AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 The truth will fall well one day ♣ Apolline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Dim 3 Fév - 19:42


The truth will fall well one day



La journée était propice à la sortie : il faisait beau, il faisait chaud. Et pourtant, ce fut avec une certaine réticence que tu quittas la froideur de ta cabine. Cabine qui avait été l'un des principaux lieux où tu te trouvais ces derniers jours. Sur le paquebot te marchas, en ayant que faire d'être dans une partie réservée aux premières classes ou dans une partie réservée aux troisièmes classes. Certaines personnes comme toi ne respectaient plus le système des classes et n'avaient pas honte de se rendre sur le pont des premières et d'autres étaient encore trop a cheval là-dessus, émettant des bruits mécontents lorsqu'ils voyaient une troisième classe dans leur partie du paquebot. Mais que t'importais peu toutes ces règles idiotes : vous étiez si je puis-dire, tous dans le même bateau. Décédés à la suite de ce fameux naufrages et obliger à vivre sur le Titanic pour l'éternité, n'était-ce pas là une horrible tragédie ? Que cela aurait été intéressant de prendre votre histoire méconnus de tous pour la raconter à toutes personnes désireuses de l'entendre dans le monde réel. Personnes, qui a l'opposé de vous étaient encore en vie...

Tu finis par arriver sur le pont de promenade des premières et des secondes classes qui se trouvaient être bien remplis à l'heure qu'il était. Tu t'installas sur l'un des seuls bancs de libre, sortant ton carnet de dessin et parcourant du regard le pont, cherchant une source d'inspiration. Tu l'as trouva en la personne d'une petite fille qui assise à l'écart était entrain de jouer à la poupée, il s'agissait Apolline Miller que tu avais rencontrés avant, tous les tragiques événements qui pour toi c'était produit. Tu te souvenais d'elle comme si c'était hier, une petite fille agréable qui avait toutes les manières d'une grande lady. Fille qui t'avait profondément troublé, car l'un des passagers t'avais dit que tu avais là une charmante petite fille et qu'elle te ressemblait. Autant dire que cela t'avait fait un effet quelque peu bizarre et que tu avais écourté votre conversation d'une manière peu conventionnel, désireux de te changer les idées en te répétant de nombreuses fois que tu n'avais pas d'enfant. Mais comme dit, comment en être sûr. Tu la détaillas longuement, puis te mis à dessiner, ton crayon glissant doucement sur la feuille de papier, un délicat sourire aux lèvres. Le temps passa lentement, puis au bout d'un moment tu eus fini ton dessin. Te levant doucement, tu t'approchas de l'enfant en essayant de ne pas l'effrayer. « Apolline, c'est bien cela ? J'ai un petit quelque chose pour vous. Rien de bien spectaculaire, mais je tenais à vous l'offrir. » Tu lui tendis alors ta feuille de papier, où elle était dessinée avec sa poupée de porcelaine. « J'espère que mon modeste présent m'excusera pour mon comportement de notre dernière rencontre. Il faut dire que les propos de ce passager m'ont quelque peu déboussolé. » Tu avais dit quelque peu, pour ne pas avoir à dire beaucoup. Tu espérais qu'elle arrive pardonner ton comportement pour que tu puisses trouver le fin mot sur cette affaire.  





Dernière édition par James Parker le Dim 22 Déc - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Dim 17 Fév - 21:26

Apolline L. Miller & James Parker
The Truth will fall well one day



Ce matin, j’avais eu la chance de manger avec ma mère. Elle avait pris le temps de faire venir le souper dans notre cabine. J’étais vraiment heureuse cela faisait déjà un petit moment que je ne l’avais pas vu. Je mangeais donc en sa compagnie et elle parlait des grandes fêtes et de tout ce qui se passait sur le bateau. Je l’écoutais attentivement. J’étais vraiment inspirée par ce qu’elle me disait. Je mangeais mon bagel fromage en regardant ma mère dans les yeux en lui souriant entre chaque bouchée. Ma mère finit finalement de manger. Elle me donna un bisou sur la joue et me dit :
« Je t’aime ma princesse et je te vois ce soir. Sois sage, poli et gracieuse.» je souris aux paroles de ma mère. Je lui répondis :
« Oui mère, je serai sage, gentille et gracieuse comme une princesse. Moi aussi je vous aime mère.» dis-je avant de boire la dernière bouché de mon bagel.

Mère me sourit et me donna un autre bisou sur la joue. Puis elle partit faire ce qu’elle devait faire sur le bateau. Je me trouvais toute seule assise à la grande table en fixant la place vide de ma mère. Ma gouvernante arriva dans ma chambre. Elle me sourit et me fit un gros câlin. Je lui souris et lui fis un gros câlin en retour. Puis elle m'amena dans ma chambre. Elle m'enfila une belle robe rose pâle et une boucle de la même couleur dans les cheveux. J’enfilais toute seule mes souliers. J’étais enfin prête à aller me promener sur le pont des premières classes. Je marchais le long du grand corridor qui donnait vers le pont. Je souris une fois arrivé. Il faisait beau et chaud. Je me promenais en regardant la vue et en serrant ma poupée contre moi. Quand tout a coup, j’entendis une voix que j’avais déjà entendue derrière moi. Je me tournais tout doucement. Je vis James Parker. Il n’avait pas vraiment été gentil à notre derrière rencontre. Je lui souris et dis :

«Oui c’est bien moi Apolline Miller, Mr Parker. Oui j’adore les cadeaux Monsieur ça tombe bien. .» Dis-je en le regardant dans les yeux. J’avais vraiment hâte de savoir ce qu’il me donnerait.

Il me tendit une feuille où se trouvait le dessin d'une petite fille qui me ressemblait drôlement. Je le regardais un moment. Je ne savais pas trop quoi faire. Je ne comprenais pas pourquoi il était parti ainsi. Ce n’était pas vraiment gentil de la part de quelqu’un de partir ainsi sans dire au revoir. Mais il était en troisième classe alors il était sûrement bien moins éduqué que nous les premières classes. Je sortis de mes pensée et lui dis:

«Oui j’accepte vos excuses mon cher. A la seule condition que cela ne se reproduise plus. Car ça m'a fait vraiment de la peine..» Dis-je en le regardant dans les yeux. Et je regardais de nouveau le dessin.

