AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Une exploration interdite Pv First Officier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Une exploration interdite Pv First Officier   Mer 9 Mai - 19:32

Henry W. Sheen & Apolline L. Miller
«Je veux tout connaître de se paquebot de rêve et je veux voir tout les pièces même ceux privé. Vous voulez me montrer Mrs Sheen.»


Ce matin, comme tous les matins depuis que j'étais arrivée sur le bateau, ma domestique Suzanne s'occupa de moi au plus tôt. Quand on a cinq ans, on se réveille toujours tôt, c'est une chose normale. Ma domestique Suzanne avait mangé sur la promenade privée réservée à notre cabine. Je pris donc mon déjeuner tout en regardant la vue merveilleuse de l'océan. C'est alors que Suzanne alla me chercher une belle petite robe mauve avec une boucle blanche au nouveaux de la poitrine et un beau petit manteau blanc. Elle m'amena dans le petit salon et commença à m'habiller. Elle m'aida à enfiler ma robe et à attacher mon ruban. Puis elle me coiffa et orna mes cheveux d'une belle boucle. Suzanne me mit mon manteaux blanc en fourrure et prit soin de le fermer, car il faisait froid aujourd'hui sur le pont. Quand je fut enfin prête, elle me conduisit sur le pont et me laissa me promener seule pour qu'elle puisse vaquer à ses occupations pendant un temps. Elle savait que le pont des premières classes n'était nullement dangereux pour moi.

Je marchais donc sur le pont des premières en serrant ma poupée Amandie contre moi. Je voulais tout découvrir sur le pont et sur le bateaux. Je voulais qu'il n'ait plus de secret pour moi. Je me promenais sur le pont en observant tout dans les moindres détails, tout en saluant les personnes de ma connaissance que je croisais. Je continuais toujours exploration et je marchais ainsi pendant un long moment. J'arrivais à la fin de la promenade des premières classes. Je pénétrais maintenant dans un endroit où j'avais pas vraiment le droit d'être. Ma mère m'avait bien dit que je ne devais pas me rendre là-bas car c'était réservé aux membres de l'équipage. Comme elle n'était pas là pour me faire la leçon ou me rappeler à l'ordre, j'en profitais pour me balader innocemment à cet endroit. Nullement troublés par ma présence, les officiers me regardaient tous avec un beau sourire. J'étais trop adorable pour que l'on puisse me réprimander. Je souriais à mon tour en serrant ma poupée Amandie contre moi. Le premier officier arriva soudain devant moi et il me regarda d'une drôle de façon. Je lui offris un de mes plus beaux sourires et tout doucement, lui dis:


Bonjour Monsieur Henry Sheen!!! Comment allez-vous aujourd'hui ?

Je serrais ma poupée contre moi très fort. J'espérais juste qu'il ne soit pas fâché que je sois arrivée jusqu'ici. Après tout, la seule chose que je désirais c'était de tout découvrir du paquebot de rêve. Je me demandais bien quelle vue nous avions de la passerelle des officiers. J'essayais avec peine de pouvoir contempler la vue mais j'étais trop petite pour l'atteindre. Je soupirais parfois quand j'étais vraiment exaspérée d'être petite car mes possibilités étaient réduites. Il avait tout de même de bons côtés. J'étais si mignonne que peu de gens osaient me houspiller. Je regardais l'officier et lui dis tout doucement encore:

Est-ce que vous pourriez me prendre? J'aimerais pouvoir contempler la vue de cette passerelle Monsieur Sheen!

Je le regardais en lui tendant les bras. D'autres officiers passaient par là, et je lisais bien dans leurs regards qu'ils se demandaient ce qu'une fillette de cinq ans pouvait bien faire ici. En revanche, aucun ne faisait de commentaire et se contentaient juste de passer à côté de nous en nous saluant. C'était plutôt amusant d'être ami avec le premier officier du navire.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Mer 16 Mai - 19:43

