AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Dim 4 Nov - 0:02

    La vie sur ce navire ne me plaisait vraiment pas, je n'aimais pas être enfermée ici depuis maintenant presque une année. J'avais toujours autant de mal à m'y faire en tout cas. Il y avait de petites choses qui me permettait d'espérer comme la présence d'Alfred, une présence qui me réconfortait grandement, mais c'était l'un des seuls rayons de soleil sur ma morne existence sur ce navire. Il n'y avait rien que me redonne le sourire, alors je cherchais des moyens pour que mon existence soit plus calme, plus apaisée. Il y avait bien des personnes qui m'apaiser, par leur voix comme Mathilde, ou encore Maël par sa musique, mais il me fallait quelques choses d'autres, quelques choses de nouveau. J'avais entendu dire que le navire était plein de ressources, qu'il regorgeait de belles personnes capables de vous attendrir comme jamais. Je ne savais pas si cela était vrai, mais on m'avait donné un numéro de cabine appartenant à une chanteuse assez connues du temps de sa vie. C'était une cabine de 1ère classe, la A07. En général, ce n'est pas tellement mon genre d'aller voir les gens comme ça pour faire connaissance vu que je reste dans mon coin à pleurer ou me lamenter sur mon sort durant la moitié de la journée, mais j'avais pris mon courage à deux mains, comme quand je vais voir Alfred, pour me rendre à cette cabine.

    Bref, j'étais habillé très simplement comme souvent, une robe que j'avais pris en embarquant ici pour mourir en me jetant par dessus bord. Je me suis donc rendue sur le pont A en direction de cette cabine, mais j'ai hésité à aller jusqu'au bout de la manoeuvre. J'avançais puis je reculais. Je faisais 3 pas en avant, puis 2 en arrière. J'avançais donc lentement mais sûrement en direction de cette pièce que je ne connaissais pas. J'hésitais, je n'arrivais pas à me décider comme si souvent, mais finalement, je me suis retrouvé devant cette porte close. Et dans un élan d'envie, j'ai frappé discrètement certes sur la porte. Je ne savais pas s'il y avait quelqu'un, et si oui, si la personne me répondrait. J'avais envie de prendre mes jambes à mon cou et de partir loin d'un seul coup, comme si je ne devais pas être là. Mais mes jambes tremblotantes, je restais figée complètement devant cette porte qui semblait resté indéfiniment close. Dans ce genre de situation, le temps ne passe pas très vite, alors que j'avais du frapper depuis quelques secondes à peine. Dans mon esprit c'était comme si j'avais frappé depuis des lustres. " Sésame, ouvre toi ! " me disais-je dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Dim 4 Nov - 1:23

Depuis le naufrage, Ambre n'aurait su dire si sa mort l'enthousiasmait ou l'attristait. La mort l'avait retirée du joug de son terrible agent Edward, du moins pensait-elle qu'il était toujours vivant, certainement en Amérique avec tout l'argent qu'il récoltait grâce à la voix de Ambre. Elle était désormais libre et ne pouvait craindre aucune pire représailles que celles qu'avaient pu lui infliger au court de son existence. Après tout, c'était de sa faute si elle avait perdu la vue.

Oui, elle était libre mais pourtant une partie d'elle-même ne pouvait s'en réjouir. Quelle existence que celle-ci ? Une existence sans voir et une existence sans Dimitri. Où pouvait-il être ? N'était-il pas devenu un fantôme comme tous les autres passagers décédés ? Elle était pourtant morte dans ses bras. Elle pouvait encore sentir la chaleur du sang qui s'écoulait dans la blessure mortelle de son ami. Même dans la mort, elle était privée des seules choses qui pouvaient réellement compter pour elle. Elle se sentait seule, cruellement seule. La mort lui semblait insipide et elle aurait certainement préférée une vraie que cette existence factice sur des flots sans fin. L'éternité n'a de sens que si l'on se sent vivant et ce n'était pas le cas. Elle ne sentait pas vivante. Elle ne s'était jamais sentie vivante, pas depuis qu'on l'avait arrachée à Dimitri, à la France et à ses yeux. Il n'y avait que lorsqu'elle chantait qu'une part de vie s'ouvrait en elle et venait fleurir dans sa voix, toutefois son chant était triste, mélancolique. Peu de gens n'avaient pas été touchés au plus profond de leur être par sa voix, mais Ambre persistait secrètement à croire que son chant de pouvait être entier et sublimé que s'il se trouvait accompagné du violon de Dimitri.

