AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   Jeu 30 Jan - 23:00


On m'avait souvent parlé des bains turcs mais je n'y avais jamais été. Pourtant l'endroit, à ce qu'il en était dit, était magnifique par son architecture, par son calme y régnant loin de l'agitation permanente et constante sur le bateau. Mon amie Pernelle y travaillait aussi en tant que masseuse et plusieurs fois, elle m'avait parlé d'y venir. Pourtant je n'avais jamais franchi le pas, peut être par timidité ou par peur. Je n'en savais rien. Après tout, je trouvais ça curieux de devoir se faire masser par quelqu'un d'autre que par mon conjoint. Se dire que je me retrouverais en tenue légère face à une parfaite inconnue, y compris la jeune revenante aux longs cheveux blonds. Après tout, nous nous entendions bien mais nous étions pas les meilleures amies du monde et pas suffisamment proche pour que je me déshabille devant elle. En parlant de ceci à Blanche, elle m'avait rit au nez trouvant ma timidité "adorable". Et puis, elle avait tenu à me rassurer, le personnel du bain turc était fabuleux et leurs massages divins. Elle m'avait promis de m'y emmener afin que nous puissions essayer et ce, afin de voir ce que j'en penserais. A vrai dire, je n'avais pas été franchement emballée à l'idée qu'on puisse  me toucher ainsi. Mais je m'étais encouragée à y aller, si Blanche disait que c'était vraiment relaxant, cela ne me ferait sans doute aucun mal. Il est vrai que j'étais sur les nerfs ces temps ci. Malgré qu'un calme apparent régnait en tant que maître sur le bateau. Pas de possession, de soirées sanglantes ou autres n'avaient été constatées. Était-ce la fin du cauchemar ou les prémices d'un nouvel événement particulièrement morbide à venir? Lors de cette soirée de Noël, j'avais bien cru que la catastrophe allait arriver pour ne pas changer mais non, pour une fois, seule la gaieté et la bonne humeur avait été de mise. J'en avais encore des étoiles pleins les yeux. La soirée avait été tout simplement magique et les personnes ayant répondues présentés, fabuleuses. J'en  voulais encore des réveillons de Noël. Et pourtant c'était fini et nous étions passé à autre chose. Malgré cela, il y avait toujours ce calme et je me sentais mal à l'aise comme si je craignais qu'une nouvelle catastrophe nous tombe dessus. Arriverait ce qu'il devrait arriver, nous ne pourrons rien y changer mais cela m'angoissait plus qu'à l'accoutumée aussi prenant mon courage a deux mains et mettant ma timidité et ma pudeur de côté, je m'étais rendue aux bains.

Je crois que je n'avais pas vraiment compris le concept parce que j'arrivais toute habillée dans la salle de massage, je regardais à droite, à gauche, admirant la splendeur du lieu. De même, une odeur relaxante y planait, je ne reconnaissais pas vraiment la fragrance mais il me semblait qu'il y avait de l'eucalyptus. Et peut être un peu de menthe.

Rien que l'odeur, je me sentis plus apaisée. Continuant à avancer, je marchais près d'une table de massage. Le lieu était désert mais pourtant, il n'était pas vraiment tôt en ce moment. Bon c'était le matin mais je n'avais pas vu s'ils ouvraient l'après midi ou non. Et puis, la porte était ouverte. Pivotant, je regardais derrière moi mais rien. Le lieu semblait désert et je commençais à me sentir mal à l'aise, pas vraiment en sécurité. Alors pour rompre le silence pesant, je me permis de lancer à la cantonade:

" Hello, il y a quelqu'un ...? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   Sam 15 Fév - 12:43


