AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Dim 25 Aoû - 15:17



Le défi de la vérité !




« On ne connait jamais toute la vérité. »

C'est pour cela que cette salle vient d'apparaître. Personne ne se souvient d'une autre porte au pont des ballasts. Il n'y avait que la porte pour se rendre dans la salle des machines, il y a encore quelques heures. Quel est ce prodige ? Personne ne le sait, mais de nombreux sont curieux de savoir ce que contient cette salle. Il semblerait qu'on l'appelle la salle des secrets. Pourquoi l'appelle-t-on de la sorte ? Parce qu'apparemment chaque personne entrant à l'intérieur est obligé de dire la vérité.  Nous sommes tous morts, n'est ce pas ? Quel est donc l'intérêt que vous sachiez la complète vérité sur votre voisin ? L'éternité deviendrait-elle trop courte pour que votre rancune se transforme en haine au fil du temps ? Serait-il possible qu'un ami devienne pour vous un étranger en quelques secondes ? La vérité se saura, et elle ne ferra pas forcément du bien à tout le monde. Êtes-vous prêt à affronter la vérité à propos de votre voisin, de votre meilleur amis ? Êtes-vous prêt à choisir de croire en cette vérité ? Êtes-vous seulement sur le bon chemin ? Vous n'êtes plus sûr de rien en réalité, vous pouvez le dire. Pourtant, je peux vous l'affirmer même dans la mort, la vérité va se savoir et cela pourrait être encore plus mortel !

♦ Déroulement du jeu : Pour le moment, vous arrivez devant la pièce. Vous êtes véritablement étonnés de voir cette nouvelle porte, et vous êtes tentés d'y rentrer. Vous vous rendez compte que vous n'êtes pas seul, quelqu'un est là aussi. Vous connaissez la personne, en tout cas, si ce n'est pas le cas, vous la connaissez de vue, et très bientôt ce ne sera plus pareil.   


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Mer 28 Aoû - 14:46

La vérité est

le pire des poisons.


Dans la fastueuse cabine jetée dans l’obscurité, s’élevait une petite voix, pareil à un murmure, qui fredonnait doucement. La délicate mélopée s’échappait des lèvres ensanglantées d’Ambre, étalée sur le sol constellé de bouts de verre, offrant une dimension morbide à la scène. Edward venait tout juste de quitter sa chambre, la laissant inerte et sanglotante sur le sol. Elle s’était alors mise à chanter pour se calmer et se rassurer, pour essayer d’enrayer la douleur qui lacérait son cœur. Elle avait l’impression de n’être qu’un corps à la dérive, un esprit attiré inéluctablement vers les ténèbres.

« Amy, pourquoi m’as-tu abandonnée ? » geignit l’aveugle dans un sanglot.

Tu ne m’as écoutée, tu aurais dû… Je savais que tu allais souffrir.
Amy était revenue et elle hantait l’aveugle de ses paroles. La jeune femme se mit à chanter plus fort pour afin de faire taire la voix dans sa tête. Elle ne voulait plus penser à rien, elle ne voulait plus songer à Dimitri, à ce qui s’était passé ce soir, à cet étrange garçon qu’elle avait pris pour son amour perdu. Elle voulait disparaître dans sa musique, dans les mots qui sortaient de sa bouche. Elle avait commencé inconsciemment à fredonner une chansonnette française qu’elle chantait lorsqu’elle était enfant. C’étaient les femmes de joie de la maison close où travaillait sa mère qui lui avait appris, avant qu’elle ne se fasse enlever par son père. Plus tard, elle avait continué à chanter cette comptine dans les rues de Paris et avec Dimitri.
Et voilà que des années plus tard, elle la chantait encore. Ses prunelles étaient vides, sans éclat, ne brillant parfois que de quelques larmes muettes qui venaient s’échouer dans le sang qui recouvrait son visage. Son visage se crispait par moment lorsque la douleur dans ses bras se rappelait à elle. Ils étaient coupés, déchirés, lacérés et recouverts d’éclats de verre.
Elle avait subi sa punition pour avoir désobéi. Le maître avait ramené l’esclave à l’ordre. Elle repensa tout à coup à Jack qui lui avait fait promettre il y a quelques jours d’aller le voir si jamais Edward lui faisait du mal. Ambre avait alors promis, sachant pertinemment qu’il ne partirait pas tranquille tant qu’elle n’aurait pas juré. Malheureusement, sa promesse avait été un mensonge. Elle s’en voulait d’ailleurs énormément, elle n’aimait pas mentir à cet homme qui essayait de se battre pour elle, mais elle ne cherchait par cet odieux mensonge qu’un moyen de plus pour le protéger. Elle commençait à connaître le troisième classe, et elle savait que s’il savait ce qu’Edward avait fait d’elle ce soir, il se jetterait sur lui pour lui faire la peau sans réfléchir. Le jeune homme était impulsif, toutefois, son manager était rancunier et calculateur. Il aurait tôt fait de faire payer la violence de Jack en s’en prenant à Héloïse ou encore à sa sœur Lydia. Non, elle ne pouvait se permettre que quelqu’un d’autre souffre ou meurt pour elle. Elle devrait garder tout cela secret et vivre dans son monde de silence à tout jamais. Elle avait déjà perdu Dimitri comme cela. Elle ne voulait pas que tout recommence.
Et désormais, elle ferait tout pour ne plus déplaire à Edward. Aujourd’hui, elle avait décidé d’affronter bravement son courroux, certaine que cette séance de spiritisme pourrai lui permettre de retrouver son amour perdu, mais son entreprise avait été vouée à l’échec. Cette soirée avait été pleine de désillusions, de douleur amère, de souffrance. Elle n’aurait jamais dû y aller. Jamais. Maintenant, tout redeviendrait comme avant. Elle avait enfin compris la leçon : Dimitri était définitivement mort et il ne reviendrait plus jamais. Elle devait s’y résoudre à présent.
De nouveaux pleures l’étreignirent avant que son esprit ne la ramène encore à Jack. Il ne fallait pas qu’il soit au courant de ce qui s’était passé lors de la séance de spiritisme, pas plus que ce qu’Edward avait fait. Elle devait donc cacher les traces de cette nuit. Elle devait s’effacer et elle devait cacher ses blessures.
Avec difficulté, elle se redressa sur ses coudes ensanglantés et se releva finalement. Ses joues la faisaient toujours autant souffrir à cause des coups qu’elles avaient reçu mais elle fit fi de la douleur et elle chancela jusqu’à la porte de sa cabine. Par chance, Edward ne l’avait pas enfermée, certainement dans sa rage avait-il omis cette précaution. Elle s’engagea dans les couloirs vides, évoluant à tâtons à la recherche de l’infirmerie. Elle n’avait strictement aucune idée de l’endroit où elle pourrait la trouver mais elle continuait à marcher inlassablement. Elle prenait des corridors au hasard, descendait des escaliers et atteignait les ponts inférieurs sans le savoir. Jusqu’à ce qu’elle arrive soudain devant une porte. Persuadée qu’il pouvait s’agir de l’infirmerie, elle l’ouvrit et s’engouffra à l’intérieur. Elle y fit quelques pas chancelants jusqu’à ce qu’elle se rende compte que ce n’était pas une salle de soin, elle ne reconnaissait pas l’odeur. A vrai dire, elle ne reconnaissait absolument rien ici. Cependant, elle crut discerner une présence près d’elle.
Elle recula alors, terrorisée, l’esprit encore totalement chamboulé et s’accula jusqu’à un mur de la pièce. Ses yeux s’emplirent à nouveau de larmes de terreur.

« Il y a quelqu’un ? » balbutia-t-elle, terrifiée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Ven 30 Aoû - 3:53



Argh ! Qu’il était un idiot, un imbécile !

Statufié sur place soit fichtrement surpris par le comportement de cet homme envers la pauvre jeune femme, Dimitri ne put pas rétorquer une seule seconde. Aux yeux et au su de tout le monde, l’homme avait amené la jeune femme la déclarant folle. Son sang bouillait sur place tout comme son cœur battait … Battait très fort comme s’il allait éclater. Il s’élança donc au-dehors de la flore exotique regagnant la réalité – quelle réalité ? – du Titanic.

Le jeune homme courut dans tous les sens essayant plusieurs couloirs, mais toujours il faisait erreur. Il allait hurler, il criait sa rage d’avoir été un véritable imbécile. Il … Il l’aimait … Comment pouvait-on aimer une personne jamais connue auparavant ? Le jeune homme n’en avait cure, mais son cœur lui était en feu. Il hurlait sa douleur sans que son esprit en comprenne quelque chose de bien potable.

Dimitri arrêta brusquement sa course effrénée lorsque ses mains touchèrent le bastingage du navire. La nuit fraîche lui fouettait le visage son regard, lui, hypnotisé par les vagues en contrebas. Pendant moult secondes, le jeune homme ne bougea pas de sa position. Il allait essayer à nouveau … Il allait sauter et cette fois, cela fonctionnerait … Il en oublierait cette jeune femme. Il en oublierait ces informations apprises qui lui martelèrent le crâne et … Et sa stupidité d’avoir laissé échapper cet homme : sa poigne était trop solide, il lui faisait du mal !