Ambre pensait beaucoup à Dimitri, à chaque instant de sa mort. Elle n'avait toujours pensé qu'à lui. La vie sur le bateau n'était pas pour elle des plus mouvementé. Elle faisait beaucoup de promenades sur le pont, parfois seule et parfois accompagnée de quelques amis qui se plaisaient à lui décrire le paysage, les gens et l'animation sur le paquebot. Mais très souvent, elle restait dans sa cabine, solitaire et elle pensait à sa vie, à Dimitri, à sa vie si Dimitri ne lui avait jamais été arraché. Et elle pleurait, très souvent. Ses yeux ne lui servaient plus qu'à cela et elle murmurait des comptines qu'il lui avait apprise quand ils étaient enfants et qu'elle chantait dans la rue pour qu'ils puissent payer leur pain.

Et aujourd'hui encore, elle s'était enfermée dans sa chambre. Elle s'était habillée d'une simple toilette pastelle, attachant ses cheveux au-dessus de sa nuque. Puis elle s'était assise sur le rebord de son lit et elle s'était mise à entonner une petite comptine pour enfant sur un bateau submergé par les flots. La préférée de Dimitri, cela était bien ironique et aussi sordide. Pourtant elle la chantait, pour s'empêcher de pleurer même si ses yeux étaient brillant de larmes.

Quand tout à coup, elle entendit quelqu'un frapper à la porte de sa cabine. Ambre eut un léger sursaut, tirée de sa transe. Elle fut tout d'abord vivement étonnée. Peu de gens venaient jusqu'à sa cabine. Était-ce Esther ou Leonora qui venait pour une ballade sur le pont ou bien la petite Apolline qui se plaisait quelques fois à venir la visiter ?

Ambre se leva de sa couchette et se guida jusqu'à la porte grâce à l'aide de sa canne. Lorsqu'elle ouvrit la porte de sa cabine, elle ne reconnut pas la personne qu'elle avait en face d'elle. Elle ne reconnaissait pas l'odeur que la femme dégageait, oui c'était une délicate odeur de femme. Elle en était sûre. Mais si qui était encore plus sûre, c'était la tension qu'elle sentait émanée de la jeune femme. Ambre choisit alors de lui offrir un timide sourire :

" Que me vaut l'honneur de cette visite ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Ven 9 Nov - 15:46

    Je me trouvais là, devant cette porte, je ne savais pas quoi faire. Je me sentais bête d'aller importuner cette jeune femme dans sa cabine, surtout qu'un ne se connaissait même pas. Elle se demanderait sans doute ce que je lui voulais, je ne sais pas trop. Ce geste que je faisais n'était tellement pas dans mes habitudes en plus de cela mais j'avais osé passé au dessus de ma timidité, de ma mélancolie. Il faudrait que je sois forte, que je ne pleure pas devant elle. Cette mort était tellement atroce pour moi, je ne voulais plus vivre, rendez-vous compte ... Mais je ne m'étais apparemment pas tromper de cabine, j'entendais une petite mélodie derrière la porte, mélodie qui s'était arrêté lorsque j'avais frappé, même si je l'avais fait assez doucement. La jeune femme ouvrit alors la porte quelques minutes après, elle avait sa canne sur le côté, et m'observant sans vraiment le faire puisqu'elle ne voyait rien, elle me fit un petit sourire me demandant le but de ma visite. J'avais envie de prendre mes jambes à mon cou et de partir loin. J'essayais d'ouvrir la bouche mais aucun son ne semblait vouloir en sortir. Je prenais alors une grande respiration pour calmer mes tensions intérieures afin de réussir à prononcer quelques mots.

    " Euh, bonjour miss Roux. J'ai appris que ... vous étiez chanteuse ... et je ... j'aimerais pouvoir vous entendre. "

    J'avais peur de sa réaction devant ma phrase à moitié bafouillée et très hésitante. J'étais plutôt directe avec elle, il faut l'avouer, mais je n'arrivais pas à faire mieux que ça. Elle ne pouvait pas voir mon visage rouge comme une pivoine, mais elle devait sentir que je n'allais pas très bien. Enfin, je le supposais car lorsqu'on est aveugle, et bien les autres sens sont plus aiguisés, non ? J'essayais de lui faire un petit sourire mais je n'y arrivais pas, mes yeux étaient prêt à sortir de leur orbite, du moins j'en avais cette sensation là. Je voulais lui demander si je pouvais entrer pour que nous puissions nous asseoir dans sa cabine, mais je n'en avais pas la force, du moins, pas la force mentale. C'était déjà un miracle que j'ai réussi à venir jusqu'ici et à formuler ma demande comme il faut.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Dim 11 Nov - 18:26

