AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Mar 25 Déc - 7:14




Chocolate or Vanilla who choose ?!
Ft. James & Grace
Cela faisait un certain temps déjà que James avait demandé ma main avec la bague de sa regrettée mère c’est le plus grand honneur pour moi de pouvoir porté ce petit anneau d’or qui ne représente sans doute rien pour James R. Mais je sais que pour lui c’est toute la richesse physique qu’il possède. Cependant depuis ce magnifique crépuscule je ne l’ai plus vu ce qui m’inquiète grandement, j’ai peur qu’il ai définitivement disparu. Je n’ai jamais côtoyé le nouveau capitaine de paquebot mais d’après les rumeurs il semblerait que cet homme soir le pire des monstres et si il avait décidé de faire disparaître l’un des êtres que j’aime le plus au monde, comment pourrais-je le supporter. Comme je le dis souvent cet homme ensoleille ma mort ! Pourtant, comme je le disais cela fait des semaines qu’il semble me fuir et mon tendre James Robinson en profite pour conquérir lentement mon cœur par ses compliment sa présence, ses manière des plus charmante. Ils sont tout deux si différent et pourtant les deux font chavirer mon cœur. Il m’est pour le moment impossible de choisir entre ses deux homme qui se battent pour posséder ce que j’essaye dans bien que mal à garder intacte, mon cœur.

Cependant, je sais que ce que je fait est mal si je les aime tant comme je le dis il faut que j’en laisse partir un que je le libéré de moi mon dieu mais lequel choisir, je me rends compte que je suis dans une situation bien inconfortable et délicate. Je suis fiancée à l’un par le consentement de mon père qu’i m’a vendue à cet homme puissent et je me suis fiancée avec l’autre de mon propre chef sans en parler à personne. Avec l’un je suis assurée d’un amour éternel et une vie paisible et belle bien que celle-ci soit en troisième classe, avec l’autre je n’ai aucune garanties car j’ignore quel est son but véritable. Si je le choisi m’aimera-t-il pour l’éternité ou se lassera-t-il de moi pour prendre une quelconque maitresse qui partagera sa couche à ma place ! Et moi qu’est ce que je veux réellement ? Une vie calme et paisible au bras de l’homme que j’aime mais qui pourrais vite s’avérer ennuyante et monotone ? Ou alors me battre jour après jour pour en garder un à mes coté de moi, prendre des risques à toujours été quelque chose que j’adorais mais lorsqu’il s’agit de mon cœur j’avoue craindre le pire.

Mon dieu toutes ses questions m’empêchaient de dormir et le seul moyen d’échapper à celle-ci était de me servir un verre de cognac, un, puis deux et trois et finalement je ne compte plus réellement. J’ai nettement remarqué une hausse de ma consommation d’alcool depuis le naufrage car avant je ne faisais que boit un verre de vin au dîner du soir et c’était tout. Il se trouve que maintenant j’en prend deux et également deux au déjeuner et lorsque je suis seul dans ma chambre je m’attaque à la bouteille en cristal que je demande qu’on me livre, soit disant pour mon bien aimé qui aimait boire un peu lors de ses insomnies Je n’imagine pas la tête de mon père qu’il apprenait que je buvais seule devant mon miroir à me détester pendant des heures ! Mon dieu que dirait ma pauvre mère si elle me voyait je pense qu’elle serait sans doute très déçue. Pff et puis à quoi bon elle n’a jamais eus l’occasion de prendre soin de moi et de m’expliquer comment une femme du monde devait agir lorsqu’elle était éprise de deux hommes

Enfin, après mon premier verre de l’après-midi, que j’appelle digestif je me décide de partir à la recherche de mon second fiancé en sachant parfaitement ou se trouvait mon premier, au salon fumoir. Je prends donc une étole bleue foncée que je mets sur mes épaule, elle était parfaitement accordée à ma toilette de la même couleur, il était rare que je porte ses vêtement de couleur foncées cependant je me vêtit en fonction de mon humeur et j’avoue que ses dernier temps la bonne humeur est quelque peu assombrie.

Je quitte ma cabine bien décidée à retrouver mon fugitif de fiancé, Je commence par le pont des troisièmes classes et sa cabine mais personne ne répond malgré une certaine insistance de ma part. Après bien cinq minutes à insister, je me résous à penser qu’il n’est pas à l’intérieur et mon instinct ou mon cœur me guide aux travers des entrailles du Titanic, et je me retrouve dans les cales des automobile, mes bottines à boutons résonnaient sur le sol en écho. J’étais, je l’avoue très peu patiente et je trouvais ce jeu très peu amusant j’étais donc excédée de le chercher pardon.
« James Parker ! » Lançais-je d’un ton étrangement autoritaire « Je sais que vous êtes ici montrez vous cela fait des heures que je vous cherche ! » Il est évident que j’utilise la formule de politesse uniquement dans le cas ou il y aurait quelqu’un d’autre dans ses cales sombres. J’avance encore un peu en soupirant et m’appuie contre une voiture de couleur bordeaux attendant une réponse.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Mar 25 Déc - 15:18


