AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Un rapprochement inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Un rapprochement inattendu    Dim 30 Déc - 19:35

Vivre une longue et paisible vie, c’était surement mon plus grand rêve, oui avant de crever comme une moins que rien dans ce foutu paquebot lors du naufrage. Les rêves sont parfois désillusion, inaccessible aussi… Le mien l’était depuis que j’étais morte. Etais-je réellement morte ? Ou étais-je en train de rêver ? Un long rêve, peut-être que j’allais me réveiller et m’apercevoir que tout cela n’était que fictif. Une simple machination de mon esprit, trop évasif à mon gout. Mais je savais tout aussi bien que malheureusement, tout ceci n’était point un rêve, c’était juste la triste réalité, comme une malédiction, condamné à errer toute notre vie sur ce bateau, mort, sans pouvoir rien faire. Sans pouvoir mourir. Pouvais-je seulement parler de mourir alors que nous étions morts ? Je n’avais jamais tenté de me suicider ou de faire un acte de rébellion. J’avais bien trop peur de ne plus avoir la chance de « vivre. » Même si j’avais entendu dire qu’il était impossible de se tuer, je n’allais pas tenter pour pouvoir voir ça de mes propres yeux. J’étais surement peureuse, c’était le cas. Dans tous les cas, je vivais ma vie tranquillement sur le bateau, je m’ennuyais un peu, mais ça c’était surement le cas de tout le monde. Depuis le temps, je connaissais le moindre recoin de ce foutu paquebot. C’était un éternel recommencement. Si encore nous avions la possibilité de vivre ailleurs mais non. C’était comme cela et pas autrement. Tous les matins j’avais ces pensées, tous les matins, je me disais qu’il fallait vraiment que je cesse de penser à cela, mais tous les matins, j’y pensais, comme si j’étais masochiste ou dans un infime espoir de trouver une solution à tout cela. Me levant, tout en m’étirant je me mis à bailler, pourtant j’avais dormi plus de dix heures, mais c’était purement un réflexe. Me frottant les yeux, je me fis craquer le cou et le dos avant de me lever. J’étais toute engourdis, il fallait vraiment que je bouge. Enlevant ma chemise de nuit pour aller me laver le corps, je pris tout mon temps avant de faire de même pour m’habiller et me coiffer. Devais-je vraiment me tartiner de maquillage ? Non, je ne pensais pas, de toute façon, c’était plus une perte de temps qu’autre chose. Me fixant longuement devant la glace, j’attachais faiblement mes cheveux dans un chignon plutôt simple et pas serré du tout, laissant virevolter quelques mèches par ci par là avant d’attraper un petit chandail pour couvrir mes épaules et de sortir de mon appartement. J’avais besoin d’air frais, de voir le ciel et de sentir la brise marine me caresser la peau. Montant doucement sur le pont, je regardais les gens marcher, parler entre eux, continuer leur vies comme si de rien était. Moi je rêvais de pouvoir vivre comme eux, comme si de rien était, continuer mon petit train train quotidien, mais j’avais abandonné à la vérité. Croisant ce jeune homme à la chevelure clair et au regard assez impressionnant, je cessais de marcher pour le fixer longuement sans qu’il ne puisse encore me voir. Il savait ce que je faisais… Il savait que je droguais mes clients… En même temps, je ne voulais pas devenir ce genre de femme qui vend son corps pour si peu. Et puis faire ce genre de chose, n’est-ce donc pas pour faire des enfants ? En quoi cela pouvait-il être un plaisir ? Frissonnant rien qu’à cette idée, je le fixais longuement en me demandant si j’étais toujours aussi effrontée de savoir qu’il savait… Non, au fond, le fait qu’il puisse en savoir sur moi, ou bien même me regarder lorsqu’on se croise me procurait comme une satisfaction, comme une sorte de plaisir que je ne comprenais pas. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres pour les humecter, je me mis à sourire toute seule, bêtement, comme si c’était normal de rire toute seule. Soupirant pour chasser l’envie de rire encore plus, je fis un pas en avant. Lui parler ? Pourquoi pas, il avait l’air mystérieux lui aussi après tout. Il n’avait pas l’air clair, ou alors je voyais le mal partout ? C’était surement ça aussi… M’approchant comme si de rien était et que je lui parlais tous les jours, je me posais à ses côtés en fixant droit devant moi me tenant droite comme une fille de mon rang avant de sourire faiblement. « La journée s’annonce belle, vous ne pensez pas ? » demandai-je d’une voix douce et mélodieuse à souhait, avant de tourner faiblement le visage vers lui pour le regarder droit dans les yeux. « Au fait, nous ne nous sommes pas présenté la dernière fois… Evohà HurthFeets, enchantée de vous rencontrer. » ajoutai-je en souriant en coin avant de me mordre les lèvres détournant alors le visage faisant un pas de plus devant moi, avant de pencher la tête un peu en arrière pour regarder le ciel d’un bleu intense, aussi bleu que l’océan qui nous entouré. Nous étions entourés de bleu… « J’espère…Que je ne vous opportune pas ? » soufflai-je en tournant la tête pour le voir me tournant alors face à lui en souriant franchement, comme si je tentais de l’envouter par un sourire afin d’éviter la réponse négative.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Ven 4 Jan - 0:02

