AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 5 Jan - 1:54


Évènement n°5


« La fin d'un monde, la fin d'une période. »


A la piscine ♦️ 02 avril 1913
Oh oui, ils sont beaux les dauphins hein... admirez, admirez mes petits agneaux ce spectacle majestueux. La menace est bien loin aujourd'hui, vous ne faites pas attention et oh une petite secousse. Que se passe-t-il donc ? La terre - le pont sur lequel vos pieds sont posés - se dérobe sous votre corps. Certains essaient de se tenir à la rambarde, d'autres de rester debout, d'autres ont le mal de mer. Le bateau tangue. Le navire, par un phénomène étrange, va de gauche à droite toujours plus profondément. Dans sa danse céleste qui vous emporte, vous êtes déséquilibrés, vous tombez. Vous essayez de vous raccrochez aux branches. Ces secousses, ce mouvement marque la fin de l'enfer au paradis. Le Titanic chancelle, et se balance. Comment est-ce possible ? Il ne fait pas un temps de tempête pourtant. La mer s'agite, le navire créer des vagues, les dauphins n'étaient plus là.

Vous titubez, le navire oscille dangereusement, très dangereusement. Vous sentez vos jambes se dérobaient. Surprise, Rose Myles est la première à tomber à l'eau suivie de près par Ambre Roux qui passe par dessus le pont. Les autres essaient tant bien que mal de se tenir à ce qu'ils trouvent. De s'aider les uns les autres et se tenir. Mais le destin a tranché, ceux qui doivent tomber, tomberont ! James Parker est emporté tout comme Miss Dewitt-Harper, ah ces deux là ! Inséparables ! Et bien tant mieux, ils iront faire trempettes ensemble. Malgré les efforts effrénés d'Elisabeth Cavendish pour retenir son amie Esther Delmas, la petite atteinte d'aquaphobie tombe à son tour. James Spencer préfère tomber pour qu'Elisabeth reste sur le pont, sèche et indemne.

« Des hommes à la mer ! Des hommes à la mer ! » cria un membre de l'équipage.

Sacre bleu ! Vous n''avez pas pris votre bouée ? Allez-vous mourir noyer ? Allez-vous couler ? Allez-vous être repêchés ? C'est le moment de faire vos prières. Vous ne l'avez peut-être pas sentie mais le Titanic s'est arrêté, c'est peut-être pour cela qu'Ambre Roux est passée par dessus bord avec la secousse et la pression que cela a crée. Pourquoi s'arrête-il donc ? C'est l'une des premières fois que ce paquebot se stoppe en plein voyage. Vous croyez avoir vu l'enfer ? Mais l'enfer c'est ici et maintenant. Vous n'avez encore rien vu. Dans les coulisses, silencieusement, le Capitaine prépare sa revanche. Attendez vous au pire.

    ▬ Un peu plus d'informations ♦️

Pour ce troisième tour qui durera jusqu'au 19 janvier 2013, vous n'avez qu'à suivre les indications écrites plus haut. Ceux qui doivent tomber, tombent. Les autres s'accrochent comme ils peuvent. La panique est là. Une information importante : Vous ne coulez pas, vous ne mourrez pas, vous vous maintenez à la surface en vous débattant ou comme vous pouvez. Nous avons encore besoin de vous, vivant XD Pas d'ordre de passage et vous pouvez RP plusieurs fois pour ce tour.

Attention, petite indication cet event se déroulera en seulement 4 tours. Donc ne perdez pas votre temps mes sucres d'orges. Il ne reste qu'un seul tour après celui-ci. What a Face



_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 5 Jan - 3:18

Ambre était quelque peu déçue de ne pouvoir voir les dauphins et son visage avait pleinement exprimé ce sentiment. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'en contempler et maintenant qu'il y en avait, c'était impossible pour elle de les observer. Quand tout à coup, quelqu'un lui prit le bras pour signaler sa présence. La jeune femme fut quelque peu étonnée, elle n'avait pas reconnu de personne qu'elle connaissait à son côté. Pourtant, la femme lui offrit le plus aimablement du monde de lui décrire la scène. Elle lui proposait d'être ses yeux pour ce spectacle magnifique et enchanté. La chanteuse en fut tellement émue qu'elle resta silencieuse quelques instants avant de lui répondre avec un grand sourire :

" Ce sera avec grand plaisir miss. Vous êtes si aimable. Je vous en serai très reconnaissante."

Ambre attendait avec impatience que la femme lui décrive la scène comme une petite enfant. Parfois, lorsque les gens se prenaient à lui décrire le monde alentour, elle se surprenait à prendre de la candeur. Tout comme quand Esther se faisait ses yeux, ou encore Apolline, qui voyait le monde avec ses yeux d'enfants. La vision des autres était parfois si légère et ils lui arrivaient d'idéaliser tellement les choses qu'il aurait pu sembler à Ambre que le monde était encore plus beau que lorsqu'elle voyait encore. Mais bien sûr, elle savait que ce n'était que les gens qui se plaisaient seulement à décrire les choses qu'ils jugeait belles ou dignes d'intérêt.

Lorsque tout à coup, une première secousse se fit sentir, la ramenant tristement à la nuit du naufrage. Ambre se tint au bastingage pour ne pas perdre l'équilibre. Le sol se déroba soudain sous ses pieds et le bateau commença à tanguer fortement, la projetant successivement de gauche à droite. Que se passait-il dont ? Pourquoi le navire bougeait-il autant ? La journée était pourtant belle et aucune tempête n'était à déplorer. Était-ce encore un terrible coup de capitaine ? Les dauphins n'auraient été alors qu'une illusion de plus, d'ailleurs, la chanteuse n'entendait plus leur doux chant.

Puis finalement, les secousses devinrent si violentes qu'Ambre lâcha la rambarde et tomba à terre, perdant sa canne qui partit rouler hors de portée. L'aveugle tenta désespérément de se raccrocher à quelque chose, mais privée de la vue, elle avait le plus grand mal à se débrouiller seule. Autour d'elle, les vives exclamations se faisaient entendre tandis que les passagers s'échinaient aussi à faire front aux secousses. Elle entendait la mer s'agiter fortement et bientôt, le navire chavira à tel point qu'Ambre entendit une personne tomber à la mer sous les cris des passagers. Puis se fut à son tour d'être propulsée par-dessus le bastingage. Elle chuta du bateau et immédiatement ses entrailles se nouèrent de frayeur. Elle tombait dans un noir absolu, rattrapée bientôt par les bras de l'océan.

Ambre n'avait jamais appris à nager et elle ne savait absolument pas comment s'y prendre. Durant plusieurs minutes, elle resta la tête sous l'eau, incapable de bouger et totalement tétanisée. Elle savait pertinemment qu'en étant fantôme, elle ne pouvait pas mourir une deuxième fois. Ceux qui s'étaient suicidés avaient toujours regagné leur corps. Revenant à la vie indéfiniment. Mais la chanteuse se demanda alors ce que cela ferait si elle se laissait mourir. Après tout, les évènements qui se déroulaient depuis quelques temps étaient si inattendus que la mort viendrait peut-être cette fois-ci. Cependant, elle pensa tout à coup à Dimitri. S'il était toujours à bord, elle ne pouvait se permettre de disparaître ainsi et de le laisser dans une éternité de solitude. Usant de ses jambes et de ses bras, elle se démena pour remonter à la surface. Elle y parvint enfin, non sans mal et reprit avidement de grandes goulées d'air. Autour d'elle, elle pouvait encore entendre d'autres passagers chuter tout comme elle dans l'océan agité. Mais pour l'instant, elle se devait de sauver sa propre vie et de se tirer de la noyade jusqu'à ce qu'on vienne à son secours. Avec beaucoup de détermination, elle parvenait à subsister à la surface des eaux plus qu'oppressantes.

" Des hommes à la mer ! Des hommes à la mer ! " s'écria soudain un membre de l'équipage.

Ambre se rendit soudain compte que le bateau n'avançait plus. Il restait immobile sinon elle n'aurait pas entendu les cris de ce membre d'équipage. Que se passait-il donc ? Le capitaine s'était-il donc caché pour leur réserver un nouveau tour ? Pourquoi s'acharnait-il ainsi sur eux avec autant de cruauté ? Mais pour l'heure, Ambre se débattait pour survivre, tout comme les autres passagers qui étaient tombés avec elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 5 Jan - 16:56


"The end of an era. Really ?"

L'arrivée des dauphins autour du navire causa à l'ensemble de la salle une joie sans précédent. Assise sur le bord de son transat, Ann-Elizabeth tour à tour écrivait et observait les scénettes autour d'elle. Elle reconnaissait -du moins de vue- la plupart des figures ici présentes, notamment celles des premières classes, à l'instar d'Elisabeth Cavendish, de l'actrice Mary-Ann Fleming et ses enfants, ou encore cette jeune chanteuse française et aveugle dont elle avait oublié le nom. Tous formaient, en réalité, un spectacle si joyeux et charmant que la britannique ne put se résoudre à continuer d'écrire et elle se leva promptement pour se mêler aux différents groupes. Après tout, elle aurait bien le temps d'écrire plus tard.

En parfaite lady bien éduquée, elle sourit aux uns et aux autres, échangea quelques mots avec ceux qu'elle connaissait. L'après-midi s’annonçait délicieux, et Ann regretta de ne point trouver sa soeur. Non seulement Victoria aurait aimé le spectacle offert par les dauphins, mais en plus cela lui aurait quelque peu changé les idées. Elle n'avait aucune idée d'où était sa cadette. Sans doute à la bibliothèque, ou au restaurant, il y avait plus de chances pour qu'elle soit à leur cabine cependant. Derrière son sourire, Ann sentit l'ombre froide de la culpabilité étreindre à nouveau son coeur. Pourquoi, Seigneur, pourquoi Victoria n'avait-elle pas rejoint leur famille quand il en était temps ? Elle serait à New York, actuellement, avec son fiancé, avec les leurs, loin du Titanic qui l'enfermait telle une prisonnière éternelle. De son mieux, Ann-Elizabeth essayait d'égayer le quotidien de sa soeur, avec toutefois la ferme conviction qu'elle n'y arriverait jamais vraiment.

Une secousse, non violente mais certaine, tira la lady de ses réflexions, et celle-ci se retint à la barrière. Instinctivement, elle y enroula ses doigt avec fermeté et regarda autour d'elle. C'était la panique générale. Le navire oscillait dangereusement, plongeant les passagers dans un cauchemar qu'ils ne connaissaient que trop bien, puisqu'il avait pris leurs vies, onze mois plus tôt. De toutes ses forces, Ann se cramponnait, malgré les secousses de plus en plus violentes et régulières. Autour d'elle, elle vit un certain nombre de personnes tomber à l'eau, dont cette jeune fille aveugle dont elle avait noté la présence quelques minutes plus tôt.

