AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Dim 3 Fév - 15:48

Héloïse attendait depuis maintenant plus d’une demi-heure dans le couloir des troisièmes classes. Elle se tenait devant la cabine de Jack et de Lydia mais c’était sur le jeune homme qu’elle espérait tomber. Depuis le naufrage, elle n’avait eu de cesse de tenter de pouvoir reparler à Jack. Il fallait qu’elle lui explique tant de choses. Elle ne pouvait supporter qu’il ait une mauvaise opinion d’elle ou qu’il la voit comme une horrible meurtrière pour toute l’éternité. Si Héloïse n’avait pas survécu la nuit où le bateau avait coulé, c’était bien parce que Jack l’avait laissé mourir. En fermant les yeux, elle pouvait encore voir le terrible regard hagard qu’il lui avait lancé lorsqu’elle était suspendue au-dessus de l’océan, seulement retenue par une corde à laquelle elle se raccrochait de toutes ses forces. A cet instant, il avait été le seul qui aurait pu lui venir en aide. Il lui aurait seulement suffi de tendre le bras pour la ramener à bord mais il était resté paralysé. Certainement hésitait-il à sauver celle qu’il avait aimée et qui lui avait mentie durant des années. Elle s’en voulait désormais tant de l’avoir trahi de la sorte, mais comment aurait-il réagi si elle lui avait avoué en Angleterre ? L’aurait vendu à la police ? Certes les criminels devaient payer leurs crimes mais c’était justement dans cette optique qu’elle avait commis ce meurtre. Il avait tué sa mère et peut-être même son père sous ses yeux par simple jalousie. Elle avait seulement décidé de mettre en œuvre sa propre justice. Il croyait avoir fui son odieux crime en quittant la France mais la justice l’avait rattrapé désormais.
Héloïse songea soudain que ce crime lui avait coûté la vie. Après tout, si elle n’avait pas tué le comte, elle n’aurait jamais connu Jack et elle n’aurait pas eu besoin de s’enfuir en Amérique. Le destin lui-même avait-il voulu lui faire payer son propre meurtre ? Mais peu importait. Elle ne regrettait pas son geste, elle n’en avait pas honte car elle était persuadée qu’il n’avait eu que ce qu’il méritait. Parfois cette affirmation en avait dérouté certain, notamment la jolie Rose Myles. Depuis qu’elle l’avait sue, Héloïse avait rapidement remarqué qu’elles s’étaient un peu éloignées et qu’elles étaient devenues moins intimes. La jeune blonde n’avait pas pour habitude de raconter sa vie à tout le monde mais la confession était arrivée au fil des conversations. Jusqu’ici, seul Peter avait compris son geste. Il était le seul vraiment présent pour elle, mais il s’opposait constamment à ce qu’elle tente de revoir Jack. Après tout, elle était morte par sa faute. Le Lord vouait une réelle haine à ce troisième classe auquel elle s’accrochait désespérément.
" Qu’est-ce que tu fiches ici ?! lança agressivement une voix de femme."
Lydia. Héloïse leva les yeux au plafond. Encore cette sale punaise ! Lydia était la sœur de Jack qu’elle retenait jalousement auprès d’elle. La brune au caractère bien trempé n’avait jamais pu voir la blonde en peinture, mais cette dernière n’avait vraiment jamais su pourquoi. Et Lydia lui démontrait une haine encore plus farouche depuis qu’elle avait découvert qu’elle était la meurtrière du comte de Neuveille. Elle essayait par tous les moyens d’éloigner Héloïse de son frère. Si la troisième classe n’avait pu reparler à Jack depuis maintenant un an s’était aussi parce que Lydia lui mettait de sacrés bâtons dans les roues. Aujourd’hui, elle avait espéré ne pas tomber sur elle, mais apparemment, elles devraient s’affronter une fois de plus.
" J’attends Jack. Je te l’ai déjà dit, je n’abandonnerai pas tant que je ne lui aurai pas parlé !"
"Il me semblait pourtant t’avoir prévenue plusieurs fois, je ne veux pas que tu tournes autour de lui !"
Lydia planta farouchement son regard incandescent dans celui d’Héloïse mais cette dernière feignait l’indifférence. Cette attitude eut pour effet d’émousser la patience déjà bien mince de la brune. En sentant la colère monter chez la jeune femme, Héloïse décida de darder un regard provocateur à son encontre. La réaction ne se fit pas attendre. Son visage se colora de rage et frappa la jeune femme devant elle. Héloïse reçut une violente gifle qui la sonna durant un bref instant. Lydia l’avait souvent frappée par le passé et en Angleterre. Elle devait avouer qu’elle avait une force redoutable, si bien qu’elle sentit même sa lèvre se fendre sous l’impact. La brune la plaqua brutalement contre le mur, plongeant son regard noir dans le sien.
"Je ne supporte plus tes petites attitudes de fille pourrie gâtée ! T’es qu’une sale garce et tu n’approcheras plus de mon frère, tu entends ?!!"
Lydia lui maintenait fermement sa main resserrée autour du coup d’Héloïse, lui bloquant quelque peu la respiration. La blonde s’échinait à lui faire lâcher prise mais ses maigres forces avaient raison d’elle. Les yeux de Lydia brillaient de haine et elle doutait désormais qu’elle lui laisse une chance de plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Lun 4 Fév - 16:17

