AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Le réveil - Blake & Nayah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Le réveil - Blake & Nayah   Dim 16 Juin - 16:12

" Le Réveil "


Blake Lawton & Nayah L. Gallagher





Mes yeux s'ouvrirent soudain.

La lumière me brûla les yeux tant l'endroit ou je me trouvais était lumineux. Je mis ma main sur mon visage afin de me faire un semblant d'ombre pour mieux y voir. Telle était la vie d'une vieille femme, j'approchais de ma cent sixième année et j'étais lasse de tout. Mon corps se réveillait petit à petit et bizarrement, je ne ressentais plus la lourdeur de l'âge dans mes vieux membres. De même, mes jambes se mouvaient facilement alors que d'ordinaire, lorsqu'il fallait me déplacer, j'avais sans cesse l'impression qu'un sac de charbon était accroché à mes mollets. Cela me fit froncer les sourcils, quelque chose avait changé. Même les odeurs... Ou était le parfum de l'encens qui embaumait d'habitude ma chambre? Je tentais d'appeler alors ma femme de chambre afin qu'elle puisse me relever et baisser les stores qui m'aveuglaient.

" Alicia... " dis je dans un souffle. je remarquais que ma voix était plus claire, plus forte. Les efforts que je faisais pour parler semblait avoir disparu. Et ma femme de chambre ne venait pas. Mes yeux s'accommodèrent à la lumière vive et je pus entre-apercevoir l'endroit ou j'étais. C'était une chambre assez luxueuse, remplie de fleurs, sentant l'argent a flot. Les meubles étaient fait dans un bois d'olivier vernis. Une magnifique horloge agrémentait le tout de cet endroit assez simple au niveau de son habillage. Mais ou étais-je bon sang? Je me levais un peu plus notant au passage combien je me levais avec facilité. C'était un miracle. Mon arthrose et mes problèmes de dos avaient disparu et je me relevais alors jusqu'à avoir le dos droit comme une statue. Je souris en réalisant cela mais ma joie fut de courte durée.

Je vis dans un premier temps mes mains. Elles étaient devenues fines, sans aucune ride. La bague de Camille avait disparu pour laisser place à mon anneau de mariage offert par Jules lors de notre union. Je poussais un gémissement apeuré, je commençais à me demander ce qu'il m'arrivait. Puis je vis des cheveux bruns sur ma poitrine: ces cheveux étaient vraisemblablement miens. Je me levais alors d'un bond afin de chercher un miroir. Je devais voir qu'elle était mon visage, qui étais je? Dans la pièce d'à côté, se trouvait un dressing empli de luxueux vêtements. Et un miroir, je m'y précipitais et la je me vis.

Je poussais alors un hurlement. Que m'arrivait il? Pourquoi étais je dans le cœur de mes vingt ans. Je me pinçais alors en espérant ne ressentir aucune douleur. Mais non, elle était là, je sentis un petit picotement: c'était la réalité. Mais pourquoi? Pourquoi étais je redevenue celle d'avant, ou étais je aussi? Je ne me rappelais une telle chambre dans ma mémoire bien flanchante.

Je me mis alors à pleurer tellement cette situation m'effrayait. Apercevant une photo dans un cadre, je m'en approchais et vis une image représentant Jules et moi à note mariage. Je ne pus que murmurer:

" non, non, non... NON! " dis je avant de tourner les talons choisissant de fuir cet endroit. Les yeux aveuglés par les larmes, j'ouvris la porte en courant et sortit de la chambre. À peine sortie, j'heurtais quelqu'un dans un bruit sourd. Un homme. Complètement désemparée, les pleurs entravant ma gorge, je ne pus que bredouiller:

" Pardon... Je...je suis suis vraiment navrée..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Dim 6 Oct - 20:18

Blake était chargé de faire un tour dans les couloirs des différentes chambres des différentes classes, du moins c'était lui qui s'était chargée de cette mission pour la simple et bonne raison que déjà il n'avait pas grand chose à faire pour le moment et deuxièmement parce qu'il voulait vérifier que tout allait bien. Sait-on jamais ce qui peut arriver. Il a déjà assisté à différentes scènes ou des personnes débloquaient et partaient en vrilles pour une raison qu'il ignorait encore d'ailleurs malgré les efforts qu'il avait fait pour tenter de savoir mais en vain. Bien sur il n’espérait pas retomber sur une personne du genre, ça en ferait un peu trop sur le coup en si peu de temps, il préférait de loin le calme et la tranquillité des voyageurs. C'est donc dans un état d'esprit "positif" qu'il entra dans l'appartement A destiné aux passagers de 1ere classe, autant vous dire que le luxe était de mise ici, tout était propre, couloir, sol, plafond, mur, enfin absolument tout. Ah oui et les chambres aussi, il le savait que trop bien à force d'avoir rendu visite à quelques locataires pour une simple visite de courtoisie rien de plus...enfin pas tout le temps, mais ça c'était une autre histoire. D'un coté, il appartement des riches il faut l'avouer, il avait une bonne chambre pour sa part, mais ça ne valait pas celle des 1eres classes. Mais la jalousie ne faisait pas partie de sa façon d’être, donc aucune inquiétude là-dessus. A quoi sa servait de toute façon ? Ils étaient tous morts.

