AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Jeu 25 Avr - 20:31



Les enfants c'est la vie.


Mise en situation ♣ Une belle après-midi s'annonce à nouveau sur le Titanic, les adultes se promènent sur les différents ponts, les enfants jouent, sauf la petite Edwige qui vient tout juste de casser sa toupie. La pauvre enfant essaye tant bien que mal de la réparer, mais voilà, elle n'y arrive pas, elle persévère encore et toujours, jusqu'à ce que le sombre Marcus Cream arrive. Que veut-il à cette enfant? Lui le psychopathe, ne tremble pas Edwige, le grand méchant loup ne peut pas mordre en public.

Edwige ♣ Tu étais sur le pont pour jouer avec une toute nouvelle toupie que tu as trouvé à bord, jusqu'à ce qu'elle se casse et que tu tentes de la réparer. Tu es triste et comme c'est ton seul jouet, tu aimerais vraiment la réparer.
Marcus ♣ Tu étais sur le pont pour te promener et voir si tes chères Elisabeth et Scarlett étaient dans les parages. Tu t'ennuyais jusqu'à ce que tu vis cette enfant, qui te rappelle tellement toi quand tu étais jeune. Que vas-tu lui faire? A toi de nous le dire.

Il n'y a pas d'ordre de passage pour ce tour et la Comtesse n'a toujours pas fait son apparition.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Ven 26 Avr - 13:22

.

"Oh, comme s'est joli !"

La phrase s'était échappée des lèvres de la fillette sans qu'elle n'ait pu la retenir. D'ailleurs, même si elle l'avait pu, elle n'avait pas eu l'intention de la retenir. Edwige venait de trouver, dans les cales du bateau, une ravissante petite toupie de bois coloré, apparament neuve, ou tout comme, et qui avait sans doute appartenu à un enfant d'origine aisée, car la petite irlandaise savait pertinemment que jamais ses parents à elle n'auraient pu lui offrir de tels jouets. Pourtant, elle aurait aimé.

Mais à présent, cette toupie n'appartenait à personne d'autre qu'elle même, puisqu'elle l'avait récupérée. Fière de sa trouvaille, elle sortit sur le pont. Il faisait beau, dehors, comme tous les jours depuis un an. Un instant, la fillette contempla la mer si calme et se souvint des eaux glacées de l'océan qui se heurtaient avec virulence sur les falaises abruptes d'Irlande. Elle était déchaînée, alors. Edwige était habituée à voir la mer, mais pas à voir une mer calme. les eaux qui ceinturaient son île natale n'étaient jamais calmes.

Edwige s'arracha à la contemplation de la mer pour mieux s'accroupir et jouer avec sa nouvelle toupie. Ainsi qu'elle l'avait fait autrefois, dans les rues de Cork, elle saisit le petit objet entre ses doigts et le fit tourner. Cela fonctionna du premier coup, et la petite éclata de rire. Comme elle était jolie, sa toupie ! Elle recommença une fois, deux, trois, dix fois, riait aux éclats alors que le jouet coloré tourbillonnait sans relâche sur le sol du pont des troisièmes classes.

Et puis... Et puis la toupie heurta le mur, tomba au sol et le bâton métallique qui servait à la faire tourner se dévissa.

"Non !"

A nouveau, Edwige avait laissé s'échapper son cri. Elle s'empara de l'objet, s'assit en tailleur à même le sol et entreprit de le revisser, mais sans succès. Il semblait que sa jolie toupie s'était définitivement cassée. Acharnée, Edwige vissa et vissa encore, mais ses petits doigts agiles n'avaient aucune connaissance de la façon dont on réparait les toupies. Si son père avait été là, il l'aurait su, lui ! Son père savait tout réparer ! Mais il n'était pas là, il avait rejoint le Ciel un an plus tôt.

Toujours penchée sur sa toupie, la petite irlandaise tentait tant bien que mal de réparer son précieux jouet.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Sam 27 Avr - 22:43

