AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?   Sam 17 Nov - 16:21

« Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment? »


Mary avait décidé de passer l'après midi au Jardin Exotique du Titanic.
Ces derniers temps, les vastes prairies et la nature en générale lui manquait et ses plantations de roses qu'elle avait mis sur le pont des premières classes, quand sa véranda était trop fournie pour en supporter plus, ne suffisait plus à lui donner l'illusion qu'elle vivait encore et que toute cette histoire n'est qu'un cauchemars. Que Alice, sa dame de compagnie, viendra la réveiller en ouvrant les tentures.

Le nombre de fois qu'elle s'était imaginée se réveiller le matin de son mariage profitant des dernières minutes de répit avant de s'attaquer à une journée merveilleusement bien remplie... Elle avait décidé que se morfondre sur son sort n'arrangerait rien. Bien au contraire, plus elle se morfondait et plus elle devenait dépressive et détestable à cause de son sale caractère qui surgissait aussi imprévisible qu'un volcan. Le meilleur moyen qu'elle avait trouvé pour penser à autre chose (mis à part passer toutes ses saintes journées de morte à lire enfermée à la bibliothèque) était de passer du temps avec ses camarades de première classe.

Aujourd'hui, elle faisait une petite tea party assise dans l'herbe du jardin botanique entourée de ses amis de première classe. Ils mangeaient des petits gâteaux au chocolat, à la fraise, à la framboise, aux baies... Et buvait les meilleurs thés qu'ils soient.

Elle voulu se re servir quand elle remarqua que la théière qu'elle voulait utiliser était vide. Il n'avait plus de thé au jasmin. Elle soupira et se leva sous les yeux interrogateurs de ses compatriotes.


"Il n'y a plus de thés au jasmin! Je vais voir si je ne croise pas une servante pour qu'elle aie nous en chercher"

Ses compagnons acquiescèrent pendant qu'elle se baissa pour récupérer la théière et qu'elle parti pour sortir du jardin.

Elle voulu se dépêcher pour pouvoir se faire servir rapidement et, ainsi, retourner dans sa bulle illusoire du monde réel. Elle aurait très bien pu aller à la salle des désirs mais elle avait un mauvais pressentiment. Elle n'avait pas envie de se retrouver devant une copie conforme de son bien aimé pour en sortir avec la dure réalité qu'il n'était qu'une simple hallucination orchestrée cruellement et encore plus mal au point qu'avant.

Elle se dépêcha tellement qu'elle heurta quelque chose ou quelqu'un. Elle en lâcha sa théière qui se brisa par terre en plusieurs morceaux. Elle se rattrapa à un arbre pour éviter de se prendre un banc et de s'y fracasser la tête.

Remise de ses émotions, elle se redressa et vit un homme par terre qui semblait chercher quelque chose à taton sur le sol. Elle vit, plus loin, une canne. Elle comprit en peu de temps. Cet homme était aveugle! Mais quelle nouille elle faisait!

Elle se dépêcha d'aller chercher la canne qui avait roulé quelques mètres plus loin et d'aller retrouver son propriétaire. Elle se pencha pour lui prendre le bras pour l'aider à se relever en lui tendant sa canne et la lui mettant en main. Elle se confondu en excuse.


"Excusez moi monsieur, je n'ai pas fait exprès! J'étais pressée et je ne vous ai pas senti arriver!"
Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?   Mer 28 Nov - 12:50

