AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Mer 13 Fév - 23:41




    Il y avait une pièce dont j'avais entendu parler, mais que je ne connaissais pas : la pièce des amoureux. Elle se situait sur le Pont E, et je me demandais à quoi cela pouvait bien ressembler à l'intérieur. Comment est ce que cette pièce fonctionne ? Je ne le sais pas du tout. Pourtant cela m'intriguait énormément et j'avais envie d'en savoir plus. Quelqu'un savait comment cela se passait ? Sans doute que certains avaient percés le secret de cette pièce. Je n'avais pas osé franchir la porte, je ne m'étais qu'à peine approcher à vrai dire, passant devant. Il y avait aussi la porte blanche un peu plus loin, d'après ce qu'il se disait, elle était fermé et personne ne pouvait l'ouvrir, du moins, pour le moment, car je ne doutais pas qu'un jour nous arriverions à trouver la clé de cette énigme. Cela n'était pas forcément très compliqué, mais personne n'avait eu l'illumination pour cette pièce qui était peut être là, notre porte de sortie définitive pour quitter ce navire, ou pour retrouver la vie qui sait ? Peut être que certains ont réussi à franchir cette porte mais qu'ils n'ont jamais pu revenir pour nous faire partager leur trouvaille. Qui avait eu le cran de l'ouvrir et de la franchir ? Personne a priori mais rien n'était moins sur. Je savais que je n'amuserais même pas à essayer. J'étais plus attiré par la pièce des amoureux. D'ailleurs, si mon mari était monté avec moi sur le navire, et que nous entrions la dedans, ce serait peut être magnifique. Je ne savais pas, c'était peut être comme la fameuse salle des désirs, qui ne nous montrait rien de plus que du grand n'importe quoi, j'en étais persuadée. Je me baladais donc sur le pont E quand j'ai croisé un visage familier, du moins un visage que j'avais déjà croisé sur le navire, quelqu'un que je considérais comme une amie, quelqu'un qui était aussi en peine, même si cela était un peu différent de ce que je pouvais ressentir et vivre. Johanna était donc là.

    " Bonjour Johanna ! Comment allez-vous aujourd'hui ? "

    Elle était en troisième classe m'avait-elle dit, et toutes les deux, nos histoires avec la gente masculine étaient pour ainsi dire compliquées.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Jeu 21 Mar - 10:32

Behind the Love Room

JOHANNA K. MULLEN & SACHA D. MASTERS



La journée avait bien commencé, pour une fois, et Johanna profitait d'un long moment de pause pour se reposer. C'était la première fois depuis son mariage qu'elle ne broyait pas du noir. Ces histoires avec Anthony l'avaient profondément blessée et lui avait fait remettre beaucoup de choses en question. Par chance, sa discussion de l'autre jour avec Georgiana lui avait remonté le moral et désormais, elle avait décidé de prendre sa vie en main, enfin "vie" ... Façon de parler bien sur !
La vie de fantôme, du mois de fantôme couturière, n'était pas très calme ! Oubliez la notion de repos éternel, il y avait peu de couturière parmi les victimes du naufrage du Titanic et les vêtements ne se recoudraient pas tous seul ! Johanna avait été beaucoup sollicité ces derniers temps, notamment par une cantatrice qui avait besoin d'une robe de soirée pour un récital privé. A partir de tissus se trouvant dans les malles de la demoiselle, Johanna avait put lui coudre cette robe sur mesure qu'elle venait de terminer. C'est donc après 4 longs jours de dur labeur que Jo' s'autorisait une petite sortie, les doigts engourdis et les yeux fatigués.

Elle avait décidé de se promener sur le pont E, celui qui passait devant cette mystérieuse pièce que Johanna n'avait jamais visité: la pièce des amoureux. Anthony trouvait cela ridicule, il n'avait, soit disant, pas le temps disait-il. Johanna rêvait qu'Anthony lui prépare une surprise, comme il l'avait fait pour leur mariage, qu'il l'amène par ici, qu'il lui montre qu'il tenait toujours à elle. L'image de son mari avec sa nouvelle "lubie" lui revint en mémoire, comme un coup de poignard dans son coeur. Elle se battrait pour garder son homme, quitte à pourrir la vie de cette Madeleine.