« Chocolate or Vanilla who choose ?! »
Ft. Grace & James


Ces derniers temps, tu passais tes journées enfermées sur le pont Orlop. Préférant la noirceur des cales à l'éblouissant soleil du pont. La question que l'on se pose, c'est, pourquoi ? Et bien... La désolation de ce pont inférieur est semblable à celle qui se tient dans ton âme. Tu es loin d'être heureux et cet endroit représente parfaitement ton état d'esprit. Si bien que tu ne désires presque plus le quitter. Après tout, n'était-ce pas toi qui avait dormit la nuit précédente dans l'une des automobiles que le pont Orlop comprend ? En effet, c'était toi. Tu n'avais plus envie de bouger, plus envie de vivre sur ce paquebot pour l'éternité. Tu désirais mourir une seconde fois, être emporté loin, loin de tout cela. Mais tu savais au fond de toi que ce n'était pas là, la meilleure des solutions. Car si tu parvenais à quitter ce paquebot pour te rendre dans le fabuleux paradis, ou l'affreux enfer, Grace ne serait pas à tes côtés. C'était elle, la raison qui te poussait à rester. C'était elle l'ancre de ton navire, bien que tu l'aies évité ces derniers jours...

Tu te tenais là, allongés dans l'une des automobiles. Automobile qui se trouvait tout au fond de la pièce, bien caché derrière plusieurs autres. Tu ne voulais pas que l'on te retrouve. Tu voulais rester tranquillement là. Mais ce n'était pas aujourd'hui que tu serais seul et paisible. En effet, la lumière s'alluma soudainement dans la pièce. Fronçant les sourcils, tu laissas s'échapper de tes lèvres la fumée de ta cigarette, te disant que de toute façon cet inopportun visiteur s'en irait bien assez tôt. Seul ton bras bougeait, apportant quelques fois le fruit de ta béatitude et de la fumée qui était omniprésente dans l'automobile à tes lèvres. Tu écoutais distraitement le bruit de talons d'une femme frapper sur le sol de la pièce. Tu ne doutais désormais plus du sexe de ce visiteur, te demandant tout de même ce qu'une femme venait faire ici, toute seule. La réponse à ta question silencieuse te vint bien rapidement. La femme en question te cherchait, elle t'appelait. Et maintenant tu savais. Tu savais de qui il s'agissait : c'était Grace. Ta délicate fiancée. Fiancée que tu avais abandonnée durant plusieurs jours pour ruminer seul ton chagrin. Fiancée que James Jr avait courtisée en profitant de ton absence prolongée. Comment le savais-tu ? Et bien Charles t'en avais parlé. Ton meilleur ami était au courant de presque tout ce qui se déroulait sur le paquebot. Il aimait bien jouer les espions, cela avait le don de l'amuser au plus haut point. Et ces informations il t'en faisait profiter, bien que lorsqu'il te les disait, tu étais plus blasé qu'autre chose. En même temps, tu étais toujours blasé ces derniers jours. Tu passais tes journées enfermées dans cette automobile à boire et à fumer. Ce n'était pas là, la meilleure façon de faire sortir de ton esprit, toutes ces horreurs, mais tu continuais. J'espère pour toi, que Grace ne s'approchera pas de l'automobile dans laquelle tu te trouves, car elle aurait honte que de trouver son fiancé entouré de bouteille vide.

Sa voix retentit à nouveau. Te disant qu'elle savait très bien que tu te trouvais ici, qu'il te fallait te montrer. Mais tu n'en fis rien, car tu n'avais pas confiance en ta démarche, ni d'ailleurs en ton odeur composé essentiellement de tabac. Tu avais honte de toi-même. Tu avais honte d'être tombé aussi bas, mais étrangement tu ne pouvais t'arrêter. La voix de Grace retentit encore plusieurs fois, disant toujours la même chose. Voix qui devenait de plus en plus autoritaire et impatiente. Tu fis alors la chose la plus idiote : tu sortis de l'automobile où tu te trouvais, ta cigarette toujours entre les doigts. Tu passas ta seconde main dans tes cheveux, arrangeant ta coupe de cheveux ainsi que tes vêtements. Puis poussant un soupire, tu te dirigeas vers l'endroit où provenait là voix. « Je suis là Grace. Il t'es donc inutile d'hausser encore une fois ta voix ». Tu avais parlé de façon normale, car tu savais très bien que tu étais la seul personne à te trouver dans cette pièce -hormis Grace bien entendu-. Tu sortis à contre-coeur de l'ombre, pour apparaître à la lumière de la lampe. « Tu me cherchais ? » Tu arquas l'un de tes sourcils en regardant Grace. Puis, tu lui adressas un faible sourire. « Comme tu peux le constater, je suis pas sous mon meilleur jour. » Tu t'approchas doucement d'elle pour finalement arriver à quelques centimètres d'elle. « Comment ce sont passés ces derniers jours ? » Voir même sa semaine... Il faut dire qu'au vu de ton état, le temps comptait peu pour toi.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Dim 3 Fév - 21:53




