AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:13



Elwyn Aodhán Dunegan



VOTRE PERSONNAGE

"  « Dans chaque nuage, dans chaque arbre, remplissant l'air la nuit, visible par lueurs passagères dans chaque objet le jour, je suis entouré de son image. Les figures d'hommes et de femmes les plus banales, mon propre visage, se jouent de moi en me présentant sa ressemblance. Le monde entier est une terrible collection de témoignages qui me rappellent qu'elle a existé, et que je l'ai perdue ! » "

AGE DE MORT ♦ Il avait 24 ans lorsqu'il était sur le Titanic, cependant, il est mort à l'âge de 50 ans
DATE DE NAISSANCE ♦ 6 Mars 1889
ORIGINE ♦ Irlandaise
SITUATION FAMILIALE ♦ Avant le Titanic, il a été fiancé à Siobhan mais elle est morte durant le naufrage. Il s’est cependant marié et a eu un fils plus tard.
GROUPES ♦ Revenants


DERRIÈRE LA SCÈNE
PSEUDO ♦ Comme vous voulez fufufuf
AGE ♦ 22 ans
OU AS-TU CONNU LE FORUM? ♦ De partenariat en partenariat
TON AVATAR ♦ Jacke Abel
VOULEZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ? ♦ Je pense que je devrais m’en sortir, merci de votre sollicitude
AUTRE CHOSE A DIRE? ♦ J’adore votre idée, franchement, c’est génial **
CRÉDITS ♦ Pour le personnage, il faut remercier Dwayne ! Les deux avatars sont de Bazzart & le header j’ai trouvé ça sur Google Image








Questions pour un Fantôme



♦ Que pensez-vous de cette île mystérieuse?
Mystérieuse, elle me paraît intéressante à explorer, avec méfiance et avec de la préparation bien sûr. Et si possible en groupe, on est jamais trop prudent. Les choses mystérieuses fascinent ou effraient selon les personnes. Moi, j’aime voir ce qu’il y a derrière cette façade de mystère. Je suis curieux de nature c’est peut-être pour cela. Je ne suis pourtant pas un aventurier. Non. Mais beaucoup de questions se posent selon moi. Une île qui apparaît mystérieusement en plus du Titanic qui aurait dû être au fond de l’océan depuis Avril 1912, est-ce que ça ne serait pas lier quelque part ? Est-ce que cette île sera le salut que certains recherchent ? Est-ce qu’elle sera notre Enfer ? Notre Paradis ? Pourrons-nous un jour comprendre pourquoi nous sommes revenus sur le Titanic grâce à cette île ? Tout cela est très intéressant, excitant et moi, j’aimerais bien enquêter dessus.

♦ Comment avez-vous réagis en voyant que vous étiez de retour sur le Titanic, alors que celui-ci est au fond de l'océan?
Très sincèrement, j’ai été choqué. J’étais sur le Titanic. Le Titanic qui m’avait enlevé deux des êtres que j’aimais le plus au monde. Alors oui, j’étais très choqué –comment ne pas l’être hm ?-, je croyais que je faisais un mauvais rêve, que je n’étais pas vraiment mort mais que je dormais. Je savais pourtant que ce n’était pas le cas. Je savais que ce que je vivais-là était réel. Mon instinct me le disait en tout cas. J’étais choqué et j’avais peur, je vous l’avoue mais gardez le secret. J’avais peur parce que le Titanic m’avais un peu traumatisé tout de même. Et puis, j’ai croisé des personnes que je savais décédés le jour où ce paquebot avait coulé et j’ai pensé, j’ai espéré que Siobhan et Dwayne étaient parmi eux. Et, effectivement, j'ai retrouvé Dwayne, il n'avait pas changer, physiquement parlant, comme il m'avait manqué. Il ne me reste plus qu'à retrouver Siobhan maintenant.

♦ Que pensez-vous du Capitaine? Est-il une menace pour vous ou une personne fascinante?
Il a perdu la vie en même temps qu’une grande partie des passagers. Je sais bien que l’on dit que le capitaine doit partir en dernier du bateau mais certains ne le font pas. Lui, il est resté et il est mort. Je ne sais pas s’il à de mauvaises intentions mais, personnellement, je ne le crois pas. Je m’avance peut-être un peu trop, après tout, je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre temps, entre les passagers et lui alors, je ne peux pas vraiment m’exprimer. Cependant, je peux vous dire que je l’ai toujours trouvé un brin mystérieux, sur ce plan là, on se ressemble un peu je pense. Etre mystérieux c’est aussi attiré l’attention et la curiosité des autres. Les personnes autour de nous essayent toujours de nous percer à jour. Donc, je dirais qu’il est à la fois fascinant et peut-être un peu dangereux par le fait de son mystère …

♦ Si tu avez la possibilité de quitter le Titanic ou l'île pour réellement mourir, le feriez-vous? Pourquoi?
Je suis un Revenant donc, je suis réellement mort quelque part non ? Enfin, je veux dire que je me souviens d’avoir été dans mon lit et d’être mort dedans. J’ai failli mourir sur le Titanic et finalement, la Mort à réussit à me prendre. Cependant, si par « réellement mourir » vous voulez dire monter au Ciel et tout ça alors, je ne saurais pas vraiment quoi vous dire. Certes, je souhaiterais revoir ma femme et mon fils mais, même là, je ne suis pas sûr de le pouvoir, après tout, on ne sait pas vraiment ce qu’il y a après la Mort n’est-ce pas ? Et en même temps, j’ai vais retrouver deux personnes qui ont énormément compté pour moi, Dwayne et Siobhan. Vous dire que je maudis cette condition serait vous mentir parce que durant toutes les années où j’étais sans eux, ma vie n’était pas entière, vous voyez ce que je veux dire ? Donc, c’est une question un peu compliqué que vous me demandez là. Je suis tirailler entre deux réponses et je ne pourrais certainement pas vous en donner une plus concrète, plus définitive.