    Les doigts effilés du jeune homme vinrent trouver maladroitement le contact glacial du bouton de porte métallique, actionnant ce dernier par un geste de rotation maîtrisé du poignet. Poussant doucement le battant vitré, le corps élancé du violoniste s’infiltra lestement dans l’entrebâillement ainsi formé. Dès lors, des effluves acidulées et fruitées vinrent chatouiller l’odorat délicat du musicien, charmé par les parfums envoûtants des plantes exotiques. Une légère brise semblait s’être entichée de l’air pur du lieu, comme pour rafraîchir délicatement les épidermes des passagers, tandis qu’un chant mélodieux s’échappait tour à tour des becs guillerets de deux rossignols… Postant sa canne en avant pour éviter les possibles obstacles qui viendraient interrompre sa progression, Eliott esquissa quelques pas, suivant docilement l’allée sinueuse… Il croisa plusieurs passagers des classes supérieures qui ne lui prêtèrent aucune attention, comme toujours, alors qu’il cheminait lentement vers le centre hypothétique du lieu. L’émanation capiteuse d’une fleur vint brusquement incommoder le nez sensible du jeune homme qui s’écarta inconsciemment de la voie suivie jusque là… Et cette action innocente ne fût pas sans conséquence car à peine eut il ébaucher un pas sur le côté qu’un importun vint le percuter violemment, provoquant par la même la chute fracassante d’un objet de porcelaine… Son appui non assuré, il perdit brutalement l’équilibre et s’étala lourdement sur le plancher rigide de l’allée, envoyant valser promptement l’outil de son salue… Désorienté, il mit quelques instants à saisir la cause première de l’accident tandis que son esprit tentait en même temps de reconstituer la scène, retrouvant peu à peu le chemin de la raison… Il se frotta distraitement l’arrière du crâne, quelque peu douloureux après cette fâcheuse chute, alors que son autre main cherchait déjà, tâtonnante, sa canne perdue… Le froissement quasi imperceptible d’un tissu lui indiqua la présence palpable de l’inconnu qui était en partie à l’origine de l’incident. Eliott comprit, à la frappe presque inaudible du bois contre le sol, que l’importun alla lestement ramasser la canne perdue. Une main se posa soudain sur son bras, provoquant un hoquet de stupeur au jeune homme qui sentit un éclat de porcelaine lui ouvrir désagréablement l’un de ses doigts.

    - Aie !

    Murmura-t-il sans le vouloir alors que l’étranger l’incitait déjà à se redresser par une pression délicate sur son biceps. Il sentit le bout si apaisant de sa canne entrer en contact avec la paume de sa main, assurant son équilibre avec plus d’aplomb. Et soudain la voix familière d’une jeune femme s’éleva dans l’atmosphère acidulée du lieu… Les mots qu’elle prononça précipitamment, comme pour s’excuser de sa maladresse, furent incompréhensibles pour le jeune homme qui se crut soudain enveloppé par un voile vacillant… Son muscle cardiaque entama dès lors un rythme effréné, signe incontestable de l’état de stress dans lequel il se trouvait, alors qu’une sueur froide parcouru son échine, signal imminent d’une vague de panique qui ne tarda pas à l’envahir… Tremblant, il recula d’un pas, manquant perdre à nouveau l’équilibre mais se rattrapant de justesse…

    - Vous ?... Je… Pardonnez-moi…

    Ce ne pouvait être une erreur… Eliott avait clairement identifié la voix si plaisante qui s’était adressée à lui avec tant de sollicitude pour l’avoir si souvent écouter en cachette, comme pour se rapprocher insidieusement des liens du sang… Mademoiselle Abbot était sa sœur biologique, le jeune homme en avait eu la certitude lorsqu’un jour il l’avait entendu se présenter à un autre passager sur l’un des ponts du navire… Et le destin, si cruel, semblait avoir décidé de les réunir d’une façon si soudaine, que le violoniste n’avait pas eu le temps de s’y préparer… Comment agir à présent que la rencontre avait été provoquée?
    Inconsciemment et au fil de ses réflexions, Eliott recula encore de quelques pas tandis que ses doigts tremblaient, incontrôlables sur le pommeau de sa canne. Passant son autre main sur son visage, comme pour effacer l’expression de stupeur qui avait sans aucun doute tordu ses traits, il inspira profondément, tentant par cet acte futile de ramener un certain calme en son sein…


    - Je… Veuillez m’excuser Mademoiselle Abott…

    A peine eut-il prononcé ces mots, qu’il les regretta amèrement… Pourquoi avait-il fallu qu’il l’appelle par son nom alors qu’elle ne s’était pas même encore présentée à lui ? L’erreur était si stupide, qu’il resta un moment muet, incapable de s’en sortir sereinement...

