AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Dim 10 Fév - 21:04

Les méandres de la mémoire.


« Et quand un oisillon vient se poser sur le nid de la proie »


Espace ouvert des troisième classe ♦ 16 avril 1913
Qu’étions-nous face à la nature ? Après plusieurs jours de mauvais temps et une tempête la veille, le soleil avait fini par pointer le bout de son nez, offrant un peu de douceur aux passagers du Titanic. Il était neuf heures du soir et bientôt le soleil allait se coucher. Le ciel était semblable à une aquarelle, avec des teintes, jaunes, oranges, tout était magnifique, comme dans un rêve. Assise sur un banc dans l’espace ouvert des troisièmes classes. Scarlett ne se lassait pas de cette beauté naturelle. Un jour, telle une mouette, elle aimerait pouvoir s’envoler et toucher ce ciel céleste. Les couleurs la faisaient rêvés et lui rappelaient les peintures de Dantes. Elle ne l’avouerait jamais, mais l’homme lui manquait. De nombreuses fois, elle l’avait laissé usé de ses pinceaux pour esquisser son corps nu, ou vêtu. Sur chacune de ses peintures, elle avait toujours l’impression d’être une autre personne, une femme bien meilleure que ce qu’elle était, avec une âme pleine de douceur. Dantes avait su lui donner le meilleur d’elle-même, pendant un temps, elle avait fini par changer à son contact, mais depuis qu’elle ne le voyait plus, son cœur avait pris une teinte noire, la rendant un peu plus mauvaise chaque minute. Etre un oiseau, lui donnerait peut-être une nouvelle liberté, elle pourrait ainsi quitter ce navire et aller plus loin dans le ciel que personne. Même si certaines personnes volaient déjà en montgolfière, si elle était un oiseau, elle était sûre de toucher les étoiles et le ciel céleste. La veuve noire avait parfois l’impression d’être une femme sur une peinture, une image que certain idéalisé et d’autres voyaient néfaste. Qui connaissait vraiment Scarlett Hamilton ? Qui pouvait savoir ce qui anime son cœur ? Personne, Scarlett n’était pas un livre ouvert. Elle était une énigme indéchiffrable à elle seule. Elle pouvait être parfois une sombre créature, celle qui manipulait tout le monde et qui se jouait de la vie des autres. Par moment, elle pouvait être une femme douce, irréprochable. Mais cette dernière partie d’elle-même sortait peu aux yeux du monde.

Son regard ne quittait pas cette demi-sphère qu’était le soleil qui s’enfonçait un peu plus dans l’océan. Sur le Titanic, avec le luxe, les mets raffinés, les couchés de soleil faisaient aussi partis des merveilles de ce paquebot. Ceux-ci étaient un plaisir pour les peintres, les écrivains, mais aussi pour les âmes tourmentés voulant se laisser aller à des rêveries. Lors de ses nombreux séjours à Arcachon, Scarlett passait toujours beaucoup de temps sur la plage. Goûtant aux plaisirs d’une promenade marine, les pieds dans l’eau, avec les vagues qui venaient frapper avec douceur ses jambes. C’était sur cette même plage qu’elle avait rencontré Thomas, une rencontre presque idyllique, mais qui allait causer leur perte. Ils étaient trop semblables pour passer leur vie ensemble et la veuve qu’elle était beaucoup trop instable. Entre eux, il y avait eu du défi, de la passion, tout cela sur cette plage française, sous un merveilleux couché de soleil. Mais dans leurs vies, comme dans le ciel, la nuit avait fini par arriver. Aujourd’hui, les Hamilton étaient dans une impasse, l’envie de Scarlett de tuer son mari était de plus en plus forte et la haine entre le couple inquiétante. Qui va tuer l’autre en premier ? Cela personne ne pouvait le dire en ce moment. Mais depuis un an que le couple se trouvait à bord, tous avaient remarqué, qu’entre eux c’était la crise, la veuve noire ne le cachait même plus. Elle ne voulait plus mentir et surtout pas afficher un regard amoureux en public à l’encontre de Thomas. Non, en ce qui concernait son couple, elle avait laissé tomber les masques. Par contre Scarlett avait bien l’intention de profiter de cette situation pour faire passer son mari pour un monstre et elle la pauvre victime. Après tout, elle n’était qu’une faible femme, dans ce monde, c’était l’homme qui avait tous les pouvoirs. Scarlett ne savait pas comment, mais elle parviendrait à se débarrasser de Thomas, il le fallait, sinon le Titanic finirait à feu et à sang, face à leur lutte sans fin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Sam 23 Fév - 17:17