« Quelle douce ironie que de chercher à tuer un mort. »

Je n'étais que rarement ironique, enfin si, peut-être sarcastique à mes heures, mais c'était davantage des conséquences de cette assurance qui me caractérisait. Quoi qu'il en soit, je voguais comme à mes habitude dans les eaux sombres de la troisième classe, cherchant inconsciemment des souvenirs de cette vie, des souvenirs ou des connaissances. Mais ce n'était jamais très probant, et rarement fascinant. L'ennuie était peut-être ce qui était le plus handicapant dans cette histoire, car jamais l'amusement se mêlait à l'exploration de celui que j'étais. Non pas que je me crois du genre à profiter de la vie et de ses plaisirs, mais disons que mon calme constant m'ébranle peu à peu, brouillant mes certitudes.

Quoi qu'il en soit, j'avais fini par me retrouver face à deux femmes, aux chevelures parfaitement opposables, se disputant avant que l'une, semblable à la nuit, ne décide d'étrangler la première. C'était à cet instant que j'avais cru bon de souligner l'ironie de la situation. Mais l'amazone ne prit pas la peine de répondre et elle préféra continuer à malmener son adversaire.

Juste ? Je ne savais pas si je l'étais avant, mais mon passé manquant, je me dressais souvent justicier et il n'était pas rare que j'aide une âme en peine. Je ne savais pas quelles étaient leurs motivations respectives, ni même ce qui les caractérisés, mais je savais que l'une n'avait pas eu le temps d'exposer son avis et bien que son comportement soit entièrement responsable de cette attaque, je ne pouvais la laisser ainsi.

M'avançant donc, je finis par poser mes mains sur les deux bras tendu de l'agresseur. La regardant sans le moindre sentiment, je finis par serrer légèrement ma prise. Je ne cherchais pas à lui faire mal, ni même à être désagréable, je voulais juste me montrer stricte.

« Je pense devoir vous demander de cesser cela. »

Ce qu'elle finit par faire lorsqu'elle comprit que je ne céderais pas. Je savais me faire respecter, en fait, c'était l'une des choses dont j'étais certain. Mon assurance et la force et le respect qui découlait de mes actes étaient clairement quelque chose que j'avais depuis longtemps, depuis bien avant ma mort.

Alors, la brune finit par reculer d'un pas avant de revendiquer avec force ses bras que je lui avait pris. Ne la lâchant pas tout de suite, je m'assurais en un regard qu'elle n'essayerait rien d'autre. Sentant alors la tension disparaitre de ses bras, je la relâchais avant de me positionner un peu plus devant la jeune femme. Protecteur en cet instant, sans aucun doute, mais je ne tolérais surtout pas de devoir essuyer de tels actes en ma présence.

« Vous seriez mieux dans votre cabine. »

Dis-je d'un ton autoritaire avant de faire demi-tours et d'attirer la jeune victime loin de la. L'attirant à plusieurs couloirs de là, je finis par la faire s'arrêter.