Un homme de l'équipage hurla que des hommes étaient à la mer, comme si cela pouvait changer grand chose. Dans son obsession à rester accrochée à la barrière, Ann s'était à peine rendue compte que le bateau s'était arrêté. En réalité, cela ne changeait pas grand chose puisque les secousses continuaient. Lentement, et sans lâcher la barre de fer, Ann s'accroupit sur ses talons, se rapprochant ainsi de l'océan. Au milieu des flots, bien des passagers tentaient tant bien que mal de regagner la surface. Les trois-quarts ne savaient pas nager, sans doute. Un bref instant, Ann se souvint de la colère de son père quand il avait appris que Thomas leur avait appris, à Marianne et elle, les rudiments de la natation. Elle eut un semblant de rire, qui mourut sur ses lèvres quand elle vit tous ceux qui se débattaient avec les flots. Pendant le naufrage, enfermée dans sa cabine, elle avait au moins échappé à cette vision d'apocalypse.

Cramponnée comme une folle à la barre de fer, à tel point que les jointures de ses mains étaient blêmes, Ann se forçait à rester en place du mieux possible, priant pour que tout s'arrête. Encore une fois, elle avait fait une erreur : qu'est ce qui lui avait pris de venir ici ? Elle n'était pas malheureuse à bord, mais chaque grand évènement virait incontestablement et systématiquement au drame. Au moins, cette fois, Victoria n'était pas là. Finalement, sa cadette n'avait pas eu tort en évitant la piscine cet après-midi...


Dernière édition par Ann-Elizabeth Lockwood le Dim 6 Jan - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 6 Jan - 15:31




L'eau ça mouille!
Sujet de groupe
Les dauphins étaient merveilleux, mes yeux brillaient de plaisir de voir ses magnifiques mammifères dans leur ballet aquatique. J'étais sous le charme. Cependant je sens le bastingage trembler sous mes doigts puis le pont en lui même. je me recule doucement en reculant je "bouscule" Jame Parker, je relève la tête et rougis génée, mais je n'ai pas le temps de m'excuser qu'une secousse me déstabilise et je tombe à ses pieds. Mon dieu que se passe-t-il la peur s'empare peu à peu de moi mon coeur s'emballe. Je me redresse avec l'aide de mon amant je me crispe sur son avant bars et croise son regarde j'étais totalement terrorisée la dernière fois que le Titanic avais bougé comme cela j'en suis morte et malgré le fait que un part de moi souhaite retrouve ma tendre mère l'idée de mourir me glace le sang tout le monde à peur de l'inconnu et personnellement l'idée de souffrir ne me tente vraiment pas.

Je souhaiterais parler, crier pourtant je reste muette d terreur alors qu'un secousse me propulse contre le bastingage, on dirait que l'océan s'agite, la houle s'écrase contre la coque du navire et les magnifique mammifère avaient disparus. Je me crispe sur la barrière de sécurité et dans un cri aigüe un dernière secousse me fait passé par dessus bord je n'ai pas le temps de penser à quoi que se soit, mon corps s’engourdit dès l'instant ou il entre en contacte avec l'eau glacée je me débat avec ma propre toilette pour parvenir à remonter j'ai de la peine a maintenir ma tête à la surface chacun de mes membre s'engourdissent et mon sang se glace. je ne contrôle plus mes larmes. Il faut croire que mourir par les flots étaient mon destin.

Je sens pourtant des main autours de moi qui me maintiennent hors de l'eau je tourne la tête vers mon sauveur et... le faire que se soit James ne me surprends vraiment pas et dans un sens je suis heureuse de pouvoir passé ce que je considère être mes derniers instants


« M..merci » Murmurais-je frigorifiée à son attention, cela peut paraitre ridicule dans le cas présent. j'entends l'équipage hurler "des hommes à la mer des hommes à la mer" C'est bien joli mais j'aimerais ne plus être à la mer alors agissez bon dieu... Je ne me suis jamais rendu compte à quel point le paquebot était grand vu d'en bas. Les gens à bord courraient, se cramponnaient. Cette journée avait pourtant si bien commencer. Je me dis également que mourir ainsi était peut être mieux que de mourir en ayant été prise de démences séniles. C'est idiot je le sais mais je tente d'être la plus positive possible.

Je tourne la tête sur ma droite et je vois Lady Delmas mon coeur se serre la pauvre femme semble totalement terrorisée. Sachant tant ben que mal garder la tête hors de l'eau je décide de me séparer de James en lui indiquant la détresse de la jeune seconde classe afin que nous puissions tenter de lui porter secours.

« Mademoiselle Delmas.... essayez de vous calmez. » essayais-je d'articulé d'une vois essoufflée alors que de la vapeur sortais de ma bouche. alors que je tentais de lui prendre les hanches.

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 6 Jan - 23:04


La paix durera t-elle?


L'eau claquait contre le bord du paquebot, Marvin était terrifié. Oui, tout cela lui faisait vraiment peur. Son regard azurs n'arrivait cependant pas à se détacher de ses montres des mers, pourquoi s'était-il retrouvé ici ? Devant cette piscine, là où il y avait plein de monde... Là où il y avait ces choses dans l'eau, oui, il ne comprenait pas, il se sentait perdu et avait peur. La présence de ces animaux marins ne le rassurait pas, ils semblaient tous sous leurs charmes, Marvin craignait qu'il s'agisse du mauvais sort ou que savait-il ? C'est alors que la voix masculine qui s'était adressée à lui précédemment venait encore lui parler. Il se tournait vers cet inconnu de troisième classe, celui-ci semblait vouloir être sympathique, mais comment pouvait-il l'être réellement ? Cet homme faisait parti de ceux qui l'avaient torturé, il était avec eux. Il déglutissait, et la folie se faisait autour d'eux, il se sentait tout simplement perdue. Que pensait-il du spectacle ? Parce qu'il trouvait que c'était un spectacle ? Non, c'était l'appel des enfers ! Un spectacle et quelque chose de beau, quelque chose d'agréable, pas une chose qui vous fait du mal, qui vous effraie ! Mais cet homme, puisqu'il était avec eux, probablement prenait-il plaisir devant cette chose qu'il disait être un spectacle ! « Pensez-vous que cela n'est pas un mauvais présage ? » Répondait-il à cet inconnu par une question comme bien souvent comme tel lui avait enseigné Meredith pour il ne savait quelle raison, une petite secousse se fit sentir, Marvin regardait autour de lui, comme s'il cherchait le responsable de cette secousse parmi les passagers présents, mais tous semblaient surpris, tandis que d'autres n'avaient pas sentis cette douloureuse sensation. Puis le bateau continue de bouger, comme si un vent immense arrivait à la faire bouger de la sorte, Marvin jetait un coup d'oeil par-dessus bords, les monstres avaient disparus et laissaient place à la panique, au chaos. Il serrait les dents, c'était de sa faute à lui, et cet homme qui cherchait encore à le faire souffrir il le sentait. Mais il ne se laisserait pas faire.

Marshall songeait alors à prendre la fuite, mais ce fut à cet instant qu'il tombait assez lamentablement. Il voyait le monde courir encore, il se recroquevillait le dos contre la rempare elle-même probablement serait-il happé si une vague venait passer par-dessus mais il ne réagissait plus, il n'était plus là. Ses iris bleus ouvert fixait la scène devant lui, il ne criait pas, il ne se débattait pas, il ne suivait plus ce qu'il se passait, tout cela échappé à sa logique... Il réagissait enfin quand il voyait Ambre passer par-dessus bord, il avait fermé ses iris bleus ne voulant pas supporter la vue de cette chanteuse extraordinaire passer par-dessus bords. Et à cet instant, le bateau cessait, il restait ainsi quelques secondes quand quelqu'un se mit à hurler qu'il y avait des hommes à la mer. Doucement il ouvrait les yeux, puis se relevait pour regarder l'eau de nouveau... Paisible ? Ambre était là, se débâtant avec l'eau, que faire ? Marvin ne pouvait pas la laisser mourir ! Il avait besoin d'elle, de sa voix, comment cet endroit pourrait-il survivre sans celle-ci ? C'était juste impossible ! Alors lui, parfait inconnu pour la jeune femme, il posait ses mains à plat et commençait à enjamber le bord pour plonger, oui comme ça. Sans gilet de sauvetage alors qu'il ne savait aucunement nager, il y allait parce qu'il lui semblait encore entendre la voix mélodieuse de la jeune femme lui chanter de ne jamais l'abandonner... Alors oui, il allait sauter ! Mais il sentait deux bras solides d'un matelot l'attraper à cet instant, oh oui, il avait beau y mettre tout son coeur pour résister il ne faisait pas du tout le poids. Marvin ne touchait même plus le sol alors qu'il s'éloignait du bord en se débattant comme il le pouvait puis évidement à force de s'énerver tout seul il s'était épuisé à vide et ses gestes plus que floues s'affaiblissaient enfin.

Il se laissait asseoir à même le sol en ouvrant lentement les yeux tandis que le matelot déclarait à quelqu'un lui céder la surveillance de Monsieur Marshall à quelqu'un à ses cotés. Il ne supportait pas l'idée qu'on le prenne comme un enfant, ils étaient tous idiots ! Elle allait mourir par leur faute ! Qu'il pouvait détester ces gens ! Qui était le plus fou ? Lui, il voulait la sauver, ils n'étaient qu'une bande d'idiots ! La tristesse envahissait son coeur et il souffrait tellement de dire adieux à cette sirène. ... ...


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Mar 8 Jan - 18:26

    Je regardais l'eau comme pour me dire que j'y verrais quelques choses de bien, mais je ne savais pas trop quoi dire, quoi faire. Cette dame d'une certaine classe était venue me voir pour discuter et elle avait sentie mon malaise. Si j'étais venue ici, c'était un peu pour ce genre de rencontre mais je ne suis pas facilement à mon aise, c'est comme ça, je suis timide et un peu asociale parfois. Elle me dit alors que je devrais me fondre dans la masse, que ça irait mieux pour moi, et qu'en plus ce n'était pas si difficile que ça. Mais honnêtement, je n'avais pas tellement envie de me fondre dans la masse comme ça. J'aimais en quelques sortes ma solitude que j'égrainais depuis notre retour. Etre seule ne me dérangeait pas le moins du monde, cependant, quand il y avait des choses d'organisée, je n'hésitais pas à venir.