Sourire aux lèvres suite à cette pensée qui mettait au meme pied d'égalité les différentes classes meme si certaines personnes ne le voient pas ainsi, Blake continua son cheminement jusqu'à ce qu'il entende un cri, ou un hurlement...oui c'est pas exactement pareil, mais passons le sujet pour ne pas y débattre pendant des heures. Il mit ses sens de garde en mode alerte tout en entamant une marche très rapide, voir meme une course tout dépend de la façon dont on voit la chose, mais en tout cas il ne voulait pas perdre de temps au risque d'une possible mise en danger d'un voyageur ou plutôt d'une voyageuse vu le cri à part si c'est un homme qui a un probleme de voix. Il chercha tant bien que mal de trouver qui avait fait ça en appelant certains passager, mais personne ne répondait, étaient-ils tous en dehors de leur appartement ? Comme par hasard, il fallait que ça tombe maintenant et sur lui en prime. Il accéléra un peu plus l'allure éspérant ne pas arriver trop tard et ainsi éviter une catastrophe, déjà qu'il s'en voulait de la mort de certains passager qu'il avait tenté de sauver avant de mourir, mais qui au final sont morts, alors une de plus ça serait pratiquement le coup de grâce. Cependant, au bout d'une bonne course, une porte s'ouvrit rapidement, autant vous dire que Blake avait failli se la prendre en pleine face, heureusement qu'il l'avait esquivé en faisant un pas sur le coté, certes sans déraper sur le sol parfaitement propre, mais il arriva malgré tout à tenir l'équilibre. Une femme en sortit en pleure, les larmes coulant sur ses joues. Que se passait-il ? Instinctivement, Blake tourna son regard vers la chambre d’où elle sortait pour y voir...rien de menaçant.

- Holla !!! Qu'est-ce qui se passe ?

Blake voulait vraiment savoir ce qui se passait, pourquoi cette jeune femme était dans cet état. Voyant qu'elle était trop déboussolée par il ne sait quoi, il décida de prendre les commandes en lui laissant un passage.

- Venez, retournez dans votre appartement et essayons de voir ce que vous-avez. Je ne veux pas que tout le monde s'affole.

Si elle savait qui il était, elle comprendrait que c'est dans son devoir de s'assurer que tout le monde va bien. Il ouvrit la marche afin de se diriger vers une chambre voisine avec la porte ouverte. Était-ce là ? Si il en croyait son instinct, oui.

- C'est ici ? Entrez.

Avait-il dit d'une voix se voulant sympathique et rassurante au maximum meme si il doutait de sa réussite sur le coup, mais si ça pouvait éviter qu'une personne se sente mal autant essayer, qui tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Jeu 10 Oct - 9:16

Je venais de percuter un homme. C'était sans doute un membre de l'équipage au vu de son uniforme. Je remarquais des armoiries  qui m'étaient familières mais sur lequel j'étais incapable de préciser ou. Alerté par mon état, par mes larmes, il s'empressa de me demander ce qui n'allait pas. Mais j'étais bien trop bouleversée et ne pût en dire davantage. J'avais une boule dans la gorge m'empêchant d'émettre tout son. Seuls mes sanglots lui apportaient une réponse... Incomplète devrais je dire.

Je n'osais rien faire tant j'étais bouleversée et perplexe. Pourquoi je me retrouvais dans mon corps de jeune fille et ou étais je? Je regardais autour de moi mais ce long corridor et ses portes fermées ne me rappelait rien. Il y avait d'autres personnes habillées élégamment mais leur tenue était un peu démodé. J'étais trop déstabilisée pour comprendre que je venais de retourner à l'époque de ma jeunesse.

Le garde s'enquit de trouver mon appartement et une fois trouvé, Il me fit alors entrer dans la chambre en cherchant à savoir ce qui se passer. Peut être avait-il cru que quelqu'un m'avait importuné mais comment lui expliquait mon souci?
J'étais rentrée avec lui, prudemment tandis qu'il avait fermé la porte afin que des curieux ne puissent pas savoir ce qui me chagrinait. Je n'avais dis mot et je m'étais dirigée vers la fenêtre ou je ne voyais que l'océan autour de moi. Mes souvenirs affluaient mais ils encore trop bien confus pour que je puisse en tirer quelque chose d'intelligent. Je poussais alors un gémissement et je pivotais pour regarder mon interlocuteur.

" Je.. je ne comprends pas... Hier encore, j'approchais de mon cent sixième anniversaire... Et aujourd'hui, je reviens dans la peau de mes vingt ans. " disais je tout en me pinçant la peau de mon bras. Je sentais la douleur, il ne pouvait s'agir d'un rêve mais bien de la réalité.

J'avais conscience que mon explication pouvait être confuse. Aussi, je pris une inspiration afin de mieux me justifier. Saisissant un mouchoir afin de m'essuyer les yeux, j'ajoutais:

"Je me souviens de cet endroit, de cet odeur, cela me rappelle quelque chose mais ma mémoire de vieille femme n'arrive à se souvenir "

Je me rapprochais de la commode et pris la photographie de mon mariage avec Jules. Celle ci, je ne l'avais jamais retrouvé après mon arrivée aux États Unis. Et pourtant je l'avais toujours aimé. On nous voyait tous deux assis sur un éléphant car nous nous étions mariées en Indonésie, ma terre natale. Je me souvenais soudain de cette Noce qui avait été bien grandiose pour simplement être vécue à deux pendant six mois. Peu après, nous embarquions sur le Titanic et Jules mourrait sur le Titanic Mais si cette photo était là, alors...

" Ou sommes nous? Pourquoi suis je ici? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Ven 11 Oct - 11:42

Le fait qu'elle soit affolée ne surprenait pas Blake pour la simple et bonne raison qu'elle a surement du se réveiller à cet instant. Car oui, certaines personnes ne sont pas encore réveillés et ne savent pas ou ils se trouvent, bizarre quand on sait que la plupart le savent et se baladent sur le bateau. Certains sont plus lent que d'autre surement. Enfin, une chose est sur, il ne valait mieux pas attirer l'attention sur de tels agissements pour éviter toutes sortes d'oreilles indiscrètes. C'est pourquoi Blake fit signe à la jeune femme d'entrer dans ce qui devait surement être sa chambre. La porte était ouverte en comparaison aux autres ou elles étaient fermés et elle était située juste à coté de celle d’où elle sortait en pleure. Un raisonnement des plus logique. Une fois à l'intérieur, Blake resta devant la porte en prenant soin de bien la refermer pour éviter tout désagréments alors que la femme se dirigea vers la fenêtre de sa chambre pour ensuite commencer à exposé son ressentit. Le garde ne prit pas la parole, préférant d'abord écouter puis agir ensuite si le moment le demande. Elle alla meme vers une commode pour y prendre une photo sans pour autant savoir ou elle était. Blake respira un bon coup discrètement avant de reprendre avec un léger sourire au coin éspérant d'étendre un peu l’atmosphère.