Il n’y avait personne ce matin pour passer sous les délicates mains de Nora. A vrai dire, la clientèle se faisait de plus en plus rare ces temps-ci. Au début, il y avait eu une vague de passagers qui n’attendait que ça, passer entre les doigts des masseuses des Bains Turcs. Les Bains étaient remplis du matin au soir, les petites piscines grouillaient de monde. Tout le monde voulait se détendre, oublier sa situation, ne plus penser aux affreux cauchemars qui hantaient leurs nuits, ne plus revivre le naufrage, ne plus entendre les cris perçants dans la nuit glaciale. Les gens voulaient se relaxer, les gens voulaient oublier. Désormais, plus d’un an après la tragédie, presque plus personne ne venait, comme si tous leurs mauvais maux s’étaient évaporés avec le temps, et qu’ils ne ressentaient plus le besoin de se déstresser à coups de gestes bien placés. Et Nora ne comprenait pas, elle ne comprenait vraiment pas leurs comportements, leurs attitudes. Elle qui était si angoissée, du matin au soir, encore plus depuis cette horrible nuit avec les revenants. Ils semblent avoir oublié, ils semblent ne plus y penser et avoir effacé ce sanglant souvenir. Mais Nora ne peut pas, elle n’y arrive pas. Elle revoit encore la frêle silhouette de Pernelle, son regard noir assassin, ses doigts crochus, prêts à arracher tous les yeux qu’elles rencontreraient. Cette vision ne la quitte plus un instant, et bien puissant serait celui qui arriverait à lui faire oublier. Heureusement, elle semblait avoir trouvé la force d’outrepasser ses peurs lors de la fête de Noël, organisée sur l’île par la charismatique et élégante Elisabeth Cavendish. L’être puissant qui lui apaiserait ses frayeurs, il semblerait qu’il s’appelle Noël, qu’il porte un grand manteau blanc, et qu’il arrive à décrocher un sourire à n’importe qui, même à la plus tourmentée des âmes. Cette soirée fut sans aucun doute l’une des plus belles que Nora passa depuis le naufrage du Titanic. A s’y rappeler, seule la bonne humeur et la joie étaient de mises cette nuit là. Aucunes catastrophes à l’horizon, hormis la petite explosion des paquets cadeaux. Une petite farce qui aurait pu tourner mal du fait de la paranoïa de Nora, mais il n’en fut rien. Un sourire et un éclat de rire de la part de la jolie blonde accompagna cette légère explosion.

Seule dans les Bains Turcs, Nora s’occupe comme elle le peut, arrangeant les étagères déjà bien ordonnées. Triant les nombreuses huiles essentielles, se demandant bien comment elle ferait pour en avoir de nouvelles une fois ces dernières utilisées. Aucun chat ne vint perturber le silence olympien qui régnait en cette matinée. Enfin presque.

Habituée à ce mutisme, à cette tranquillité, Nora sursauta de peur lorsqu’elle entendit résonner dans tout le lieu la voix d’une femme. Une voix claire qui lui fit un drôle d’effet, et qui provoqua en elle un frisson le long de son échine. Plus personne ne venait ici à cette heure-ci, et cette présence inquiéta grandement Nora, de plus en plus sujette à ce sentiment lorsque se produit le moindre fait et geste inhabituel. Elle tenta de reprendre un tant soit peu ses esprits, et sortis de sa cachette qui l’isolait du reste des Bains. Une jeune femme à la longue chevelure brune se tenait là, au milieu, interrogeant les lieux.

« Hm… qu’est-ce-que je peux faire pour vous ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   Mar 18 Fév - 20:24

Ma voix avait résonné dans ce lieu paisible ou l'eucalyptus se mélangeait à bien d'autres fragrances. J'entendis un bruit léger et sursautait face à l'arrivée d'une jeune femme blonde. Son visage m'était connu dans ma mémoire et pour cause, je me trouvais face à Nora Vendel rencontré durant le réveillon au bord du lac mais en dehors de son visage, je ne connaissais pas encore avec exactitude son prénom. De même je ne savais si elle était au courant de mes meurtres perpétrés lors de cette nuit d'été. Cela avait touché beaucoup de revenant et de ce fait, beaucoup de passagers nous regardaient désormais avec beaucoup d'appréhension. Notre intégration restait parfois difficile et les rapports avec les autres provoquaient souvent des tensions. Je dirais même qu'un fossé s'était créé entre les revenants et les non revenants. Cela me désolait mais c'était ainsi et je ne pourrais revenir sur mes actes perpétrés.

