AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 19:53



Bridget Joan Carey



VOTRE PERSONNAGE

« Nos pensées nous animent. Nos paroles les trahissent. Mais ce sont nos actes qui nous définissent... »
AGE DE MORT ♦ vingt-cinq ans
DATE DE NAISSANCE ♦ quinze aout mille huit cent quatre vingt six.
ORIGINE ♦ irlandaise
SITUATION FAMILIALE ♦ célibataire
GROUPES ♦ troisième classe

DERRIÈRE LA SCÈNE
PSEUDO ♦ Love
AGE ♦ 21 ans
OU AS-TU CONNU LE FORUM? ♦ Je suis la co-fondatrice^^
TON AVATAR ♦ Katie McGrath
VOULEZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ? ♦ Non, c'est moi la maman parrainage.
CRÉDITS ♦ distrubing mind & tumblr








Questions pour un Fantôme


♦ Que pensez-vous du Titanic?

    J'aime le Titanic, je m'y suis adaptée. C'est ma troisième maison, je me sens bien ici, c'est comme chez moi. Si j'avais l'occasion de le quitter, peut-être que je le ferais surtout si Georgiana partait aussi pourquoi restait ? Néanmoins, à l'heure actuelle vivre pour l'éternité ici ne me dérange absolument pas. C'est mon cadeau d'anniversaire, une sublime croisière la surprise continue encore et encore voilà tout.


♦ Comment avez-vous réagie en voyant que vous étiez mort, mais toujours sur le Titanic?

    Tout d'abord, surprise j'ai tout de suite chercher après Georgiana. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait, et j'ai plutôt fait attention à elle, hagarde abandonnée par son fiancé, on s'est soutenues l'une et l'autre. Déçue de ne pas pouvoir accomplir mes rêves d'actrice, mais j'ai rapidement trouvé de bons côtés à cet éternité. Etonée, intriguait, je ne comprenais pas ce qu'il se passait, des rumeurs ont commencé à tourner comme quoi nous n'avions pas pu être sauvée. Je compris vite que nous étions bloqués ici. A la vie. A la mort.


♦ Aimez-vous fréquenter les autres classes du bateau ou préférez-vous rester avec votre groupe? Pourquoi?

    Tant que j'ai les pieds sur terre, tout me va. Bon certes, nous sommes sur l'eau mais j'ai les pieds bel et bien sur le sol. Je suis heureuse de ne pas me retrouver seule à bord du Titanic. Oui, j'aime fréquenter les autres classes du bateau je suis tolérante avec les personnes qui le sont avec moi. Évidemment, je suis une troisième classe donc certains passagers sont encore dans leur mœurs or ici, en fantôme nous sommes tous logés à la même enseigne.


♦ Si tu avez la possibilité de quitter cet endroit pour réellement mourir, le feriez-vous? Pourquoi?

    Je suis indécise, tout dépend les conditions, le pourquoi, si je me retrouvais seule à bord oui j'aimerais plutôt mourir, que vivre en solitaire sur le Titanic. C'est une question dure, à laquelle je me dois de réfléchir si c'était pour vivre, pourquoi pas ! Mais je n'y crois pas. Je ne veux pas réellement mourir, je suis bien sur le Titanic. La vie pourrait être bien pire. Il faut positiver. Cela dépendrait vraiment des conditions, je n'aime pas la solitude.





Dernière édition par Bridget J. Carey le Sam 23 Fév - 1:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 19:53


Ton Histoire


Les mots, de cristal forgés,
dans sa gorge de glace se sont figés…

Bridget, l'enfant rêveuse. Une voix de fil d'or, des notes mélodieuses qui s'échappent de ses lèvres, un son vibrant et envouteur qui vous berce et vous ensorcèle. Bridget, la chanteuse brisée à la voix majestueuse, l'enfant à part. Elle rêvait d'apprendre, de découvrir le monde qui l'environne. Le flamboiement d'un nouvel espoir au petit matin. Une nouvelle vie, une meilleure vie, être instruite pour devenir quelqu'un dans ce vaste monde. Artiste dans l'âme, crayons de couleurs et papiers à dessins, bloc de feuilles vierges et partition de musique. Elle rêvait de jouer du violoncelle, du violon, de découvrir la musique. D'enchainer tout le monde avec sa voix douce, juste et fabuleuse. Voyager, partir là-bas revenir la tête plein de souvenirs. Bridget, l'incomprise.

Les rêves étaient des choses fragiles, à manier avec précautions.