    C'était une belle après-midi qui s'annonçait sur le navire, du moins en apparence. Il faisait beau comme presque toujours depuis notre retour. C'était quelques choses que je n'avais jamais véritablement chercher à comprendre à vrai dire. Il faisait beau, c'était tant mieux pour tout le monde, le soleil donne un bon morale, surtout dans la situation où nous étions. Aujourd'hui, je n'avais aucune envie particulière, pas de meurtre, ni de charme à faire auprès de la gente féminine. Je ne voulais embêter personne, mais en retour je ne voulais pas qu'on vienne me contrarier. J'étais d'un calme olympien dans ma petite cabine. J'avais décidé de sortir pour me promener tranquille sur le Pont D, dans notre espace qui était ouvert pour les 3èmes classes. Il m'arrivait souvent d'aller plus haut mais je n'avais pas spécialement envie de croiser des riches qui s'amusaient à nous abaisser, nous les pauvres. Enfin, tous n'agissaient pas de la sorte mais les clivages étaient encore présents parfois, comme lors de notre dernière sortie au Casino. Les 1ères classes, enfin quelques uns auraient préférés que les autres classes ne soient pas conviée pour jouer au poker. Je m'étais d'ailleurs bien amusé à cette table, entre le jeu, Scarlett et Elisabeth. Je ne sais pas pourquoi, mais je les aimais bien ces deux jeunes femmes dans un sens différent l'une de l'autre. Avec la première nous jouions à un jeu morbide, à celui qui tuerait l'autre. Le jeu était aussi morbide avec Elisabeth, mais ce n'était pas pareil. Alors que je me promenais à présent dans l'espace ouvert des 3èmes classes, je vis la petite jeune fille qui nous avait observer à notre table de poker. Je ne sais pas pourquoi mais je l'aimais bien cette petite. Elle avait une bonne tête, comme si elle pouvait devenir une sorte de petite soeur ou une fille même si mes instincts paternels étaient pour ainsi dire inexistants. Elle jouait avec une petite toupie et elle avait l'air de bien s'amuser lorsque le jouet toucha un mur et sembla se casser. Elle poussa un petit cri de déception. Elle s'assit alors sur le sol pour essayer de réparer l'objet mais elle ne semblait pas y arriver. Je n'avais aucune connaissance à ce niveau mais je pouvais essayé de regarder.

    " Salut petite ! Tu permets que j'essaye de regarder ta toupie ? "

    Avant de lui prendre le jouet des mains, je la laissais me dire si oui ou non, elle me permettait de le prendre. Je me mettais à sa hauteur ou presque puisque je pliais les genoux simplement pour paraître moins grand. Les jeunes préfèrent en général qu'on ne les prennent pas de haut.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Dim 28 Avr - 13:30



Les enfants.


La Comtesse débarque ♣ Assise sur un banc, profitant du soleil et d'une après-midi tranquille, la Comtesse observait le monde qui passé devant elle, tout en pensant à sa longue vie. Elle en avait vu des choses et mourir ne l'avait pas gêné, même si c'était dans de grandes souffrances. Son regard fut alerté par une petite fille qui jouait à la toupie à quelques mètres d'elle. Elle se mit à sourire en repensant aux nombreuses fois qu'elle avait joué avec une toupie. Elle était si mignonne! La Comtesse observa la scène et vit l'enfant casser sa toupie et être secourut par un homme qu'elle prit pour être son père. De son banc, elle alerta l'homme.

"Votre fille est vraiment mignonne jeune homme. Si vous voulez un conseil, ces jouets sont capricieux, il faut les revisser délicatement."

Edwige & Marcus ♣ Comment allez-vous réagir en entendant la Comtesse vous prendre pour père et fille? Marcus cas-tu réparer la toupie d'Edwige?

Pour ce tour, vous pouvez faire autant de réponse que vous voudrez, la Comtesse reviendra bientôt à vous.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Dim 28 Avr - 15:21

.

Toujours penchée sur son jouet, Edwige o'Connor ne faisait pas grand-cas du monde autour d'elle.

"Aller, répare toi, s'il te plait... Répare toi, toupie..."

Elle murmurait comme si cela pouvait servir à quelque chose, sans toutefois cesser ses tentatives pour réparer le petit objet. Vaines tentatives : capricieuse, la toupie n'arrêtait pas de lui glisser des doigts, et ce en dépit des efforts et protestations de la fillette.

" - Mais c'est pas vrai ! Elle va se réparer, à la fin ?
- Salut petite ! Tu permets que j'essaye de regarder ta toupie ?"


Ne s'attendant pas à ce qu'on lui adresse la parole, Edwige sursauta avant de se tourner vers là d'où venait la voix. Un homme se tenait debout près d'elle, avant de plier les genoux pour ce mettre à sa hauteur.

"Je veux bien, oui, merci... Je viens juste de la trouver, mais elle est rentrée dans le mur et j'ai beau essayer, je n'arrive pas à la revisser..."