 



Dernière édition par Elwyn A. Dunegan le Ven 4 Avr - 18:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:13


He was a lucky boy because he was born into an amazing family but, there was some ... changes that he wasn't prepared for ...



Un bébé pousse ses premiers cris un six mars 1889. Un merveilleux petit garçon prénommé Elwyn Aodhàn Dunegan, fils d’Alister Dunegan et de Cynthia Dunegan. Une famille richissime. Une vieille famille. Une famille respectée et aimée. Alister se penche sur sa femme et dépose un baiser sur son front avant de regarder son fils qui venait de s’endormir. Sa bouche s’étire dans un sourire fier, heureux et un peu ému. Il avait un héritier. Il avait un fils. Il ne pouvait pas être plus heureux que cela. Il avait enfin la famille dont il avait toujours rêvé.

Quelques jours plus tard, il ouvrit la porte de la nursery pour trouver Cynthia qui tenait son fils dans ses bras, le berçant avec amour et douceur tout en chantonnant une berceuse irlandaise. Sa voix était douce, claire et il aimait l’entendre chanter.


I'd rock my own sweet childie to rest
In a cradle of gold on a bough of the willow,
To the shosheen ho of the wind of the west
And the shularoo of the soft sea billow.
Sleep, baby dear,
Sleep without fear,
Mother is here beside your pillow.

I'd put my own sweet childie to sleep
In a silver boat on the beautiful river,
Where a shosheen whisper the white cascades,
And a shularoo the green flags shiver.
Sleep, baby dear,
Sleep without fear,
Mother is here with you forever.

Shularoo! to the rise and fall of mother's bosom
'tis sleep has bound you,
And O, my child, what cozier nest for rosier rest
could love have found you?
Sleep, baby dear,
Sleep without fear,
Mother's two arms are clasped around you.


Le bébé s’était endormi et elle le reposa dans son berceau avant de se tourner vers son mari. Mariage arrangé bien entendu. Elle aurait préféré voir le monde, vivre sa vie mais non, elle avait été mariée à Alister. Certes il là traitait avec respect et amour mais cela ne lui suffisait pas. Cependant, elle ne pouvait pas laisser son fils, pas encore, il était trop petit pour cela.

*************

Cours petit Elwyn. Court dans les couloirs de cette grande maison qui appartient à ta famille. Court, rit, ignore ce qu’il se passe. Court, rit, soit innocent. Court, rit, ne fait pas attention aux voix qui s’élèvent dans les couloirs. Arrêt brusque et sursaut lorsque le petit garçon de cinq ans entend un vase tomber sur le sol et éclater. Ses grands yeux s’écarquillent et il s’avance vers la porte entre-ouverte du bureau de son père. « Cynthia, vous ne pouvez pas partir ainsi en laissant Elwyn seul ! Il a besoin de vous. ». Le petit garçon se fige, il ne comprend pas tout mais il sait que quelque chose se passe. Quelque chose de grave. « Alister, je le fais à contrecœur, j’aime mon fils mais je veux découvrir le monde, je veux vivre ma vie loin de cette vie qui me tue à petit feu. Loin de la routine et des conventions. Ne pouvez-vous pas comprendre ? ». « Non, je ne peux comprendre votre décision. Vous avez mis au monde Elwyn, vous devriez avoir un peu plus de remord à le laisser seul. Il a besoin d’une mère. ». « Ne parlez pas d’Elwyn, vous n’avez pas le droit. ». « C’est aussi mon fils et je veux le meilleur pour lui. Il lui faut ses deux parents Cynthia, soyez raisonnable, vous ne pouvez pas voyager seule ! C’est beaucoup trop dangereux ! ». « Vous êtes comme tous les autres Alister, vous pensez que nous, les femmes nous ne sommes bonnes qu’à mettre au monde vos enfants et que nous n’avons rien dans la tête ! ».  « Non, je m’inquiète simplement pour vous. ». « MENTEUR ! ». Le petit garçon entra alors dans la pièce en larme et courut vers sa mère, la suppliant de rester avec lui. Mais, sa décision était prise.

Quelques jours plus tard, Cynthia sans alla. Elwyn avait essayé de partir avec elle mais elle l’avait repoussé pour lui demander de rester avec son père. Il là regarda alors s’éloigner en calèche et resta debout longtemps après qu’elle ait disparu. Les larmes coulant le long de ses joues étant les seuls témoins de cette blessure qui ne se refermerait jamais complètement. Seuls témoins de cette tristesse qu’il ressentait. De se vide qui était apparu en lui. La main d’Alister se posa doucement sur ses petites épaules et il le prit dans ses bras pour le ramener à l’intérieur. « Père, est-ce que Mère me déteste ? ». « Non Elwyn, elle t’aime de tout son cœur. ». « Alors, pourquoi est-elle parti ? ». « Parce que c’était sa décision. ». Le petit garçon cacha son visage dans le cou de son père essayant de trouver du réconfort et de la chaleur humaine.