Le silence fut la réponse qu'elle obtint en premier lieu. Pendant un bref instant, Ambre crut même qu'elle avait rêvé et que ses sens lui faisaient défaut. Ce paquebot allait décidément la rendre folle. Quand tout à coup, une voix hésitante et mal assurée se fit entendre. Celle-ci lui demandait en bafouillant si elle pouvait entendre sa voix. La personne devant elle semblait être au plus mal. Devait-elle rougir à cet instant.
Ambre fut tout d'abord très étonnée par cette question. Pourtant elle avait été habituée à ce qu'on lui demande de chanter. Beaucoup de gens désiraient entendre sa voix, même en dehors des concerts. Cette demande ne sortait donc pas de l'ordinaire. Cependant, elle troubla quelque peu la jeune femme. Plus qu'une envie, cela semblait être une grande nécessité pour l'inconnue. C'était comme si elle était à bout et qu'elle avait besoin d'entendre sa voix, comme en dernier recours.
Puis Ambre reprit soudainement sa contenance. L'inconnue semblait vraiment très gênée par cette demande et elle ne comptait pas ajouter plus à son malaise. Elle devait en être cramoisie.
La jeune aveugle se retira du passage et ouvrit plus grand la porte pour laisser à l'inconnue la possibilité de passer. Ambre s'empressa de l'inviter à l'intérieur.

"Bien sûr. Je vous en prie, entrez et prenez place dans ma cabine. Nous pourrons ainsi parler plus confortablement, miss ... ".

Ambre laissa sa phrase en suspens, de manière à ce que l'inconnue puisse ainsi l'achever librement. Il était vrai qu'elle ne s'était pas présentée et Ambre ne savait pas à qui elle avait à faire. Apparemment, cette jeune femme la connaissais, mais ce n'était pas le cas de la fille aveugle. Qui était donc cette jeune femme ? Pourquoi semblait autant en détresse ? Et pourquoi une telle demande ?
Ambre comptait bien obtenir des réponses à ses questions, mais pour l'instant, il fallait que son invité se sente plus à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Lun 12 Nov - 0:04

    J'avais mis plusieurs secondes avant d'ouvrir la bouche, et j'aurais pu partir sans rien dire, elle ne m'aurait pas vu puisqu'elle était aveugle. Elle aurait alors pensé devenir folle peut être, plus qu'elle ne l'est déjà en tout cas. Mais j'avais réussi à ouvrir la bouche de façon très hésitante, je n'étais clairement pas à ma place ici. J'avais fait l'effort d'aller jusqu'à sa porte, il fallait que je me force à aller encore plus loin. Si elle me proposait d'entrer dans sa cabine, je le ferrais tout de suite ou presque, je ne prendrais pas mes jambes à mon cou comme j'aurais pu le faire tant de fois, comme je l'ai fait quelques fois devant la cabine voisine d'Alfred. Ici, je n'étais pas à côté de la mienne, mais au niveau de celles des premières classes, c'était donc un tout petit peu différent. En tout cas, Miss Roux semblait être étonné de ma demande, ce ne devait pas être tout les jours qu'on lui demandait cela en effet, n'est ce pas ? Enfin, je n'en savais rien. Il y avait peut être en réalité plein de monde qui venait la voir pour l'entendre chanter. Elle était finalement un peu l'une des célébrités du navire ce que je n'étais pas du tout. Bref, je ne savais nullement si elle accéderait à ma requête, si cela était possible, si cela ne l'embêtait pas trop. Mais rapidement finalement, elle se poussa légèrement du passage pour ouvrir la porte en plus grand pour que je puisse passer. J'étais aussi rouge qu'une tomate mais elle ne le voyait pas, même si elle pouvait le sentir sans doute. J'étais terriblement gênée, mais le fait qu'elle me propose de rentrer à l'intérieur m'enleva un poids considérable des épaules. Elle laissa cependant un miss en suspens comme si elle voulait savoir mon nom, car si je connaissais le sien, elle ne savait pas le mien.

