AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Requiem for a dream ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Requiem for a dream ♣   Lun 17 Mar - 21:41

Vegar ∞ Ambre


L’existence lui était devenue quelque chose de tout particulièrement étrange, presque surnaturel. Après une intense douleur, un chagrin qui l’avait mené jusqu’à la folie, elle se retrouvait aujourd’hui avec un corps épuisé, décharné. Elle avait la sensation qu’on lui avait dénervé l’âme, qu’on l’avait vidé de toute substance. Elle était devenue si vide qu’elle en était inatteignable. On ne pouvait plus rien lui faire car elle avait déjà vécu le pire qu’un être pouvait subir. L’être qu’elle était autrefois était revenu la hanter. Cette « Amy » qu’elle était, dont la personnalité avait pris la place en elle, avait repris ses droits sur la personne d’Ambre. L’aveugle était fatiguée de vivre, fatiguée de se battre contre les ténèbres qui menaçaient de la happer à chaque instant. Elle avait cette sensation constante qu’un être maléfique planait au-dessus d’elle et prenait un malin plaisir à la torturer. Mais aujourd’hui, c’était comme s’il était impossible de lui faire plus de mal. Elle n’était plus qu’une enveloppe de chair et d’os sans vitalité, amputée de son âme. Même son cœur paraissait être fatiguée d’alimenter sang cet organe normalement synonyme de vie. Elle ne pouvait tout simplement pas se résoudre à exister si Dimitri n’était pas en vie. Il était sa seule raison d’être et d’exister. A quoi tout cela rimait si elle ne se trouvait pas à ses côtés ? Elle ne voyait pas d’issue à cette situation. Elle n’en voyait plus et elle s’était résolue à n’être plus que le pantin d’Edward. Elle lui serait à jamais obéissante comme autrefois car elle avait perdu sa seule raison de se battre. Dire que durant des jours et des jours, elle avait cru que son tendre aimé était encore en vie, à bord du paquebot. Mais tout cela n’avait été qu’illusions, créées par la folie de son esprit. A quoi bon se battre alors ? Il n’y avait guère plus d’espoir et Ambre était fatiguée de survivre dans un monde qui ne souhaitait pas d’elle. Depuis qu’elle était née, elle avait la sensation qu’une force supérieure s’épuisait à la punir d’une faute qu’elle aurait commise. Et même lorsqu’elle vivait un instant de bonheur, comme auprès de Dimitri ou des femmes de la Maison close, cette entité s’amusait à lui retirer violemment. Elle commençait à se demander si dans une autre vie, elle n’avait pas commis un acte terrible. Avait-elle été un horrible monstre qui méritait d’être puni dans ses réincarnations ? Ou bien était-elle comme Œdipe ou Antigone, condamnés à subir la malédiction qu’un ancêtre a jetée sur les générations à venir. Peut-être l’opprobre était-il jeté sur leur famille. Cette idée n’était guère réjouissante mais elle était la seule qui la réconfortait un peu. Elle préférait se croire punie pour un crime familial ou d’une vie antérieure, plutôt que de savoir que le sort s’acharnait sur elle par le fruit d’un destin hasardeux. Elle s’était donc résolue à accepter son sort, telle une martyre d’une manière qui relevait autant de la tragédie que du pathétique. La pauvre chanteuse se destinait à être la seule propriété d’Edward et de lui vouer obéissance, car après tout, il ne la maltraitait pas. Si elle était sage, il prenait soin d’elle. Et justement, depuis quelques temps qu’elle se montrait des plus dociles, il avait desserré son emprise sur elle. C’était donc seule qu’elle longeait les couloirs blancs des premières classes. Ses doigts parcourant le métal froid, elle se repérait ainsi. La nuit était tombée sur le bateau, plongeant le paquebot dans un silence mortuaire. Ce calme n’était percé que par le faible fredonnement de l’aveugle. Ses pas la menèrent jusqu’à la salle de musique. Après plus d’un an d’enfermement ici, elle commençait à connaître les moindres recoins du paquebot. Mais ce n’était pas seulement sa mémoire qui la guidait, mais une douce mélodie qui s’élevait et qui épousait son chant. Ambre fronça les sourcils, reconnaissant cette musique, cette manière de jouer du piano. Il faisait écho à sa mémoire. Lorsqu’elle arriva devant la porte entrouverte de la salle de musique, elle ne rentra pas immédiatement, cherchant dans les méandres de ses souvenirs. Elle ne souhaitait pas plus interrompre cette douce musique qui adoucissait les fêlures de son cœur. Finalement, elle se décida à se glisser discrètement dans ses lieux et se mit à raser les murs, se calant dans un coin pour être sûre de ne pas perturber l’artiste. Malheureusement, son passage ne sembla pas passer inaperçu car le pianiste s’interrompit. La soudaineté de cette chute lui arracha un faible hoquet. Confuse, elle se sentit rougir. « Veuillez m’excuser monsieur. Je ne souhaitais pas vous interrompre… c’était si beau. » dit-elle d’une voix faible, avant d’ajouter. « A vrai dire, elle me rappelle la manière de jouer d’un ancien ami. »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

Requiem for a dream ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» REQUIEM FOR A DREAM (le 03 juillet à 20h)
» Requiem for a dream |PV Perle de Nougatine|
» C.Brooklyn, New-York City - L'enfer, c'est les autres
» Requiem for a dream [Tom Jedusor/OC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-