    " Je ne sais pas, vous avez sans doute raison, mais j'ai tellement de mal à aller vers les autres, même dans ce genre de circonstances. "

    Et oui, je suis comme ça, il ne faut pas m'en vouloir. Mais je portais plus mon attention sur mes dauphins que sur elle à présent. Je ne bougeais pourtant pas de place, mais je regardais ces mammifères sortirent de l'eau comme s'ils étaient dans leur élément. Mais tout d'un coup, alors que j'observais ces créatures, il y eu une secousse, puis plusieurs, plus violente, je tombais immédiatement sur les fesses, baladée comme un vulgaire meuble. Mais je m'accrochais tant bien que mal. Je ne comprenais pas ce qui se passait, vraiment. Je m'accroche à la rambarde comme je peux, je ne vois plus rien autour de moi, je suis concentrée sur cela pour ne pas tomber à l'eau. Pourtant, j'entends des bruits assez significatifs, certaines personnes viennent de tomber dans l'océan. 5 ou 6 personnes au moins, si ce n'est plus. Un membre d'équipage crie alors qu'il y a des hommes à la mer sans préciser le nombre. Puis, le bateau se stoppe d'un coup et semble jeter l'encre. Cela n'est sans doute pas anodin, ce sera plus simple pour ramener les tombés à l'eau sur le navire. Je ne sais même plus où est ma compagne de fortune, peut être qu'elle n'est pas loin de moi toujours, je ne la vois plus ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Mar 8 Jan - 19:06

    J'essayais de me montrer sympathique avec lui, mais cela ne semblait pas faire l'affaire, sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Il était un peu ailleurs, les dauphins ne semblaient pas lui plaire, au contraire, il pensait que cela était mauvais signe. Si dans la logique absolu il pouvait avoir tord, des dauphins, c'est tellement magnifique, dans la logique du Titanic, il avait sans doute raison. Quand on assiste à de belles choses comme cela, c'est pour que nous ayons espoir avant qu'on ne nous rafle tout. Je me souviens que c'est ce qui s'est passé lors du bal masqué. Chouette, on voit New York puis d'un coup, il n'y a plus rien. Le Capitaine était sans doute derrière tout cela, encore une fois alors que nous ne le voyons pas, pas encore dirais-je. Il se montrera bien à un moment ou un autre quoiqu'il arrive. Je pouvais le sentir. Je ne savais pas trop répondre à cet homme cela dit.

    " Vous avez sans doute raison, sur ce navire, il n'arrive jamais cela sans raisons ! "

    Après, est ce que c'était vraiment signe de mauvais présage, je ne savais pas, mais j'aurais la réponse assez rapidement au final. Quelques instants plus tard, le navire se mit à bouger dans tout les sens, quelques choses que je n'avais jamais vu, ressentie, même lors du naufrage cela avait été plus doux. Du coup, je manquais de tomber sur l'arrière train. Mais ce bougre de navire bougeait de plus en plus, je manquais de finir dans l'eau, mais certains y tombèrent. D'ailleurs un officier prononça cela disant qu'il y avait des hommes à la mer, des hommes et des femmes. Je me demandais comment nous allions faire pour les récupérer, mais le navire s'arrêta simplement. Je me ressaisissais un peu pour constater qu'il y avait 5 personnes à la mer. Mon accolyte du moment semblait en connaître une ou plusieurs et voulu sauter par dessus bord pour les aider mais des matelots vinrent le trouver pour qu'il ne saute pas. Si son intention était bonne, son geste n'aurait servi à rien, sans gille ni rien du tout, il se serait retrouvé dans le même marasme de l'océan. Il avait été mis dans un coin comme un enfant puni. Alors certes, j'avais cru comprendre qu'il avait comme une âme d'enfant, mais il n'était pas aussi bête qu'eux, ce n'était pas possible quand même si ? Je venais alors le retrouver en m'asseyant à ces côtés.

    " Ne vous en faites pas, nous allons les sauver, ces personnes ne vont pas mourir ! "

    J'aurais bien fait une petite blague, là tout de suite, mais je ne sais pas si elle aurait été la bienvenue, et s'il l'aurait pleinement comprise. J'espérais que mon geste ne le brusque pas trop cela dit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Ven 11 Jan - 20:47

Désinvolture


« Paix? Mais quelle paix réveillez-vous, nous sommes en Enfer! »


A la piscine ♦ 02 avril 1913

« Oui et je pense qu’elle ne s’évaporera jamais, elle doit être trop ancrée en moi. N’hésites pas Elisabeth, ce n’est pas tous les jours qu’on peut admirer des dauphins. » Disait la jolie blonde, tout en regardant son amie se rapprocher du bord.

Jamais Esther ne se rapprocherait de ce bord, elle avait déjà tenté, tout doucement pour pouvoir vaincre cette peur, mais rien n’y faisait. Pourtant, elle aurait aimé voir ces dauphins, mais jamais elle ne pourrait. Elle resta donc là, sur sa chaise longue à regarder tout le monde s’extasier devant ces mammifères marins. Esther était presque déçue de ne pas pouvoir les voir, elle aurait aimé découvrir à quoi ressembler ces animaux. Furieuse contre elle-même, elle referma son livre et se leva pour quitter l’évènement, mais à ce moment-là, une secousse ébranla le Titanic. Que se passait-il ? Le navire avait-il heurté quelque chose ? Un iceberg à nouveau ? Non il faisait trop chaud ici, ce n’était pas possible. Nouvelle secousse, le paquebot commença à tanguer. Mon Dieu qu’allait-il leur arriver à nouveau ? Le Diable était-il dans les entrailles du paquebot ? Le bateau se mit à tanguer de plus en plus, Esther tenta tant bien que mal de s’accrocher à un coin de porte et ce fut avec horreur qu’elle vit son amie Rose Myles passait par-dessus bord. La jeune femme ne put empêcher le cri qui sortit de sa bouche, surtout quand elle vit d’autres personnes tomber à l’eau. Elle avait peur, terriblement peur et ne voulait pas tomber, elle ne voulait pas toucher l’eau et encore moins la voir. Quelques larmes longeaient ses joues, elle s’accrochait un peu plus comme une âme en peine, mais une nouvelle secousse la déséquilibra. Elle tomba et bascula de l’autre côté de la rambarde. Par chance, elle fut retenue. Esther leva les yeux et vit Elisabeth qui tentait avec beaucoup de mal de ne pas la lâcher.

« Je t’en supplie Elisabeth ne me lâche pas. » Sanglota la seconde classe les larmes aux yeux.

Elle ne quittait pas des yeux le visage d’Elisabeth, elle avait trop peur, l’eau était en dessous d’elle et semblait un peu plus proche à chaque secousse. Puis elle vit l’effroi dans le regard de son amie, qui par manque de force physique la lâcha. Esther n’hurla pas, mais elle crut défaillir quand son corps toucha l’eau. Elle ne paniqua pas pour autant, et laissa son corps remonter à la surface. Après avoir vu la petite Emilie apprendre à nager, elle savait que le corps finissait toujours par remonter. Une fois à la surface, cela fut une autre chose. La jeune femme ne savait pas nager et inévitablement elle se mit à paniquer. Elle battait des jambes, mais se fatiguait beaucoup trop et risquait la noyade. Esther espérait, elle souhaitait que quelqu’un lui vienne en aide, mais qui le ferait, n’était-elle pas une jeune personne qu’on ignorait facilement ? A moins que Rose ne vienne, mais où était-elle ? L’océan l’avait-il déjà prise ?

Revenir en haut Aller en bas


ETRE MERE ❧ le plus beau rôle qu'il y a au monde.
avatar

>
PROFIL♌ Double Compte : Georgiana, Esther & Scarlett
♌ Prénom ou Pseudo : Mari-Jane
♌ Signaux de Détresse : 1196
♌ Points : 9
♌ Jour d'embarquement : 17/11/2012
♌ Age du Personnage : 35 ans
♌ Profession : Actrice
♌ Crédits : Love
♌ Photo :
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 13 Jan - 15:56

Une après-midi auprès de la piscine


« Une douceur de vivre, qui n'existe plus dans mon coeur. »


A la piscine ♦ 02 avril 1913
Les enfants adoraient les dauphins, à chaque fois que ces derniers sautaient, ils applaudissaient, heureux, comme ils ne l’avaient jamais été. Mary-Ann souriait en voyant ses deux petits anges si contents et elle aurait fait n’importe quoi pour les voir ainsi. Il n’avait suffi qu’un évènement comme celui-ci, pour que son souhait se réalise. La jeune femme a ses côtés regardaient aussi les mammifères marins évoluer autour du Titanic, qui aurait pu penser qu’un jour, il y aurait de la vie dans cet océan infernal. La blonde avoua à l’actrice qu’elle ne savait pas comment se comporter avec les gens, Mary-Ann conclua alors que la timidité, ou encore un évènement traumatisant comme ce naufrage renfermé cette femme sur elle-même.

« Vous devriez, être entouré de personne fait du bien à tout le monde, surtout ici, après la tragédie que nous avons connu. Parler ou rire sont parfois deux choses qui soulagent nos âmes. » Confia-t-elle à la jeune femme.

Un autre dauphin sauta, ce qui fit éclater de rire les jumeaux, mais à ce moment-là, l’horreur commença. Une première secousse ébranla le paquebot, puis une autre et encore une autre. Par précaution, Mary-Ann écarta ses enfants du rebord tandis que le Titanic se mit à tanguer. La mère serra un peu plus ses enfants contre elle et vit avec horreur certains passagers tomber par-dessus bord. Avec beaucoup de sang froid et sous les pleurs de ses jumeaux, elle les tira jusqu’à l’intérieur du bateau, même s’il y avait la piscine, au moins, les murs les empêcheraient de tomber par-dessus bord. L’actrice regarda autour d’elle, tout n’était que panique, comme au moment du naufrage et là, des personnes étaient tombées à l’eau, comment vont-elles remonter sur le navire ? Choquée par ce qui se passait autour d’elle, elle vit un peu plus loin, la jeune personne avec qui elle avait conversé, au moins, elle n’était pas tombée. Ce fut alors que la mère de famille remarqua que le paquebot s’était arrêté. Jamais depuis le naufrage, le navire a stoppé, pourquoi maintenant, que se tramait-il à bord du Titanic ? Tout cela était bien soupçonneux. Mary-Ann dans cette scène ne joua pas les héroïnes, elle savait qu’elle ne se trouvait pas dans un film et tout son courage, elle le garda pour protéger et consoler ses enfants. Ce Titanic de malheur ne les laisserait donc jamais en paix.

_________________

❝MARY-ANN FLEMING❞ ♣️ L'amour plus fort que la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Lun 14 Jan - 17:24


La paix durera t-elle?


Pourquoi personne ne le laissait donc agir ? Comment ce paquebot pourrait-il continuer d'errer des millions d'années sans elle ? C'était juste impossible, il manquerait toujours de façon irréversible un rayon de soleil dans toute cette obscure existante, comment dire, oui, le chant mélodieux de l’éternité sans but manquerait à cet horrible voyage... Ils n'avaient pas l'air de comprendre à quel point la situation était grave ! Très grave même ! On lui avait interdit de venir en aide à la jeune femme, il se sentait quelque peu seul au monde, incompris une fois de plus. Oui, pourquoi est-ce qu'on ne le laissait pas faire pour une fois ? Juste une fois ? Il pourrait prouver qu'il avait raison ! Cependant, Marvin avait refusé de crier ses motivations, il ne voulait pas donner raison à ces gens qui le croient fou, il voulait qu'on le laisse, s'il n'était important pour personne, pourquoi cherchait-on s'en cesse à vouloir l'empêcher de faire ce qu'il avait à faire ? Pour qui se prenaient-ils tous ? Mais il ne pouvait rien faire, lutter et se sentir faible une fois de plus, voila à quoi se résumaient sa vie, il avait été toutes ces années écrasé et étouffé par la volonté des autres. Serait-il manipulé jusqu'à la fin de l'éternité ? Pourquoi n'aurait-il pas tout simplement le droit aux mêmes privilèges que les autres ? Lui aussi voulait être libre ! Libre de faire tout ce qu'il voulait, oui Marvin avait prit gout à la liberté d'être sans Meredith, mais il semblait que cela n'était pas assez... Mais une fois de plus Marshall se pliait à la volonté des autres, il se laissait abandonné au sol sous la surveillance d'un tiers, tel un enfant, mais il n'en voulait pas aux gens, c'était là ce qui le caractérisait car si certains lui faisaient de mal, il ne saurait jamais qu'avoir peur et jamais être rancunier, la mort il se la donnait à lui, pas aux autres. Il n'avait en lui aucune once de méchanceté, malheureusement l'image que les gens se font de la folie est tout autre.