- Je ne peux pas …

Se laissa-il descendre sur les genoux dans une tristesse qu’on ne lui connaissait pas vraiment. Des larmes chaudes venaient chatouiller ses yeux, quelque chose vrilla sa gorge … Des sanglots eurent tôt fait d’en sortir. Incapable de tenir, Dimitri ferma les yeux fortement. Il ne voulait plus rien voir ! Rien venant de lui ! Rien de ce monde stupide qui se riait de lui. On lui montrait une belle jeune femme et il … Il faisait une erreur monumentale. Les mots violon … chant … chant … violon le consternèrent. Comme si la jeune femme faisait partie de sa vie auparavant et lui, comme un imbécile, l’avait oublié. Son cœur se moquait de lui en battant plus fort lorsque chaque pensée se dirigeait vers la jeune femme. Dimitri Lefebvre resta dans cette même position inconfortable pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’il entendit des pas au pont supérieur. Il se retourna et vit …

- Attends !

Murmura-t-il pris par surprise donc la concernée ne s’arrêta point. Quoique, ce ne serait pas cela arrêtant notre jeune homme ayant alors reprit espoir. Dérapant maladroitement sur le pont, il finit par se remettre debout et se dépêcha de rejoindre la jeune femme. Le cœur encore battant, Dimitri essuya d’un coup sec ses yeux des larmes ayant coulées pour … Pour crier sa rage : il la perdit à nouveau ! Déterminé dans sa tâche, il ouvrit toutes les portes – et quand on dit toutes, c’étaient bien toutes celles le pouvant. Il affola même une femme en plein changement de vêtements : non mais ! On fermait la porte à clé lorsqu’on ne voulait pas être dérangé ! Non ? Dans sa fébrilité, il s’aventura jusqu’au pont des ballasts n’ayant pas trouvé trace de la jeune femme précédemment. Il grogna de mécontentement entre deux voitures, car ne connaissant pas le nom de la jeune femme qu’il recherchait. Il aurait crier son nom. Soudainement, Dimitri se surpris à voir une porte … Non ! Sa mémoire ne lui jouait pas des tours. Cette porte n’a jamais été là. Intrigué, il s’y rend juste y jeter un coup d’œil … Juste un petit coup d’œil. Il se passait quoi maintenant ? Après avoir découvert le spiritisme, il allait découvrir la création de portes ? Il y entra pour entendre une voix et contre toute attente, c’était celle désirée depuis un bon moment cette fois.

- Comment ? Comment tu t’es retrouvé l …

Accourra-t-il vers la jeune femme oubliant là même les usages de respect en société. Certes, Dimitri n’avait pas de tact et ce n’était pas en ce moment qu’il allait faire un effort dans ce sens. Son regard s’ébahissait alors d’horreur, ses larmes faillirent repartir de plus belle … Pourquoi avait-elle des blessures partout sur le corps ? Tout en serrant son poing droit, il toucha doucement l’épaule de la jeune femme … Une douceur toujours utilisée avec Ambre par le passé, mais le jeune homme oublia son inconscient garda.

- Je … Je suis désolé … J’ai été stupide je crois …

Énonça-t-il très sincère. Seule la vue de la jeune femme fit oublier à Dimitri l’endroit où ils se trouvaient et surtout la porte étrange par laquelle ils furent entrés. Ah, cet amour plus fort que tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Ven 30 Aoû - 15:06

La vérité est

le pire des poisons.


Totalement effrayée, Ambre s’était acculée contre le mur.  Elle était mortifiée, apeurée à la simple idée que ça puisse être quelqu’un qui lui fasse du mal. Ou pire, Edward lui-même. L’avait-il vu sortir de sa cabine ? L’avait-il poursuivie pour lui faire payer une nouvelle fois de s’être enfuie sans sa permission ? Pourtant elle cherchait seulement l’infirmerie. Elle ne cherchait plus à lui échapper, elle comprenait que maintenant c’était devenu une vaine entreprise. Elle était prête à s’excuser platement, à genoux s’il le fallait pour qu’il ne lui fasse pas à nouveau du mal. Elle lui annoncerait désormais sa totale dévotion. Elle avait cru un court instant qu’elle aurait pu y échapper sans encombre en se jouant de lui toute la journée, mais elle aurait dû savoir que son manager n’était pas aussi facile à duper. Il était d’une intelligence redoutable qui avait causé la malchance de l’aveugle. Elle comprenait d’autant plus cette erreur que son sacrifice avait été en vain. Personne ne lui avait ramené son Dimitri ce soir-là et même pire, on avait torturé son âme avec de cruelles illusions. Le Titanic était réellement un enfer.

Quand tout à coup, une voix, autre que celle qu’elle s’attendait à entendre résonna dans la pièce. Ce n’était pas Edward, c’était… le jeune homme de la séance de spiritisme ? Que faisait-il ici ? Est-ce qu’il l’avait suivi ? Ambre en resta pétrifiée. Le destin se jouait-il à nouveau d’elle ? Pourquoi voulait-il qu’elle se retrouve avec l’homme qui l’avait fait tant souffrir ce soir ?
A la fois, son cœur lui criait que c’était Dimitri, mais sa raison la ramenait à un fait essentiel : ce ne pouvait être lui. Edward ne l’avait pas reconnu, ce jeune homme n’avait non plus reconnu Ambre. Tous les faits allaient contre le fait que ce puisse être Dimitri. Et pourtant, il possédait cette voix que la chanteuse aurait pu reconnaître entre toutes, ce parfum qui se dégageait de lui, son souffle impétueux et puis… Elle sentit soudain la main du jeune homme se poser sur son épaule. Ce geste la fit sursauter et la jeta dans le trouble. Cette douceur qu’il utilisait désormais envers elle était la même dont le garçon de son enfance usait par le passé. Pourtant, il s’était montré si agressif lorsqu’elle l’avait interpellé durant la séance de spiritisme. Pourquoi ce revirement soudain de comportement ?

Puis sa voix résonna de nouveau dans cette pièce qui lui était inconnue. Il s’excusa et se traita même d’idiot. Les larmes jaillirent une nouvelle fois des yeux d’Ambre. Même sa manière de s’exprimer était la même. Il semblait être Dimitri, et pourtant il ne l’était pas ! Pourquoi une telle torture ?!
Ce n’est pas Dimitri…oublie-le ! lui chuchota tout à coup Amy.

« Qui êtes-vous à la fin ? » sanglota l’aveugle, n’en tenant plus. « Pourquoi me faites-vous souffrir ? »

Elle porta les mains à sa poitrine, déjà prête à encaisser le choc d’une nouvelle révélation. Elle n’en pouvait plus. C’était plus qu’elle ne pouvait supporter. Elle était torturée, épuisée, déchirée, lacérée, anéantie… Son existence n’était faite que de terribles malheurs. Ses jambes se dérobèrent soudain et elle glissa au sol, étreinte d’un nouveau sanglot. Machinalement, elle tira le plus qu’elle le put ses manches sur ses avant-bras afin de cacher ses blessures, comme elle le faisait autrefois pour dissimuler les coups de son père à Dimitri. Mais cela ne servit à rien car ses habits étaient déjà poissés de sang de toutes parts.

« En fait non, ne me le dites pas… » se ravisa-t-elle, presque dans un murmure douloureux à entendre. « Je sais que vous n’êtes pas celui que je cherche. Je ne veux pas souffrir encore. Dimitri est mort par ma faute et il ne reviendra jamais. »

Ses paroles s’évanouirent dans un flot incontrôlé de larmes et elle enfouit son visage bleui par les coups entre ses mains. Elle devait se rendre à l’évidence. Rien, ni personne ne lui ramènerait l’être aimé.
Les gens ne sont là que pour te faire souffrir. Ne les écoute pas Ambre.


Dernière édition par Ambre Roux le Dim 15 Sep - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Lun 9 Sep - 3:01

Il sentit alors un sursaut d’épaule. La surprise de la jeune femme était palpable. Ceci attisa la sienne et il enleva doucement sa main pour laisser en paix cette personne. Comment cela pouvait-il être possible ? Cette passion dévorante pour la jeune femme était-elle récente ou bien … Ou bien avait-il réellement tout oublié de cette dernière ? Mémoire : le dernier mot vu sur cette planche d’OUIJA et prononcé par Atropos. Dimitri Lefebvre n’était jamais capable de tenir éternellement en place. Il avait l’envie, le besoin de rassurer la jeune femme dont le sang maculait ses vêtements. Oh ! Son poing droit se serra plus fort, beaucoup plus fort. Était-ce cet homme aperçu précédemment qui lui faisait mal à ce point ? Quel acte odieux ! Il bougea un peu son pied prêt à retrouver cet homme et … Et lui faire passer tous les sévices qu’il connaissait. Absolument tous sans en oublier un seul.

Dimitri ne le put pas. Il ne pouvait pas abandonner la jeune femme, c’était au-delà de ses forces. Elle versait des larmes … Ceci fit baisser le regard du jeune homme dans une attitude de culpabilité. Il la faisait souffrir, mais comment ? En ne se rappelant plus de son passé ? Son quotidien, ses amis, son amour … Dimitri déglutit tout en sentant son poing se desserrer. Quoiqu’en rien il n’oserait déguerpir.

- Je ne sais plus vraiment qui je suis …

Avoua-t-il plutôt honteusement la voix basse. Cette nuit serait probablement la pire de sa vie. Ok, il avait certainement vécu des nuits bien pires et on en citerait bien une. Dimitri n’arrivait pas à se les rappeler néanmoins. Son cœur cognait dur contre sa poitrine et là il voyait la jeune femme se laisser tomber à genoux dans un désespoir sans faille. Aussitôt, il prit la même position qu’elle. Il se mit à sa hauteur et là … Là, il observa pour la première fois depuis bien longtemps le regard vide d’Ambre à lui en faire oublier les gestes de cette dernière pour cacher en vain les sévices commis par cet homme. Dimitri n’osa pas bouger ni respirer ni rien. Il ne savait même pas quoi faire pour aider la jeune femme à aller mieux. Il voulait lui rendre son sourire, la voir sourire, rire. Qu’elle soit heureuse. Étrangement, il savait ce fait bien mieux que quiconque sur ce navire. Cela en était un.