- J’espère que vous êtes contente d’être retourné à l'age de vos 20 ans ?

Il manquait plus qu'elle ne le soit pas et là ça serait le comble. Après il ne s'avançait pas en disant tout et rien sans preuve. Elle lui demanda rapidement ou elle était, la question fatidique. Bien entendu, pour ceux qui connaissent Blake, il n'est pas du genre à tourner autour du pot, mais avant de lui dire ou ils étaient, il voulait savoir une chose tout en éclaircissant une autre.

- Écoutez...déjà, calmez-vous, mettez-vous assise.

Il valait mieux qu'elle ait les idées claires pour la suite et ainsi débattre de son probleme et de la situation actuelle qui devait être délicate pour elle comme pour lui. Blake n'osait pas imaginer ce qu'elle pouvait ressentir vu comment elle avait l'air perdue, chose pas facile, mais pour lui non plus, il n'avait jamais fait face à une telle chose, elle avait presque 106 ans et voilà qu'elle en faisait 20, un petit probleme à quelque part. Le garde prit une chaise en bois solide et se mit assis tout en se passant une main sur le menton pour tenter de réfléchir à ce qu'il allait pouvoir lui dire.

- Je ne connais pas votre histoire, ni meme votre vie. Mais vous étiez sur le bateau avant que celui-ci ne fasse naufrage, n'est-ce pas ? Le Titanic, vous vous en rappelez ?

Elle n'arrivait pas à mettre un nom sur l'endroit ou elle était, mais peut-etre qu'en évoquant le mot "Titanic", elle s'en souviendrait qui sait.

- Ce dernier a fait naufrage depuis un bon moment, énormément de voyageurs sont mort, y compris moi, vous....On n'est tous de retour comme si une seconde chance nous ait accordés.

Blake tenta de prendre la main de la jeune femme dans la sienne tout en la regardant dans les yeux. Il éspérait à ce moment qu'elle ne réagisse pas de façon à ce qu'il soit obligé d'agir en circonstance. Mais il était temps pour elle de connaitre la vérité.

- Nous sommes sur le Titanic.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Lun 14 Oct - 21:15

Je crois bien que dès je vis la photo, je sus ou j'étais. Toutefois, je voulais en avoir le cœur net afin de ne me couvrir de ridicule face à ce gentil garde s'inquiétant de ma détresse. Après tout mon explication était ridicule, voir irréalisable et pourtant elle tenait, selon moi, la route face à cette vieille photographie que je tenais dans les mains. Ces mains de jeune femme alors qu'hier encore elles étaient ridées et striées de veines, la peau était devenue blanche dans une couleur de mort, aussi criarde que mes cheveux blancs devenus rares et ornant mon crâne. Ici, je revoyais la jolie jeune femme que j'avais été, autrefois, et c'était... déroutant. D'ailleurs, le garde m'en fit part avec beaucoup d'humour qui me fit arracher un petit rire tandis que je m'essayais les yeux délicatement et je lui répondis: " Vous avez raison de ce côté là. J'ai beaucoup apprécié de pouvoir me relever sans l'aide de qui que ce soit. "
La question maintenant était de savoir pourquoi avais je à nouveau vingt ans. Et c'est pourquoi je demandais à ce jeune homme de m'y répondre. La réponse devait sans doute être dure à entendre car il me demanda de m'asseoir, ce que je fis, mon cœur battant la chamade à l'annonce de ce que je risquais d'entendre. Je pris alors place tandis que lui même avait pris une chaise et s'était assis en face de moi. Il me parla alors du Titanic et me demanda si je l'avais pris.

" Oui, c'est exact. J'ai embarqué avec mon mari, Jules. C'est lui même sur la photo. " disais je tout je lui tendant la photo de mariage afin qu'il puisse la voir. Puis, je m'étais tue, le laissant voir la photographie. Puis, il me parla de ce bateau et ce qui s'était produit pour les passagers morts. Mes yeux furent surpris face à ce qu'il me disait. Quelque part, je m'en étais doutée mais ce fut tout de même un choc immense. Cela dut se voir sur mon visage, car le garde me prit ma main et telle une sentence m'indiquant que nous étions sur le Titanic. Mes yeux s'écarquillent encore plus et j'accusais le coup d'une telle révélation. C'est pourquoi je me mis à balbutier: Mais... Quelque part... C'est impossible. J'ai survécu au naufrage et pourtant, si je comprends bien.. Vous êtes morts ici? " disais je tout en le regardant perplexe.
" Et puis d'ailleurs, comment se fait-il que je revienne que maintenant, un an après vous tous... " ajoutais je avant de renchérir par une autre interrogation : " En plus, j'ai vécu ma vie en entier alors pourquoi revenir... Maintenant surtout... "

Et puis, soudain je me tus réalisant un détail auquel je n'avais pas pensé. Je restais interdite et je ne vis le cadre photo s'exploser par terre en tombant. Le verre se cassa en de nombreux petits morceaux mais cela m'était égal. Je sentis les larmes me monter aux yeux tandis que j'ajoutais alors, regardant le garde et lui disant:

" Attendez un peu... Mon mari est mort sur le bateau, cela veut il dire qu'il est vivant ici? "

Je regardais alors la pièce et ses alentours et demandait en sachant la réponse malgré moi:

" Qui vit ici? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Mar 15 Oct - 9:39

