AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Pernelle Z. Lafontaine ❀ Journal d'une revenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Pernelle Z. Lafontaine ❀ Journal d'une revenante   Mar 11 Fév - 21:53




Journal de Pernelle Z. Lafontaine


Il était une fois...

Cher journal,
j’ai tué, assassiné, massacré…et j’ai aimé.
Je ne suis plus où j’en suis…peut-être devrais-je tout écrire depuis le début?


❀❀❀

Si pendant longtemps ma mémoire avait oublié cet homme, je me souviens à présent de notre première rencontre comme si elle s’était passée hier. L’innocente enfant que j’étais avait été ensorcelée par les manières charmantes de cet homme, le parfum de ses cheveux, que le vent faisait danser, était conduit jusqu’à mes narines. La clarté de son regard qui brillait sous le reflet de la lune et qui semblait percer mon âme et le mettre à nu, me bouleversant pour la toute première fois. Je me régalais des mouvements de son corps, souriant à ses sourires, soupirant lorsqu’il tournait les yeux vers les passants, soucieux peut-être de ce que les gens penseraient de voir deux jeunes gens ensemble sous le ciel étoilé, alors que pour moi, il n’y avait plus que nous deux. Le cœur gonflé, je rentrais chez moi suite à nos rencontre, toujours un peu plus sous l’emprise de ce jeune homme et si mon père ne s’était pas interposé à mes sorties nocturnes et que je n’avais pas si soumise à son autorité, chaque soir de ma jeune vie j’aurais été le retrouver…

Je tremble, cher journal, en écrivant ces lignes et mon cœur bat douloureusement dans ma poitrine. Marcus fut mon premier amour et pour les beaux yeux d’un autre, je l’avais chassé de mes pensées sans aucun remords. Telle un catin, je me suis donnée à un homme marié, faisant de lui l’homme de ma vie, n’aimant plus jamais comme j’avais cru l’aimer. Mariée plus tard à un vieillard, j’étais devenue une ravissante et riche veuve qui attirait les hommes dans sa couche comme un aimant attirant le fer. Dans mon dernier souffle, j’avais eu une pensée pour mon amant, pensant le retrouver dans la mort, mais ce ne fut pas lui que mon cœur retrouva…

Sous les traits de ma jeunesse et de mon innocence, j’ai retrouvé Marcus. Si seulement les mots ne me manquaient pas pour décrire toute la passion que produit chez moi cet homme, cher journal, tes pages rougiraient. Dans les faits, Marcus étant un jeune homme aux bonnes manières, notre relation se qualifie de pur et magique. Si à l’intérieur, je brule de passion pour lui, mon corps n’a pas encore connu le sien. Je ne suis plus innocente depuis si longtemps, mais dans ses bras je le serais…Ou je l’aurais été…Car oui, cher journal, je ne sais pas si mes fantasmes se réaliseront un jour…

Si je crois sincèrement avoir une place particulière dans le cœur de l’homme que j’aime, je crois la partager avec plusieurs autres. J’ai entendu des histoires, des rumeurs…Quoi qu’il en soit, que ces racontars soient véridiques ou pas, jamais plus mon prince charmant ne voudra de moi lorsqu’il connaitra la vérité. Marcus est un ange descendu du ciel alors que je suis maintenant une meurtrière…Oui, cher journal, j’ai été l’ange de la mort pour une collègue et amie et pour un homme que je crois être mon ancien amant. Je ne me souviens plus du déroulement des évènements, car je n’étais pas moi-même…J’étais sous l’emprise d’une force extérieure, mais ce sont mes mains qui étaient tachées de leur sang. Au cours de cette terrible nuit, plusieurs meurtres ont eu lieu sur le Titanic et étrangement, seuls les revenants se sont montrés particulièrement sadiques. Quoi qu’il en soit, je suis coupable de ces morts. Bien entendu, mes victimes sont revenues à la vie; on ne peut pas tuer des fantômes, mais là n’est pas la question…Cher journal, j’ai aimé ce sentiment de puissance qui s’éveillaient en moi et ce pouvoir de décider du destin d’une autre personne…

Si les autres passagers peuvent comprendre que cette action m’a troublé, ils ne doivent pas savoir que j’en ai récolté un certain plaisir…Marcus ne doit pas le savoir…Peut-être mon tendre amour me pardonnera-t-il, me croyant lorsque je pleurerai que je n’étais pas moi-même et peut-être me prendra-t-il dans ses bras, me consolant en me disant doucement qu’il me sait bonne et incapable de blesser qui que ce soit…Mais jamais il ne devra savoir que mes larmes ne sont pas dus au geste posé, mais à cette agréable folie qui vient à l’encontre de la personne que j’ai toujours cru être…Le choc de découvrir une partie de soi qu’on ne croyait pas exister; voilà ce qui me bouleverse au plus haut point…

Cher journal, je ne suis pas folle et je suis une bonne personne, mais j’ai malheureusement un côté sombre qui s’est dévoilé à moi et que je ne peux plus ignorer. Je ne veux pas tuer à nouveau, bien sûr que non! Je ne veux pas faire souffrir autrui, je ne suis pas ainsi…du moins je le crois…Est-ce une forme de perversion? Sachant que je n’ai pas réellement tué des gens puisqu’ils étaient déjà morts, j’aime explorer ce chemin terrible, sachant qu’il n’y aura pas de réelles conséquences? Je ne sais pas…je ne sais plus…



Revenir en haut Aller en bas
 

Pernelle Z. Lafontaine ❀ Journal d'une revenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-