Elle tendit son jouet à l'homme, et en profita pour regarder son visage. Elle l'avait déjà vu ! Elle ignorait son nom et son prénom, mais il voyageait en troisième classe et avait joué au poker pendant la réception au Grand Salon. Edwige ne se souvenait pas lui avoir adressé la parole, cependant il ne s'était jamais montré méchant avec elle. Peut-être pouvait-il l'aider à réparer sa toupie ?

Toute à sa toupie, la fillette n'avait pas prêté attention à la vieille dame qui l'observait, assise sur le banc le plus proche. Du moins, jusqu'à ce que celle-ci ouvre la bouche.

"Votre fille est vraiment mignonne jeune homme. Si vous voulez un conseil, ces jouets sont capricieux, il faut les revisser délicatement."

Edwige se redressa et sourit à la dame avant de se tourner vers l'homme, puis de nouveau vers la dame.

"Merci, madame, mais monsieur n'est pas mon papa." A nouveau, elle se tourna vers l'homme : "vous croyez que ça peut marcher, si on revisse délicatement ? J'ai essayé mais je crois que je ne suis pas très douée..."

Enfin, elle se tourna vers la dame. Une première classe, assurément, Edwige aurait pu le dire rien que par son allure.

"Vous avez raison, madame, les jouets sont capricieux ; celui-ci surtout. Ça doit faire cinq bonnes minutes que j'essaye de le réparer. Et je m'en suis à peine servie ! Je viens juste de le trouver !"

La petite irlandaise eut une moue triste. Mais peut-être le monsieur savait-il quoi faire ?


Dernière édition par Edwige o'Connor le Sam 11 Mai - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Ven 3 Mai - 16:02

    La petite était en peine en face de son jouet qui ne semblait pas vouloir se réparer, et c'était bien dommage. Elle lui parlait comme à un humain, comme si le jouet allait pouvoir se réparer tout seul, mais ce ne serait pas le cas avant le lendemain si elle avait de la chance. En effet, il y avait de nombreuses choses qui revenaient à leur état d'origine le lendemain. J'avais pu constater ceci sur ma propre personne quand Scarlett m'avait pour ainsi dire tuer une deuxième fois. Je m'étais réveillé le lendemain en sueur comme si j'avais vécu un mauvais rêve. Alors que la jeune fille pestait toujours contre son jouet, je venais la trouver pour lui proposer mon aide. Je lui avais fait peur apparemment la pauvre, elle ne devait pas avoir l'habitude qu'on lui accorde un peu d'attention sans doute. Elle devait passé inaperçue pour beaucoup de personnes, une enfant qui joue seul c'est tellement banale qu'on n'y fait plus attention et c'est bien triste, surtout lorsque la jeune fille est véritablement seule, que ces parents ne sont pas revenus sur le Titanic, si elle était venue avec elle évidemment, car peut être qu'elle était venue avec des amis ou un peu de famille, des oncles, peut être pas ces parents qu'elle allait rejoindre de l'autre côté de l'Atlantique. Je ne la connaissais pas, donc je ne pouvais pas trop dire. En tout cas, elle voulut bien de mon aide comme je m'y attendais. Elle venait donc de la trouver mais elle était allé contre un mur et depuis ce choc, elle ne fonctionnait plus. Je n'étais pas forcément très habile pour ce genre de choses. Puis, madame la Comtesse qui était assise non loin de là sur un banc ouvrit la bouche pour dire des sottises comme souvent. Qu'est ce que la première classe faisait ici ? Je ne saurais le dire mais finalement ces propos n'étaient pas si illogiques que ça au vue de la situation. Elle m'avait prit pour le père de la petite alors qu'elle devait bien se douter que ce n'était nullement le cas, mais je ne relevais pas la méprise car la petite s'en chargea pour moi. J'essayais donc de revisser la toupie de façon lente et méthodique, comme si je tordais le coup à une pauvre jeune femme. La petite ne savait assurément pas à qui elle s'adressait mais je la laissais parler avec la vieille dame.

    " Je vais essayé, nous verrons bien. "

    Je ne lui en disais pas plus, la laissant commenter les propos de la Comtesse. Je revissais donc lentement, et cela sembla fonctionner. Je m'étais bien concentré sur le vis afin que la toupie joue vraiment le rôle d'une toupie.