Blake ne pu que sourire face à la réponse de la jeune femme, c'était obligé qu'elle soit heureuse de se relever sans l'aide de personne, être âgé ce n'est pas cool tout les jours. Et puis il faut avouer qu'elle était beaucoup plus joli à ses 20 ans quand meme malgré qu'il n'avait pas vu à quoi elle ressemblait en plus âgée. Enfin, après il ne jugeait personne, ce n'était pas son genre, mais c'était ce qu'il pensait quand meme. D'un autre coté, c'était son boulot de s'assurer que les voyageurs aillent bien malgré quelques problèmes internes comme c'était le cas avec elle. Être complètement perdue et déboussolée à la fois était une chose fréquent sur le bateau surtout depuis la réapparition donc ce n'était pas un cas à part, il savait comment s'y prendre. C'est pourquoi il voulait détendre un peu l'atmosphère avant d'entrer dans le vif du sujet comme par exemple quand il demanda si elle était sur le bateau avant le naufrage. Quand elle lui répondit que "Oui" et qu'elle n'était pas seule, Blake détourna son regard vers la photo qu'avait la jeune femme dans les mains, son mari était donc également à bord du bateau. Bizarrement sa tête ne lui disait rien, mais s'il était mort également dessus, alors il était ici également maintenant.

- Son visage ne me dit rien, je suis désolé.

Il aurait bien aimé lui venir en aide en lui disant qu'il l'avait vu, mais donner de faux espoir pouvait vite se retourner contre soi et Blake n'avait pas vraiment envie d'entrer dans un conflit pouvant devenir personnel. La vérité n'est pas toujours bonne à entendre, mais c'est beaucoup mieux qu'un mensonge. Les explications ne s’arrêtaient cependant pas là, Blake demanda à la jeune femme de s'asseoir, chose qu'elle fit et lui aussi sur une chaise juste en face du lit où elle était. Il lui expliqua alors en lui tenant la main qu'elle était sur le Titanic. La réaction fut immédiate et Blake se demandait comment il pourrait lui expliquer sa venue ici.

- Vous-avez survécu au naufrage et votre vie à continuer comparé à certains qui sont morts pendant le naufrage dont moi. Cependant, vous avez laissé échapper votre dernier souffle de vie, mais à la place de mourir, vous êtes revenu sur ce bateau à l'age de vos 20 ans, comme si vous-aviez droit à une seconde vie.

Il ne savait pas vraiment comment expliquer la chose, ses paroles pouvaient être incompréhensif, mais il éspérait qu'elle avait bien compris la situation. Bien sur s'il en savait plus sur elle, il aurait peut-etre pu donner de meilleurs explications, mais il allait s'en tenir à ça, c'était le mieux qu'il puisse faire. Il fixa la jeune femme dans les yeux alors que le cadre photo explosa au sol juste à coté d'eux, elle n'en avait pas pris compte, Blake l'avait entendu et attendit quelques secondes avant de ramasser le plus possible les morceaux de verres au sol et le cadre pour éviter une quelconque blessure. Bien sur, au fond de lui, il savait que toute cette histoire avait son importance pour la jeune femme et il compatissait intérieurement à sa détresse, mais elle s'en remettra comme la plupart ici. On n'y prend vite l'habitude à force, donc ce n'était pas vraiment une surprise, tout ce qu'elle devra faire, c'est faire confiance à Blake qui en a vu et entendu tout au long de son périple. Après, il ne la forcerait pas à quoi que ce soit, mais il était prêt à l'aider si ça pouvait éviter un tout autre probleme. Et d'un autre coté, il fallait voir le coté positif des choses, elle était désormais sur le bateau, son mari Jules était mort lors du naufrage, ce qui veut dire qu'ils se retrouveront, ce n'était qu'une question de temps. Blake jeta les morceaux de verre dans la poubelle après s’être levé de sa chaise et prit en meme temps la parole.

- Je ne connais pas le nombre exact, mais nous sommes un très grand nombre sur le bateau.

Il revint à sa place, sur sa chaise et reprit la parole en prenant une voix des plus rassurante.

- Il est ici...Si vous acceptiez mon aide, je vous promet que je le retrouverai.

Ou du moins il l'aidera à le retrouver parce que comme ça de vue, la tête de Jules ne lui disait rien, mais étant donné qu'il était sur le bateau également, il le croiserait tôt ou tard. Mais voyant qu'il avait oublié une précision, Blake reprit de sitôt en regardant une des petite fenêtre de la chambre donnant une vue sur un horizon vaste et clair.

- Certains ont mis plus de temps à se réveiller que d'autre. Je ne suis pas un expert dans tout ce qui touche le surnaturel, mais dans tout les cas, ceux qui meurt après ou avant le naufrage revienne ici. Je sais que c'est difficile à croire, mais prenez en compte que votre vie n'est pas terminé.

Blake se leva pour aller se mettre assis à coté de la jeune femme sur le bord du lit afin de se faire plus rassurant encore. Il se pencha légèrement sur le coté pour tenter d'y croiser le regard de la brune derriere sa mèche. Il prit donc la parole par la suite avec une voix amusé et détendue.

- Regardez les points positifs des choses, vous-avez retrouvé votre beauté d'antan, vous allez retrouver votre mari et vous allez pouvoir faire ou refaire ce que vous dont vous avez toujours eu envie.

Il y a tellement de chose sur le bateau, qu'elle avait bel et bien le choix du passe-temps, bien sur l'inconvénient était qu'elle ne pourra plus sortir du Titanic. Une bonne nouvelle dans une mauvaise nouvelle malheureusement. Le garde déposa sa main sur l'avant-bras de la jeune femme alors qu'un sourire apparut sur son visage.

- Croyez-moi....Voulez-vous quelque chose à boire ? Un bon café chaud ?