Je ne savais plus trop à quoi rimé mes journées, après tous, je ne faisais qu'enchainer les actes sans pour autant être certains de leurs impacts. Je me faisais des amis et sans aucun doute aussi quelques ennemis, mais j'avais toujours autant l'impression d'agir sans attache, d'agir comme quelqu'un qui ne pouvait que se référer aux autres sans jamais être certain d'eux. Oublier sa vie était sans nul doute quelque chose de bien plus douloureux que la mort elle-même, mais c'était ainsi et l'on ne pouvait rien y faire.

Alors j'acceptais ce que l'on me présenté, j'acceptais d'être celui que l'on me disait être car je pensais naïvement que personne ne pourrait, ni voudrait se jouer de moi dans une telle situation. Je n'en aurais moi même pas eu le coeur, ne pouvant jouir de la faiblesse d'un autre sans me sentir inévitablement exécrable. Oui, j'avais un certain respect pour les autres et je pensais que ce respect serait naturellement partagé.

Ainsi donc je reconstruisais ma vie à l'aide d'autres, non à l'aide des souvenirs des autres. C'étais sans doute précaire et loin d'être fiable, mais c'était le meilleur que je puisse faire. Et il semblerait que bien des gens soient mesure de m'aider. Un dévouement que j'appréciais en plus de leurs personnes, d'autant qu'il avait été la dès les premières heures, me faisant pensée que la duperie ne pourrait venir d'eux.

Quoi qu'il en soit je divaguais aux fin fond de la troisième classe lorsque je vis une silhouette que je connaissais. Une jeune femme qui n'avait rien à faire ici, mais qui pourtant s'y perdait souvent. Une jeune femme qui m'avait affirmé des choses et m'avait permis de me replacer dans ma classe social. Une personne bien et charmante qui n'était sans doute pas traité comme elle aurait du. Mais je n'étais personne pour me permettre de lui faire remarquer et c'est pour cela que je ne dis jamais ce que j'avais sur le coeur. Rester à sa place et éviter les vagues étaient encore d'actualité dans cette nouvelle vie. Quoi que c'était moins marqué à présent.

M'approchant donc, je finis par remarquer qu'elle était tous simplement perdu dans ses pensées et j'attendis qu'elle en sorte, n'aimant moi-même pas être interrompu dans mes réflexions, je devais reconnaitre que je appliquais toujours ce que j'aimais pas que l'on me fasse. Toutefois elle ne sembla pas prendre conscience de ma présence, et je finis par me signifier par un raclement de gorge légers.

« Perdu dans ses pensées ? »

Fis-je alors que je m'avançais d'un pas avant de baisser la tête en signe de respect. Elle était de première classe, je ne devais pas l'oublier, et moi, je me devais de rester à ma place.

« Puis-je me joindre à ses réflexions ? »

Ne voulant pas m'imposer, je préférais attendre son aval et en cas de refus, je retournerais à mes occupations.


HRPG : Désolé c'est pas fameux ><
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Mar 26 Fév - 18:52

Les méandres de la mémoire.