    " Miss Sacha Masters, désolé d'être aussi malpolie ... je n'ai pas l'habitude d'aborder les gens de cette façon ... c'est juste que ... enfin merci de me laisser entrer. "

    Je ne la connaissais pas vraiment, pas encore, je ne pouvais pas me permettre de lui dire des choses trop intimes pour le moment. Elle devait cependant se poser des questions. Bref, je m'avançais donc à l'intérieur de la chambre, je ne savais pas trop où je pouvais me permettre de m'asseoir, j'attendrais qu'elle me dise quelques choses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 13 Nov - 0:14

A cette phrase inachevée, l'inconnue s'empressa de la compléter par son nom avant de se confondre en excuses. Elle se prénommait Sacha Masters, . Ambre lui offrit alors un nouveau sourire. Elle savait que ceux-ci pouvaient posséder un grand pouvoir et elle comptait bien en user pour la mettre à l'aise, car il était manifeste que la dite Sacha était toujours très confuse, si elle en jugeait par le débit de ses phrases hachées.
La jeune femme ajouta qu'il n'était pas de son usage d'aborder les gens de cette façon. Une chose à laquelle voulait bien croire Ambre. Il n'y avait qu'à voir l'embarras profond de Sacha pour en attester. Cela ne serait pas une mince affaire de l'apaiser, mais la chanteuse comptait bien y arriver.
Sa voix était l'un de ses dons les plus précieux. Cependant, au cours de la vie de Ambre, cela se révéla être un fléau pour elle. Elle avait été exploitée. Mais elle ne doutait pas du pouvoir de sa voix. Mainte fois elle avait eu l'occasion d'en ressentir les effets. Les gens se trouvaient émus par son chant et de vives émotions se livraient bataille dans leurs cœurs. Il y avait toutefois un sentiment qui revenait souvent chez ces personnes. Le soulagement, l'apaisement. Sa voix leur offrait des sentiments inédits. Peut-être cela allait-il lui être utile à cette heure ? Après tout, la jeune femme semblait être venue pour cela.
Finalement, Sacha la remercia de la laisser entrer et pénétra dans la cabine par l'ouverture que lui avait laissée Ambre.
L'aveugle referma alors la porte de la cabine derrière elle et s'avança dans la cabine. De mémoire, Ambre lui présenta les fauteuils qui se trouvaient près du hublot.

"Surtout ne vous gênez pas Miss Masters, fit-elle en lui adressant un sourire aimable. Asseyez-vous donc sur l'un de ses fauteuils. Ils sont très confortables."

Puis pour encourager la jeune femme, Ambre s'assit sur l'un des fauteuils et accrocha sa canne à l'un des accoudoirs.

"Je suis quelque peu surprise par votre demande mais surtout ne vous en formalisez pas. Ce n'est pas la première fois que ma voix est sollicitée, cependant je ne vous cache pas que vous m'intriguez. Désirez-vous m'entendre chanter maintenant miss Masters ?"

Puis Ambre s'empressa d'ajouter :

"Quelle mauvaise hôte je fais là. Désirez-vous boire quelque chose miss Masters ?"

Ambre s'étonnait presque de son comportement. Edward avait toujours tout géré pour elle. Elle n'avait eu que très rarement des rencontres en privé sans la présence de son agent. C'était pour elle une chose nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 13 Nov - 18:51

    Je n'étais pas à l'aise, je pense que si elle ne le voyait pas, elle le sentait au ton de ma voix, qui n'était pas très assuré. Je ne parlais pas très distinctement, mon débit était lent et haché, comme si je me retrouvais face à quelqu'un qui me mettait mal à l'aise, mais en vérité, c'est moi qui l'était, de par la situation très inhabituelle pour moi. Ambre semblait être plus à l'aise avec ceci, comme si on venait souvent la trouver pour ce genre de chose, même si j'en doutais un peu, enfin, il y a des choses tellement étonnantes sur ce navire. Bien qu'aveugle, elle était souriante, un peu tout le contraire de moi qui voyait clair et qui souriait peu. Il me faudrait un peu de sa recette pour être comme ça, car si elle est aveugle, elle a du en voir de toutes les couleurs, enfin façon de parler bien entendu. Sa vie n'a pas été simple sans doute pour elle qui était chanteuse. Enfin, j'essayais de me remonter le morale, il devait y avoir eu bien pire que moi niveau histoire triste. Bref, elle m'invita à entrer, chose que je faisais mais je restais debout, sans vraiment savoir si je pouvais m'asseoir sur le fauteuil près du hublot, ou s'il lui était réservé. Avec un nouveau sourire dans ma direction, elle me dit de m'asseoir sur l'un des fauteuils, elle ajouta même qu'ils étaient confortables. En même temps, nous sommes dans une cabine de 1ère classe, donc je me doutais qu'ils ne soient pas confortables. Bref, je m'asseyais donc sur l'un des fauteuils. J'étais un peu gênée, mais bon, ça passerait sans doute au fil des minutes. Elle fit de même et pris place sur le deuxième fauteuil. Bon, elle semblait être une personne douce et gentille, et non imbu de sa personne comme j'avais pu l'entendre dire par de mauvaises langues. Elle me dit alors que ce n'était pas la première fois qu'on voulait entendre sa voix. Elle me demanda si je voulais entendre sa voix tout de suite. Mais n'ayant pas le temps de lui dire oui, elle me proposa à boire.