Ça la détendra un peu et pourquoi pas lui faire oublier des souvenirs douloureux meme si au fond c'était plus facile à dire qu'à faire. Il se leva malgré tout pour se diriger vers une petite table ou était posé du café qu'il avait sentit en entrant dans la chambre. Il avait soif et voulait qu'elle boit en sa compagnie et qu'elle puisse en raconter un peu plus sur elle afin que Blake puisse l'aider au mieux.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Mar 22 Oct - 21:43

Le garde était vraiment rassurant. Son ton était doux et il était vraiment soucieux de mes réactions, cela se voyait dans sa manière de faire et de me parler également. Ce devait être le genre de personne que l'on pouvait fortement apprécier d'avoir à ses côtés quand on avait peur ou que l'on était malade. Il avait certainement du comprendre que j'étais très choquée de me voir revenir ici. J'en étais tellement stupéfaite que j'avais laissé tomber le cadre photo par terre. Il y avait du verre de partout mais je n'y avais pas prêté attention tant mon esprit assemblait douloureusement les rouages de la logique froide et implacable. Et tandis que je parlais au garde comme j'aurais pu parler à moi-même. Ce dernier se leva et méthodiquement débarrassa les morceaux de verres jonchant le sol. Il avait pratiquement fini lorsque je m'aperçus de ma bêtise. Je m'écriais alors : " Pardonnez moi! " disais-je complètement confuse tout en le regardant et en ajoutant ensuite: " Je suis tellement déboussolée que je n'ai pas fait attention à ce que je faisais... " Terminais-je en affichant une mine penaude. Mais le garde semblait être une personne intelligente car il ne sembla pas en tenir compte et continua à évoquer ce problème avec ces passagers survivants revenant sur le bateau une fois leur trépas arrivé. D'ailleurs, l'homme le voyait d'un côté positif. Selon lui, je devais me réjouir de pouvoir revivre ma vie d'antan avec mon mari, de pouvoir à nouveau être jeune et jolie. Il me fit sourire quand il indiqua que je pourrais même refaire des choses dont j'avais eu envie de faire un jour. La perspective de son point de vue était alléchante, c'était presque le cadeau d'une deuxième vie avec en prime l'immortalité. Car tôt ou tard, je l'apprendrais, nous étions figé dans l'âge que nous avions au moment du naufrage. Mais nous en étions pas encore là et je ne partageais le positivisme des propos du garde. Vivre avec mon mari? C'était tout bonnement impossible. Cette histoire s'était fini avec le Titanic il y a plus de 80 ans, je ne pouvais revenir ainsi: l'amour ne se commandait pas. Et pour Jules, j'avais longtemps eu le temps de décider que notre histoire était terminée. A vrai dire, ce fut le cas quand je rencontrais cet homme, Camille, qui allait chambouler mon cœur et sortir définitivement mon mari "officiel" de mon esprit et de ma vie. J'aurais pu l'expliquer au garde mais je ne le connaissais ni d'Eve, ni d'Adam. Par bonheur, lorsqu'il vit la photographie, il sembla ne pas reconnaître Jules et ce fut, quelque part, un point positif. Je me serais sentie mal si j'étais tombée sur un de ces amis. Je crus bon de lui répondre:

" Non, ne le cherchez pas. " disais-je précipitamment en le fixant dans les yeux. Puis, j'inspirais longuement avant d'ajouter : " Cela aurait tellement pu être bien de pouvoir jouer à l'histoire des amants maudits se retrouvant enfin sur ce bateau... Mais... " Je ne pus en dire plus tant ma gorge se nouait à l'idée de pouvoir rencontrer mon mari. Comment allais je pouvoir réagir?
Le garde sembla s'apercevoir de mon malaise car il se soucia encore de mon état et proposa de boire quelque chose de chaud, joignant son regard vers une petite table ou se trouvait de quoi s'abreuver. Je regardais alors cet homme si bon et lui fit un sourire timide tout en lui répondant : " Je veux bien un café, s'il vous plait. "
Puis, je le laissais nous servir et le remercier quand il m'apporte ma tasse. Le liquide était brûlant mais j'appréciais le goût amer. Puis, je m'adossais plus confortablement sur le siège ou je me trouvais et fixais alors l'homme. Je lui souris avant de me rappeler d'une chose fondamentale:

" Nous prenons le café comme si nous étions de vieux amis heureux de nous revoir. Mais je ne sais même pas comment quel est votre prénom! " disais je en émettant un petit rire. Je me présentais alors : " Je m'appelle Nayah. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Mar 22 Oct - 22:53

Le fait qu'elle renverse le cadre au sol n'était du en rien au manque d’inattention, mais c'était plus à mettre sous l'emprise de la stupéfaction. Elle était surprise de savoir qu'ils étaient sur le Titanic, elle qui avait survécu au naufrage, peut-être avait-elle quelque chose qui l'avait poussé à revenir ici, un peu comme un simple esprit ne pouvant pas quitter ce monde à cause d'une chose lui appartenant. Blake ne pouvait pas vraiment s'avancer sur ce sujet, mais le moins qu'il puisse faire était de la mettre à l'aise afin qu'elle ne sombre pas dans la dépression tout au long de sa seconde vie. Il ramassa les bouts de verres du cadres tel un gentleman ne prenant pas en compte son excuse qui n'avait pas lieu d’être pour lui. Il jeta ensuite les bouts de verres dans une poubelle n'oubliant pas au passage de regarder la photo sans que le mari de cette femme ne lui dise quelque chose. Étrange, pourtant il en connaissait un bon paquet sur le Titanic. Peut-être pourrais t-il partir à sa recherche, cela ferait surement plaisir à la jeune femme de retrouver son mari, il ne manqua pas de le lui proposer, mais la réaction le laissa perplexe, un peu comme s'il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Il resta figé alors qu'il comprenait petit à petit que ce n'était plus vraiment un couple à proprement parlé ou alors il y avait de gros problèmes entre eux.