« Et quand un oisillon vient se poser sur le nid de la proie »


Espace ouvert des troisième classe ♦ 16 avril 1913
« Perdu dans ses pensées ? » Scarlett se tourna vers l’homme qui venait tout juste de la rejoindre, tout en indiquant sa présence d’un léger raclement de gorge. C’était Niels Kolher, un troisième classe amnésique, dont la veuve noire connaissait les mystères, sans pour autant lui avouer. Pour la jeune femme, même si c’était cruelle, elle trouvait un intérêt à ne pas le voir chez les premières classes, tout d’abord, parce qu’il y avait sa femme. Du coup, elle le trouvait bien mieux dans l’entrepont. Elle n’était pas à son premier coup d’essai, de toute manière, Scarlett était pourrie jusqu’à la moelle, s’en prenant à n’importe qui et sans aucunes raisons. La première classe accueillit l’homme avec un agréable sourire.

« Niels quel plaisir de vous revoir, je vous en prie asseyez-vous. » Disait-elle tout en indiquant une place à ses côtés.

Pauvre homme. Pourquoi était-il tombé dans ses filets, après tout il était comme tous les autres, il avait juste eu la malchance de devenir amnésique suite au naufrage. De toute évidence, Scarlett savait qui il était. Après tout, elle l’avait de nombreuses fois croisé en première classe en compagnie de son épouse Lena, que cela soit pendant les repas où les diverses activités que le paquebot proposé. C’était avec étonnement qu’après le naufrage, elle découvrit la présence de l’homme, mais en troisième classe, alors que sa femme pensait qu’il avait survécu. Alerté par un nouveau joué à se mettre sous la dent, elle avait enquêté sur lui avant de découvrir qu’il était amnésique. La suite avait été trop facile. Scarlett n’avait eu qu’à se rapprocher de l’homme, de lui confirmer qu’il était bel et bien un troisième classe. Puis tout c’était enchaîné. La brune sans pour autant être toujours avec lui, faisait en sorte qu’il ne croise pas son épouse
Les jeux malsains étaient les préférés de cette veuve noire. Conspirer contre les autres l’amusait et surtout l’occupé alors que la vie était si morne à bord du Titanic. Il y a peu, elle avait commencé un nouveau jeu, une autre partie d’échec avec un total inconnu de troisième classe, mais après avoir enquêté, elle avait découvert qu’il se prénommait Marcus Cream. Un nom commun, pour une personne pas si commune que cela. En tout cas, c’était la meilleure partie que la première classe avait pu commencer. Un jeu étrange, qu’elle avait débuté en le tuant. Une prise bien trop facile selon elle, à croire qu’il avait souhaité se faire tirer dessus. En tout cas, la première balle avait été dans son camp et maintenant entre ces deux tueurs la guerre avait commencé. Ce qui rendait la vie à bord du Titanic d’autant plus savoureuse. Au matin, elle ne se réveillait plus de la même manière, elle savait que sa journée avait une chance de devenir captivante. Il y avait tout d’abord les revenants et ce Marcus. Un tueur qui avait tenté d’éliminer cette pimbêche d’Elisabeth Cavendish. D’ailleurs, en parlant de celle-là, Scarlett avait bien l’intention de l’utiliser, elle paraissait précieuse pour le troisième classe. Une prise spéciale qui devait avoir un autre goût pour lui. Il serait peut-être très intéressant de l’utiliser contre son nouvel ami.

« Comment vous portez-vous Niels depuis notre dernière rencontre ? Est-ce que votre mémoire revient ou êtes-vous toujours au point mort ? » Demanda-t-elle avec un sourire peiné pour l’amnésique.

La douce comédienne jouait très bien son jeu et elle avait bien l’intention de le continuer un peu plus longtemps. Malgré ses jeux parfois trop dangereux, Scarlett ne craignait pas que tout lui retombe dessus. Après tout que serait la vie sans un peu de piment ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Mar 26 Fév - 19:24

La jeune femme se tourna vers moi avant de me sourire avec charme, essayant d'être le plus éduqué possible, je courbais à nouveau l'échine lorsqu'elle me fit face. Il fallait rester à sa place, et ma place n'était pas à ses côtés, toutefois, je me devais d'honorer sa présence, après tout sans elle je n'aurais sans doute pas appris tant de chose à mon sujet. Et puis, il fallait avouer qu'elle était d'une rare douceur et gentillesse, et un peu d'honnêteté ne faisait jamais de mal. (PIGEON ! Pardon.)

