AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Sam 17 Mar - 17:37







❝ J'aurais aimé voyager à travers le temps.❞
James Ҩ Andrei
Il y avait encore beaucoup à voir sur le Titanic, beaucoup trop de choses... Mais s'il y avait bien une chose qui me fascinée et qui fascinée tous les passagers du bateau, c'était la porte blanche. Impossible à ouvrir. La curiosité des gens, poussait même les nobles à descendre eu pont E. Des nobles qui se baladaient dans le quartier des pauvres, ils faisaient les dégouté en chemin, et lorsqu'ils arrivèrent devant cette porte, ils restaient deux minutes à essayer de l'ouvrir à avant de regagner les ponts supérieurs craignant que les rats viennent les manger. Absurdité... Les riches de se mondes avaient des comportements bien étranges, ils se croyaient pour la plus part supérieurs à nous tous parce qu'ils ont de l'argent. Pourtant face à la mort nous étions tous les même. Non pas tout à fait... Bon nombre de riche avaient pu sauver leur peau alors que les pauvres étaient destinés à mourir enfermé sur le pont E à cause de ses maudites grilles... Fort heureusement pour moi, je n'eus pas subit ce cauchemar, j'étais plus haut, et pourtant j'étais mort moi aussi. Pas de place pour moi, alors j'avais arraché les enfants de leur mère pour les confier à d'autres je haïssais cet instant de ma vie... Je repensais à tout cela, assis dans le couloir à coté de la fameuse porte blanche où Edward Carlton mon ami, était en train de s'acharner à vouloir résoudre ce mystère. J'étais en sa compagnie depuis au moins deux heures, il ne cessait de répéter qu'il y avait forcement une solution à cette énigme. Je lisais sur son visage l'envie de partir d'ici, de revoir ses enfants. Moi, je me fichais d'être ici ou ailleurs, le Titanic était un beau paradis à mes yeux. Edward avait fini par être fatigué à son tour et annonçait qu'un verre lui ferait du bien, je lui fis comprendre que je préférais rester ici. Je l'observais partir jusqu'à ce que je ne le vois plus dans le long couloir ; tel un fantôme.

J'étais seul, je me demandais où était passé tout le monde. Je songeais qu'il devait y avoir des animations sur le pont. Les gens réagissaient de façon totalement différentes, certains préféraient faire comme s'ils n'étaient pas morts et continuait à faire exactement ce qu'ils faisaient avant la catastrophe. D'autres au contraire, avaient beaucoup de mal à accepter leur mort, ils pleuraient tous les jours, ils pleuraient ceux qui étaient encore en vie (alors que l'inverse devait de produire à la surface), d'autres erraient comme des âmes en peines. D'autres se rendaient utiles, ils étaient toujours prêts à aider les autres, je pensais évidement à Edward qui était pour moi un très grand homme. Il y avait ceux qui avaient accepté leurs morts et cherchaient une solution, et d'autres qui suivaient le mouvement. Je ne savais pas vraiment où me situer parmi ces gens. J'avais totalement accepté ma mort bien que je ne souhaite pas en parler. Je voulais aider sans le pouvoir à cause de la frontière de la langue. Ma curiosité me poussais à visiter le navire entier, mais une fois tout cela fait, qui sait peut-être m'ennuierais-je... Je songeais à tout et à rien à la fois, je devais m'estimer chanceux d'être à bords du Titanic, je devais ma régularisation ici à une femme qui avaient le coeur sur la main, sans elle je serais condamné à me cacher pour l'éternité. Je devais trouver un moyen de la remercier, mais comment ? Je n'avais rien à donner. A force de songer, j'avais fini par m'endormir, la tête appuyée contre le mur, la porte blanche toujours close à ma droite.

