AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Dim 8 Avr - 18:05




The heart of a woman is an ocean of secrets.
Electre A. Strass & A. Grace H. DeWitt-Harper

L'océan. J'avais toujours rêvé d'aller sur un navire afin de faire le tour des eaux bleues. Un jour, alors que j'étais toute petite, ma mère adoptive m'avait emmené le voir. L'eau s'étandait à perte de vue et de petites vagues déferlaient sur les rochers. Je me souviens qu'à l'époque, j'étais plutôt intimidée par cette immensitée, mais au bout de plusieurs minutes, j'étais tombée sous le charme et je ne voulais plus partir de cet endroit.
Depuis ce jour, l'idée de voyager en mer ne m'a jamais quitté. Je savais que maman ne voudrait pas me laisser aller seule sur un bateau alors j'avais simplement abandonné mon rêve. J'avais vu dans le Titanic l'espoir de réalisé enfin ce dont j'avais toujours rêvé. En plus de cela, j'aurai pu nourrir mon époux et nous aurions eu de quoi nous habiller. Nous aurions peut-être pu avoir des enfants ensemble, mais évidemment il avait fallu que tout se termine mal.
Je me demande souvent comment se porte Joshua. Est-ce qu'il s'est remi de ma perte ? Me pleure-t-il le soir ? Lui me manque tellement et l'idée de ne plus jamais revoir son doux visage m'éffraie. Il reste toujours dans mes souvenirs et dans mon coeur, mais cela ne remplace pas sa présence à mes côtés. J'aurai tellement voulu avoir une vie avec lui. Une vraie vie. Avoir des enfants, des petits-enfants pour ensuite mourir main dans la main. Bontée divine, pourquoi avait-il fallu que j'accepte ce travail de serveuse ? Me voilà maintenant comdamnée à passer l'éternité sur ce navire auprès de personnes que je ne supporte pas, le tout loin de mon cher et tendre.
Evidemment, il y a quelques exceptions, comme les troisièmes classes qui sont très gentils avec le personnel, mais les premières et secondes classes, elles, sont vraiment insupportables. Cependant, certaines personnes restent aimables et respectueux envers nous, mais nous ne sommes pas dûpes. Ils ne font cela que parce que nous sommes tous morts et donc tous égaux. Et encore, certains pensent qu'il y a toujours une hiérarchie entre nous. Le pire, c'est qu'ils n'ont pas totalement tord...
Même morte, je dois encore faire le service auprès des passagers et il m'arrive souvent de m'écrouler en pleins travails. Je suis tellement épuisée, tellement lassée de cette histoire. Je n'ai qu'une envie, celle de fuir, mais je ne peux pas. Personne en peut.

Me voilà donc en train de regarder l'océan qui s'étant à l'infini sous un beau ciel bleu tandis que la chaleur des rayons du soleil me brûle la peau.
Je me redresse et tiens fermement des deux mains la barrière du Pont A. Je sais très bien que je ne devrais pas être là et qu'il serait donc mieux que je retourne au Café Véranda, mais je n'en ai nullement envie.
Je sens le regard de quelques passagers de premières classes se poser sur moi. Je l'ai dérange, alors je décide de rentrer au Café Véranda pour continuer mon service.
A peine ai-je franchi le seuil de la porte que je remarque Grace, une des rares personnes que j'affectionne ici. Hésitante, je décide quand même de m'avançer vers elle.
Au moment où je m'appretai à la saluer, une première classe me hurle dessus pour que je lui serve une tasse de thé. Enervée, je me dirige d'un pas rapide vers elle avant de verser dans sa tasse le fameux mélange de menthe et d'eau bouillante. Puis, je retourne près de Grace avant de la saluer timidement :

  • Bonjour Grace !



code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/


Dernière édition par Electre A. Strass le Mer 11 Avr - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Mer 11 Avr - 12:03

Electre Ҩ Grace
« The heart of a woman is an ocean of secrets. »