Alors qu'elle élaborait ses plans de combat contre "la voleuse de mari", elle tomba sur une personne qu'elle connaissait bien: Sacha. La jeune femme avait marqué Johanna par sa mélancolie constante, à travers Sacha, Johanna avait l'impression de voir sa propre tristesse. Dans sa mission "Love-Love", Johanna prévoyait de rendre la totalité de ce paquebot heureux. Cela en faisait sourire plus d'un d'ailleurs, mais Jo' y croyait dur comme fer ! Sacha, elle, était un gros challenge, mais la petite rousse préférait apprendre à connaitre la jeune femme avant de tenter quoi que soit. Peut être qu'une fois tous heureux, ils pourraient gagner ce fameux repos éternel ?

"Sacha ! Quelle surprise ! Et bien après des heures de travail, je ne suis pas triste de prendre une pause, mais je dois avouer que retrouver mon fil et mes aiguilles m'a fait un bien fou ! Et vous ? "


Dernière édition par Johanna K. Mullen le Mar 16 Avr - 13:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Ven 22 Mar - 19:10

    Je ne sais pas pourquoi je m'étais arrêtée ici aujourd'hui. Pourquoi est ce que j'avais envie de rentrer dans cette pièce des amoureux alors que je n'avais pas d'amoureux sur le navire ? C'était une sorte de paradoxe pour moi, mais que voulez-vous, je suis un peu comme ça, un paradoxe ambulant. Je ne m'attendais cependant pas à trouver une quelconque connaissance dans le coin. Je croisais donc Johanna, une jeune femme de 18 ou 19 ans me semble-t-il qui était déjà mariée mais ce n'était pas tout rose pour elle à ce niveau là. Pourtant, elle semblait bien allé aujourd'hui contrairement à d'autres fois. Moi aussi, je me sentais mieux dans ma peau mais ce n'était toujours pas vraiment ça, même si je faisais des efforts. Ma simple présence ici était d'ailleurs un gros effort de ma part, car rarement je me promenais très loin de ma cabine. Je préférais rester proche de celle-ci au cas où je devrais m'y réfugier rapidement. Mais là, je ne m'en étais pas préoccupée, j'avais suivi mes pas jusqu'ici, inconsciemment cela voulait sans doute dire quelques choses. J'avais besoin de réconfort si je venais devant cette pièce, vous ne pensez pas ? C'est ce que je pensais, mais peut être en était-il de même pour la charmante Johanna ? Je lui demandais donc comment elle allait. Elle semblait être surprise de me voir ici mais la surprise était apparemment bonne pour la jeune 3ème classe. Apparemment, elle avait fabriqué un vêtement puisqu'elle avait retrouvé ces aiguilles et ces fils. Puis elle me demanda si j'allais bien.

    " Pour moi, c'est un peu la routine, j'ai toujours tendance à rester cloîtrer dans ma cabine vous savez. Mais j'essaye de plus en plus de me promener et de tomber sur des personnes agréables comme vous l'êtes. "

    Oui, même si nos vies n'étaient pas vraiment rose, je l'appréciais bien car finalement, nous étions un peu fait du même moule, même si elle avait tendance à être bien plus optimiste que moi. Elle n'aurait pas la chance d'avoir un enfant et cela la peinait grandement. Je n'avais plus ma fille avec moi, je me sentais terriblement seule par moment, même si ceux-ci s'espaçaient dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Mar 16 Avr - 14:19

Behind the Love Room

JOHANNA K. MULLEN & SACHA D. MASTERS



Johanna ne connaissait pas bien Sacha, elles n'avaient jamais été proches avant le naufrage mais depuis le drame, les classes sociales s'étaient effacés: ils étaient tous égaux dans la mort. Bien que Johanna ait changé plusieurs fois d'avis sur la question de l'éternité à bord du Titanic, certains semblait être ravis de se retrouver ici, d'autre désespéré. Au fond, il y avait pire comme dernière demeure ... Pire qu'un bateau luxueux avec bien plus de place qu'il n'en fallait pour tous.
Chacun avait eut son petit temps d'adaptation à sa nouvelle vie. Ceux qui avait tenter de se jeter par delà la balustrade du paquebot avaient finalement compris que rien ne les ferait quitter cet endroit, ceux qui avaient, au premiers abords, été ravie d'avoir élu demeure ici s'étaient ravisés dans les mois qui avait suivi.