- Ok, alors évitons de parler de ça, j'ai l'impression que ce n'est pas un sujet abordable pour le moment.

Voir même jamais. Les relations amoureuses peuvent se montrer assez délicates parfois et il savait de quoi il parlait, il suffisait de voir comment avait tourné sa relation avec Bella. Enfin, même lui n'avais pas envie de penser à ce moment de son passé, c'est pourquoi il changea rapidement de sujet en proposant au final un bon café chaud à la jeune femme. Il avait vu la petite théière en entrant, ça ne lui échappait pas ce genre de chose. Elle accepta et il se permit de faire comme chez soi en remplissant deux tasses avant de lui en ramener une et de m'asseoir à coté d'elle cette fois sur le bord du lit.

- Nayah, tres jolie prénom soit-dit en passant. Mais avant de vous en dire plus, j'aimerai que vous me tutoyez. Je préfère, ça me donne moins l'impression d’être au-dessus des autres.

Avait-il dit en souriant, il préférait être au même niveau que la personne en face et ne pas être mis à un niveau supérieur. Pour lui, il n'y avait plus de classe désormais, pas dans cette vie. Il but une petite gorgée du café avant de reprendre.

- Je suis Blake Lawton, ravi de faire ta connaissance.

Et oui, après tout il n'avait pas eu l'occasion de faire sa connaissance avant le naufrage, autant en profiter maintenant. Ceci-dit, il ne voulait pas déranger, c'est pourquoi il lui posa la question tout en secouant légèrement la tête dans un petit rictus amusé.

- Désolé, j'ai l'habitude de me croire chez moi sur ce bateau. Je ne veux pas déranger, si tu veux te reposer un peu dit le moi.

Une sale manie qu'il avait quand il faisait son rôle de garde. Enfin, pour l'instant elle ne lui disait rien et avant de parler de tout et de rien afin d'en savoir plus l'un sur l'autre vu qu'elle l'intriguait encore, Blake préférait attendre de voir si elle avait envie de se reposer un peu ou si ça ne la dérangeait pas qu'il reste un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Mer 23 Oct - 13:21

J'étais tellement gênée en réalisant ce qui m'arrivait soudainement. Pourquoi revenir sur le Titanic? J'avais été élevé dans la religion chrétienne, ou était le paradis et l'enfer? Était ce cette vision que la mort nous révélait? Je pensais pourtant voir le monde vu du ciel telle que ma mère me l'avait appris.

Je crois bien que je m'étais lourdement trompée. Et le fait de revoir Jules ici même me donnait l'impression de me retrouver en enfer. Oui, tout simplement. Je n'étais pas idiote et si ce que le garde me disait, mon mari était là depuis un an seulement, nous étions mariés, j'étais sa femme. A moins qu'avec un peu d'espoir, il avait pu rencontrer quelqu'un d'autre sur le bateau et je le lui souhaitais fortement. C'était un homme bon, je savais qu'il m'aimait... Mais ça n'avait jamais été tellement réciproque. Il avait eu un coup de foudre quand moi j'avais eu simplement de l'affection envers lui. De même, j'avais accepté de l'épouser uniquement pour satisfaire les besoins de mon père avide de voir sa fille mariée et casée avec un notable. Je n'ai pas de point négatif à énumérer envers Jules, il était gentil, il prenait tout le temps soin de moi. Mais si j'étais sa femme par notre alliance, je ne me considérais liée qu'à Camille. Maintenant, comment le lui dire? Toutes ces questions assaillaient mon esprit. Je regardais alors ce gentil garde et choisis de ne plus penser à cela, simplement de penser au moment présent. D'ailleurs, j'en profitais pour lui demander son prénom tout en me présentant.

Il me complimenta alors sur mon prénom. " C'est indonésien, je suis née la bas et j'ai vécu toute ma vie la bas. " lui disais je avec un grand sourire, fière de mes origines. C'est alors qu'il se présenta, il s'appelait Blake et proposa d'emblée que l'on se tutoie. C'était une personne simple, selon lui, il n'avait pas lieu de considérer les personnes à des niveaux différents. Ici, nous étions sur un même pied d'égalité. J'approuvais cette vision des choses, après tout, à quoi bon se prendre avec des pincettes lorsque nous étions tous égaux. Seul notre compte en banque différait mais j'étais certaine qu'ici, cela nous servirait plus à grand chose. Je lui souris et lui répondis:
" J'apprécie votre... Ta vision des choses, Blake. " lui disais je avant de boire une gorgée de mon café, puis je le regardais : " Cela me rappele mon regretté Camille. Il avait la même vision des choses que toi. Pourquoi se prendre avec des pincettes, nous étions pareils! " disais je en me rappelant ces moments avec celui qui partagea ma vie durant de nombreuses années. " Quand je l'ai rencontré, il me courtisait mais je refusais ces avances... Bon sang, j'étais mariée à Jules, je ne pouvais lui faire ça, j'avais eu son enfant! Et pourtant, Camille était là à vouloir que je trahisse la mémoire de Jules. Je lui avais répondu que nous étions même pas de la même classe sociale. Et là... disais je dans un murmure songeant à ces instants, précieux à ma mémoire, si heureux. J'avais envie de les partager avec Blake. Je ne saurais dire quoi pourquoi, il m'inspirait sans doute confiance. J'enchaînais alors : " Et là... Il m'avait déclaré que nous étions pareils. Je me souviendrais toujours. Il toucha mon nez en me disant que nous avions le même nez! " disais je en me le touchant  du bout des doigts, tandis que je reposais ma tasse. Puis, je touchais mes deux oreilles avec mes mains: " Il m'avait également dit que nous avions les mêmes petites oreilles en me les touchant également. "

Puis, je laissais mes mains tomber sur mon ventre et disais alors, nostalgique : [/color]" Ça a duré ainsi toute ma vie. Voilà, pourquoi je ne veux pas revoir mon mari pour l'instant.. Ce serait bien trop douloureux pour lui. "[/color] ajoutais je en soupirant.