La journée avait plutôt bien débuté, rien ne l’avais gâchée pour le moment j’avais fait ma petite promenade matinale accrochée au bras de mon fiancé sur le pont A où nous avions discuté de beaucoup de choses mais pas de la chose réellement importante dont je voulais l’entretenir, ma fois je n’ai pas réussi comment lui dire qu’il m’ennuyait, que je souhaitais qu’il soit plus, comment dire moins ordonné plus spontané. Je ne demande évidemment pas qu’il se ruine pour moi mais que simplement notre vie de couple soit moins monotone, après tout nous sommes jeune et pas encore marié et parfois j’ai réellement l’impression que l’homme qui partage ma couche je le connais depuis plus de quarante ans ! Nous n’avons jamais eu de rapports charnels vu que nous ne sommes pas mariés et j’avoue que l’idée d’en avoir ne me réjouit guère s’il ne change pas d’attitude envers moi. J’ai réellement besoin qu’il me face vibrer, s’il le fait peut être arrêterais-je fréquenter mon amant… L’avantage d’être damnée c’est que maintenant nos pêchés ne sont plus vraiment pris en comptes. En voyant James en secret je romps la monotonie de mes journées et cela me ravis, de plus je dois avouer qu’il me comble.

Lorsqu’il décida que notre promenade fut terminée il m’embrassa tendrement sur le front comme le faisait mon frère puis me dit d’une voix rassurante qu’il se rendait chez mon père afin de parler de chose qui ne m’intéresseront guère. Qu’en sait-il ? Je soupire, me retrouvant donc seule sur le pont A Je m’approche de la balustrade afin de regarder le calme plat de l’océan. J’ai toujours adoré l’eau, après tout je suis une californienne, je suis née à côté de l’océan Pacifique et il arrivait souvent à Maggie, ma domestique, nous emmener, moi et mon frère, William au bord de l’eau afin que nous puissions jouer. J’ai toujours trouvé que le bruit des vagues était un son très apaisant et il m’arrivait, lorsque j’étais une âgée de me rendre sur la berge uniquement pour entendre le son de ces vagues qui s’écrasaient contre les rochers. J’adorais l’eau et pourtant je n’ai jamais réellement su nager. Quelle ironie du sort. Mais dans tous les cas je sais que même si j’avais été la meilleure nageuse je ne m’en serais pas sortie vu que James et moi n’eûmes même pas la chance de remonter à la surface. Lorsque le paquebot c’est brisé en deux le prou nous a aspiré et même avec les gilets rien ne pus nous sauver nous nous fîmes aspirer dans les ténèbres de l’océan.

Je grimace en repensant à ma mort et un frisson me parcoure je ne souhaite à personne la fin que j’ai connue, malheureusement la plupart des gens ici se sont soit noyé comme moi soit ils sont mort de froid. Je ne saurais dire laquelle des deux manières et la plus rapide et la moins douloureuse.

Afin de me chasser ces idées macabres de la tête je décide d’entrer au café véranda. Je m’installe dans un fauteuil en osier recouvert de coussins très confortable et je commende un thé noir Earl gray à l’anglaise. Je m’installe assez confortablement et sors de mon sac un livre, oui depuis que je suis morte ma principale occupation est la lecture et me promenais partout avec un livre. Je l’ouvre afin de reprendre là où je m’étais arrêtée la veille alors qu’un serveur m’apporte mon thé, je le remercie aimablement et sans quitté ma page des yeux je tourne la cuillère dans la tasse délicatement. C’est alors qu’une voix qui ne m’était pas inconnue arrive jusqu’à moi. Mes yeux vert se lève et un sourire illumine mon visage alors que je reconnais Electre, une jeune serveuse absolument adorable. Je referme immédiatement mon livre, le posant sur mes genoux.