Chocolate or Vanilla who choose ?!
Ft. James & Grace
J'étais totalement hors de moi . Non mais de quel droit disparait-il ainsi sans me laisser la moindre nouvelle après cette horrible aventure de la piscine grand dieu j'avais besoin de lui plus que jamais il m'avais sauvé la vie et il avait disparu me laissant seul sans démence face à James Robinson qui ne cesse de me presser pour que je m'offre à lui et je combat mon désir car oui je le désir, oui je l'aime de manière passionnel et destructrice. il est mon premier amour, brutal puis tendre agressif puis amoureux. Cet homme me fait tourner la tête c'est vrai, cependant je sais que avec lui l'éternel sera cours alors qu'avec James... je sais que l'éternel sera éternel notre amour et secret, tendre, doux et délicat. Il me traite comme la femme que je suis et non comme un diamant à acheter. Je préfère donc l'homme qui me vois comme une femme plutôt que celui qui tente de m'acheter. C'est pourquoi j'étais donc hors de moi qu'il m'abandonne ainsi, moi aussi je souffrais je n'en pouvais plus de cette vie sur cette maudite barque au point que je me suis également mise à boire énormément. cognac, vin, champagne, tout pouvait y passer. Je l'ai donc cherche après avoir vidé une bouteille de vin, j'en pouvais plus j'avais besoin de lui j'avais envie de pleurer et ce à cause de l'alcool. Mais comme une dame de ma classe ne pleure jamais mon désespoir se transforme en colère.

« Je suis là Grace. Il t'es donc inutile d'hausser encore une fois ta voix » sa voix et si rauque elle se dirige vers moi, mais je ne le voix pas. Je commence a regarder autours de moi, perdant légèrement l'équilibre à cause à nouveau de mon abus de vin. Je m'adosse alors contre une grosse malle et à mes pied je vois une bouteille vide d'alcool fort, je vois qu'on se ressemble plus que je ne l'aurais crus. cela me fais doucement sourire. « Tu me cherchais ? » Je souris en le voyant m'apparaitre, « « Comme tu peux le constater, je suis pas sous mon meilleur jour. » » N'oubliant cependant pas ma colère et m'approche en lui donnant une tape sur l'épaule « Non mais comment tu oses me laisser à la merci de James Jr. après ce qui c'est passé lors de la fête de la piscine ! » m'exclamais-je « Roh et puis je t'en prie ne te lamente pas ainsi je me suis vidé un bouteille de vin tout à l'heure e en suis pas mieux que toi » Dès lors je prends une voix plus douce et pose mes main sur ses joues, caressant son visage, comme il m'avait manqué.

« Comment ce sont passés ces derniers jours ? » je baisse la tête et finalement me blotti contre lui fermant les yeux j'en avais marre je n'en pouvais plus cela devenait trop dur ! « Comme.. d'habitude, cela me démoralise mon amour je me sens telleemnt triste lorsque je ne peux point de voir et oublier ou je suis. »

« »
« »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Mer 6 Fév - 20:28


« Chocolate or Vanilla who choose ?! »
Ft. Grace & James


Tu te tenais face à la source de tes espoirs et de tes rêves. La source d'un amour inconditionnel. Tu l'aimais tant, que cela en devenait presque effrayant. Effrayant pour toi, car jamais auparavant tu n'avais porté dans ton cœur une femme de cette façon. Car à l'époque, bien que tu croyais savoir ce qu'était l'amour, tu avais été encore ignorant : ce que tu avais éprouvé n'était qu'un amour d'adolescent, une simple passade comme on en voit souvent. Mais là, la, c'était le vrai. L'amour qui pouvait tuer et briser... Lorsque tu t'annonças à elle, cela te ravi de bonheur que de la voir te sourire. Tu étais heureux d'être à ses côtés, comme si sa présence avait, à elle seule un effet d'anesthésiant, te faisant oublier toute ta peine et ta rancœur à l'encontre des récents événements. Tu lui souriais avec tendresse, lorsque soudainement, sa colère explosa tandis qu'une petite douleur sur ton épaule se fit sentir : elle t'avait tapé, ce qui sans le vouloir te fis légèrement rire. Ce n'était pas tous les jours que tu recevais une tape de la personne qui comptait le plus à tes yeux, mais bien évidement, c'était mérité. Quand elle eut fini ses reproches, tu murmuras. « Cela ne te vas guère d'hausser le ton ma douce, tu es tellement plus belle lorsque tu susurres de délicats mots doux au creux de mes oreilles. Même si je sais que ta soudaine colère m'était fort méritée. Excuse moi de ne pas avoir été présent pour toi, je le regrette sincèrement, car c'est seulement au près de toi que je me sens bien. » Ses délicates mains se posèrent alors sur tes joues, caressant ton visage. Tu enlaças délicatement sa taille, l'attirant contre toi, murmurant près de ses lèvres. « Je t'en pris, ne m'en veux pas, je ne referais pas deux fois la même erreur que de m'éloigner de toi... » Tu déposas alors un tendre baiser sur ses lèvres, le prolongeant avec passion en la gardant contre ton corps. Ah ! Comme ce simple contacte de vos deux lèvres jointes en un ultime baiser et le toucher de vos deux corps, t'avais manqué. Tu lui demandas alors comment s'était passé sa journée ou plutôt, comment s'était passé tous les jours où tu avais été absent dans sa vie ou du moins, dans sa mort. Lorsque tu posas cette question, elle se blottit un peu plus dans tes bras en fermant les yeux et pars habitude tu fis délicatement glisser tes mains sur son dos en signe de réconfort. Elle prononça alors à voix basse « Comme...d'habitude, cela me démoralise mon amour je me sens tellement triste lorsque je ne peux point te voir et oublier où je suis. ». Dans tes yeux, une lueur déterminée y passa. Lueur qui n'n'était pas apparut dans ton regard depuis les divers événements qui s'étaient produit : mais là, tu étais sûr de toi, tu la voulait toujours à tes côtés. Avec ta main droite, tu lui fis relever son visage pour qu'elle te regarde dans les yeux et lorsque ton regard bleu se plongea dans le sien, tu chuchotas ces quelques mots. « Alors reste avec moi. » Tes lèvres se déposèrent sur les siennes en un bref instant. Tout contre celles-ci tu dis « Reste. » Et encore une caresse de vos deux lèvres. « Reste. » Puis vint un baiser des plus langoureux, tu faisais tous pour quelle ressente ton amour à son encontre dans celui-ci. Une dernière parole. « Ne me quitte plus. Ne le rejoins plus. Reste avec celui qui t'aime pour ce que tu es réellement, celui qui pourra te rendre un amour digne de tous, celui qui saurait te donner son coeur en retour. Avec moi... » Tu avais finalement pris ta décision. Tous tes doutes et tes craintes à ce sujet s'étant envolés. Tu savais ce que tu voulais et c'était elle. Oui. Elle, ton cadeau du ciel. La seule parcelle de bonheur que tu pouvais espérer avoir sur ce maudit paquebot. La seule parcelle d'amour et de tendresse... Espérons qu'avec le temps, le Titanic ne te fera pas regretter tes sentiments à son encontre, mais plus encore, ta décision.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Mer 6 Fév - 22:45