La voix masculine était encore là, Marvin tenait son dos bien droit comme ses parents le lui avaient enseignés et pourtant il sentait qu'il allait s'écrouler à cet instant. Il tournait son regard azuré vers cet homme relativement plus jeune et il répondait d'un ton qu'il gardait calme alors que tous hurlaient sur le pont, il se sentait comme spectateur de ce désastre... Il n'était pas là, il ne faisait que voir et salir un fois de plus son esprit d'images immondes de souffrances... « Comment pourraient-ils mourir puisque nous sommes déjà tous morts ? Auriez vous oubliez ?» Interrogeait l'homme à ce dit « compagnon » qui s'était installé à ses cotés une fois de plus, que lui voulait-il à la fin ? Cette phrase semblaient être la plus sensée sortie de la bouche de Marshall, mais il n'était pas stupide, il savait très bien qu'ils étaient tous morts, il n'avait pas oublié ce qu'il s'était passé cette nuit là, il n'oublierait jamais ! Et jamais il n'oublierait ce qu'il se passait à cet instant sous ses yeux. La seconde question suggérait que cet homme lui avait fait subir quelque chose un sous entendu que ce démon ne semblait pas avoir perçu. Bien sur, si Marvin était persuadé que ces personnes ne mourront pas, pourquoi aurait-il plongé pour les sauver ? « Mais qui vous dit qu'ils reviendront cette fois ci ? Je ne voulais pas qu'elle s'en aille, mais vous ne pouvez pas comprendre. » A ces mots, il laissait son regard se perdre dans cette foule qui s'agitait pour tenter de récupérer quelqu'un à l'eau, comme si hurler les ramènerait à bords... Plonger aurait été beaucoup plus efficace ! Il en restait persuadé ! Doucement son regard mourrait sur le sol devant lui, l'air complètement anéantis par les évènements, par ce qu'il se passait autour de lui. Les gens ne comprenaient pas, cet inconnu ne pouvait pas comprendre, personne ne le pouvait ; mais il fallait plonger.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Mer 16 Jan - 15:05


La paix durera-t-elle ?
Sujet commun
Les paupières closes et le visage dénudé de toutes expressions excepté celle du bonheur et du plaisir, Rose respirait l’air frais de cette belle journée, accoudée sur la balustrade du Titanic. Elle ouvrait les yeux de temps à autre, et observait avec le même sourire d’une petite fille les dauphins qui ne les avait plus quittés. Comme gravé dans le temps, Rose espérait que ce moment durerait, persuadée que rien ne gâcherait cet instant.
Une mèche de ses cheveux vint s’abattre sur ses lèvres rosées, et toute sa chevelure brune se joigna à elle. Le vent commençait à prendre de l’assurance, et les vagues commençaient à blanchir, lorsqu’une douce voix tira Rose de sa rêvasserie… « Bonjour Rose. Bonne journée, n’est-ce pas ? Vous admirez le spectacle ? C’est merveilleux, vous vous en rendez compte, des dauphins je pensais ne plus jamais en voir. » C’était Elisabeth Cavendish, une très jolie première classe avec qui Rose entretient des liens étranges depuis le naufrage. Cette dernière est persuadée que Rose n’est pas celle qu’elle prétend, et qu’elle se trouve être en vérité, sa sœur disparue Hélène. Timidement tout d’abord, la jeune infirmière regarda celle qu’elle ne savait définir – une amie ? –, puis, d’une voix plus assurée que ne l'avait laissait paraître son expression, elle prit à son tour la parole :

« Elisabeth, quelle joie de vous revoir ! » s’exclama Rose en quittant un instant des yeux les dauphins. « C’est dauphins sont incroyablement gracieux et éblouissant, cet instant est magique, une véritable chance ! »

Rose était surprise mais également très heureuse de voir les efforts que fournissaient Elisabeth. Certes, celle-ci s’était excusée à maintes reprises pour ses maladresses, mais il n’y avait rien de mieux que de voir ces impairs s’estompaient, et avoir la possibilité de repartir sur de nouvelles bases, d’une manière bien plus naturelle que ce ne le fût. La première classe semblait tout aussi émerveillée que Rose devant ce ravissant spectacle qu’offraient les dauphins aux passagers, jusqu’ici privaient d’une quelconque once de vie. Mais ce tableau dès plus splendide fut bientôt ébranlé par le choc qui secoua le navire. Ce dernier se mit à tanguer, de bâbord à tribord, et ce mouvement devint vite incessant et de plus en plus marqué, de plus en plus fort. Penchée au-dessus de la rambarde, Rose constata que les dauphins avaient disparus, et ne réalisa pas que le pont du paquebot se dérobait peu à peu sous son corps. Elle était agrippée au bastingage du Titanic, et passa par-dessus bord dans un cri sourd. Une chute interminable, qui prit fin dans une mer froide et agité. Sonnée, Rose s’enfonça légèrement dans les abysses de l’océan, avant de reprendre connaissance et de remonter à la surface le plus rapidement possible. Le Titanic était stoppé sur cette parcelle de mer ; les cris s’intensifiaient ; Rose fut la première à tomber à l’eau ; les vagues prenaient le dessus sur ceux qui étaient tout comme elle, tombés ; elle se débâtait, alors que le navire continuait de chanceler, et que les autres passagers tentaient de rester à bord.

Les dauphins avaient-ils été une distraction du capitaine pour tous les emmenait sur le pont extérieur, près à être jetés à l’eau dès les premières secousses ? N’étaient-ils qu’une illusion qu’ils avaient tous partagé ? Etait-ce une ruse, ou tout simplement le destin qui continuait de leur jouer des tours ? Les questions se multipliaient et s’entrechoquaient en Rose, au gré des vagues qui la berçaient…
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Ven 18 Jan - 23:15

« I'm still bleeding »



Après avoir salué Mary et Grace, tu t’étais éloigné, ne désirant pas interrompre leur conversation qui ne te concernait en aucune façon. Et pourtant, le fait que tu te sois empressé de t’éloigner, n’empêcha pas Grace de t’aborder de la façon la plus formelle qui soit, en te demandant de l’aider à ouvrir son coffret de bijoux. Tu saisis bien évidemment l’allusion au fait qu’elle désirait te voir en priver, ce qui te fit légèrement sourire. Tu avais été les nombreux jours où tu l’avais évité, on ne peut plus sûr que lorsqu’elle te croiserait, que ce soit seule ou accompagnée, elle s’empresserait de te demander de la voir seul à seul. C’est alors d’une façon tout aussi courtoise que tu lui répondis. « C’est avec joie que j’accepte de vous aider Mademoiselle Dewitt-Harper, il vous suffit de me dire le moment qui vous arrange le plus et je viendrais ouvrir la serrure de votre coffret à bijoux. » Tu lui adressas un délicat sourire en inclinant légèrement ta tête en signe du respect qui était dû aux membres d’une plus haute classe sociale que la tienne. Ainsi, personne n’aurait pu deviner que vous vous connaissiez bien plus que ce que vous vouliez bien leur montrer.

Tu ne pût guère attendre une réponse de la pars de Grace, qu'un bruit près du pont retient ton attention. Une jeune femme de ta connaissance, Sasha Master, venait de crier annonçant à tous les passagers présents aux bords de la piscine qu'il y avait des dauphins. Tu appréciais bien cette seconde classe, c'était elle qui t'avait aidé peu de temps avant le naufrage à chasser tes idées noires. Pour tout dire, tu l'appréciais depuis ta plus tendre enfance bien que tu n'est encore eu l'occasion de t'en souvenir. Comme une grande majorité des passagers, tu te rendis sur le pont, pour pouvoir contempler de tes propres yeux la merveilleuse chose qui se déroulait dans l'océan. Plusieurs dauphins nageaient près de la coque du bateau, sautant, puis replongeant dans l'eau. Un murmure admiratif sortit de tes lèvres, ce spectacle était tellement grandiose. Tu n'aurais voulu pour rien au monde que quelque chose vienne perturber ce spectacle. Malheureusement tes désirs importaient peu aux Titanic.

Peu de temps après la découverte des dauphins, le navire commença à bouger d'une façon on ne peut plus étrange. Sans le vouloir, tes penser se mirent à recenser ce qui s'était passé durant le naufrage et la peur commença à dépeindre sur ton visage. Une nouvelle secousse, fit recula la jeune femme qui se tenait près de toi, il s'agissait de Grace. Une autre et la voilà qui tombais à tes pieds. C'est avec rapidité que tu l'aidas à se relever, craignant que dans la panique elle ne se fasse plus bousculer alors qu'elle se trouvait à terre. Tu lui murmuras « Ne crains rien, je suis près de toi... » Cette phrase était dénuée de tous sens, car même lui avait peur. Et comme on le dit si bien, la peur se propage comme une trainée de poudre et celle-ci s'était déjà répandue sur tous les passagers qui étaient venus s'amuser. Encore une secousse, mais là, rien ne pût te retenir et tout comme Grace tu glissas, passant par-dessus bord. Tu t'enfonças dans cette eau ô combien froide qui tantôt t'avais donné la mort. Tu te souviens de l'eau qui t'avait coulé, t'ôtant tous ton souffle, pour finir par t'étouffer dans l'un des couloirs du Titanic. Tu essayas de faire en sortes que tes pensées soient lucides, que tu ne paniques pas trop. Tu poussas sur tes jambes pour te maintenir à la surface, prenant une bonne bouffée d'air. Tu entendis alors des passagers crier « Des hommes à la mer ! » mais pour le moment, rien ne venait pour vous aider. Tournant ton visage tu vis Grace qui se débattait dans l'eau et qui finalement ne parvint plus à se maintenir à la surface. Tu nageas vers elle, l'aidant tant bien que mal à la garder hors de l'eau. Tu restas là à bouger des jambes et à aider Grace, jusqu'à ce que celle-ci te montras Mademoiselle Delmas, une jeune seconde classe qui avait une peur panique de l'eau. Tout comme ce que tu avais fait avec Grace, tu nageas vers elle. « Tenez bon, Mademoiselle, ils vont bientôt venir nous chercher. Il faut juste que vous vous calmiez et respiriez un bon coup. » Sans prendre le temps de lui demander la permission, tu posas comme ton amante tes mains sur sa taille, la stabilisant ainsi. « Battez moins vite des jambes, cela vous fatigueras moins. N'ayez craintes... » Tu continuas à lui murmurer des paroles rassurantes en attendant les secours qui ne venaient pas encore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 19 Jan - 21:15

La plupart des passagers sur le pont étaient en train d’admirer les dauphins pendant que toi tu admirais les belles jeunes femmes qui barbotaient dans l’eau de la piscine. Tu avais vite repéré Elisabeth parmi les adorateurs des dauphins, mais tu avais préféré lui laisser un peu profiter du spectacle sans la déranger, lui laisser un peu de répit. Ces dernières semaines avaient été très dures pour tout le monde, et Elisabeth faisait partie des plus touchées par ces difficultés. Il était peut-être temps d’aller la voir, tu t’étais assez fait attendre comme ça. Elle était avec une jeune femme, aveugle il semblait. Un plan parfait se dessinait dans ta tête, Elisabeth n’était pas encore tienne, et la rendre jalouse avec cette femme serait parfait pour accélérer les choses entre vous. Tu n’allais pas utiliser cette femme de façon mesquine, mais juste faire la conversation avec elle sans te préoccuper d’Elisabeth, ça serait largement suffisant.