« Electre ! Quel plaisir de te voir ! Je t’en prie prends place un instant, les premières classes peuvent bien attendre, ce n’est pas comme si nous n’avions pas l’éternité devant nous ! »

Dis-je avec un petit sourire amusé. Je sais que la jeune femme ne porte pas réellement les première classe dans son cœur et je la comprends certaines sont vraiment imbuvables et elles n’ont toujours pas compris qu’ici leur argent de vaut plus rien maintenant !



fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Mer 11 Avr - 13:58




The heart of a woman is an ocean of secrets.
Electre A. Strass & A. Grace H. DeWitt-Harper


Voir Grace au Café Véranda ne m'étonne pas du tout. Un livre à la main, la jeune femme s'apprêtait à lire avant que je ne vienne la déranger pour la saluer.
Elle portait une magnifique robe qui ne faisait que la rendre plus belle. Sa beauté était époustouflante et j'étais sûre d'une chose : Grace était l'une des plus belles femmes du Titanic ! Peu importe ce qu'elle portait, elle avait toujours ce côté élégant et c'était l'une des rares personnes de classe aisée que j'appréciais. Peut-être était-ce parce qu'elle n'était jamais prétentieuse et qu'elle se montrait toujours amicale, même avec les gens comme moi.
Ce n'est pas que je ne mérite guère son amitié, au contraire. Mais je ne suis qu'une simple serveuse. Je vois bien que lorsque je suis en compagnie de personnes riches et que nous nous mettons à discuter comme si nous étions de vieux amis, les passagers de première classe et certains de secondes se mettent à me fusiller du regard. Je suis d'ailleurs persuadée que certains ont été se plaindre à mes supérieurs, mais que faire ? Ils ne peuvent ni me renvoyer, ni me tuer alors ils se contentent simplement de me réprimender. Evidemment, ils ne sont pas tous comme cela. Alors que certains pensent que le chef cuisinier nous dispute, il en est tout autre. En vérité, il s'enferme simplement en cuisine avec quelqu'uns d'entre nous et nous nous mettons à rire. Nous nous moquons de ces stupides riches qui rêvaient de rouler toutes leurs vies sur l'or et qui sont maintenant coincés sur le Titanic en notre compagnie. Nous nous moquons aussi de ses gens qui tentent tant bien que mal de reprendre le cours de leur vie alors que nous savons tous que c'est impossible. Mais surtout, nous partageons ce que nous savons des passagers. Que croyaient-ils ? En tant que membres de l'équipage, nous en apprenons énormément sur ces riches. Mais pas que, nos oreilles, nos yeux trainent partout, en particulier les miens. J'adore fourrer mon nez là où il ne le faut pas et c'est ainsi que j'ai découvert pas mal de secret sur nos chères passagers ! Afin de ne pas gâcher l'ambiance sur le paquebot, nous ne disons mot de cela et nous préférons donc partager des rumeurs, qui sont pour la plupart tout le temps fausses
Tandis qu'un sourire se dessine sur le visage de Grace, une ombre apparaît sur le mien. Toutes les femmes présentent dans la pièce me fusillent du regard et c'est le regard haineux que je leur renvois la pareille. Je constate alors que certaines d'entre elles quittent le café, mal à l'aise. Je me mords la lèvre à l'idée de faire fuire les passagers, mais je me ressaisis bien vite.
Je souris puis, je m'installe face à Grace, prête à partager quelques minutes en sa compagnie. Je remarque aussi qu'elle me tutoit, ce que j'apprécie beaucoup même si je ne m'autorise pas à faire de même. C'est une femme riche et je ne suis qu'une pauvre serveuse. Je ne peux pas me permettre de la tutoyer, se serait un manque de respect.

  • Merci, dis-je. Alors Grace, votre journée se passe bien ? Pour ma part, je ferais probablement un meutre en fin de journée si ces femmes ne réapparaîtraient pas quelques heures plus tard...