La vie a bord du Titanic n'avait pas toujours été rose, ils en avaient tous conscience, mais il semblerait que le sort aimait s'acharner sur certaines personne. C'était l'amer conclusion à laquelle Johanna en était arrivée. Claire, Anthony, Georgiana, Lysbeth, Sacha, Madeleine ou Raphaël ... Ils n'avaient pas demandé de se retrouver coincé ici, et pourtant ils l'étaient tous.
Par chance, les activités avaient repris. Chacun avait finalement trouvé sa place dans ce petit monde nouvellement hiérarchisé, subissant les humeurs et idées loufoque du Capitaine et tentant de reproduire un peu de ce qu'ils avaient toujours connu, vivant.
Pourtant la réalité n'était pas loin. Cette même réalité qui rappelait sans cesse à Johanna qu'elle n'aurai jamais d'enfant, que les petits pas qui dévalaient le couloir étaient les enfants des autres, que jamais une petite brunette aux yeux vert ne verrait le jour. Ces pensées d'enfant hantaient la jeune femme, et malgré son attachement pour Claire, qui était son portrait craché, elle ne pouvait oublié qu'elle n'était pas de son sang. Des semaines et une grosse dépression plus tard, Johanna reprenait gout à la vie. Elle ne supportait toujours pas qu'Anthony la touche, surtout depuis qu'elle l'avait aperçu fricotant avec Madeleine, mais elle sortait davantage, et se socialisait à nouveaux.

Depuis peu, miss Garnier, cantatrice de talent de son vivant, avait eut besoin de ses services pour la confection de nouvelles robes en vue d'un récital qu'elle donnerai bientôt. Elle avait longtemps chercher une couturière et ce fut Johanna qui fut appeler à son service. Grâce aux nombreuses visites que la demoiselle recevait, Johanna avait vu passer beaucoup de monde dans la cabine de la chanteuse, et cela lui avait donné du baume au coeur. Et l'envie de se battre


"C'est très gentil de votre part ! Vous savez que vous pouvez toujours m'appeler au moindre soucis ! Pourtant cela fait un moment que je ne vous avais pas vu. "

Johanna ne connaissait à Sacha aucun relation amoureuse, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de s'interroger sur la raison de la présence de la seconde classe en ce lieu précis. Lieu qu'elle même, même étant mariée, n'avait pas eut la chance de visiter. Un mystère de plus qui entourait la belle blonde et que Johanna se décidait à résoudre !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Jeu 25 Avr - 16:16

    J'étais une grande dépressive, je le savais, c'était clair, et j'essayais de lutter contre cette tendance qui me pompait toute mon énergie ou presque, jour après jour. Je restais encore souvent cloîtrée dans ma cabine, ne voulant pas sortir de celle-ci comme si je ne méritais d'aller au delà de ces quelques mètres carrés m'appartenant. Pourtant, j'avais le navire à moi toute seule. Je ne m'étais même pas amusée à regarder tout les coins et les recoins, il y avait certainement des pièces que je ne connaissais pas, d'autres que je préférais ne pas connaître comme cette fameuse pièce des amoureux. Enfin, je préférais ne pas me faire d'illusion, je ne pouvais plus prétendre à ce sentiment tellement mon coeur était meurtri par cette gangrène de la dépression amoureuse. Je me promenais pourtant devant cette pièce aujourd'hui comme un symbole d'impuissance. J'avais réussi à sortir de ma cabine, c'était déjà quelques chose de bien, mais mes pas m'avaient amené ici, par hasard ou presque. Je croisais donc Johanna, nous ne nous connaissions pas tant que ça à vrai dire, mais nous nous apprécions, toutes les deux un peu dépressive, même si à mon sens, je battais tout les records, j'étais la plus dépressive des dépressives du navire. Enfin, je le pensais, je ne savais pas tellement ce qui se ressentait autour de moi, mais ça se sentait assurément. Johanna semblait bien allé, elle avait apparemment fait oeuvre de couture pour quelques personnes de ce navire et ça lui allait bien. Je n'avais pas vraiment ce talent là. Je savais coudre un bouton, des petites choses dans ce genre mais le seul métier que j'avais vraiment fait c'était mère au foyer, rien d'autres. Alors je savais faire tout ce qu'une mère peut faire, un peu de couture donc, le ménage, le repas, mais au delà de ça, qu'est ce que je savais vraiment faire ? Je l'ignorais moi-même, mais peut être que j'avais du potentiel pour d'autres choses, il fallait juste que je l'exploite. Le problème était le suivant, je ne savais pas quoi exploiter, et c'était bien entendu sans solutions pour le moment. Johanna me remercia de dire qu'elle était d'agréable compagnie que je pouvais l'appeler en cas de soucis. Elle ne m'avait pas vu depuis un petit moment, quelques semaines peut être, je ne savais même pas mais bon c'était un peu normal.