« Désolé de ne pas vous avoir laissé finir, mais je pense qu'il valait mieux pour vous que vous ne partiez. »

Ce qui était sans doute un doux euphémisme aux vues de ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Mar 5 Fév - 20:04

Héloïse sentait les mains de la farouche brune se refermait un peu sur sa gorge à chaque instant. La blonde tentait d'apposer autant de force dans ses bras que Lydia pour se défaire de son emprise, mais rien n'y faisait. Elle était bien plus forte et déterminée qu'elle. L'écho d'une voix sembla soudain revenir à la jeune femme, mais elle était bien accaparée par sa lutte pour saisir le sens de ces paroles. Lydia plantait son regard dans celui de son adversaire avec presque autant de haine qu'Héloïse. Leur relation n'allait décidément pas s'arranger de sitôt. Ses poumons commençaient à brûler d'être ainsi privés d'oxygène.

Héloïse ne finit à prendre conscience de la présence de l'homme que lorsqu'elle vit deux bras apparaître dans son champs de vision et se saisir de ceux de Lydia. D'un ton calme mais strict, il lui intima de lâcher la jeune blonde. A cet instant, Héloïse aurait préféré qu'il soit un peu plus ferme dans son exhortation, quitte à devenir violent, car sa vue se trouvait brouillée peu à peu par l'apparition inquiétante de tâches blanches. Puis finalement, dans un temps qui lui parut infini, Lydia lâcha docilement sa victime, mais on pouvait toujours voir dans son regard la colère qui l'animait. La brune n'avait jamais aimé qu'on lui donnât des ordres et surtout pas d'un étranger, mais cet homme semblait avoir eu un certain pouvoir sur elle.

Dès que la soeur de Jack relâcha sa prise et recula, l'air reflua à nouveau dans les poumons d'Héloïse et cette dernière aspira à grande goulée l'oxygène dont elle avait été privée si longtemps. Elle tentait de reprendre une respiration normale, mais elle était sans cesse interrompue de toussotements. Elle aperçut son sauveteur se placer entre elle et Lydia de manière protectrice, au risque de représailles.

L'homme s'adressa une dernière fois à la brune mais elle ne put saisir ses paroles, puis tout à coup, il attira Héloïse avec lui, quelques couloirs plus loin. La jeune femme se laissa guider son protester sous l'oeil incandescent de Lydia. Finalement, son sauveteur s'adressa à elle en s'excusant de ne pas l'avoir laissé finir mais qu'il jugeait nécessaire qu'elle s'en aille. Elle fronça immédiatement les sourcils et l'observa avec surprise. Était-ce une plaisanterie ? Du sarcasme ? Peu lui importait, pour l'instant elle essayait de reprendre une respiration un peu moins saccadait, avant de lui répondre à demi-souffle.

" Je ne saurai vous témoigner toute ma gratitude pour votre intervention. Je crois que je n'aurai pas pu espérer mieux, malheureusement je me dois aussi de m'excuser. J'ai peur que Lydia n'ait que peu apprécié votre venue et c'est une personne bien rancunière. Attendez-vous peut-être à des représailles."

Ayant usé tout son souffle dans cette déclaration, Héloïse reprit avidement quelques goulées d'air en frictionnant sa gorge rougies et douloureuse. Elle voulut reprendre la parole seulement, elle fut soudain prise de vertiges. Elle crut bien tomber à la renverse si elle ne s'était pas retenue au mur que se trouvait derrière elle. Posant une main sur son front, elle tenta de rassembler ses esprits mais sa tête tournait à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Sam 23 Fév - 19:02

Essoufflé, elle l'était clairement, il fallait dire que la pauvre avait été privé bien longtemps d'oxygène. Chose assez amusante d'ailleurs lorsqu'on savait que nous n'étions que des fantômes et que la vie ne pouvait pas nous être arraché. Elle me remercia alors avec un peu d'excès à mon gout. En effet à mon avis, laisser deux personnes s'entre tuer était accepté d'être à son tours un meurtrier et je ne comptais pas l'être ici.

Elle ajouta alors qu'elle devait s'en excuser, de l'avoir sauvé, car selon elle, elle venait de me mettre dans une situation inconfortable. En effet, l'autre femme risquait fort de ne pas apprécier et étant rancunière, je devais m'attendre à des représailles. Elle était totalement à bout de souffle et son état actuelle m'inquiétait d'avantage qu'une quelconque menace.

Lui souriant donc dans l'espoir de la rassurer, je mis des mots à mes actes.