Je ris à ma blague tandis que je m'imagine sans Grace. Je serais probablement en train de déprimer à l'heure qu'il est ! J'ai vraiment besoin de nos conversations banales quand nous avons l'occasion de nous croiser, de nos fous rires alors que les autres femmes nous regardent, perplexes. C'est sûrement son jeune âge qui fait que nous nous soyons rapprochés si facilement alors que j'ai mis des jours à adresser la parole à certaines personnes, mais je ne m'en plaints pas. Grace est une vraie amie pour moi et je sais que jamais, ô jamais, je ne voudrais la perdre !



code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Jeu 12 Avr - 14:18

Electre Ҩ Grace
« The heart of a woman is an ocean of secrets. »


La lecture était devenu ma nouvelle passion, je n’avais que cela qui me permettait de m’évader, de quitter ce maudit bateau et de vivre de réelles aventures comme je n’en vivrais jamais. Des choses incroyables qui me faisaient voyager à l’autre bout du monde. Et qui me faisait malgré tout rêver d’une belle vie. Je vivais les aventures par procuration et ce n’était pas si mal malgré tout. Cependant je n’eus le temps de lire que trois ligne de mon roman lorsqu’une voix féminine m’interpela. Mes yeux se levèrent par-dessus la reliure de cuir et un sourire remonta mes pommettes et fit plisser mes yeux lorsque je reconnu la tout à fait charmante demoiselle Strass. Une serveuse, oui c’est cela une serveuse qui possédait une classe incroyable et qui avait beaucoup d’esprit et des conversations forts intéressantes. Qui plus est cette jeune fille était dotée du sens de l’humour que demander de plus de la part d’une amie ?!

Il ne me fallut pas davantage de temps pour lui demander de s’assoir quelques instants avec moi afin de dégusté un thé et quelques pâtisseries et c’était ainsi le moment parfait pour discuter. Ce raconter les dernier potins et rire en si bonne compagnie. Je déposais mon roman sur mes genoux qui semblait désormais bien moins attrayant et je vis également les regards des autres dames sur moi mais avouons que je n’en avais cure. Ses dames, toute comme moi et Electre sommes coincé à tout jamais sur cette vieille barque alors elles ne devraient pas être si pressée. De plus j’ai entendu dire que le stresse creusais les rides. Après tout bête comme elles sont, elles seraient capable d’oublier qu’elles sont mortes et se précipiterais dans leurs cabines avant de vérifier que leur visage ne s’est pas modifié !

Je ne me suis pas rendu compte tout de suite que je l’ai tutoyée en fait c’était en regardant son léger sourire à mes paroles que je me suis rendu compte de l’incroyable manque de respect dont j’ai fait preuve. J’étais d’une impolitesse incroyable et pourtant la jeune serveuse ne me reprenait pas, mon dieu, elle le devrait ! Je pose une main sur mes lèvres de manière confuse. Alors que la jeune femme s’exprimait :

« Merci. Alors Grace, votre journée se passe bien ? Pour ma part, je ferais probablement un meurtre en fin de journée si ces femmes ne réapparaîtraient pas quelques heures plus tard... »

Mon rire s’accorde au sien mais le mien reste tellement plus discret, malheureusement, on m’a appris à rire comme une riche, Une femme aisée ne ris pas de la même manière qu’une femme aux moyens limité et j’avoue, enfin je trouve que le rire qu’une dame ayant les moyens ne ressemble pas à un réel rire ! Cela me fait penser que je devrais demander à Suzanne de m’apprendre à rire comme une vraie femme. Que cela vienne du cœur et que cela se sente.

« Excusez-moi pour tout à l’heure je me suis laissée emporter par un élan d’amitié qui a écrasé sans ménagement toute les règles élémentaire de l’étiquette. Ceci dit j’avoue que je vous aurais bien aidé a balancé par-dessus bord certaine de ses poules de luxe afin que nous puissions jouir de plus de place à bord ! »

Dis-je en faisant une place à la jeune femme afin qu’elle puisse prendre place près de mois et que nous continuions à discuter sans nous soucier du regard de ses vieilles femmes outrée à l’autre bout du café

« A moins que vous ne préfériez sortir ? Cela pourrait vous portez préjudice dans votre travail » Repris-je de manière soucieuse. En effet je ne souhaitais en aucun cas que la jeune Electre se fasse disputer par ma faute par le chef du café.




fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Jeu 12 Avr - 17:24




The heart of a woman is an ocean of secrets.
Electre A. Strass & A. Grace H. DeWitt-Harper


Bien que j'étais censée servir du thé et des biscuits à toutes ces dames, je m'autorise à m'asseoir quelques minutes auprès de Grace. Après tout, cela ne sera pas la première fois où je me permets d'enfreindre le réglement. Combien de fois mes supérieurs m'ont surpris plongée dans mes pensées au lieu de travailler ? Je ne saurai le dire, mais il serait impossible de compter cela sur les dix doigts de mes mains.