Quand j'ouvrais les yeux, il y avait à nouveau du monde devant la porte. Un noble forçait sur la poigné avec énergie alors que sa bonne femme s'écriait d'arrêter, car il allait la casser. Pas étonnant que je me sois réveillé. Je soupirais, ce qui me valut un regard de travers, puis sans je ne parvins à comprendre ce qu'ils disaient ils disparurent à leur tour dans le couloir. Je me relevais enfin, puis je me mis face à cette porte. Est-ce que cette porte menait à la vie comme beaucoup le pensait ? Où peut-être menait-elle en enfer, qu'en savaient-ils ? Je n'avais jamais vraiment cru en dieu jusque là, mais jusque là je n'avais jamais été un fantôme, je me disais aujourd'hui que tout était possible et imaginable. Cette porte devait torturer le sommeil de nombreux passagers, je me disais qu'un jour nous finirions bien par l'ouvrir, nous avions l'éternité pour cela n'est-ce pas ? J'apercevais une deuxième ombre à coté de la mienne, encore un curieux ? Je tournais mon regard vers cette personne à ma gauche qui n'était autre que James Parker. Un jeune homme que j'appréciais beaucoup à vrai dire.

« Quoi de beau depuis ce matin ? »

Que diable cet accent roumain, je ne maitrisais pas vraiment la langue anglaise, à vrai dire bon nombre d’objet se nommait « quelque chose » avec moi, je me sentais assez isolé à cause de cela, mais ne pas parler la langue d’un pays ne m’avait jamais empêché d’avancer.

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Dim 25 Mar - 15:01




"J'aurais aimé voyager à travers le temps"
Andreï S. Dragomir & James Parker

La porte blanche, voila un endroit où même les premières classes s’y rendaient pour découvrir le mystère qui se trouvait derrière. James y était allé quelques fois, mais pas autant que la plupart des passager. Pour le moment personne encore n’avait réussi à l’ouvrir, mais ce n’était pas fautes d’avoir essayé. Il en était certain la porte céderais un jour, et les passagers pourront voir ce qui se cache derrière.
La porte blanche se trouvait dans bon nombre de conversation entre les passagers : Qu’avait-il derrière ? Que caché t-elle ? Es ce que nous reviendront à la vie si nous la franchissions, ou on contraire irons nous au plus profond de l’enfer ? Etait es ce un moyen d’accédé au paradis ? Pour la majorité des passagers, le paradis c’était le Titanic. Mais James se disait souvent que c’était une mort bien trop douce que de vivre ici pour l’éternité, il était certain qu’un jour le paquebot se retournerait contre eux. Simple superstition ? Ou argument pertinent ? Cela personne ne saurait le dire, du moins seul les personnes qui avaient était présent à la réception donné par l’équipage. Réception où un homme avait mis feux aux rideaux du Titanic, et où un profond grognement sortit, comme provenant du plus profond du paquebot. Es ce qu’on les mettait à l’épreuve pour voir ce qui auront accès au paradis ou en enfer ? Personne ne le savait. La minorité préférait pleurer la disparition qui était encore en vie et espéré pouvoir quitter le Titanic, la majorité profitait pleinement de ce que leur offrait le paquebot.
James fait partit de la minorité, non lui ne pleure pas, il est tout simplement nostalgique. Mais qu’importe.
James avait décidé aujourd’hui de ce rendre à cette fameuse porte blanche, il était là depuis quelques temps déjà, regardant le monde qui essayait de l’ouvrir, fautes de résultat, les personnes partirent, il fut bientôt seul devant la porte blanche. Seul ? Non, il n’avait pas vu Andreï qui se trouvait par terre, trop absorbé par la porte.

« Quoi de beau depuis ce matin ? »

James s’ayant crut seul sursauta en entendant la phrase, quel idiot, il aurait du remarquer la présence de quelqu’un. Cette personne il la reconnu rapidement par son accent roumain : Andreï. James tourna son visage vers celui-ci, lui adressant un joyeux sourire. James appréciait fortement Andreï, car à l’inverse de lui, il avait eu l’ambition de voyager malgré le manque d’argent. James voyait en Andreï la personne qu’il aurait voulut être : un voyageur, qui à son contraire avait fait beaucoup de chose dans la vie, et avait vu bon nombre de paysage.