&

Depuis le naufrage, le quotidien d'Henry n'avait pas réellement changé. L'homme était toujours aussi passionné par son travail et il avait au contraire tendance à s'y plonger plus souvent. Il se savait mort à présent et l'officier était persuadé d'être entre le paradis et le monde des vivants. Pourquoi ? parce que le paradis était censé représenter le lieu qui vous fait rêver et le Titanic ne l'avait jamais fait rêver. C'était également loin d'être un lieu de repos où l'officier devait continuer à satisfaire les plaisirs des passagers. Pour lui, la mort était comme une sorte de délivrance. Il ne savait pas ce qu'il y avait après, peut être simplement rien ou alors des danseuses qui vous accueillent avec un collier de fleur et qui dansent pour vous à moitié nue. Oui, il aurait certainement plus aspirer à cela plutôt que d'être bloqué pour l'éternité probablement sur le paquebot, à voir toujours les mêmes personnes. La plupart des passagers avaient périt avec des personnes qui leur étaient cher mais Henry, lui, n'avait personne. Il était là pour le travail. Certes, Henry avait exceptionnellement emmené sa fille mais elle avait survécut. Parfois égoïstement, l'officier aimerait l'avoir près de lui. Pour avoir une présence familiale sur le paquebot, pour avoir une personne à aimer. Mais après cela, il se rendait compte qu'elle était bien mieux là où elle était, avec sa tendre mère à grandir et à vivre.

Comme prévu, Henry avait un quart à prendre. Etant premier officier du paquebot, il avait assez de chance de ne pas rencontrer de passagers trop souvent. Il préférerait ne pas imaginer aux pauvres employés de maison et aux chauffagistes qui faisaient le plus pénible. Mais le métier d'Henry n'était pas non plus de tout repos. Il était responsable de la bonne marche du paquebot. C'était sur lui qu'était la responsabilité de la vie des passagers. Aujourd'hui, cette notion avait disparu, mais il ne prenait pas pour autant son travail plus légèrement. Il était tel le capitaine lorsqu'il se reposait. Après avoir enfilé son uniforme, l'officier parti vers la passerelle de commandement. Lorsqu'il y entra, il se stoppa quelques instants voyant une partie des marins gaga devant une petite chose. Cette petite chose n'était autre que la charmante enfant Apolline Miller de première classe. Henry ne savait pas vraiment comment elle était morte, mais il trouvait cela fort triste qu'une si jeune enfant n'est pas pu survivre. Bien que l'officier pouvait rapidement être agacé par la caractère de la jeune enfant, il craquait à chaque fois en pensant à sa tendre enfant resté dans le monde des vivants.


-Bonjour Miss Miller, je me porte à mon aise. Et vous donc, avez-vous passé une bonne nuit ?

D'ordinaire, il lui aurait demandé gentillement de partir et aurait demandé à un matelot de la ramener sur le pont promenade qui était une continuité, mais la mer était si calme, qu'il n'avait pas grand chose à faire hormis surveiller l'horizon et il pouvait compter sur les matelots de surveillance dans le nid de pie pour faire des alertes que l'officier savait inexistante. La jeune enfant, lui demanda si il acceptait de la prendre dans les bras. Il eut un sourire et l'attrapa pour la caler sur l'une de ces hanches.

-Savez vous que vous n'avez pas le droit d'être là ? dit-il en s'approchant des fenêtres de la passerelle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Lun 21 Mai - 18:16

Depuis que le bateau avait coulé au fond de l'océan, j'essayais de connaître ce paquebot dans ses moindres recoins, même ceux dont l'accès m'était interdit. Ma mère étais très occupée par toutes les fêtes organisées sur le paquebot et j'étais malheureusement bien trop jeune pour m'y rendre. Ce matin, je m'étais éveillée avec dans l'idée d'explorer une fois de plus le bateau. Je me promenais donc sur le pont des premières classes tout en détaillant le pont. Puis j'arrivais a la passerelle du pont des officiers. Les Officiers passaient devant en me souriant. Ils étaient incapables de me dire de partir. J'étais bien trop adorable pour qu'on puisse me refuser quoi que ce soit.

Je marchais sur la passerelle en souriant, serrant ma poupée Amandie contre moi. J'observais tous les moindre recoins avec attention. Je voulais tout connaître sur le paquebot. J'ignorais que nous n'avions pas vraiment le droit d'être sur cette partie du bateau. J'étais la seule petite fille en première classe à ne pas avoir été sauvée. Parfois je trouvais le temps vraiment long. Tous les gens que je rencontrais sur le paquebot étaient vraiment gentils avec moi, que se soit les passagers ou bien les membres de la Star Line. J'étais maintenant avec l'officier M. Sheen. Je lui avais demandé comment il allait . Il m'avait répondu qu'il se portait bien et il me retourna la question. Je lui souris et serrai à nouveau ma poupée Amandie contre moi et je lui répondis:

Oui mon cher Officier Sheen. Et puis comment mal dormir quand nous sommes blottis contre notre très chère mère?

Je lui avais demandé de me prendre dans ses bras car je ne pouvais voir au-dessus du pont à cause de ma petite taille. Quand il me prit sur le côté de sa hanche je souris et me blottis tout contre lui. Comme une petite fille qui se blottit dans les bras de son papa. Il m'amena avec lui vers les fenêtres de la passerelle. Je le regardais quand il me dit que je n'avais pas le droit me trouver ici.