Avant le naufrage, jamais je ne me serais permis de prendre du temps pour moi, mais maintenant que nous sommes tous morts, cela m'importe peu. Enfin, moi peut-être, mais toutes ces femmes et ces hommes de première classe, eux ne voient pas d'un très bon oeil mes multiples pauses que je fais quotidiennement au travail. Ils ont beau protester, je ne changerai pas. Et puis, nous sommes tous dans la même situation et je dois dire que me lever chaque matin pour servir tous ces gens ne m'enchante guère, alors il est normal que je prenne de temps en temps quelques minutes pour moi.

La compagnie de Grace est toujours forte agréable alors je suis bien contente de partager quelques minutes de répits avec elle.

Elle me salue tandis qu'elle se rends compte qu'elle m'a manqué de respect en me tutoyant. Grace trouve peut-être que c'est irrespectueux, mais au contraire, je trouve que c'est plutôt une preuve d'amitiée. Après tout, nous sommes amies depuis longtemps et je fais partie d'une classe inférieure à la sienne, donc pourquoi devrait-elle me vouvoyer ? Elle est supérieure à moi, il est donc normal qu'elle s'adresse de la sorte lorsqu'elle veut me parler.
Pourtant, je ne la corrige pas et la regarde, amusée, lorsqu'elle pose sa main sur sa bouche, confuse. Je souris avant de l'interroger sur sa journée, puis nous éclatons de rire à l'unisson. Je m'esclaffe encore lorsque je remarque que son rire est plus reservé. Bon sang, même lorsqu'ils rient les riches doivent faire attention à ne pas trop en faire ! Ne sont-ils donc jamais naturels ? Doivent-ils toujours faire attention à leurs images ? Je me permets de sourire tandis que je me sens pour la première fois heureuse de faire partie d'un milieu modeste où personne ne vous force à vous tenir droit et à contrôler vos éclats de rire.
Ces moments sont tellements rares au Café Véranda que la plupart des femmes présentes sont gênées de notre entente.

-Mademoiselle Dewitt-Harper ! Ne devez donc vous pas faire preuve de respect envers vos chères amies ici présentent ? Pourquoi aimeriez-vous les jetter par dessus bord alors qu'elles sont de si agréable compgnie, dis-je ironiquement.

Je me mets à rire tandis que je parcours d'un regard rapide la salle. A première vu, mes supérieurs ne sont pas là et je ne risque donc pas d'avoir de gros problèmes si je me fais surprendre en compagnie de Grace.

- Oh et votre livre ? Vous aviez pourtant l'air de vouloir passer un moment ici à lire et moi je vous ai interrompu ! J'en suis désolée. Ceci étant dit, si vous souhaitez prendre l'air, je serai ravis de vous accompagner à l'éxterieur pour prendre une petite pause bien méritée.



code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Sam 14 Avr - 16:14

Electre Ҩ Grace
« The heart of a woman is an ocean of secrets. »


Je ne doute pas que maintenant les règles en matière de service sont beaucoup moins strictes que lorsque nous étions en vie, cela parait tout à fait logique, car lorsque nous sommes vivant, nous n’avons pas une seconde à perde car chacune d’elles sont trop précieuse. Nous courons sans jamais réellement profiter de simplement respirer à plein poumons, sentir le sang battre dans nos veine sentir les embruns de l’océan lorsque nous étions sur le pont supérieur le sel sur nos joues et le soleil qui nous éblouissait. Je crois que personne n’a réellement profité d’être vivant. Moi en tout cas je sais que je n’ai pas assez profité de ma jeunesse et de mon cœur battant. J’ai un petit soupire triste mais rapidement la voix de mon amie me ramène à la réalité je relève les yeux vers elle, j’en avais presque oublié ou nous nous en étions, j’ai eus une sorte d’absence, cela m’arrivait malheureusement assez souvent, parfois ma mélancolie m’emportait et j’en oubliais d’être totalement attentive. Mon dieu, si Maggie me voyait elle me ferait une remarque c’est totalement impoli et ce n’est pas comme cela que j’ai été élevée

