s’expliquent pas. Il suffit d’un geste, d’un regard, d’un mot et tout à un sens largement plus grand que celui que les autres peuvent constater.

Embrassant son front, je lui glissais tendrement à l’oreille : « Je ne te quitterais plus jamais, désormais » avant de lui adresser un léger sourire. Sentir son corps chaud me rendait véritablement vivant. Sans lui, l’éternité m’aurait paru comme un Enfer. Autant dire que j’aurais cherché le moyen de mourir réellement, la souffrance aurait été sûrement plus facile à gérer. Plus courte. Quelqu’un à me présenter ? Fronçant les sourcils, me voilà déjà dans le doute. Il me disait que ce n’était pas une menace, mais je restais sur mes gardes. Je priais pour que ce ne soit pas une femme qu’il est rencontré et avec qui il file « le grand amour ». Jaloux ? Oui, absolument. Et il le savait d’autant plus que moi. Écoutant ses paroles, mes yeux s’écarquillèrent. Avant de mourir, je me doutais que le garçon qu’il avait avec lui n’était pas inconnu à ses yeux, mais de là à être son fils … Avec elle en plus. Rien de l’image de cette femme me donnait un haut-le-cœur. Elle avait abandonné son fils en plus de Liam. Sa colère envers elle n’était que plus grande désormais.

Le suivant, nous arrivions dans une chambre. Un petit homme dormait à poings fermés sous une couverture. Sa bouille était tellement mignonne. Il ressemblait énormément à son père. A sa mère aussi, malheureusement. Non pas qu’Ana n’ait pas été gâté par la nature, juste qu’elle ne m’inspire que de la haine. Mais je ne tiendrais pas rigueur à ce petit bout de chou de l’idiotie de sa génitrice. « Comment s’appelle-t-il ? » murmurais-je en me rapprochant de lui. Mon regard se balada un peu sur les murs et c’est avec émotion que je vis un cliché de Liam et moi. Heureux. Souriant. « J’ai presque oublié cette photo » chuchotais-je en me retournant vers lui. Doucement, je vins poser mes lèvres sur les siennes. Comme avant. « Tu vois, tu ne m’as jamais oublié, tu n’as jamais abandonné de penser à moi » souriais-je avant de le reprendre contre moi, ne me lassant pas de sa chaleur et de notre complicité enfin retrouvée.







fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: You are my skin and my blood forever [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You are my skin and my blood forever [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» [Achat]Skin de chat
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-