Chocolate or Vanilla who choose ?!
Ft. James & Grace
Et en plus il se rit de moi ! Je le frappe et il rigole ! Décidément je ne parviendrais jamais à rester fâchée contre lui il est trop... Comment dire son sourire, ses yeux je ne peu pas le bouder il a un charisme fou qui m'empêche de me montrer dur par comme avec mon fiancé ou je n'hésite point à dresser une barrière entre nous non pas que je ne l'apprécie pas ce n'est pas cela, je n'ai juste pas assez confiance en lui pour lui ouvrir les portes de mon coeur. Il est trop sauvage, trop imprévisible je ne sais ce qu'il penses réellement et comme je le disais je doute. Que ce passera-t-il si finalement je le choisis. Il finira pas se lacer de moi et trouvera sans doute une maitresse et du coup je serais devenu une femme triste et seule alors que James, je sais que lui ne me fera jamais cela, je le sens. Il a accepter le fait que nous restions figé ensemble dans la mort que jamais je ne pourrais lui offrir d'enfant de notre union et que jamais nous ne vieillirons ensemble. Par contre, nous passerons toute l'éternité côte à côte et tout de même une bonne chose, pas la meilleures certes mais ça pourrait être réellement pire. Nous pourrions être séparé à tout jamais et cela nous tuerait à petit feu- Je le sais désormais je suis sa mort et elle est la mienne, ensemble nous ne risquons rien mais séparé...

« Cela ne te vas guère d'hausser le ton ma douce, tu es tellement plus belle lorsque tu susurres de délicats mots doux au creux de mes oreilles. Même si je sais que ta soudaine colère m'était fort méritée. Excuse moi de ne pas avoir été présent pour toi, je le regrette sincèrement, car c'est seulement au près de toi que je me sens bien. » Et en plus il fait sa petite moue tellement mignonne, comment pourrais-je lui en vouloir sincèrement je me risque même de sourire délicatement. Comme je le disais il m'était impossible de rester fâchée contre lui. « Je t'en prie, ne m'en veux pas, je ne referais pas deux fois la même erreur que de m'éloigner de toi... » J'hausse les sourcils. « J'espère bien ! Imagine que je tombe à nouveau dans cet océan glacé et que tu n'est pas là je me noierais surtout que... depuis cet incident même un bain me terrorise. » Reprise plus doucement avant de me blottir contre lui. J'avais l'impression que ses bras avaient été taillé pour moi je m'y sentais si bien...

Nos lèvres s'effleurent puis débute un baiser passionné alors qu'avec sa main il presse ma taille contre lui posant l'autre dans ma nuque. C'était dans ses moments-là que j'avais l'impression d'être en vie et de vivre l'histoire d'amour la plus palpitante de mon existence. Mon dieu si papa voyais cela moi sa fierté, dans les bras d'un homme sans le moindre argent et encore moins de titre. je crois que s'il l'apprends je me ferais renier. Il m'aime tellement que cela le fera sans doute souffrir mais les apparences sont, je le sais plus importante que tout l'amour qu'il peut me porter. Cela me désole qu'encore maintenant les apparences comptent autant pour lui. Et c'est aussi pour cela que je n'ai jamais osé lui désobéir... « Alors reste avec moi. »... jusqu'à maintenant. James continue de m'embrasser et d'un ton limite suppliant murmure le mort "reste" plusieurs fois. Moi, quitté mon confort de seconde pour m'enterrer dans l'entre pont ? Il y a encore un an j'aurais préféré me noyer je crois. Mais maintenant... pour autant que j'ai toujours de quoi me vêtir comme une lady (oui cela j'y tiens) mais sans le corset, il n'y a pas de raison surtout que je n'aurais plus ma domestique pour me le lacer et puis c'est très désagréable à porter. Je le regarde dans les yeux, les miens se mirent à briller alors que mes fossette prirent un teinte rosée. « Mon amour, tu risque de regretter cela je serais surement invivable. me voir au quotidien risque de faire ressortir les pires aspects de ma personnalité » murmurais-je, tout de même inquiète, car oui je peux être une vrai garce de la pire espèce. Il suffit de demander à Fallon, ma meilleure amie. « Mais... je crois que je suis prête à rester ici quoi que cela puisse me coûter car je t'aime bien plus que ma réputation » Dis-je finalement en passant une main sous mes yeux que je sentais s'humidifier rapidement pas des larme de tristesse, plutôt de joie.