«Merci il est vraiment très beau. Vous avez du talent mon cher. Et vous pouvez le rouler, je ne voudrais pas qu’il parte au vent..» Dis-je en lui tendant le dessin dans la main.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Sam 23 Fév - 12:08


The truth will fall well one day


Tu te tenais face à la jeune Apolline et sa poupée, un délicat sourire aux lèvres. Il y avait plusieurs choses en la jeune fille qui te perturbaient énormément. En premier lieu son apparence : elle ressemblait beaucoup à une personne que tu avais connue, mais la question que tu te posais était « qui ? », ton esprit n'arrivait pas à mettre le doigt dessus et puis à certains moments, son visage te rappelait...toi. Ensuite, son nom de famille était Miller, nom qui comme le reste de sa personne te rappelait quelqu'un, mais là encore, c'était le trou noir et tu en voulais à ton esprit de ne pas réussir à se souvenir. Chassant ces pensées, tu adressas un sourire à Apolline en disant ces quelques mots. « Je me doutais bien que vous appréciez les cadeaux, après tous, qui n'aime pas en recevoir ? » Tu lui fis un léger clin d'oeil complice, il faut dire que toutes personnes étant enfant avaient désiré ardemment recevoir des présents, et tu ne faisais pas exception à la règle. Lorsque tu lui donnas ton dessin, elle le regarda un long moment, perdu dans ses pensées comme toi quelques instants auparavant. Tu ne la brusquas pas, continuant à la regarder d'un air légèrement absent en essayant de fouiller dans ta mémoire, mais là encore, rien de nouveau vint à toi. « Me voilà fort honoré que vous acceptiez mes excuses et je vous assure qu'un tel comportement de ma pars ne saurait se reproduire. » Tu inclinas légèrement la tête, comme pour accentuer la sorte de promesse que tu venais de prononcer. Promesse que tu ne comptais pas rompre, désireux de dénicher la vérité au sujet de la jeune fille et des doutes qu'elle semait en toi. Elle te tendit alors le dessin que tu repris et le roula comme elle te l'avait demandé. « Je vous le donnerait plus tard dans ce cas, car ainsi, dans mes mains, il ne saurait s'envoler. » Tu regardas Apolline, puis le pont de promenade. « Peut-être désirez-vous continuer notre conversation en marchant ? Après être resté plusieurs heures au même endroit, cela fait du bien de se déplacer. » Tu lui proposas alors ton bras, comme le gentleman que Charles avait réussi à te faire devenir. Certes, il y avait quelques lacunes dans ton éducation, mais tu savais bien te comporter en société, ce qui avait le don d'en étonner plusieurs étant donné que tu n'étais qu'un troisième classe et non une personne de haute naissance. Lorsqu’après quelques instants de réflexion elle prit ton bras, tu commenças à marcher doucement, pour pouvoir bien profiter du soleil et surtout pour ne pas la précipiter, étant donné qu'elle était plus petite que toi. « Dites-moi, que faites-vous de vos journées ? Vous vous promenez souvent sur les ponts de promenades ? »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Mer 27 Mar - 2:07

Apolline L. Miller & James Parker
The Truth will fall well one day



Je marchais en serrant fort ma poupée contre moi. J'ignorais que l'homme que j'avais juste devant moi était en réalité celui que je voulais tant connaître et la raison pour laquelle j'étais venue sur le bateau. D'ailleurs, mère ne me l'avait jamais dit. Je le regardais dans les yeux. Il m'avait fait de la peine la dernière fois en me quittant sans me dire au revoir. Je n'aimais pas vraiment ce genre personne. Je lui souris quand il me dit qu'il était sûr que j'aimerais. Et il avait raison. Qui n'aime pas les cadeaux ? Moi j'adorais tous les cadeaux et si je le pouvais, j'en demanderais tous les jours à tout le monde. Mais cela ne se faisait pas. Je le regardai et lui répondis :
«Oui je crois que tout le monde adore les cadeaux. Moi j'en voudrais tous les jours si je pouvais Mr Parker..»

Je regardais les gens de première classe marcher devant moi. J'adorais les robes de toutes les dames de la bourgeoisie. Elles étaient vraiment belles. J'aurais tant aimé pouvoir grandir et devenir aussi belle que ces femmes. Mais je n'aurai plus cette chance même si j'adorais être la petite princesse de première classe. Il n'y avait pas vraiment de petite dans cette classe-là. Je sortis à mon tour de mes pensées.

«Je l'espère bien car je dois vous avouer que je n'aime pas les personnes qui partent sans me donner de raisons. Je trouve que cela est un manque de respect.» Dis-je en souriant en le voyant s'incliner devant moi.
J'espèrais vraiment qu'il tiendrait sa promesse car il n'aurait pas de une nouvelle chance de se faire pardonner comme je l'avais pardonné aujourd'hui. J'étais intriguée de savoir pourquoi cet homme était parti aussi vite et aussi vite revenu me voir. Je me demandais bien ce qu'il me voulait après tout, j'étais qu'une petite fille de première classe bien banale pour une personne de troisième classe. Je souris à ses paroles.

«Merci Mr Parker, vous êtes vraiment aimable vous savez. Oui vous me les redonnez et c'est promis..»


Je le regardais dans les yeux en serrant ma poupée contre moi.

«Oui j'accepte de marcher avec vous en continuant notre conversation.
Tout à fait d'accord. Cela fait vraiment du bien de marcher un peu. .»
Je regardais son bras pendant un moment. Je n'avais pas vraiment l'habitude de tenir le bras d'un homme. Je souris et lui le pris bras. Il avait de certaines manières pour une personne de troisième classe. Je marchais doucement avec lui. Je profitais du soleil en souriant marchant avec un homme que j'appréciais malgré le fait que je ne le connaisse que très peu.


Je fais beaucoup de choses mais ma nourrice me fait prendre l'air. Elle dit que c'est bon pour moi. Sinon je prends soin de ma poupée. Je pense peu de temps avec mère ce qui me fait la plus grande des peines. Elle est toujours à de grandes fêtes où je ne peux point aller. Je n'ai jamais connu mon père..