Je voulais juste explorer le bateau et je ne savais pas que le pont des premières classes continuait jusqu'ici. Je suis désolé M. Sheen.

Je le regardais avec un air de petite fille désolée et innocente. Puis je détournais mon regard vers le l'océan. C'était fou comme la vue était vraiment belle de cet endroit interdit sur le paquebot. J'étais toujours dans ses bras avec ma poupée Amandie contre moi. Elle regardait elle aussi la magnifique vue tout comme moi.

La vue est encore plus belle ici que sur le pont des premières classes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Mar 29 Mai - 19:01

&

La jeune fille lui répondit qu'elle ne pouvait que très bien dormir avec sa mère. Henry trouvait malheureux de voir que la petite était morte mais au moins, elle avait la chance d'avoir sa mère près d'elle. C'était d'ailleurs un juste retour des choses. Une mère ne pouvait pas laisser son enfant pour sauver sa propre vie... non, ce n'était pas possible, sinon ce n'était simplement pas une mère. En ce sens, Henry trouvait cela assez logique et même normal d'apprendre que la mère de la petite était morte. C'était une chance pour la petite. Le lien maternel qui unissait une mère à sa fille était si fort que cela aurait été particulièrement dure de le voir se rompre par la mort. Cela l'était toujours d'ailleurs. Cette importance de lien l'était cependant beaucoup moins entre le lien père/fille. De cette manière, il n'avait pas beaucoup de souci à se faire pour sa fille. Certes, Henry manquerait beaucoup à sa fille, mais il était persuadé qu'elle s'en sortirait très bien avec l'aide de sa mère. Un père, cela guérit, une mère, c'est toujours une plaie ouverte. C'était l'opinion d'Henry, peut être fausse, mais du moins c'était ce qu'il pensait.

La petite était vraiment d'une légèreté. Il avait vraiment l'impression de ne rien porter. Et pourtant, elle était d'une très grande maturité. Cela impressionnait Henry. Il ne savait pas si cela était la même chose lorsqu'elle était en vie, mais lorsqu'il l'avait connu, il avait l'impression d'être fasse à une adulte. Elle expliqua ensuite qu'elle avait une grande envie d'explorer le paquebot, et c'était la raison pour laquelle, elle était venue. Apolline s'excusa également.


-C'est bien de vouloir explorer. Et ici, ce n'est pas gênant, mais ne vous baladez pas seul sur le paquebot. Certains endroits sont interdits aux passagers car c'est dangereux encore plus pour une enfant. Promettez-moi de ne plus explorer toute seule.

Henry ne savait pas si l'on pouvait mourir sur le paquebot, mais une chose était sure, il préférait éviter de prendre le risque. Bien sur, cela ne serait pas une mort mais peut être un passage définitif. Il ne savait pas vraiment, il devait bien le reconnaître. Mais c'était par habitude, il voulait protéger la petite. Il était vrai que passer sur le passerelle de commandement n'était pas quelque chose de grave, mais en revanche, si elle finissait pas se retrouver dans les salles des machines ou encore ailleurs, cela était beaucoup plus dangereux.

Ne se voulant pas trop moralisateur, Henry n'ajouta rien d'autre et écouta la petite parler de la vue. Il était vrai que c'était une vue vraiment sublime mais bien trop calme et plate pour lui. Cela faisait maintenant dix mois que le paquebot n'avait rien croisé et il n'y avait pas eu une bourrasque de vent. Non, il n'aimait pas du tout cela. Mais il devait bien reconnaître la vue était sublime.


-Nous avons besoin de bien voir pour naviguer pour voir chaque détail. Et les gens en haut dans le nid, nous aides. dit-il en pointant du doigt le nid de pie face à eux. Voyez-vous cette eau comme elle est calme ? c'est la plus dangereuse. Elle est si calme qu'aucune écume ne se forme devant les obstacles. La nuit, il est quasiment impossible de les voir.

