AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)   Lun 11 Juin - 22:23

    Ce matin là, Adélaïde se leva après une longue nuit agitée. Elle n'avait quasiment pas dormi, à peine deux heures. Elle se versa de l'eau sur le visage pour chasser la fatigue. Les gouttes fraîches lui firent du bien. Il n'était pas très tard encore mais la jeune femme savait qu'elle n'arriverait pas à dormir plus. Ou en tout cas pas dans cette cabine. Elle se vêtit donc. Une robe de lin blanche, toute simple, seulement ornée d'un laçage argenté pour tenir la taille. Et pour finir une légère touche de rouge sur les lèvres, presque imperceptible. Ses cheveux bruns bouclés restèrent libres, comme elle aimait. Fin prête, elle sortit de la cabine.

    D'abord incertaine de sa destination, une idée plaisante lui vint. Elle se dirigea vers le pond A, gratifiant d'un sourire les gens qu'elle croisait. Enfin, elle poussa les portes du Grand Salon. Pour une fois, il n'était pas rempli de monde. Seules quelques personnes. Parfait. Elle repéra ce qu'elle cherchait et se dirigea droit dessus. Un fauteuil. Mais pas n'importe lequel. Celui là était stratégiquement placé à coté d'une fenêtre. Adélaïde s'y allongea en travers, les jambes sur un accoudoir et la tête sur l'autre. Le tissu était agréablement chaud grâce au soleil qui brillait derrière la vitre.

    Deux hommes passèrent non loin, Adélaïde leur adressa un sourire gourmand, qu'ils lui rendirent en plus d'un clin d’œil appréciateur. Elle savait que le soleil la mettait en valeur : il allumait des reflets incendiaires roux et acajou dans ses cheveux et il donnait à sa peau une belle couleur pêche. Mais les choses n'allèrent pas plus loin que cet échange de sourires. Adélaïde n'était pas venu pour cela. Les deux hommes passèrent.

    Elle essaya de ne plus penser à rien. De vider l'esprit de son mauvais sommeil. Mais elle n'y parvient pas. Des chuchotements persistants lui parvenaient aux oreilles. Non loin de son fauteuil, trois vieilles dames parlaient-d’elle de toute évidence- sur un ton désapprobateur. La jeune femme darda un regard sombre sur les trois vieilles chouettes qui lui renvoyèrent aussitôt un regard tout aussi noir.

    Adélaïde serra les dents, elle n'était pas en Première Classe certes, mais en Deuxième. Et elle avait tout à fait le droit d'être là. Marre de ces gens bornés. Elle n'avait pas envie de daigner se lever pour les remettre à leur place, elle le ferait donc à distance. Rien de compliqué. Un peu de provocation devrait suffire.
    La jeune femme vêtue de blanc leur adressa un large sourire joueur. Elle s'étira ensuite voluptueusement sur les accoudoirs. Montrant bien qu'elle ne comptait pas aller ailleurs pour leur bon plaisir. Avec une joie non dissimulée et une belle insistance, elle leur adressa des saluts de la main.
    Les vieilles pies, outragées que l'on puisse penser qu'elles s’accoquinaient avec cette basse engeance de seconde classe quittèrent les lieux en se drapant dans leur dignité revêche.

    Voilà. Cela n'avait vraiment pas était long.
    Adélaïde se pelotonna dans la tiédeur de son fauteuil, satisfaite. Elle sombra dans une douce torpeur sans même s'en rendre compte.
    Elle se réveilla brusquement et se redressa légèrement sur un bras du siège. Promenant son regard ensommeillé autour d'elle, Adélaïde remarqua qu'il y avait à peine plus de monde dans le Grand Salon que précédemment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)   Ven 15 Juin - 18:06

Adélaïde Ҩ Katherina
« Quand tout flambe en étincelles »