« Mademoiselle DeWitt-Harper ! Ne devez donc vous pas faire preuve de respect envers vos chères amies ici présentent ? Pourquoi aimeriez-vous les jeter par-dessus bord alors qu'elles sont de si agréable compagnie »

Je ne peux m’empêcher de pouffer de rire je pose ma main gantée sur le pas de mon visage alors que je riais de bon cœur. Des amies, ses femmes-là, non des vipères plutôt qui ne pensent qu’à l’argent de leur époux et aux bijoux qui scintillent autours de leur personne. Je ne m’estime pas mieux, en effet je suis une femme riche et j’aime mes bijoux, cependant je sais que je n’en aurais pas de nouveau et qu’ici l’argent de James ne vaut plus grand-chose. Je pense simplement que ses dames de la haute société sont de pauvre femmes qui ne survivent sur ce paquebot qu’avec l’espoir qu’un jour tout redeviendraient comme avant. Comment on dit, l’espoir fait vivre.

« Mademoiselle Strass. Ces femmes ne sont pas mes amies elles prennent de la place sur ce pont et accaparent ma véritable amie qui se trouve être vous ! »

Répondis-je en souriant avant de doucement prendre sa main dans la mienne afin de le montrer ma sincérité. Nous nous sommes rencontrée alors que nous étions vivante, c’était dans un couloir je l’ai bousculée et je me suis confondue en excuses. Et je pense que cela ne devais pas arriver souvent, voilà pourquoi nous sommes devenue amie, parce que moi je considère Electre comme mon égale et je l’admire car elle, elle s’est battue dans sa vie elle a travaillé afin de gagner de quoi manger. Moi, tout m’a toujours été offert je n’ai jamais eus à faire le moindre effort et par rapport à elle je suis une femme inférieur. Elle, elle peut survivre dans la rue, seule, moi, aucunes chances.

« Oh et votre livre ? Vous aviez pourtant l'air de vouloir passer un moment ici à lire et moi je vous ai interrompu ! J'en suis désolée. Ceci étant dit, si vous souhaitez prendre l'air, je serai ravie de vous accompagner à l'extérieur pour prendre une petite pause bien méritée. »

« Venez, je vous en prie ! Mon livre j'ai l'éternité pour le terminer » Dis-je avec un grand sourire avant de prendre sa main et de la tirer dehors. Soyons folles cessons d’obéir, soyons libre quelque instant pour vivre un moment d’intimité entre deux amies sincères. Et arrêtons de nous soumettre à toutes ses règles dont nous en n’avons cure.

« Pourquoi ne puis-je être comme vous Electre ! »

Soupirais-je alors que nous arrivions contre le bastingage du pont supérieur alors que le soleil était haut dans le ciel et les vagues s’écrasaient contre la coque du paquebot.



fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Sam 14 Avr - 17:27




Electre Strass & Grace Dewitt-Harper

The heart of a woman is an ocean of secrets.


