AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah   Mar 25 Mar - 19:24


Les jours sont descendus à l’ouest

derrière les collines, dans l’ombre


Le regard de Dwayne parcourait l'horizon qui se déroulait sous ses yeux bleus. Ce même horizon qu'il voyait depuis qu'il était décédé, avec de l'eau à perte de vue, même si en vérité, depuis quelques temps ce dit horizon se trouvait être changé, car une île était apparue. Transformant ainsi complètement ce paysage qui était devenu monocorde pour Dwayne, qui bien qu'appréciant voyager aimer se retrouver à terre. Cette île était la source de nombreuses interrogations de la part des passagers, qui avaient été perturbés en voyant leur monotonie brutalement coupée par l'arrivée de l'île. Les racontars à son propos étaient ont ne peut plus variés, car ils pouvaient passer d'un récit fabuleux chez les uns à un récit digne d'un récit d'horreur chez les autres. De son côté, Dwayne avait tenté de se faire une idée sur cette dite île en allant la voir de ses propres yeux, mais à dire vrai, il n'avait toujours d'idées arrêtées à son sujet. Et pourtant...Pourtant il avait eu de quoi craindre cette dernière après son exploration des catacombes de l'île en compagnie d'une jeune femme prénommée Aurore. Oui...après tout ce qu'il y avait vu, il aurait pu la voir de la pire des façons, mais Dwayne n'était pas comme ça, à juger un livre seulement à sa couverture et par la même occasion à juger un élément avec seulement une vision de ce dernier. Pour lui, toutes les choses ont deux façades pareilles aux deux revers d'une même médaille.

Alors que Dwayne était plongé dans sa contemplation, une silhouette vint à prendre place dans son champ de vision. Silhouette de dos, qui regardait elle aussi l'océan qui se déroulait sous leurs yeux. Certes, cette dite silhouette se tenait dos à lui, aussi ne voyait-il pas son visage, mais même sans cela, il reconnu sans le moindre mal la personne à qui appartenait cette silhouette. Sa chevelure brune légèrement ondulée. Sa manière de se tenir. Les vêtements qu'elle portait. Oui, il ne pouvait s'agir que d'une seule personne. Personne a qui il n'avait malheureusement pas pu parler depuis voilà bien plusieurs semaines, si ce n'est plus. Pourtant, ce n'était pas faute à Dwayne d'avoir eu envie de reprendre contact avec elle. Au contraire, il était allé vers elle maintes et maintes fois, mais toujours elle avait eu quelque chose d'autre à faire. A croire que cette dernière désirait l'éviter. Il faut dire qu'il arrivait de moins en moins à la comprendre, comme si cette dernière avait radicalement changée. Mais bien qu'elle se trouvait être changée, Dwayne parvenait à déceler de temps à autre la jeune femme qu'il avait connu. La jeune femme qu'il avait appréciée et aidée lorsqu'elle en avait eu besoin. La jeune femme qui connaissait son plus lourd secret. La jeune femme qu'il voulait encore une fois aider. L'aider non pas contre son époux, mais contre sa propre personne qui semblait comme...noircir. La jeune femme qui n'était autre que Nayah Gallagher.

Silencieusement, il vint à s'approcher d'elle pour finalement poser sa main sur son épaule et ainsi lui signaler sa présence. En effet, il se montrait familier avec elle, mais après tout ce qu'ils connaissaient l'un de l'autre, c'était tout à fait normal qu'entre eux perdure cette familiarité et ce, même si cette dernière venait à changer, car pour lui, Nayah était un peu comme la petite soeur qu'il n'avait jamais eu et qu'il se devait d'aider. Lorsqu'elle se tourna vers lui, Dwayne lui adressa l'un de ces sourires qu'il lui avait toujours offerts. Un sourire qui se situait entre l'amical et le taquin. Enfin, il se mit à parler en adoptant une mine sérieuse, ce qui changeait radicalement de son sourire de tantôt. « J'espère fortement que je me suis fourvoyé et que tu ne tentes pas de m'éviter, car si c'est le cas, tu as plutôt raté ton coup. » Puis comme s'il n'avait pas prononcé une phrase aussi sérieuse et presque tragique, l'air amusé, voir même enfantin, qui le caractérise tant pris la place du sérieux sur son visage. Enlevant le sérieux comme si ce dernier n'avait jamais existé. « Alors dis-moi, comment vas-tu en cette merveilleuse journée ? » Etrange ? Certainement l'était-il à changer aussi facilement d'une manière de pensée à une autre, mais il faut dire qu'il avait toujours été ainsi. Aussi était-il difficile d'en changer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah   Mer 2 Avr - 19:38