Bridget eut une enfance malheureuse, battue par son père alcoolique, son corps marqué à tout jamais des coups qu'elle recevait. Famille nombreuse et pauvre d'Irlande, son bourreau était un simple ouvrier, sa mère femme au foyer, elle a trois frères et deux soeurs. Bridget est l'ainée des filles, elle se retrouva au milieu de toute cette marmaille bruyante et indisciplinée. Dix années passèrent, sous les coups, les journées difficiles, et les bols de soupe plus transparents qu'autre chose. Lorsque Bridget eut dix ans, sa mère fut emportée par une pneumonie. Elle en fut très touchée, elle dut s'occuper de son plus jeune frère et ses deux soeurs et comme si cela n'était pas suffisamment dur de jouer le rôle de mère - Son père s'acharnait sur elle, encore plus, encore plus fort.

Cette vie de souffrance, de peine, de malheur et de pauvreté ne pouvait plus durer.

A l'aube de sa quinzième année, elle embarqua son petit frères et ses deux soeurs. Ses deux grands frères restèrent avec leur père, forts et robustes ils pourraient le maitriser. Même si jusqu'à présent, aucuns des deux n'avaient osé, sous peur de représailles sur les plus jeunes. Aujourd'hui, ils pouvaient sans crainte. Leur vie était ici, et ne voulaient pas partager les rêves d'aventures de leur sœur. Bridget ne leur en voulu pas. C'était leur choix, ils travaillaient, elle comprenait. Elle amena les petits avec elle pour leur protection, leur sécurité et par amour. Elle quitta donc le domicile familial, suite à une violente dispute. Bridget en avait gagné des marques de sang sur le visage. Cela cicatriserait et disparaitrait, mais le fait était là son père était violent et dangereux pour la santé des plus jeunes et pour la sienne. Elle marcha longuement, des jours à errer dans les rues, mangeant ce qu'ils trouvaient dans la rue. Ils furent arrêtés par les forces de l'ordre, et emmenés à l'orphelinat. Là, au moins une nouvelle vie s'offrait à eux. Une vie de chaleur et d'amour. Au moins, le calvaire des années précédentes était finis. Bridget pouvait enfin tourner la page.

Chaleur au coin du feu, orphelinat du bonheur.

L'orphelinat n'était pas pire que de là d'où Bridget venait, elle y résida dix années. Elle vécut correctement à l'orphelinat, la directrice se prit d'amour pour elle, elle fut sous sa tutelle tout le long de son séjour. La directrice voyait en elle, une fille. Meurtrie par la perte de son propre enfant, touchée par l'histoire de Bridget, elle la protégea et lui permit de réaliser quelques uns de ses rêves. Elle était sa marraine la bonne fée, son ange gardien, sa protectrice, directrice bienveillante. Bridget devint importante à l'orphelinat, elle reçut une éducation, pas la meilleure qu'il soit, mais déjà mieux que si elle était restée chez elle. Elle aidait les plus petits dans la vie de tous les jours, une seconde mère pour beaucoup d'entre eux. Maternelle, attentive, et enfant enjouée, ici elle avait retrouvé sa joie de vivre et bien plus encore, pour la première fois, ses petites soeurs virent Bridget sourire. La famille Foster dont la mère avait été arrachée par le destin, et le père était leur bourreau avait à l'orphelinat trouvé une seconde famille. Une famille d'adoption.

Dans un environnement sain, les rêves reprennent leur place initiale.

Des tendres songes envahissaient les nuits de Bridget. Elle pouvait enfin dormir sur ses deux oreilles, son esprit était en paix, son corps cicatrisait, le calvaire était terminé. Elle mit longtemps à s'y faire. Des séquelles resteront à jamais. Elle ne boira jamais une seule goutte d'alcool, que dieu l'en préserve et qu'il punisse celui qui a osé, un jour, lever la main sur elle et ses frères et soeurs. La directrice prit soin de Bridget, de manière toute particulière, la jeune femme apprit de nombreuses choses. Esprit ouvert. Ouverte d'esprit. Elle se passionna vite pour le cinéma, et le théâtre, elle rêvait de devenir actrice. Monter sur les planches. Être sous les feux des projecteurs. En 1912, elle eut le plus remarquable des cadeaux d'anniversaire, le plus beau et le plus inattendu que Bridget n'est jamais eut. Cadeaux de la part de la directrice de l'orphelinat et de ses frères et soeurs - un billet pour embarquer à bord du Titanic pour vivre son rêve américain. Les portes des troisièmes classes lui étaient ouvertes. Partir de son refuge fut dur, très dur, une déchirure dans le coeur de Bridget.

Moi j'ai un rêve.

