AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.   Mar 10 Avr - 11:06


Retrouvailles
entre meilleures amies


" Je t'es enfin retrouver, ma meilleure amie, ma soeur, celle que j'aime tant et qui me comprends, mais à présent que tu es là je te lâcherais plus... "


Grace & Rosalia

La journée promettait d'être bien belle puisque le soleil était déjà là quand je me réveillais. La pendule affichais huit heure et demi. Je sortais de dessous mes draps et j'allais doucement réveiller Enzo, mon petit frère. Je prenais ma voix la plus douce et tendre pour ne pas lui faire peur et pour dire :

• Enzo, c'est l'heure de se lever petite marmotte...

Je caressais doucement sa joue et il ouvrait les yeux. Je lui faisait un beau sourire puis je lui donnais un baiser sur la joue. Il s'asseyait doucement sur son lit et il se frottait les yeux avant de me sourire. Le matin nous avions un petit rituel qui se terminais toujours par un câlin. C'était le petit câlin matinal pour l'aider à se lever. De plus il adorait dormir et si on ne le motivait pas ou encore si on le réveillé comme une brute, vous pouvez être sur qu'il ne voudra pas ce lever. Il me regardait avec un petit sourire et il me dit :

• Je peux avoir mon câlin, Rosa ?

Je lui ouvrais les bras pour qu'il vienne s'y caler et que je lui fasse un câlin. Il me serrait avec sa petite force de petit garçon dans ces bras. Je trouvais toujours ça mignon, je lui caressais le dos avec tendresse, j'aimais partager ce doux moment avec lui et je ne raterais ça pour rien au monde ! Puis il se détachait de moi pour se redresser et sortir du lit tout en souriant. Cela voulait dire qu'il était de très bonne humeur. Je fis de même et je l'aidais à ce préparer. Vers neuf heure, mon père et mon frère arriva. Roméo venait chercher Enzo pour une balade sur le pont avant d'aller prendre notre petit-déjeuné et notre père venait pour serrer mon corset. Roméo m'offrit un petit baiser sur la joue avant de partir avec Enzo. Puis mon père m'embrassais affectueusement sur la joue et il m'aidais à finir de me préparer. Une fois fini, j'étais agréablement pouponnée et parfumée. Mon père me disait cette éternelle phrase :

• Tu es magnifique comme ta mère...

Puis il me prit dans ces bras un moment. Je lui fis un délicat baiser sur la joue avant de lui dire de ma douce voix :

• Je tien aussi de vous père.

J'aimais quand mon père me complimentait ainsi et j’appréciais tout particulièrement les moments passer avec lui. Il était un père tendre et dévouée avec moi. Je l'aime vraiment et ceux pour toujours... Au bras de mon père je me dirigeais avec lui vers le pont D pour aller prendre notre petit déjeuné dans la salle à manger. Je m'asseyais à notre table habituel, mon père prenait place à ma gauche, et nous attendions Roméo et Enzo tout en discutant de chose et d'autre. Enfin mes deux frères arrivait, le sourire étaient toujours présent sur leurs visages ce qui présageait qu'il avait fait une petite bêtise ou une farce à quelqu'un. Ils se mirent à table et nous prenions notre petit déjeuné tout en discutant de toute sorte de choses. Une fois le repas fini, nous nous levions de table. Mon père partait en direction de la bibliothèque pour les personnes de seconde classe, il allait, comme à son habitude, écrire des poèmes. Quand à mes deux frères et moi même, nous allions nous promener sur le navire. Eux sur le pont A où ils aimaient bien s'amuser et moi j'aimais bien me promener sur le pont P. Je pouvais y voir des personnes de troisième classe, mais cela ne me dérangeais pas le moins du monde. J'aimais bien me promener sur ce pont, et puis sur le pont d’embarcation je n'aimais pas trop y aller vu que l'on était tout de suite juger vis à vis des première classe, mais bon de temps en temps j'y aller avec mon frère Roméo puisqu'il aimait s'y promener en ma compagnie. J'arrivais donc sur le pont P pour me promener parmi les seconde et troisième classes. Perd dans mes pensés, je ne fis pas attention où j'allais et je rentrais dans une femme. Je redressais la tête et je voyais Grace ! Ma meilleure amie ! J'étais surprise de la voir ici et toute aussi heureuse. Je fis :

• Grace ! Tu m'a terriblement manquée !