*************

Tous les jours, à l’heure où Cynthia était partie, son fils restait dehors pendant des heures, attendant un possible retour de sa mère. Quand il pleuvait, il restait devant les fenêtres du salon jusqu’à ce qu’on l’appelle pour manger. Ce manège dura presque trois ans, il s’est ensuite rendu à l’évidence, sa mère ne reviendrait pas. Jamais. Evidemment, cette réalité le déprima plus qu’autre chose mais il essayait de le cacher. Il faisait tourner en bourrique sa gouvernante et les autres domestiques ainsi que son père. Il adorait monter dans les arbres et se cacher ainsi pour pouvoir être tranquille. Parfois, il montait au grenier et découvrait à l’intérieur de véritables petits trésors appartenant à sa famille depuis des générations. Il s’amusait à porter les vêtements de ses grands-parents voire de ses arrière-grands-parents. Il jouait le petit noble plein de protocole alors qu’il n’aimait pas vraiment ça. Il jouait au petit Lord. Il se sentait cependant seul car il n’y avait pas d’autres enfants de son âge dans la grande maison. Parfois, une domestique emmenait son enfant mais ils ne pouvaient pas jouer ensemble parce qu’ils ne faisaient pas parti du même monde. Elwyn boudait dans ces cas-là et, généralement, on le laissait jouer avec eux ensuite.

C’est à ses dix ans que tout bascula encore une fois. Son père semblait irradier de bonheur depuis quelques temps, il l’avait remarqué et, à chaque fois qu’il lui demandait la raison, Alister lui disait qu’il le saurait bien assez tôt. Et, effectivement, un jour de pluie, une calèche arriva. Son cœur battait à tout rompre. Sa mère était revenue ? Mais, lorsque la personne descendit de la voiture, son cœur se serra. Ce n’était pas elle. Qui plus est, elle était accompagnée d’un garçon légèrement plus âgé que lui. Quelle déception. Il faillit pleurer mais il se retient. Il se présenta comme un véritable petit monsieur. Il avait déjà compris sans même que son père Carys ne disent quoi que ce soit. Apparemment Dwayne puisque c’était le nom de son fils n’était pas ravi d’être là. Un point en commun. Enfin, disons qu’il ne savait pas comment réagir. Il ne savait pas s’il devait l’accepter. Et si sa mère revenait quand même un jour ? Parce que, au fond de lui, il y avait toujours un infime espoir qu’elle revienne. Sa gorge se serra tandis que Carys tentait de convaincre son fils que c’était pour le mieux. Elwyn regardait Dwayne et Carys. Elle semblait douce, gentille et elle semblait sincèrement aimer son fils … et Alister. Carys lui rappelait un peu sa mère et son poing se serra. Est-ce qu’elle aussi, un jour elle partirait en le laissant seul ? Non, il ne pouvait pas les accepter aussi facilement !

Alors qu’il arrivait à cette conclusion, Dwayne prit la parole pour leur annoncer qu’il acceptait de faire partie de la famille Dunegan. Son père lui parla et il se tourna vers lui. Il hocha de la tête, se leva et fît signe à Dwayne de le suivre. Il lui montra le moindre recoin de la grande maison. « Si tu te perds, tu n’as qu’à crier, on viendra à ton secours … probablement. ». Avait-il dit avec une lueur de malice dans les yeux avant d’ajouter : « Cette maison est hantée mais, ne t’inquiète pas, les fantômes ici n’ont jamais tué personnes. » Lui faire peur ? Lui ? Jamais voyons. Bon, peut-être un petit peu. Cependant, petit à petit, il se prit à aimer Carys comme une mère et Dwayne comme un frère. Il les avait acceptés sans même qu’il ne s’en rende compte. Une grande partie de lui en était heureux mais le dernier quart criait que c’était, quelque part, une trahison à l’amour de sa mère …  






Dernière édition par Elwyn A. Dunegan le Ven 4 Avr - 18:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:13


He wasn't lonely anymore but one day, he betrayed and hurt someone he hold dear ...



« Quelle belle voix. Votre fils sera très certainement un Baryton lorsqu’il aura mué ! ». Durant une soirée que son père avait organisée, Elwyn s’était installé derrière le piano et chantait. Sa voix, encore un peu aigu parce qu’il n’avait pas encore mué était pourtant d’une grande beauté. Toujours juste, il montait et descendait avec précision. Son interprétation était également magnifique. S’il chantait une chanson triste alors, les yeux se remplissaient de larmes, pour les plus sensibles. Si c’était plus drôle, des sourires venaient caresser les visages. Et, toujours, il y avait ces applaudissements éclatant lorsqu’il finissait de chanter ou de jouer du piano. Il avait un véritable don. Il s’approcha de Dwayne et lui sourit avant de se tourner vers un petit ange blond prénommé Siobhan. C’était leur nouvelle amie et elle était aussi perchée qu’eux. Elwyn avait douze ans cette époque. «Elwyn, grand Dieu mais que vous êtes beau et vous avez une voix d’or. ». Il se tourna vers la personne qui lui avait parlé. C’était une comtesse. Il s’inclina et répondit avec toute la politesse qu’un petit baronnet se devait d’avoir tandis que, dans son dos, ses mains faisaient des petits signes à Dwayne et Siobhan qui signifiaient à quel point il s’ennuyait. Les enfants ont ensuite disparu quelque part dans la grande maison, l’emplissant de leur éclat de rire.