Henry hésita à ajouter comme le soir du naufrage, mais il préféra se taire. Après tout, elle n'allait pas forcément faire le rapprochement. Il ne voulait pas prendre de risque de parler du naufrage directement, si la petite était traumatisée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Jeu 19 Juil - 19:59

Je me demandais toujours pourquoi ma mère n’avait pas pris le temps de nous sauver toutes les deux lors du naufrage. C'était une chose que je ne pouvais pas encore m’expliquer. C'était les mystères de la vie que je ne pouvais pas encore comprendre. Il devait bien y avoir une raison. Mais laquelle ? Je ne le savais pas et je le saurai peut-être jamais. Il avait très peu d'enfants sur le bateau donc je devais me tenir bien avec tous ces adultes. Et à force d’être en leur compagnie, il était normal que je parle comme eux. Même avant je parlais avec grâce et politesse comme les adultes. Ma mère m’avait appris cela. J'avais beaucoup d'amis dans le monde des vivants qui devaient se demander où la petite Apolline était partie mais ils ne le sauraient jamais vraiment, à moins que leurs mères ne leurs disent la tragédie que m’avait frappée.
Ce matin je m’étais levée avec une seule idée que le Titanic n’aurait plus de secrets pour moi. Que je saurai tout sur ce bateau. Il n'y avait pas vraiment grand chose à faire pour moi ici. Ma mère était peu présente depuis que nous étions arrivées sur le bateau. Elle était toujours à des dîners, des fêtes et des soupers auxquels une petite fille comme moi ne pouvait pas être. Donc j'étais très souvent avec Suzanne, la femme de chambre de première classe. Cependant, quand elle était occupée, j'étais toute seule sur le bateau.

Eh bien, j'aimerai pouvoir visiter le bateau. Cependant, ma mère est très occupée donc je suis souvent toute seule. Alors je dois bien trouver le moyen de m'occupe un peu. Promis je ferai dorénavant attention aux endroits dangereux.


Je ne savais pas qu'il pouvait y avoir des choses dangereuses sur le bateau. J'avais envie de savoir comment fonctionnait le bateau et toutes ces choses. Je savais que ce genre de centres d’intérêt était plutôt réservé aux garçons. Mais moi j'avais envie de comprendre pourquoi le bateau avait coulé et comment il faisait pour marcher.
J'étais toujours dans ses bras et accoudée sur la passerelle à regarder devant moi. La vue était magnifique. Il avait de la chance de voir aussi bien. J'étais vraiment bien avec lui, il était vraiment gentil avec moi. Il aurait bien pu me dire de partir car il avait du travail, mais non, il m'avait pris dans ses bras. Et il me montrait la plus belle vue de l'océan que je n'avais jamais vu nulle part ailleurs sur le bateau jusqu'à maintenant. Quand il me parla du nid et me le pointa du doigt, je le regardai.

Je comprends tout à fait. Vous avez de la chance d'avoir une aussi belle vue de l'océan. Ils sont gentils de vous aider et d'accepter d'être aussi haut. Moi j'aurai peur d'être là. Non, c'est amusant parce que vous pouvez être avec moi. Quel obstacle Monsieur? De quoi parlez-vous ?

Je ne comprenais pas à quelle nuit il faisait référence. Parce que moi la nuit où le bateau avait heurté l’iceberg, je dormais profondément dans les bras de ma mère, bien au chaud Je ne savais même pas ce qui avait causé ma perte. Je m'étais réveillée le lendemain matin, toujours blottie dans les bras de ma mère, comme si un autre jour allait commencer. Ma mère m’avait tout expliquée de ce qui c'était passé, enfin de ce qu'elle avait bien pu comprendre par les membres de l'équipage qui avaient subi le même destin que nous. En revanche, je n’avais jamais eu la version d'un officier. Je dormais si bien ce soir- là que je n'avais rien entendu des cries et pleures des gens qui étaient séparés de leurs femmes, et de leurs enfants. Ou juste ceux qui criaient parce que l'eau était vraiment froide.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Mer 25 Juil - 12:52

&

Henry écouta la réponse de la jeune femme. Il fut assez peiné par les paroles de la petite. Sa mère ne s'occupait plus d'elle. Henry ne supportait pas ce type d'abandon. Sous prétexte qu'une personne était riche, cela lui donnait le droit de faire éduquer son enfant par une autre personne... non, ce n'était pas comme cela que l'officier voyait la vie de famille. Un enfant... un enfant avait besoin de ces parents. Bien entendu, plus de sa mère que de son père. Du moins, Henry essayait de se convaincre comme cela. Sa fille avait grandi principalement avec sa mère. Mr Sheen lui passait son temps sur les paquebots à les diriger. Il ne voyait sa fille qu'une semaine tous les quinze jours lorsque c'était des trajets transatlantiques. Et pourtant, il trouvait que ce n'était pas assez. L'officier était passionné par la mer, elle l'avait appelé dans sa jeunesse et l'avait pris. Jamais il n'avait regretté son choix. Et pourtant, parfois il se posait la question de si c'était bon pour l'équilibre de sa petite.