    " Je n'aime pas trop embêté les gens avec mes petites histoires de déprime, je suis quelqu'un d'assez solitaire au fond, même si ... Enfin, j'essaye de sortir de ma cabine, mais après, je ne passe pas forcément aux mêmes endroits, et comme la paquebot est grand, il est fort possible que nous nous sommes pas croisées lors de mes sorties de cabine. "

    Oui, je parlais comme si j'étais quelqu'un qu'il ne fallait pas tellement fréquentée, enfin quelques choses dans ce genre là. J'étais une solitaire dans l'âme même si je préférais largement la compagnie d'un homme que je pourrais aimer, mais en avais-je le droit ? J'aurais aussi aimé que ma fille soit là parfois, mais ce n'était pas le cas, je ne devais pas me faire d'illusions.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Dim 5 Mai - 19:26

Behind the Love Room

JOHANNA K. MULLEN & SACHA D. MASTERS



Les paroles de son amie touchait profondément Johanna. Jamais elle ne se serait imaginée que Sacha souffrait autant, pourtant, elle n'en avait presque rien dit, mais cela transparaissait dans sa voix. Johanna s'en voulait presque de ne pas avoir été lui rendre visite dans sa cabine depuis leur dernière rencontre, mais elle savait que Sacha ne lui en tenait pas rigueur. Peut être même aurait-elle été gênée par le fait que Johanna vienne pour cette raison.
Néanmoins, la petite rousse comprenait ce sentiment, elle même l'avait ressentit quelques mois auparavant. La dépression amoureuse, la pire des maladies au monde. Lorsque votre coeur est en parfaite santé et pourtant, au fond de vous même, vous sentez qu'il est proche d'une liquéfaction totale. Johanna se souvint de ses amis, qui avaient tenté de lui remonter le moral ou de lui prouvé que ses craintes n'étaient pas fondée ... Et elle savait que, comme Sacha, elle ne voulait pas aborder ce sujet avec eux. C'était dur pour elle d'accepter l'aide de ses amis: cela aurait été reconnaitre que son mari n'était pas irréprochable, qu'il n'était pas l'Anthony idéalisé qu'elle s'était construit, qu'il en aimait une autre et que son sacrifice avait peut être était vain ...

"Sacha ... Je ne voudrais pas paraître cavalière dans mes propos. Mais vous savez, je peut comprendre certaines choses. Quand j'ai appris pour mon mari et Madeleine, j'en ai été profondément meurtrie, je ne voulais plus sortir, ou je sortais et me comportais, comme un fantôme, pardonnez moi le jeu de mot. Mais avec le temps, la douleur passe. Je vous en prie, ne vous fermez pas à moi."

Peut être qu'avec le temps, Sacha comprendrait qu'elle était l'une des mieux placée pour la conseiller: elle ne la connaissait pas trop mais en même temps, elle la côtoyait depuis un certain moment. Un point de vue extérieur aurait peut être était de bon ton. Mais le visage fermé et mélancolique de Sacha lui fit comprendre qu'il ne fallait pas aller plus loin. Johanna décida alors de changer de sujet et cette robe qu'elle avait confectionné semblait être la conversation idéale pour changer les idées de son amie !

"Saviez-vous que l'on m'a demandé de créer une robe ? C'est Miss Garnier qui m'a contacté: elle aurait voulait que je lui couse une tenue pour un récital qu'elle voulait donné ..."