« Rien de bien nouveau depuis ce matin, et toi ? Tu es là depuis longtemps ? »

code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/



Dernière édition par James Parker le Mer 2 Mai - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Dim 1 Avr - 10:47







❝ J'aurais aimé voyager à travers le temps.❞
James Ҩ Andrei
J'observais James qui avait sursauté lorsque ma voix s'éleva un peu de nulle part, cela me fit assez sourire je dois l'avouer. Nous étions morts, mais on se laissait encore surprendre. Moi qui avait toujours cru qu'après la mort il n'y avait plus rien, je m'étais trompé. A moins que tout cela ne soit qu'un rêve, enfin plutôt un cauchemar. Le fruit de mon imagination (qui serait vraiment des plus débordante dans ce cas), à vrai dire, personne ne pouvait être sur à cent pourcent que c'était bel et bien la réalité. Peut-être une mauvaise blague, mais à quoi bon se torturer. Nous étions tous dans le même bateau (c'était le cas de le dire). Parker se tourna vers moi avec un sourire scintillant de joie, c'était assez étrange, j'avais habitude de le voir pensif, probablement c'était-il fait à l'idée. Il lui répondait d'une voix amicale, je devais avouer bien aimer ce type là, j'étais assez différent des autres personnes sur ce paquebot, et il ne m'avait pas ignoré comme la moitié des gens par ici. Je me relevais, pour me tenir à auteur de mon interlocuteur, je songeais qu'on me regardait suffisamment de haut sur le navire, je plongeais mon regard azur dans celui de mon ami pour lui répondre

« Parrreil. Je suis rrresté toute la jourrrnée à rregarder les gens s’acharrner sur cette porrrte. Tu es venu tenter ta chance ? »

C'était clair que j'étais en colère avec les « r », en fait à chaque fois que je parlais je me rendais bien compte que mon anglais avec un son affreux, comparé à la mélodie qui pouvait en sortir de la bouche des autres, c'était un massacre pour la langue anglophone quand je parlais, mais il fallait bien que je m'exprime n'est-ce pas ? Ce n'était pas évident tous les jours je devais l'avouer. Parfois j'imaginais quelle serait ma vie si j'avais était un de ses nobles français qui savaient parler à la perfection plusieurs langues, qui se paieraient tout ce qu'ils veulent sans compter, qui écouterait des récits de type comme moi pour se distraire de tant en temps, qui passerait ses journée à écrire des poèmes pour plaire à une femme qui n'en avait que faire de moi, puisqu'elle rêvait d'aventures... Une vie bien misérable au fond. Le bonheur, la satisfaction, la joie n'avaient pas de prix. Et un milliardaire dépressif, ne pourrait pas même avec tout son argent se payer un centième de ma joie de vivre, enfin de ma joie de mort. Je ne regrettais rien de ma vie, je la trouvais parfaitement réussie. Pas de femmes, pas d'enfants. Juste le plaisir de vivre et de découvrir. Le continent américain restera à jamais un mystère à mes yeux, je me demandais comment ils vivaient, était-ce totalement différent d'ici ? Je ne le saurais jamais.

fiche par century sex.




Hj: je ferais mieux la fois prochaine xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Mar 10 Avr - 20:13




"J'aurais aimé voyager à travers le temps"
Andreï S. Dragomir & James Parker

James ne comprenait pas pourquoi les gens s’acharner autant sur cette porte blanche, pour lui, ce n’était pas en faisant des ‘raids’ sur cette porte séparément que cela allait marcher, il fallait s’y mettre ensemble. Mais étant donner que tout le monde pensaient pouvoir y parvenir seul, ce n’était pas demain la veille que la porte s’ouvrira. James eu un très léger sourire devant l’accent d’Andreï, il est vrais qu’il avait du mal sur les ‘r’, mais après tout, qui n’avait jamais eu un problème quelque part ? James se rendit compte qu’il avait marqué une assez grande pose depuis que son ami avait parlé, son regard posé sur Andreï, il lui répondit.