De part les paroles, la petite fit rire l'officier. Oui, ils étaient bien gentils les marins dans le nid de pie. Mais en un sens, ils étaient aussi payés pour. Mais malheureusement, cette précaution n'avait strictement rien servi lors du naufrage. Il n'avait pas vu à temps l'iceberg. D'après les sources de l'officier, l'officier de garde avait même vu en même temps la présence de l'iceberg que les marins dans le nid de pie. La petite venait de lui demander implicitement des explications. Henry ne savait pas si il pouvait les lui fournir, après tout, elle était qu'une enfant... mais une enfant pour l'éternité et qui plus est, particulièrement mature pour son âge. Le premier officier prit alors une inspiration et posa la petite sur le sol. Il se baissa ensuite, posant ces fesses sur ces talons. Il voulait être à sa hauteur pour discuter de cela.


-Hum, lorsque l'eau est très très calme comme cela. La nuit, lorsqu'il y a des iceberg, on ne les voit pas car il n'y a pas de petites vagues qui se forment. Henry parlait doucement pour s'assurer que la petite comprenait ce qu'il disait. Le Titanic a la particularité de comporter 12 portes qui empêchent l'eau de passer. Cela fait des cases dans le paquebot, on appelle cela des compartiments. Comme cela, si il y a un trou quelques part, on ferme les portes et l'eau de passe pas. Ainsi le bateau ne coule pas si 5 des cases sont pleines. Mais un soir, nous avons vu un iceberg bien trop tard. Les officiers qui travaillaient se soir là, on mit les machines à toute vitesse pour reculer le plus vite possible. Et le monsieur que tu vois là, fit-il en montrant le marin à la barre, a tourné la barre à font pour l'éviter. Mais ils n'ont pas réussi à éviter l'iceberg. Donc l'officier a fermé toutes les portes étanches pour éviter que l'eau ne passe.

Henry fit une pause, il avait bien conscience que ce qu'il disait était particulièrement complexe pour la jeune enfant mais il ne pouvait pas s'arrêter maintenant.

- Le problème est que lorsque nous avons inspecté le paquebot, on a vu que l'iceberg avec fait pleins de petits trous le long du bateau. Et que 6 comparti... cases étaient déjà rempli d'eau et tous vers l'avant. Le paquebot était condamné et il a coulé par l'avant. Nous avons appelé à l'aide grâce à nos radios mais les autres paquebots, même à pleine vitesse, sont arrivés trop tard.

Henry fit alors une très longue pause. Oui, l'ensemble de se drame avait été une question de timing. Son discours avait été lourd. Il avait essayé de simplifier un maximum les termes.

-Voilà pourquoi, nous les marins, nous n'aimons pas les eaux calmes comme cela... Tu as des questions ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Lun 30 Juil - 20:32

J'étais maintenant avec le premier officier du bateau. Il était vraiment gentil avec moi même s’il me disait de ne pas faire certaines choses. C'était un peu normal, il ne voulait pas qu'un membre de l'équipage se blesse ou meurt dans le bateau. Moi, je trouvais juste un peu ennuyeux d'être petite car je ne pouvais pas faire grand chose. J'aurais tant aimé pouvoir être le plus souvent avec ma mère mais elle n’avait pas le temps. Ce que je trouvais vraiment plat mais c'était la vie et je ne pouvais pas vraiment faire grand chose. C’était ma vie, je peux dire que c’était une chance que j'ai ma poupée Amandie avec moi. Quand j'étais avec elle je ne trouvais jamais le temps long. Ma mère me l'avait achetée pour mon anniversaire enfin le dernier que j'ai eu. Je me rappelais encore, c’était la période où j’étais le plus avec ma mère. Bref je ne suis pas là pour parler de ma mère. Le premier officier me déposa par terre puis il se mit à genoux devant moi. Je le regardais dans les yeux en écoutant ce qu'il avait à dire avec attention.

Donc il avait des vagues qui se formaient sur les icebergs mais je me posais la question suivante : c'est quoi un iceberg ? Tout le monde sur le bateau parlaient de ça mais je ne savais pas ce que c’était. Bref je le laissais parler tout en écoutant attentivement même si je ne comprenais pas tout le temps. Quand, il dit que le monsieur n’avait pas vu l'iceberg, je fis une moue déçue. Puis je lui dis:

OHhh je vois c'est vraiment compliqué tout ça. Mais au moins je sais comment je suis morte. Alors si on avait pu reculer on serait encore vie non ?