    Une belle journée, du soleil quoi de mieux ? Rien ou presque. Bon d'accord, je mentirais si je ne vous disais pas qu'une petite nuque dénudée entre mes mains ne serait pas mieux mais ce n'est pas un plaisir simple, ce n'est pas un plaisir de tous les instants, de tous les jours. C'est un plaisir coupable que je savoure les quelques instants qu'il dure, un plaisir rare mais terriblement bon, un plaisir parfaitement délectable en somme. Mais aujourd'hui, je n'avais rien de prévu, pas de cible, ni de soirée d'organisée, autrement dit, je ferrais ce que je fais la plupart du temps, me promener, regarder l'océan essayant d'y déceler quelques choses. Il y a eu des dauphins l'autre jour mais je doute qu'on les revoit de si tôt. Après tout, il n'est pas sensé se trouver de vie autour de nous, n'est ce pas ? Enfin, c'est ce que j'avais cru comprendre, il n'y a que nous ici, rien d'autres. J'étais sur la promenade des 1ères et 2èmes classes, une promenade qui ne m'appartenait pas puisque j'étais de la classe non citée, mais j'aimais bien venir ici, comme si la vue était la plus belle dans ce lieu en début de journée. J'étais levé depuis un petit moment déjà, l'air marin me vivifiait le visage, comme un baume sur celui-ci. Le faible vent, cette légère brise faisait voler quelques mèches de mes cheveux. J'étais bien, mais je sentais un regard sur ma petite personne, un regard qui se rapprochait de plus en plus jusqu'à arriver à ma hauteur, comme pour mieux me narguer, à moins que ce ne soit moi qui nargue ce regard en le voyant sans bouger de place. C'était à votre guise, choisissez ce qui vous convient le mieux. Je savais des choses sur elle, mais elle ne savait pas tellement de choses sur moi, mais peut être que cela viendrait si elle se montrait sage comme une image. Elle était mystérieuse comme jeune femme, mais je l'étais encore plus. Qu'allait-elle faire ? Rester à côté de moi sans rien dire, attendant que je fasse le premier pas ? J'aurais pu le faire, mais il semblerait que sa langue soit plus prompte que la mienne à se délier sous le poids de l'envie, l'envie de parler. Elle me demanda alors si la journée était belle. Puis elle se présenta comme pour rompre définitivement la glace entre nous. Elle me demanda enfin si elle ne me gênait pas. J'aurais eu envie de lui dire que oui, juste pour la taquiner mais je ne la connaissais pas encore très bien. Peut être était-elle susceptible ? J'en doutais mais sait-on jamais.

    " La journée s'annonce bien effectivement mademoiselle HurthFeets, mais elle ne s'annonçait pas aussi bien avant votre arrivée. Moi c'est Marcus Cream, enchanté également de mettre un nom sur un si beau visage. "

    Je jouais le gentleman, comme tout le temps en pareil circonstance. Même si je le voulais, je ne pourrais pas faire autrement, c'est plus fort que moi d'agir de la sorte. Alors qu'avait-elle à me dire ? Je n'allais pas l'envoyer bouler de toute façon, nous étions sans doute partie pour discuter quelques minutes, voire même plus selon son bon vouloir, car je la laisserais maîtresse de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Lun 7 Jan - 9:39

La journée s’annonçait particulièrement douce et agréable, rien de bien méchant. A peine levée, quelques pensées habituelles et le tout était fait. Profiter pleinement de ma journée, me balader sur le pont, voir du monde, regarder les gens parler entre eux, lire un livre, c’était un quotidien dont je ne me lassais pas. Seul le lieu paraissait trop ennuyeux. Mais heureusement pour moi en cette douce matinée, j’avais quelqu’un en vue, quelqu’un qui d’habitude, je fuyais plus ou moins. Tout simplement parce qu’il en savait trop, parce que ça me mettait plus mal à l’aise qu’autre chose. Même si la gêne était présente, la flatterie de ce sentir regarder à chaque fois que nous nous voyons, me plaisait atrocement. Au fond, je n’étais qu’une enfant qui aimait que l’on détourne le regard vers elle. Non pas forcément pour mon physique, mais simplement pour ma petite personne. Avoir grandi dans l’ignorance la plus totale de ma mère, ne m’avait pas si bien réussi dans le fond. « La journée s'annonce bien effectivement mademoiselle HurthFeets, mais elle ne s'annonçait pas aussi bien avant votre arrivée. Moi c'est Marcus Cream, enchanté également de mettre un nom sur un si beau visage. » Le sourire aux lèvres, le regarda sur l’horizon, je ne bougeais pas laissant flotter le son de sa voix quelques instant autour de moi. Il portait là un doux et joli prénom, qui lui allait à merveille. Le son de sa voix n’avait pas réellement changé depuis la dernière fois que je l’avais entendu. Une voix d’homme, une voix grave, point aiguë, une voix qui peut rassurer, comme faire peur suivant l’intonation de celle-ci. Inspirant doucement, remplissant mes poumons d’air, je posais mes mains sur mes cuisses entrelaçant mes propres doigts avant de tourner le visage vers mon interlocuteur. Il était si flatteur que de dire que j’avais un beau visage. « Il en va de même pour moi, monsieur Cream, votre prénom vous va à ravir, un visage d’ange… Est-ce juste une apparence ? » demandai-je doucement mes lèvres formant un faible rictus, un sourire en coin se logeant alors sur mon visage. Je ne savais rien de lui, mais lui savait tellement de chose sur moi. Je voulais en apprendre sur lui, je voulais pouvoir affirmer et dire que je connaissais beaucoup de chose sur lui, comme une sécurité. Lorsqu’une personne connaissait vos secrets c’était déjà perdu d’avance. On ne sait jamais de quoi est capable l’autre personne, même si on affirme la connaitre. Soupirant doucement, je détournais mon regard avant de sourire de plus belle. Etre en charmante compagnie ça avait toujours du bon finalement, même si je ne savais rien de lui. « Êtes-vous toujours si… charmeur monsieur Cream ? Ceci est plaisant, mais est-ce une façon d’amadouer les gens ? En tout cas, si j’embellis si bein votre journée, je veux bien passer quelques instants agréable avec vous. » soufflai-je en lui laçant un regard amusé avant de rire faiblement. J’aimais bien taquiner le gens, du moins certaines personnes. On pouvait vite déceler, avec qui l’humour et la taquinerie ne serait pas la bienvenue… Certains ne savaient pas ce qu’ils rataient…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Jeu 10 Jan - 17:10