« On verra pour mon assassinat plus tard, en attendant reprenez votre souffle. »

Qu'elle ne me fasse pas un syncope ici. J'étais sans aucun doute un très mauvais médecin et j'avoue ne pas savoir quoi faire si jamais cela venais à arriver. Posant mes mains sur ses épaules, je finis par m'abaisser à son niveau pour trouver ses yeux.

« Vous ne préférez pas vous asseoir un peu ? Vous voulez de l'eau ? »

Elle tanguait plus que ce foutu bateau.

« Et ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai déjà perdu tout ce que je pouvais perdre, alors cette… Lydia c'est ça ? Oui cette Lydia ne pourra pas me faire grand chose. »

Je tenais à la rassurer le maximum possible histoire d'éviter d'ajouter à l'hyper ventilation une quelconque panique inutile à mon sujet. Quoi qu'il en soit j'étais inquiet pour elle, elle n'avait pas l'air d'aller super bien et j'en venais à me demander si je n'aurais pas du agir plus rapidement plutôt que de faire appel au bon vouloir de cette femme. Quoi qu'il en soit, le mal avait été fait et je ne pouvais faire qu'attendre qu'elle retrouve ses esprits.

Pourquoi donc ? Car partir aurait été déloyale et l'aurait surtout exposer à de nouvelles représailles de la demoiselle. Je préférais m'assurer moi même que rien n'arriverait et de toute façon je n'avais que ça à faire. Aucun rendez-vous, aucune activité en cours, non, juste une balade qui m'aurait permis, ou non de retrouver une partie de ma mémoire au travers de ses couloirs obscures. Rien de très urgent, j'avais l'éternité devant moi à présent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Lun 25 Fév - 21:10

Sa tête tournait sans vouloir s'arrêter et son corps entier vacillait presque autant que le paquebot lorsqu'il avait soudainement percuté l'iceberg un an auparavant. Ses forces déclinaient et elle se trouvait bien fortunée d'avoir ce mur pour appui. Les yeux clos, elle tentait de reprendre ses esprits et d'astreindre son corps à plus de calme mais elle n'avait aucune maîtrise sur lui. Quelle peste de Lydia ! Elle avait bien failli la tuer cette fois-ci ! Mais tout cela ne se passerait pas ainsi, elle comptait bien saisir sa vengeance un jour ou l'autre. Ne serait-ce qu'en pouvant enfin approcher Jack sans qu'elle ne puisse rien y faire. Oui, ce serait là une grande réussite et une belle revanche. Mais pour l'heure, elle devait penser à autres choses qu'à des représailles.

Cet homme qui semblait tout droit venu des premières classes venait de la sauver et il avait eu pour effet d'irriter au plus au point la jeune brune. Ce qui n'était jamais très bon pour quiconque. Toutefois, il ne semblait que peu s'en préoccuper et cela le laissait de glace. Il paraissait plus s'inquiéter de l'état d'Héloïse qu'au futur problème que pourrait représenter Lydia. Il trouva ses yeux aussi clairs que ceux de la jeune blonde et il lui proposa de s'asseoir et à boire.

Héloïse acquiesça, incapable de parler et se laissa doucement glisser au sol, accompagnée par le jeune homme qui avait ses mains posées sur ses épaules. Puis elle accepta l'eau qu'il lui proposait. Elle en avait bien besoin, presque autant que d'oxygène. Sa respiration se calmait peu à peu, prenant un rythme plus apaisé, tandis que sa tête cessait de tourner.

Puis pour continuer de la rassurer, il lui dit qu'il ne pouvait perdre plus que ce qu'il avait déjà perdu. Ces paroles auraient dû être plutôt banales dans de telles circonstances. Après tout, tout le monde avait perdu la vie sur ce paquebot et bien plus. Héloïse avait perdu la vie, la confiance et l'amour d'une personne qui lui était cher. Cependant la déclaration de l'homme lui fit plisser le front, intriguée. Il lui semblait qu'il y avait plus derrière tout cela.

"Que voulez-vous dire ? demanda-t-elle presque en haletant.