*************


Elwyn était littéralement mort de rire. Siobhan, Dwayn et lui sautaient sur un lit et faisaient une bataille d’oreiller. Cependant, en tapant trop fort, l’un d’eux s’éventra. Puis un second et ce fût l’hécatombe. Tous les oreillers qu’ils avaient utilisés s’éventrèrent et toutes les plumes volèrent tout autour d’eux. Quelques plumes se posèrent sur sa tête et caressaient ses joues ou bien se posait sur ses habits. Le pire, c’est qu’il ne s’en voulait absolument pas du tout ce désordre même s’il était le plus censé du trio. D’après ce que beaucoup disait. Il ne pensait pas vraiment mais enfin, il les laissait parler. Il riait tellement qu’il en avait presque mal au ventre. Soudain, la porte s’ouvrit pour laisser voir la gouvernante de Dwayne et Elwyn littéralement effaré par cette scène. Le jeune baronnet tenta tant bien que mal d’arrêter de rire mais, on voyait bien qu’intérieurement, c’était l’hilarité complètement, même lorsqu’elle commença à leur faire la leçon. « Mais que... faites-vous ?! Connaissez-vous le prix de ces oreillers ?! Elwyn et Dwayne votre père en entendra parler ! Cela je puis vous l'assurer ! Vous ne vous en sortirez pas comme ça ! ». Les deux garçons n’étaient en rien effrayés par cette menace et tous les trois ont fui. Elwyn éclatant d’un rire tonitruant –indigne d’un baronnet aurait dit les gens de sa classe, mais il n’en avait rien à faire-, courant dans les couloirs avec eux. Et puis, ils sont arrivés à l’extérieur où ils se sont assis dans l’herbe. Elwyn était essoufflé d’avoir couru et rigoler en même temps mais il écoutait ses amis parler et un sourire malicieux apparut sur son visage. Il se leva d’un bond souple et tendit ses mains vers Siobhan et Dwayne avant de leur faire un clin d’œil pour dire. « Je sais exactement où nous cacher. Venez, mais ne faites pas de bruit. ». Et il les emmena au grenier. Personne ne l’avait jamais trouvé quand il y allait et puis, ils pourraient trouver des choses intéressantes à faire. Bon, ils risquaient de se faire punir mais c’était le jeu justement. Et, effectivement, ils se sont fait punir quand ils sont redescendus mais personne n’a dit le lieu où ils étaient. C’était un secret.


*************


Ce n’était pas leur première bêtise ensemble et ce n’était pas la dernière. Pauvre gouvernante quand on y pensait … Siobhan, Dwayne et Elwyn sont restés tous les trois très soudés et Elwyn se découvrait des sentiments pour leur petit ange, la seule fille du groupe. Petit à petit, il comprenait qu’il était totalement fou d’elle.


*************


Un soir, Elwyn demanda à Dwayne de rester avec lui. Il ne savait pas pourquoi et il ne le sait toujours pas. Une impulsion ? Une envie ? Un sentiment caché au fond de lui qu’il ne soupçonnait pas ? Il ne savait pas. Le lendemain de cette soirée, il ouvrit un œil encore engourdi par le sommeil avant de se rendre compte que quelque chose barrait son torse. Il tâtonna jusqu’à trouver … un bras. Les images de la nuit dernière arrivèrent alors en trombe dans sa mémoire et il rougit. Il tourna la tête vivement pour voir Dwayne. Qu’avait-il fait ? Un sentiment de culpabilité s’éleva en son fort intérieur et il sortit un peu brusquement du lit. Il avait enfilé son pantalon en vitesse lorsqu’il entendit les draps bougés. Il se figea un instant avant de se tourner vers Dwayne. Il déglutit et dit alors d’une voix qu’il voulait nonchalante alors qu’à l’intérieur de lui, c’était une véritable tornade qui s’installait : « Oh...Tu es réveillé... ». « Et oui... La prochaine fois tu feras attention à ne pas me réveiller en te levant. Après tout, tu ne voudrais pas avoir sur la conscience un manque de sommeil de ma part. ». Sa bouche se fît pâteuse et son cœur rata un battement. ‘La prochaine fois’. Il eut un frisson. Non, cela ne devait pas recommencer ! Jamais ! Il sentit les bras de Dwayne autour de lui et sa tête contre son cou.

Il ferma les yeux avant de se dégager rapidement de son étreinte. Il se tourna complètement vers lui, toujours torse nu alors que Dwayne était … nu. Il ne regarda que son visage et pas plus bas sinon, ça allait être très gênant pour lui avant de dire : « Il n'y aura pas de prochaine fois, Dwayne... ». Dwayne semblait choqué et Elwyn cacha son propre choc. Comment avait-il pu dire cela si facilement ? C’était un mystère. « C'est toi qui m'a demandé de rester cette nuit. Toi seul ! Je ne t'ai en rien forcé à faire ce choix ! Pour...Pourquoi est-ce que maintenant tu réagis comme ça ? Pourquoi est-ce que maintenant tu me repousses sans le moindre état d'âme ? ». Il avait des états d’âmes bien sûr et c’est justement pour cela qu’il lui avait dit cela. Il continua alors, ses paroles sortant plus vite que son cerveau ne voulait bien réfléchir. « Pourquoi ? Parce que c'était une erreur... Je...je ne suis pas comme toi, Dwayne, je suis attiré par les femmes, par Siobhan, tu le sais très bien... Tu le savais cette nuit. Nous sommes tous les deux coupables de cette situation.». Il s’en voulu immédiatement de ce qu’il venait dire. Il avait vu dans les yeux de son frère combien il avait eu mal face à ses paroles mais il ne se contredit pas. Il le laissa s’habiller et sans aller après lui avoir lancé une dernière phrase qui sonna comme un reproche, comme la fin de quelque chose. Qui lui faisait l’effet d’un poignard sur le cœur.