« Pas vraiment, je préfère regarder les autres s’acharner dessus. »

James n’avait jamais cherché à ouvrir la porte, même si elle ouvrait sur un autre univers, à quoi bon, il était de toute façon mort, et le resterait. Que ce soit sur le Titanic, ou ailleurs, cela ne changerais rien pour le Troisième classe, qui commençait peu à peu à se faire une raison. Pour lui, la vie était un échiquier géant, où la mort d’un pion n’est qu’un passage pour accéder au roi. Voyons, avoir ces pensées plutôt morbide ne changerais rien à la donne.

« Tu a vraiment passé toute la journée ici ? »

James ne savait pas comme on pouvait avoir autant de patience pour rester toute une journée à un même endroit. Il ne comprenait pas, et pourtant lui il pouvait lui-même passer de longues heures sur ses dessins sans bouger de sa source d’inspiration. Cela se voyait, James était un grand passionné de dessin. A dire vrais, c’était la seule chose où il trouvait qu’il avait du talent. Il avait voulut se rendre en Amérique, déjà parce qu’il avait voulut changer de vie. Il avait pensé pouvoir montrer là bas ces dessins, à qui chaque personne qui les avaient vues en avait fait éloge. Ensuite parce que l’Amérique était sa terre natale. Et oui, James était américain, bien qu’il n’ait jamais vu l’Amérique. Il s’était dit que là bas, il aurait encore un petit peu de ses parents. Parents qui étaient décédés, sans rien laisser à leurs enfants. Maintenant qu’il était mort, il ne pourrait pas voir l’état où ses parents avaient vus le jour. Et ils ne les reverraient jamais dans l’haut delà, car lui était bloqué sur le paquebot, sans aucun moyen de retour. James secoua légèrement sa tête, très légèrement, se disant qu’il ne devait pas penser à cela, qu’il ne devait pas avoir de penser morbide...

code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/



Dernière édition par James Parker le Mer 2 Mai - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Sam 21 Avr - 19:16







❝ J'aurais aimé voyager à travers le temps.❞
James Ҩ Andrei
Je regardais James, je ne l’avais jamais vu essayer d’ouvrir cette porte. Je passais beaucoup de temps à observer les gens, d’ailleurs mon sens de l’observation en avait dérangé plus d’un, et plus d’une. J’observais, à défaut de comprendre tout ce qu’ils disaient. On pouvait beaucoup apprendre des autres par le silence et par l’observation, je savais capter le mensonge sur un visage sans comprendre de quoi il s’agissait, je pouvais déceler les émotions refoulés de quelqu’un parfois. C’était une chose assez spéciale, je n’avais jamais prit le temps de regarder de plus prés une personne par personne, j’avais voyagé, j’avais toujours été seul et je n’avais jamais vraiment pris le temps de connaitre quelqu’un, d’observer les gens au cas par cas, ni même de me faire des amis. J’étais un jour ici, un jour là bas. Mais ici, j’étais enfermé sur le Titanic, et je m’étais habitué à cette nouvelle vie. J’avais appris à connaitre les autres, je m’étais fait de véritables amis, chose que je n’avais encore jamais eu jusqu’à aujourd’hui, étrange qu’il m’ait faillit mourir pour enfin apprendre à m’attacher aux gens, j’avais toujours été solitaire mais très sociable cependant. Pourtant je n’avais jamais eu l’envie d’être avec des gens, je n’avais aucun plaisir à retrouver quelqu’un une semaine plus tard dans un café. Maintenant si. Le Titanic devait changer ma vie, il avait tenu sa promesse. Pas de la même façon que je l’avais espéré, mais je me plaisais bien dans cette nouvelle vie.

James me demanda l’air assez étonné si j’étais vraiment resté ici toute la journée, je lui adressais un sourire amusé, en général je passais beaucoup de temps à me balader un peu partout dans le paquebot mais aujourd’hui j’étais resté là à ne rien faire. Après tout ce n’était pas une journée de perdue, car des jours comme ça, il y en aura encore, et encore. C’était un cycle interminable et j’avais l’éternité devant moi, à moins que ce qu’il se cacher derrière cette porte nous conduise vers la fin. Je doutais sérieusement que nous revivrons un jour comme avant, mais si certains se plaisaient à y croire, pourquoi briser leurs illusions ?