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Sam 6 Avr - 10:26


The truth will fall well one day


« Je suis certain que vos parents doivent vous offrir des cadeaux très souvent. Après tout, comment ne pas vouloir couvrir de cadeaux une petite princesse telle que vous ? » Tu adressas un nouveau sourire à la jeune Apolline, il faut dire que tu imaginais bien les parents de cette dernière la gâter : n'était elle pas en première classe ? Et puis, il était impossible de ne pas craquer face à son visage d'ange. Ce que tu ne savais pas, c'était que la petite Apolline n'avait que sa mère à ses côtés, qu'en vérité tu étais son père, et que tu avais dit là quelque chose de très maladroit. Espérons pour toi qu'elle ne le prenne pas mal, déjà que tu as eu du mal à ce qu'elle te pardonne, il serait idiot qu'elle prenne congé de toi pour une erreur aussi sotte de ta pars. Tu remarquas alors le regard plein d'envie qu'elle lançait sur les nobles dames qui portaient de ravissantes robes et d'une certaine façon tu la comprenais. Elle, elle ne pourra jamais porter ces longues robes de princesse. Elle ne pourra jamais grandir. Ce qui était des plus cruels... Éternellement figés dans son jeune âge, dans l'incapacité de découvrir le monde étrange des adultes. Tu l'as plaignait. Tu l'as plaignait réellement. Tu passas rapidement ta main dans tes cheveux, qui avec la légère brise partaient un peu dans tous les sens. « Je suis d'accord avec vous, il s'agit là d'un manque de respect. Et comme je vous l'ai dit, ce dernier ne se reproduira plus. » Cela te ravie lorsqu'elle sourit de plus belle en voyant que tu t'inclinais devant elle. Il faut dire qu'elle méritait plus que tout ton respect et ta parole que tu n'agiras plus comme le sombre idiot que tu es. Aimable...voilà une qualité que l'on te t'avait pas souvent attribué et il faut dire que de l'entendre de sa bouche te rendis encore plus joyeux. Elle était vraiment bien éduquée. Elle semblait parfaite, un véritable ange, une véritable princesse. « Je l'ignorais, mais je vous remercie de me voir ainsi. » Elle était adorable avec sa petite poupée serrée contre elle, comme si elle avait peur quelle tombe, qu'elle s'éloigne d'elle. Il faut croire que tu commençais à vraiment bien aimer cette petite, ce qui allait sans doute faciliter la nouvelle qu'un jour sa mère allait t'annoncer. Nouvelle qui allait sans aucun doute te laisser des plus surpris et choqué. « Je suis ravie que vous acceptiez. » Tu lui tendis alors le bras et tu remarquas alors sa longue hésitation. Tu avais pendant un bref instant oublié qu'elle était si petite et qu'elle n'était donc pas habituée à prendre le bras d'un homme. Mais après quelques instants, elle le pris en souriant. Tu te mis alors à marcher à petit pas, car Apolline ne marchait pas aussi rapidement que toi, ce qui était tout à fait normal au vu de son jeune âge. Tu te mis alors à parler, pour relancer la discussion. « Passez-vous beaucoup de temps à l'extérieur pour jouer ? Ou préférez-vous rester à l'intérieur ? » Souvent les enfants étaient ceux qui préféraient aller à l'extérieur, car cela leur donnait plus de liberté, quand aux adultes, ils aimaient bien être à l'intérieur. Tu te demandais donc s'il en était de même pour Apolline. Puis, une autre question s'échappa de tes lèvres. « Avez-vous beaucoup d'amis sur le paquebot ? » Il faut dire que tu avais vu peu d'enfants sur le paquebot, mais il y en avait tout de même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Ven 19 Avr - 14:58

Apolline L. Miller & James Parker
The Truth will fall well one day



«Je reçois beaucoup de cadeaux de ma mère et de ses amis. Je ne peux hélas pas en recevoir de mon père. Je ne l'ai jamais connu. Je ne sais même pas à quoi il ressemble. Mère me dit qu'il était beau. C'est tout ce que je sais sur lui. Et je sais que je ne porte pas son nom de famille aussi."»


Je le regardais tristement. J'aurais tant aimé contraire mon père. Être comme les autres petites filles que je rencontrais parfois dans les salons chics avec mère. J'aurais tant aimé pouvoir aussi faire un gros câlin à mon papa. D'autres hommes m'accordaient un peu d'attention mais ce n'était pas pareil car ils n'étaient pas mon papa à moi. Pour moi, le monde est un conte de fée alors ça ne me dérange point de vieillir. J'adore la vie que j'avais en ce moment alors pourquoi je pleurerai ? Je serais ma poupée contre moi et la regardais en continuant de marcher sur le pont.
«J'espère bien pour vous car il est très rare que je pardonne une seconde fois. Si j'avais suivi les façons dont j'ai été élevée, je ne vous parlerez plus. Mais je trouve que tout le monde mérite une seconde chance.»
Je souriais quand il s'inclina devant moi. Il avait très un peu de gens qui me faisait cela. Faut dire que je ne parlais pas très souvent à des gens de troisième classe. Mère ne voulait pas que je sois avec eux, car ils étaient selon elle des voleurs et gens en qui on ne pouvait pas avoir confiance. Ici sur le pont des premières, il y avait tellement de gens qu'il ne pouvait rien m'arriver. J'avais passé une bonne partie de ma vie à me faire éduquer à devenir une grande dame, et à savoir comment parler et comment se tenir avec des gens. A l'âge de quatre ans, nous apprenions déjà cela. Je me préparais même à ce que la grande dame pouvait apprendre par la suite.
« Bien pourquoi vous pensez que je vous crois méchant ?"» demandai-je, intriguée et un peu confuse par sa réponse.

Je commençais à m'attacher à cet homme. Il était vraiment gentil pour un pauvre. Je serrais toujours ma poupée contre moi et lui caressais les cheveux comme une mère le ferait avec sa petite fille pour lui dire qu'elle était là. J'aurais aimé qu'il soit mon père car il était vraiment gentil avec moi et il agissait déjà un peu comme un père. Faut dire que tous les hommes agissaient ainsi avec moi. Mais je sentais qu'avec lui c'était différent, que j'avais un contact avec lui. Comme si une partie de lui était en moi. Je ne savais pas encore qu'il était mon père. Je crois que quand mère m'annoncera la nouvelle, je serai vraiment ravie.

Effet je n'étais point habituée à marcher ainsi en tenant le bras des hommes. Je lui souris quand je vis qu'il marchait vraiment doucement avec moi. Il marchait à mon rythme. Je trouvais cela vraiment aimable de sa part.



«Bien, j'aime être dans ma grande cabine. Elle est vraiment belle et spacieuse. Il y a tous mes jouets. Mais la femme de chambre qui s'occupe de moi ne veut pas que je passe mes journées dans ma cabine, même si moi j'aimerais cela. Mais aussi d'un côté je peux voir l'océan. Il est magnifique Mr Parker» dis-je en tournant la tête vers la droite pour regarder l'océan. Je le regardais pendant un moment d'un air un peu triste.