Je la prit dans mes bras, la serrant d'une étreinte amicale. Nous étions tellement proche toute les deux que ce fus tout à fait normale que je la prenne dans mes bras. Le sourire au lèvres, j'étais heureuse de la retrouver, enfin !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.   Mar 10 Avr - 19:36

Rosalia Ҩ Grace
« Retrouvailles entre meilleures amies »


Une matinée ensoleillée était à prévoir aujourd’hui. Une journée comme toutes les autres, une journée sans éclats, une journée maussade. Je me suis lentement éveillée aux côtés de mon fiancé qui dormait encore paisiblement, cela n’avait rien d’étonnant, le soleil était à peine levé. Je me penche sur lui afin de lui offrir un baiser tendre que je dépose sur sa joue avant de sortir du lit « conjugal » et d’enfiler une robe de chambre blanche satinée et bordée de broderies carmins, de belles arabesques fleuries. Je m’assois quelques instants devant ma coiffeuse à regarder mon reflet sans vraiment le voir, je le connaissais par cœur depuis le temps, rien ne changeait. Mes cheveux n’étaient pas plus longs et pas plus gris. Mon visage était toujours celui d’une jeune fille qui entrait tout juste dans le grand monde. Aucunes expériences, aucuns réels drames n’ont creusé de sillons sur cette peau de porcelaine sans aucuns éclats. Je soupire, fermant les yeux alors que tout doucement Suzanna pénètre dans la pièce comme chaque jour, avec une tasse de thé noir qu’elle pose sur la coiffeuse en me faisant un baiser sur la chevelure. Je lui offre un sourire encore un peu fatigué. Nous évitions de trop parler afin de ne pas réveiller James c’est donc sans un mot que Suzanne se dirige vers la salle de bain afin de préparer mon bain alors que je dégustais ma tasse de thé matinale toujours dans la plus grande des discrétions

Lorsque mon bain fut prêt ma domestique vient me chercher et m’aide à me dévêtir. Je respire profondément l’odeur de lavande qu’elle a diffusée. J’aime terriblement ce parfum, il possédait des vêtues très apaisantes. Ma femme de chambres s’assure que mes vêtements soient prêt et surtout pas trop froid afin que cela soit plus confortable pour moi une fois sortie. Sortie qui ne saurait tarder par ailleurs, en effet je n’aime pas prendre des bains chauds trop longtemps, après je suis toute engourdie et cela et fort désagréable pour débuter une journée de errance. Suzanne m’aida à sortir de la baignoire et me sècha bien avant de me faire enfiler une chemise en coton puis elle lace avec habilité mon corset et me laisse enfiler mes bas en nylon aux bordures remplies de frou-frou et de dentelles puis elle attache avec soin mon jupon. Je ne mets que très rarement des tournures durant la journée ceci est plus apprêté aux soirées dans le restaurant de 1ère classe où James et moi allons parfois afin de nous « montrer » à la société. Vient enfin le temps de mettre la robe en mousseline légère de couleur lavande agrémenté d’une ceinture en satin de soie avec une rose de couleur blanc cassé en son centre. Suzanne coiffe ma chevelure, les bouclant très soigneusement avant de passé un peigne dedans afin de me les attaché simplement, en effet je n'avais guère envie de mettre un de ses extravagants chapeaux. Une fois que je fus présentable, que j’ai mis un peu de blush sur mes joues pâles, du rouge à lèvre et que j’ai souligné mon regard j’embrasse ma chère femme de chambres lui disant qu’elle en avait terminé avec moi et qu’elle pouvait prendre congé et ainsi vaquer à ses occupations.

Pour ma part je songeais à aller faire une promenade sur le pont D. Je chausse mes bottines à boutons et mes gents de coton et prends malgré tout une petit étole, au cas ou il y aurais un peu de vent puis je sors. Je croise certain de mes voisins de cabine qui allaient déjeuner ou d'autres qui en revenaient. Je salue certain membre du personnel également. A mon arrivée sur le pond de promenade j'enfile mes gants ce qui fait que je ne regarde pas vraiment devant moi et je ne fait pas attention aux talon qui claquent venant dans ma direction ce qui fait que je ne peu éviter une collision, très légère heureusement. Mais j'ai à peine le temps de relever la tête que:

« Grace ! Tu m'a terriblement manquée ! »