- Mort … ? Enfin, on n’est tous mort ici donc comment pourrais-je être différent de toi et des autres ? Enfin, c’est ce que j’en ai su et …

Articula-t-il doucement tel un chevalier à l’âme courageuse, mais pouvant aussi être généreuse, mais manquant lourdement de mots. Il manquait des mots dans la langue anglaise … Qu’il remarquait sans cesse sa maladresse et son abominable accent. Soudainement, il eut cette puissante envie de prendre la jeune femme entre ses bras et la protéger de tout danger. Cette pièce était vide, bizarre, effrayante. Ensemble, ils étaient plus forts. Dimitri approcha Ambre de son corps et l’enveloppa entre ses bras costauds – enfin plus ou moins, il n’avait jamais été l’homme le plus fort pour tout dire. – Il fit doucement tanguer la tête de la jeune femme pour la laisser tout contre son cœur. Il ne tremblait pas. Étrangement, il ne s’était jamais senti aussi bien depuis son réveil 1 an auparavant. Il avait envie de tout dire à la jeune femme. Tout ce qui l’agaçait depuis trop longtemps.

- Je ne sais plus qui je suis … À mon réveil, je connaissais mon nom : Dimitri Lefebvre. Puis, alors que tout le monde semblent être morts noyés moi j’ai une marque de balle en plein sur mon cœur. J’ai été assassiné … Je … Je n’ai jamais compris.

Hasarda-t-il dans un murmure sombre emplit d’interrogation et de peur. Celle d’être rejeté par la jeune femme. Certes, la séance de spiritisme venait de le bouleverser.


Dernière édition par Dimitri Lefebvre le Lun 16 Sep - 4:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Dim 15 Sep - 18:27

La vérité est

le pire des poisons.


Le désespoir d’Ambre n’aurait pu être plus grand. Le sort semblait s’acharner contre elle pour briser les derniers fils de sa volonté. Tout la poussait à être précipitée dans les ténèbres. Elle ne devait plus résister et s’y laisser doucement glisser, comme si l’ombre était une ancienne amie avec qui elle poursuivrait ce chemin dans l’obscurité. Certainement serait-ce le meilleur moyen pour ne pas souffrir, pour trouver la plénitude et la purification de son âme. Elle désirait la paix et le réconfort. Cependant, Amy s’y opposait formellement et à chaque instant, elle martelait l’esprit de l’aveugle pour reprendre le dessus et l’empêcher de sombrer. Amy voulait vivre et s’il le fallait, elle éradiquerait complètement Ambre afin de conserver à jamais le contrôle et de ne pas rejoindre l’obscurité. Un combat qui lacérait encore plus l’âme de la chanteuse. Elle n’en pouvait plus, elle était anéantie par Amy et par tout ce qui se déroulait autour d’elle, par la cruelle ironie du Titanic, ce paquebot du diable. Dieu que son cœur la faisait souffrir ! Elle avait la sensation qu’un couteau y était planté et qu’un être maléfique prenait un malin plaisir à le tourner et le retourner pour que jamais elle ne trouve le répit. Elle était fatiguée de tout et surtout, elle était seule. Pourquoi se battre si Dimitri n’était pas là et qu’Edward était revenu ? Elle n’en avait pas la force et elle espérait que bientôt Amy comprendrait. Elles pourraient enfin partir ensembles, comme si elles étaient amies car aujourd’hui, elle lui vouait une haine farouche. La douleur ne s’arrêterait donc jamais.
Ambre s’était laissée tomber au sol, ses jambes ne la tenant plus. Ses mains étaient plaquées contre sa poitrine comme pour étouffer la douleur qui la tordait. Elle pleurait sans pouvoir s’arrêter, ses sanglots se bousculaient dans sa gorge, la faisant peiner à respirer. Et il y avait cet homme… cet homme qui ressemblait tant à Dimitri mais Amy lui hurlait que ce ne pouvait être lui. Pourtant, sa voix, son parfum, son attitude, sa respiration, sa main sur son épaule… tout cela la mettait au supplice. Elle voulait croire que c’était lui mais elle en avait assez des illusions du Titanic, de ces tours aux allures de torture.
C’est un piège Ambre…
Elle ne savait pas qui il était, mais il ne semblait pas plus le savoir. Cette réponse interloqua un instant l’esprit de l’aveugle avant qu’elle ne poursuivre qu’elle ne voulait pas savoir qui il était car de toute manière, elle savait que Dimitri était mort. Ce fut au tour du jeune homme d’être particulièrement étonné par sa réponse. Il s’était mis à son niveau et lui parlait d’une voix douce. Mais ce qui jeta l’aveugle dans le trouble fut qu’il parlait comme s’il était Dimitri, comme si l’homme qu’elle aimait et cet inconnu ne formait qu’un seul et même être. Pourquoi agir de la sorte ? Ces mots qui auraient dû la réconforter eurent seulement pour effet de faire redoubler ses pleures. Elle avait la sensation de parler avec Dimitri, et de savoir qu’il ne pouvait être le violoniste lui paraissait encore plus cruel. Il ne parvint cependant à achever sa phrase. L’anglais n’était visiblement pas sa langue natale et il peinait à la manipuler afin de s’exprimer. Le silence s’installa alors, entrecoupé des pleures d’Ambre.
Quand tout à coup, elle sentit les bras chauds et forts de l’homme se refermer autour de son corps tremblant. Elle eut tout d’abord un sursaut de surprise avant de lentement se laisser glisser dans ses bras. Elle était lovée tout contre lui, sa tête reposant sur sa poitrine et elle pouvait entendre les battements de son cœur. Etrangement, au contact du jeune homme, son esprit se calmait peu à peu. Ses sanglots s’étouffaient peu à peu, et ce n’était plus que des larmes muettes qui coulaient le long de ses joues. Elle se laissait bercer par le battement régulier dans sa poitrine, respirant son odeur qui le ramenait à Dimitri. Tout laissait supposer que c’était lui, alors pourquoi n’était-ce pas lui ? Cette interrogation la torturait d’autant plus que soudain il reprit la parole.
Son cœur rata un battement et sa respiration se coupa lorsqu’il lui apprit qu’il ne souvenait de rien hormis de son nom. Dimitri Lefebvre… Et ce fut lorsqu’il annonça qu’il semblait être mort assassiné d’une balle en pleine poitrine que son esprit s’emballa tout à coup. Se pouvait-il que ce soit vraiment lui mais qu’il ait perdu la mémoire ? Comment était-ce possible ? Le naufrage pouvait-il avoir eu un tel effet sur lui ? Ambre n’osait y croire. Totalement tétanisée, elle ne parvint plus à effectuer le moindre mouvement, tant elle était troublée. Soudain, elle sortit de son stoïcisme et s’éloigna du jeune homme, desserrant leur étreinte. Ses mains tremblantes et ensanglantées montèrent jusqu’au visage de celui qui se présentait comme Dimitri. Ses doigts caressèrent ses traits, ses lèvres, ses joues… et plus ses mains voyageaient sur son visage, plus son être tremblait et son visage se décomposait. Ce visage, c’était celui de Dimitri ! Certes, elle ne possédait plus la vue, mais ses autres sens ne pouvaient la trahir. Elle plaqua tout à coup ses mains contre sa bouche pour étouffer un sanglot mêlé d’un sourd gémissement. Elle ne parvenait à y croire. Etait-ce vraiment possible qu’une telle chose se produise ? Mais alors s’il était vraiment le violoniste de son enfance et qu’il se tenait là devant elle aujourd’hui, cela voulait dire que…

« Tu m’as oublié ? » bredouilla-t-elle, s’adressant à lui en français. « Tu ne sais donc pas qui je suis ? »

Un poignard planté en plein cœur n’aurait pu lui faire plus de mal. Il lui semblait que le monde se dérobait sous ses pas et qu’elle était précipitée dans les ténèbres. Une telle chose ne pouvait être possible. Dimitri ne pouvait pas l’avoir oublié, pas lui. Il y avait autre derrière tout ça. Instinctivement, Ambre s’éloigna du jeune homme jusqu’à ce qu’elle s’accule complètement contre le mur. Ses jambes ne lui répondaient plus, l’empêchant de se redresser et jamais elle n’avait autant été frustrée de ne pas avoir la vue. Elle aurait voulu fuir, partir aussi loin que possible de ce jeune homme qui ne pouvait être rien d’autre qu’une pâle chimère, une illusion et de la pire espèce. Ses sanglots se firent paniqués.

« Tu mens ! Tu n’es encore qu’un piège du Titanic ! Tu n’existes pas réellement ! Dimitri ne m’aurait jamais oublié ! » se mit à crier la chanteuse, se prenant la tête entre les mains. « Il m’aimait… il n’aurait pas pu m’oublier… allez-vous en … » sanglota-t-elle dans un douloureux murmure, les larmes dévalant de ses yeux aveugles dans un flot ininterrompu.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Dim 22 Sep - 15:28



Le défi de la vérité !




« On ne connait jamais toute la vérité. »

La porte s'était refermée derrière ce charmant petit couple. Sans que je n'agisse vraiment, il semblerait qu'ils soient déjà en train de s'amuser, ils ne m'ont même pas attendu, ce n'est pas sérieux du tout mais alors pas du tout mais je vais leur en faire voir de toutes les couleurs. Je faisais donc mon apparition au sein de la pièce, du moins, si l'on peut dire cela pour un fantôme évidemment.