    " Ne vous en faites pas pour ça, je m'en passerais, je n'en ai pas besoin. Mais j'aimerais bien vous entendre, si ça ne dérange pas. "

    Enfin, si elle insistait, je prendrais un peu d'eau, je ne voulais pas la vexer non plus, ce n'était pas mon genre de venir voir les gens pour ça. J'avais envie d'entendre sa belle voix surtout, mais maintenant ou dans quelques minutes ça ne changerait sans doute rien. J'essayais de me détendre mais j'avais encore un peu de mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 13 Nov - 20:44

Elle prit finalement place sur l'un des fauteuils qui se situaient près du hublot, face à celui d'Ambre. La chanteuse la sentait toujours peu assurée mais cela serait affaire de patience. Et la patience était une chose qu'elle maîtrisait très bien et que la vie avait pris soin de lui inculquer, ne serait-ce que dans les premières années de sa vie. Ambre avait vécu plusieurs années dans la misère, à arpenter les rues pour gagner sa pitance en chantant. Elle n'avait pas toujours mangé à sa faim et elle connaissait la dure loi pour ceux qui vivent tels des mendiants. Elle connaissait l'inestimable valeur de sa situation qu'elle avait eu en devenant chanteuse professionnelle. Cette carrière lui avait au moins apporté cela. Ses deux agents avaient toujours pris grand soin d'elle avant qu'Edward ne tue son frère Swan. Mais cela faisait parti du passé.
A la proposition d'Ambre, Sacha répondit qu'elle ne ressentait pas le besoin de boire. La jeune aveugle n’insista donc pas. Il ne servait à rien de l'embêter plus et elle ne voulait pas que la femme s'oblige juste pour les convenances.
Puis elle répondit à l'interrogation qui intéressait plus particulièrement Ambre. Sacha désirait l'entendre chanter maintenant. Après tout, elle était venue pour cela. Cette seule chose semblait lui importait et Ambre savait pertinemment qu'elle ne pourrait engager le dialogue si la femme n'y était pas à son tour encline. Aussi décida-t-elle de ne pas plus la faire attendre.
Cependant, une dernière chose était à régler.

" Y aurait-il une chanson en particulier que vous voudriez m'entendre chanter ?"

Ambre marqua une pause avant d'ajouter aussitôt :

" Si je la connais bien entendu."

A part demande spéciale de la personne, Ambre avait toujours choisi elle-même la chanson qu'elle interprétait lorsque quelqu'un lui demandait de chanter. Mais cette fois-ci cela était spéciale. Cette jeune femme était spéciale. Elle avait besoin d'entendre sa voix. Ambre pensait alors qu'une chanson de son choix, peut-être chère à son cœur, pourrait lui apporter plus de réconfort et amplifierait l'effet recherché. La jeune chanteuse voulait lui apporter ce dont Sacha avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mer 14 Nov - 21:48

    Je ne cherchais pas à me prendre la tête avec elle, elle me semblait être une personne sincèrement gentille et aimable malgré son état de handicap. J'avais donc pris place en face d'elle comme pour mieux la contempler. Elle me paraissait être d'une beauté tant intérieure qu'extérieure. Je ne connaissais pas son histoire mais je sentais que nous aurions l'occasion d'évoquer nos cas personnels après l'avoir entendu chanter, du moins c'est ce que j'avais dans l'idée, si elle acceptait d'en parler à une inconnue évidemment. Elle me proposait de l'eau, je déclinais l'offre gentiment mais sûrement en espérant que ça ne la frustre pas ou que ça ne la vexe pas mais cela ne semblait pas être le cas puisqu'elle n'insista pas pour que je prenne de l'eau simplement pour lui faire plaisir avant tout. J'étais venue pour l'entendre chanter, alors si elle pouvait le faire maintenant, ça serait quelques choses de bien pour mon âme. Elle me demanda alors s'il y avait une chanson que j'appréciais grandement qu'elle pourrait me chanter si elle la connaissait. Je ne connaissais pas vraiment de chanson. J'écoutais souvent de la musique classique quand je le pouvais chez moi. Ou alors tout se passait dans des bars ou des pubs, et un musicien jouait du piano, parfois de la trompette. Je ne connaissais donc pas vraiment de chanteurs, ou de morceaux de musique. Cependant, je savais une chose, je voulais qu'il m'apaise, une chanson à la fois joyeuse, avec une pointe de mélancolie pour me redonner le sourire sans toutefois oublier la réalité.