La jeune première classe ouvrit délicatement les yeux, clignant plusieurs fois pour s'habituer à la pénombre qui régnait dans sa cabine. Elle se redressa, en position assise, elle détailla la pièce dans laquelle elle se trouvait. Elle posa son regard sur la place dans le lit à côté d'elle, celle-ci n'était pas froide comme la majorité du temps, mais encore chaude. Elle avait eu de la visite cette nuit et il faut dire qu'elle n'avait guère eu l'occasion de beaucoup dormir, pourtant, elle sortie de la sécurité de ses draps, pour déposer ses pieds sur le sol glacé de sa cabine. Elle fut parcourue d'un léger frémissement. Comme si sa femme de chambre connaissait parfaitement son heure de réveille, celle-ci entra dans la chambre de Katherina. Elle l'aida à se vêtir après que la première classe eue fait sa toilette. Katherina se vêtit d'un corset faisant de sa taille, une svelte. Elle porta son choix sur une robe verte claire, qui découvrait ses épaules. Elle se laissa coiffer par sa femme de chambre qui lui fit de belles boucles. Une touche de maquillage s'ajouta à son visage. Un dernier regard sur sa personne, la jeune femme finie par enfin quitter sa cabine : A26.

Katherina Dashwood marcha tout d'abord sur tout le pont A, ne sachant guère où se rendre, préférant que ses pieds la portent où bon leur sembleraient. Elle finie par entre dans le Grand Salon, elle ne s'y rendait que très rarement préférant se trouver sur les ponts de promenades, mais de s'y tôt matin, elle n'avait guère de personne avec qui resté. Katherina parcourut la salle du regard, fort déçut de ne pas voir l'une de ses connaissances, il n'y avait que ces femmes qu'elle détestait tant : le groupe des commères, ces bonnes femmes qui n'avaient guère mieux à faire que d'écouter les rumeurs, d'en lancer de nouvelles et de critiquer qui bon était critiquable. Katherina avait déjà quelques fois été le sujet de leurs critiques, mais après tout, elle n'en avait que faire. Et puis, ce n'était pas ces commères qui allaient intimider le démon qu'était la Dashwood. A la plus grande joie de celle-ci, le groupe se leva l'air profondément vexé, elles quittèrent le Grand Salon. Katherina n'avait pas vue la source de leurs irritations, mais sans doute que si elle l'avait vue, se serait elle aussi légèrement énervé. La première classe alla s'installer sur l'un des nombreux fauteuils, puis se mit à décrire toutes les personnes se trouvant dans le Grand Salon, son humeur était joviale, jusqu'au moment où son regard se posa sur une seconde classe : Adélaïde McMurphy. Ses sourcils se froncèrent très légèrement, elle n'arrivait guère à voir la jeune femme en tableau, à chaque fois qu'elles se voyaient les insultes suivaient de bon train... La haine qu'elles ressentent l'une pour l'autre provoquera-t-elle une joute verbale dans le Grand Salon ?
fiche inspirée d'une fiche de century sex Par Julie-Ette d'Artsoul .

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)   Mar 26 Juin - 21:26

    La jeune femme promena son regard encore ensommeillé sur le reste du salon, elle ne s'arrêta sur personne en particulier, faisant juste un tour d'horizon.
    Retenant impitoyablement le bâillement qui frémissait au creux de ses lèvres car cela manquait tout même singulièrement de classe, il faut bien le dire. A la place, Adélaïde arqua son dos pour en détendre les muscles. Elle passa une main distraite dans ses boucles brunes pour les remettre en ordre. Se sentant plus alerte cette fois, elle repartit dans son investigation des personnes présentes dans l'espoir de repérer un visage familier. Elle reconnue effectivement une jeune fille qu'elle avait déjà croisée une ou deux fois, mais sans vraiment se découvrir d'affinités. Adélaïde lui adressa un petit signe de tête et un léger sourire en signe de reconnaissance.

    Un frisson lui parcourut soudainement la nuque. Ce genre de frisson désagréable que l'on a quand on se sent observé. Plutôt mal à l'aise, Adélaïde fouilla rapidement les groupes de personnes présentes du regard. Sans succès tout d'abord, puis elle ne tarda pas à trouver.
    Tout à droite, assise sur un fauteuil en diagonale par rapport à Adélaïde, se tenait la femme qu'elle aimait le moins au monde. Katherina Dashwood. Ce nom qu'Adélaïde avait détesté dès la première qu’elle l'avait entendu. Ce nom qui pulsait avec rage dans ses veines. Ce nom qui ravivait toute sa frustration et sa rancœur. Dès que leurs regards se croisèrent, le visage d'Adélaïde auparavant détendu, s'assombrit aussitôt.