Elwyn trouva refuge dans un fauteuil et prit sa tête entre ses mains. Pourquoi était-il aussi bête ? Pourquoi avait-il dit que c’était une erreur ? C’était un accident mais pas une erreur parce que tous les deux étaient consentant, tous les deux s’étaient désirés, tous les deux avaient passé une nuit magique. Son cerveau réfléchissait à tout ça et il se rendit compte qu’il pleurait. « Idiot. Idiot. Idiot » ne cessa-il de répéter pendant longtemps. Il se leva d’un bond et hocha négativement de la tête, essuyant d’un revers de main les larmes qui coulaient le long de ses joues. Non, il ne devait pas penser comme ça. C’était mal. Il venait tout juste de coucher avec son frère. Pas de sang certes mais Carys était marié à son père depuis qu’il avait dix ans. Comment avait-il pu faire une chose pareille ? Il se dégoûtait lui-même. Non pas d’avoir couché avec un homme mais d’avoir couché avec son propre frère ! Il aurait dû être aussi effaré par ce fait mais non, il n’y pensait même pas. Il s’habilla correctement et se regarda dans une glace. « Elwyn Aodhàn Dunegan, tu n’es qu’un idiot sans cœur. Tu viens de blesser une personne auquelle tu tiens tellement. Idiot. Idiot. Idiot. Idiot. ». Il poussa un soupire de défaite.  






Dernière édition par Elwyn A. Dunegan le Ven 4 Avr - 18:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:13


You're here. We will go to America ! Isn't it nice ? Or maybe not ...



Il était parti. Dwayne était parti et c’était de sa faute. Uniquement de sa faute. Une boule se noua au fond de sa gorge, ses entrailles se sont tordu dans tous les sens et, longtemps après que la calèche se soit éloigné, il restait encore là comme un idiot, planté les yeux sur la piste qui avait emmené sa mère biologique puis Dwayne si loin de lui. Ses poings se sont fermés et il trouva refuge dans la forêt. Il s’enfonça profondément et grimpa dans un arbre où il pleura longuement. Il pleura parce qu’il s’en voulait. Il pleura parce qu’il ne pouvait rien dire, ni à Carys, ni à Alister ni à Siobhan. Il pleurait parce que Dwayne lui manquait déjà. Il pleurait parce qu’il avait peur qu’il ne revienne jamais tout comme Cynthia l’avait fait avant lui. Il était rare qu’il pleure ainsi mais Dwayne était une personne si importante à ses yeux qu’il ne pouvait pas faire autrement.

Le temps passa et Elwyn était devenu un excellent baryton comme l’avait prédit une invitée de son père quelques années en arrière. Siobhan et lui s’étaient rapprochés et Elwyn avait avoué son inclination à la jeune femme, non sans garder un PANG de culpabilité en lui. A sa plus grande surprise, Siobhan répondit à son amour. Il ne pouvait être qu’heureux. Vraiment, il l’était mais il manquait quelqu’un à ses côté pour être complètement heureux …

Quatre ans après son départ, Dwayne revient à la maison. Il avait vu Siobhan lui sauter dans les bras et, pour la première fois, il réalisa quelque chose. Il n’était pas le seul dans le cœur de Siobhan. Dwayne était là aussi. Elle l’aimait aussi mais en avait-elle seulement conscience ? Il sortit de sa cachette et retourna au salon où se trouvait son piano et recommença à jouer. Quand Siobhan lui emmena Dwayne, une larme coula le long de sa joue mais il là cacha rapidement. Il offrit un énorme sourire à Dwayne et souffla : « Je suis heureux que tu sois de retour. Je suis heureux que tu sois en pleine forme. Tu m’as manqué. ». C’était vrai. Tout était vrai aussi bien dans ses yeux que dans ses paroles. Le temps l’avait changé, en bien, il était plus grand, plus fort, plus mâture d’après ce que pouvait voir Elwyn. Il retourna à son piano et joua une de ses compositions. Composition qu’il avait faite pour Dwayne et son hypothétique retour.

Un an et demain plus tard, Siobhan et Elwyn ont réuni les deux familles pour leur annoncer la grande nouvelle. Elle était aussi excitée qu’une puce puisse l’être et il là regardait avec amour et tendresse. C’est lui qui commença : « Mère, Père, Dwayne, Madame, Monsieur, j’ai l’honneur de vous annoncer que … ». Siobhan lui coupa la parole : « Qu’Elwyn m’a demandé ma main ! Et j’ai dit oui ! ». Elwyn rougit légèrement et les réactions ne sont pas faites attendre. Les parents étaient extrêmement heureux, c’était ce qu’ils voulaient pour leurs enfants depuis longtemps. Il posa une main sur la taille de sa fiancer et lui sourit doucement, lui parlant avec ses yeux. Nul besoin de mots entre eux. Il savait comme la rassurer d’un geste, d’un regard. Elle savait quand il n’allait pas bien.