« »
« »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Dim 17 Fév - 22:03


« Chocolate or Vanilla who choose ?! »
Ft. Grace & James


Tu te tenais face à une Grace qui avait le coeur emplit de reproche à ton égard, en particulier pour l'avoir abandonné : comment aurais tu pus lui en vouloir pour cela ? Tu te méprisais toi-même pour ne pas avoir eu le cran de sortir de l'obscurité qu'étais en partie devenue ta vie, pour t'avancer vers la lumière. C'était Grace ton cadeau du ciel, cette lumière au combien agréable au bout de ce sombre tunnel qu'avait été ton existence, un rayonnement des plus chaleureux qui te donnais l'envie de sourire à nouveau pour ne plus jamais avoir à arborer une mine triste ou dépiter. Oui, tu t'en voulais, mais tu allais te racheter et au fond de toi, tu en fis le serment : plus jamais tu ne l'abandonneras, par lâcheté. Tu l'exprimas alors à haute voix, tentant de lui prouver qu'elle comptait toujours énormément pour toi et que pour elle, tu gravirais des montagnes. Sa réponse eut le don de te faire sourire, car bien qu'elle prit un ton loin d'être amical, tu sentais qu'elle était ravie de te retrouver et que d'une certaine façon elle avait du mal à t'en vouloir bien longtemps. Ta voix devint grave et chargé d'une certaine noblesse, ce que tu lui annonças était on ne peut plus vrais, tu ne la laisserait plus tomber. « Ne t'inquiète pas ma douce, je serais toujours là, à tes côtés pour te secourir en cas de besoin, car jamais, oh grand jamais, je ne te laisserais te noyer, je tiens bien trop à toi pour cela. » Désireux de détendre à nouveau l'atmosphère, tu ajoutas d'une voix mielleuse et d'un ton légèrement taquin, chargé de sous-entendus ces quelques paroles. « Et tu sais, si les bains désormais t'effraies, nous pouvons toujours les prendre ensembles... » Tu lui adressas un clin d'oeil en caressant son dos, elle était l'ancre de ton navire, la seule personne qui parvenait à ne pas te faire sombrer encore plus dans l'obscurité et qui tentait tant bien que mal de te ramener à la lumière.

Vous restèrent un long moment ainsi, dans les bras l'un de l'autre, échangeant un baiser des plus fougueux. Tous deux vous vous aimaient, mais était-ce vraiment suffisant ? En tout cas, tu semblais le croire, car de la façon la plus concrète qui soit, tu lui demandas de rester à tes côtés pour l'éternité, de ne plus vivre dans le mensonge, faire éclater la vérité au grand jour et plus encore qu'elle devienne véritablement tienne. Ses yeux se posèrent dans les tiens et elle rougit, ce qui eut pour effet de te faire tendrement sourire : qu'elle était belle. Elle semblait d'accord avec tes dires, mais ce sont des mots inquiets qui sortirent de sa bouche. « Ma chérie, il faut que tu saches que t'avoir rencontrés a été la chose la plus joyeuse qu'il m'a été donnée de vivre lors de ma courte existence. Tu as été et tu restes mon cadeau du ciel, le bonheur qui m'a été retiré durant mon enfance et qu'à tes côtés j'ai retrouvé. Rien ne pourrait perturber l'amour que je te porte : que ce soit les langues de vipères, les gens autour de nous et même pas ta personnalité, car je t'aime. Je t'aime bien plus que ma propre existence. Tu sais...même si à certains moments nous aurons des coups durs, nous nous relèveront toujours de nos cendres, car ensembles, rien ne peut nous arriver. L'amour nous rend plus fort, mais être séparé nous affaibliraient à tous jamais. Je sais que ce que je te demande et risqué, mais je crois en nous. » Lorsque tu terminas ta longue tirade, tu adressas un sourire plein de conviction, de détermination à ta belle, puis répéta « Je crois en nous. » : tu étais totalement sûr de ton choix et rien ne pourrait te faire changer d'avis. Tu remarquas alors que ta douce n'avait pas terminé sa phrase, elle t'annonça alors qu'elle était prête à tout ce que tu lui demandais ce qui te comblas de bonheur. « Tu ne le regretteras pas, je te le promets. » Et alors, tu essuyas ses larmes avec le bout de tes doigts, puis sur ses lèvres encore mouillées, tu l'embrassas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Ven 1 Mar - 16:07



Chocolate or Vanilla who choose ?!
Ft. James & Grace
Pour moi c'est simple, ma vie à commencer ce fameux 10 avril 1912 à l'orée de mes 21 ans. Mon dieu, quand j'y pense. Lorsque je me remémore ce jour ou je l'ai rencontré. Comment aurait-je pus prédire qu'une journée si mal commencée pouais se terminé de manière au belle ?