    Adélaïde détailla brièvement l'autre jeune femme: boucles blondes et robe verte claire qui dégageait deux épaules blanches, toute trace de son précédent somme envolée, tandis que le monstre de jalousie et de colère se réveillait lui aussi au fin fond de son âme.
    Dieu ce qu'elle haïssait cette femme. Et dire qu'elle avait choisit le Grand Salon entre autre pour la raison que la majorité des gens qu'elle n'aimait pas n'y venait que rarement.

    Mais Adélaïde n'allait pas la laisser lui gâcher sa journée. Deux options donc. L'ignorance ou l'attaque. Le problème étant qu'elle n'arrivait pas à feindre l'indifférence quand Katherina était dans le secteur, à chaque fois elle se sentait bouillonner. Ce qui était bizarre en soit, puisqu'elle n'avait généralement pas de mal à ignorer les autres quand elle en avait envie. Il ne restait donc que la dernière solution : l'attaque. Pour ne pas changer. La totalité de leurs...rencontres dérapaient toujours en joute verbale.
    Adélaïde se leva souplement de son fauteuil et se dirigea fièrement vers la jeune femme blonde. Au passage elle attrapa une tasse de thé fumante. Sait-on jamais, cela pouvait être utile. La tasse chaude à la main, elle releva le menton avec toute son arrogance et engagea une conversation qui ne manquerait sans doute pas de dégénérer, comme toutes les autres ou presque, pensa-t-elle.

    - Katherina Dashwood, quel....plaisir, dit-elle en guise de salutation, un pli douloureux sur les lèvres.
    Vous êtes ici depuis longtemps ? Demanda-t-elle en s'efforçant de conserver un ton poli et civilisé. Le sous entendu étant «  quand comptez vous partir ? » mais elle se retint de l'ajouter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)   Lun 20 Aoû - 9:05

Adélaïde Ҩ Katherina
« Quand tout flambe en étincelles »

Katherina fixait la jeune femme prénommé Adélaïde depuis quelques minutes déjà, lorsque celle-ci chercha du regard une personne. Quand son regard s'arrêta enfin sur la première classe, celle-ci eu une légère moue mauvaise. Katherina détestait cette femme et pourtant celle-ci provoqué une grande fascination pour elle. Les deux femmes auraient pu être de grandes amies, leur caractère se ressemble en tous points. Toutes les deux sont mauvaises... Sans doute se ressemblent-elles trop pour s'apprécier. Mais, leur querelle ne venait pas de leur ressemblance, elle provenait d'un homme : Jules M. Williams. Adélaïde est amoureuse de cet homme et voit donc en Katherina une rivale. Après tout, celle-ci se trouve toujours avec lui...

Lorsqu'Adélaïde se leva pour se rendre auprès d'elle, Katherina ne pu réprimer un sourire des plus mauvais. La première classe jeta un regard au Grand Salon, elle préférait qu'il n'y est pas trop de spectateur. A sa plus grande joie, il y en avait que très peu. Katherina lança à Adélaïde un large sourire forcé quand celle-ci arriva devant elle.

« Katherina Dashwood, quel....plaisir. Vous êtes ici depuis longtemps ?»

« Tiens...Adélaïde McMurphy. Tout le plaisir est pour moi. » Son sourire était parfaitement naïf, mais ses yeux lancés des éclairs « A dire vrais, je viens d'arriver et je compte bien rester. Et vous ? » Elle lui lança l'un de ces regards qui avaient tôt fait de l'irriter en la regardant de haut en bas, lorsqu'elle posa son regard sur la tasse de thé son sourire s'élargit. « Vous comptez vous en servir ? » Son sourire était devenu des plus moqueurs. « Je vous en prie, installez vous. » Katherina montrait le fauteuil à sa droite, de sa bouche cela sonnait plus comme un ordre.

Les hostilités avaient-elles déjà commencer ... ?
fiche inspirée d'une fiche de century sex Par Julie-Ette d'Artsoul .
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand tout flambe en étincelles ... (Pv Katherina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Break-out : Quand tout vol en éclat... [Ouvert à tous les agents]
» [PV] Quand tout part en fumée. {Lyrad}
» [Jour 2] Quand tout ne se déroule pas comme prévu...
» Quand tout vas mal souvient toi que l'avion décolle contre le vent • Olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-