*************


Le Titanic. Il se trouvait là, juste devant eux et Elwyn ne pouvait pas s’empêcher de l’admirer et de sentir de l’excitation monter en lui. Il y avait un monde énorme. Le quai était bondé, noir de monde. Les ponts du bateau n’étaient pas en meilleur état. Comme un gosse excité par un nouveau jouet, Elwyn s’éloigna de Siobhan non sans lui avoir donné un baiser sur la joue et monta rapidement à bord de « l’insubmersible ». Comme un gamin, il ne savait pas vraiment où donner de la tête et il fût entraîné par un groupe vers les ponts pour saluer la foule. Il se vit attribuer des confettis qu’il jeta par-dessus bord. Il avait l’air vraiment bête comme ça mais là, maintenant, il s’en fichait. Il était juste heureux parce qu’il allait visiter l’Amérique avec deux des personnes qu’il chérissait le plus au monde !

Lorsque le Titanic s’éloigna, il rejoignit Siobhan dans leur cabine et s’installa à ses côtés pour la prendre tout contre lui et déposer un baiser sur ses cheveux. Il resta là longuement à la garder contre lui, à sentir son parfum avec un sourire niai planter sur son visage. Là, il ne pouvait pas être plus heureux. Bientôt, elle serait sa femme et bientôt, ils auraient des enfants qu’il verrait courir et grandir dans la maison familiale. Il poussa un soupire heureux. Le Titanic était un endroit magnifique, une sorte de ville sur un paquebot quoi. Il aimait la seconde classe car, tout comme Siobhan, il préférait errer librement entre la première et la troisième classe. Il n’aimait pas les préjugés. Il n’aimait pas être entravé. Il aimait la liberté.

Mais, le rêve et le bonheur se transformèrent en cauchemar. Le bateau heurta un iceberg et, si certains passagers riaient de ça, lui, il savait bien que c’était quelque chose de grave qu’il se passait. Il eut la confirmation lorsque la sirène d’alerte se déclencha. La peur au ventre, il chercha frénétiquement Siobhan, hurlant son nom par-dessus la foule. Il chercha leur cabine et les endroits qu’elle avait particulièrement aimés. Rien. Un frisson glacé le parcourut des pieds à la tête. Il croisa par pur hasard son frère et lui demanda s’il n’avait pas vu Siobhan, avec un peu de chance, il l’avait mis dans un canot de sauvetage mais sa réponse ne fît que l’inquiéter un peu plus. « Monte dans un canot de sauvetage, je serais rassuré que de te savoir en sécurité à bord de l'un d'eux. Je vais chercher Siobhán, je te le promet, tu n'as pas à t'en faire. Juste...monte dans un canot...». Il savait qu’il pouvait faire confiance à son frère et il répondit alors : « Je vais suivre tes propos, mais promet moi de monter dans un canot avec elle...Je t'en supplie...Je ne pourrais continuer de respirer en vous sachant tous deux vouer à une mort certaine. ». « Ne t'inquiètes pas, Elwyn, je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour monter à bord d'un canot avec Siobhán. Tu n'as pas à t'en faire, tout va bien se passer. ». La main de Dwayne passa dans sa nuque et sa gorge se noua. Il pria tous les Dieux qu’il connaissait de bien vouloir sauver la vie de ces deux personnes. « Maintenant monte...Sauve-toi et si jamais il devait arriver le pire...vie. Vie pour nous trois, c'est tout ce que je te demande... ». Il aurait voulu se révolter. Il aurait voulu dire quelque chose mais il ne lui laissa pas le temps de le faire. Elwyn monta sur un canot de sauvetage non sans avoir déposé un baiser sur la joue de Dwayne. Son regard resta rivé sur son frère et lorsque le canot toucha l’océan, il versa une larme. Dwayne s’en alla mais lui, lui il gardait son regard rivé sur le bateau qui chavirait de plus en plus. Ses prières se sont faites plus frénétiques, plus intense. Il regardait les canots descendre un à un mais il n’avait pas vu Siobhan et Dwayne y monter. En même temps, le Titanic était loin maintenant et malgré sa vue parfaite, il n’était pas un aigle.

Le Titanic disparut de sa vue et il se rendit compte que les larmes coulaient en flot continu le long de ses joues.  






Dernière édition par Elwyn A. Dunegan le Ven 4 Avr - 20:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:14


Guilt. Sorrow. Despair. Fear. Forgive me.



Le bateau de secours les ont retrouvés. Tous étaient choqués, traumatisés, glacés jusqu’aux os. Femmes et enfants sont passés devant, Elwyn aidait les enfants en les faisant passer aux garde-côtes presque machinalement mais il ne fît aucun geste pour monter sur le bateau. C’est un garde-côte qui là tirer jusqu’à lui et Elwyn s’est mis à trembler frénétiquement et il tomba à genoux. Il était terrifié. Il avait le trouillomètre à zéro. On lui administra un calmant et il s’éveilla lorsqu’il toucha les côtes de l’Amérique. Il ne voyait rien. Il n’entendait rien. Il ne comprenait rien. Il entra dans un entrepôt où tous les survivants avaient été mis ensemble. Il tituba pendant quelques instants avant de se reprendre et il chercha Siobhan et Dwayne. Il ne le trouvait pas. Il attrapa le bras d’une jeune bénévole et lui demanda s’il n’y avait pas une liste de personne quelque part. Elle lui montra un grand tableau où se trouvait tout un tas de feuille. Il s’en alla et elle le suivi. Elle voyait bien qu’il avait besoin d’aide. Là, il y avait le nom de tous les survivants et … il n’y avait pas les noms qu’il recherchait. Il recula avant de laisser tomber la couverture qu’il avait sur le dos. Il sortit à l’extérieur et s’éloigna un peu de l’entrepôt. Il tomba à genoux et poussa un hurlement de douleur, de culpabilité, de tristesse si puissant que la jeune bénévole en a eu les larmes aux yeux. Il posa sa tête dans ses mains et se mit à pleurer. Il pleura durant des heures et la jeune bénévole resta à ses côtés sans dire un mot. Elle s’était juste assise à ses côtés et pleurait silencieusement avec lui. Ecoutant les deux noms qu’il répétait toujours, comme une litanie. Une litanie lugubre. Une litanie funèbre.