    " Tiens essaye là maintenant. Je ne sais pas si cela va tenir longtemps, mais si ce n'est pas le cas, je te trouverais une autre toupie, je sais où je peux en trouver. "

    Oui, si elle avait trouvé cette toupie dans les cales, il y en avait assurément d'autres, c'était l'évidence même. J'avais pris le temps d'explorer les cales à la recherche de jouets pour m'amuser avec ma grande amie Scarlett, et il y avait des mines de trésors au fond de ce navire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Dim 12 Mai - 13:08



Les enfants.


La Comtesse débarque ♣ La Comtesse fit la sourde oreille quand la petite lui avoua que l'homme qui se nommait Marcus Cream n'était pas son papa. Elle approuva quand la demoiselle lui demanda s'il fallait serrer délicatement la vis et regarda l'homme réparer l'objet.

"Ces toupies de luxe sont vraiment fragiles, il faut faire attention, elles sont jolies, mais pas pratique. J'avais la même, mais c'était il y a très longtemps, mon père devait toujours m'en acheter, puisqu'elles ne cessaient de se casser."

Nostalgique la Comtesse ne semblait pas être prête à partir et à quitter ce joli duo. Elle regardait surtout la petite fille qui lui rappelait ses enfants et ses petits enfants. Désormais, leurs vies continuaient sans elle et ses précieux conseils. La Comtesse se dirigea vers Marcus toute souriante.

"Les enfants ne sont-ils pas les plus belles choses de ce monde, vous avez bien de la chance d'avoir une petite fille si mignonne, monsieur Cream. Prenez en grand soin."

Edwige & Marcus ♣ Comment allez-vous réagir face à cette Comtesse qui s'obstine à faire la sourde oreille et à vous prendre pour un père et une fille? Ca c'est à vous de nous le dire.

Pour ce deuxième tour, vous pouvez faire autant de réponse que vous voudrez, la Comtesse reviendra bientôt à vous.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Lun 27 Mai - 10:41

Edwige observait avec la plus grande attention les gestes de l'homme alors que celui-ci méthodique, précis et parfaitement maître de lui, revissait lentement l'objet. C'était étonnant que la vieille dame - la Comtesse, disaient certains - les aient crus père et fille. Elle ne le connaissait que de vue, et il avait vingt ans, vingt et un tout au plus, alors qu'elle-même en avait dix. Et ils ne se ressemblaient pas.

Tout au long de sa courte vie, Edwige avait entendu dire qu'elle ressemblait à son père Sean, avec ses cheveux bruns en bataille et ses yeux entre le brun et le vert. Elle se souvenait parfaitement du visage de son père, mais depuis le temps, avait presque oublié celui de sa mère. Seuls lui restaient les souvenirs de sa voix, sa belle voix mélodieuse et profonde, qu'elle prenait pour lui raconter ses vieilles légendes gaéliques qui se transmettaient par voie orale, à défaut d'être jamais écrits.

Ils lui manquaient, ses deux parents. Certes, elle était heureuse à bord, certes elle avait Aidan, mais ce n'était pas pareil. Elle s'était liée d'amitié avec certains, s'était trouvé un protecteur en la personne d'Elliott Smith et une mère de coeur en Elisabeth Cavendish. Mais personne ne remplacerait jamais ses parents véritables. Les retrouverait-elle jamais ?

" - Tiens essaye là maintenant. Je ne sais pas si cela va tenir longtemps, mais si ce n'est pas le cas, je te trouverais une autre toupie, je sais où je peux en trouver.
- Merci ! "
S'exclama la fillette en prenant le petit objet dans ses mains en coupe, avant de lever à nouveau les yeux vers l'homme. "C'est vrai, vous savez où il y en a d'autres ? J'ai trouvé celle-là dans les cales, vous pensez qu'il puisse y en avoir encore ?"

Pendant que la Comtesse parlait des jouets et du fait que son père devait sans cesse lui en acheter de nouvelles, Edwige n'écoutait qu'à moitié. Elle s'était acroupie à nouveau et fit tourner la toupie.

"Ca marche ! Elle marche !"

Elle éclata de rire avant de tourner un visage rayonnant vers l'homme qui avait réparé son jouet.

" - Merci, monsieur. Vous voyez, elle fonctionne à nouveau !
- Les enfants ne sont-ils pas les plus belles choses de ce monde, vous avez bien de la chance d'avoir une petite fille si mignonne, monsieur Cream. Prenez en grand soin."


Edwige fronça les sourcils lorsqu'à nouveau, la Comtesse les prit pour père et fille. Cependant, c'est à l'homme qu'elle s'adressa en premier.