« Oui, je rregarder les gens essayer de toutes leurrs forrces d’ouvrrir la porrte. Il y a même une femme qui lui parrlait, en disant que c’était peut-êtrre un mot de passe. Les gens deviennent fou ici. »

Je regardais James, je ne savais pas vraiment comment il prenait la mort, à vrai dire j’évitais de poser ce genre de question car il faudra à mon tour que j’y répondre. Je ne parlais jamais de cela, mon esprit restait encore marqué par cette nuit horrible, et même si j’étais bien sur ce paquebot, j’étais terrifié parce qu’il c’était passé. Je ne parlais jamais de la mort, quand j’y repense j’en ai encore mal au cœur, je revoyais ses visages inanimé autours de moi, j’avais mal rien que de les croiser à nouveau ici. Je les voyais en vie, alors que je les avais vus mort, parfois pleins de sang. Je ne voulais pas en parler, la nuit j’en faisais encore des cauchemars, heureusement personne ne comprenait ce que je disais dans mon sommeil, le Titanic était à la fois mon plus beau rêve et mon plus horrible des cauchemars...


fiche par century sex.




Hj: Navrée du retard. J'étais en examens[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Mer 2 Mai - 17:32




"J'aurais aimé voyager à travers le temps"
Andreï S. Dragomir & James Parker

« Oui, je rregarder les gens essayer de toutes leurrs forrces d’ouvrrir la porrte. Il y a même une femme qui lui parrlait, en disant que c’était peut-êtrre un mot de passe. Les gens deviennent fou ici. »

James se dit qu’il aurait était fort amusé que de voir une femme parler à la porte… Qu’es ce que les passagers ne ferraient pas pour ouvrir cette porte. Si elle était fermée c’était qu’il y avait une très bonne raison. Et que ce passerait-il si ils l’ouvraient ? Es ce que quelque chose de plus horrible encore que le naufrage pouvait leur tomber dessus ? Es ce qu’il se produirait la même chose que durant la réception ? Le grondement du Titanic ? Sa fureur tombant sur eux sans crie égard… ? Et si au contraire cette porte menait vers la vie ? Vers le paradis dont parle la plupart des gens ou vers l’enfer ? James pensait plus jeune que lui irait à la fin de sa vie en enfer, après tout, il n’avait pas fait de fabuleuse chose dans sa vie, comme vendre ses charmes…Peut être que le Titanic était un test ? Raah…toutes ces questions le rendait fou, car il ne connaissait aucune des réponses, et il devra attendre longtemps avant que toutes ses questions n’est trouvées réponses. Les gens deviennent fou ici ? C’était tout à fait vrais, Andreï était tombé pile sur la bonne phrase. Du moins, ils devenaient surtout fous devant la porte blanche, inventant de centaine de façon d’ouvrir cette porte, sans que jamais l’une de leur idée marche. Il ne fallait pas démoraliser, ni baissé les bras, bien que pour le moment c’était perdu d’avance. James lui préférait ne pas tenter d’ouvrir la porte, car il savait que sa nature colérique prendrait le dessus s’il ne réussissait pas. Il fallait mieux que James fasse des activités plutôt calme, et heureusement qu’il faisait cela, car je pense qu’aucun passager du paquebot n’avait envie de le voir s’énerver. Cela faisait carrément peur lorsqu’il laissé libre court à sa colère, et ça avait fuir plus d’une personne quand il le faisait. En bref…Heureusement qu’il s’était calmé.

« Tu a tout à fait raison, les gens deviennent fou. »

James tourna son visage vers la porte, vérifiant ainsi qu’il n’y avait personne. C’est certain qu’aucun passager n’aurait apprécié d’être traité de ‘fou’. En même temps autant dire l’adjectif qui allait le mieux… En l’occurrence un qui ne plaisait pas à tout le monde et cela était compréhensif.