*************


Il resta en Amérique et la jeune bénévole, prénommé Mary, devient son amie, son soutien, son encrage. Il lui avoua que Dwayne était son demi-frère, qu’ils n’étaient pas reliés par le sang et Siobhan était sa fiancée. Mary était toujours là pour lui. Elle restait souvent chez lui afin de le rassurer lorsqu’il avait un cauchemar ou quand il hurlait les noms des deux personnes qu’il avait tellement aimés. Il se souvenait des dernières paroles de son frère et se sentait coupable : jamais il n’aurait dû l’écouter. Jamais il n’aurait dû monter dans ce canot. Il aurait dû rester avec eux. Ou alors, il aurait pu pousser Dwayne dans le canot et mourir avec Siobhan. Il aurait dû faire quelque chose mais à la place, il avait la vie sauve et pas eux. Il suffoquait. Ils n’étaient plus avec lui et il se sentait vide. Complètement. Totalement. Il ne se souvenait plus de ce que c’était sans eux et il se rendait compte que c’était une solitude et une douleur insoutenable. Plusieurs fois il tenta de mettre fin à ses jours mais, toujours, il se ravisait quand il entendait la voix de Dwayne lui demander de vivre.

Dix ans après le naufrage, il se maria avec Mary et l’année suivante, elle lui donna un petit garçon qu’ils ont prénommés Neil –en hommage à Dwayne dont c’était le deuxième prénom-. Ils étaient son encrage et il n’essaya jamais plus de se suicider. Non, il voulait vivre pour eux et pour ceux qu’il avait perdu même si, tous les jours c’était dur. Quand Neil à grandit, il demandait souvent à son père pourquoi il regardait du côté du port et son père répondait toujours un regard si triste qu’il n’insistait pas : « Je te raconterais tout lorsque tu auras dix ans. Tu es trop jeune pour le moment. ». Et, il tient sa promesse.

« Neil, tu te souviens de ce que tu me demandais ? ». « Pourquoi est-ce que tu regardes toujours vers le port ? ». « Oui. Je vais te le dire. Tu as dû entendre parler du Titanic n’est-ce pas ? ». « Oui, bien sûr. Ce paquebot à chavirer lors de son premier voyage. ». « C’est exacte. Je vais te raconter une histoire. Cette histoire est vraie. Il y a quelques années en arrière, vivait en Irlande trois enfants. Deux garçons et une fille. Les deux garçons étaient frères. Pas frère de sang mais c’était tout comme. Ils étaient très complice, un trio inséparable. Toujours à faire les pires bêtises. Et puis un jour, quand ils ont grandi, l’un de deux garçons à demander la main de la fille et elle a dit oui. Ils ont décidé de faire un voyage, tous les trois, sur le Titanic. Les fiancés en deuxième classe et le frère, en tant qu’employé. Tout ce passait bien. Le Titanic était un paquebot merveilleux et puis, il toucha l’iceberg et c’est là que cela devient catastrophique. Le bateau pencha. Le fiancé chercha sa futur femme mais à la place, il croisa son frère qui l’a convaincu de partir, de vivre. C’est ce qu’il a fait. Le frère et la fiancée ont coulé en même temps que le paquebot. » Pour la première fois, Neil voyait son père pleurer. « Oh, Papa, je suis désolé. Vraiment, sincèrement désolé. ». Elwyn caressa les cheveux de son fils en lui souriant tendrement.


*************


C’est à 49 ans qu’Elwyn tomba gravement malade. Les médecins lui donnaient deux ans au maximum. Sa santé se détériora vite et, il su qu’il allait mourir en Avril. Neil et Mary étaient à son chevet et il dit alors à son fils : « Promet moi de veiller sur ta mère, de la rendre fière, de vivre heureux avec celle que tu auras choisi et de la chérir comme je vous ai chéri. ». « Je te le promet papa. » dit l’enfant les larmes aux yeux. « Promet moi aussi de ne jamais juger un Homme par sa couleur de peau, ses actions ou son orientation sexuelle. ». « C’est bizarre comme requête papa. ». « Héhé, tu n’as jamais su que j’étais bizarre ? ». « Si, depuis que je suis né mais je te le promet papa. ». « Bien. Mary, je veux que tu sois heureuse, vis ta vie, si tu trouves une autre personne, n’hésite pas, ne pense pas à moi, je veux que tu sois heureuse. ». Mary ne répondit rien, elle pleurait tout aussi silencieusement que le jour où elle avait vu Elwyn. Il sourit doucement avant d’ajouter : « Pardonnez-moi de vous laisser ainsi. Pardonnez-moi. Je vous aime. ». Il ferma les yeux, pensant qu’il allait enfin retrouver Dwayne et Siobhan au Paradis et s’endormit pour l’éternité. Il est mort le jour où le Titanic avait coulé … 25 ans plus tard. L’enfant et la femme d’Elwyn pleurèrent cette perte douloureuse.