Héloïse acquiesça ensuite quand il demanda de se faire confirmer le nom de Lydia tout en affirmant qu'elle ne pourrait rien lui faire. En effet, même si la brune pouvait avoir un caractère de feu, elle ne pourrait que peu rivaliser avec un homme tel que lui. Toutefois, elle ne doutait pas qu'elle avait plus d'un tour dans son sac et qu'il ne fallait pas se fier à ses certitudes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Mar 26 Fév - 1:16

Elle accepta de s'asseoir et par la même occasion de boire de l'eau. Regardant alors autour de moi, je vis un petit garçon que je connaissais très bien. J'avais en effet déjà gardé ce dernier lorsque ses parents, fatigué par le comportement de leur fils, avaient décidé d'en prendre congé pour une nuit. Le temps de se retrouver et de ne pas commettre d'actes irréversible sans aucun doute.

Quoi qu'il en soit je lui fis signe de venir, lui demandant alors de me ramener de l'eau au plus vite. Hochant la tête, il fit demi-tours avant de disparaitre dans une foule que je fis se dissiper à coup de regard entendu. Elle devait respirer, elle avait besoin de calme.

Il fallait à présent attendre que le jeune garçon revienne et là, je vous vois déjà vous demander pourquoi je n'avais pas fait moi-même le déplacement ? Il était hors de question que je la laisse avec une furie à moins de cent mètres. Je n'aimais pas sauver des gens pour les laisser mourir juste après. Comme je n'aimais pas que les gens culpabilise ou craigne pour moi. C'est pourquoi je pris soin de rassurer la jeune femme, lui affirmant que sa tortionnaire ne pourrait pas me faire le moindre mal. Qu'elle se rassure donc.

Il sembla toutefois que mes mots ne trouvent son coeur, et elle me demanda donc ce que je voulais dire.

« Rien de très important. »

Mais a en voir son regard, je compris qu'elle ne serait apaisé qu'en ayant une réponse. Le souriant doucement, j'essayais d'être le plus rassurant possible. Essayant de la calmer au travers de mon propre calme. L'on disait souvent que la sagesse se transmettait aux contactes des autres. C'était faux, du moins il n'y avait pas que la sagesse. L'homme avait pour fâcheuse habitude de copier et reproduire ce qu'on lui imposait, c'était la même choses avec nos émotions.

Elles se répandaient bien plus vite de nos pensées, contaminant les autres par un simple regard, les maitrisant bien plus facilement que les mots, que le corps. C'était d'ailleurs comme ça que j'avais fait lâcher la brune de toute à l'heure, en lui intimant de le faire et en ne me laissant pas emporter.

« Disons qu'en plus de la vie, j'ai perdu mes souvenirs, alors je doute que votre amie soit en mesure de m'atteindre. »

En disant amie, je désignais bien évidemment Lydia et bien que je sache qu'elle ne lui portait aucun amours, j'avais fait le choix d'employer cette formule afin de rester courtois.

J'entendis alors des bruits de pas précipités et je vis la silhouette du jeune garçon se dessiner au loin. À sa main, une carafe sans aucun doute dérobé à une classe supérieur, mais je ne le sanctionnerais pas, j'avais fait passer l'urgence dans ma voix et je ne pouvais que le féliciter d'avoir agis aussi vite. Lui prenant alors la carafe des mains, je la présentais à la jeune femme. Lui souriant alors dans l'espoir de l'encourager.

« Vous m'excuserez l'absence de verre. »

Mais je pense qu'il y avait eu plus important.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Mar 5 Mar - 18:23

Héloïse s'était finalement assise afin de reprendre au mieux ce souffle qui lui avait cruellement manqué durant de trop longues minutes. Sa privation d'oxygène l'avait au combien affaiblie et elle peinait à respirer calmement, ses tentatives étant entrecoupées de toussotements. Elle avait besoin d'air frais. Son sauveur demanda soudain à un gamin qui se trouvait là et qu'il semblait connaître d'aller chercher de l'eau pour Héloïse. Une chose qu'elle apprécierait très certainement et qu'elle recevrait avec beaucoup de bonheur. Puis d'un regard, il fut se dissiper la foule de troisième classe qui se trouvait là afin d'offrir le plus d'air possible à la jeune femme. Une attention qu'elle reçut aussi de bonne grâce.