Me trouvant sur le pont des premières classes, j'attends Scarlett. Nous avions convenu de nous retrouver ici. Depuis le fameux repas dans le jardin exotique, nous ne nous étions pas revues. Et à vrai dire, je ne me souvenais plus de rien. Enfin juste le début, je me souvenais que notre plan visant à discréditer Lynn avait fonctionné à merveille. Je me rappelais l'avoir accusé devant tout le monde d'avoir empoisonné la nourriture dans laquelle Scarlett y avait déversé son poison. Je revoyais juste mon amie dire qu'elle n'arrivait plus à voir et puis c'était ensuite le néant. J'avais beau creusé, je ne trouvais que du noir et rien de bien probant. Que s'était-il passé après? Seule Scarlett serait en mesure de m'apporter les informations. A ce moment là, je saurais si la soirée avait été un fiasco ou un triomphe. Alors j'étais là couverte de mon châle sur mes épaules profitant du soleil, mes longs cheveux ondulant le long de mon dos. Je me sentais bien et sereine. Encore mieux que lorsque j'étais arrivée, l'amour avait fini par laisser place à la haine contre Jules mais je m'en moquais: je me sentais si bien, si forte. Scarlett y était beaucoup, elle m'avait changé, montré que j'étais une battante et que je ne devais pas me laisser faire par ceux qui tentaient de me faire du mal. L'ancienne Nayah se mourrait petit à petit pour laisser place à la nouvelle: celle que j'ignorais et qui s'était toujours caché au fond de moi. Celle qui n'attendait que l'étape suivante pour pouvoir se venger de ses détracteurs.
Je sentis une main se poser sur mon épaule ce qui me fit sursauter. La poigne ne ressemblait en rien à la main d'une femme et je doutais que mon amie, si distinguée soit-elle, puisse saluer les gens ainsi. Alors je me retournais et fit alors face à Dwayne. Un sourire apparut sur mes lèvres tandis que je portais ma main à mon cœur.
" Dwayne! Tu m'as fait une telle peur! " Lui disais je avant de me mettre à rire. Cet homme travaillait au sein de l'équipage avec sa sœur dont j'avais eu le loisir de rencontrer. Dwayne et moi, c'était avant tout une amitié très forte depuis mon arrivée. Je me souvenais encore très bien de comment nous nous étions rencontrés.
Jules me malmenait à l'époque ou je ne savais rien dire et mon ami m'avait aidé, m'avait promis de me protéger de mon mari. Nous avions beaucoup discuté depuis et une solide amitié en était née. Si je devais qualifier Dwayne, je dirais qu'il était l'équivalent du frère que je n'avais jamais eu. Je pouvais compter sur lui, je pouvais lui faire confiance et il en était de même pour lui: je crois que je devais être une des rares à connaître son secret. Mais je ne l'avais jamais jugé quand dans notre monde en 1912, cela restait une chose encore tabou. Mais depuis ma rencontre avec Scarlett, j'avais constaté qu'une distance s'était installée entre nous. La Nayah de Dwayne cessait d'exister au profit de la Nayah de la veuve noire. Et malheureusement, je doutais fort que mon frère de cœur puisse accepter ce changement, ces plans que nous nous concoctions. Le connaissant, je savais qu'il ferait tout pour me faire changer d'avis mais il y avait une chose importante à prendre en considération: c'est que je ne voulais pas changer. Cela me faisait plaisir de le voir bien que j'étais ennuyée dans le sens ou Scarlett allait arriver d'une minute à l'autre. Mais je sentis que cette fois ci, je ne pourrais pas me désister. Du moins quand j'entendis la réponse de mon ami qui affichait une mine sérieuse presque sévère.
" T'éviter? Mais non Dwayne.. Enfin c'est absurde! " Lui disais je sur un ton amusé avant de poser ma main sur son bras, le serrant avec affection. " Un frère de cœur, ça ne s'évite pas. Mais j'étais pas mal occupée ces temps ci et je suis consciente de t'avoir mis un peu de côté. " Une moue enfantine apparut sur mon visage tandis que j'ajoutais d'une petite voix: " Tu me pardonneras? "
Dwayne avait cette faculté, et il était le seul, de faire ressurgir cette part de bonté en moi. Celle qui se mourrait à petit feu. Il était incroyable et je l'aimais tant. C'était même inconcevable que je puisse ne plus jamais le côtoyer. Dwayne reprit son air taquin et me demanda comment j'allais. Oui j'étais pardonnée, je croisais le regard de Scarlett qui venait d'arriver. Un bref coup d'œil entre nous et elle comprit que nous devions reporter notre séance. Je sentais que cette fois ci, je ne pourrais pas repousser Dwayne. Je ne le voulais pas et mon coeur me criait qu'il s'agissait là de la bonne solution. Je lui fis un sourire et lui répondis alors:

" Je vais très bien en ce moment et toi? " J'en profitais pour glisser mon bras sur le sien et le poussait à avancer tout en m'exclamant d'une voix enjouée: " Viens, Dwayne. Faisons le tour du bateau tout en discutant. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah   Sam 10 Mai - 19:38