«J'avais quelques amies mais elles sont toutes parties en me laissant ici toute seule. Alors non pour le moment je peux dire que seulement les grandes personnes sont mes amies»



Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Mer 24 Avr - 19:46


The truth will fall well one day


« Je suis navré, j'ignorais que votre père ne faisait pas partie de votre vie, mais je suis certain que s'il vous voyait à cet instant précis, il ne pourrait ressentir que de la fierté et l'envie de vous connaître. » Elle te lança alors un triste regard, tu avais de la compassion pour cette jeune fille, qui tout comme toi avais dû grandir sans avoir son père à ses côtés, mais au moins avait elle encore sa mère auprès d'elle. Toi, tu n'avais pas eu cette chance, perdant tes deux parents très jeune et devenant ainsi orphelin. Tu te demandas alors pourquoi son père n'était pas avec elle : était-il mort avant qu'elle ne naisse ? Avait-il abandonné sa fille et par la même occasion la mère de cette dernière ? Ou alors ignorait-il qu'il avait une fille ? Bien évidemment, c'était le dernier cas qui était vrai, mais cela, tu ne le savais pas. Tout comme tu ne savais pas qu'il s'agissait de ta fille. Comment réagirais-tu si tu apprenais la vérité ? Serais-tu choquer ? Énerver ? Joyeux ? Ou alors le nieras-tu ? Qui sait...En tout cas, nous le verrons bien en temps et en heure, car pour le moment, il semblait que la mère de la jeune Apolline n'était pas prête de t'avouer la vérité au sujet de votre enfant commun.

Elle te dit alors qu'elle te trouvait aimable, ce qui d'une certaine façon te fis sourire. Après avoir rétorqué que tu l'ignorais, tu t'en voulus. Tu n'avais pas désiré lui répondre ainsi, mais dans ta bouche, c'était la vérité qui en était sortie, tu ne savais pas qu'aimable était l'une de tes qualités. « Pars cette phrase, je ne voulais pas dire que je croyais que vous me voyiez comme une personne méchante, mais plutôt que peu sont ceux à me trouver aimable. Ou du moins, à me le dire. » Peut être ne te le disaient-ils pas, car tu n'avais guère en toi cette qualité ou alors était-ce parce qu'ils ne prenaient pas le temps de le faire. Quoi qu'il en soit, le fait qu'elle te le dise t'avait rendu joyeux malgré toi.

Tu marchais à sa vitesse, ne voulant pas la brusquer. Elle avait après-tout des jambes bien plus petites que les tiennes et puis, vous aviez tous votre temps. Vous aviez l'éternité pour marcher alors cela ne servait à rien de se presser. Tu lui demandas alors ce qu'elle faisait de ses journées. « Il est vrai que lorsque nous avons de nombreuses choses à faire à l'intérieur, nous n'aimons pas avoir à devoir en sortir, même si c'est préférable. Surtout quand il fait beau. Je me rappelle, lorsque j'étais jeune, je n'arrivais pas tenir en place lorsque j'étais à l'intérieur, il me fallait toujours me rendre à l'extérieur au moins une fois dans la journée sinon j'étais d'une humeur massacrante. » Tu lui adressas un clin d'oeil, puis eut un léger rire. Tu avais toujours aimé te trouver dehors, respirant ainsi à plein poumons l'air frais qui trônait en maître à l'extérieur. Elle te parla ensuite de l'océan et tout comme elle, tu tournas ton visage vers ce dernier. « Oui, l'océan est... une pure merveille. Je suis ravie de pouvoir l'admirer à longueur de journée, même si le contacte de la terre me manque. » Lorsque tu lui demandas si elle avait des amies sur le paquebot, ce que tu regrettas par la suite, car tu pu remarquer l'air triste qui s'empara de ses traits face à cette question. « Au moins avez-vous de la compagnie. Et puis, je suis certain que vous devez être heureuse de vous trouver souvent avec votre mère. Après tout, les membres de la famille sont un cadeau de Dieu, il nous faut toujours les chérir. » En disant ces mots, tu te mis à penser à ta jeune sœur, Céleste...Sœur qui était ton essentiel, la gravitation qui te maintenait au sol, malheureusement tu ne pourrais plus la revoir. Tout du moins, c'est ce que tu pensais, car à dire vrai, elle se trouvait sur le paquebot tout comme toi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Mer 22 Mai - 16:05

Apolline L. Miller & James Parker
The Truth will fall well one day



«Merci Mr Parker vous êtes bien aimable pour une personne de troisième classe. Il y en a très peu qui le sont vous savez. Mère n'aime pas vraiment que je parle de cela.»
Je le regardai pendant un moment sans rien dire. J'avais rêvé d'avoir un vrai papa à qui je pouvais me confier. Être dans ses bras quand j'avais de la peine et me rassurer juste avec la présence de ses bras et sa chaleur. Un père qui m'aurait dit : "Je t'aime ma princesse" tous les soirs avant de me coucher. Pourtant ça n'avait pas été le cas. Il me manquait toujours cette présence autour de moi. Bien sûr j'allais chercher des câlins auprès de certains hommes à bord du bateau. En revanche, ça ne serait jamais pareil que si c'était mon père d'amour.

Parfois j'avais du mal à comprendre comment parlaient les grandes personnes. Ils utilisaient tellement de mots bizarres que je comprenais pas tout. Faut dire que c'était tout à fait normal car j'étais encore bien jeune. C'est ce qui venait de se passer avec Mr Parker. Il avait dit quelque chose que je n'avais pas compris.
«Oh je vous demande pardon... Je vous trouve vraiment aimable... parfois il m'arrive de pas toujours comprendre les grandes personnes. Je trouve qu'elles parlent bizarrement quelques fois.»
Je souriais en marchant à ses côtés et en tenant très fort ma poupée contre moi. Il était vraiment gentil de pas trop marcher vite . Certains personnes auraient marcher trop vite pour moi. Nous avions tout notre temps pour marcher. Nous étions à jamais sur le plus beau bateau du monde même si je croyais pas que j'étais morte.

« Oui je vous comprends tout à fait. Je suis un peu comme vous. J'aime être à l'intérieur même si je trouve le temps parfois long quand je suis toute seule sur le pont. Ce n'est pas que je n'aime pas parler aux grandes personnes. Parfois j'aimerais bien avoir des gens de mon âge à bord. Je n'ai pas encore trouvé d'amis depuis que le bateau à couler» demandai-je, intriguée et un peu confuse par sa réponse.
Je pris une bonne respiration et je fis entrer l'air dans mes poumons. L'air extérieur était tellement mieux que l'air conditionné du bateau et l'odeur de la nourriture entrait toujours dans ma chambre le soir quand j'étais couchée. Et oui, je me couchais tôt et les grandes personnes avaient pas encore fini de manger.
«Moi je peux pas dire que la terre me manque. J'ai tout ce que je veux ici. Il y a des gens pour me servir toute la journée. Ma chambre est tellement grande que je pourrais faire une fête dedans. J'adore être dans ce bateau»

Je le regardais tristement. C'est vrai que j'avais encore ma mère. Mais elle ne passait pas autant de temps que je le voulais avec moi. Elle était souvent à de grandes fêtes. Auxquelles je pouvais pas vraiment aller car j'étais trop jeune.