    Evohà était un prénom si rare, pour une si belle jeune femme, il lui allait à merveille véritablement. J'en savais des choses sur elle, mais elle ne savait rien sur moi, j'avais réussi jusqu'à présent à garder un mystère total. Mais je serais bon joueur, je lui laisserais quelques indices, elle n'aurait qu'à lire entre les lignes de mes propos pour deviner à qui elle avait à faire. Mais pour le moment, je jouais la carte sourire et charme, elle fonctionnait presque à chaque fois de toute façon et la demoiselle à mes côtés ne semblait pas être complètement insensible à ce que je représentais pour elle. La petite était cependant d'une perspicacité à toute épreuve, sans doute un des côtés que j'appréciais le plus chez elle en dehors de son visage et à présent de son prénom que je trouvais d'une grande beauté intellectuelle. Un charme venu d'ailleurs, voilà ce que représentait son prénom alors qu'elle semblait bien être d'origine caucasienne. En tout cas, sa réponse me fit également sourire, comme si mes oreilles étaient caressées par une doux son sortant d'une divine cage thoracique. Je me serais bien lancé dans un peu de poésie mais le moment n'était ps forcément très bien choisi. Il faudrait plutôt jouer le jeu qu'elle était en train de mettre peut être inconsciemment en place. Elle voulait savoir qui j'étais vraiment mais le découvrirait-elle ? Arriverait-elle à en savoir un peu sur moi ? Je ne le savais pas, mais je ne doutais pas de son potentiel au vue des phrases qu'elle me donnait en cet instant. Elle me rendait donc la monnaie de ma pièce pour cette fois en me complimentant sur mon prénom. Il n'avait rien de si extraordinaire que cela par rapport au sien. Elle me posa pleins de questions, mais je pouvais sentir qu'elle me taquinait et j'aimais ça, une fille qui ose agir de la sorte ce n'est pas si courant.

    " Pourquoi est ce que cela ne serait qu'une apparence ? Mon prénom me va peut être bien mais il n'égale en rien la beauté du votre ! C'est de quelle origine d'ailleurs ? "

    Oui, la question me brûlait les lèvres mais peut être qu'elle me ferrait deviner sans me le dire directement si elle était joueuse. Mais je n'avais pas fini de lui répondre pour autant, cela non.

    " Si je suis toujours aussi charmeur ? Je ne peux que l'être en vous regardant, une si belle femme ne mérite pas d'avoir à faire à un glaçon, ce serait gâché une si belle rencontre, vous ne pensez pas ? Je crois que nous avons toute la journée devant nous pour papoter, alors plus vous resterez, plus cette journée sera belle, aussi belle que le soleil qui brille dans le ciel. "

    La couche de charme était abondante, mais j'aimais bien cela. Elle était véritablement charmante, je ne pouvais pas faire autrement, c'était contre mes principes. J'attendais simplement de voir ces réactions. Je portais toujours mon regard sur son visage et sa belle chevelure blonde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Lun 14 Jan - 23:16

« Pourquoi est-ce que cela ne serait qu'une apparence ? Mon prénom me va peut-être bien mais il n'égale en rien la beauté du votre ! C'est de quelle origine d'ailleurs ? » De quel origine était mon prénom, c’était là, une très bonne question. Si mes souvenirs étaient bons, il me semblait que ma mère l’avait choisi car elle avait rencontré une femme qui venait du sud, d’un océan bien lointain au notre, l’océan Indien. Est-ce que c’était cela ? Peut-être bien oui, mais je ne pouvais pas confirmer cela à cent pour cent. « Mon cher, il me semble que ma mère l’a choisi en rencontrant une dame qui venait d’un autre continent, l’océan Indien, si mes souvenirs sont bons. » soufflai-je doucement en lui lançant un regard quelque peu curieux. Il était vrai qu’il était rare de voir des prénoms d’autre pays, c’était surement pour cela que ma mère avait souhaité m’appeler ainsi ? Enfin, j’osais l’espérer, mais au fond, je m’en fichais un peu. Elle faisait partie du passé, je ne devais plus penser à elle. Surtout quand j’étais en compagnie d’un homme extrêmement charmeur… « Si je suis toujours aussi charmeur ? Je ne peux que l'être en vous regardant, une si belle femme ne mérite pas d'avoir à faire à un glaçon, ce serait gâché une si belle rencontre, vous ne pensez pas ? Je crois que nous avons toute la journée devant nous pour papoter, alors plus vous resterez, plus cette journée sera belle, aussi belle que le soleil qui brille dans le ciel. » Il savait y faire, je ne pouvais strictement pas le nier, ce petit Marcus, au regard clair et malicieux savait vraiment s’y prendre avec les femmes. Peut-être avait-il l’habitude, il devait faire cela à bon nombre de femmes qu’il croisait dans sa vie ? C’était à la fois plaisant et à la fois terrifiant de voir qu’il pouvait flatter les femmes de la sorte. Comptait-il me mettre dans son lit ? Il n’était pas fin prêt d’arriver à cela, avec moi, il ne savait pas à quoi s’attendre. Je n’étais pas ce genre de femme, même si je devais avouer que sa flatterie me faisait un effet assez conséquent. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres les humectant plus par gêne qu’autre chose, un faible sourire se dessina alors sur mon visage. « Bon nombre de femmes ont dû tomber dans votre lit, si je ne m’abuse ? Aahhh, Monsieur Cream… » soufflai-je doucement avant de faire une pause dans mes paroles. « J’aime votre façon d’être ! Êtes-vous joueur ? »demandai-je doucement avant de me mettre à tournoyer doucement autour de lui sans quitter son visage de mon regard. Je ne savais pas pourquoi mais j’avais envie de savoir, de connaitre bien plus à son égard qu’autre chose. Je voulais m’immiscer dans sa vie, comme si cela m’était dû de plein gré. Hors c’était loin d’être le cas… M’approchant de lui, je passais alors, comme si cela m’était permis, mon bras autour du sien en restant alors collé contre lui. « Vous me promenez ? » demandai-je doucement en plongeant bien mon regard envouteur dans le sien, un doux sourire au bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Jeu 24 Jan - 17:34