Le jeune homme qui l'avait recourus semblait avoir une très grande force de persuasion et il était vrai que l'intensité de son regard était troublante. Il possédait deux yeux clairs et bleus, aussi froid et piquant que la glace. Il souriait à Héloïse mais pourtant, il paraissait lointain, autant que son regard. Peut-être perdu aussi. C'était un personnage étrange. Elle se remémorait avec quelle aplomb et quel calme il était parvenu à faire lâcher prise à Lydia sans user de la force. Et voilà que maintenant, il avait le pouvoir sur le foule d'un simple regard. Il y avait de quoi être impressionnée et dérouté.

A la question d'Héloïse, il resta très vague, préférant dire que cela n'avait aucune importance. Et pourtant, ça n'en avait pas l'air. Quelque chose de mystérieux et d'énigmatique se dégageait de lui. Elle ressentait un drôle d'aura émanant de lui. Mais pour le moment, elle devait surtout se concentrer sur sa respiration qui s’apaisait peu à peu.

Finalement, elle n'eut pas besoin d'en ajouter plus. L'homme s'expliqua de lui-même en voyant que la jeune femme n'était en rien rassurer. Il lui apprit donc que lors du naufrage, il avait perdu ses souvenirs. La blonde en resta très étonnée. La nuit du naufrage avait modifié de nombreuses choses chez certains passagers, mais au point d'ôter la mémoire. Certainement était-ce le choc émotionnel ou bien avait-il reçu un coup à la tête.
Héloïse se prit soudain à penser que si tous les fantômes de ce navire avaient perdu la mémoire ce soir-là, tout aurait été bien plus simple. Et elle ne se serait certainement pas retrouver dans cet état-là à cet instant précis.


"Vous ne vous souvenez vraiment de rien sur votre vie passée et les raisons qui vous ont poussées à embarquer sur le Titanic ?" Demanda Héloïse dont la curiosité avait été piquée.

Le petit garçon revint très rapidement, une carafe d'eau à la main. Elle avait très certainement été volée aux première classes, ce qui fit sourire Héloïse. L'homme lui prit la carafe des mains et la présenta à la blonde avait un sourire encourageant. Elle s'en saisit de ses doigts délicats qui tremblaient encore un peu, engourdis et but à petites goulées. L'homme s'était excusé de ne pas avoir de verre mais cela importait bien peu Héloïse.
Lorsqu'elle eut bu suffisamment et que ses toussotements cessèrent. Elle offrit un sourire au petit garçon et au premier classe.


"Merci beaucoup."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Mer 12 Juin - 14:24

« J'ai des affinités avec certaines choses, des réactions et un traitement des situations qui semblent ancré à mon être, mais rien de plus. »

Répondis-je lorsque sa curiosité piquée à vif fit s'exprimer ses interrogations. Mon comportement et ce qui s'était passé pour moi était un mystère pour beaucoup. Après tout, le Titanic avait conduit la mort et les séparations à bien des passagers, mais peu avait été touché par l'oublie, peu pouvait souffrir d'une telle chose. Et encore, j'avais la douleur de l'inconnue, mais dans un sens j'étais épargné par la douleurs d'une réelle disparition. J'étais protégé dans un sens.

Quoi qu'il en soit, elle se saisit de la carafe pour en boire quelques gorgés. Et comme j'aurais pu le penser, l'eau fit son effet. Abreuvant et hydratant sa gorge, elle cessa de toussé et sembla reprendre un peu plus de couleur. Mais ce n'était pas finit. Je ne pouvais pas la laisser ainsi, je ne pouvais pas la laisser seule suite à de telle événement. Oui j'étais sans doute inquiet, bien plus que je ne pourrais l'avouer et je me risquais donc à lui demander si je pourrais lui tenir compagnie jusqu'à ses appartements.

« Je pense qu'il serait préférable que vous ne rentriez pas seule dans vos quartiers. Si cela ne vous pose pas de problème, je pourrais vous raccompagner jusqu'à votre cabine. »

Encore fallait-il que je sache dans quel quartier j'allais devoir l'escorter. Car bien que je connaisse le bateau, je ne connaissais que la troisième et un peu de la deuxième classe. Préférant rester à ma place, rester là ou j'étais revenu à moi. Il devait bien avoir un oiseau de nuit résidant au coeur de la troisième classe qui se rappellerait de moi. Mais bon, nous étions pas la pour parler de moi, la demoiselle était ma principale préoccupation et surtout elle était en détresse, quoi que ce dernier point était subjectif étant donné qu'elle était à présent en sécurité.