"Tiens, votre nom est monsieur Cream ? Je ne le savais pas. Quel est votre prénom ? Le mien est Edwige. Je m'apelle Edwige o'Connor." Elle se tourna finalement vers la Comtesse. "Mon père s'apellait Sean o'Connor, madame. Monsieur Cream n'est pas mon papa, c'est un ami !"




Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Jeu 30 Mai - 23:37

    La Comtesse nous raconta alors son expérience, cela sentait vraiment le vécu, elle semblait bien aimer ces petites toupies de luxe qui étaient selon ces propos bien fragile. Son père avait les moyens de lui en acheter de nombreuses, il ne semblait même pas faire attention à les réparer, du gaspillage en somme mais quand on a les moyens, on ne s'embête pas à réparer les choses, même si elles sont fragiles, on les remplace. J'essayais donc de revisser l'objet comme on nous l'avait conseillé, je savais faire preuve de minutie quand il le fallait comme pour faire vriller la tête de belle jeune femme d'un quart de tour. Je lui disais donc d'essayer à présent sa toupie et que le cas échéant, si jamais elle se cassait à nouveau, je saurais en trouver. Elle me remercia sincèrement. Elle me demanda alors s'il pouvait y avoir d'autres toupies dans les cales.

    " Oui, je pense qu'il y en a d'autres là-bas. J'ai déjà trouver de nombreuses choses dans les cales, nul doute qu'il y a d'autres toupies, mais essaye là à nouveau en attendant que je t'en trouve une nouvelle. "

    La comtesse nous racontait donc son histoire pendant que la petite faisait fonctionner sa toupie et qu'elle était heureuse que celle-ci fonctionne même si elle restait fragile, il ne faudrait pas la faire foncer dans un mur, ce serait tellement dommage. Je n'avais pas eu la chance d'avoir ce genre de jouet dans mon enfance, du coup, j'étais presque aussi émerveillée qu'elle de voir cette toupie tourner comme ça. Je souriais, j'étais content que son jouet fonctionne à nouveau. Un sourire d'enfant faut tellement de choses. Elle me remercia une nouvelle fois, avant que la Comtesse ne me dit que j'étais son père. Cela me faisait sourire, mais je ne voulais pas contredire la vieille dame. Si elle voulait penser ainsi, elle le pouvait. La petite était étonné de mon nom qu'elle ne connaissait donc pas. Elle se présenta à moi comme étant Edwige o'Connor donc.

    " Et bien moi je m'appelle Marcus Cream, enchanté de faire ta connaissance Edwige. "

    Puis elle se tourna vers la Comtesse pour lui répéter que je n'étais pas son père et que le sien s'appelait donc Sean o'Connor. Elle utilisait le passé, ce n'était pas très bon signe, son père était-il mort ? Ou au contraire, avait-il survécu au naufrage ? Je ne savais pas du tout, et je préférais ne pas m'aventurer sur ce terrain glissant. Elle dit alors à la Comtesse que j'étais un ami, ce qui me fit sourire. Avec les jeunes enfants, on devient très vite un ami, mais l'inverse est vrai, ils peuvent nous détester si rapidement. Je ne savais pas si la Comtesse comptait rester là, où il elle irait voir plus loin mais si elle réagissait encore, je dirais à Edwige de la laisser penser ce qu'elle voulait, je savais très bien que je n'étais pas son père après tout et puis, elle ne me considérerait jamais comme tel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   Dim 9 Juin - 12:52



Les enfants.


La Comtesse débarque ♣ Ahh les enfants sont les plus belles choses en ce monde et cette petite fille est vraiment ravissante. Dommage que l'homme à ses côtés ne soit pas son père, il formerait un beau duo. La toupie fut vite réparée, la petite fille allait enfin pouvoir rejouer avec. Le père de la petite s'appelait Sean, mais il ne devait probablement pas être à bord, cela devait être triste d'être orpheline sur un navire comme celui-ci.

"Votre père devait sûrement être quelqu'un d'admirable pour avoir fait une si jolie petite fille." Puis elle se tourna vers l'homme. " Avez-vous des enfants, vous devez être un père formidable!"

Edwige & Marcus ♣ Marcus j'adore t'embêter. Alors comment la suite va-t-elle se dérouler?

Pour ce tour, vous pouvez faire autant de réponse que vous voudrez, la Comtesse reviendra bientôt à vous.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."   

Revenir en haut Aller en bas
 

EDWIGE & MARCUS ♣ "Les enfants c'est la vie."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les p'tits n'enfants c'est pas toujours gentils pv Edwige
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-