Puis il me regarda toujours dans les yeux en prenant une pause. J'étais vraiment intéressée de savoir comment le bateau avait fait pour couler. Même si ça me donnait envie de pleurer tellement que je trouvais cette histoire vraiment triste et mais surtout que mon histoire avait pris fin ce jour-là dans le monde des vivants. C’était bien triste mais en même temps, j'étais sur le bateau de mes rêves, à me faire servir pour le reste de ma vie. Je n’étais pas comme tous les membres de l'équipage qui devaient me servir. J'aurais trouvé cela moins amusant. Je sortis de mes pensées quand il continua de parler et je l'écoutais attentivement. Je posais pleins de questions et j'avais envie encore de savoir des choses sur le bateau et son fonctionnement.



Bien je me demandais ce qu’était un iceberg? C'est quoi un compartiment? Puis si je comprends bien nous sommes morts à cause de l'eau qui est entrée par l'avant. Pourquoi ne s’est-il pas arrêté pour la nuit ? Peut-être que cela ne serait pas arrivé M. Sheen

Je le regardais droit dans les yeux. On pouvait voir que ça m'affectais beaucoup ce qu'il m’avait dit. Mais au moins je savais la vérité sur tout ce qui c’était passé ce soir-là. Je savais qu'il avait fait le plus possible pour nous garder en vie sur le bateau. Malgré cela beaucoup de passagers étaient morts dont moi. Mais je ne comprenais enfin pourquoi. Puis je trouvais cela vraiment triste et cela me donnait juste l’envie de pleurer. Quelques larmes firent briller mes yeux mais pas assez pour que je pleure réellement mais cela m’avait fait beaucoup de peine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Sam 11 Aoû - 13:19

&

Henry était assez content de voir que la petite avait compris dans les grandes lignes ce qu'il avait dit. L'officier avait fait tout son possible pour simplifier un maximum ces propos mais, il avait bien conscience que même simplifié, elle ne comprenait pas les mêmes choses que lui. D'ailleurs, il le comprit rapidement lorsqu'elle lui fit la remarque que s'ils avaient réussi à faire reculer le paquebot, ils seraient encore en vie. Ce n'était pas une question idiote, mais Henry savait que faire reculer le paquebot n'aurait servi à rien. Il ne savait pas ce qu'ils auraient pu faire pour sauver le paquebot. Henry avait réfléchi à de nombreuse reprise. Mais chacune de ces conclusions étaient que le paquebot était perdu à cause de ces hélices trop petites pour la masse du paquebot. La vitesse avait à faire dans cette faire, mais en un sens, il était dans un régime convenable et même cela cela n'aurait rien changé. Il avait cependant une certitude, reculer avait été une erreur. Fatale, il ne le savait pas, mais cela avait une erreur.

Henry ne savait absolument pas que dans le présent des vivants, les nombreuses recherches et calculs avaient conclus à cela: reculer avait été une erreur, vouloir éviter l'iceberg avait été une erreur et c'était cette dernière qui avait été fatale. Aujourd'hui, la preuve avait été faite que si le paquebot avait foncé droit sur le paquebot, seul les deux premiers compartiments étanches auraient été remplis d'eau et le paquebot aurait donc pu rester à flot. Cette erreur, aussi fatale qu'elle fut, avait servis plus tard pour beaucoup de marin qui s'étaient retrouvés dans la même situation et qui s'étaient souvenus de l'histoire du Titanic et avaient ainsi évité à plusieurs reprises de nombreuses morts.


- Je ne sais pas si cela aurait sauvé le paquebot. Je suis incapable de vous le dire, Miss. dit-il les yeux dans le vide.

Il sortit de sa semi-léthargie par les nombreuses questions de la petite. Henry eut alors un sourire. Elle avait beaucoup de questions, mais il préférait cela. Il préférait qu'elle avoue qu'elle n'avait pas compris certains mots plutôt qu'elle rapporte des propos déformés à d'autre personne.


- Un iceberg est un énorme bloc de glace. C'est un peu comme un glaçon géant... enfin un peu... c'est un glaçon géant. Et en pleine mer c'est très dangereux. La prochaine fois que tu iras au salon de thé, demande un verre d'eau avec un glaçon. Lorsque le glaçon sera dans l'eau, tu vas voir qu'il y a qu'une toute petite partie de ce dernier qui est dehors, le reste se cache sous l'eau. Les icebergs sont pareils. Même si tu sembles passer un peu loin d'un iceberg, tu peux quand même le heurter.

Henry fit ensuite une pause. A la fois pour que la petite assimile ce qu'il venait de lui dire mais, aussi pour savoir comment il allait lui expliquer ce qu'était un compartiment. De toute évidence, sa première explication n'avait pas permis à la jeune enfant de comprendre. En même temps, les compartiments étanches étaient une nouveauté sur les paquebots datant seulement d'une dizaine d'année.