Cependant, lorsqu’il rouvrit les yeux, ce qu’il vit devant lui le secoua plus que de raison. Devant lui se tenait le Titanic aussi majestueux que s’il n’avait jamais coulé. Pourquoi est-ce qu’on le torturait ainsi ? Il trouva quelqu’un qui lui expliqua dans les grandes lignes ce qu’il savait et un PANG d’espoir tortura son cœur. Il chercha les deux êtres qu’il avait perdus lors de cette catastrophe et il trouva Dwayne sur la plage de l’île. La réaction de Dwayne le surpris et le fît vraiment paniqué sur le coup, il devait bien l’avouer. Il n’irait jamais au Paradis, il ne reverrait ni Mary ni Neil mais il avait retrouvé son frère et bientôt Siobhan alors, il ne savait pas quoi penser de tout cela …
 



Dernière édition par Elwyn A. Dunegan le Ven 4 Avr - 20:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Mer 2 Avr - 23:20

Bienvenue à toi Wink
Bonne chance avec ce personnage Very Happy
SI tu as des questions n'hésites pas surtout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 6:21

Bienvenue parmi nouuuuuus
Excellent choix de scénario
Tu vs faire un heureux crois moi
Courage pour ta fiche en tout cas Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 9:31

J'en connais un qui va être heureux   
Bienvenus sur GOTA Elwyn, si tu as des questions surtout n'hésites pas   
Bon courage pour la rédaction de ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 11:17

Bienvenue !!! I love you Bon couraage pour ta fiiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 12:41

Merci à toutes & à tous ♥️
Je n'hésiterais pas à venir voir Modo & Admin si le besoin se fait sentir. Et je n'hésiterais pas à harceler avec amour Dwayne Evil or Very Mad /SBAFFF/
Ahem !
J'espère ne pas décevoir & je retourne vite à ma fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 15:18

BIENVENUE !!!   
Contente de te voir sur GOTA et aussi motivé pour le superbe scénario de notre Dwayne d'amour Very Happy ♥️
Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas à contacter un membre du Staff au besoin   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 19:10

Bienvenue ! C'est Dwayne qui va être heureux ^^
En tout cas, excellent choix de scénario (et d'avatar ), bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Jeu 3 Avr - 19:20

Bienvenue officiellement parmi nous merveilleux Elwyn  
Et bon courage pour ta fichounette  


Elwyn A. Dunegan a écrit:
Et je n'hésiterais pas à harceler avec amour Dwayne Evil or Very Mad/SBAFFF/

En effet, n'hésites surtout pas  J'avais envie de poster cette phrase, même si techniquement tu as déjà commencé à me harceler  Razz
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Ven 4 Avr - 20:35

Coucou ♥
Merci à toutes et à tous ♥
Ca fait toujours plaisir un tel accueil ♥

Je pense avoir terminé ma fifiche **
J'espère ne pas te décevoir Dwayne **
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Ven 4 Avr - 22:43

Comme dis par message Elwychou, surnom étrange bonjour, ta fiche est parfaite
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Ven 4 Avr - 22:47

Nya  I love you 
Merci ♥️
Elwychou xDDDD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Sam 5 Avr - 10:41

Bienvenue sur GOTA Elwyn   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Sam 5 Avr - 13:35

Bienvenue !  I love you Joli choix de personnage, tu vas faire un heureux   
Bonne chance pour ta fiche   
Je te réserve un lien (non, non, tu n'as pas le choix)  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Sam 5 Avr - 14:50

Merci à toutes les deux ♥

Violet : avec plaisir belle demoiselle xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   Sam 5 Avr - 17:49


   

   
Félicitation!

   
   

   Et voilà, tu es validé et pour toi une longue aventure commence, pour commencer à faire la fête parmi nous, il va falloir travailler un peu et faire votre fiche de lien (ICI), comme ça tu auras le grand bonheur de te faire harceler par les membres du forum Pour RP aussi, rien ne vaut une fiche de RP, cela sera beaucoup plus simple pour les membres de venir t'en réclamer (ICI). Par (LA), tu peux aussi faire une demande de rang et de cabine, bah oui être SDF, c'est pas toujours drôle  
   Si tu veux, tu peux créer un ou des scénarii, pour faire une famille, des amis, un compagnon ou une compagne, ça se passe par (LA)!

   Après tout pour bien commencer sur le forum, tu peux tout aussi bien passer par le flood et les jeux, c'est la meilleure porte à prendre pour une meilleure intégration  (ICI)

   Et voilà, maintenant tu sais tout sur tout et ton aventure à bord peut parfaitement commencer  

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elwyn - ♫ It's sad, it's so sad, it's a sad, sad situation, and it's getting more and more absurd ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elwyn Elethiel {by Albar}
» Elwyn Joy Howsham. Ω UC.
» {terminé}Why is my reflection, someone I don’t know? (Elwyn H. Miller)
» MILLER, Elwyn [Haneul] - 6ème année
» the place to lose your fears - elwyn.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Bienvenue à bord-