Alors j'acceptais avec joie sa proposition, prenant place à ses côtés alors que je l'en remerciais.

« C'est bien aimable, j'espère ne pas vous déranger. »

Dis-je alors que je lui rendais un de ses sourires chaleureux dont-elle avait le secret.

Elle me demanda alors comment je me portais, allant jusqu'à s'inquiéter de l'état de ma mémoire. Je lisais bien la peine sur ses traits, peine que j'avais déjà lu lorsque la surprise de mon amnésie avait laissé place à la douleur de mon état. Cette femme était réellement d'un grand réconfort dans cet situation.

« Je vais bien, c'est fort aimable à vous de vous en inquiéter. »

Je parlais toujours dans un langage soutenu. Un tic sans aucun doute qui me faisait souvent passer pour un homme surclassé lorsque je naviguais dans les couloirs obscures de la troisième classe. Je devais dès lors expliquer que ce langage était sans aucun doute du à une servitude passé, du moins c'était la seule explication que j'avais. Car franchement je savais que je n'étais pas un première classe, je n'en avais pas la carrure.

« Aucun souvenir n'a encore daigné faire son apparition, sans vous je ne saurais sans doute pas ou été ma place. »

Dis-je en souriant. Il fallait dédramatiser, je n'allais pas m'enchainer à ma mémoire et je devais avancer dans la mort. Qui plus est je n'allais pas embêter la femme avec cela, elle avait mieux à faire.

« Et vous ? J'espère que vous vous portez bien ? »

Ce qui n'était toujours pas évident étant donné que la première classe devait sans aucun doute être une jungle, surtout pour une femme de sa classe. Il devait y avoir des jalousies, des coups bas et des accusations sans fondement. Dans un sens, je pense que je ne regrettais pas ma place en troisième classe, les gens étaient plus brusque, mais au moins l'on voyait le vent tourner.

« D'ailleurs j'espère n'avoir interrompue aucune réflexion ? »

Je serais gêné qu'elle se sente obliger de me parler alors qu'elle avait mieux à penser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Mer 27 Fév - 23:48

Les méandres de la mémoire.


« Et quand un oisillon vient se poser sur le nid de la proie »


Espace ouvert des troisième classe ♦ 16 avril 1913

« Niels voyons, vous ne me dérangerez jamais, votre compagnie m’a toujours été agréable. » lui répondit-elle un joli sourire aux lèvres.

Toujours charmeuse, elle n’était jamais avare en compliments, surtout quand l’homme à ses côtés était aussi beau. Cependant, en ce qui concernait Niels, Scarlett n’avait nullement envie de le mettre dans son lit, elle préférait plus de piquant, comme un homme qui se souvenait entièrement de son existence et de sa femme que ce seconde classe de Peter Somerset. Lui et le fantôme de sa femme lui résistait et cela était d’autant plus plaisant pour la veuve noire qui allait devoir se battre pour pouvoir aller jusqu’où elle le souhaitait avec lui. C’était comme Thomas Hamilton, celui qui avait fini par devenir son mari, pour le meilleur et pour le pire. Scarlett avait attendu plus d’un an avant de le faire succomber et de se faire passer la bague au doigt par cet homme si peu enclin au mariage. Aujourd’hui, on sait comment le couple bat de l’aile. De la même manière, son époux était devenu une nouvelle fois un défi, sauf que cette fois-ci Scarlett voulait braver les lois du Titanic et le faire périr pour de bon. Elle avait déjà l’arme et tout un arsenal qui l’attendait dans les cales. Avec cela, elle arriverait peut-être à envoyer Thomas vers la grande Faucheuse. A sa question à propos de la mémoire de l’amnésique, il lui répondit que c’était le néant. Scarlett afficha un regard peiné, mais au fond d’elle, elle jubilait. D’ailleurs, elle était très intriguée de savoir s’il se souviendrait de sa femme le moment venu. Provoquer une rencontre pourrait être amusant, mais cela serait terminé d’elle et de ses mauvaises actions. Elle devrait alors se tenir à carreaux et reprendre la vie monotone d’une bourgeoise de première classe. Non, Niels était très bien où il était en troisième classe. En plus, il était bien plus amusant en étant amnésique !