Alors que nous montions à bord du paquebot je subissait les reproche de ma futur belle-mère qui trouvais que pour une américaine je n'étais pas assez new yorkaise que je me comportait et que je parlais davantage comme une sauvage de l'ouest. En même temps je suis californienne... Je me souviens que je plantais mes ongles dans le bras de James pour lui faire comprendre que si sa mère ne cessait pas je la balancerait volontiers par dessus bord. Ensuite vint le moment affreux ou je me suis rendu compte que ma chambre faisait la taille de mes cabinet dans mon manoir de San Francisco. Mon monde n'était fait que de strasse et de paillette que de cotillons et de parties de polo et c'est les seules choses que je connaissais alors quand on me retirais un partie de cette existence en m'enfermant dans un boite à sardine j'avais juste envie de pleurer. et en fin de compte c'est ce que je fit lorsque Margaret déballa ma robe de mariée. On monstruosité achetée par ma belle-mère sans même me demander mon avis. Me marier... J'allais dans cinq jour, passé du statut de Lady DeWitt-Harper à celui de Madame James Robinson... Grace Robinson... Décidément je trouvais que ce patronyme m'allait que moyennement. Mais après tout les coutumes étaient ce qu'elles étaient. Voyant mon triste état, Maggie me proposa d'aller prendre l'air sur le pont supérieur et c'est au couché du soleil que nos regards se sont croisé, lui et moi, moi et lui un regard à suffit pour que je sente quelque chose de nouveau en mot, des battements de coeur. Puis James est venu me chercher le dîner en "famille" Diner avec mon père mon frère et James à la rigueur ne me gêne pas mais les parents de James sont des gens qui m’insupportaient au plus haut point. Après ces deux longues heures de torture psychologique je suis parvenu à m’éclipser en larme et je me suis simplement effondrée sur une chaise longue sur le pond. Je les haïssait je ne leur ai rien fait c'est mon père qui m'a proposée à eux et ils m'ont acceptée comme du bétail qu'on achète. Où est l'amour dans tout ça me mariage n'est pas un contrat Je mourais de froid et sursauta quand quelque chose vint se poser sur mes épaules. Une veste brunâtre un peu usée. je tourne la tête et distingue dans difficulté cet homme qui il y a quelques heures m'avait fait ressentir un sentiment nouveau. de cet instant j'ai su que c'était lui ma vie, dans ses yeux je voyais mon avenir je savais que se serais à lui que j'offrirais mon coeur et mon corps. Il était celui qui me rendra heureuse, je le savait et lui aussi le savait car nos regards ne mentaient pas. Nous étions deux âmes soeurs séparées par notre condition sociale.

Je reviens alors sur terre en l'entendant me promettre qu'il serait toujours là pour moi et que jamais il ne me laisserais me noyer, encore heureux cela dit... et j'ai un petit sourire en coin lorsqu'il propose même de m'accompagner lors de mes bains. « C'est un proposition plutôt alléchante je l'avoue ! », répondis-je avant de l'embrasser chastement. J'aimais aussi son côté "romantico-pervers"

Nous restons de longues minute enlacés contre un colonne de grosses caisses en bois contenant sans doute des objet de valeurs et fragiles.. J'avoue que sa proposition me tente. J'en ai très envie mais en même temps je me connais trop bien et je sais que je peux être la pire des garces. Et puis, serais-je capable de vivre sans mon luxe auquel on m'a habituée depuis ma naissance ? J'avoue que je l'ignore. Je pense que oui mais je n'ai aucune certitude et cela m'effraye un peu. Pourtant lui y croyait . Il me faisait confiance il avais plus confiance en moi que moi-même. Son sourire me rassurait quelque peu et je lui répondis d'un baiser tendre « Je le sait, jamais je n'aurais à le regrette parce que dès l'instant ou j'ai croisé ton regard j'ai sut que c'est sous tes yeux que je m'épanouirais grâce à toi je suis une vraie femme et non pas un de ses pseudo-femme qui contiennent leur rire à cause d'un corset trop serré et qui se tienne plus droite qu'un "i" juste parce que les traditions l'exigent. tu m'as sauvé.... de toutes les manière qu'une personne puisse être sauvée... Jamais je n'aurais survécu si nous avions été séparé .» Dis-je finalement en le serrant contre moi. « Alors oui, je veux me marier avec toi et vivre avec toi sans plus me cacher. »