Tandis que Grace rit, je ne peux m'empêcher de remarquer la brève absence qu'elle a eu quelques instants plus tôt. Je sais que nous en avons tous lorsque nous nous mettons à songer à notre ancienne vie et à ce que nous avons manqué en mourrant à bord de ce navire, mais voir ma tendre amie plongée dans ses pensées alors que nous discutions m'a légérement surpris. Elle n'est pas si inattentive à son comportement d'habitude, mais peut-être est-elle tout naturellement elle-même en ma compagnie ? Cela ne m'étonnerait pas vraiment étant donné que nous sommes amies depuis si longtemps ! Parfois, j'ai l'impression de l'avoir connu avant que je n'embarque sur le Titanic, comme si nous avions vécu toute notre enfance ensemble, mais je sais bien que c'est impossible.
C'est bien dommage d'ailleurs, parce que j'aurai vraiment eu besoin d'une amie comme elle à la mort de ma mère alors que je n'avais que dix-huit ans. Ou encore à mon mariage ! Oh oui, j'arrive à l'imaginer me tendre nos alliances tandis qu'un regard malicieux s'échappe de son regard et qu'un sourire se dessine sur ses lèvres, mais malheureusement elle n'était pas là. J'étais seule pour traverser tous ces moments importants dans ma vie tout comme j'ai été seule pour vivre ma mort. Mais rien ne pourra changer cela, alors autant passer à autre chose, non ?
Je regarde Grace rire et l'imite tandis que je souris lorsqu'elle me réponds. Elle aussi est très importante pour moi, c'est une de mes seules véritables amies ici. Je n'éprouve aucun sentiment négatif envers elle et je n'ai aucune critique pour cette femme qui fait passer le temps tellement plus vite lorsque nous sommes ensemble.
Elle me prends la main pour appuyer ses paroles et je sens ma gorge se nouer. Est-ce les événements éprouvants qui se sont succedés si vite qui me font pleurer ou est-ce l'importante qu'à Grace à mes yeux ? Je ravale mes larmes pour ne pas craquer devant toutes ces femmes et fais comme si de rien n'était devant mon amie. Ce n'est pas que je veux lui cacher ma peine, mais je n'ai pas envie de fondre en larmes alors qu'elle est à mes côtés.

Je me rappel soudain qu'elle était en train de lire avant que je ne l'interromps et je profite de cela pour faire diversion histoire qu'elle ne voit pas mes larmes.
Je murmure un petit "malheureusement" tandis qu'elle me prends par la main afin de la suivre à l'exterieur du Café Véranda.

Nous arrivons devant le bastingage alors que Grace me demande pourquoi est-ce qu'elle n'est pas comme moi.
Ses paroles me choquent légérement. Est-ce que cette femme qui est si belle et si riche m'envie ? Moi, la petite serveuse qui a été elevé par une mère elle aussi serveuse et qui est morte ? Moi, la fille qui s'est mariée à l'âge de dix-neuf ans et qui a gâché sa seule et unique chance d'avoir des enfants ? Pourquoi m'envie-t-elle ? Grace est belle, elle est riche et a tellement d'amis comme de prétendants, moi je n'ai rien ni personne.

- Grace, vous rendez-vous compte de la chance que vous avez ? Vous êtes coincée sur ce navire pour l'éternité, mais au moins vous n'avez pas l'obligation de servir des personnes qui n'en ont que faire de vous. Vous êtes ravissante, élégante, gracieuse et amicale, tous le monde souhaite être comme vous, alors pourquoi voudriez-vous être comme moi ?

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   Sam 5 Mai - 16:19

Electre Ҩ Grace
« The heart of a woman is an ocean of secrets. »


C’est vrai que je suis moi-même avec elle je ne me cache nullement derrière un quelconque masque d’aristocrate richissime qui ne manque de rien et qui jouis de la vie de ses rêve. Parce que non ce n’est pas comme cela que marche le monde. L’argent ne fait pas le bonheur et cette phrase à tout son sens lorsque l’on est riche. Les gens de classe moyenne ou pauvre ne peuvent pas forcément comprendre ce que les gens plus aisé ressentent. Évidemment je ne vais pas me plaindre car j’ai toujours eus tout ce qu’il me fallait et tout ce que je désirais. J’étais, oui, je l’assume, une petite fille pourrie gâtée par les membres de ma familles. Mais les poupées, les bijoux et toutes ces choses, maintenant que je suis décédée, je me rends compte à quel point c’est insignifiant. Bien sûr on ne pourra jamais savoir, mais peut-être, que si j’avais été de basse naissance j’aurais été plus heureuse. Mais comme je l’ai déjà dit, on ne pourra jamais, jamais savoir si oui ou non j’ai raison ou pas.