« Oh ! Oh mon dieu Rosalia !! » M'écriais-je en reconnaissant ma meilleure amie. Je la serre contre moi en sautillant telle une enfant et je l'assume. J'ai cru qu'elle s'en était sortie en effet, depuis le naufrage je ne l'avais plus revue ! « Comment tu vas ? Oh ! Oh mon dieu mais je croyais que tu t'en étais sortie ! »
Je caresse sa belle chevelure blonde avec un sourire jusqu'aux oreilles, cette journée allait tout compte fait pas être si maussade que cela !


fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.   Jeu 26 Avr - 15:43


Retrouvailles
entre meilleures amies


" Je t'es enfin retrouver, ma meilleure amie, ma soeur, celle que j'aime tant et qui me comprends, mais à présent que tu es là je te lâcherais plus... "


Grace & Rosalia

Nous nous étions pas vu depuis la journée du naufrage. Je pensais même qu'elle avait survécu. Qu'elle avait cette chance de monter dans une petite embarquassions, mais non puisqu'elle était là, à mes côtés et je là tenais das mes bras. Elle était toute aussi surprise que moi et elle me dit :

• Oh ! Oh mon dieu Rosalia !!

Je la laissait caresser mes cheveux et je lui donnais un baiser sur la joue toujours avec le même sourire. J'étais heureuse de la revoir, mais au font de moi légèrement déçu qu'elle fasse plus partie des vivant. Finalement je me dis que c'était tout de même une bonne chose qu'elle soit ici avec nous tous. Mais surtout que je l'ai retrouver ! Ho elle m'a tellement manquer ! Elle reprit la parole pour dire :

• Comment tu vas ? Oh ! Oh mon dieu mais je croyais que tu t'en étais sortie !

Je me redressais pour la lâcher et la contempler. Elle était toujours la même. Elle n'avait pas changer, autant physiquement que mentalement et j'en fus heureuse. Je lui prends les mains pour les serrer doucement dans les miennes et lui répondre :

• Je vais bien ! Je pensais aussi que tu t'en était sortie Grace ! Tu m'a terriblement manqué !

Puis je baissais quelque peu la tête repensant à cette affreuse nuit, ou ma famille et moi sommes morte. Nous nous sommes dit adieux et je me rappel leurs avoir dit que je les aimais puis nous avions été emporter par la mort. Mon père me disais toujours que l’essencielle était que nous étions tous ensemble à ce moment là et que nous nous sommes pas perdu depuis. Que nous sommes toujours ensemble et que nous le serons toujours et ceux pour l'éternité. Il avait raison tout de même. Maintenant nous resterions à jamais avec les personnes qu'on aime le plus au monde ; notre famille. Je redressais le regard pour capter celui de ma meilleure amie et dire :

• C'est tout de même malheureux que mon petit frère Enzo qui n'a que six ans est péri lui aussi... Autrement notre famille va très bien Roméo passe son temps à draguer toute les femmes du bateau et à s'amuser avec Enzo. Quand à mon père, il m'aimerait surement que notre mère soit là, avec nous... Il lui écrit souvent des poèmes comme il le faisait de son vivant et je penses qu'il aimerais tant la retrouver... Mais bon que veux-tu... Et toi ? Tu n'a rien à me dire de nouveau ?

Je lui tenais toujours les mains puis je l'attirais jusqu'à un banc non loin de la pour faire la cosette avec elle. Je lui dis :

• Allez raconte moi tout ce qui c'est passer depuis que tu t'es réveillée ! Je veux tout s'avoir Grace !

Je la regardais attentivement tout en attendant qu'elle me raconte tout ce qu'il c'était passer dernièrement en mon absence... Je voulais tout savoir !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.   Ven 25 Mai - 16:19

Rosalia Ҩ Grace
« Retrouvailles entre meilleures amies »


Rosalia, ici sur le pont du paquebot, là ou jadis nous nous promenions des heures et où nous laissions envahir par des flots de conversations parfois graves parfois futiles. Nous aimions tout particulièrement parler de la mode selon les divers endroits que nous avions visité je portais la mode californienne et elle ses vêtement était griffé italiens. Je l’enviais de vivre en Europe car et cela, bien que je me réjouisse de rentrer chez moi mais brisait le cœur de quitter Londres. C’était une ville qui avait beaucoup de cachets et les nationalités s’y mélangeaient à merveille. Alors bien que mon Golden gates bridge mais manquais lorsque le Titanic quitta leport de Southampton j’avais un gros pincement au cœur de quitter ce pays qui m’avais si généreusement accueilli pendant plus d’un an. Mais revenons-en au présent ; J’étais blottie dans bras fin et long de ma belle italienne que je serrais également contre moi délicatement comme un trésor fragile… Ma Meilleure amie, le plus beau des cadeaux, le plus somptueux trésor. A ce moment je me fiche des bonnes manières et de l’étiquette et je l’embrasse sur la joue à plusieurs reprises, comme si d’une certaine manière je craignais qu’elle disparaisse à nouveau loi de moi.