« »
« »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Dim 10 Mar - 10:58


« Chocolate or Vanilla who choose ?! »
Ft. Grace & James


« Si cette proposition te plait, il te suffira de m'appeler pour qu'on la mette en exécution, et je viendrais le plus rapidement possible. » Tes lèvres s'étirèrent en un ravissant sourire en coin. Il faut dire que tu avais le don de faire des remarques de ce style, entre le romantique et le sexy. Après tout, dans ton ancien métier, il fallait bien que tu trouves le juste milieu, ne pouvant guère paraitre trop attaché à la personne ou agissant de manière trop aguicheuse. C'est ainsi que tu avais commencé à faire le mixte des deux et cela te plaisait tout particulièrement. Car ainsi, tu n'étais ni trop provocateur, ni trop délicat. Souvent, tu repensais à l'époque où tu vendais tes services. Époque loin d'être plaisante pour Charles et toi, après, les femmes qui vous payaient devait être ravie de cette époque. Tu en avais déjà parlé à Grace de cette partie de ton passé, mais cela n'avait pas parut te faire baisser dans son estime, ce qui t'avait profondément surpris. Après tout, Grace n'avait connu aucun homme avant toi, tandis que tu avais connu un nombre incalculable de femme. Mais comme on le dit si bien...les opposés s'attirent. Et oui...vous êtes énormément opposés : Grace est née dans une famille de haut rang, tandis que toi tu es né pauvre. Grace a toujours vécu dans le luxe, tandis que tu as du trimer pour survivre...Mais malgré vos différences de rangs, tu ne voyais plus ta vie sans elle. Peut être l'avenir te prouvera le contraire, mais pour le moment c'était à ses côtés que tu voyais ta vie, ou du moins ta mort sur le paquebot.

Tu l'as garda contre toi, absolument ravi de ce contacte, qui t'avait ô combien manqué durant ta trop longue absence dans sa vie, et la sienne dans la tienne... Si cela ne tenait qu'à toi, tu passerais des jours ainsi contre elle. Elle déposa alors un délicat baiser sur tes lèvres, puis répondit à ta longue tirade. Ce qui te fit sourire avec tendresse, et te fis chaud au cœur. « Et bien ma douce, heureusement que n'est pas devenue l'une de ces femmes, car ainsi tu aurais raté toutes ta vie et ta seconde existence ici. D'une certaine façon, je pleins ces femmes qui doivent se plier aux règles et à leur époux. » Tu secouas la tête, comme affligé par leur sort, ce qui était le cas. Pour toi, personne ne devrait vivre comme ça, dans une prison dorée, dans l'incapacité de vivre pleinement sa vie et de devoir toujours écouter les autres dicter sa conduite. Ton sourire revint ensuite, lorsque tu dis ces quelques mots. « Tu sais Grace, tu m'as aussi sauvé. Qui sait ce que je serais devenu sans toi, sans te connaitre... » Les derniers mots de Grace, te firent exploser de joie. Tu serras encore plus ta belle contre toi, en t'éloignant avec elle des grosses caisses en bois, et lorsque vous furent dans une partie de la pièce où il n'y avait presque rien, tu l'as fit tournoyer, ses pieds s'élevant délicatement du sol. Rien ni personne ne pourrait gâcher le bonheur que tu avais en toi. Tu l'as reposa ensuite au sol en l'embrassant avec passion. Contre ces lèvres tu murmuras ces trois petits mots et ces sept lettres. « Je t'aime... »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Ven 15 Mar - 22:49



Chocolate or Vanilla who choose ?!
Ft. James & Grace
J'ai un sourire malicieux à sa réponse, il pourra compté sur moi, je l’appellerais sans faute. Après tout plus on est de fou plus on ris pas vrai et ce dans quasiment toutes les situation non ? « J'espère bien, tu sais que je déteste attendre » répondis avec un petit clin d’œil « Surtout pour ce genre de chose là. » Ais-je alors renchéris en souriant. Il y a certains avantage à aimer un homme qui a eus par le passé beaucoup de maitresse, au moins, il sait s'y prendre dans ce domaine de plus il à un parlé que j'adore. On sens le côté érotique qui est subtilement caché sous un discoure des plus romantique et j'adore cela. En parlant de passé, je ne l'ai jamais jugé après tout pas tout le monde à eus al chance de naitre comme moi avec une cuillère en or massif dans la bouche. Je sais maintenant que j'ai été une privilégiée et que la vie m'a gâté dans tous les sens du terme. Je me sais plutôt jolie, je connais l'art de bien se vêtir, je sais me tenir en société, j'ai eu la chance d'avoir un précepteur privé qui m'apprit à lire, à écrire, à calculer. Je connais la géographie et l'histoire dans oublié plusieurs langues étrangère et ce grâce à l'argent que mon père à investi pour mon éducation. Il fait partie de cette minorité d'homme qui pense qu'une fille bien cultivée est bien plus appréciée par la suite et que c'est toujours plus agréable qu'une femme réponde à son mari et qu'elle s'impose davantage dans le couple et pour cela elle doit avoir une solide éducation. Tout cela pour dire simplement que je ne jugerais jamais James sur ce qu'il a fait avant de me connaitre. je l'aime pour ce qu'il est, pour ce qu'il a été et pour ce qu'il sera, sans condition, l'amour nous fait faire des folies, avouez-le ! De plus après tout il m'aime lui aussi pour ce que j'ai été, un garce égoïste et égocentrique, pour ce que je suis, une jeune fille un peu perdue entre son amour pour lui et sa famille et pour ce que je deviendrais. Et j'ignore ce que je deviendrais d'ailleurs !