Tu n’avais pas encore fait la moitié du chemin te menant aux deux jeunes femmes quand les premières secousses commencèrent. Que se passait-il ? Encore un coup du Capitaine ? Le navire coulait de nouveau ? La réalité qui nous rattrapait ? Tout s’enchainait tellement vite, chacun tentait de s’accrocher à ce qu’il y avait près de lui. Finalement une première personne tomba, vite suivie par la femme aux côtés d’Elisabeth. Tout était flou, plusieurs fois tu t’étais retrouvé par terre, faisant tous les efforts possibles pour te relever. Le navire continuait de faire des secousses, tu avais enfin réussi à atteindre Elisabeth au moment où elle commençait à basculer vers l’océan. Juste à temps pour la rattraper avant qu’elle ne tombe et la remonter sur le bateau où elle s’accrocha avec ton aide à une rambarde mais ce faisant, tu n’eus pas le temps de t’accrocher toi-même qu’une une nouvelle secousse te fit passer par-dessus bord.

La chute semblait interminable, tu voyais l’eau se rapprocher, puis soudain, le contact te fit presque perdre connaissance. Tu savais nager mais tu savais qu’au milieu de l’océan, avec les vagues que faisait le Titanic, tu ne tiendrais pas longtemps face aux éléments. Remontant enfin à la surface, tu pris une grande inspiration pour te remplir les poumons et entrepris de comprendre la situation.

Le paquebot semblait s’être arrêté pour une raison mystérieuse, pour toi cette raison ne pouvait être que le capitaine et ses plans diaboliques. Il s’était caché pour mieux nous surprendre, et il avait parfaitement réussi son plan. Au moins tu avais réussi à préserver Elisabeth, tu aperçus la jeune femme aveugle qui était avec Elisabeth pas très loin de toi, elle semblait avoir du mal à nager mais réussissait à rester à la surface tant bien que mal, un peu d’aide serait surement la bienvenue. La rejoindre serait difficile, tu étais plutôt bon nageur mais le brusque arrêt du Titanic avait agité l’océan et compliquait sérieusement la tâche. Puis finalement tu arrivas à ses côtés.

« Je vais vous aider, les secours ne vont pas tarder maintenant, le bateau s’est arrêté. Essayez de vous accrocher à moi je sais nager ! »

Pourquoi le Titanic s’était-il donc arrêté, c’était illogique, d’un coup comme ça sans prévenir, ça semblait même impossible. Un navire de cette taille mettait du temps pour s’arrêter. Ces secousses n’étaient pas normales, l’eau était calme en plus ce jour là. Pour tout, tout ceci ne pouvait être l’œuvre que d’une seule personne, le capitaine. Il voulait nous montrer qu’il était plus fort que nous, qu’il contrôlait tout. Il était prêt à tout pour ça, et nous pauvres pantins, ne pouvons même pas nous défendre contre des forces d’une telle ampleur. Le Titanic lui appartenait encore, et il fallait changer ça !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 19 Jan - 22:20

La paix durera t-elle?




Le destin.
Inévitable.

Je souriais à Rose, qui était là près de moi et qui m'avait adressée la parole. Même si l'heure était à la description pour Ambre qui ratait tout le spectacle, comme Esther restait en retrait en peu plus loin derrière nous.

    « Avez-vous déjà vu des dauphins ? C'est magnifique, tendez votre main vous pourrez presque les toucher s'ils passent proche de nous. Ils sont d'une couleur gris argenté, avec le ventre blanc. Ils sautent et suivent le Titanic dans les vagues de celui-ci. Sentez-vous les petites éclaboussures qui nous arrive à notre visage ? » Un petit rire m'échappa. « Entendez-vous leur chant ? On peut parfaitement voir leurs nageoires, ce sont de très belles créatures vous savez. »


Mon regard se détournait vers James Spencer, et une secousse parvenue. Je fus déstabilisée. De suite, mon esprit se tourna vers Esther. La suite, tout se déroula tellement vite que je ne compris pas vraiment ce qu'il se passait. Un iceberg ? La terre ? Je me retournais vers la mer, les dauphins n'étaient plus. J'allais faire une crise de panique, je ne me sentais pas bien. Je n'avais pas vécu le naufrage comme certains qui avaient pu tomber à l'eau, moi j'étais morte noyée dans ma cabine seule et enfermée. Je ne savais pas ce que c'était, et je ne voulais pas savoir. Dans un cri d'effroi, je vis Rose Myles tombait à l'eau. Je ne pu rien faire, j'étais effrayée. Ambre était tombée également, j'avais pu faire quelques pas pour essayer de rejoindre Esther. La bateau tanguait énormément, c'était en s'en donner le mal de mer. Je fixais Esther perdue dans sa peur la plus profonde. Je ne la quittais pas du regard, j'étais prête à bondir. Elle se décrocha de la rambarde mais je pu la rattraper au vol avant qu'elle touche l'eau. Je ne tiendrais pas longtemps, je le sentais. Je manquais terriblement de force. Je m'étais déjà fais mal en la retenant. J'y mettais toutes mes forces, toute mon énergie. Je savais que si elle tombait ça la tuerait. Elle en deviendrait folle, elle ne s'en remettrait jamais. Elle pleurait, je retenais mes larmes. Je faisais mon possible, je donnais tout ce que je pouvais mais je n'avais qu'une main libre, mes jambes étaient bloquées, et ma seconde main me tenait difficilement.

    « Je te tiens Esther, mais... » Mes yeux plongeaient dans les siens, elle verrait bien que je n'allais plus tenir. Dans un regard de panique, mes mains glissaient et je sentais les doigts d'Esther m'échappaient un à un. Je pleurais, quand elle lâcha prise totalement je me mis à crier : « ESTHEEEEEEEEERRRRR !!!!!! » Je m'en voulais, je m'en voulais tellement. Par ma faute Esther était tombée!


Je me sentais partir, moi aussi j'allais lâcher. Je le méritais, j'avais lâché ma protégée. Incapable de prendre soin d'elle. Au moment où ma main allait céder, je sentis James à mes côtés. Ce fut la première fois que j'étais aussi contente de le voir. Si nous n'avions pas été dans une situation aussi délicate, j'aurais sauté à son cou ! Non peut-être pas quand même. Il me remonta sur le bateau, acte que je n'avais pas pu faire avec Esther mais James était beaucoup plus fort que moi. Je lui fis un sourire inquiet en signe de remerciement. Il m'aida à m'accrocher à une rambarde, je me sentais en sécurité, j'étais tenue. Le bateau s'était arrêté mais en me sauvant, en me mettant en sécurité je sentis le corps de James se dérobait. Je le vis tomber à l'eau, et s'enfoncer. Il n'eut pas le temps de s'accrocher à cause d'une nouvelle secousse. Je fus profondement choquée qu'il se sacrifie pour me sauver, mais je lui en serais éternellement redevable. Je fermais les yeux, et restait là accrocher, espérant que ce cauchemar se termine vite. J'entendais les cris, et je n'osais regarder les gens à l'eau. Je n'étais pas la seule qui se tenait comme elle pouvait quoi que grâce à James, j'étais mieux placée que quand je tenais Esther.

Quel gentleman, ce James Spencer ! Merci Mr Spencer. Merci pour tout.

Event #5 ¤ La paix durera-t-elle ?
Sujet Commun.
La Piscine.
Pont F.
Revenir en haut Aller en bas


♣ Le Fantôme du Titanic
avatar

>
PROFIL♌ Signaux de Détresse : 689
♌ Points : 881
♌ Jour d'embarquement : 12/07/2011
♌ Age du Personnage : Inconnu
RPG
Journal d'un fantôme
♌ Numéro de Cabine :
♌ Situation Amoureuse :
♌ Présentation:
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 19 Jan - 23:44


Évènement n°5


« La fin d'un monde, la fin d'une période. »


A la piscine ♦ 02 avril 1913 Des dauphins, un bateau, quoi de plus normal quand un paquebot navigue sur l’océan ? Non tout pouvait être normal, si ce même paquebot ne se nommait pas le Titanic et qu’il perturbait une nouvelle fois ses passagers en tanguant. Stoppé, il se balançait violemment de droite à gauche ses explications, mettant en danger ses résidants. Ambre Roux, notre petite aveugle fut la première à tomber, la douce enfant parvint à se maintenir à la surface, ce qui était un miracle. Ann-Elizabeth de son côté resté cramponné à la rambarde, les jambes dans le vide, peut-être que cette féministe pure et dure va accepter l’aide d’un homme ? Le duo Grace/James semblait toujours aussi unis que toujours, les deux avaient finis à l’eau et tenté d’aider la jeune Esther Delmas qui était toujours aussi terrifié par l’eau, même après avoir vécu un an sur un paquebot. Marvin de son côté restait toujours dans sa folie, Dieu seul savait ce qu’il pouvait penser et faire. Sacha et son interlocutrice Mary-Ann Fleming furent par chance saine et sauve, l’une protégée ses enfants et l’autre se sauvait elle-même. Marcus Cream suggéra l’idée d’aller sauver les personnes tombés à l’eau, enfin une bonne idée et du bon sens de la part de ce serial-killer qui étrangement veut jouer les sauveurs. Rose Myles tomba aussi à l’eau, dans les premières, tout comme les autres, elle resta à la surface, attendant les secours. James Spencer qui était aussi à l’eau, joua les bons samaritains et aida la jeune Ambre, nous avons donc des héros à bord du Titanic. Elisabeth, la douce petite folle vit avec horreur ses plus proches amis tomber à l’eau, quel drame pour cette jeune femme qui a tant subit.