    " Je ne connais pas spécialement de chansons, mais j'aimerais que vous puissiez chanter quelques choses d'assez joyeux si possible. "

    Je ne savais pas si elle avait cela en stock. Je l'espérais véritablement, je voulais être transportée hors de ce navire au simple son de sa voix. J'entendais déjà dans mon crâne cette douce mélodie qui m'emportait loin. Arriverait-elle à essuyer une âme en peine comme la mienne, dont le tréfonds aurait besoin d'un coup si puissant qu'il me faudrait au moins m'envoyer juste à côté du soleil ? Mon âme était dans une peine si profonde que les plus grandes abysses de la terre ne suffirait probablement pas à la faire disparaître, il faudrait sans doute creuser encore. J'essayais de lui faire un petit sourire malgré ces pensées du moment morose. Elle ne le voyait pas sans doute mais pour moi, ça me faisait déjà du bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 15 Nov - 20:49

La jeune femme ne devait certainement pas demander grand chose et elle se doutait de la réponse que lui donna Sacha. Cependant, Ambre avait préféré s'informer avant de prendre les devants. Il ne fallait pas qu'elle élude une occasion de mettre le plus à profit ce service que lui avait demandé cette passagère.
Sacha répondit donc qu'elle ne pensait à aucune chanson en particulier mais qu'une chanson joyeuse lui plairait beaucoup.
Ambre réfléchit assez longuement à cela. En effet, elle ne connaissait que très peu de chansons joyeuses. Edward et Swan avaient toujours pris soin de lui faire chanter seulement des airs aux paroles tristes, sombres, mélancoliques et mystérieuses. Cela faisait parti de son personnage, du personnage qu'ils avaient créé pour elle. Elle était l'aveugle qui chantait des chansons aussi tristes que ce qu'elle dégageait. Les spectateurs venaient pour être ébranlés et généralement, elle avait plutôt à faire à un public composé de femmes pour la plus grande partie même si les hommes n'avaient jamais caché leur admiration et leur inclination. Cette jeune femme les intriguaient, elle leur semblait inaccessible, mais ses managers se gardaient bien de la vendre au premier venu. Ils avaient toujours refusé en son nom les avances pressantes qu'elle avait pu recevoir durant sa carrière.
C'était indiscutable, elle n'avait rien de joyeux dans son répertoire. Du moins, dans son répertoire de célèbre chanteuse. Puis tout à coup, un souvenir oublié claqua au vent de sa mémoire, tel une bannière.
Durant les dix premières années de sa vie, Ambre avait eu l'occasion d'apprendre bon nombre de chansons populaires. Tout d'abord, ce furent les prostituées qui l'avaient prise sous leurs ailes qui lui appris des comptines et chansons, puis son père et enfin Dimitri.
Elle en connaissait bon nombre et chacune lui revenait soudainement en mémoire. Ambre émit un petit rire en se remémorant les paroles et les histoires que contaient les chansons. A force de parler anglais constamment, elle n'avait que très peu reparler le français et ses souvenirs lui semblaient bien lointains mais réjouissants.
Elle s'adressa enfin à Sacha :

" Je pense avoir quelque chose qui conviendra."