« Je suis désolé. Pourtant, certains psychiatres disent dans les livres que la mémoire finit par revenir avec le temps. A croire que vous avez subi un très grand choc pour ne pas avoir récupéré vos souvenirs en un an. » Ajouta-t-elle.

Puis, par la suite, Niels lui demanda comment elle se portait et surtout s’il ne l’avait pas sorti de sa réflexion. Il était vrai que juste avant, elle se trouvait bien dans ses songes, mais maintenant, elle avait des choses plus intéressantes à faire, comme mentir, tricher. Tout cela, c’était des manières de troisièmes classes, mais Scarlett, sans pour autant les crier sur tous les toits assumée ses origines. De toute façon, certaines personnes en première classe savaient qu’elle venait d’une famille modeste et qu’elle avait épousé un homme riche, mort de maladie. Tous lui connaissaient deux mariages et tant mieux pour elle, elle n’avait vraiment pas envie que les quatre autres soient connus de tous.

« Je me portais bien et ne vous inquiétez pas, je ne pensais pas à grand-chose, juste à la liberté que cela devait être, d’être un oiseau et de pouvoir s’envoler loin de ce Purgatoire. » Avoua-t-elle, en toute franchise, ce qui était vrai pour une fois.

Et oui, Scarlett ne mentait pas toujours à ceux avec qui elle conversait, cela était rare bien sûr, mais possible. Cependant, la veuve noire jouait tellement un rôle avec d’autres personnes qu’il était rare qu’elle soit franche avec autrui, mais bon, cela personne le savait, puisqu’aux yeux du monde, elle paraissait pour une gentille personne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Mer 12 Juin - 14:47

Je ne savais pas si Scarlett était toujours très franche avec moi, mais elle était aimable. Moi je n'étais qu'un simple homme de troisième classe qui cherchait à atteindre un niveau acceptable pour une première classe comme elle. Et je ne doutais pas du fait que je pouvais bien enchainer les erreurs, mais jamais la femme ne me réprimandait. Elle était réellement d'une grande gentillesse. Elle s'intéressait à mon amnésie, allant visiblement jusqu'à consulter des livres en parlant.

« Peut-êtres suis-je monté sur ce bateau déjà amnésique, suite à quoi ma mort aurait scellé ma mémoire loin de moi. »

Dis-je brutalement pensif alors que je venais d'imaginer une existence sans attache, vide. Dans le fond j'avais depuis longtemps l'espoir de retrouver mes souvenirs, espoir qui s'alterné de temps en temps avec la joie de se savoir exempte de la douleur d'une perte. Mais à présent, je venais à imaginer une autre chose, celle que bien que je les cherche, mes souvenirs ne pourraient revenir car ils n'existaient plus depuis longtemps. Une coquille vide sans le moindre intérêt. Un être qui ne pourrait se construire que sur des foutaises.

« Je vous pris de m'excuser pour cela. »

Dis-je en affichant un sourire presque absent alors que j'essayais de me reprendre. Je devais déjà l'ennuyer, pas la peine d'ajouter à cela un comportement déplacé. Secouant donc la tête, je finis par prendre de ses nouvelles, lui demandant comment elle se portait avant de m'inquiéter de ses pensées. J'avais du sans aucun doute briser bien des réflexions et je m'en excusais bien sincèrement. Elle me répondit alors qu'elle se portait bien, et que je n'avais pas à m'inquiéter, elle ne pensait pas à grand chose, juste à la liberté.

Être un oiseau et s'envoler loin d'ici…

Des songes qui me plongèrent un instant dans mes propres réflexions. Oui, la liberté serait-elle aussi douce que la mort qui l'entouré ? J'aurais souhaité pouvoir me libéré de mes doutes, mais je ne pouvais nier le fait qu'un tel jugement devait avoir ses raisons. Nous ne pouvions pas être condamné sans raison, il devait y avoir une explication, il devait y avoir une chose qui avait poussé nos âmes à demeurer ici. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais que la rejoindre dans ses pensées.