Peut être Blake crut voir une lueur de fatigue dans mes yeux alors il proposa de me laisser me reposer. C'était presque instantané que je refusais :

" Non.. Non, tu ne me déranges pas Blake! Bien entendu, si tu souhaites partir, tu peux. " disais en souriant et en renchérissant: " Pour ma part, j'apprécie que tu te soucies des gens comme tu fais, c'est admirable. Tu peux rester autant que tu le souhaites. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Mer 23 Oct - 14:23

Un prénom ayant une consonance indonésienne. Il n'avait jamais eu l'occasion de visiter l’Indonésie, mais si toute les femmes ressemblaient à Nayah, alors il regrettait de ne pas y avoir été. Lui qui était d'origine américaine, il pouvait en dire autant, les femme là-haut sont sublimes, mais ayant vécu en France des son plus jeune age, il n'eut l'occasion de voir apparaître des visages américains à tout les coins des rues. Et puis bon, avec la vie qu'il avait eu, il n'avait pas que ça en tête autrefois, mais plus de sa propre liberté sans avoir quelqu'un derrière lui. En tout cas, il était content de connaitre quelqu'un issue d'un pays aussi exotique que l'Indonésie. Mais avant de continuer plus loin après les présentations, Blake précisa une chose qu'il disait d'ailleurs à plusieurs passagers en voyant qu'il pouvait se permettre de rester des heures à parler, se tutoyer. Bien sur qu'il aime être mis en avant, comme tout homme ayant un sex-appeal élevé, mais cela ne devait pas tacher son intégrité, il restait soi-même quelque soit la situation, il ne changerait pas pour quelqu'un. Donc autant oublier les bases d'avant ou le vouvoiement était de mise entre les différentes classes. Chose qu'elle fit tout en lui disant qu'elle appréciait sa vision de voir les choses vu que sa lui rappelait un certain Camille. Il bu une gorgée de café tout en écoutant la suite de ses paroles quand elle se remémora à haute-voix quelques pensées concernant Camille.

Blake pouvait voir dans les paroles de Nayah que ce fameux Camille avait une place énormément important dans le cœur de la demoiselle. Qui était-il pour elle ? Réellement ? Il ne pouvait pas dire quoi que ce soit vu qu'il ne le connaissait pas. Il aurait pu croire qu'il avait en face de lui une petite gamine ayant trouvé son premier amour en la présence de Camille, comme si ce dernier l'avait marqué. Une chose qui fit baisser le regard de Blake quelques secondes, il n'avait pas eu la chance d'avoir une telle relation, de telle sentiment. Avec Bella ce fut fort bien sur, mais pas assez pour que ça dure, enfin il n'avait pas eu de chance à nouveau, donc ça ne changeait pas grand chose à se façon de voir les choses.

- Vu la façon dont tu parle de lui, je suis persuadé que c'est un homme bon. Camille était-il sur ce bateau ?

S'il était sur ce bateau, autant qu'elle fonce pour le retrouver au plus vite. Il bu une nouvelle gorgée du café avant de reprendre après avoir avalé la substance chaude qui lui faisait un bien fou.

- A mon avis, maintenant que tu es ici et s'il est ici également, je te conseillerai de le chercher et de le retrouver. Faut se jeter à l'eau et tenter de vivre autrement, c'est une nouvelle vie qui commence.

Avait-il dit avec le sourire et une touche d'enthousiasme. Il aimait cette nouvelle vie même si peu de personne partageait cette idée. Il n'avait plus de souffrance, ou du moins tout avait été vidé avec le naufrage, il avait recommencé à zéro et il ne pouvait pas espérait mieux. Vu tout les problèmes qu'il avait eu, être à nouveau détendu et zen, ça ne pouvait que lui faire du bien. Peut-être Nayah partageait-elle également son opinion ?

- Disons que j'agis ainsi envers les autres ou plutôt envers ceux qui le méritent afin de montrer qu'il y a encore de bonne personne en ce monde.

Il bu une nouvelle gorgée du café et termina la tasse assez rapidement au final, il ne s'en était pas vraiment rendu compte pour le coup. Il baissa son regard pour y regarder le fond tout en serrant la tasse entre ses mains.

- Une chance que nous n'avons pas tous eu.

Il faisait allusion à lui bien évidemment, mais pas ouvertement pour ne pas se centrer sur son passé, des souvenirs assez douloureux pourraient revenir au galop. Son regard avait quelque peu changer en celui d'un homme disons perdu, attristé par les souvenirs. Mais ne voulant pas paraître sous son plus mauvais jour, chose qu'il n'avait pas l'habitude de montrer vu qu'il gardait tout pour lui. D'un coté à qui pouvait-il tout raconter ? Jack ? Il était la seule personne en tête de liste pour le savoir. Peut-être un jour qui sait, mais il n'était pas vraiment encore prêt. Il releva son regard et eut un sourire tentant de dissimuler sa peine intérieur.

- Mais ça fait partie de mon métier, m'assurer que les voyageurs vont bien, ect...

Pas comme la fois ou il avait échoué et n'avait pas réussi à sauver certaines personnes du naufrage, un souvenir qui le hantait également depuis un moment.

- Je suis bien content d’être monté seul sur ce bateau. Autrefois, avant que je ne devienne garde, j'avais rencontré une femme, un peu comme toi en ce moment, perdue, douce, gentille, mais torturé par des souvenirs douloureux. C'est à partir de ce moment que je suis devenue ce que je suis aujourd'hui. Malheureusement, ça avait mal tourné, elle en avait décidé autrement, était-ce un signe ?