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Jeu 9 Mai - 16:43

    Je ne voulais pas embêter Johanna avec mes coups de déprime qui se faisait si souvent, même s'ils s'espaçaient dans le temps, de plus en plus, mais ils étaient toujours. Il me suffisait d'un rien pour fondre en larme, un mot m'évoquant un souvenir concernant mon passé, ma fille, mon mari, la décision que j'avais prise de les abandonner, tout cela m'était encore difficilement supportable alors je ne voulais pas l'embêter avec ça, je me voyais mal verser des larmes devant la rousse qui était si gentille. Je ne voulais pas la mettre mal à l'aise surtout c'était bien ça le plus important. Après tout, elle pouvait bien savoir, cela m'était égal, mais il semblerait qu'elle aussi soit durement éprouver dans un domaine que je ne connaissais que trop bien : l'amour. Lorsqu'elle me dit qu'elle pouvait comprendre certaines choses, je fis une moue dubitative, puis elle m'expliqua que son mari lui avait été infidèle avec une autre belle jeune femme. C'était un peu comme ça que tout avait commencé de mon côté. L'homme est un coureur de jupons même s'il ne veut pas l'avouer puis après il devient violent avec vous et c'est la catastrophe mais ça, je me gardais bien de lui dire. Ils n'en étaient pas arrivés là, j'espérais sincèrement qu'ils n'y arrivent jamais, c'était tellement difficile après de faire confiance à l'autre et puis, cela serait ainsi pour l'éternité, une tourmente vivante devant vos yeux, un supplice bien trop difficile à supporter pour moi, je ne sais pas comment je pourrais faire si par malheur je croisais mon mari au détour d'un couloir. Mais la situation ne pouvait pas être possible vu que mon mari n'avait jamais posé le moindre orteil sur le Titanic, je ne pourrais donc pas le croiser, en dehors de quelques cauchemars où je le vois parfois. A sa réplique, j'essayais de m'ouvrir un peu mais mon visage restait fermé à l'évocation de ce thème. Un jour j'y arriverais peut être avec quelqu'un d'autres qu'Alfred mais ce temps là ne semblait pas venue. Je réagissais néanmoins à ces propos.

    " Oh, je suis désolé pour votre mari, j'ai connu ça aussi, c'est si difficile à encaisser. Mais ne vous en faites pas, un jour quand mon coeur sera prêt, je vous dirais ce qu'il renferme. "

    Je ne savais pas quand il serait prêt, peut être plus tôt que je ne le pensais mais là, je voulais surtout penser à autres choses. Oui, j'étais devant cette pièce, on aurait pu penser que je voulais essayé d'y rentrer, mais selon la règle, il fallait être deux, et j'étais bien seule. Mais Johanna sembla comprendre d'elle même qu'il fallait passer à un autre sujet et elle me parla d'une robe qu'elle devait créer pour Mathilde.

    " Non, je ne savais pas que vous deviez confectionner une robe pour Mathilde. Elle vous a donné des plans pour sa robe ? Elle porte souvent de belles robes lorsqu'elle chante, j'adore tellement l'entendre chanter. "

    Oui, la voix de Mathilde Éléonore Garnier me faisait du bien lorsque je l'écoutais. Il n'y avait pas que sa voix, celle d'Ambre Roux aussi me faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Ven 21 Juin - 12:10

Behind the Love Room

JOHANNA K. MULLEN & SACHA D. MASTERS



Dire que Johanna avait été vexée que son amie ne se confie pas à elle aurait été un euphémisme, mais après tout, Sacha était connue pour être l'habitante la plus secrète et dépressive de tout le bateau. D'un geste de la main elle balaya cette pensée: Sacha était son amie ! De quel droit se permettait-elle de la juger, après tout, la blonde faisait bien ce qu'elle voulait. Johanna avait prit la décision solennelle de manière totalement solitaire de ne plus s'embarquer dans des histoires déprimante: à trop vouloir jouer avec le feu elle avait finie par se bruler et la brulure était douloureuse: elle portait le nom de Madeleine et se parait de boucles brunes. "Tiens, on dirait que tu es redevenue comme avant Jo'" se dit-elle avec une voix digne de celle de son frère. Elle s'entendait à merveille avec Joshua avant de rencontrer Anthony, et son grand frère avait toujours été quelqu'un de farceur sur qui elle pouvait compter. Il ne prenait pas de pincette avec la petite princesse de la famille: quand tous la choyait et buvait ses paroles, lui était là pour la descendre de son pied d'estale en lui envoyant quelques petites remarques bien senties. Néanmoins, il était celui qui la réconfortait lorsqu'elle pleurait en revenant de l'école. Elle se souvenait du jour où elle avait essayer de se couper les cheveux dans sa chambre car l'une des filles les plus appréciées de son école s'était moquer d'elle et de ses mèches rousses.
C'était Joshua qui avait donné à cette petite peste, une leçon bien mérité ! C'est de lui qu'elle avait apprit à devenir une battante, à ne plus se laisser faire. Alors elle l'imaginait bien lui dire ce genre de chose. Après tout, n'est-ce pas le boulot d'un grand frère de protéger sa petite soeur ?