" Bonjour à tous. Je suis ravi de voir que vous avez répondus à mon appel. Vous venez de pénétrer dans la salle des secrets, celle où aucun ne nous sera épargné. Je suppose que vous n'avez rien à vous reprocher, c'est une évidence ? Dimitri, pourquoi avez-vous oublié ? Et tant qu'on y est, pourquoi avez-vous été si volage ? Ambre, pouvez-vous nous parler de votre cécité, et d'Edward ?  

Ils ne pourraient pas jouer au plus malin avec moi, et ils allaient en prendre très rapidement conscience. Qui serait le premier ou la première à dégainer la bonne parole ? Qui serait le premier à tuer ? Qui allait survivre ?

♦️ Déroulement du jeu : Lorsque The Ghost vous pose une question, vous ne pouvez pas vous empêchez de dire la vérité. En effet, en rentrant dans cette pièce, vous avez en quelques sortes respirés un sérum de vérité vous obligeant à révéler vos terribles secrets. A vous de trouver la forme la plus adéquate pour que cela fasse un maximum ou un minimum de dégâts What a Face


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Ven 27 Sep - 4:54

Le silence prit énormément d’ampleur alors. Seuls les sanglots étouffés d’Ambre furent les seuls sons parvenant à ses oreilles. Ses bras ressentaient les tremblements du petit corps. Elle n’était pas si grande … Elle était même toute menue. Il resserra ses bras. Il souhaitait arrêter les sanglots de la jeune femme. Ils lui fendaient le cœur. Dimitri en avait même la gorge serrée. Cette soirée alla de catastrophe en catastrophe par sa propre faute ! Il aurait dû rester dans sa cabine pour dormir tranquillement. Qu’il était bête ! Il se sentirait certainement plus idiot encore. Elle le repoussa tel un truc plus bon ! Certes, elle s’empara de son visage, elle le toucha et il se sentit alors bien malgré tout. Ce touché, ces mains …

Subitement, il eut un « flash ». Sur le Pont A … Devant la jeune femme … Elle était heureuse de le revoir … Ses pensées se stoppèrent dès que son cœur bondit dans sa poitrine. Dimitri ouvrit les yeux en proie à une certaine détresse, à une peur. Le jeune homme tâcha de donner une réponse telle qu’Ambre le souhaitait. Ou non ? Non ! Il ne se rappelait plus d’elle, mais … Mais il l’aimait. Il l’aimait tellement, c’était l’évidence même : il ne se surprit nullement de la langue employée par la jeune femme. C’était normal, son cœur se souvenait de ces intonations tant aimées. Mais elle le repoussa à nouveau et cette fois, on aurait pu le tuer une seconde fois. Les cris de désespoir d’Ambre le clouèrent sur place. Il haïssait la voir si fragile, il préférait voir son sourire.

- Ambre !

Cria-il subitement alors qu’on ne sut absolument pas d’où avait pu venir cette soudaine montée d’adrénaline. Dimitri se surpris lui-même du prénom employé. Il le connaissait depuis le début … Oui. Quoiqu’on vint le déranger. Comme branché sur un circuit électrique, Dimitri se releva à la manière d’un éclair. Les jambes écartées tout comme les bras, il empêchait cette chose d’approcher d’Ambre. Un fantôme … Son cœur battait la chamade depuis un moment, mais là il sentait clairement ses battements. C’était quoi ça ? Si insolent de surcroît. Il se croyait tout permis ici peut-être ? Et pourquoi volage ? Mais alors que ses yeux ne quittèrent plus The Ghost du regard, un regard déterminé et colérique, Dimitri pensa à … Cette femme … Puis, une autre … Certes, on revenait toujours à la première … Cette femme sublime et riche … Elle lui avait donné de l’argent … Pour aller … Une fois de plus, ses pensées se tarirent dans un nuage. Comme un rêve qui passait par là.

- Je … Je suis mort ! J’ai donc oublié … Je …

Réussit-il à articuler contre cet être lui en voulant apparemment. Les poings du jeune homme était scellés et il faisait de gros efforts pour garder la bouche fermée. Il l’aimait ! Il aimait Ambre ! Mais cette femme …

- Je n’ai rien fait d’accord ! Rien et absolument rien ! Vous pourrez fouiller dans votre tête – si vous en avez une évidemment, - mais cette femme n’était rien pour moi ! Jamais !

Envoya-t-il sans plus aucun contrôle de sa colère envers cet inconnu. À moins que ce fut l’ennemi numéro des problèmes sur le Titanic depuis 1 an. Dimitri ne pouvait pas le savoir néanmoins. Et il osait même poser des questions à Ambre actuellement … Quel être abject pour aimer voir souffrir. Il savait le détester dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Dim 29 Sep - 22:30

La vérité est

le pire des poisons.


Le cœur déchiré, Ambre avait éclaté en sanglots une fois de plus. Tout n’était que mensonge, désillusions et tortures qui n’avaient que trop durées. Elle aurait souhaité n’être jamais sortie de sa cabine. Et même, si elle avait dû revivre la soirée, elle ne se serait jamais rendue à la séance de spiritisme. Elle se mit alors à songer qu’elle payait sa désobéissance. Ce n’était même plus Edward seul qui se vengeait d’elle, mais aussi le Titanic. La malédiction qui entourait ce navire en était que d’autant plus probante et l’aveugle se sentait devenir folle. Elle perdait pied et à chaque pas qu’elle faisait en direction de Dimitri, le sol se dérobait un peu plus sous elle. Si elle continuait ainsi, elle serait bientôt précipitée dans les ténèbres. Mais n’était-ce justement pas trop tard ? Ce soir, n’était-il pas le soir de trop ? Y avait-il un tour plus cruel que celui de lui montrer un homme qui ressemblait en tout point au violoniste mais qui n’était pas lui ? Elle avait eu durant une fraction de seconde la sensation de l’avoir enfin retrouvé, que sa lutte n’avait pas été vaine. Malheureusement, elle avait dû bien vite retourner à la réalité, poussée par les murmures d’Amy.
Il faut t’enfuir. Tu ne peux pas rester là. Un danger vous guette !
L’aveugle se recroquevilla un peu plus sur elle-même, se contraignant à étouffer les sanglots qui se pressaient dans sa poitrine et dans sa gorge. Elle aurait voulu fuir et s’échapper de ce lieu où elle était enfermée avec cet inconnu mais elle ne parvenait tout simplement pas à bouger. Elle était trop faible physiquement, s’empêchant de manger, incapable de dormir sereinement depuis des semaines et blessée de surcroît. Elle sentait la douleur lui vriller le crâne et elle fut prise d’un premier vertige. Le temps s’arrêta un instant avant que son esprit n’émerge à nouveau.
Et soudain, le prénom jaillit, prodigue dans la salle. Les pleures de la jeune femme furent stoppés instantanément. Eprise de torpeur, elle n’osait même plus respirer, faire le moindre bruit ou encore bouger. « Ambre… » voilà comme il venait de l’appeler alors que lors de la séance, il n’avait aucune idée de l’identité de l’aveugle. Pouvait-il dire la vérité ? Est-ce vraiment là Dimitri qui se trouvait devant elle mais qui avait perdu la mémoire ? Et manifestement, il venait d’avoir un flash, une illumination…
Mais alors, s’il s’agissait réellement de Dimitri et qu’il avait perdu la mémoire, allant même jusqu’à ne plus reconnaître Ambre ou même Edward contre qui il avait une haine si farouche, cela voulait dire… Son esprit se mit à réfléchir à toute vitesse. Une occasion inespérée s’offrait à elle, celle de pouvoir le sauver. Elle pouvait enfin payer sa dette, mais si cela devait lui crever le cœur.
Sauve-le ! Tu tiens enfin ta chance de pouvoir lui offrir une vie meilleure !

« Je sais… » murmura Ambre à l’adresse d’Amy.

Quand soudain, elle sursauta. Une nouvelle personne venait de faire irruption dans la salle et manifestement, elle les avait attendus, elle savait qu’ils devraient se retrouver ici tous les deux. Encore un piège ? Une manifestation de cette terrible malédiction ?
C’est alors qu’elle demanda à Dimitri pourquoi il avait oublié, confirmant ainsi à l’aveugle que le jeune homme était bien celui qu’il prétendait être. Elle l’avait donc retrouvé. Il était enfin là auprès d’elle. Jack avait raison. Dimitri était en vie !
Et soudain les paroles meurtrières sortir de la bouche de l’inconnu. Dimitri volage ? Non il devait se tromper. C’était impossible. Il n’aurait pas pu ! Ambre en restait tétanisée, incapable de penser à autre chose qu’à Dimitri dans les bras d’une autre. Non se devait être un mensonge. Cette personne se trompait. Mais bientôt que fut Dimitri qui prit la parole et qui s’emporta contre l’apparition. Ses mots furent comme un coup de poignard planté en plein cœur. Il y avait eu quelqu’un… il y avait eu une femme. Une autre femme qu’elle. L’aveugle resta pétrifiée sur place. Il lui semblait que son cœur avait cessé de battre. Elle ne voulait même plus vivre. Elle souhaitait disparaître à jamais et tout oublier.
Les questions s’adressèrent ensuite à Ambre. Cet inconnu désirait en savoir plus sur sa cécité et sur Edward. Songeait-il vraiment qu’elle pourrait lui répondre ? Mais sans qu’elle ne puisse s’expliquer pourquoi, ses lèvres se murent d’elles-mêmes et la forcèrent à dire la vérité.