« Tu a déjà essayé d’ouvrir la porte ? »

James aimait bien savoir qui prenait le temps de tenter de l’ouvrir. Pour lui, cela faisait juste perdre du temps à la personne. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres lorsqu’il repensa à se qu’avait dit Andreï il y a très peu de temps, à propos de la femme. Il y avait vraiment des personnes qui ont des idées étranges. Même plus qu’étrange. En tout cas ce ne serrait pas lui qu’on verrait parler à une porte.

code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Mar 8 Mai - 17:36







❝ J'aurais aimé voyager à travers le temps.❞
James Ҩ Andrei
James semblait amusé à l’idée de voir une femme parler à la porte, je devais avouer quand y repensant c’était assez amusant... Les gens sont fous, ils veulent sortir d’ici, alors qu’ils ne savent même pas ce qui les attend là-bas... Je n’avais pas peur de ce qu’il se trouvait de l’autre coté, ma vie semblait assez réussie à mes yeux, sans ce traumatisme du naufrage, tout c’était toujours assez bien passé, je ne regrettais rien et je pouvais bien arrêter de penser du jour au lendemain ça ne changerait rien, j’ai été heureux et c’était le principal. Certains s’accrochaient à la vie comme des sangsues, certains parce qu’ils voulaient encore croire au bonheur qu’ils n’ont jamais eu. D’autre tout simplement parce qu’ils avaient peur. La réception avait fait passer à certains des nuits blanches, et à moi aussi d’ailleurs. J’avais rêvé de ce soir là où la vie s’en allait, je la revivais chaque fois que je fermais les yeux, s’en été devenu insupportable... Mais je faisais avec, avais-je le choix ? Non, la mort était ainsi faite, le regardais James qui avait l’air pensif tout à coup, il regardait la porte, est-ce qu’il voulait essayer de l’ouvrir ? Apparemment pas, nous avions l’éternité pour savoir ce qu’il se trame derrière cette porte, il se pouvait peut-être que ça n’en était rien, j’avais une fois suggéré d’enfoncé la porte en se servant d’un meuble ou quoi que soit, mais l’idée de casser la porte en effrayait plus d’un, et si ce qu’i se trouvait de l’autre coté était horrible ! Il faudrait pouvoir refermer la porte, j’avouais ne plus trop comprendre, ils voulaient l’ouvrir mais aussi pouvoir la fermer au cas où... Dans ce cas, autant ne pas l’ouvrir ? Je ne partageais pas leur logique étant donné que je m’en fichais pas mal, mais Edward avait l’air grave et je préférais respecter l’opinion des gens plutôt que de me mettre encore plus de monde à dos. James affirma mes propos puis vérifia si personne ne les avait entendus, j’haussais les épaules, quoi ? C’était juste la vérité après tout ! J’étais assez irrécupérable sur ce point là, ma franchise était tout simplement trop grande pour vivre dans ce monde, je ne prenais pas vraiment de pincette, déjà que mon anglais était assez gauche, je ne pouvais pas vraiment tourner autour de pot étant donné la pauvreté de mon vocabulaire anglophone...

« Non... Je crrois que ça ne serrs à rrien. J’ai entendu parler d’une histoirre un jourr. »

J’avais capté tout l’attention de James, qui écoutait toujours avec beaucoup de respect toutes mes histoires... J’ignorais pourquoi, ce n’était pas le genre de conservations que nous tenions. Je poursuivais alors calmement, je parlais assez lentement, cherchant les bon mots et une prononciation la moins médiocre que je pouvais.