Bridget monta à bord du Titanic. Une nouvelle vie allait commencer pour elle, New York et tentait sa chance pour devenir une actrice reconnue. Elle devait revenir pour revoir ses frères et soeurs, et sa sauveuse. Elle avait dans l'espoir de gagner assez pour prendre sous son aile sa fratrie. Elle savait que ce serait dur, mais elle était acharnée et motivée. Elle avait attendu ça toute sa vie. C'est d'un visage ébahi qu'elle découvrit l'immensité du Titanic, elle allait voyager, elle allait prendre le bateau pour la première fois. Elle n'en revenait pas, le rêve commençait ici. Malheureusement, le voyage devint un voyage éternel. Les rêves de devenir actrice s'évanouirent mais qu'importe. Le Titanic était un endroit chaleureux, elle s'y plaisait. Elle savait que ses frères et soeurs étaient en sécurité là où ils étaient, alors elle pouvait profiter de son éternité. Le Titanic devint sa nouvelle maison, le paquebot de rêve. Elle lui fallut un petit temps d'adaptation, mais la vie à bord du Titanic n'était pas si terrible que ça. Elle redoutait les agissements du Capitaine, ennemi absolu, il pouvait ternir ce tableau idyllique à tout moment et ça, Bridget ne le permettrait pas. Trop de souffrances, trop de malheurs pour qu'ici cela recommence. Non, le tableau peint à l'aquarelle avec des couleurs vives et belles devait rester comme ça.

Pour toujours.
A tout jamais.







Dernière édition par Bridget J. Foster le Dim 13 Jan - 19:39, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


ADMIN SADIQUEThe body of a woman, but the heart of a lion.
avatar

>
PROFIL♌ Double Compte : Esther Delmas, Mary-Ann Fleming & Scarlett Hamilton
♌ Prénom ou Pseudo : Mari-Jane
♌ Signaux de Détresse : 8567
♌ Points : 20
♌ Jour d'embarquement : 16/07/2011
♌ Age du Personnage : 23 ans
♌ Profession : Couturière & Danseuse à ses heures perdues
♌ Crédits : Mari-Jane
♌ Photo :
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine : E10
♌ Situation Amoureuse : Amoureuse de Joseph Earnshaw
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 20:15

Re-Bienvenue ma Lovinette

_________________


GEORGIANA O'HARA ϟ « La mort n'est que le commencement. » Le coeur brisé, d'une jeune femme de troisième classe.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 20:39

Merci Jamais deux sans trois, cette fois c'est la bonne What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 21:25

Re-bienvenue, et super choix de scénario, d'avatar !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 22:34

Bienvenue Bridget Smile Tu es si belle

Oh une actrice on va pouvoir monter une troupe de théâtre avec Mary-Ann Razz
Bien sûr, il nous faudra un lien
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 22:44

Merci beaucoup à vous Pas une actrice, elle rêvait juste de l'être malheureusement on a finit au fond de l'eau ! KATIE est sublime <1
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 22:48

Oui moi aussi je n'ai jamais eu de rôle Crying or Very sad même si je suis sûr d'être très doué pour ça Twisted Evil
Un lien intéressant nous attend Very Happy
Oh oui sublime
Bon courage pour la fin de la fiche avec les questions Smile


Dernière édition par Peter Nicolas Somerset le Ven 11 Jan - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 22:52

Oh oui, ça nous fait déjà un point commun Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Ven 11 Jan - 23:46

Re-bienvenue à toi Smile Bon courage pour ce deuxième compte, cette fois sera la bonne tu verras
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Sam 12 Jan - 1:19

Re-Bienvenue Love !
J'espère que tu te plairas avec ce personnage !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Sam 12 Jan - 14:33

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Sam 12 Jan - 18:29

Bienvenue Belle demoiselle ! (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Sam 12 Jan - 18:50

Ton avatar
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Dim 13 Jan - 10:14

Re-Bienvenue & Bon courage pour la fin de ta fiche

Katie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Dim 13 Jan - 15:52

Merciiii

Bien ! Si je n'ai rien oublié, j'ai finis ma fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Dim 13 Jan - 19:00

Mouahahaha j'ai pas envie de te valider Twisted Evil
Bon allé si, je suis gentille, mais c'est seulement parce que ça te fait un perso en plus Razz
Ta fiche est superbe et tu as très bien repris l'idée que j'avais de Bridget
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   Dim 13 Jan - 19:03

Super
Merci Scarlett
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.   

Revenir en haut Aller en bas
 

BRIDGET ▬ La vie est une tragédie, dont nous sommes les uniques pantins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les débuts d'une tragédie... (PV Darth Ynnitach)
» [RP Kaiyo Crozzia] « La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort…
» (f ≈ bridget scartelee) ta fragilité est contagieuse.
» (F) Bridget Satterlee ou Kristina Bazan - Solène Paradis, Les Trois Mousquetaires - 16 ans
» (f/prise) BRIDGET SATTERLEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Bienvenue à bord-