Une vague de nostalgie la submergea alors que les traits de son frère lui revenait un mémoire: ses cheveux bruns et ses yeux noirs, sa peau hâlée et ses muscles épais ... Qu'est-ce qu'il pouvait lui manquer ... Elle entendit Sacha parler sans prendre la peine de l'écouter, perdue dans ses pensées. Ce fut une main qui vint la déloger de ses rêveries: la blonde la regardait étrangement et lui demande si tout allait bien avant de repartir dans son explication. Elle lui parlait de Mathilde, la dame qui lui avait donné de l'ouvrage.

"En effet, Sacha, il s'agit bien de Mathilde. Elle aimerait pouvoir se produire dans une toute nouvelle robes !! N'est-ce pas génial ?"

Elle avait besoin de partager son bonheur avec quelqu'un et la présence de Sacha lui rendait le sourire même si elles n'étaient pas aussi intimes que Johanna l'espérait. Reprendre son activité de couturière, c'était un peu comme reprendre sa vie en main: elle s'était laissée aller à la tristesse, au désespoir de savoir l'homme qu'elle aimait en préféré une autre. Avec du recul, elle comprenait qu'elle s'était trop renfermé sur elle même: elle avait perdue sa joie de vivre, son aura joyeuse et ses amis s'étaient fait du soucis pour elle. Plus qu'une simple commande de robes par une cantatrice de talent, c'était une preuve de confiance que lui faisait Mathilde Garnier. La preuve qu'elle pouvait encore se reprendre en main.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   Sam 3 Aoû - 16:01

    J'aurais pu me confier en Johanna, vraiment, mais je n'en avais pas le courage et puis, je ne voulais pas fondre en larme dans ces bras, je ne voulais pas la contaminer de mauvaises ondes, de ce que j'avais dans la tête. Elle aussi avait cette tendance à déprimer un peu, non ? Alors à entendre ce que j'avais sur le coeur, elle en pleurerait autant, si ce n'est plus que moi, alors je ne voulais. Pourtant, je sentais que ce refus ne lui avait pas tellement plus. Mais je suis comme ça, dépressive et tellement secrète que personne ne me connait vraiment. Qui peut se vanter de connaître Sacha Damina Masters ? Personne, ou presque. Ce n'était pas spécialement une fierté mais ça faisait partie pleinement de ce que j'étais voilà, une femme mystérieuse, presque autant que le Capitaine lui-même. Bon, je ne pouvais pas dépasser le Capitaine à ce niveau, c'était simplement impossible, mais j'avais un bon niveau que je le veuille ou non en fait. Je voulais voir les choses de façon positive même si c'était difficile voir impossible pour moi. Je broyais du noir en permanence mais depuis quelques temps, je remontais la pente, doucement mais surement. Ce n'était pas évident de remonter la pente, j'étais tellement bas, et puis ma volonté était tellement limitée. Mais là, je ne voulais pas, et du coup, nous étions partie à parler de la nouvelle robe que Johanna allait faire pour Mathilde. Elle en était tout excitée, et j'essayais de réagir de la même façon, même si je savais que je ne serais pas aussi enjouée qu'elle.

    " Oui, c'est super. Qu'est ce que tu vas utiliser comme tissu ? Et la couleur ? Je suis sur que Mathilde sera sublime dans sa nouvelle robe fait pas des doigts de fée ! "

    Je n'avais aucun talent particulier pour ma part, je ne savais pas spécialement coudre. A part m'occuper d'enfant, je ne savais rien faire d'autres, mais c'était tellement douloureux que cette activité ne me redonnerait pas de joie avant encore un long moment. Je suis sans doute un cas désespéré. Johanna avait réussi à reprendre le dessus, elle redevenait la couturière qu'elle était, n'étais-ce pas splendide ? J'avais réussi à sourire un petit peu, c'était déjà une belle victoire, rien ne perlait sur mon visage.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devant la pièce des amoureux - Avec Johanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Balade avec Johanna
» Mec t'as plus de tête ! [Pv : Rudy
» Présentation de Thomas Marci
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ♫ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-