« C’est un monstre ! Il tue et il brutalise tous ceux qui se mettent sur son chemin ! » s’écria-t-elle d’une voix tremblante. « C’est de sa faute si je suis aveug… »

Mais la suite de sa phrase fut étouffée par les mains qu’elle plaqua contre sa bouche pour s’empêcher de parler. Elle se mordit même la lèvre si fort que du sang en coula bientôt. Pourquoi avait-elle révélé tout cela ? Quelle folie s’était emparée d’elle pour la forcer à parler de la sorte ?
Qu’est-ce qui t’a pris ?! Aurais-tu perdu l’esprit ? tempêta Amy.

« Je suis désolée…. » gémit-elle en se prenant la tête entre les mains. « Qu’est-ce que j’ai fait ?... »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Dim 6 Oct - 5:57

Il n’avait pas oublié le murmure. Il le crut destiné à lui. « Je sais ». Comme si elle savait tout. Tout de lui et … Lui se sentant telle un rien pour avoir oublié l’entièreté de leur histoire. Non ! Il n’avait pas tout oublié. Il savait l’aimer ! Son cœur battait rien que pour ça, depuis toujours et pour toute l’année passée sur le Titanic parfois posant son regard marron sur elle. Une jeune femme menue, mélancolique qui avait besoin de protection … Elle avait besoin de lui. Son cœur savait tout seulement son esprit se faisait borné orgueilleux même ne souhaitant pas voir avoir failli à sa tâche. Donc, il oublia. Dimitri oublia parce qu’il avait échoué de la protéger et ce fut une trop lourde tâche à porter. La mort fut une délivrance, une liberté de tout recommencer. Il n’avait donc pas menti, il ne le pouvait, cependant, pas se devant dire l’entière vérité. Presque, car le jeune homme n’avait pas confiance en cette chose, cette personne étrange les ayant surpris tel un voyeur. Comme s’il avait été pris d’un pouvoir si puissant, si beau pour contrer ceux emplissant et étouffant l’atmosphère de cette pièce.

Il sentit sur ses arrières Ambre frémir. Son regard se détourna et il l’aperçut. Elle avait cru ses dires. Cela le mit dans une telle colère … Il respirait presque dans un grognement tel il avait l’envie de frapper cet ignoble être. Comme se pouvait-il connaître des choses que lui-même ignorait ? Comment pouvait-il creuser dans son esprit pour retrouver ces dites choses et les en extirper aussi facilement ? Il avait été en compagnie d’autres femmes soit. Seule une lui revenait sans cesse à l’esprit, mais pourquoi celle-ci tout particulièrement ? Elle lui donna quelque chose … Mais quoi ? Dimitri observait de manière désespérée Ambre. Il ne savait pas quoi faire. Il avait voulu rétorquer, mais la jeune femme fut plus rapide comme dans une transe néanmoins qu’il ne vit pas réellement trop subjugué par les mots employés.

Elle traita de monstre … De prime abord, le cœur de Dimitri se serra baissant brusquement la tête vers le bas. Il se renfrogna incapable d’élever ne serait-ce qu’un tantinet la voix finalement. Comme un idiot, il avait pensé que le « monstre », « celui qui la rendit aveugle », c’était lui.

- Non, je …

Articula-il difficilement tout en desserrant ses poings serrés depuis trop longtemps maintenant. Il se sentit las. Il était donc la cause des problèmes d’Ambre ? Fronçant les sourcils, il s’intrigua cependant remémorant le nom Edward à son esprit. Sans pour autant avoir moins mal, Dimitri retourna auprès d’Ambre, il se remit à la hauteur de la jeune femme et enleva doucement la main de cette dernière de devant sa bouche. Il ne la lâcha plus comme, lorsqu’ils étaient enfants, se promenant main dans la main. Subitement, il se sentit transporter à nouveau … Une rivière … Un pont … Oui et une échelle et … Malgré sa jeunesse, il attrapait solidement la petite fille qui avait perdu pied … Plus rien.

- C’est cet Edward n’est-ce pas ? Ce n’est pas moi non ? Je … Je ne sais plus, j’aimerais me rappeler, mais je n’y arrive pas.

Souffla-il à Ambre comme s’il souhaitait qu’elle seule comprenne.  Dimitri souhaitait voir disparaître à tout jamais cet être insolent et cruel. Courageusement, il faisait fit de The Ghost. Comme si ce dernier n’était jamais apparu. Jamais, il n’avait fait souffrir Ambre celle pour laquelle le jeune homme ferait tout.

- Je suis désolé Ambre … Je ne sais plus ce que j’ai fait, mais je … j

Ajouta-il sentant alors sa voix, sa volonté s’astreindre de manière si brusque et sadique. Peut-être cet être en fut-il pour quelque chose. Dimitri se sentit perdre tout son courage incapable de dire ces trois petits mots si doux, si parfaits et puissants pouvant triompher des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Lun 14 Oct - 17:26

La vérité est

le pire des poisons.


Qu’avait-il bien pu se passer ? Quel maléfice avait fait qu’elle avait parlé ? Elle qui avait toujours cherché à se taire, à mentir pour couvrir les méfaits d’Edward. Qu’est-ce qu’il lui avait pris de parler de lui en ces termes. Ses entrailles se tordirent soudain de terreur. Et si jamais son manager venait à apprendre ce qu’elle avait dévoilé à Dimitri cette nuit ? Elle se sentait tellement coupable, car en s’exclamant qu’Edward était un monstre, elle ne se mettait pas elle seule en danger, mais aussi l’homme qu’elle aimait. Et elle refusait catégoriquement qu’il subisse le même sort qu’il y a un an. C’était pourquoi, elle s’était résolue à lui mentir afin de le sauver, de le préserver de cet enfer dont sa perte de mémoire l’avait éloigné. Malheureusement, et de manière totalement inexpliquée, la vérité était sortie pour la première fois de sa bouche depuis des années.
Tu devrais avoir honte ! gronda Amy avec fureur. Je fais tant d’effort pour notre bonheur et tu te permets de tout gâcher !

« Je n’ai pas fait exprès. Je ne voulais pas… » pleura Ambre, de manière presque inaudible, ses lèvres ne bougeant presque pas.

Elle resserra ses bras autour de sa poitrine, comme si elle avait froid, comme si elle voulait tenter de garder le reste de ses secrets enfouis au creux de sa poitrine. Plus une aucune information ne devait filtrer de sa bouche. Il lui fallait taire les tristes événements de sa vie, quitte à se couper la langue pour ne plus parler. D’autant qu’elle craignait plus que tout que cette étrange sorcellerie reprenne possession d’elle et ne la force à révéler ce qu’elle désirait taire à tout prix.
Te rends-tu compte à quel point tu es égoïste Ambre ? Tu tenais ta chance de le sauver !
Les larmes brûlèrent à nouveau les yeux de l’aveugle et elle sentit le poids de la culpabilité l’écraser. Comme elle aurait souhaité ne jamais avoir quitté sa cabine ce soir-là ! Pourquoi s’être entêtée à chercher Dimitri alors qu’Edward était revenu ? Il lui fallait rétablir les choses coûte que coûte. Elle devait sauver Dimitri. C’était sa mission.
Elle sentit tout à coup la main du jeune homme entrelacer la sienne et l’éloigner de sa bouche. Sa chaleur se communiqua à sa peau glacée et elle frémit. Arriverait-elle seulement à se passer lui ? Parviendrait-elle à sacrifier son amour pour lui afin de lui sauver la vie ? Oui, elle le devait… et pourtant… sa main dans la sienne, comme autrefois. Tout cela la mettait au supplice !
Elle détourna le visage quand il demanda si elle parlait d’Edward. La honte prit possession d’elle et le rouge lui monta aux joues.

« Je me suis égarée. Il faut tout oublier. Edward n’y est pour rien. C'est de ma faute.» mentit-elle afin de corriger son erreur.

Bien qu’elle ne voyait pas, elle n’osait relever son regard, de peur que Dimitri ne lise le mensonge dans ses prunelles. Son cœur se fendit soudain lorsqu’il évoqua le fait que c’était lui le monstre. Immédiatement, elle serra sa main plus fort dans la sienne.

« Non ! Bien sûr que non ! Tu n’as jamais fait que… »

Mais Ambre se tut soudain. Elle ne devait rien dire. Pas encore sinon Amy allait la rabrouer pour ses multiples maladresses. Décidément, elle ne faisait rien de bien. Elle ne parvenait même pas à sauver l’homme qu’elle aimait alors qu’il avait mainte fois risqué sa vie pour elle. Elle n’était même pas capable de lui rendre ce qu’il lui donnait sans restriction même en ayant perdu la mémoire : de la protection.
Allons Ambre qu’est-ce que tu as attend ?! Dis-lui !
La chanteuse voulut rouvrir la bouche mais Dimitri reprenait la parole. Une fois encore il l’appelait par son nom… ce nom qui était parvenu à ressurgir des méandres de sa mémoire altérée. Et quand soudain il allait achever sa phrase, l’aveugle en eut le souffle coupé. Elle pouvait savoir ce qu’il comptait lui dire mais il ne le fallait pas. Sinon elle savait qu’elle n’aurait jamais la force de l’éloigner de lui.