Posant ma main sur mon cœur, je ne pus m'empêcher de m'exclamer: " Seigneur! Vous m'avez fait peur! " Avant de lui sourire quand elle me demanda ce que je souhaitais. Son visage ne m'était pas inconnu. En effet, je l'avais croisé durant ce fameux réveillon de Noël plus que jamais mémorable. Entre les explosions de cadeaux, les intoxications alimentaires à base de pain d'épices et les déshabillages en caleçon douteux, je me souviendrais pendant longtemps de ce fou rire ainsi que de mon incontinence intestinale m'ayant terrassé comme jamais durant plus jours me forçant à rester à proximité de mon cabinet de toilettes. Je me souvenais de ce soir là et d'avoir demandé à cette jeune femme quelques questions au sujet de ce salon de massage et suite à ses réponses, je m'étais donc rendue dans ce lieu paisible et empli de sérénité. Je ne m'étais pas encore fait masser que j'aimais déjà cet endroit. En attendant d'en profiter plus, je m'empressais de répondre à la question de Nora.

" Et bien... Je ne sais si vous vous souvenez de moi durant le réveillon de Noël. Mais j'avais été intéressée par un massage ici. Vous rappelez vous? " lui répondis-je en lui faisant un signe de tête en désignant la table de massage vide de tout occupant. Je scrutais le regard de la jeune femme en quête d'un soudain éclaircissement dans la spirale de ses souvenirs. En attendant qu'elle me réponde, je me permis de regarder les lieux, l'endroit était magnifique. Puis recentrant mon visage sur Nora, j'ajoutais:

" Je ne suis jamais venue dans un tel endroit! Vous pourrez donc m'expliquer ce que je devrais faire ou ne pas faire ? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   Ven 21 Fév - 18:17


Je me tenais immobile, méfiante, en face de la jeune femme. Jolie brune, des yeux en amande, et un sourire apaisant sur le visage. Un sentiment étrange et paradoxal grandit alors en moi. Si elle m’inspirait confiance de par la douceur de son visage, quelque chose chez elle m’incitait à me méfier. Je ne le connaissais que très peu, pratiquement pas à vrai dire. Nous nous étions rencontrées lors du réveillon de Noël, une brève entrevue ne nous ayant pas permit de sympathiser plus que cela. Mais déjà j’avais eu ce sentiment peu commun lorsque je m’étais retrouvée devant elle. Je ne savais rien d’elle, bien qu’il me semble qu’elle s’appelait Gallagher, c’était tout. Faisait-elle partie des premières, secondes ou troisièmes classes ? Des revenants ? A cette pensée je me raidis un peu plus, car depuis cette affreuse soirée d’été, je ne portais pas vraiment les revenants dans mon cœur. Peut-être était-ce ça ce que je ressentais en la voyant… une revenante, avec du sang sur les mains.

Elle prit peur en me voyant débouler de nulle part, mais ce n’était sans doute rien comparé à ce que j’éprouvais. Néanmoins, je préférais attendre confirmation plutôt que de m’enfuir en partant en courant et rester polie, bien que toujours sur mes gardes. « Excusez-moi ce n’était pas mon intention. » Mon ton était froid, peu chaleureux, mais je n’y pouvais rien, je n’arrivais pas à me contrôler, ni à contrôler ma peur à l’idée qu’elle ait tué, comme les autres. Pourtant, elle n’avait rien d’une meurtrière. Oh non, rien du tout. Elle en était l’opposée même, au premier abord en tout cas. Cela ne servait à rien de paniquer et à imaginer des choses, hormis m’effrayer un peu plus. De toute façon, il était de mon devoir de traiter chaque client de la même manière, aucunes différences n’étaient possibles ici.

Je n’étais pas du tout à l’aise, une première alors que j’étais pourtant dans mon élément ici dans les Bains Turcs. Je sentais ma voix hésitante et j’attendais un peu avant de lui répondre. Je me raclais légèrement la gorge, voulant sonner le plus clair possible et voulant effacer ce petit grain de voix tremblant. « Oui je me rappelle de vous effectivement. Vous êtes au bon endroit en tout cas. » Je m’efforçais de lui lancer un léger sourire moi aussi, ne voulant pas paraître trop glaciale, surtout si je faisais mauvaise route. Me faire de la mauvaise pub et risquer de perdre le peu de clients qui continuer de venir était bien la dernière chose que je voulais. En même temps, la jeune femme se mit à inspecter les lieux, à les contempler. A force d’être ici, j’en avais presque oublié la beauté et l’apaisement qui imprégnaient les murs et le sol. « C’est beau n’est-ce-pas ? »