« C’était en Angleterrre, une épée était dans un rrocher et personne n’arrrivait à la sorrtir... Sauf l’élu... Tu crois que pour la porte c’est parreil ? »

Je fixais James avec mon air le plus sérieux alors qu’il me fixait à moitié déconfit, partagé entre l’envie de rire et la retenue pour ne pas m’insulter. Puis j’éclatais de rire car c’était vraiment trop drôle. Mes rires vinrent se perdre dans le bout du couloir, il était si rare d’entendre quelqu’un rire maintenant à bords de ce navire, mais moi je n’étais pas du genre à me retenir et j’ajoutais en me tenant les cotes

« Tu devrrais essayer c’est peut-êtrre toi ! »

Je me calmais en murmurants quelques mots en argots dans ma langue maternelle qui voulait simplement dire de reprendre son souffle et de sa calmer. Mes yeux azurs se posaient à nouveau sur la porte, quand je pensais que certains en faisaient des insomnies, il y avait de quoi s’en tuer de rire.
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Mer 23 Mai - 9:19




"J'aurais aimé voyager à travers le temps"
Andreï S. Dragomir & James Parker

[i]« Non... Je crrois que ça ne serrs à rrien. J'ai entendu parler d'une histoirre un jourr. »

L'attention de James se reporta de suite sur Andreï, il avait toujours aimé l'entendre parler et raconter des histoires. Sans doute cela le faisait retomber en enfance... Enfance qui n'avait pas été des plus joyeuses. Ah...Sans doute que lorsqu'on lui parlait, ou racontait des histoires, James se souvenait de ses parents qui faisaient exactement la même chose. Ah... Ses parents, il n'avait pas eu l'occasion de bien les connaître, après tout, ils étaient morts alors qu'il était très jeune. Mais s'apitoyer sur ce qu'aurait pu être sa vie si tel ou tel chose n'avait pas été commise, ou si elles avaient été différentes, cela ne servait strictement à rien hormis à ruiner le morale de la personne et lui faire, faire des rêves fous, au point qu'il se perd entre la réalité et le rêve. Jeune James avait toujours rêvé de revoir un jour ses parents, rêve qui bien entendu ne s'était pas concrétisé. Ensuite il avait rêvé d'une autre vie, mais à chaque fois le réveille était brutale... Peu à peu, il avait perdu fois en ses rêves. Rêves qu'il trouvait désormais idiot. A quoi bon rêver si c'est pour se réveiller ? Voilà ce que le troisième classe n'arrêtait pas de se dire.

« C'était en Angleterrre, une épée était dans un rrocher et personne n'arrrivait à la sorrtir... Sauf l'élu... Tu crois que pour la porte c'est parreil ? »

James avait déjà entendu cette histoire, n'était-ce pas la légende du roi Arthur ? Il ne savait plus... Il l'avait entendu, certes, mais où ? Qui sait... En tout cas lui ne savait plus. Il lui arrivait très souvent d'entendre quelque chose, puis avoir l'impression de l'avoir déjà entendu, mais ne jamais réussir à trouver où. James avait l'impression qu'une personne s'amusait à lui effacer ses souvenirs... Il hocha la tête, sans doute était-ce pareil que pour cette histoire...Sans doute...Mais alors il faudrait que tous les passagers essayent pour trouver l'élu... Et ce n'était pas gagné d'avance, ils étaient tellement nombreux...

« Tu devrrais essayer c'est peut-êtrre toi ! »

James ne pu s'empêcher de rire. Lui ? L'élu ? N'importe quoi... Et même s'il essayait et que cela raté, il serait bien énerver de ne pas être celui qui ouvrira la porte. Bah...Qu'elle reste fermé, qu'importe... Cette porte était peut-être juste là pour faire jolie et peut-être qu'elle ne cache rien d'extraordinaire. Elle ne servait qu'à s'incruster dans les rêves des passagers, ou dans leurs cauchemars...


« Moi ? L'élu ? -A nouveau un léger rire de la part de James, puis reprenant son sérieux il dit- Cela peut être toi. »

James adressa un sourire à Andreï, puis posa son regard sur la porte. Il avait certes envie de savoir ce qu'il y avait derrière -curiosité quand tu nous tiens-, mais il n'allait certainement pas chercher à l'ouvrir et se provoquer des insomnies pour cette porte blanche.
code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/

Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Sam 2 Juin - 23:36




Oserez-vous affronter le fantôme du Titanic ?