Courbant alors un instant la tête, je finis par me présenter, après tout j'avais depuis le début omis de lui donner mon nom et ce n'était guère correcte.

« Niels Kolher. »

Dis-je avant d'éclaircir mes propos qui pouvait paraitre assez trouble pour quelqu'un qui ne c'était pas attendu à une présentation.

« Je me dis qu'il ne doit pas être aisé de converser avec un inconnu et encore moins d'accepter son aide. »

Et bien que je demeure un inconnu, j'avais à présent un nom à ses yeux. Moins suspect.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   Jeu 4 Juil - 21:26

C’était peut-être cela qui offrait à l’homme qui l’avait sauvée une grande force de persuasion. Le fait d’avoir la mémoire ôtée lui donnait une aura de mystère. Etant perdu aux milieux d’une existence dont il n’avait aucun souvenir le forçait certainement à s’accrocher au peu qu’il lui restait, sa seule personnalité qu’il devait réapprendre à connaître à bord de ce paquebot. Seulement quelques bribes éparses, quelques attitudes instinctives le ramenaient à son ancienne vie et lui permettait de recoller les morceaux. Mais comme cela devait être difficile ! Tout cela intriguait plus que de mesure la blonde qui ne put s’empêcher de demander :

« N’y a-t-il personne à bord de ce paquebot qui pourraient vous permettre de reconstituer vos souvenirs ? Vous devez bien être monté avec quelqu’un à bord du Titanic ? »

Héloïse se montrait peut-être trop curieuse mais cela lui importait peu. En quittant le monde de la bourgeoisie à dix-huit ans pour vivre dans les bas-fonds de Southampton, elle avait appris à ne se gêner que de peu de choses. Pourtant, depuis le naufrage, elle retrouvait ses anciennes habitudes en étant en compagnie régulière de Peter Southston, un première classe. Elle était d’ailleurs forcée de constater qu’elle n’avait rien perdu de son ancienne éducation, après tout, elle était tout de même Comtesse, quoi qu’elle en dise.

Il lui demanda par la suite s’il pouvait la raccompagner à ses appartements. Visiblement, il ne semblait pas bien rassuré de la savoir seule avec une personne qui désirait ardemment sa mort. Sur l’instant, cela lui parut une décision avisée, mais elle ne voulait surtout pas importer le jeune homme qui pouvait tout aussi bien agir par convenance que par crainte. Quoique que cela elle en doutait. Lorsque nous perdons la mémoire, nous ne nous amusons pas à jouer un autre rôle tandis que nous découvrons tout juste le notre. Nous sommes plus véritables. Peut-être cela aurait-il pu être la meilleure solution aux problèmes d’Héloïse. Perdre la mémoire, ne pas subir la souffrance et les problèmes. Elle se serait reconstruite une vie nouvelle à bord du Titanic sans craindre les représailles. Au moins, la douleur qui la consumait se serait envolée vers d’autres cieux que ceux de cet enfer maritime.


« Vous avez peut-être raison, il vaudrait mieux que quelqu’un m’accompagne, mais je ne veux surtout pas vous importuner… »

Héloïse aurait bien aimé achever sa phrase par un nom à offrir à ce visage, mais elle ne le connaissait pas. Pendant un moment, elle se demanda si lui-même en avait connaissance, aussi n’osa-t-elle pas lui demander. Puis ce fut finalement lui qui se présenta de lui-même dans un signe gracieux de port de tête. Niels Kolher. Cela ne lui évoquait absolument rien mais la blonde ne s’était pas non plus attendue à le reconnaître. De réputation peut-être.

« Vous avez bien raison, Mr Kolher. Je m’appelle Héloïse, se présenta-t-elle à son tour. »

La blonde espéra que Niels ne lui demande pas son nom de famille. Elle ne saurait que répondre et elle ne donnerait certainement pas sa réelle identité, bien que s’il était amnésique, il ne risquait certainement pas de connaître la triste célébrité de la blondinette. Cependant, elle avait appris à être prudente avec les années. Et puis, il ne faudrait pas qu’il en vienne à divulguer son nom à d’autres passagers sur le paquebot qui seraient plus à même de la reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une aide bienvenue~ feat Niels Kolher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Remisa] Une petite aide bienvenue
» Ton aide est la bienvenue (PV Alanya)
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-