Et pourtant, un dénouement favorable allait arriver. Le bateau ne tanguant plus, des hommes commencèrent à confectionner un plan pour sauver les passagers tombés. On leur jeta d’abord des bouées et des gilets de sauvetages. Tous les attrapèrent, ce qui leur permit de se maintenir à l’eau. Enfin par un système de cordage, on les hissa jusqu’à bord et tous furent sauvés. Un incident malheureux dirait-on, sans graves conséquences. Ils étaient tous sauvés, des couvertures autour d’eux pour les réchauffer, tout comme une boisson chaude. Pendant quelques minutes même, les rires emplirent le pont, jusqu’à ce qu’un homme se lève et dévisagea longuement une femme. Il était étonné, sonné, complètement abasourdi.

« Mais que faites-vous là ? » Disait-il avant de s’effondrer en larmes dans les bras de l’inconnue qui n’était que sa femme disparue.


    ▬ Un peu plus d'informations ♦

Ahhh un dénouement heureux, que c'est beau !! Pour ce dernier tour qui durera jusqu'au 02 février 2013, vous allez pouvoir assister aux évènements décrits plus haut. Les passagers à l'eau sont tous sauvés et vous vous retrouvez à nouveau tous sur le pont. Mais pourquoi cette fin? A vous de le deviner, ici se conclue la fin de notre saison 1.


_________________
The Big Boss

© belladone.
The Ghost
Je suis le seul maître de votre destin et je suis aussi bien plus beau que le Capitaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titanic-ghosts.frbb.net

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 20 Jan - 13:30





Mary et évènement n°5
“ La paix durera t-elle?”


Tout c'était passé très vite. Elle était avec son amie et soeur de coeur, Grace, a discuté et à prendre des nouvelles l'une de l'autre. Chose qui est assez paradoxale étant donnée qu'elles sont mortes, elles ne peuvent pas aller plus mal!
Puis elle avait salué, d'un signe de main, James Parker, une sorte de frère et de protecteur pour elle.

Tout d'un coup, alors qu'elle s'apprêtait à aller piquer une tête dans la piscine, une personne arriva en disant voir des dauphins dans l'océan. Mary, elle, n'y a pas trop cru parce que entre l'île et maintenant les dauphins, elle avait eu sa dose de fausse joie! Mais, quand elle vit les trois quarts des participants à leur petite fête autour de la piscine, elle se décida à sortir mettant à la hâte son peignoir et ses chaussures qu'elle avait enlevé au vestiaire. Elle enleva aussi son bonnet de douche qu'elle fourra, à la hâte, dans son casier

En arrivant avec Grace sur le pont, elle remarqua que l'on disait vrai. Il y avait vraiment des dauphins...Mais l'île, elle la voyait elle aussi! Elle attendait donc que ces dauphins disparaissent dans un nuage d'écume. Tout d'un coup, le paquebot se mit à tanguer de plus en plus violemment.

heureusement, et elle ne su comment, elle réussi à s'accrocher et éviter de finir par dessus bord. Elle voulu tendre la main pour rattraper Grace mais elle ne réussi. Elle vit, impuissante, son amie terminer sous l'eau.


"GRACE!"


Elle voulu sauter pour aller aider mais un gentlemen la retint par la taille s'évertuant à la calmer.

Elle vit, avec soulagement et après quelques minutes de débattement, Grace et James remonter à la surface puis aller aider Esther Delmas, une jeune fille souffrant d'aquaphobie. Elle chercha des yeux quelque chose permettant de les aider. Elle vit une corde avec une bouée de sauvetage. Elle attacha un bout de la corde à la bouée et la lança à ses amis espérant qu'ils l'attraperont.
Elle fut bientôt rejointe par l'homme qui l'avait empêchée de sauter dans l'eau.

Quand ils furent "sauver", à son plus grand soulagement, elle alla les aider à s'asseoir sur un banc et alors qu'elle discutait avec eux en leur disant des "vous êtes sur que ça va aller?", elle entendit un cri d'homme. Sans comprendre, elle vit ce dit homme demander à la femme ce qu'elle faisait là avant de sauter dans ses bras.

Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 20 Jan - 23:18

Désinvolture


« Paix? Mais quelle paix réveillez-vous, nous sommes en Enfer! »


A la piscine ♦ 02 avril 1913
Esther avait tellement peur qu’elle ne savait plus que faire, elle était épuisée, effrayée par toute cette eau et pensait que sa dernière heure était arrivée. Par chance, deux personnes vinrent à sa rencontre, une jeune femme qu’elle connaissait sous le prénom de Grace et un jeune homme qu’elle connaissait à peine. Tous deux tels des sauveurs vinrent à elle pour la maintenir la tête au-dessus de l’eau. L’homme la prit d’ailleurs par la taille pour mieux la stabiliser et lui conseilla de battre plus doucement des jambes. Esther se sentait un peu mieux, par contre la présence de l’eau l’oppressait, elle ne désirait qu’une chose revenir à bord. La pauvre jeune femme n’aurait jamais imaginé après presque un an, se retrouver à l’eau. Sa noyade lors du naufrage avait déjà été un cauchemar qu’elle ne pouvait oublier. Esther n’avait jamais su d’où venait sa peur de l’eau et elle espérait bien qu’un jour elle trouverait des réponses à ses questions ou sinon que sa mémoire finirait par revenir, elle se doutait bien qu’elle ne pouvait faire sans. Une fois qu’elle fut stable et un peu plus calme, elle leva les yeux vers le Titanic qui était enfin stable. Le paquebot était arrêté et ne tanguait plus, ce qui était rassurant. Sur le pont, on entendait des éclats de voix, des personnes qui tentaient de rassurer les passagers tombaient à l’eau. Puis elle se tourna vers l’homme et la femme et les remercia.

« Merci, je crois que sans vous, je serais morte dans cette eau. » Avoua-t-elle avec beaucoup de gratitude.

En haut, plusieurs personnes semblaient avoir pris les choses en main, on jeta a tous des bouées et des gilets de sauvetages pour éviter qu’ils s’épuisent à force de battre des jambes. Esther enfila tout de suite son gilet, avec l’aide de son sauveur et pu se maintenir hors de l’eau. Cela ne la rassura pas pour autant, elle ne souhaitait qu’une chose, rejoindre le Titanic. On finit alors par jeter un système de cordage pour remonter un à un les passagers. Esther fut l’une des premières à remonter et on s’occupa tout de suite d’elle, l’enveloppant de couverture pour qu’elle se réchauffe. La seconde classe était rassurée, elle était enfin à bord, loin de toute cette eau qu’elle détestait au plus haut point. Une fois tout le monde à nouveau à bord, les rires reprirent, mais Esther n’avait pas le cœur à reprendre la fête. D’ailleurs s’amusait-elle avant ? Alors qu’elle allait quitter l’endroit, elle vit une étrange retrouvaille, celle d’un homme et d’une femme, l’homme semblait étonné de la revoir ici. Esther ne s’en préoccupa pas plus et partit pour mieux retrouver sa cabine, elle détestait toutes ces exclamations de joie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Lun 21 Jan - 21:11

Lors du naufrage, Ambre n'était pas tombée dans l'océan comme beaucoup d'autres passagers et fantômes autour d'elle. Elle avait été emprisonnée dans sa cabine. Guettant paisiblement la mort, elle s'était lovée dans les bras de celui qu'elle aimait dans l'espoir que le Paradis les réunirait enfin. Mais le cruel destin n'en avait pas décidé ainsi. Ils étaient désormais tous à bord du paquebot, entre la vie et le mort. Des limbes sans but, un terrible enfer où l'errance était leur seule sauf-conduit. Et ici rien ne leur était plus épargné.

Pourtant il y avait parfois de rares moments de bonheur comme la douce arrivée de ces dauphins. Mais il y avait aussi les délicates attitudes des passagers. Cet altruisme qu'elle n'avait jamais connu auparavant. Elisabeth Cavendish, une première classe du bateau lui avait offert avec bonté de lui décrire cette scène aveugle aux yeux de la chanteuse. Elle lui avait décrit ces dauphins, leur petite danse autour de la coque avec tant d'émotions et de finesse qu'Ambre aurait juré presque les voir, comme si elle n'avait jamais perdu la vue. Elle pouvait même sentir sur ses doigts qu'elle avait tendu, la peau lisse et humide de ces mammifères marins. C'était extraordinaire.

Toutefois, l'instant de bonheur avait été vite fugace et l'évènement heureux avait tourné au cauchemar. Beaucoup de ceux qui étaient présent à la piscine, tombèrent à l'eau sous la violence des secousses. Les assauts de la mer les avaient projetés dans l'eau glacée et sa terrible morsure ne lui rappela que trop la terrible nuit du naufrage. Mais elle n'était pas la seule dans ce cas. Enfin parvenue à la surface, elle pouvait entendre autour d'elle les nombreuses exclamations des personnes qui avaient chu dans l'eau et des passagers impuissants qui soutenaient de leurs paroles ces malheureux en attendant les secours.

Ambre se débattait tant qu'elle pouvait dans les flots marins. Elle n'avait jamais appris à nager et elle battait des bras et des jambes avec difficulté pour se maintenir à la surface. Elle ne parvenait pas à nager avec aisance et ses forces déclinaient bien trop vite. Elle sentait ses membres s'engourdir et l'absence de vue l'oppresser comme jamais auparavant. La froideur de l'océan était étouffante, et le souffle lui manquait, amoindrissant ses forces. Elle sentait qu'elle allait à nouveau sombrer quand tout à coup elle entendit une personne nager auprès d'elle et se rapprocher. C'était un homme qui la rassura aussitôt en lui assurant qu'il allait l'aider en attendant les secours qui n'allaient plus tarder. D'après ce qu'il disait, il savait nager et il l'incitait même à s'accrocher à lui. La jeune aveugle ne se le fit pas dire deux fois.

Elle nagea à tâtons jusqu'à l'homme en repérant le son de voix, puis elle s'accrocha de toutes ses maigres forces à lui. Puis finalement, l'équipage vint rapidement à leur secours. Des bouées et des gilets de sauvetage leur furent lancés. L'inconnu et Ambre s'accrochèrent à l'une des bouées, puis des cordages leur furent envoyés. L'homme s'agrippa à la corde ainsi qu'Ambre pour ne pas lui donner trop de mal à la porter encore et ils furent hissés à bord.
A peine fut-elle sur le pont du bateau, qu'elle se laissa tomber à genoux, respirant à grande goulée de l'air comme si elle avait maintenu sous l'eau tout ce temps. Puis dans un souffle saccadé, elle s'adressa à son sauveur :

"Merci. Merci pour tout."

Ambre se laissa lentement retomber sur le dos et ferma les yeux. Elle parcourut presque avec convoitises le parquet du pont sous ses doigts fragiles. Il était si bon de s'être extirpé de cet enfer des eaux. Toutefois, l'équipage se porta à ses soins et on la releva. Ils guidèrent la célébrité jusqu'à une chaise du pont sur laquelle ils la firent asseoir, puis ils la couvrirent d'une couverture pour la réchauffer. Ses vêtements étaient totalement trempés, ainsi que ses cheveux, mais rien ne pouvait désormais plus l'importuner maintenant qu'elle était sortie des eaux. On lui servit même une boisson chaude, qu'elle but avec délice. Quelques passagers venaient s'enquérir de la santé de la chanteuse et Ambre les rassurait de son état. Il lui semblait qu'elle avait échappé à la mort et cela lui donnait presque l'envie de rire. D'ailleurs, quelques rires s'élevaient déjà autour d'elle.