« Pensez-vous vraiment être le maitre de votre destin ? Pensez-vous vraiment pouvoir faire ce que vous voulez à bord du Titanic ? Ici, ce n'est pas vous qui décidez mes tendres agneaux, ici ce n'est pas le capitaine, ici c'est moi. The Ghost. Le fantôme du Titanic. Je suis le seul maître à bord. C'est moi qui décide de vos destins. Moi et moi seul. Craignez-moi car la mort n'était qu'un doux supplice pour vous. Votre destin est entre mes mains, vous n'êtes pas libres ici. Vous pensiez pouvoir profiter de votre mort ? Mais vous vous trompez! Je suis l'esprit frappeur de ce paquebot, et je vais faire de votre mort un véritable enfer.

Si j'étais vous, je sauterais par dessus bord avant de subir mon courroux. Oserez-vous affronter la volonté du fantôme du Titanic ? Vous n'avez pas le choix de toute manière, il a vos destins déjà entre les mains. N'ayez pas peur mes agneaux. »


Que vois-je ? Deux hommes beaux et forts prêts à affronter l’inconnu ? Ohh mes minets vous ne savez pas dans quoi vous êtes tombés. Qu’aviez-vous à l’esprit ? Pourquoi vouloir affronter cette mystérieuse porte blanche ? Quel courage ! Je vous admire, mais j’ai aussi envie de vous montrer une bonne leçon. The Ghost n’est pas fier, personne ne peut connaître le secret de la porte blanche, à part lui-même et le vaillant Capitaine. Deux futiles passagers ne pouvaient prétendre à savoir les secrets du Titanic.
En ouvrant la porte vous pensiez bien obtenir le St Graal tel le vaillant roi Arthur. Vous vous pensiez forts et valeureux, vous vouliez décrocher la Lune et porter un jour la couronne des rois. Que les rêves étaient bons. Ahah, je suis le seul à pouvoir être le maître et nul ne peut prétendre à mon trône. Vous pensiez tout deux que l’autre pouvait être l’élu, mais l’étiez-vous vraiment. Oh James, roi James, tu n’imaginais pas que ce rôle fut le tient c’est pourquoi Andreï, le beau roumain tenta sa chance. Il se sentit pousser des ailes et tenta comme bien d’autres avant lui. Il s’avança et posa délicatement sa main sur la poignée dorée. Il ressentait de la force. Ohh oui, il pensait être plus fort que le Titanic, c’est ainsi que dans ma grande mansuétude, je lui permis de tourner la noble poignée. J’étais bon, je le savais, mais j’étais aussi très cruel, c’est ainsi que le beau roumain ne put ouvrir la porte et encore moins retirer sa main de la poignée. J’ai puni cruellement ce petit chat en perdition. Mille et une images cauchemardesques lui apparut dans l’esprit. Ohhh mon poussin, que ton passé a été difficile, souviens toi des pires moments de ta vie. Souffres, repasses les dans ton esprits. Je suis ton destin, je me dois de le régir et de montrer à Andreï ses souffrances. Cruel, je suis, mais je lui ais permis de retirer sa main de la poignée. Pauvre chaton, j’espère que ce doux rappel n’a pas été difficile ? Puisqu’il ne sera qu’une piqure face à ce que tu vas vivre.
Ahah je ne peux laisser une vie en paix, ainsi ce cher clandestin se retrouvera perturbé pendant plusieurs jours. Je te laisse ainsi, mais pendant tes nuits je serais là, je t’insufflerai tes pires cauchemars pour que tu ne puisses dormir. Andreï ton malheur ne fait que commencer et souviens toi, jamais tu ne seras roi.


Diaboliquement. Votre. The Ghost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   Mar 28 Aoû - 22:16

J'archive.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'aurais aimé voyager à travers le temps, mais on ne peut vivre que le présent ~ James & Andrei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes, et construire un empire juste pour ton sourire ... » 06.07.11 - 16h45
» On dit que certaines vies sont liées à travers le temps (rhaego ba'al)
» Prix du petrole a travers le temps
» A travers le temps et l'espace, je trépasse !
» Hearlie J. Mislace ♥ J'aurais aimé être un papillon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-