«Bien vous savez, mère ne passe pas beaucoup de temps avec moi. Elle a une vie sociable très occupée, Mr Parker. En revanche, j'ai ma poupée Amandie. Elle ne me quitte jamais et elle est toujours là pour moi."»

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Sam 1 Juin - 11:00


The truth will fall well one day


« Vous savez, je connais un nombre important de troisième classe qui sont aimables. Il est vrai que notre façon d'être est dissemblable de vous autres, premières classes, mais il n'empêche que nous pouvons nous montrer civiliser et sympathiques. Tout du moins, je trouve. » Un délicat sourire étira alors tes traits, pour lui montrer que tu n'étais en rien fâcher qu'elle eut parlé ainsi des personnes de ta classe et pour ne pas aller trop à l'encontre des propos de sa mère, car tu te doutais bien que cette sorte d'aversion pour les troisièmes classes venait d'elle, tu ajoutas alors. « Mais votre mère a raison, il est quelque peu dangereux qu'une jeune fille de votre âge descende dans les ponts inférieures pour voir les troisièmes classes, car bien que j'en connais beaucoup qui sont aimables, ce n'est pas le cas de tous. » En effet, il n'y avait pas que des personnes bienveillante dans ta classe, ce qui, à dire vrai était le cas de toutes les classes. Après tout, même chez les premières ou secondes classes, il y avait des personnes au cœur noir, d'ailleurs, tu en connaissais et appréciais certaines d'entre elles, mais même si tu avais de la sympathie à leur égard, tu ne pouvais que voir leur noirceur. « En tout cas, je comprends parfaitement que votre mère ne désire pas que vous parliez de cela. Après tout, c'est une chose qui doit vous attrister et pour vous voir sourire, il serait préférable que nous cessions de parler de cet homme qui aurait dû être à vos côtés et ce, depuis votre naissance. » Tu lui lanças un regard compatissant suivi d'un sourire, mais au fond de toi, quelque chose tourbillonnait et ce, depuis que tu avais commencé à parler de son père. C'était comme si tu avais l'étrange impression qu'une chose vous liait. Une chose immense et incroyable, mais cela, tu ne pouvais pas en être certain. Tu ne pouvais pas encore deviner jusqu'à quel point tu avais raison...Non, tu ne pouvais pas.

Un sourire visiblement amusé se dessina sur tes lèvres, lorsqu'elle t'annonça qu'elle n'arrivait pas toujours comprendre les grandes personnes, parce que ces dernières parlaient quelquefois bizarrement. Chose que tu ne pouvais qu'admettre. « Vous savez, il est inutile de me demander pardon. Je veux dire... il m'arrive moi aussi de ne pas comprendre ce que les autres désire dire et encore plus lorsque j'avais votre âge. Il faut avouer que nous avons souvent des expressions quelque peu étrange et incompréhensible et ce, même pour moi. » Tu lui proposas alors de continuer de marcher, car rester sur place n'était pas une chose que tu appréciais fortement. Il faut dire que depuis ton plus jeune âge, tu avais apprécié bouger, sortir... Ce qui devait être le cas de tous enfants. Après tout, qui aime rester trop longtemps enfermé ? En tout cas, pas toi...

Tu lui demandas si elle préférait passer du temps à l'extérieur ou à l'intérieur. Pour elle s'était l'intérieur, même si elle appréciait aller sur le pont. « Il faut dire que le temps parait toujours long lorsqu'on est seul, alors que lorsque l'on est accompagné et que l'on s'amuse fortement, il passe à une vitesse des plus fulgurantes. » Tu fus touché par ses propos lorsqu'elle annonça qu'elle n'avait pas encore trouvé d'amis sur le paquebot et bien qu'elle semblait alaise avec les grandes personnes, elle le serait bien mieux avec des personnes de son âge, des amis. « Je suis certain que vous vous trouverez des amis. Après tout, qui n'aimerait pas être ami avec une petite princesse telle que vous ? » Nouveau sourire de ta pars à son égard, à croire qu'elle avait le don de te rendre doux et particulièrement attentionné. « Je suis ravi que vous vous sentiez bien sûr ce paquebot. » Et c'était vrai, car si elle s'était senti mal quelque chose au fond de toi t'aurait torturé, comme si tu voulais plus que tout qu'elle soit heureuse et que si ce n'était pas le cas, cela se répercutait sur ton humeur, ton moral.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Mar 25 Juin - 0:37


  «Bien je crois Mr Parker. Mais les gens de première classe ne disent pas de bonnes choses sur vous. Ils disent que vous êtes pas éduqué mais je ne peux rien dire pour cela. Je n'ai pas vraiment parlé aux personnes de cette classe moi.»
Je le regardai pendant moment. Il n'était pas fâché par ce que je pensais d'eux ou plutôt ce que j'avais entendu dire d'eux. Cela me soulagea beaucoup car j'aurais été vraiment triste de le voir fâché contre moi.

« Mère avait tout à fait raison. Même si je voulais y aller, je ne saurai point comment m'y rendre. A moins que je demande parce que je suis perdue sinon je ne saurais pas comment y aller. Merci Mr Parker je prends note de ce pas et je descends au pont inférieur au mieux.".»

Je savais très bien que dans ma classe il y avait aussi du monde pas vraiment aimable. Mais si tout le monde du personnel me connaissait alors il se passerait quelque chose et j'allais tout de suite le voir. J'avais même une chance de rencontrer le Capitaine du bateau. Il était vraiment gentil avec moi.

«  Oui cela me fait vraiment de la peine, Mr Parker. Il serait vraiment aimable de votre de sa part de ne plus parler de cela»

Je lui fis un grand sourire. Il était vraiment gentil et poli avec moi. Je pouvais penser qu'il n'était pas un troisième classe dans sa façon de me parler et de se comporter avec moi. Parfois j'avais l'impression qu'on se ressemblait beaucoup. Je commençais à voir de plus en plus de points en communs entre nous. Cet homme était-il mon père ? C'était une question que me passait par la tête par moment.

Je souriais quand il me dit qu'il avait lui aussi de la misère à comprendre les autres personnes. Au moins, je n'étais pas la seule sur ce bateau à ne pas toujours comprendre ce qu'ils disait. Je serrai sa main un plus fort comme une petite fille le ferait avec son papa. Je me sentais vraiment bien avec lui.

« Alors si vous ne comprenez pas les gens qui vous entourent comment faites-vous pour parler Mr Parker ? Dis-je surprise qu'il ne comprenne pas toujours tout.  Bien je  n'ai pas tout compris alors je tenais à m'excuser de ne pas tout comprendre»

Nous marchions maintenant main dans la main sur le pont. Je lui souriais et marchais à ses côtés. Il fallait dire qu'il n'y avait pas grand chose à faire ici. Je trouvais que le temps passait moins vite. Je serrais ma poupée contre moi en marchant toujours à ses côtés.