Tout à coup, elle entendit la voix d'un homme. Celui-ci, des plus émus, demandait à une personne ce qu'elle faisait là. Certainement une femme, car il s'élança dans ses bras. Du moins, Ambre crut-elle le deviner au froissement de tissu qu'elle perçut. Elle ne put s'empêcher d'arborer un pâle sourire de tristesse. Deux âmes qui se retrouvaient sur le Titanic était un beau spectacle. Mais elle aurait tant chéri que ce soit Dimitri et elle à leur place.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Jeu 24 Jan - 16:30

Enfin, le bateau cessa de taguer et Ann-Elizabeth ouvrit les yeux. Elle avait crispé si fort les paupières que tout autour d'elle lui semblait flou ; quant aux bruits, ils étaient puissants et indistincts. Elle se sentit soulagée en comprenant que le navire n'avait pas coulé une seconde fois, que tout été rentré dans l'ordre, enfin plus ou moins, et qu'à priori personne n'était mort. Elle se félicita de ne pas avoir insisté auprès de Victoria pour qu'elle l'accompagne. Puis, lentement, avec beaucoup de précautions, la lady se redressa. D'abord, elle détacha ses doigts de la barrière, qui lui faisaient mal à force d'etre restés enroulés avec force autour de la barre de fer. Inspirant un grand coup, elle tint son dos droit avant de dégager ses jambes (qui jusqu'alors pendaient dans le vide), de poser ses pieds sur le sol et, sans nulle aide extérieure, de se lever définitivement, en s'aidant de la barrière. L'esprit encore légèrement engourdi, elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Déjà, elle éprouva un vif plaisir à voir que tous ceux qui étaient tombés à l'eau s'étaient finalement sortis d'affaire et se trouvaient à présent comme elle, sur le sol du navire. Au moins une bonne chose de faite. Il semblait que des membres d'équipage avaient jeté bouées et gilet à l'eau pour secourir les malchanceux. Enfin, ils s'étaient mis à réfléchir : Ann n'oubliait pas que c'était eux qui, la nuit du naufrage, avaient cloitré les troisièmes classes derrières leurs grilles, les laissant se noyer sans le moindre soupçon d'humanité.

Obéissant à de vieux réflexes dont elle ne pouvait se séparer, elle réorganisa sa coiffure, lissa les plis de sa robe, lady anglaise dans toute sa splendeur. Ann se dirigea alors vers quelques de ceux qui étaient tombés, qu'elle ne connaissait absolument pas, leur demandant si ils allaient bien et les aidant à se redresser. Elle qui avait eu la chance de rester à l'intérieur se devait de venir en aide à ceux qui ne l'avaient pas eu. Les membres d'équipage parlaient d'un évènement sans importance, "rien de grave", disaient ils.


"Oh oui, rien de grave, c'est sur. Comme le naufrage, ce n'était rien de grave. Un simple exercice, n'est-ce pas ?"

Les mots s'étaient bousculées hors de sa bouche, comme si elle n'exercait aucun controle dessus. Ce qui était le cas, en un sens : Ann-Elizabeth n'avait jamais su dominer son impulsivité et continuait de parler sans réfléchir. Si son père avait été là, il l'aurait sans nul doute giflée pour se montrer aussi insolente. Mais il n'était plus là, alors elle n'en avait cure. Agacée, elle se détourna avec dédain de l'homme à qui était adressée sa réplique pour se pencher vers un jeune garçon d'une quizaine d'année à qui elle donna une couverture. Un peu plus loin, elle remarqua cette chanteuse aveugle dont elle avait déjà noté la présence plus tot. Et elle était aussi tombée à l'eau ! Ann se dirigea vers elle pour l'aider à se redresser (la pauvre était trempée), quand un homme s'élança dans les bras d'une femme à qui il venait de demander ce qu'elle faisait là. Sa femme ? Elle n'aurait pas la réponse à sa question : un peu plus loin, assise sur un banc en companie d'autres personne qu'elle n'identifia guère, Ann distingua la chevelure rousse de Mary Abbot. Instinctivement, elle se précipita vers elle.

"Mary ! Vous allez bien ? Ca va aller ? Je vous en prie, dites moi que vous n'etes pas tombée, vous aussi !"

L'image de Victoria s'imposa aux pensée d'Ann, qui aimait Mary autant que Victoria. Pitié, Seigneur, faites qu'il ne lui arrive rien...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Jeu 24 Jan - 17:16

    Oui, ces personnes n'allaient pas mourir, de toute façon elles étaient déjà mortes, non ? Au pire, si nous n'arrivions pas à les repêcher, nous les retrouverons demain dans leur cabine après une seconde mort, même si ça n'était sans doute pas plaisant. Bref, je venais à côté de lui pour lui dire qu'elles seraient sauvées, je le pensais sincèrement, mais je ne pouvais pas forcément agir dans le cas présent. L'homme me rappela alors que nous étions tous déjà mort, mais quand j'avais dit que nous pourrions les sauver c'était pour que ces personnes continuent de vivre leur éternité ici.

    " Oui, vous avez raison, nous sommes déjà tous mort, mais mourir une seconde fois ne doit pas être très plaisant. En tout cas, chaque personne qui est mort à nouveau ici, est revenue, pourquoi cela changerait ? Mais expliquez moi, qui avez-vous perdue ? C'est tellement triste de perdre des gens qu'on aime. "

    Je ne sais pas s'il me répondrait à nouveau, peut être qu'il me trouverait trop insistant par rapport à lui, je ne savais pas trop, il semblait être là un peu par hasard, comme si ces pas l'avaient menés ici. Je voulais qu'il se sente concerné avec ma présence, mais j'en doutais un peu, mais je ne lâcherais pas le morceau comme ça. Des membres d'équipages lancèrent alors bouées et gilets de sauvetage pour que les personnes tombées à l'eau puisse rester à la surface. Ils les hissèrent ensuite ici grâce à des cordes. Ils étaient tous là, sains et saufs.

    " Vous voyez qu'ils ne sont pas morts à nouveau, ils sont bien là, sauvés des eaux. "

    C'est ce que je disais à l'homme avec qui je discutais depuis son arrivée ici. La joie était revenue sur le pont, tout se passait bien. Je ne remarquais même pas l'homme qui pleurait dans les bras d'une femme que je n'avais encore jamais vue ici, que je n'avais pas vu, mais il y a tellement de monde qu'il est impossible de tous nous voir. Pourtant, cela allait présager des choses encore plus incroyables sur le navire ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Jeu 24 Jan - 21:06

La paix durera t-elle?


James, Grace et Esther furent dans les premiers à remonter à bord ce qui fut pour le soulagement de Mary en raison de l'aquaphobie de la jeune fille que ses amis avaient sauvés.

Elle les aida à remonter à bord et mit une couverture sur les épaules de ses amis. Esther sembla reprendre des couleurs pendant que des cris de "victoire" se répercutèrent. Comme prise de migraine, la jeune fille quitta James, Grace et Mary pour, semble t'il, rejoindre sa cabine. Mary avait été tenté de proposer son aide mais elle semblait vouloir rester seule, elle resta, donc, avec son protecteur/ frère de substitution et sa soeur de coeur.

....

Elle ne suivait rien du tout. Etait il possible que des gens morts durant le naufrage soit aussi longtemps portés disparus aux yeux de ceux qui sont réapparus immédiatement après leur mort dans ce Titanic illusoire? Si elle n'était pas aussi certaine que son Thomas se soit échappé à temps, elle aurait été tenté de le retrouver tout comme elle avait retrouvé sa suivante.

Mary discutait calmement avec ses amis quand elle entendit une voix l'appelée.


"Mary ! Vous allez bien ? Ca va aller ? Je vous en prie, dites moi que vous n'etes pas tombée, vous aussi !"


Ann-Elizabeth! Par réflexe, elle quitta son couple d'amis et sauta dans les bras de son amie d'enfance. Elle comprenait que son amie craigne qu'elle soit tombée à la mer puisqu'elle s'était mouillée en remontant trois camarades d'infortune.


"Ho, Ann! Quel cauchemars! Mais ne vous inquiétez pas, je vais bien contrairement à certaines personnes et je ne suis pas non plus tombée! j'ai eu le réflexe de m'accrocher à la rambarde par je ne sais quel miracle! "

Elle marqua une pause, essouflée par le débit de sa propre parole: " et vous? Vous êtes mouillée! Je vous en prie, ne me dites pas que vous êtes tombées dans l'eau!"

Elle fut prise d'un tournis qui lui fit perdre l'équilibre: "je ne me sens pas très bien tout d'un coup"

Entre la peur de tomber, la crainte de perdre, une fois encore, des êtres chers, sa volonté de sauter pour les sauver, son soulagement de voir que tout le monde va bien, sa "colère" de voir certains marins dirent que tout allait bien - ils sont culottés! Quand on pense qu'ils avaient mentis lors du naufrage en faisant croire que c'était un exercice de routine! - et les cris de joie environnant avaient eu raison de ses nerfs déjà fragilisés par la perte de sa famille de jeune fille et d'épouse..

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Jeu 24 Jan - 23:32

    La jeune femme qui avait apparemment deux jumeaux à surveiller me dit qu'être entouré de personnes ne pouvait pas me faire de mal, que parler, rire avec elles me ferraient du bien, mais je restais sceptique par rapport à tout cela. Je n'étais pas de cette nature là, plutôt timide avec les autres, alors, s'ils faisaient comme elle ça irait mais sinon, je pense que je resterais plutôt dans mon coin. Mais c'est à ce moment là que le navire se mit à tanguer, je m'accrochais comme je pouvais pour ne pas tomber à l'eau mais certains n'eurent pas cette chance. Je vis certaines personnes que je connaissais passer par dessus bord, James, Rose et Ambre. Cette dernière était aveugle, je me demandais comment elle arriverait à s'en sortir mais heureusement, elle fut aider par d'autres, plus de peur que de mal sans doute puisque quelques minutes après avoir lancer bouée et gilets de sauvetage à la mer, ils furent tous remonter à bord, sains et saufs, mais c'était mieux ainsi. La frayeur était apparemment passée, le Capitaine ne devait pas être loin, il devait bien s'amuser à voir que nous avions eu peur mais que finalement, il nous redonnait un peu d'espoir avec ces sauvetages, un peu d'espoir avant de tout détruire une nouvelle fois. Je le pensais sincèrement, ce Capitaine n'était pas net dans chaque chose qui était organisée sur le navire. J'avais du coup perdu la jeune mère de famille du regard dans la cohue. Je me trouvais alors non loin d'un homme qui sembla être sous le choc en voyant une jeune femme arriver. Il prit la jeune femme dans ces bras et lui demanda ce qu'elle faisait là. Je ne comprenais pas pourquoi il agissait de la sorte. Je cherchais alors un visage vers qui me tourner pour poser une question ...