Les jours sont descendus à l’ouest

derrière les collines, dans l’ombre


C'est avec un léger sourire sur les lèvres que Dwayne se tenait face à Nayah. Il faut dire qu'après toutes les fois où il avait tenté de lui parler et qu'elle l'avait très simplement rejeté, il craignait fortement que cela ne recommence en ce jour. En effet, il craignait qu'elle ne le rejette cette fois encore et qu'il en vienne à regretter son envie de l'aider, de la faire redevenir celle qu'elle avait été et celle qu'il avait apprécié. Aussi se trouvait-il sur ses gardes, montrant une sorte de réserve à l'encontre de Nayah, car il savait fort bien que si elle le repoussait, il le prendrait bien mal et se verrait être complètement blessé. Même si, au fond de lui, quelque chose lui soufflait que cet après-midi n'allait pas se passer comme toutes les autres, et qu'il aurait de ce fait l'occasion d'exprimer ses pensées quant à son soudain changement. Il voulait qu'elle l'écoute. Il voulait qu'elle le comprenne. Mais plus encore, il voulait qu'elle accepte son aide. Car oui, c'était cela qu'il désirait faire plus que tout : l'aider... L'aider comme il l'avait aidé dès le premier instant où ils s'étaient rencontrés. Sauf qu'au lieu de la protéger contre son ancien époux, il la protégerait contre la personne qu'elle était en train de devenir et qui inhibait de ce fait la merveilleuse Nayah qu'il avait toujours connu. C'est donc le coeur lourd, car chargé d'appréhension qu'il l'interpella et lui fit par sans la moindre gêne de sa pensée. Pensée qui consistait à souligner le fait qu'elle l'avait évité jusqu'à ce jour et qu'il espérait fortement qu'il s'était fourvoyé à ce sujet, que ce n'était qu'une simple coïncidence qu'ils ne se soient pas parlés depuis longtemps. Mais même s'il disait cela, au fond de lui, il savait fort bien qu'il ne s'était pas fourvoyé et qu'elle l'avait évité comme la peste. Pourquoi ? Voilà plutôt la question que sous-entendait cette phrase, mais...comment pouvait-il attendre une réponse de la part de Nayah alors qu'il n'exprimait pas clairement ses pensées ?

Les paroles que prononça Nayah eurent pour effet de consoler en partie l'âme de Dwayne, car elles donnaient l'impression que sa soeur de coeur se trouvait être sincère. D'un autre côté, il se demandait si ce n'était pas l'un de ses nouveaux tours qu'elle avait appris et qui lui permettait de donner au mensonge des allures sincères. Mais lorsqu'elle vint à poser sa main sur son bras, cela eut pour effet de dissiper ses craintes et de donner comme un souffle nouveau au fond de lui. Il avait le sentiment de se retrouver à nouveau devant cette jeune femme qu'il avait connu, qu'il avait énormément apprécié, et qu'il considérait comme une véritable soeur. Quant à la moue enfantine qu'elle lui adressa eu tôt fait de l'achever et de dissiper l'air sérieux qu'il avait arboré quelques instants avant. Aussi retrouva-t-il l'air taquin que Nayah lui connaissait bien. « Bien sûr que je te pardonne ! Après tout, que serviraient les frères de coeur s'ils ne pouvaient pas pardonner tout et n'importe quoi à leur soeur de coeur ? » Après que ce pardon fut formulé, Dwayne fit comme s'il n'avait jamais eu un air aussi sérieux et des pensées aussi sombres. Aussi, lorsqu'il demanda comment allait Nayah, cela donnait le sentiment qu'ils venaient tout juste de se retrouver. Autant dire que Dwayne avait le don de passer à la trappe les éléments indésirables et de mettre en lumière les éléments qu'il préférait. Un sourire étira ses lèvres lorsqu'elle lui retourna sa question. « Je vais bien, même très bien. En même temps, m'as-tu vu une seule fois malheureux ? » Il faut dire que Dwayne savait profiter de la vie et que de ce fait, il ne se plaignait que très peu, trouvant que chaque journée apportait son lot de bienfaits. Et oui ! C'était un éternel optimiste et cela, il ne le cachait jamais.

Soudainement, il sentit qu'une chose agrippait son bras et en baissant son regard, il ne fut guère surpris de constater que s'était Nayah qui le lui avait pris. D'ailleurs, elle eut tôt fait de mettre en avant cette position et de le forcer à avancer. « Viens, Dwayne. Faisons le tour du bateau tout en discutant. » A ces mots, Dwayne ne put s'empêcher de rire. Et c'est seulement après quelques secondes qu'il expliqua la raison de son amusement. « Car tu me laisses peut-être le choix de ne pas vouloir marcher ? » En effet, Nayah ne lui avait pas vraiment demandé s'il désirait marcher ou non, choisissant en quelque sorte à sa place. Certes, cela ne le dérangeait nullement que de se balader en sa compagnie, mais la manière avec laquelle elle avait pris les devants, l'amusait fortement. Il avait vraiment l'impression de se retrouver face à celle qu'il avait toujours connu, comme si rien n'avait changé en elle et cela lui faisait un bien fou. « Alors dis-moi, t'est-il arrivé quelque chose de nouveau sur ce bon vieux paquebot ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah   Aujourd'hui à 14:54

Revenir en haut Aller en bas
 

Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre ❧ Nayah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [Rating PG]
» [750] les gobelins sont descendus des montagnes
» (lucy) ⊹ tu m'as offert l'éternité même si nos jours sont comptés.
» ⊹ tu m'as offert l'éternité même si nos jours sont comptés. (enora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ ::  :: Pont A :: Promenade des 1ères Classes-