« Bien sûr. Avant tout que désirez-vous comme type de soins ? Un massage seulement du visage, du corps ? Autre chose peut-être ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   Mar 4 Mar - 21:28

À l'instant ou j'avais pénétré ces lieux, je ressentais cette atmosphère paisible qui m'embaumait. S'agissait-il de ce parfum d'eucalyptus? Cette plante avait des vertus relaxantes. Et elle me faisait du bien, elle m'évitait de ressentir la peur accablant Nora Vendel. C'était une évidence, son corps entier semblait effrayée par mon arrivée. Son regard restait froid et son sourire glacial me fit frissonner comme si j'avais en face de moi une menace. Était ce parce que le lieu semblait désert? Ou bien parce que j'étais une revenante? La deuxième hypothèse me semblait de plus en plus convaincante surtout lorsqu'elle s'excusa de m'avoir faire peur. Sa voix me donna l'impression de plonger dans un bain d'eau gelé. Mais peu importe, j'étais là et je comptais bien me faire masser et me faire relaxer. Je n'avais pas peur d'elle et à vrai dire, mon amitié avec Scarlett y était pour beaucoup, parce qu'elle m'avait inculpé beaucoup de sa témérité, de sa force. J'étais ce que j'étais et rien ne pourrait changer cela. J'avais tué deux innocents? Tant pis, j'allais recommencer de toute manière. Nous avions un plan machiavélique à préparer: il y aurait certainement des victimes mais peu importait. C'était le prix de la liberté, pour ne plus avoir mon mari sur ce bateau.

Je demandais à Nora de m'expliquer comment tout fonctionnait ici. Je n'étais jamais venue dans les bains turcs et en Indonésie cela ne se déroulait pas ainsi. A vrai dire, je n'avais jamais mis les pieds dans un salon de massage. Le naufrage du Titanic avait chamboulé mon existence de riche et lorsque j'étais revenue sur ma terre natale, j'avais viré tout le personnel pour ne vivre qu'avec le strict nécessaire dans une petite maison qui ne ressemblait en rien au palace de mes parents: la vie ne tenait qu'à un fil et je ne voulais la compliquer. Mais ici, tout était différent et même si j'essayais de rester simple, les bains turcs me faisaient très envie, alors je m'étais dirigée vers cet endroit. Mais la froideur de Nora finit par m'atteindre et lorsqu'elle me demanda ce que je désirais comme massage. Je me mis à rire légèrement et lui répondit:

" Je ne sais pas vraiment ce qui est le mieux! Alors je pense qu'on va tester les deux... " Je me mordillais les lèvres, puis fit une petite moue avant de lui répondre: " Cela ne vous dérange pas? Peut être avez vous d'autres rendez vous? "

Je voulais tout de même en avoir le cœur net concernant sa peur. Je voulais savoir si je l'effrayais parce que j'étais une revenante. À moins qu'elle n'était au courant de mon meurtre effectué contre Lisbeth et Esther. Certains le savaient parce que leurs oreilles avaient trainé durant mon altercation avec Jack et Georgiana. Si ce dernier s'était excusé et que nous avions plus ou moins fait la paix, il n'en était pas la même chose pour la danseuse. Mais je n'étais pas ici pour penser à elle mais bien pour me détendre.

" Depuis que je suis revenue ici, je n'ai jamais été dans la piscine ou dans ces salles de massage. " lui disais je d'un sourire innocent, des yeux gros comme des billes. Je l'observais d'un regard intense attendant sa réaction. Le mot "revenue" allait peut être lui donner la puce à l'oreille et j'avais hâte de pouvoir en juger.
Puis, j'entrepris d'enlever ma veste de lin me recouvrant et dévoilait une robe rose pale très simple. Je ne ressemblais en rien à ces premières classes couvertes de robes et de bisous fantaisistes.

" Dois je me dévêtir ou faire quelque chose d'autre ? Ou puis je poser mon manteau? "
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Détente au parfum de l'eucalyptus [NAYAH & NORA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le parfum des roses d'hiver
» Un parfum de sulfure.
» Scénario Premier : " Le Parfum de la Veuve Amoureuse "
» Un parfum enivrant d''idéal prisonnier [Terminé]
» [Flashback] Une petite journée de détente ! [PV Loyckh]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-