    " Mais qu'est ce qui se passe encore ? Je crois qu'il y a un truc qui m'a échappé là ! "

    Je disais la phrase un peu dans le vent, peut être que personne ne m'entendrait, mais je m'en fichais, je l'avais dit surtout pour moi. Je sentais que quelques choses de tramait dans le coin, mais quoi ? Je ne saurais le dire, je n'ai jamais été très forte pour les devinettes de toute façon, adviendra ce qu'il adviendra après tout, je n'étais plus à cela prêt.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Sam 26 Jan - 18:54

Ann sentit une intense vague de soulagement la submerger - sans mauvais jeu de mots, au vu de leur situation à tous - lorsque Mary se précipita dans ses bras. Elle allait bien ! Rapidement, les propos de la jeune rousse confirmèrent les pensées de la brune : elle avait réussi, tout comme Ann, à s'accrocher à la rambarde pour ne pas tomber.

"Oui, j'ai eu la chance que tous, hélas, n'ont pas eu", fit elle en jetant un regard aux plus infortunés avant de sourire à Mary, attendrie par ses paroles de compassion. "je vais bien, je me suis mouillée en aidant deux qui étaient tombés à se remettre debout, rien de grave. Vous et moi avons été chanceuses, c'est le cas de le dire !"

Autour d'elles, l'agitation était presque palpable, quoique bien différente de celle qui avait régné avant ce mini-naufrage. Alors que les dauphins sautaient gaiement dans l'eau autour d'eux, l’atmosphère bruyante et agitée restait joyeuse, propice au bonheur et aux rires. A présent, tout avait changé, on retrouvait un peu de cette ambiance qui avait dominé le paquebot il y a dix mois, quand tous s'étaient réveillés et avaient cru au cauchemar avant de comprendre enfin qu'ils étaient morts et que désormais, leur univers se nommait Titanic.

Soudainement, Mary eut un soupir et souffla qu'elle ne se sentait pas très bien avant de perdre l'équilibre. Aussitôt, Ann la rattrapa avant qu'elle ne s'effondre.


"Mary ? Mary, je vous tiens, ça va aller. Vous m'entendez ?"

Un souvenir s'imposa aux pensées d'Ann alors qu'elle guidait celle qu'elle considérait comme une petite soeur vers le banc le plus proche : Victoria, de l'autre côté de la porte de sa cabine, Victoria qui était venue la chercher, Victoria qui était morte à cause d'elle tout comme Mary était morte pour sauver son fiancé. Et Victoria était fiancée. Pourquoi, Seigneur, pourquoi le sort s'était-il acharné ainsi sur elles deux ? Mary et Victoria étaient jeunes, elles avaient toute leur vie devant elles, elles auraient dû se marier, vivre heureuses, entourées d'amour. Au lieu de cela, elles étaient coincées ici, loin de l'homme qu'elles aimaient et sans aucune perspective d'avenir. C'était cruel et injuste.

"Ca va aller, Mary. Je crois que vous êtes un peu tendue par tout ce qui se passe, par tout ce qui s'est passé, et je ne peux que vous comprendre. Courage, ma chère, tout va s'arranger..."

Ann se sentait un peu bête de parler ainsi, elle avait l'impression d'être comme ses stupides marins qui affirmaient que tout allait bien alors que justement, tout n'allait pas bien, mais se furent les seuls mots qui passaient le seuil de ses lèvres. Tout ce qui comptait, c'était que Mary aille mieux. Pour la lady d'Angleterre, c'était à l'heure actuelle la seule chose qui avait un tant soit peu d'importance.
Revenir en haut Aller en bas


ETRE MERE ❧ le plus beau rôle qu'il y a au monde.
avatar

>
PROFIL♌ Double Compte : Georgiana, Esther & Scarlett
♌ Prénom ou Pseudo : Mari-Jane
♌ Signaux de Détresse : 1196
♌ Points : 9
♌ Jour d'embarquement : 17/11/2012
♌ Age du Personnage : 35 ans
♌ Profession : Actrice
♌ Crédits : Love
♌ Photo :
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 27 Jan - 14:24

Une après-midi auprès de la piscine


« Une douceur de vivre, qui n'existe plus dans mon coeur. »


A la piscine ♦ 02 avril 1913
Protéger ses enfants coûte que coûte et cela même durant le plus grand des chaos. Elle les serrait fort contre son cœur, aussi fort qu’elle le pouvait à l’intérieur de la piscine, les empêchant de chuter comme beaucoup d’autres. Elle avait peur, peur de perdre ces petits êtres qu’elle aimait tant. La panique au dehors effrayait ses chers petits, Lily-Rose, la petite brune aux longs cheveux bouclés pleurait contre la poitrine de sa mère. Mary-Ann pouvait sentir ses petites larmes coulaient sur elle. Harison, le plus ardant, son fils, il était fort, mais se cramponnait tout de même à elle, ayant la même peur que sa petite sœur, tomber à l’eau. La mère de famille les gardait contre elle, les berçant, leurs disant qu’elle les aimait et qu’il fallait garder espoir. Elle leur disait que tout cela allait se terminer bientôt, que c’était une erreur mécanique. Elle leurs apportait l’espoir. Puis l’espoir arriva, le paquebot arrêta de tanguer et ils purent tous se mettre à nouveau debout. Mary-Ann se releva la première avec ses enfants, continuant à les serrer contre elle. Après quelques minutes, ils furent calmés, moins nerveux et elle put regarder le chao autour d’elle. De nombreux objets étaient éparpillés dans toutes la pièce, des assiettes brisées, des verres, jonchés le sol, la piscine était dans un piteux état, les membres de l’équipage allaient devoir beaucoup travailler pour rendre tout cela impeccable à nouveau. Mary-Ann se demanda alors qu’elle serait aussi l’état du navire à l’intérieur. Mais elle aviserait plus tard. Comme beaucoup, elle se dirigea sur le pont, là où des personnes étaient à l’eau. Sans s’approcher du rebord, elle écouta les opérations qui se préparaient. Elle ne voulait pas que ses jumeaux assistent à tout cela, sans doute il y avait des morts, mais à croire les personnes qui s’occupaient de les repêcher, cela n’était pas le cas, ce qui était un sacré miracle. L’actrice vit alors au loin, la jeune femme avec qui elle conversait plus tôt, elle semblait complètement éberluée par cette situation et la mère s’approcha d’elle avec ses enfants, dont elle tenait les mains dans les siennes. Ils étaient calmes et observaient autour d’eux ce qui se passait avec beaucoup d’intérêt. La blonde ne sembla pas s’apercevoir qu’elle était là et se mit à se poser des questions à propos de cette situation.

« Cela est peut-être dû à une mauvaise manœuvre, même si cela m’étonne vraiment. De toute évidence, le Titanic, va encore nous apporter beaucoup de surprises. » Lui répondit-elle.

Elle regarda alors les actions qui se poursuivaient pour remonter tous les passagers, un par un, ils arrivèrent sur le navire et on prit soin d’eux, en les couvrant de couvertures. Mary-Ann reconnut quelques visages, comme une jeune comtesse Mary Abott, puis d’autres secondes classes, qu’elle avait pu voir sur le navire. Par chance, tout cela se terminait bien. Alors que tous se retrouvaient et riaient à nouveau. Mais il y eut un évènement troublant pour Mary-Ann, un homme et une femme se jetèrent dans les bras l’un de l’autre, comme s’ils venaient de se retrouver. Que pouvait-il bien se passer encore ?

_________________

❝MARY-ANN FLEMING❞ ♣️ L'amour plus fort que la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   Dim 27 Jan - 21:38


La paix durera t-elle?


Marvin observait cet homme qui essayait de le rassurer, pourquoi cet inconnu faisait-il cela ? Avait-il l'intention de lui jouer un tour ? Il se méfiait de ces personnes qui furent capables de lui faire bien du mal. Cette douleur était gravée dans son être, mais la mort fut plus douce que prévue, la mort fut douloureuse certes, mais un ange était venu le soutenir, son visage si apaisant, cette douceur dans le regard et ses mots rassurants. Il était mort avant même d'avoir heurter l'obstacle qui avait brisé leurs corps. Alors que la plus part étaient mort noyé dans ce glacial océan, il était mort noyé dans son sang des plus brûlant. La question de l'homme interpellait Marvin. Des gens que l'on aime ? Sa femme ? Sa fille ? Il ne savait pas, est-ce qu'il les aimait, aimait-il vraiment cette femme qui l'avait mis en cage durant toutes ses années en le réduisant à une existence pathétique et sans but ? Il n'avait rien vécu à cause d'elle, juste la tristesse et l'attente de cette mort qui fut atroce. Et sa fille ? Il ne connaissait finalement pas grand chose d'elle. « Pourquoi serais-je triste ? Ceux qui ne sont pas là, sont en vie. Ne croyez vous pas que nous devrions nous réjouir pour eux ? » Marvin fixait cette pagaille devant lui, pourquoi le bateau faisait des choses pareil ? La sorcellerie existait-elle vraiment alors ? Il ne savait pas et pensait que ce n'était probablement pas aussi grave que cela en avait l'air. « Vous savez, parfois ce n'est pas une personne qui compte. » Oui, car Marvin ne connaissait rien de cette fille, il n'avait voulu que sauver sa magnifique voix, s'il devait choisir entre sauver sa voix et laisser son corps errer dans l'océan il l'aurait fait, parce qu'elle était par celle-ci une partie de l'âme de tous, elle n'avait pas le droit de la laisser couler au fond de l'eau.

Petit à petit des cordes remontées avec des personnes aux bouts, Marshall les observait un à un, ils étaient tous terrifiés, puis le came revenait. Ils allaient tous bien. C'était tellement étrange, Marvin restait immobile alors qu'un couple se mit à pleurer de joie de se retrouver, il y avait à nouveau de la joie sur ce pont, un peu comme si rien ne c'était passé. Avaient-ils déjà tous oublié cet incident ? Étaient-ils tous fous à lier ? L'homme ne comprenait rien, il se sentait perdu face à ces comportements étranges qui échappaient à sa logique absurde à lui. La voix de l'homme à ses cotés le sortait de ce néant de ses pensées dans lequel il plongeait. Sa phrase le laissait perplexe quelques instants, après ce court silence Marvin répondait l'air totalement perdu dans ce monde auquel il ne semblait pas appartenir en interrogeant cet homme de toutes part sans réelle logique apparente : la sienne. « Vous aviez raison... Comment avez-vous su ? Est-ce vous qui ait fait cela ? Mais qu'est-ce que vous voulez ? Pourquoi faites vous cela ? Vous m'avez déjà tué une fois, et maintenant que voulez vous ? Répondez. » Marvin l'observait de ses iris bleus avec insistance, c'était tellement difficile de croire que ce type innocent. Il se sentait perdu et vraiment fatigué.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?   

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENEMENT n°5 ♦ La paix durera t-elle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !
» Repose en paix Mireille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-