Certes, les chansons qu'Ambre connaissait de son enfance était fortement populaires, mais après tout, elles étaient destinées à un public de rue. Cependant, les paroles étaient en français, Sacha ne pourrait les comprendre ou très peu. Seulement cela importait peu car l'air seul suffisait à mettre de bonne humeur. Et cette chanson, Ambre y tenait énormément.
C'était une chanson qu'elle chantait avec Dimitri lorsqu'ils étaient tous les deux pour se redonner du courage lorsque les temps étaient rudes pour eux. Elle parlait aussi deux enfants qui étaient pauvres et orphelins, forcés de vivre dans la rue. La vie était aussi dure pour eux que pour Ambre et Dimitri qui s'identifiaient à ces jeunes personnes. Cependant, le destin tourna un jour pour eux et ils connurent la gloire, l'argent. Ils sortaient de leur condition et ils étaient heureux.
Une histoire, que l'on chantait aux enfants pour qu'ils s'endorment. Ambre ne savait pourquoi, mais elle brûlait de la chanter à cet instant. Cela lui semblait approprié. Pour Sacha ou pour elle ? Elle n'aurait su le dire mais elle espérait de tout cœur que cette petite histoire chantée pourrait leur redonner espoir à toutes les deux.
Ambre ferma alors les yeux et tenta de s'imaginer avec Dimitri. Dimitri et son violon, la rue, les passants. Elle retrouvait les souvenirs de son enfance et soudain elle se mit à chanter.
L'air était gai. Ambre retrouvait les paroles comme si elles ne l'avaient quittées, qu'elles étaient ancrées en elle. Cela était si bon de rechanter français. Les mots, les phrases coulaient au rythme entrainant et joyeux de la musique.
Depuis longtemps, Ambre était heureuse et elle se trouvait transportée ailleurs, auprès de Dimitri.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 22 Nov - 15:11

    Oui, je voulais entendre une chanson assez joyeuse comme pour me sortir de cette torpeur. Je m'enfermais dans ce cercle vicieux depuis plus d'une année à présent, et je n'arrivais à entrer dans un autre cercle, un cercle plus vertueux. Ambre pourrait peut être m'y aider, on ne sait jamais, elle m'aiderait à m'évader aussi longtemps que possible, sur des pensées positives qui m'aideraient à avancer. Je testais en quelques sortes une nouvelles thérapies pour ma petite personne. C'était un peu égoïste, mais ici l'argent n'avait plus tellement de valeur, si ? Je pourrais lui donner un peu d'argent mais que pourrait-elle en faire ? Je lui tenais compagnie, cela était en quelques sortes le cadeau que je pouvais lui offrir, si ma compagnie peut être considérée comme un cadeau. Je ne savais pas si elle saurait m'offrir la sensation que je voulais, un peu de bien être, avoir une âme un peu plus paisible que bien souvent. Elle semblait chercher dans sa mémoire, son répertoire une chanson qui correspondrait. Puis elle émit un petit rire, elle semblait avoir trouver ce qu'il fallait pour me réjouir pour ainsi dire. Elle me le dit alors distinctement pourtant elle ne se mit pas à chanter tout de suite, comme si elle se remémorait la chanson avant de pouvoir me la chanter.

    Elle ferma alors les yeux comme pour mieux s'imaginer la scène. Mais elle était aveugle, cela ne servait à rien, si ? Sans doute un vieux réflexe en tout cas, elle se mit alors à chanter. C'était du français, cela devait remonter à longtemps car son prénom et son nom était bien de ce pays. J'avais cru comprendre qu'elle était une star dans mon pays, l'Angleterre, et qu'elle voulait percer plus haut, plus loin. En tout cas, même si je ne comprenais pas tout ce qu'elle disait que mes notions de français étaient plutôt maigre, l'air qu'elle fredonnait était assez vivifiant pour mon esprit. Je fermais à mon tour les yeux pour imaginer mon enfance assez heureuse finalement. Pour une fois, un sourire ornait mon visage, c'était si rare, mais cette sensation l'était tout autant. Nous semblions être emportée toutes les deux dans un monde qui nous ravissait, un monde que je n'avais plus connu depuis longtemps. C'était un monde qui se rappelait à moi, un monde que j'avais presque oublié tellement il était enfoui en moi, tellement il y avait de mauvais souvenirs amoncelés dessus. De ce que je comprenais, la chanson parlait de deux jeunes gens qui réussissait leur vie, comme si Ambre et moi-même avions finalement réussie à nous sortir de la, afin de vivre notre vie à New York même si pour elle cela signifiait sans doute autre chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Ven 23 Nov - 19:12

Sacha ne dit mot même lorsqu'elle commença à chanter en français. Cela ne semblait pas la déranger et c'était pour le mieux. Peut-être saisissait-elle quelques paroles. Après tout, Ambre ne savait pas si son invitée avait un jour eu l'occasion de se faire apprendre quelques notions de français. Auquel cas, peut-être que les paroles la toucheraient, évoqueraient des choses en elle et feraient parler son cœur.