    Je continuais à jouer le jeu que je jouais habituellement avec le genre de jeune femme qu'Evoha pouvait m'évoquer. Je lui demandais donc l'origine de son prénom qui me paraissait assez exotique, c'était la première que je croisais avec un prénom comme ceci. Elle me révéla alors que sa mère l'avait choisi en faisant une étrange rencontre avec une personne vivant dans l'océan indien. Son prénom était donc d'origine indienne ? Cela semblait être le cas, bien qu'elle n'en soit persuadé complètement. En tout cas ce prénom me plaisait grandement mieux que le mien qui était assez basique, Marcus, un dérivé latin de Marc, rien d'extraordinaire donc mais il me convenait bien et il semblait lui plaire donc tout était bien dans le meilleur des mondes.

    " L'océan Indien, c'est une si belle destination ! "

    Je ne jouais pas spécialement la carte de la séduction sur ce coup là, il faut dire que j'en avais déjà donné un bon aperçu. Mais si l'océan indien était une belle destination, cela voulait bien dire que son prénom était tout aussi beau. Je la charmais ensuite par de belles paroles bien senties. Je savais que je lui faisais de l'effet par ces paroles, d'ailleurs elle humecta ces lèvres en signe de gêne, ou quelques choses dans ce goût là. J'en avais connue qui étaient devenue toute rouge, mais ce n'était pas son cas, elle aimait les compliments à n'en pas douter, mais il en faudrait plus que cela pour la faire craquer. Elle me dit alors que bon nombre de femme avait du tomber dans mon lit. Ma liste n'était pas si impressionnante que cela, elle n'était pas à jour mais de toute façon, ce n'était pas le fait de les avoir dans mon lit qui me plaisait le plus. C'était souvent une étape que celle-ci, mais parfois je les tuais avant d'en arriver là. Il fallait souvent un peu de temps pour qu'elles craquent complètement mais ça ne me dérangeaient pas le moins du monde, au contraire. Plus cela venait doucement, plus le plaisir était grand. Je lui souriais sans répondre à cette question qui ne voulait pas forcément de réponses à vrai dire, elle savait que de nombreuses femmes avaient parcourue ma couche, après de nombreux compliments de ce genre. Elle me demanda alors si j'étais joueur. Elle me plaisait, tout le monde ne me l'aurait pas demander, mais je ne lui répondrais pas vraiment.

    " Cela dépends du jeu miss HurthFeets. Quel est votre jeu préféré ? "

    Je sentais que notre petit jeu du chat et de la sourie pouvait à présent pleinement continuer. J'en savais déjà beaucoup sur elle, mais elle n'en savait pas autant sur moi. Elle s'approcha alors de moi ne me lâchant pas du regard. Elle passa alors son bras autour du mien me demandant de la promener, mais avais-je vraiment le choix ? Pas vraiment, mais cela ne me dérangeait pas, je l'avais en quelques sortes invité à rester avec moi toute la journée si elle le voulait.

    " Bien sûr très chère, où voulez-vous vous rendre ? "

    Depuis que nous étions ici, nous connaissions bien le navire, peut être avait-elle un endroit qu'elle préférait à un autre ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Mar 5 Fév - 11:43