Je sentais le regard de toutes ses femmes sur nous et cela me dérangeait non pas que j’ai honte mais cela m’oppresse de me sentir si observée et je n’ai pas forcément envie que ces femmes nous entendent discuter. Cela n’était pas forcément privé mais ces femmes ne sont ni mes amies ni celles d’Electre c’est pourquoi je préfère sortir sur le pont faire une promenade sur le pont A sous le soleil. C’était un bel après-midi ensoleillé. Comme tous les jours depuis le naufrage. Jamais il ne faisait mauvais temps. Jamais trop froid, ni trop chaud c’était toujours un temps parfait pour des promenades. Il n’y avait jamais trop de vent, juste assez pour ne pas être indisposé par le soleil.

Je pose mes deux avant-bras sur le bastingage et fixe l’horizon en plissant les yeux suites aux rayons de l’astre lumineux. Je fixais l’horizon avec l’espoir idiot qu’un jour, peut être le Titanic mouillera enfin dans un port et que nous, les passagers fantômes arriverons à destination. Peut-importe cette destination selon moi tant que ce voyage à une fin. Je tourne cependant mon regard vers ma très chère amie en gardant un sourire bienveillant. Parfois j’ai réellement l’impression de la connaitre depuis toujours, comme si nous nous étions connu alors que je vivais à San Francisco, comme si c’était une amie avec qui je partageais des jeux d’enfants. Mais c’était impossible pourtant cela aurait été tellement merveilleux.
« Grace, vous rendez-vous compte de la chance que vous avez ? Vous êtes coincée sur ce navire pour l'éternité, mais au moins vous n'avez pas l'obligation de servir des personnes qui n'en ont que faire de vous. Vous êtes ravissante, élégante, gracieuse et amicale, tout le monde souhaite être comme vous, alors pourquoi voudriez-vous être comme moi ? »

J’ai un petit rire délicat, il n’y avait dans celui-ci aucunes moqueries Electre était si charmante de me complimenté à ce point. Je passe une petite mèche qui s’était échappée de mon chignon derrière mon oreille tout en choisissant mes mots le mieux possible.

« A vrai dire ce n’ai pas votre mort que j’envie Electre. Je sais me rendre compte de la chance incroyable d’avoir ma famille à mes côté ainsi que mon fiancé, cependant votre vie. Mon dieu comme j’aurais aimé avoir une semblable. Je pense, enfin, c’est évidemment une impression très personnelle et vous pourrez me contre dire si j’ai tords, mais je pense que vous deviez être passablement libre. L’idée de travailler pour gagner ma propre vie c’est quelque chose que je n’ai jamais pu expérimenter et j’avoue que cela doit nous donner l’impression d’être plus libre. Je ne pouvais jamais aller là où je voulais quand je le voulais, je devais sans cesse être accompagnée par mon père ou mon frère ou encore mon fiancé. Je devais sans cesse être irréprochable dans une toilette scintillante à dire des mondanités à des gens dont le visage me donne des envies de vomir. »
Je retourne la tête vers l’horizon en soupirant. Un soupire remplis de regrets. Être ainsi, morte et errer entre deux monde mettait certaines choses en perspective et cela nous permettait de réfléchir à nos actes, à nos vies.

« En réalité je pense que je n’ai pas assez profité de la vie. Lorsque j’étais vivante je me disais souvent. Non tu auras bien le temps de te rebeller et de vivre ta vie, plus tard. Mais comme on dit la mort entre sans frapper et nous voilà. »

J’ai un petit sourire amer en tournant à nouveau mes yeux vers elle avant de tendre ma main afin que nous ayons un contact physique.

« Regrettez-vous quelque chose de votre vie passée ? »




fiche par century sex.


Désolée pour l'attente de la réponse =(
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The heart of a woman is an ocean of secrets. [Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» NY Times: The Woman Who Would Be Haiti's Next President
» Presentation of the Red Woman
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-