-Les compartiments sont des pièces dans laquelle l'eau ne peut pas passer. Cela permet de garder un paquebot à flot même s'il a eu un accident. Dans le cas du Titanic, il y avait trop de pièce remplie d'eau.

Henry ne voyait pas d'autre moyen de lui expliquer. Il pouvait bien sûr se répéter mais, il n'arrivait pas à plus simplifier ce qu'étaient les compartiments étanches. La question que lui posa ensuite la jeune femme lui coupa quelque peu la respiration. Oui effet, pourquoi ne s'étaient-ils pas arrêtés dans la nuit. Cela ne serait effectivement pas arrivé. Henry avait pour sa part la certitude que le paquebot était maudit. L'incendie qu'il y avait dans l'une des salles des machines, le bateau qui avait failli leur rentrer dedans à la sortie du port... oui, pour l'officier, le paquebot était maudit et si cela n'avait pas été cet iceberg cela en aurait été un autre.

- Nous n'avons pas pour habitude de nous arrêter durant la nuit. Cela fait perdre beaucoup de temps et d'énergie. Cela nous dévie de nos directions. En haute mer, le paquebot ne peut pas jeter l'encre. Il n'est pas bon non plus de s'arrêter dans une zone de froid comme cela. Lorsque les machines sont arrêtées, il n'y a plus de chauffage et le paquebot se refroidi, le métal qui compose la coque risquerait de se briser. Nous ne pouvions pas nous arrêter.

Ce qu'il disait était bien sûr vrai, mais cela ne l'empêchait pas de penser à la malédiction de ce paquebot. Il regarda alors à l'horloge et vit que cela faisait déjà un sacré petit moment qu'il discutait avec la petite. Bien entendu, il n'avait pas spécialement envie d'arrêter, il trouvait la petite vraiment gentille.

-On va finir par vous chercher, vous ne croyez pas ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Sam 11 Aoû - 22:30

J'étais bien contente de pouvoir être avec le premier officier du bateau car j'avais appris beaucoup de choses. Des choses que je ne savais pas encore avant ce soir. Je peux dire que c 'était une journée vraiment amusante que je vivais en ce moment. Il était vraiment rare que j'ai autant de plaisir. Je peux même dire que mes journées étaient en général vraiment ennuyantes. En effet, passer une journée toute seule n'est pas toujours agréable. En revanche, avant j'avais beaucoup d'amis sur le bateau. Maintenant ils étaient restés dans l'autre monde, celui des vivants. Parfois j'aurais tellement aimé retrouver mes amis que j'avais avant de monter à bord mais je savais bien que c'était impossible maintenant car j'étais morte. Je trouvais cela vraiment triste et maintenant je me ferai servir pour le reste de mes jours et je ne vieillirai pas, je serai toujours a l'âge de cinq ans.

Quand il me dit qu'il ne savait pas si cela aurait changé quelque chose, je fus déçue car je pensais que les grandes personnes avaient réponse à tout. C'est alors que je compris quelque chose d'important dans ma vie. Que parfois les adultes n'avaient pas réponse à tout et qu'ils se posaient des questions tout comme moi.


D'accord, cependant je pense que cela aurait pu changer quelque chose mais je ne suis pas tout fais sûre, cher Monsieur.


Lorsqu'il m'expliqua ce qu'était un iceberg, je lui souris. C'était donc ce que je voyais flotter sur l'eau. J'avais juste envie de pleurer en pensant que c'était à cause de ce maudit iceberg que j'étais morte. Si j'avais eu des pouvoirs magiques, j'aurai voulu briser tous les icebergs pour que les bateaux n'aient plus de problèmes avec eux. Malheureusement, ce n'était pas le cas et la vie était tout autre. Je n'avais pas de pouvoirs et l'iceberg restait la cause de notre mort.

Donc un iceberg c'est comme un glaçon dans l'eau mais plus grand ? C'est amusant. Peut-on monter sur un iceberg ?


J'eus soudain l'envie de monter sur un iceberg et de m'y coucher. Cela me semblait amusant, j'aurai pu m'amuser à glisser dessus. Peut-être que bien du monde m'aurait dit que j'étais folle, cependant, je trouvais qu'il manquait cruellement de loisirs pour enfants sur le bateau. Il était fait pour les adultes et non pour les enfants. Il y avait beaucoup d'endroits où je ne pouvais me rendre et je commençais à trouver cela vraiment fatiguant. Quand il me dit que les compartiments étaient des pièces qui pouvaient se remplir d'eau, je répondis :

Alors si je comprends bien, trop de pièces ont été remplies d'eau et cela a causé la mort de tous ces gens ?