« Je vais bien ! Je pensais aussi que tu t'en étais sortie Grace ! Tu m'as terriblement manqué ! »

Je ne saurais dire à quel point cette jeune femme blonde à l’accent du sud m’avais manqué, lorsque je me suis réveillée, après le naufrage et que je ne l’ai point trouvée lors du dîner je fus tout d’abord soulagée, elle est sa magnifique famille s’en étaient sorti, le petit Enzo aurais pût grandir et ainsi elle se serait mariée et aurait eus une vie longue et heureuse. Cependant, plus les semaines passaient plus le manque se faisait ressentir. Être sur ce bateau magnifique sans elle c’était inintéressant, vide de sens. Il m’arrivait de plus en plus souvent de broyer du noir durant la journée en traversant le pont promenade des secondes et troisièmes classes sans elle.

« C'est tout de même malheureux que mon petit frère Enzo qui n'a que six ans est péri lui aussi... Autrement notre famille va très bien Roméo passe son temps à draguer toute les femmes du bateau et à s'amuser avec Enzo. Quand à mon père, il m'aimerait surement que notre mère soit là, avec nous... Il lui écrit souvent des poèmes comme il le faisait de son vivant et je pense qu'il aimerait tant la retrouver... Mais bon que veux-tu... Et toi ? Tu n'as rien à me dire de nouveau ? »


Ma mine s’attriste alors que je comprends que le petit ange de la famille Lupinelli était toujours à bord. C’était si triste pour un petit garçon comme lui qui ne rêve que d’une seule chose, être grand. Ce qu’elle m’explique sur Roméo ne m’étonne nullement ses parents avait bien choisi son prénom à celui-ci… quant au père de famille je ne peux qu’imaginer ce qu’il doit ressentir. Père est dans la même situation, ma mère étant décédée en couche après ma naissance. Je crois que sans moi ni mon grand frère ni mon père n’auraient tenus le coup. Ils ont reporté tout l’amour qu’ils portaient à ma mère sur moi c’est ainsi que je suis devenue leur princesse.

« C’est bien triste en effet mais au moins soyons heureux de partager notre éternité avec notre famille c’est plutôt rare sur ce bateau, les gens semblent si seuls loin des leurs. Nous avons l’avantage, nous d’avoir péri en famille » Dis-je d’une voix raisonnable alors que Rosalia me tire vers un banc, nous faisant assoir et d’un air impatient elle se pencha sur moi.
« Allez raconte-moi tout ce qui c'est passer depuis que tu t'es réveillée ! Je veux tout savoir Grace ! » Un rire s’échappe de mes lèvres entre-ouvertes alors que je me remémorais mon réveil.

« La première personne que je vis à mon réveil est James qui dormait à mes côté, j’ai retrouvé William, mon frère, mon père ainsi que me femme de chambre. Mon frère, toujours fidèle à lui-même, charmeur en tout point. Mon père ainsi que mon fiancé continuent de parler affaires, je suppose que ça doit passer leur temps et évidement ma douce Maggie toujours là pour moi et aux petits soins… Mais je dois t’avouer quelque chose que tu dois me promettre de ne jamais révéler. »

Dis-je en pensant à mes retrouvailles avec James Parker, mon amant. Un sourire en coin illumine mon visage alors que je discernais une curiosité toujours plus forte chez la jeune italienne

Désolée pour l'énorme retard en fait je n'avais pas vu >< Honte à moi

fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles entre meilleures amies - Pv : A. Grace H. DeWitt-Harper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les retrouvailles d'une amitié mise à dure épreuve ! [Ella et Bree]
» Retrouvailles entre cousins
» Une journée normale entre meilleures amies [Jade]
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Retrouvailles entre amis? [Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-