« L'océan Indien, c'est une si belle destination ! » Une destination qui faisait un peu rêver, je devais tout de même l’avouer. Le soleil, la chaleur, le climat bien plus changeant que l’endroit d’où je venais. Il paraissait même que la plus était peu présente là-bas, contrairement à ma bonne ville… C’était surement vrai, pour moi j’avais l’habitude de vivre dans un monde de brouillard, d’humidité et de pluie… Mais je ne le connaitrais malheureusement jamais. « Oui… J’aurai aimé y aller… Pas vous ? » demandai-je doucement en souriant en coin. Visiter les horizons, pouvoir découvrir le monde, au fond j’étais une douce rêveuse, j’avais voulu fuir ma vie et partir loin de ma mère, à présent j’étais bien loin d’elle, et ceux pour toujours… soupirant doucement, je ne pus m’empêcher de lui faire la remarque que bon nombre de femmes avaient dû tomber dans son lit, au vu de sa façon d’être à me charmer. Il avait l’habitude, tout comme moi. Il avait l’air d’aimer ce jeu. Alors je lui demandais, s’il aimer jouer… « Cela dépends du jeu miss HurthFeets. Quel est votre jeu préféré ? » Pinçant doucement mes lèvres, je plongeais mon regard terriblement coquin à souhait avant de rire faiblement. Détournant le visage, sentant une faible brise s’immiscer dans mes cheveux, je soupirais en me demandant oui, quel était mon jeu. Surement la séduction et la tromperie… « Mon jeu favoris dites-vous ? Soyons honnête… La séduction est surement mon point fort… » susurrai-je doucement en lui lançant un regard équivoque. Depuis le temps que je séduisais les hommes pour les attirer dans mes mailles et les droguer afin de simplement prendre l’argent pour partir l’air de rien… J’étais habituée, j’avais appris de par ma mère en la regardant, tout simplement faire. Par la suite, je passais mon bras autour du sien, comme si j’en avais le droit, le sourire aux lèvres, le regard pétillant, je lui demandais donc, s’il avait bien l’amabilité de vouloir me promener. Je voulais que l’on marche, tout simplement pour parler et apprendre bien évidemment à le connaitre. « Bien sûr très chère, où voulez-vous vous rendre ? » Souriant en coin, je serrais un peu plus doucement son bras du mien avant de regarder autour de nous. Pour ma part, rester sur le pont m’allait à merveille, faire un simple tour avec lui pour parler et marcher en même temps, rendre l’agréable à l’utile, comme disait si souvent ma mère. Un faible sourire sur le coin des lèvres, je me mis doucement à marcher droit devant moi. « Restons sur le pont, si cela vous convient bien évidemment. Voir le jour est si bon. N’allons pas nous enfermer dans les profondeurs du paquebot… »[/color] soufflai-je doucement en lui lançant un regard amusé. Il fallait que j’en apprenne plus sur lui. Que je trouve ce qui était suspect chez lui. Il m’intriguait, il avait surement un petit secret bien cachait au plus profond de lui… Un secret que j’arriverai à déterminer… C’était si facile de faire parles les hommes à mon gout. Ma main se posant sur son poignet je le serrais doucement avant de tourner la tête vers lui. « Alors, monsieur Cream. Si vous m’en disiez plus sur votre compte ? » demandai-je doucement avant de regarder à nouveau devant moi.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Ven 15 Fév - 1:57

    Son prénom était donc originaire de l'océan indien, un océan que je n'avais jamais eu l'occasion de voir mais peut être que nous étions, après tout, nous voyageons sans fin sur l'eau de la planète entière, non ? Elle aurait voulu y aller, mais peut être que nous l'avions vu sans le voir.

    " Nous voyageons sur les océans à bord du Titanic, peut être que nous avons déjà voyagé dessus, peut être que l'eau que nous voyons autour de nous est ce fameux océan. "

    Oui, je n'en savais strictement rien mais cela m'amusait de dire cela. Le Titanic avançait inlassablement sur les flots, toujours dans le même océan sans doute, mais vu que nous étions morts, nous pouvions tout imaginer peut être. Je m'amusais à la charmer, mais elle en faisait autant que moi. Elle savait y faire avec les hommes, c'était le rôle qu'elle s'était donné ici après tout, n'est ce pas ? Nous étions assurément en train de jouer un jeu, pas vraiment dangereux, mais elle essayait de faire en sorte que je me dévoile davantage, elle ne savait presque rien de moi, alors que je savais plus de choses d'elles et à quelques parts, ça l'embêtait un peu, je pouvais le sentir. Elle me demandait si j'étais joueur, je lui répondais que cela dépendait du jeu. Quel était son jeu préféré ? Nous pourrions peut être y jouer ! Elle me répondit alors que la séduction était son point fort.

    " Ne sommes nous pas déjà en train de jouer à ce jeu là miss Hurthfeets ? "

    Moi en tout cas, je ne cessais d'y jouer avec la majorité des femmes que je croisais sur ce navire. Puis elle passa son bras autour du mien, me demandant de la promener. Je lui demandais si elle avait une destination en tête. Elle voulait donc rester sur le Pont, à voir le soleil et l'océan, plutôt que de s'enfoncer dans les limbes du Titanic.

    " Et bien restons sur le Pont puisque c'est ce que vous désirez. "

    Elle savait y faire, c'était une certitude, mais, je n'étais pas de ceux qu'on amadouait avec quelques gestes, et quelques paroles. Elle voulait en apprendre à tout prix sur moi, c'était l'évidence même. Mais je n'étais pas prêt à lui dire beaucoup de choses.

    " Et que désirez-vous savoir sur moi pour commencer ? "

    Oui, je retardais l'échéance, juste pour voir sa réaction, et je dois dire que cela m'amusait fortement pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Dim 3 Mar - 13:27