Je comprenais plus vite que je ne le pensais après tout. A force de me tenir avec des grandes personnes, j'avais appris à comprendre vite les choses sinon ils devaient toujours tout répéter. Quand il m'expliqua pourquoi le Titanic ne s'arrêtait pas pendant la nuit, je compris si cela avait été le cas, cela nous aurait sauvés la vie..

Je comprends tout fais ce que vous me dites. Si j'avais été le capitaine du bateau j'aurais quand même pris le risque de l'arrêter pour la nuit, car il est dur de voir l'horizon quand il fait nuit.

Quand il me dit qu'on allait finir par me chercher, je soupirais. Il n'y avait personne qui s'occupait vraiment de moi sur le bateau, alors peu de gens me chercheraient. Ma mère était bien trop occupée à parler avec tous ces hommes sur le paquebot pour penser a moi. Puis Suzanne avait du travail à faire alors elle n'avait pas le temps de s'occuper de moi comme je le voudrais.

Bien je ne crois pas, mon cher monsieur. Vous voyez, ma mère est trop occupée à parler dans les salons avec les grandes dames et leurs maris. Je ne connais pas mon père. Quant à ma femme de chambre Suzanne, elle est bien trop occupée pour s'inquiéter à mon sujet. Donc personne ne se soucie de moi dans le bateau à cet instant.
Cela me fait vraiment de la peine car j'aimerais que parfois on s'occupe de moi. Une chance qu'il y ait certaines personnes qui prennent le rôle de ma mère car sinon je serais toujours toute seule. Et ce, tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Sam 25 Aoû - 16:44

&

Henry répondait aux questions de la jeune femme. Il eut un petit sourire lorsqu’elle lui posa la question de savoir si on pouvait monter sur un iceberg. C’était dans ces moments là qu’il comprenait que la jeune fille n’était qu’une enfant.

-Techniquement, oui on peut monter dessus. Mais c’est extrêmement froid, glissant et par principe, on ne s’approche jamais de ces derniers.

Elle demanda si effectivement c’était la présence de trop d’eau dans les compartiments qui avait causé leur mort. Je lui fis un signe de la tête lui disant que c’était effectivement cela. Le plus ironique dans tout cela c’était que le constructeur du paquebot n’avait vraiment eu aucun mal à définir le temps qu’il mettrait à couler.

-Tu sais, lorsque l’on arrête un paquebot sur une mer de glace, nous sommes sur de ne jamais repartir. Tu es jeune et pourtant très perspicace pour ton âge. C’est pour cela que je vais me permettre de te dire cela. Les risques de mourir sont plus élevés en arrêtant un paquebot qu’en naviguant de nuit. Le fer devient beaucoup plus fragile et casse créant des fissures dans la coque. Les hélices se bloquent car gelés. Il fait si froid que les machines ne repartent pas. La nuit est particulièrement pénible. S’arrêter revient à attendre sur un simple canot de sauvetage dans un froid glacial. Les personnes ayant embraquées sur les canots ont vécu cela et certains sont probablement morts de froid.

Henry voulait qu’elle comprenne l’importance qu’un paquebot ne s’arrête pas dans une mer de glace. Il ne voulait pas que la jeune enfant rapporte des propos comme quoi ils auraient pu s’arrêter dans la nuit. L’arrêt d’un paquebot n’était que dans un cas d’une extrême nécessité ou en l’absence de tous passagers. La nuit est si rude chez les troisièmes classes qu’ils mourraient probablement tous de froid si ils arrêtaient le paquebot dans la nuit.

- Ne dis pas cela. Des personnes se soucient de toi. Moi le premier. Fit- il avec un petit sourire. Il remarqua alors un matelot lui faisant signe de venir. Mais là, je travaille. On a besoin de moi. Je serais enchanté de reprendre cette conversation plus tard dans la journée avec toi.

Oui, il devait avouer s’être attacher à la petite fille. Elle était la seule enfant des premières et secondes classes à avoir périt dans ce naufrage. Et il pouvait comprendre que ce n’était absolument pas facile. Il trouvait déjà pénible l’idée de vivre une éternité ici mais la vivre comme enfant de 5 ans, cela devenait une torture.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   Lun 17 Sep - 14:36

J'archive.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une exploration interdite Pv First Officier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une exploration interdite Pv First Officier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Salle interdite et dernier message
» Une Balade Interdite (PV Petit Matin)
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite
» Mes occupations préférées : n°2 la Forêt Interdite [PV]
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-