  «Oui en effet Mr Parker... je suis tout à fait d'accord avec vous. Puis je rencontre souvent des personnes qui connaissent ma mère sur le pont. Alors ils s'arrêtent pour me parler un peu ce qui fait passer le temps plus vite.."»  

Je souris quand il m'appela princesse. Personne ne m'avait encore appeler comme ça avant lui. J'étais touchée qu'il m'appelle ainsi. Je haussais les épaules et le regardais pendant un moment avant de dire
quelque chose.
 
«Bien je ne sais pas Mr Parker. Il faut demander à ce bateau qui a cogné l'iceberg et qui a fait que je suis toute seule sans aucun ami de mon âge ou que je n'ai pas encore vu."»  

Je le regardais pendant un moment. Il était vraiment gentil et doux. Il prenait le temps de m'écouter et de me parler. Il répondait à toutes mes questions. Je me demandais comment il avait fait pour vivre sans ses parents.
 
«Mr Parker puisse-je vous poser une question ?."»   dis-je en continuant de marcher
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Dim 7 Juil - 9:58

The truth will fall well one day


C'était fou le nombre de préjugés qu'il y avait contre ta classe. Il est vrai que vous étiez moins bien éduqués que les autres, car vous étiez nés dans un milieu où il n'était pas toujours possible d'avoir de l'enseignement, mais tout de même. Vous étiez tous des êtres humains, non ? Face à Apolline, tu ne t'énervais pas et ce, même si elle avait déballé des propos particulièrement stéréotypés de votre classe sociale, car oui, ce n'était pas de sa faute si depuis sa naissance on lui répétait que les personnes de ce milieu étaient tous des bons à rien, des vauriens, des personnes qui ne méritaient même pas un regard. Non, ce n'était pas de sa faute si on lui avait conditionné l'esprit dès son plus jeune âge. Même si, tu devais avouer, qu'elle était encore bien jeune. Peut être te serait-il possible de la conditionner dans l'autre sens ? Lui montrer que les personnes de ta classe ne sont pas toutes des personnes aussi mauvaises, aussi ignorantes et aussi peu civilisé. Face à ses propos, tu hochais la tête en lui adressant un délicat sourire, lui montrant ainsi que tu ne lui en voulais pas du tout pour penser cela ou du moins, pour rapporter les paroles qu'elle avait entendue de vous. Elle t'annonça alors qu'elle ne saurait pas comment se rendre dans les ponts inférieurs, ce qui là aussi était compréhensible, car les premières classes restaient bien souvent parmi eux et ne prenaient pas le temps de visiter les autres ponts. Mais appréciant la compagnie de la petite, tu lui dis alors. « Si vous le désirez, je pourrais très bien vous amener voir les ponts inférieurs, tout du moins, si votre mère vous l'autorise, car il est bien plus agréable d'avoir un guide, surtout à votre âge, pour visiter de nouveau endroit. Je ne voudrais pas que vous vous perdiez. » Nouveau sourire de ta pars. Sourire pleinement sincère, car oui, cela te ferait plaisir de lui montrer les ponts inférieurs et ainsi lui montrer que vous n'étiez pas aussi barbares que ce que les autres pensaient et disaient. Lorsque la conversation se mit à tourner sur son père qui depuis sa naissance était absent, elle te dit qu'elle préférait cesser d'en parler, ce que tu comprenais parfaitement et en même temps, c'était ce que tu lui avais proposé. Te disant que cela pouvait blesser l'esprit que de parler d'une personne qu'elle ne peut pas rencontrer, qu'elle ne peut pas voir, car cela te faisait la même chose lorsque tu pensais à tes parents, qui décédèrent lorsque tu étais jeune.

Sa question à propos de la manière dont tu parvenais à parler alors que tu ne comprenais pas toujours les personnes qui t'entouraient, te pris quelque peu au dépourvu, car si tu avais dit cela, c'était surtout pour lui montrer qu'elle n'était pas la seule à avoir ce problème et qu'il arrivait aussi aux grandes personnes de l'avoir. Même si dans ton cas c'était différent, ce n'était pas vraiment que tu ne comprenais pas, mais plutôt que tu ne voulais pas comprendre. Car oui, il y avait certains propos que tu n'appréciais pas entendre, ces derniers pouvant être blessant ou en désaccord avec ta pensée, alors tu faisais mine de ne pas les comprendre et ainsi ton esprit ne les comprenaient pas non plus et cela ne te touchait pas outre mesure. Tu ne répondis à sa question que par un léger rire et une réponse qui n'en était pas vraiment une. « Très bonne question que voilà, malheureusement, je n'ai pas de réponse à celle-là. » Tu lui fis un clin d'oeil, suivi d'un délicat sourire. Il est vrai que ce n'était pas là la réponse qu'elle attendait, mais c'était la seule que tu parvenais à lui donner, car tous était aussi emmêlé qu'elle dans ton esprit.

Autour de vous, les bruits de pas semblaient résonner pour ensuite se perdre dans les vagues. En effet, beaucoup étaient les personnes qui tout comme vous, marchaient sur la promenade. Après tout, avec un pareil soleil, le mieux était de sortir et d'en profiter fortement, même si tu te doutais que demain, le temps serait identique à celui-ci, car oui, tu trouvais qu'il y avait plus de beaux jours que des jours emplis de pluies. Vous parliez du fait que le temps passait bien plus lentement seul qu'en étant accompagné et Apolline était d'accord avec toi. D'ailleurs, rares seraient les personnes à penser le contraire, car c'était toujours lorsque l'on s'amusait bien que le temps semblait s'accélérer, alors que lorsque l'on s'ennuyait ce dernier ralentissait. A croire qu'il y avait quelqu'un au-dessus de nous qui s'amusait à nos dépens. Soudainement, elle me demanda si elle pouvait me poser une question, dans un sourire je lui répondis. « Bien entendu, tout ce que vous voulez. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Dim 15 Sep - 17:03


Le monde parlait de toutes les classe mais je ne comprenais pas pourquoi le monde était aussi méchant avec cette classe. Mr Parker ne semblait pas un monstre comme le disait tous les gens de ma classe. Faut même dire que je le trouvais plutôt gentil et qui avait un grand cœur. Que j'aurais aimé l'avoir comme père. Je le regardais pendant moment. J'étais vraiment soulagée qu'il ne soit pas fâché contre moi. Je lui souris et le regardait un moment sans vraiment dire quelque chose. Je ne savais pas pourquoi mais je me sentais vraiment bien avec lui. Il était gentil, doux et serait un papa parfait. Il faisais attention à moi et il voulait me connaître plus. Je marchais toujours à ses côtés, main dans la sienne et serrais fort ma poupée contre moi. Et oui, Amandie était tout pour moi et elle était là depuis très longtemps. Elle savait tout sur moi et elle était là quand je me sentais seule. Je souris quand il me dit qu'il serait prêt me faire visiter de nouveaux endroits. Si mère le voulait, ce serait avec joie. Mais je ne savais pas si elle accepterait cependant, j'allais quand même essayer. J'avais envie de découvrir de nouveaux endroits. Je lui souris.
.