« Non ! » s’écria soudain comme si ses mots étaient profanes. Elle retira sa main de celle du jeune homme, tel qu’elle l’aurait fait si elle avait touché un objet brûlant. « Je… je ne m’appelle pas Ambre. Je suis Amy. Mon nom est Amy. Vous vous méprenez. » fit-elle reprenant soudain l’usage du « vous ». « Nous ne nous connaissons pas. Pas dans cette vie et pas dans une autre... »

Et ce fut sur ses dernières paroles prononcées, que le cœur d’Ambre se déchira. Ça y est, c’était fini. Tout ce temps à souhaiter le retour de Dimitri pour finalement l’éloigner d’elle. Mais elle devait le protéger, c’était son nouveau devoir. Et si elle ne pouvait subsister à ses côtés, elle aurait au moins l’âme soulagée de la savoir en sécurité et d’avoir pu le sauver d’Edward. C’était son sacrifice et elle le faisait par amour.
Tu as fait le bon choix…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Jeu 7 Nov - 3:45



Il n’aimait véritablement pas la voir dans cet état de profonde tristesse. Certes, fermement elle affirma que rien n’était de son ressort. À quelque part, Dimitri se sentit mieux. Mieux de ne pas avoir été le pauvre type qui violenta Ambre la jeune femme faisant battre son cœur depuis … 1 an déjà … Ou depuis plus longtemps ? Cette image de lui plus jeune aidant une Ambre aussi plus jeune lui revint à l’esprit. Est-ce que son cœur battait trop fort à cette époque aussi ? Il ne s’en rappelait plus … Cela l’agaçait … L’agaçait tellement. Tellement que le jeune homme sentit une pression sur sa main. Baissant les yeux, il remarqua que ce fut uniquement Ambre alors.

Certes, nous étions maintenant ailleurs alors qu’il ressentit un frémissement parcourir le corps d’Ambre liée par leurs deux mains à lui. Il sentit les mouvements de son corps et … Il se sentit bien. Il la sentait vivante, chaude, il était au paradis. Sur les genoux, il avait malencontreusement baissé la tête. Piteusement, il manqua de courage. Pourquoi ? Pourtant, c’était ce que son cœur désirait du plus profond de son être. Être éternellement, toujours près d’Ambre parce qu’il ne pouvait pas en faire autrement. Il se devait d’être près de la jeune femme. C’était instinctif, normal et logique pour lui. Bien malgré qu’il n’y ait absolument rien de logique en réalité là-dedans. Certes, on ne pouvait pas affirmer la grande logique de Dimitri après tout.

Alors, elle retira soudainement sa main … Si soudainement qu’il ne sut pas entre le cri et le geste fut le pire d’entre les deux. Son cœur battait vite, mais c’était bien différent maintenant.

- Pourquoi … ?

Murmura-t-il sans trop de conviction semblant les avoir toutes perdues. Non ! Non, comme dans « je ne te veux pas » ! Comme dans « je te déteste » ! Pantois, perdant espoir Dimitri laissa machinalement sa main retourner au sol froid, sans cette chaleur agréable, passionnée, appréciée précédemment. Il s’intrigua des paroles de la jeune femme fronçant les sourcils. Son nez se retroussa signe de son incompréhension comme il le faisait à chaque fois.

- Pourquoi tu dis t’appeler … Non, tu disais que je t’avais oublié, mais … Non, je ne t’ais pas oublié Ambre. Je sais que c’est toi !

Avança-t-il ces derniers termes avec plus de force, de détermination. Son cœur lui faisait mal alors la colère et l’agacement reprenaient le dessus. Il était en colère contre lui-même, contre toute cette situation compliquée. Il s’agaçait d’entendre Ambre dire prendre le nom d’une autre personne … C’était faux. Sur ce, Dimitri se releva un peu pour aller le long du mur. Il tenta de tourner la jeune femme vers lui. De cette manière, si la chose étrange et maléfique réapparaissait Ambre ne verrait que lui. – Sauf qu’elle ne voyait rien. Enfin, laissez-lui ses illusions. – Il tâcha de sourire malgré que ce fut presqu’un sanglot se détachant à la place. Vif, Dimitri cacha son émotivité par un rire … Un rire forcé.

- Je sais, je ne me souviens pas de beaucoup de chose … Je suis mort, mais … Enfin, des choses me reviennent là. Je me souviens t’avoir vu sur le Titanic quand il faisait encore beau et … Je me souviens de t’avoir aidé à ne pas tomber … Enfin, ça je semblais très jeune, mais je suis sûr que c’était toi aussi Ambre et que tu étais juste plus jeune. Pourquoi tu dis t’appeler Amy alors ?

Posa-t-il enfin la question fatidique tel un ignorant de la grande chanteuse Amy. Oui, déjà son anglais n’était pas parfait. Déjà, il était pauvre. Alors, l’art anglais très peu pour lui : il n’y connaissait rien. L’entièreté de ses paroles précédentes se firent pêle-mêle. Dimitri semblait chercher le mot parfait pour qu’Ambre ne le laisse pas tomber. Autant tenter de se noyer à nouveau … Son cœur semblait ne pas être capable d’être sans elle … Il avait peur. Il reprit fermement, mais en même temps doucement la main d'Ambre dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Mer 20 Nov - 22:47



Le défi de la vérité !




« On ne connait jamais toute la vérité. »


Ils étaient tout les deux là à présent. Ils discutaient, essayant de se voiler respectivement la face. Dimitri ne voulait pas se souvenir, Ambre ne voulait s'avouer être Ambre, car elle était en train de devenir folle. C'était quelques choses de tellement savoureux à regarder, mais aussi à entendre. Ils avaient du mal à finir leurs phrases respectives, comme si la vérité ne voulait pas sortir de leur bouche, car elle était enfermé violemment au plus profond de chacun d'entre eux.

" Ambre, et si vous arrêtiez de jouer la comédie. Laissez partir Amy, ce n'est pas vous. Dites nous tout, avouez, confessez vous ! Dimitri, faites un effort, je suis sûr que vous vous souvenez de plus de choses que vous ne vous l'avouez. "

Cette salle était si désirable, qu'ils ne pourraient s'empêcher de dire la vérité, rien que la vérité. Et rien que cela me faisait saliver. J'avais envie d'entendre tout cela, et que l'un comme l'autre réalise pleinement qui était qui et ce qui était en train de se passer pour eux.

♦️ Déroulement du jeu : Lorsque The Ghost vous pose une question, vous ne pouvez pas vous empêchez de dire la vérité. En effet, en rentrant dans cette pièce, vous avez en quelques sortes respirés un sérum de vérité vous obligeant à révéler vos terribles secrets. A vous de trouver la forme la plus adéquate pour que cela fasse un maximum ou un minimum de dégâts What a Face


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Mer 27 Nov - 1:12

La vérité est

le pire des poisons.


Ambre avait attendu ce moment depuis si longtemps. Elle en avait rêvé tant de fois. Et aujourd’hui qu'elle pouvait le saisir entre ses doigts, elle devait s’en séparer. Encore une fois… une fois de trop… Elle n’aurait pu imaginer plus cruelle sentence provenant du Destin que celui-ci lui inflige de devoir rejeter de son propre chef l’homme qu’elle aimait. Autrefois, les coups pour l’éloigner ne venaient pas d’elle, pas plus que les paroles meurtrières pour l’écarter à jamais d’elle. Elle faisait le choix de le perdre pour l’éternité. Elle avait choisi sa sentence. C’était son sacrifice pour qu’il vive en paix.
Si le violoniste n’avait pas croisé la route de la petite fille qu’elle était à l’époque, tous ces malheurs ne lui seraient pas arrivés, il n’en se serait pas vu happé par une situation qui le dépassait. Tout semblait si irréel. Comment le destin avait-il pu tourner cette manière ?
C’était la meilleure chose à faire Ambre, lui susurra Amy.
La vive réaction de l’aveugle semblait l’avoir jeté dans le trouble. Alors qu’il allait lui confesser un aveu qu’elle attendait depuis toujours, elle l’avait coupé, refusant d’en entendre plus. Elle savait que si elle entendait les paroles du jeune homme, elle ne serait plus capable de revenir en arrière et de mentir à Dimitri. Elle ne pourrait pas si elle savait qu’il l’aimait encore malgré sa perte de mémoire…

« Pourquoi tu dis t’appeler … Non, tu disais que je t’avais oublié, mais … Non, je ne t’ais pas oublié Ambre. Je sais que c’est toi ! »

Non ! Pourquoi disait-il tout cela ? Pourquoi rendait-il les choses aussi compliquées ? Ambre se mit à paniquer, plaquant ses mains contre ses tempes pour ne plus l’entendre. Elle sentait l’agacement et la colère naître dans l’esprit du violoniste. Les larmes jaillirent tel un torrent de ses yeux.

« Arrêtez de me tutoyer et cessez de m’appeler Ambre ! » hurla-t-elle dans un gémissement désespéré. « Vous vous trompez ! Vous ne vous souvenez de rien ! Réfléchissez ! Nous ne pouvons pas nous connaître. C’est impossible. »

Chaque mot était comme une lame plantée plus profondément dans sa chair, dans son cœur, dans son âme qui la meurtrissait. La colère continuait d’enfler dans l’esprit de Dimitri. Elle sentait qu’il ne supporterait pas cette situation bien longtemps, mais elle devait tenir bon, quitte à user de la force d’Amy s’il le fallait. Son unique but était de le sauver…
Son seul désir était de le rendre heureux, mais voilà qu’elle le faisait souffrir. Si le jeune homme n’était pas un émotif d’ordinaire, lorsque la douleur le submergeait, il pouvait perdre le contrôle.  Elle ne put retenir une exclamation effrayée lorsqu’il se déplaça et la força à lui faire front. Certes, elle ne pouvait le voir, mais elle sentait le regard aigu de Dimitri sur elle. Ses paupières se fermèrent comme si elles voulaient échapper à ce regard qu’elle ne pouvait saisir. Son cœur se morcela en entendant un sanglot s’échapper de la gorge du violoniste, qui le transforma bientôt en un rire dénué de joie, un rire de désespoir.
Les tremblements étreignirent le corps de la chanteuse. Elle aurait voulu être ailleurs, disparaître, s’effacer en un instant pour échapper à cette situation. Combien de temps allait-elle tenir encore ainsi ?