« Je me demande si dans le fond nous si prisonnier que ça… Nous avons la possibilité de reprendre, ou de conclure. »

D'achever des choses et de mettre fin à nos tourments.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    Jeu 20 Juin - 23:25

Les méandres de la mémoire.


« Et quand un oisillon vient se poser sur le nid de la proie »


Espace ouvert des troisième classe ♦ 16 avril 1913
Le mensonge était la plus cruelle des choses que Scarlett pouvait faire à un amnésique, orgueilleuse, pour rien au monde, elle ne voudrait passer à côté d’un jouet, surtout pas quand celui-ci était des plus attrayants. Pour elle s’était qu’un simple jeu, mais un passetemps qui brisait des vies, mais bon, il n’y avait rien qui puisse effrayer Scarlett et encore moins qui ne la fasse reculer dans ses perfides actions. Torturer les esprits, elle aimait ça et ce qui l’amusait le plus, c’était d’éloigner ce pauvre être de la vérité et de sa femme. Lena Marlet s’inquiétait pour son mari et surtout elle ne pensait plus le revoir à bord du Titanic. Scarlett connaissait cette femme, plus de vue qu’autre chose, mais elle savait la vérité et en ce jour, pour elle connaître, c’était posséder le pouvoir. Le destin de deux vies était entre ses mains et cela flattait son égo démesuré. Son regard ne cessait de se poser sur Niels et en cet instant, elle se disait bien qu’un jour, la vérité finirait par éclater. La veuve noire connaissait déjà le scénario, puisque rien ne restait caché assez longtemps et un jour Niels retrouverait sa femme et ça serait d’autant plus drôle de voir qu’en cette rencontre le mari ne reconnaitrait pas son épouse. Pauvre petit couple, les choses ne pouvaient pas être plus inquiétantes pour eux.

« Je ne pense pas, ce paquebot est tellement étrange, qu’il se peut qu’il vous ait arraché votre mémoire. Je suis sûre que vous vous souviendrez un jour Niels. Ayez foi ! » Disait-elle tout en posant une main réconfortante sur celle de l’homme.

Bonne comédienne, Scarlett se moquait bien de Niels, après tout si elle l’avait voulu, l’homme aurait retrouvé depuis bien longtemps sa vie, mais non, elle l’incitait au contraire, elle faisait en sorte à ce qu’il ne se rende pratiquement jamais en première classe, limitant ainsi les possibles rencontres entre mari et femme. Tout ce pouvoir entre ses mains avaient tendances à la rendre très dangereuse et elle pourrait très bien continuer à jouer avec Niels, tout en le laissant l’homme se torturer l’esprit. A défaut de pouvoir torturer physiquement une personne, Scarlett aimait jouer avec les esprits, c’était devenu sa plus grande passion depuis quelques temps et Niels était devenu son cobaye dans ce vilain jeu. Son regard s’illumina presque quand l’homme évoqua le fait qu’ils n’étaient peut-être pas si prisonniers que cela. Peut-être que c’était vrai, mais en tout cas, il n’y avait ni reprise, ni conclusion. Ils étaient morts et la veuve noire se souvenait bien du froid glacial qui l’avait étreint alors qu’elle était encore dans l’eau et aussi de ce noir qui avait fini par arriver. Ils étaient morts et il n’y avait aucune solution de pouvoir reprendre un jour leur vie. En ce qui concernait de la mort, mettre un point final à toute cette histoire pouvait être possible, mais pour le moment, rien ne pouvait être fait, ils étaient coincés, il n’y avait plus rien pour eux nulle part, ni dans la vie, ni dans la mort.

« Je ne le sais, revivre serait impossible, puisque nous sommes morts, mais en ce qui concerne notre mort, peut-être qu’un jour on pourra mettre fin à ce Purgatoire, mais personne ne semble avoir la solution à part le Capitaine. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les méandres de la mémoire ♣ feat Niels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» De mémoire de pigeon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-