Alors qu'il me garde serrée dans ses bras j'ai un petit rire lorsqu'il me parle de ses femmes obsédée par le protocole est le savoir vivre élémentaire à l'anglaise. Le pire c'est que j'ai failli devenir comme elles. Si je ne l'avais pas rencontré je me serais mariée sans discuté j'aurais fait des enfants Robinson et je serais devenue une femme de l'élite New Yorkaise, une intouchable une femme qui n'en ai pas une, une femme qui ressemble plus à une poupée de cire qui se colle un sourire sur les lèvre durant toute une soirée pour plaire alors qu'au fond la seule chose qu'elle souhaite c'est pleurer. Non, heureusement que James était là, que je l'ai rencontré sinon je serait devenu une femme horrible. « Tu serais simplement resté fidèle à toi-même mon ange, je ne pense pas avoir autant chamboulé ta vie que cela, si ? » Demandais-je sérieusement, oui en effet, ça m'intéressait de connaitre à quel point mon arrivée dans sa vie l'avait bousculé. Ce n'est pas pour avoir des compliments, pas du tout, c'est de la simple curiosité innocente.

Après luia voir avoué que j'acceptais de l'épouser il me tire vers un endroit plus dégagé et me porte avant de mes faire tourné plusieurs fois. Cela me fait rire et lorsqu'il me repose il m'avoue m'aimer. J'ai alors un sourire des plus tendre et caresse sa joue. « Je t'aime bien plus encore... » Répondis-je avant de sceller nos lèvre pour un ultime baiser. Après encore quelque minutes de sourire tendre et de caresse. je me libère de son étreinte. « Il serait temps de revoir la lumière du jour tu ne penses pas ? Tu est bien pâle depuis le temps que tu te terres ici »

« »
« »
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   Dim 21 Avr - 11:36


« Chocolate or Vanilla who choose ?! »
Ft. Grace & James


« Je crois, que tu n'as vraiment aucun idées de ce que ton apparition a eu comme répercutions dans ma vie. Tu m'as appris à aimer, Grace. A vraiment aimer...et pas comme je le pensais jusqu'alors. Tu m'as fait sentir mon cœur bien plus puissant que durant mon existence toute entière. Tu me fais me sentir vivant Grace et je crois que c'est là le plus important. Après, tu as peut-être raison. J'aurais pu, si je ne t'avais connu resté fidèle à moi-même ou alors la vie m'aurait-elle radicalement changé. Mais nous ne pourrons jamais le savoir, pas vrais ? Je t'ai rencontré, et c'est la le principal pour moi. » Tu l'as garda contre toi durant ta longue tirade, tes doigts parcourant doucement son dos, puis glissant dans ses cheveux. Elle était pour toi, le centre de ton univers. Ta perle, ton ange, ton amour... Perle pour qui tu pourrais tous faire, car tu désirais plus que tous, son bonheur et ses tendres sourires. Oui, elle t'avait changé, transformée. Et tu le savais fort bien. Après tout, si elle n'était pas entrée dans ta vie, tu serais sans doute resté le coureur de jupon et dessinateur raté que tu avais toujours été, alors que maintenant elle donnait un sens à ta vie, ou du moins à ta non-vie... Tu avais une bonne raison de te lever le matin, de faire comme si tu étais en quelque sorte encore en vie, de sourire, mais plus encore de ne pas sauter du paquebot comme un idiot... Car oui, c'était là une chose que tu avais voulu faire après avoir vu que tu étais mort et après avoir pensé que tu étais à tout jamais séparé de celle que tu avais aimé et que tu ne cesserais jamais d'aimer. Fort heureusement, tu t'étais raisonné, te disant que cela ne servait à rien, car tu étais déjà mort et que tu ne pouvais donc pas mourir une seconde fois. Et puis... Tu te serais tout simplement retrouvé à l'infirmerie en ayant mal à la tête et en te demandant pourquoi tu avais sauté. Mais vous étiez là. Dans les bras l'un de l'autre et encore une fois, tu te demandas, pourquoi elle t'avait choisis toi. Elle était parfaite. Elle était divine. Et toi tu n'étais qu'un homme banal de troisième classe. Quoi qu'il en soit, elle t'avait choisi et elle avait accepté de devenir tienne et ceux, pour l'éternité. Tu te trouvais donc être le plus heureux des hommes. Tu lui adressas un ravissant sourire. Elle te dit alors, qu'elle t'aimait bien plus encore et comme tout homme transi d'amour pour une femme, tu répondis. « Impossible ma douce...Impossible. » L'amour que tu lui portais, faisait vibrer ton être tout entier. Jamais jusqu'à ce que ton regard se pose sur cette radieuse seconde classe tu n'avais été autant attiré par une femme et jamais tu n'avais autant aimé. Même si l'amour que tu portais à ta jeune sœur était une opposition à la règle. Mais comme dit...c'était totalement différent. Elle se libéra alors de ton étreinte qui avait duré de longues minutes, de précieux instants. Elle te dit alors qu'il te faudrait revoir la lumière du jour, car tu étais resté bien trop longtemps enfermé et tu ne pouvais qu'approuver. Après tout, depuis combien de temps te trouvais-tu ici ? Des heures ? Des jours ? Des semaines ? Tu ne le savais guère, la notion du temps t'étais totalement étrangère et ceux, depuis que tu avais mis les pieds dans cette salle. Ton corps fut alors secoué d'un léger rire tandis que tu lui répondais. « Tu as tout à fait raison, il me faut, nous faut, remonter à la surface. » Doucement tu pris sa main et te mis à marcher vers la porte qui se trouvait encore ouverte.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

JAMES ✦ Chocolate or Vanilla who choose ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-