« Non, vous ne savez rien… » murmura-t-elle au travers du flot de paroles du violoniste.

Elle l’écoutait parler, comprenant chaque bribe de ce qu’il racontait. Tous ces souvenirs qui lui revenaient en mémoire, tous ces flashs… Elle aurait pu lui à quoi correspondait chacun d’eux. Elle aurait pu lui parler de cette nuit affreuse où le Titanic avait été englouti par les eaux glaciales de l’océan, elle aurait pu lui parler de ce coup de feu qui avait sonné la fin de tout espoir, elle aurait pu évoquer ce jour merveilleux où ils s’étaient retrouvés sur le pont du navire, elle aurait pu lui parler de ce magnifique après-midi d’été où ils avaient décidé de partir explorer Paris quand leur univers était encore beau… mais elle ne le fit pas.

« Parce que je suis Amy, seulement Amy. Elle est moi et je suis elle. » chuchota Ambre tout bas, comme si elle cherchait à s’en convaincre elle-même. « Il n’y a qu’elle… Amy la chanteuse… »

Sa phrase s’évanouit dans un murmure et son regard sans vie s’égara dans un coin de la pièce tandis qu’elle sentait toute la tension dans ses muscles se relâcher. Un froid s’insinuait soudain dans tout son corps et elle se mit à grelotter, ses lèvres tremblèrent comme si la température de la pièce avait subitement baissé. Elle se sentait faiblir, s’affaissant un peu plus au sol. Que lui arrivait-il ? La douleur à ses bras se rappela tout à coup à elle. Avait-elle perdu autant de sang ? Ou bien était-ce à cause de toutes ces fois où elle n’avait pu dormir et de ces repas qu’elle avait refusé de manger. Sa respiration ralentit de concert avec les battements de son cœur.
C’est à ce moment-là qu’une voix résonna dans la pièce. La voix cruelle de cet esprit qui voulait leur faire révéler leurs plus noirs secrets, les faire souffrir… Elle savait pour Amy, elle savait pour cette conscience qui habitait dans sa tête mais elle avait tort…

« Non… Amy fait partie de moi… elle m’a accompagné toutes ces années alors que je croyais l’avoir perdu pour toujours… elle était là…. » haleta l’aveugle qui sentait ses forces peu à peu la quitter, mais elle ne mentait pas.

Puis soudain, tout devint noir et elle perdit conscience pendant quelques instants. Elle se sentait partir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Mer 4 Déc - 5:31



« C’est impossible ! » « Arrêtez de me tutoyer ! » Non, non, non ! Il ne pouvait pas le croire. C’était comme ressentir un poignard s’enfoncer lentement, très lentement, dans son cœur pour être certain de bien pouvoir le blesser jusqu’à l’âme même. Quoique non, c’était bien pire que cela. C’était bien pire qu’une balle de revolver se frayant un chemin jusqu’à son muscle palpitant de passion pour cette jeune femme. Autant que ses paroles furent près d’être agressives, énervées, les rétorques d’Ambre attisaient plus encore le désespoir. Celui d’être déchiré à jamais. Celui de ne pas avoir la chance de se retrouver aux côtés de la jeune femme. À jamais.

Il serra les poings à chaque réplique d’Ambre. Il refusa de croire en Amy la chanteuse. Il secoua frénétiquement la tête fermant les yeux fortement. Non ! C’était faux ! Dimitri ne se rappelait peut-être pas de beaucoup de choses, mais ceci il en était sûr. C’était Ambre … Son cœur avait raison. Des bribes de mémoire lui revenant peu à peu et laissèrent entendre raison ces dires. Il poussa un gémissement plus d’agacement, de colère que de tristesse. Son cœur lui était douloureux. Toute sa poitrine lui faisait souffrir le martyr. Comme s’il retenait fièrement des larmes, un désespoir, qui devait sortir absolument. Le détestait-elle ? Il lui avait fait du mal ? Il avait été peut-être un peu brusque à la soirée de spiritisme ou cela venait d’avant ? Elle le détestait. Aurait-il dû véritablement sauter précédemment ? Cela aurait mis fin à tout cela. Peut-être … Non ! Il savait ne plus pouvoir.

Un sursaut le prit lorsque la voix l’effraya à nouveau. Il croyait avoir fait fuir cette chose. Aussitôt, dans un réflexe, Dimitri s’avança à genoux pour mettre des bras protecteurs autour d’Ambre. Non ! Toi, tu n’y toucheras pas ! fit-il d’un seul regard. Il persista sur cet être inconnu. Dimitri tâchait de trouver son point faible. Tout le monde en avait un. De sa voix plein de venin, l’être mystérieux avoua des choses sur Amy … Puis, on le somma de se souvenir de plus de choses.

Pendant un instant, Dimitri avait baissé de manière lasse les bras. Il avait voulu tuer cet être, mais maintenant il souhaitait seulement se rappeler … Les femmes. Il y en avait eu plusieurs. Quelques blondes et des brunes. Il se rappelait tout particulièrement de cette soirée bien arrosée dans un bordel. Ses lèvres avaient de la difficulté à ne pas se dénouer quand Ambre éleva la voix stipulant Amy avoir toujours été là.

- Eh … Euh … Ambre !

Se précipita-t-il sur le corps tombant inconscient dans ses bras. Son cœur battait à tout rompre. La douceur, la légèreté de ce corps entre ces bras. Certes, cela ne lui donnait pas du bien. Cette fois les larmes parsemaient réellement son visage. C’était atroce. Pourquoi Ambre était tombée inconsciente ? Il eut un sanglot puis, un autre. Ses larmes ne s’arrêtaient pas. Il serrait Ambre contre lui maintenant espérant que la chaleur de son corps la réveillerait. C’était stupide, mais Dimitri ne savait vraiment pas quoi faire. Sauf peut-être … Il releva la tête en colère vers The Ghost. C’était de sa faute !

- C’est de votre faute eh ! Si elle est tombée inconsciente ! Je n’ai rien fait d’accord … J’ai … J’ai … J’ai vu plusieurs femmes pendant plusieurs années. Je sais ! J’ai aimé ça  et … et … Je n’avais pas assez d’argent !

Hurla-t-il les derniers mots. Le jeune homme avait tâché de ne rien dire, mais ses lèvres se délièrent toutes seules ce qui le mit affreusement en colère. Il déblatéra tout ! À chaque mot, une image lui apparut : une femme et une autre puis, ses tentatives vaines … Il n’avait pas d’argent pour aller en Angleterre soit la raison pour laquelle il resta en France. Pourquoi souhaitait-il aller en Angleterre ? La réponse se trouvait dans ses bras en ce juste instant pourtant. Il tremblait de rage. Ses larmes séchaient laissant une sensation humide autour de ses yeux, mais le désespoir restait lui.

Déposant Ambre le plus doucement possible au sol, Dimitri se leva et courut jusqu’à la porte. Il tenta de l’ouvrir. Rien à faire ! Il se passa une main dans les cheveux perplexe quelques instants. Il devait ramener Ambre à sa chambre … Non ?

- S’il vous plait. Ouvrez cette porte. J’ai répondu à toutes vos questions. S’il vous plaît, je veux la ramener à sa chambre.

Se fut-il tourné vers le mystérieux personnage. La peur se fut envolée. Dimitri espérait avoir la clémence de The Ghost. Son regard passait d’Ambre à ce dernier et vice versa. Il tâcha de respirer le plus normalement possible. Il tentait de se calmer, mais la vision d’Ambre inconsciente le força à rester sur le qui-vive : jusqu’à ce qu’elle soit en sécurité. Oui.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Jeu 19 Déc - 14:46



Le défi de la vérité !




« On ne connait jamais toute la vérité. »


Le spectacle dans cette pièce avait été grandiose, et les dernières révélations avaient été croustillantes. Dimitri était donc un gigolo, si l'on croit ce qu'il a pu dire. Et Ambre qui s'évanouit, remplie d'émotions, c'était un spectacle absolument sublime, que j'ai adoré. J'aimerais leur en faire dire encore et encore, mais je crois que cela sera suffisant pour le moment, non ? Oui, c'est bien possible pourtant, j'ai tellement envie qu'Ambre se réveille, pour mettre un gifle à Dimitri, mais les comptes se régleront sans doute plus tard. Ils ont été poussé dans leurs retranchements et rien que cela fut une merveille. Le preux chevalier m'interpelle me disant que c'est ma faute si Ambre s'est évanoui, mais je n'y suis pour rien si elle s'est laissé emporter par ces sombres secrets. Quelle idée aussi d'en avoir autant, ce n'est pas humain, mais que dis-je, ici nous sommes tous morts, cela voudrait-il dire que nous ne sommes plus véritablement humain ? C'est une question qui restera en suspens.

" Mais la porte est ouverte Dimitri, usez de votre poignée pour l'ouvrir et vous y arriverez. Ce fut un plaisir d'avoir à faire à vous deux en tout cas, en charge de futures révélations très chers ! "

La porte serait encore un peu difficile à ouvrir, mais avec un peu de persévérance, il y arriverait, juste le temps qu'Ambre se réveille, évidemment.