]« Oui je serai bien heureuse de visiter d'autres endroits avec vous. Néanmoins, je crains que mère n'accepte pas que je me rende en bas. Vous pensez qu'elle n'est pas obligée de savoir que je vais me promener sur les ponts inférieurs. Vous êtes vraiment un gentil Mr Parker. »

Je souris à nouveau quand il essaya d'en apprendre plus sur mon père. Je n'aimais pas parler de cet homme qui m'avait fait du mal, en partant avant ma naissance. À chaque anniversaire, je faisais un vœu, celui de revoir mon père un jour. Maintenant je ne pourrais plus jamais le revoir à moins qu'il ne soit dans ce bateau. Il fallait que je rêve car il y avait de bien maigres chances qu'il soit sur le bateau avec moi. Je ne pensais jamais qu'il serait là devant moi. J'avais appris à vivre sans mon père depuis bien longtemps. J'avais même perdu espoir de le trouver un jour.

Je fus surprise quand il me dit qu'il n'avait pas de réponse. Moi qui croyais que toutes les grandes personnes avaient des réponses à tout. Faut dire que j'avais cinq ans alors je ne connaissais pas vraiment grand-chose sur les grands. Je le regardais dans les yeux pendant un moment. Sans vraiment dire quelque chose et je serais ma poupée contre moi.

« Bien, moi qui croyais que vous pouviez tout comprendre les choses. Ce n'est pas grave Mr Parker nous ne pouvons pas avoir réponse à tout.»

Je le regardais pendant un moment dans les yeux. Je commençais à avoir froid. L'air c'était rafraîchi depuis que nous avions marché. Je commençais à éternuer. Je tenais toujours sa main dans la mienne en tremblant de froid. Mon petit manteau avais beau être chaud, j'avais toujours froid. Je regardais autour de moi et il y avait beaucoup de gens qui passaient. Ils me saluaient et je faisais de même en souriant. J'étais devenue la petite princesse de première classe à force de traîner dans les salons. Je connaissais beaucoup de monde et j'avais appris à les reconnaître. Je sortis de mes pensées quand il me dit que je pouvais lui poser pleins de questions..

« Comment seriez-vous si vous appreniez que j'étais votre fille ?» Dis-je en le regardant dans les yeux.

Je ne savais pas qu'il était mon père mais je voulais juste savoir cette réponse. Et oui je voyais que nous avions beaucoup de choses en commun. Alors je voulais bien savoir ce qu'il pensait de moi. J'avais beaucoup de choses qui tournaient dans ma tête.. Beaucoup trop faut dire en ce moment.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Lun 14 Oct - 18:26

The truth will fall well one day


Continuant la ballade en compagnie d'Apolline, tu lui proposais si elle désirait qu'un jour, tu l'emmènes voir les ponts inférieurs pour qu'elle découvre de nouveaux lieux et qu'elle voit de ses propres yeux que la classe dans laquelle tu te trouvais était bien joyeuse, sympathique et festive, et qu'elle n'était en rien comme ce que les gens de la classe d'Apolline venaient à la décrire. « Je pense qu'il serait mieux de demander l'accord de votre mère avant d'aller visiter les ponts inférieurs, car en tant que votre mère, je pense qu'elle apprécie savoir où vous vous trouvez et avec qui. Je veux bien aller la voir si cela parviendrait à la laisser vous faire visiter le reste du paquebot. » L'avenir te montrera d'ailleurs, que la mère de la petite Apolline, n'était autre que ton ancienne amante, Desdèmone. Chose que tu aurais dû deviner par toi-même, et non de la bouche de cette dernière, lorsque la jeune fille avait dit se nommer Miller. Après tout, tu connaissais bien ce nom, pour avoir côtoyé pendant de longs mois la personne qui le portait.

Lorsqu'elle te demanda comment tu faisais pour parler avec les personnes qui t'entouraient, alors que tu ne parvenais pas toujours à les comprendre, tu ne pu malheureusement lui répondre, car aucunes de tes réponses n'auraient été assez précises pour elle, tant elles se trouvaient embrouillés dans ton esprit. En effet, exprimer des brides de pensées à l'oral alors qu'elles ne sont pas même claires pour nous-même, c'est là une tâche ardue, dans laquelle tu avais décidé de ne pas te lancer. Non désireux de blesser ton amour-propre en disant des choses incompréhensibles pour elle comme pour toi. Comme on le dit si bien, la meilleure des réponses est bien souvent le silence.

Alors que tu te trouvais en plein questionnement avec ton propre esprit, tu sentis la main de la petite Apolline trembler. Elle devait avoir froid et tu ne pouvais que la comprendre, car l’air était bien plus froid que lorsque tu avais commencé à lui parler. D’ailleurs, la cause de cela, n’était autre que la déclinaison du soleil. Peu à peu, ce dernier se rapprochait de la ligne d’horizon, pour pouvoir plus tard, laisser sa place à la lune. C’est fou ! Tu n’avais pas vu le temps passer. Tu avais l’impression que cela faisait seulement quelques minutes que tu avais commencé à parler avec Apolline, mais il faut croire que les minutes s’étaient transformées en heures. Un second tremblement te fit reporter ton attention sur elle et pareil à un gentleman, tu pris la veste que tu tenais dans ton autre main et la posa délicatement sur ses épaules, pour ainsi, lui apporter plus de chaleur.

Tu te trouvais ainsi face à la jeune fille et alors que tu allais reprendre ta place à ses côtés, elle posa une question qui te laissa quelques instants sans voix. « Et bien…Je pense que comme tous homme, j’en serais ravi, car avoir une personne comme vous en fille doit être un honneur et un pur bonheur. » Tu lui adressas un délicat sourire, car c’était là ce que tu pensais. Si tu l’avais pour fille, tu ne pourrais qu’en être ravie et fier, car c’était vraiment une petite princesse. Mais, même si durant votre première entrevue un homme t’avait perturbé en disant cette éventualité, tu en doutais quand même beaucoup. Après tout, comme pourrait-elle être ta fille ? Tu ne connais même pas sa mère ! Tout du moins, c’était là ce que tu croyais, mais bientôt tu apprendras qui était sa mère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Lun 4 Nov - 22:38

Comment les gens de autres classes peuvent autre aussi genti. Pourquoi ma classe est si méchante les autres classes
Une ballade avec mon père sans le savoir


Je me promenais déjà depuis un moment avec Mr Parker. Je le trouvais vraiment agréable pour une personne pas aussi éduqué que moi. Il me respectait et était poli. J'étais bien excitée à l'idée d'enfin visiter le bain des 3ème classe. J'y étais déjà allée une fois puis je m'étais perdue en revenant. Comme toujours quelqu'un était tout de même venu me chercher. Je soupirai quand il me dit que nous devrions prévenir ma mère. Je doutai que ma mère veuille. Elle n'aimait pas quand que je parlais avec d'autres personnes qui n'étaient pas de ma classe. Je le regardai un moment sans rien dire.
.