Peut-être qu'il lui en voulait encore et avait la rancune tenace, mais il était bien content qu'elle ne soit pas monté en même temps que lui sur le bateau.

- C'est pour ça que je profite pleinement de cette deuxième vie. Tu devrais en faire autant.

Il se leva doucement, mais une douleur le prit au niveau de son épaule, la cicatrice, ça lui refaisait mal. Il poussa un petit juron se voulant discret, mais vu la grimace qu'il avait fait, il doutait que ça avait été passé inaperçu. Il se passa la main sur l'épaule assez rapidement le temps de toucher sa cicatrice avant de se diriger vers la petite table pour se resservir un café. Il était tellement bon qu'il ne pouvait pas s'en empêcher. Malgré la douleur il essaya de revenir sur terre.

- Tiens dit moi, que faisait-tu avant ? Comme métier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   Lun 28 Oct - 23:37

La panique de mes premiers instants sur le bateau s'était évaporée pour laisser place à de l'interrogation et puis, il y avait ce moment partagé avec Blake qui me confortait et me remontait le moral. Nous parlions comme si nous étions de vieux amis heureux de se revoir autour de ce café fort et amer mais qui rappelait que la réalité n'était pas aussi rose que l'on pouvait le croire. Pourtant, les souvenirs racontés au garde m'apportait une part de bonheur que je ne pouvais puiser que dans ce passé heureux. Je me sentais mal à l'aise quand je songeais à ce qui m'attendait sur le bateau. J'avais bien de mauvais pressentiments. Heureusement que le souvenir de Camille et de son jeu de séduction me faisait oublier passagèrement cette inquiétude me dévorant les entrailles. D'ailleurs, Blake crut un instant que mon bien aimé se trouvait sur le bateau et qu'il fallait que je le retrouve. Peut être ressentais je dans sa voix une envie de vivre un amour tel que je l'avais vaincu. Je lui souris en lui répondant:
" Malheureusement, si tu me dis que seuls les personnes ayant embarqué sur le Titanic peuvent revenir alors je sais que Camille n'est pas ici. Je l'ai connu quand je suis revenue en Indonésie après le naufrage... " disais-je avec une pointe d'amertume et de regret résonnant dans ma voix. " Il est certain que je me serais précipitée à sa rencontre si j'avais su qu'il était ici... "
Ô comme j'aurais tant aimé qu'il puisse être ici, vieillir à deux avait été magnifique mais l'idée de revivre notre couple en tant que "jeune" me donnait bien envie de revivre nos instants passés. Malheureusement, c'était impossible et c'est pourquoi j'avais laissé ce sujet de côté préférant vanter la gentillesse de Blake. En plus de cette belle qualité, il était incroyablement dévoué et modeste quoi qu'il semblait souffrir d'un ... Échec? Oui, je pense que cela devait être cela. Son visage s'était assombri voir attristé. Je ne pus que poser ma main sur son bras et le regardait, une lueur d'inquiétude passant dans mes yeux.

" Blake... Que veux tu dire par là? Parle moi de ce qui te tracasse.. "
Je ne sais s'il m'avait entendu car j'avais murmuré ma phrase d'une voix réconfortante, comme celle que les mères utilisaient pour bercer leurs enfants. Probablement qu'il avait besoin de parler car il me raconta sa vie: il était venu seul mais avait rencontré auparavant une femme qu'il avait par la suite retrouvé sur le bateau. Il avait vécu une histoire qui s'était soldé par un échec. Sans doute en gardait-il encore des séquelles? On n'oubliait pas les personnes qu'on avait pu aimer et encore moins quand l'amour était encore présent? L'aimait-il toujours?
Je ne pus que lui répondre avec un doux sourire: " Blake... Si jamais tu la revois et que tu réalises que les sentiments sont toujours là.... Alors il faut que tu la rejoignes, il faut que tu puisses reconquérir son cœur. Rien n'est plus beau que de vivre avec l'être aimé. " disais je en me redressant. Je m'appuyais sur le dossier du fauteuil tout en rompant le contact établi de par ma main sur son bras.
Probablement qu'il était encore perturbé de cette histoire. Il se leva sans doute réfléchissant à mes paroles, je n'en savais rien. Il se prit une nouvelle tasse de café et avoua qu'il profitait pleinement de cette vie qu'il lui était offerte. Était-ce en relation avec ce que je venais de lui dire? Avait-il déjà pris contact avec elle? Quoi qu'il en soit, il me répondit qu'il profitait de la vie puisqu'elle lui était offerte une deuxième fois. Je le regardais le comprenant quelque part. Mais je n'étais pas certaine que de mon côté cette nouvelle vie soit un cadeau. Après tout, je ne savais ce qu'il m'attendrait et j'avouais que cela me faisait bien peur.

" Tout dépend comment nous sommes morts. Je pense que pour chacun de nous, le Titanic a réservé son lot de bonnes comme de mauvaises choses. " disais je d'un air air songeur. " Tu as la possibilité de changer une partie de ton passé et peut être de renouer les liens avec cette femme: c'est une aubaine pour toi et j'espère que cela te réussira et te rendra heureux. " Je terminais le reste de café d'un trait avant de le regarder à nouveau et d'ajouter : " Je ne crois pas que ma deuxième "naissance" va me rendre heureuse, bien au contraire, je n'ai plus rien en commun avec mon mari, comment pourra t-il le comprendre? "

Je serrais ma tasse sentant l'anxiété ressurgir, puis, j'ajoutais : " Pour répondre à ta question, j'ai hérité en tant que veuve, de la société de Jules. C'était une société dans le pétrole, rien de bien intéressant. " disais je en soupirant. " La seule chose qui me satisfera sera de lui dire que sa société n'a jamais coulé... "
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Le réveil - Blake & Nayah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le réveil - Blake & Nayah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Demeure d'Anita Blake
» Honor's Veil : les phoenix !
» F.T. d'Alexander Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-