    - Vous… Nous ne nous connaissons pas.. C’est que… Enfin… J’ai… J’ai un jour entendu malgré moi votre nom et… votre voix m’est restée…
    Tenta-t-il promptement de se rattraper… Mais ses piètres excuses allaient-elles convaincre la demoiselle ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?   Mar 18 Déc - 16:11

« Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment? »


- Aie !

Alors là, super! En plus du fait qu'il soit tomber par terre par sa faute, il faut encore qu'il s'ouvre le doigt sur un des morceaux brisés de la théière qu'elle avait fait tomber en bousculant cet inconnu! Elle était bien maladroite aujourd'hui décidément...

"Excusez moi monsieur, je n'ai pas fait exprès! J'étais pressée et je ne vous ai pas senti arriver!"


Se confondu t'elle en excuse immédiatement tout en lui remettant la canne entre les mains de son propriétaire après avoir été la ramasser. EUne fois qu'elle eue remis l'homme sur ses pieds, elle fut surprise de le voir se soustraire à son étreinte aussi vite! Oui, elle avait fait une bêtise en bousculant un non-voyant mais elle s'était excusée! Et là, on dirait qu'il la fuie comme la peste...C'était on ne peut plus frustrant! Mais, quand il failli perdre l'équilibre, tout seul cette fois, elle le rattrapa in extremis. heureusement qu'il avait sa canne! Il faudrait pas qu'il se blesse encore! Elle se voyait mal le trainer avec une cheville foulée jusqu'à l'infirmerie, il avait l'air d'être bien trop lourd pour elle!

- Vous ?... Je… Pardonnez-moi…

Vous? Il la connaissait? Elle n'avait pas vraiment la mémoire des visages...Et des noms, nous parlons même pas! Donc, non, elle ne connaissait pas cet homme et à supposer qu'elle l'aie rencontré quelque part, de son vivant ou dans sa mort, elle ne s'en souvenait pas!

L'homme de plus en plus dans ses réflexions, recula de plus en plus sous le regard ahuri de la Jeune Comtesse Abbot. Ses doigts tremblaient et il passa sa main libre dans ses cheveux noirs. Il allait pas lui faire une crise d'hypélepsie là au moins ? Elle se risqua en demandant:


"Vous allez bien monsieur? Vous voulez que j'appelle le médecin de bord?"

- Je… Veuillez m’excuser Mademoiselle Abott…

Hein?! Comment savait il son nom de famille lui?! Ils se connaissaient donc vraiment avant? Elle ne s'en rappelait vraiment pas! Le jeune homme resta muet quelques instants comme si il avait fait une grosse bêtise.

- Vous… Nous ne nous connaissons pas.. C’est que… Enfin… J’ai… J’ai un jour entendu malgré moi votre nom et… votre voix m’est restée…

A voilà donc l'explication! Mais elle semblait tellement banale que Mary eu une sorte d'illumination lui disant que c'était un mensonge. Mais on disait que les aveugles avaient une très bonne mémoire des sons, des odeurs... Comme pour compenser la perte du sens de la vue!

Elle ne se posa pas plus de question malgré cette petite voix lui disant de demander à cet homme plus d'explication


"Et à qui ai-je l'honneur?"


Dit elle avant de se rapeller que cet homme était blessé au doigt et de sortir son mouchoir en soie et de le placer sur la plaie pour éponger le sang de l'homme en lui prenant le poignet de ses mains blanches et fraiches.
Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre sous les plantes exotiques... Une rencontre? Vraiment?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-