Je crains que mère ne refuse que je me rende dans les ponts inférieurs, surtout avec une personne qu'elle ne connaît pas. Je peux toujours essayer je ne peux rien vous promettre Mr Parker. Je connais bien mère et je serai vraiment surprise qu'elle me laisse m'y rendre
J'étais vraiment bien loin de me douter que j'avais mon père devant moi. Je ne savais même pas pourquoi mère était sur bateau. Faut dire que j'adorais ce bateau car je pouvais avoir tout ce que je voulais quand je le voulais.J'avoue que j'avais l'impression de l'avoir un peu troublé mais je ne comprenais pas certaine chose.J'aurai aimé qu'il réponde à cette question. C'est à ce moment-là que j'avais appris que les adultes n'avaient pas toujours réponse à tout comme je le pensais avant cette journée. Je lui souris pour lui montrer que je ne lui en voulais pas et que je comprenais tout à fait ce qu'il voulait dire par là.J'avais pris sa main et je commençai à trembler. Je compris à ce moment qui il était vraiment plus tard. Je commençai à avoir de plus en plus froid. C'était fou comme le temps avait passé vite en aussi bonne compagnie. Je regardai l'horizon où je ne voyais plus le soleil. Je compris qu'il était assez tard. Je regardai Mr Parker. Je souris et je pris sa veste en le regardant. Je l'enfilai. Je me sentais déjà un peu plus au chaud et je me sentais bien.

Je ne pouvais pas empêche de le fixe du regard. Comment si j’étais hypnotisé par lui. Il était vraiment beau et son regard me rend folles. J’étais attiré par lui et je ne sais pas vraiment pourquoi je ne pouvais pas empêche le regardais. Je pris une respiration et regarde toujours dans les yeux. Puis je mis mes mais autour de son cou toujours ondule mon corps contre lui de façons sexy et sexuelle.

Merci beaucoup Mr Parker. Cela me touche beaucoup ce que vous me dites. Mais je crains de devoir vous laissez. Il se fait tard et mon repas va bientôt arriver dans ma chambre, dis-je en souriant.
Je le regardai pendant un moment et lui rendis sa veste. J'avais passé un bon moment avec lui. J'aurai aimé rester plus le temps avec lui mais il était tard et je devais entrer chez moi. C'est alors que je me rappelais que mon dessin était toujours dans ses bras. Je lui souris.

Pourrai-je avoir mon dessin que vous avez eu la gentillesse de me faire, demandai-je en le regardant dans les yeux.

Après qu'il m'ait donné mon dessin, je le regardai pendant un moment. Je ne savais pas dans combien de temps je pourrai le voir. Je lui souris et lui fis au revoir de la main toujours avec grâce. Je partis vers ma cabine. Je souris. J'avais passé un bon moment avec lui.
Maintenant je devais trouver le chemin vers ma cabine toute seule.


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   Dim 22 Déc - 17:43

The truth will fall well one day



Tant tu te trouvais plongé dans la conversation que tu tenais avec la jeune Apolline, tu n'avais pas remarqué que lentement le soleil s'était mis à décliner, se rapprochant de plus en plus de la ligne d'horizon et que donc, la nuit n'allait pas tarder à arriver. Il faut croire que lorsque notre esprit est concentré sur quelque chose, il est difficile de voir ce qui se passe aux alentours. En tout cas, c'était difficile pour toi. Après avoir répondu à sa question, concernant ta réaction si tu venais à apprendre qu'elle était ta fille, tu restas quelque peu préoccupé, car si tu avais été perturbé lorsque durant votre première rencontre l'homme avait cru qu'il s'agissait de ta fille, tu étais encore plus perturbé maintenant que c'était elle qui mettait le sujet sur la table. Mais même si tu étais perturbé par cette éventualité, tu pensais que c'était là une chose peu probable étant donné que tu ne te souvenais plus d'avoir eu une amante du nom de famille Miller, bien qu'en vérité, tu en avais eu une...Desdémone. Comme quoi, tout le monde, aussi jeune soit-il, peut avoir des trous de mémoire.

« Merci beaucoup Mr Parker. Cela me touche beaucoup ce que vous me dites. Mais je crains de devoir vous laisser. Il se fait tard et mon repas va bientôt arriver dans ma chambre. » Ses paroles te sortirent de tes pensées et retirèrent tous troubles de ton esprit, ce qui était une chose des plus agréables. En entendant sa dernière phrase, tu pris soudainement conscience qu'en effet, le jour commençait à s'éloigner pour laisse sa place à la nuit. « Et bien, Apolline, j'ai été ravi de faire plus ample connaissance avec vous, et j'espère fortement pouvoir un jour vous faire découvrir les ponts inférieurs. » Tu attrapas la veste qu'elle te tendit en souriant, pour finalement la poser sur ton bras, non désireux de la remettre, car tout comme elle, tu comptais rentrer chez toi. Enfin...retourner sur les ponts inférieurs, car après tout, même si tu y vivais tu ne pouvais pas pleinement considérer le paquebot comme un chez toi.

« Pourrai-je avoir mon dessin que vous avez eu la gentillesse de me faire ? » Tes yeux s'écarquillèrent légèrement, car tu venais de te rappeler que tu tenais entre tes mains le dessin que tu lui avais fait tantôt. « Bien évidemment. Heureusement que vous me l'avez rappelé, sinon je crains que je ne l'aurais oublié. » Doucement tu lui tendis le dessin en gardant sur tes lèvres ton sourire habituel. « Je vous souhaite une agréable soirée, et à bientôt. » En effet, tu espérais la revoir bientôt, car il y avait toujours ce sentiment au fond de toi qu'elle était plus proche de toi que tu ne pouvais imaginer. Lorsqu'elle te salua de la main, tu lui rendis la pareil, puis tu la regardas s'éloigner. Cela avait été une après-midi intéressant à ses côtés.


Fin
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: The truth will fall well one day ♣ Apolline   

Revenir en haut Aller en bas
 

The truth will fall well one day ♣ Apolline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-