« Nous voyageons sur les océans à bord du Titanic, peut être que nous avons déjà voyagé dessus, peut être que l'eau que nous voyons autour de nous est ce fameux océan. » Disait-il cela pour me rendre heureuse ? Pour me faire plaisir ? Peut-être bien, après tous les hommes charmeurs dans son genre seraient prêts à tout pour conquérir le cœur d’une dame, ou bien même la voir simplement sourire. Le fait que nous soyons sur cet océan depuis plusieurs jours et le fait que nous soyons mort me laissait croire que nous n’avions pas réellement bougé. C’était peut-être même qu’une simple illusion ou un truc dans le genre… En tout cas, l’océan nous entourait à perte de vue… « Peut-être bien, il suffit de se l’imaginer alors… » Marmonnai-je doucement en baissant faiblement le regard. La mort elle, n’était pas d’imagination… Dommage… Par la suite, on en vint alors à parler de mon jeu favori, et je ne pus m’empêcher de susurrer que mon jeu favori était donc la séduction. « Ne sommes-nous pas déjà en train de jouer à ce jeu-là miss Hurthfeets ? » Un faible sourire sur le bout des lèvres je lui lançais un regard taquin avant de dévoiler mes dents sous un sourire parfait. Il avait bien raison, nous étions en train de jouer à ce jeu depuis un bon moment déjà. Persée à jour, même si je n’avais rien fait pour le cacher ceci dit… Souriant faiblement, je passais brièvement ma langue sur le bout de mes lèvres avant de rire faiblement. « Vous êtes… Tellement charmeur… » Soufflai-je doucement en lui lançant un regard taquin. Rapidement je le pris par le bras, posant ma main sur son poignet, lui demandant alors de me promener, tout en lui précisant alors, que je voulais rester sur le pont pour la dite promenade. « Et bien restons sur le Pont puisque c'est ce que vous désirez. » souriant doucement, je caressais lentement son poignet du bout de mes doigts comme pour le tester comme pour voir ses réaction face à mes agissements. J’aimais provoquer, j’aimais voir les réactions des gens, c’était ça plus ou moins mon métier dans un sens. Pouvoir arnaquer les hommes, les envouter, leur faire perdre la tête et avoir ce que je voulais d’eux. Les hommes à mes yeux étaient faible, faible devant la femme. Je me mettais surement à penser comme ma mère… Mais dans le fond, au moins j’avais la dignité de ne pas avoir Sali mon corps, contrairement à elle. « Et que désirez-vous savoir sur moi pour commencer ? » Il était très fort, il tentait surement de faire durer la conversation, pour qu’il ait plus de temps à réfléchir… soupirant faiblement, je relevais la tête en regardant droit devant moi. Marcher à ses côtés était agréable. Je n’avais jamais réellement fait cas des rangs sociaux pour ma part. Après tout j’avais connu la pauvreté aussi, je savais ce que c’était et je ne pouvais pas dénigrer les gens… Je n’étais pas de la sorte de toute façon, et je ne le serais jamais… je détestais ce genre de propos de toute façon. Me pinçant faiblement les lèvres je tournais le visage vers lui pour le détailler quelques instants. « Oh, ce que j’aimerai savoir ? Eh bien, d’où venez-vous ? Par exemple, marié ou pas ? Veuf ? Je veux en savoir plus sur vous… » soufflai-je doucement en me demandant si je faisais bien de passer par là. Demander d’abord des choses si innocentes pour arriver sur des choses bien plus poussées. Peut-être qu’il y répondrait sur le coup…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Ven 15 Mar - 0:37

    Notre discussion semblait presque être celle de deux amis qui s'adorent depuis tout ce temps, or, je ne crois pas que nous pouvions considérer notre relation comme celle de deux amis, mais plutôt comme des amants n'ayant pas encore couchés ensemble. Non, ce n'était pas vraiment exact, notre relation était un peu unique à vrai dire. Physiquement, il n'y avait rien à jeter chez Evohà, mais je n'avais pas envie de la tuer, et donc de presque passer à l'acte de l'embrasser de la déshabiller. Oh, je pouvais la déshabiller du regard, ces courbes étaient parfaites, mais rien de plus, je n'avais pas envie de près ou de loin à gouter à la marchandise. J'en savais sur elle, elle n'en savait presque rien sur moi et je jouais de cela. Nous parlions donc de l'océan indien. Il suffisait d'un peu d'imagination pour le voir juste sous notre nez. Après tout, nous pouvions être n'importe où sur la planète, dans n'importe quel océan, le paysage au lointain ne changeait jamais, il n'y avait que de l'eau à perte de vue. Cette vue ne me décevait pas, mais un bout de terre même à peine perceptible ne ferrait de mal à personne. Mais comme elle me disait, nous n'avions qu'à imaginer.

    " L'imagination est un bon moyen de voir les choses qu'on ne voit peut être pas véritablement miss Hurthfeets ! "

    Oui, ma phrase relevait presque d'une philosophie quelconque mais je la trouvais si bien dit. Elle n'en penserait sans doute pas grand chose, je ne savais pas trop. Mais nous étions en train de jouer au jeu du charme mutuel. Elle le voyait et c'était tellement encrée dans mes habitudes à présent. Mais j'aimais la séduire même si je savais qu'elle ne serait pas séduite, elle jouait ce jeu qui était du coup totalement réciproque.

    " Vous trouvez que je suis charmeur ? Pourtant, il n'est pas si difficile de décrire votre magnifique beauté tellement elle est rayonnante. "

    Oui, Evohà était belle, après tout le monde n'aime pas ce genre de femme mais elle ne pouvait pas laisser indifférent, c'était une certitude. Elle me prenait par le bras pour que nous nous promenions donc ici, sur le pont tout simplement alors qu'il faisait un très beau temps comme toujours depuis notre retour. Notre petit jeu me plaisait, elle essayait de me tenter en me faisant une petite caresse au niveau du poignet mais ça ne me faisait rien de spécial. Je savais me maitriser dans des circonstances comme celles-ci. Elle se pinça légèrement les lèvres pour me demander d'où je venais. Elle me demandais également si j'étais marié ou veuf par exemple, elle voulait soit disant tout savoir. Bien, j'allais lui en révéler un peu sur moi, à petite dose évidemment sinon ce ne serait même pas amusant.

