AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Charles John Wellington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Charles John Wellington   Jeu 21 Mar - 16:57

Journal de Charles J. Wellington



Introduction

Cher journal… « cher journal » n’est-ce pas trop intime? Bête que je suis! J’écris un journal intime…alors, par où commencer? Je ne sais pas quelle date nous sommes, mais je sais une chose avec certitude; je suis mort. Ouf, écrire ce mot me fait une sensation si étrange. J’écris, je tiens présentement une plume dans ma main. Je touche le papier, je sens même son odeur et celle de l’encre dessus. J’ai mal au dos et mon cœur bat...du moins, il me donne l’impression de battre…et pourtant…oui je suis mort. Je me souviens qu’enfant, j’écrivais beaucoup, mais, de ma vie, je n’ai jamais tenu de journal intime. Il faut bien commencer une fois dans la mort. Mort…j’ai l’impression que le fait d’écrire de plus en plus souvent ce mot est libérateur, voir thérapeutique.

Hier, si c’était bel et bien hier, j’étais vieux et je vivais seul dans un appartement que je partageais avec les cafards et les rats. C’était mon anniversaire et comme à chaque année depuis le 18 mars 1913, j’avais acheté un petit gâteau et une bougie et j’avais monté la table pour quatre personnes. Devant moi, j’avais placé cette vieille alliance que je gardais toujours avec moi depuis que je l’avais rencontré…Mary-Ann…J’étais si jeune et amoureux que dès que nos regards s’étaient croisé, j’avais couru dans une bijouterie et avait choisi la plus belle alliance. Je ne lui avais jamais donné…oh! Je le souhaitais, mais ma situation s’est dégradé et je n’avais plus rien à offrir à cette femme magnifique…à l’exception de cette bague…De chaque côté de moi, à ma table, n’ayant aucun objet représentant mes enfants, j’avais écrit leur prénom sur un bout de papier. Cette vie de famille que j’avais lâchement abandonné, dès que j’avais appris que je l’avais perdu à jamais, était devenu si importante à mes yeux…mais il était trop tard…Je trouve difficile d'écrire cela car il n’y a pas de mots assez puissant pour décrire ce que je récent en repensant à eux…Mary-Ann et les enfants…

Ce 18 mars 1925, le jour de mes 58 ans, j’allais mourir. Le passé que j’avais fui toute ma vie et à cause duquel je n’avais jamais réellement vécu allait frapper à ma porte ce soir-là…Plutôt, allait défoncer ma porte…Maintenant que j’y pense! J’ai fait un vœu en soufflant la bougie et je suis maintenant sur le Titanic alors…ne nous emportons pas, ne mélangent pas les choses. Comme je disais (écrivais), l’homme qui avait pénétré dans mon appartement, je ne le connaissais pas. Il était beaucoup trop jeune. Tout s’est passé si vite par la suite. J’avais peur, j’étais vieux et savais mon heure venue. Pourtant, je me suis sauvé. Je suis sortie par la seule fenêtre de mon appartement. Celle-ci menait sur une échelle que je ne me souviens même pas avoir descendu, mais que j’ai dû prendre puisque j’étais dans la ruelle en bas quelques instants plus tard. Malheureusement pour moi, l’homme n’était pas venu seul et l’un de ses camarades m’attendait dans la ruelle. C’est ce dernier qui me tua, je le sais. Lui je le connaissais, Big Jack était son surnom. Le temps ne l’avait pas épargné non plus, mais, alors que je tenais à peine sur mes jambes, lui se tenait fièrement devant moi.

« Charly, regarde-toi! »

Je voulais parler, mais aucun son de sortait de ma bouche, j’étais à bout de souffle. Big Jack leva un revolver vers moi. Nous nous sommes regardé. Je tremblais et au moment où il posa le canon de l’arme sur ma tempe, il me dit : « Désolé. »

C’est ici, dans cette cabine du Titanic que je me suis éveillé ce matin. La mer est sombre derrière le hublot, nous devons être déjà le soir. J’ai passé la journée dans ma cabine…Lorsque j’ai vu le décor qui m’entourait en ouvrant les yeux, j’ai paniqué et je suis tombé du lit à étage. C’est la douleur vive dans le bas de mon dos qui m’a le plus perturbé. Si j’avais mal, c’est que j’étais vivant, et si j’étais vivant, c’est que toute la vie que je pensais avoir vécu était un cauchemar? Non, c’était impossible. Je me suis relevé en regardant partout autour de moi et mes yeux sont tombés sur ma valise…oui, ma petite valise que j’avais avec moi lors de mon voyage sur le Titanic. Je me suis approché et je l’ai ouvert rapidement, comme si elle allait me donner les réponses à toutes mes questions. Des biens personnels sans grande valeurs, c’est tout ce qu’elle contenait. Puis mes doigts touchèrent la fraicheur de la glace du petit miroir que je trainais partout avec moi. Le visage que j’y vis…ah…je n’étais pas vieux! J’étais beau et semblait n’avoir connu aucun malheur! Je palpais mon visage comme si c’était la première fois que je le voyais. Si j’étais bel et bien mort, mon paradis allait être le Titanic? Je me suis assis au sol, devant ma valise et je suis resté là, sans bouger pendant, je ne sais même pas combien de temps!

La seule conclusion à laquelle je suis venu est que je suis mort et que j’ai une nouvelle chance de vivre. Si je suis revenu sur le Titanic c’est pour une raison…Mary-Ann…Elle est morte ici, peut-être s’y trouve-t-elle comme moi…et les enfants…J’ai la chance de vivre cette vie de famille à laquelle j’ai renoncé…Réparer mes erreurs passées! Profiter de la vie et retrouver la femme que j’ai aimé, je ne peux pas demander mieux comme vie éternelle. Le sommeille me gagne, c'est étrange de dire cela. Je vais aller dormir et demain, j’irai me promener sur ce navire et j’espère rencontrer ma douce!

Écrire me fais un bien fou, je continuerai demain alors. Dois-je te souhaiter une « bonne nuit » journal? Dois-je signer mon nom à la fin? Je crois que cela n’as pas beaucoup d’importance n’est-ce pas? Alors à demain cher journal et je souhaite de tout mon cœur que la prochaine fois que je t’écrirai sera pour t’annoncer que j’ai rencontré mes enfants et retrouvé l’amour de ma vie.





Source de l'image: http://mellon-en-mellonamin.tumblr.com/post/33986616888
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Mar 21 Mai - 20:48

Journal de Charles J. Wellington




Avril...1912? 1925? Bref...Avril!





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Mer 10 Juil - 3:39

Journal de Charles J. Wellington




...





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Lun 21 Avr - 14:11

Journal de Charles J. Wellington




...





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Lun 21 Avr - 14:13

Journal de Charles J. Wellington




...





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Lun 21 Avr - 14:14

Journal de Charles J. Wellington




...







Dernière édition par Charles John Wellington le Lun 21 Avr - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Lun 21 Avr - 14:14

Journal de Charles J. Wellington




...







Dernière édition par Charles John Wellington le Lun 21 Avr - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   Lun 21 Avr - 14:15

Journal de Charles J. Wellington




...





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Charles John Wellington   

Revenir en haut Aller en bas
 

Charles John Wellington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-