♦️ Déroulement du jeu : Lorsque The Ghost vous pose une question, vous ne pouvez pas vous empêchez de dire la vérité. En effet, en rentrant dans cette pièce, vous avez en quelques sortes respirés un sérum de vérité vous obligeant à révéler vos terribles secrets. A vous de trouver la forme la plus adéquate pour que cela fasse un maximum ou un minimum de dégâts What a Face


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Ven 27 Déc - 4:37


La vérité est

le pire des poisons.



Ambre sentait ses forces la quitter de secondes en secondes. L’épuisement, ses blessures, la faiblesse de ce corps qui souffrait physiquement et intérieurement, la poussaient au retranchement de ce qu’elle pouvait supporter. C’était bien plus qu’elle ne pourrait jamais en encaisser. Trop de douleur, de souffrance… Et elle sombra. Ce sacrifice pesait sur ses épaules comme la plus grande misère du monde. Elle avait la sensation de ne pouvoir vivre pire instant que celui-là.
Elle rejetait Dimitri. Elle éloignait l’homme qu’elle aimait alors qu’elle ne souhaitait qu’être à ses côtés, retrouver son odeur, le son de sa voix, la douceur de ses mains et son amour. Elle faisait cela pour le sauver mais elle ne pouvait empêcher son cœur de saigner, d’être lacéré tandis qu’elle assistait à la souffrance qu’elle infligeait à Dimitri. Elle se maudissait de ne pas être suffisamment forte, d’avoir sans cesse cette culpabilité qui l’enserrait. Pourquoi se sentir coupable alors qu’elle ne faisait que le sauver d’une situation sans issue. Elle le préservait de la tyrannie d’Edward et elle devrait être fière de son geste. Mais ce n’était que la honte qui assombrissait son cœur. La honte de la rejeter de la sorte, de se montrer aussi dure, de lui faire du mal…
Elle aurait tant aimé tout lui dire. Elle aurait aimé lui parler de leur rencontre, de ce jour merveilleux où son chant s’était lié à la complainte de son violon. Elle aurait aimé lui parler de ces années qu’ils avaient passé ensembles, de l’amitié qu’ils se vouaient l’un et l’autre, du courage dont il avait fait preuve en s’opposant à son père. Elle aurait aimé lui parler de cet affreux après-midi d’hiver où elle avait cru qu’il était mort et qu’ils avaient été séparés. Elle aurait aimé lui confier toute la souffrance et le désespoir qu’elle avait vécu durant des années, de tous les chants qu’elle lui avait adressé, de toutes les minutes où elle n’avait cessé de penser à lui. Elle aurait aimé lui parler de la folie d’Edward, de sa tyrannie. Puis ce jour magique où ils s’étaient retrouvés, sur le pont du Titanic. Des rêves qu’ils avaient ensembles et de cet espoir, flamboyant, qui était né dans son cœur. Elle aurait aimé lui parler de ce soir affreux où ils avaient encore été séparés, de ce coup de feu qui avait brisé tous leurs espoirs et de la trahison d’Edward. De cette année de souffrance où elle l’avait cherché, puis du retour d’Edward sur le navire, de la perte d’espoir… Oui, elle aurait aimé lui raconter tout cela. Elle aurait aimé lui raconter son histoire. Leur histoire.
Mais elle ne le pouvait pas.
Si elle avait encore de l’égard et de l’amour pour Dimitri, elle ne pouvait se résoudre à le faire entrer dans sa vie. Elle ne pouvait l’obliger à souffrir une fois encore, lui qui était déjà mort une fois pour elle. Elle ne pouvait se montrer aussi égoïste. Elle accepterait cette existence, privée de lui, si elle le savait vivant, en sécurité et heureux. Il n’y avait guère plus que cela qui comptait désormais.
Mais elle était malheureuse, accablée par cet assaut de chagrin qui avait brisé sa dernière résistance. Elle avait beau lutter, se battre afin de rester éveiller, afin de ne rien perdre de ces ultimes instants avec Dimitri, elle ne parvenait garder son esprit en éveil.
La chanteuse s’écroula soudain mais la voix du violoniste résonna dans la pièce et elle sentit bientôt l’étreinte de ses bras autour d’elle pour qu’elle ne percute pas le sol froid et dur de cette salle de tous les malheurs. Ce fut la dernière chose dont elle se souvint, tombant finalement dans l’inconscience.

Lorsqu’elle se réveilla, elle sentit d’abord quelque chose d’humide sur ses joues. Etait-ce les larmes de Dimitri qui avaient coulé sur son visage ? Cette seule perceptive lui retournait le cœur qui se serrait de douleur. Toutefois, elle n’était plus dans les bras du violoniste. Sa tête reposait sur le pavé glacé de la salle. Elle entendait une voix lointaine, cette voix terrible qui vibrait dans son être de manière funeste : The Ghost. Des tremblements la prirent tout à coup en s’imaginant que le jeune homme l’avait abandonnée ici. Mais en saisissant quelques mots de ce qu’il disait, il était clair qu’il s’adressait à Dimitri. Il n’était pas parti. Elle tenta de se relever mais elle ne parvint pas à bouger un muscle.

« Dimitri… » murmura-t-elle faiblement. « Dimit… »

Son souffle était faible. Elle ne parvenait pas à élever la voix. Sa voix était tremblante, sanglotante. Elle fit pourtant un effort pour attirer l’attention du violoniste. Elle avait besoin d’aider et de soin.

« Je vous en prie… aidez-moi… » gémit-elle, essoufflée. « L’infirmerie… J’ai besoin de l’infirmer… »

Mais sa voix s’éteignit et elle sombra une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    Lun 30 Déc - 21:34

Cet être semblait s’amuser de son désespoir, de sa colère. Dimitri semblait savoir maintenant que plus il était irrité et malheureux, plus The Ghost serait heureux. Cela lui donnait envie de frapper. Frapper le plus fort possible à en battre des records mondiaux. Personne ne pouvait se douter de la furie faisant partie du corps tremblant de Dimitri Lefebvre à présent. Cet être aussi étrange qu’ignoble lui avait fait révéler des choses cachées que lui-même ignoraient avant cette nuit … Qu’il n’ignorerait plus dorénavant. Son regard aussi perçant qu’un aigle tranchait sur The Ghost. Les poings affreusement serrés, il luttait entre cette colère et les vérités dites en cette salle.

La culpabilité le rongeait. Méritait-il vraiment Ambre ou devrait-il la laisser aller ? Ne la méritait-il point pour cause de ses plaisirs parsemant les nuits de sa vie passée ? Il avait trahi la jeune femme. Non, il ne la méritait pas. À quelque part, cela fut douloureux au cœur de notre jeune homme. Il ne méritait pas Ambre. C’était de sa faute … Il voulait la protéger toutefois … Il avait cette envie que jamais rien ne ferait du mal à la jeune femme. Rien ! Il aimait tant être en sa compagnie.

The Ghost ignora, comme analysé précédemment, les ressentiments de notre jeune homme. De son air supérieur, il spécifia la porte déverrouillée. Cependant, Dimitri fut tellement enragé qu’il s’avança tel une créature et sauta sur The Ghost prêt à déchiqueter ce dernier pour toutes les infamies dites sur Ambre cette dernière heure … The Ghost disparut à l’exact moment où Dimitri lui mit la main dessus. Il hurla alors toute sa rage.

- Reviens espèce de trouillard ! Reviens m’affronter !

Cria-t-il vers le plafond comme si The Ghost serait disparu vers le haut et non, tout simplement, à hauteur d’homme. Aussitôt, le jeune homme entendit Ambre l’appeler à l’aide faiblement stipulant l’infirmerie.

- Ambre ! Ne bouges pas, je vais t’aider !

Réagit-il passionnément oubliant ne point mériter la jeune femme. Dimitri s’élança alors sur la porte et tourna frénétiquement la poignée. Il rageait, criait, hurlait … Mais cet être ne venait-il pas de lui dire que c’était déverrouillé ? Espèce de menteur songea Dimitri en colère et accablé de toute part. Néanmoins, il n’abandonna pas peut-être par la vue de la jeune femme de nouveau inconsciente au sol. Dimitri soupira de soulagement après avoir forcé une bonne cinquantaine de fois : la porte s’ouvrait enfin. Sans faire ni une ni deux, il retourna près d’Ambre et souleva le corps dans ses bras. Elle était si légère. Il n’eut aucun problème à la caler contre sa chaude poitrine sa chevelure rousse qui sentait bon près de son visage.

Dimitri Lefebvre ne s’arrêta pas pour reprendre son souffle. Il remonta tous les ponts en un seul trait jusqu’à l’infirmerie. Une année à vaquer d’ennui sur le Titanic lui permit de reconnaître absolument tous les lieux du navire. Essoufflé, fourbu, le jeune homme amena tout de même Ambre jusqu’à un lit. Il n’était pas question qu’un autre la touche ! C’était de sa faute si elle était blessée … C’était par son manque de tact si Ambre était dans cet état. On lui demanda alors s’il voulait rester. Un instant, Dimitri avait été tenté de dire oui. La nuit passée dans la salle des secrets lui revint alors au centuple.

Finalement, il hocha négativement de la tête. Ambre devait savoir uniquement qu’il l’avait amené ici et être passé : rien de plus. Le cœur lourd de regrets et de culpabilité, Dimitri quitta les mains dans ses poches se retournant une fois vers celle qu’il aimait. Non ! Il fallait être brave. Ses idioties ne lui permettaient pas d’être proche d’elle.


FIN du rp
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: ♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre    

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ DEFI n°9 ▬ Le défi de la vérité - Dimitri & Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» ❧ DEFI n°1 ♣ La loterie du hasard.
» Défi : Waargh _ 1000pts en un mois
» [DEFI #2] Heaven Clarks [32/32]
» Ip Man 1 et Ip man 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-