    " D'où je viens ? Est ce que cela à une quelconque importance ? Je ne pourrais plus jamais y revenir, nous sommes bloqués ici de façon éternelle. Mais vous ne reconnaissez les bonnes manières d'un anglais très chère ? Vous n'êtes sans doute pas habituée à arnaquer des gentleman comme moi ? Ils ne veulent que votre corps, mais jamais ils n'y parviendront. Je ne suis pas comme ça à vouloir à tout prix votre corps. Votre présence est si belle que ma journée rayonne de bonheur grâce à celle-ci. "

    Et oui, j'en avais dit, j'étais anglais, je venais donc d'Angleterre, c'était un scoop. Enfin pas vraiment puisque la majorité des personnes sur le navire était de cette nationalité là. Mais j'aurais très bien pu être irlandais ou gallois cela dit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Dim 14 Avr - 11:51

« L'imagination est un bon moyen de voir les choses qu'on ne voit peut être pas véritablement miss Hurthfeets ! » L’imagination, ah… Cette douce imagination. Nous devions l’avouer, sans cela, notre vie serait monotone. Avec des si l’on referait le monde, mais la plaisance de s’imaginer des choses, une vie meilleure, d’imaginer, nous faisait du bien. Du bien et du mal. « A trop imaginer, l’on peut en souffrir… Tout autant que cela peut nous faire du bien… » soufflai-je d’une voix un peu perdue. Parce que cela était bien vrai, tout simplement. Me flattant par la suite, je ne pus m’empêcher de lui susurrer l’idée que je le trouvais très charmeur, ce qui était d’ailleurs le cas pour moi. « Vous trouvez que je suis charmeur ? Pourtant, il n'est pas si difficile de décrire votre magnifique beauté tellement elle est rayonnante. » Charmeur et beau parleur, je trouvais même. Même si c’était peut-être vrai que je sois belle et magnifique, ou autre, il faisait tout pour me flatter. Il avait surement l’habitude de ce genre de chose. Disait-il la même chose à chaque femme qu’il croisait ? Il était tout aussi bizarre que moi en fait. « Charmeur… » soufflai-je en lui lançant un regard équivoque. Par la suite, je lui demandais d’où il venait, et s’il était marié, ou bien veuf. Je voulais en savoir d’avantage sur lui. Je voulais pouvoir savoir plein de chose à son égard. J’espérais seulement qu’il répondrait avec docilité… « D'où je viens ? Est-ce que cela à une quelconque importance ? Je ne pourrais plus jamais y revenir, nous sommes bloqués ici de façon éternelle. Mais vous ne reconnaissez les bonnes manières d'un anglais très chère ? Vous n'êtes sans doute pas habituée à arnaquer des gentlemen comme moi ? Ils ne veulent que votre corps, mais jamais ils n'y parviendront. Je ne suis pas comme ça à vouloir à tout prix votre corps. Votre présence est si belle que ma journée rayonne de bonheur grâce à celle-ci. » Surprise de ses paroles, je me sentis tout à coup pâlir. Je n’aimais pas que quelqu’un me perce à jour. On se sentait comme… Trahis, ouverte, comme s’il pouvait lire en moi genre, comme dans un livre ouvert. Il avait raison de A à Z. Et c’était fort déplaisant en soi. Inspirant longuement, je me forçais à sourire tout en tournant un vague regard vers lui. Qu’est-ce que je pouvais répondre à cela ? Bonne question. Il m’avait cloué sur place. J’égayais sa journée, c’était déjà un bon point pour ma part. J’aimais égayer les journées des gens, ne serait-ce que de ma simple présence. Cela me suffisait. Mais il ne répondait pas pour autant à toutes mes questions. Marié ou veuf ? il avait omis de m’y répondre. Intentionnellement ou pas ? Je me le demandais bien. « Ouuh… Je suis percée à jour, dois-je avoir peur très cher ? » Demandai-je d’une voix un peu plus calme et provocatrice. « Je suis ravis d’embellir votre journée de par ma simple présence cher Marcus. J’en déduis donc, que vous n’avez aucune femme dans votre vie pour profiter de ma présence de la sorte ? » demandai-je de façon innocente, tout en serrant un peu plus son bras me collant bien contre lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Jeu 18 Avr - 22:49

    Pour toute chose, il y avait un bon côté et un mauvais côté. C'était comme l'excès de certaines choses, un peu d'alcool faisait du bien, mais trop n'était pas bon à la santé. C'était ainsi, mais pour moi l'imagination n'est pas dans ce genre là, si nous imaginons des choses positives, alors elle ne pourra que nous être bénéfique. Mais Evoha ne semblait pas être de cet avis. Elle semblait avoir imaginé des choses attendues qui ne sont finalement jamais arrivées sans doute. Je ne faisais cependant pas plus de commentaires sur cela, je continuais de la charmer par mes belles paroles et cela ne semblait pas lui déplaire, au contraire, elle me disait que j'étais un charmeur, et je ne m'en cachais nullement. Je faisais cela avec de nombreuses femmes, j'avais pris cette habitude, mais avec certaines, c'était bien plus facile quand vous aviez devant vous une beauté issue d'un croisement aussi original que le sien. Mais elle voulait en savoir plus sur moi, d'où je venais, si j'avais déjà été marié ou non, mais elle n'aurait qu'un petit morceau d'os à ronger, j'aimais entretenir le mystère autour de ce que j'étais. Pas que cela me gênait d'être découvert mais j'aimais bien qu'on ne sache rien de moi, alors que j'arrivais à deviner tout de vous. Mais je ne doutais pas que la belle jeune femme réussisse à deviner certaines choses, elle n'était pas de ces blondes sans cervelles, elle était bien quelqu'un de plus que ça, quelqu'un qui a de l'esprit, qui savait jouer avec les mots, avec les gens. Je l'avais mise à nue, et elle n'avait pas tellement appréciée, mais je le savais. Elle ne s'avouerait pas vaincue pour autant puisqu'elle en déduisit que j'étais seul, que je n'étais donc pas marié.

    " Pourquoi devriez-vous avoir peur ? Si vous le désirez vous pourrez tout savoir de moi, vous l'avez vous même compris. Je ne suis lié par aucun engagement envers le Seigneur, il n'y a pas de bagues à mes doigts. "

    J'aimais cette femme, elle n'était pas comme les autres, elle avait ce petit quelques choses en plus, c'était franchement génial. Je décidais cependant de ne pas en dire plus, histoire de voir de quoi elle serait capable pour avoir plus d'informations sur moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Sam 11 Mai - 10:38

J’avais l’impression que parler avec Marcus ne serait pas aussi facile que ça en avait l’air. Au contraire même… il me perçait à jour avec une facilité, alors que moi, je n’arrivais pas à mettre la main sur ce que je voulais. Mais au fond, qu’est-ce que je voulais exactement ? Je me le demandais bien… Mais je savais qu’il n’était pas net, il cachait quelque chose… et j’avais un pressentiment, comme quoi ce qu’il cachait était quelque chose d’important, un peu comme moi quoi. Je ne pouvais pas laisser passer ça. Non. « Pourquoi devriez-vous avoir peur ? Si vous le désirez vous pourrez tout savoir de moi, vous l'avez-vous même compris. Je ne suis lié par aucun engagement envers le Seigneur, il n'y a pas de bagues à mes doigts. » Souriant en coin, j’haussais un faible sourcil avant de baisser mon regard sur sa main. En effet, point de bague. Mais sa phrase, annonçait clairement, qu’il me testait. Il voulait surent voir, jusqu’où je pouvais aller pour avoir des informations. C’était assez rusé de sa part. Mais, la question que je me posais était … est-ce que j’entrais dans son jeu ou pas ? Y entrer, était peut-être vicieux. Dans le sens, ou si j’y entrais, pour en sortir ça serait franchement dur. J’avais un peu peur de ça justement. Une fois que l’on rentre dans un cercle, il était difficile d’en sortir indemne. Peut-être même qu’il n’attendait qu’une chose. Que je fasse ce qu’il attendait. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres, je me mise alors à réfléchir. Qu’est-ce que je devais faire ? Rah… Evohà… Parfois, il ne valait mieux pas réfléchir tout court… « en effet, je veux tout savoir de vous… Absolument tout… Mais… » Je marquais une pause. Mais… Oui, il y avait un mais… « Je doute fortement, du fait que vous puissiez me dire tout sur vous, de la sort… » soufflai-je en passant mes doigts sur sa joue en plongeant mon regard dans le sien. C’était une sorte de petite provocation, enfantine, si je puis dire. Pour l’amadouer, pour lui laisser croire, que je pourrais peut être aller plus loin… Mais non. Je n’étais pas ce genre de femme… Même si à présent, j’étais bel et bien morte, je n’allais pas pour autant m dévergonder, et faire n’importe quoi de mon corps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    Mer 15 Mai - 11:21

  • Ce petit jeu entre séduction et recherches d'informations, surtout de sa part m'amusait grandement. Elle essayait de me percer en plein jour mais elle n'y arrivait pas. Il faut dire que je suis habitué à ce genre de situation que je résiste très bien aux interrogatoires même si j'avais jamais dû en subir de la part de la police. Cela aurait pu se faire si j'avais tué la dernière jeune femme que je devais tuer mais je ne l'avais pas fait et j'avais embarqué sur le Titanic pour fuir. Finalement, le naufrage avait eu raison de moi, peut être que c'était ce qui devait m'arriver en fin de compte, non ? Je devais mourir jeune, je n'avais que 21 ans, j'avais la vie devant moi mais finalement, ça ne serait pas le cas. Étais-ce si important que cela finalement ? Que je vive plus longtemps ou que je meurs tout de suite, ça n'avait pas d'importance, je serais mort à un moment ou un autre. Autant mourir en pleine force de l'âge, plutôt que tout vieux et décrépi. Mais je dis ça parce que je peux vivre ici sur le Titanic, je n'aurais même pas pu avoir d'avis si jamais nous n'étions pas revenu ici. Je lui montrais donc mes mains, je n'avais pas de bagues aux doigts, j'étais libre comme l'air, libre de faire ce que j'aimais grandement : séduire et laisser désirer les femmes. Je jouais à un petit jeu qui m'amusait avec Evohà, mais était-elle véritablement prête à le jouer pleinement. Elle n'aurait pas de réponses franches, elle n'aurait que des sous entendu, des non dits qui répondraient à ces questions, il faudrait simplement qu'elle interprète les choses comme il le fallait. Elle me répondit de sorte qu'elle voulait tout savoir, absolument tout mais qu'elle doutait que je lui révèle tout ce qu'elle désirait. Elle passa ces doigts sur ma joue me défiant du regard. J'aurais pu le détourner pour lui montrer que j'étais prêt à céder mais non, cela n'aurait pas été drôle si j'avais fait ça. Mais je ne me demandais si elle était vraiment prête à aller jusqu'au bout pour tout savoir.

    " Et pourquoi ne pourrais-je pas tout vous dire ? Pensez-vous que ma langue ne puisse de déliée devant votre grande beauté ? "

    Oui, j'usais de charme, mais elle le savait, ce côté de moi n'était pas nouveau pour elle. Le jeu ne faisait que commencer ou presque, jusqu'où irait-elle ? A elle de me le dire évidemment.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Un rapprochement inattendu    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un rapprochement inattendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un courrier inattendu
» Rapprochement [PV]
» Un rapprochement (PV Samia)
» [Privé + Glen Pandora]Un rendez-vous inattendu ...
» L'inattendu [PV Melley]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-