Cependant, pour l'heure, c'était le cœur d'Ambre qui chantait. Il n'avait jamais chanté aussi fort et aussi gaiement depuis bien longtemps. Il retrouvait son insouciance et sa candeur d'antan. Il clamait son bonheur car il ne s'était jamais trouvé aussi proche de Dimitri qu'à cet instant depuis sa mort. Des rires cristallins d'enfants et la douce mélodie enjouée du violon du petit garçon lui revenaient nettement à l'esprit. Tous ces souvenirs affluaient dans sa mémoire avec bonheur et ravissement. Les paroles coulaient, fraîches et vivifiantes.

Puis finalement, la chanson finit par prendre sur la gloire de ses deux enfants de la rue qui restèrent modestes malgré la célébrité car ils connaissaient l'humilité de la pauvreté. Et aussi sur le triomphe de l'amour entre ses deux amis, ses deux âmes sœurs qui avaient tout traversé ensemble. Miséreux, malheureux, pauvres mais toujours unis et solidaires.
Lorsque les lèvres de l'aveugle furent closes, son regard se perdit dans un coin de la cabine. Elle pensa soudain qu'elle aurait voulu dire à Dimitri qu'elle aimait. Pas seulement comme un frère, mais comme un âme sœur. L'éternité serait si belle avec lui.

Son corps se rappela soudain à elle avec ses perceptions et la ramena à la situation présente. Elle se trouvait dans sa cabine avec Sacha pour invitée. Lorsque nous sommes aveugles, il est parfois plus aisé dans cette obscurité permanente d'occulter notre présence physique et de faire voyager notre esprit en d'autres lieux, d'autant qu'Ambre n'avait jamais tenu à rester dans sa réalité. Sa vie ne l'avait jamais intéressée, ce n'était pas celle qu'elle désirait.

Ambre rapporta toute son attention sur Sacha. Quels effets avaient eu cette chanson sur la jeune femme ? Était-elle satisfaite de ce qu'elle avait entendu ? Cela répondait-il à ses attentes ?
L'aveugle ne pouvait bien entendu pas le lire sur son visage et connaître ses expressions, cependant il lui semblait, à moins qu'elle ne se trompe avec ses propres sentiments, qu'elle se trouvait plus apaisée. Toutefois, pour en être sûre, il ne suffisait que de lui demander.

"Est-ce ce que vous attendiez Miss Masters ? Désirez-vous que je chante autre chose ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mer 28 Nov - 20:36

    Sa voix était aussi magnifique que l'on me l'avait dit, j'avais grandement appréciée cette chanson, même si je n'avais pas vraiment tout compris, je lui demanderais sans doute quelques explications lorsqu'elle aurait complètement finie. Mais pour le moment elel chantait de façon si gracieuse, qu'on aurait dit qu'elle pouvait voir au delà des murs, comme si son regard pouvait percer votre esprit votre coeur, pénétrant jusqu'à la division de l'os, jusqu'à la moelle, jusqu'à nos plus profond retranchement, comme si sa voix était une épée acérée à double tranchant pénétrant en profondeur pour votre bien être, pas pour vous blesser. Nous étions pour ainsi dire, toute les deux dans notre monde emportée par la douce mélodie que sa voix engendrait. Elle était sans doute dans son monde, car cette chanson semblait être assez personnelle. Je ne savais pas si cela était une de ces compositions ou non, mais elle semblait relaté son histoire en quelques sortes, du moins dans ce que j'en comprenais car la majorité des propos m'échappaient. Mais je pouvais comprendre qu'elle chante dans sa langue maternelle, une chanson qui réjouisse le coeur, le sien, comme le mien. Je ne pensais plus de façon négative à ma vie sur ce navire, c'était déjà cela. Et si une si belle voix pouvait m'apaiser ? Et si cette voix était pour moi la thérapie dont j'avais besoin pour sortir la tête de l'eau ? Et si la vie sur ce navire n'était pas que tristesse et désolation ? Et s'il y avait une lueur d'espoir ? A cet instant là, j'y croyais, je me disais que peut être l'éternité serait possible ici, à ces côtés, avec elle pour me remonter le moral de temps en temps, une touche de positivité qui était la bienvenue dans mon monde. Un petit sourire se fixait sur mon visage puis elle s'arrêta. Quelques secondes de silence s'en suivirent comme pour encaisser le choc avant qu'elle ne me demande si cela me convenait.

    " C'était parfait, même si je n'ai pas tout compris. C'est une chanson qui parle de vous ? "

    Je ne sais pas si j'aurais dû lui poser la question comme ça, mais elle me semblait si sympathique que cela ne la dérangerait pas. S'il le fallait, je parlerais de moi après cela même si je n'en avais nullement envie. Mais peut être qu'elle aussi ne voulait pas parler de son passé, d'avant d'être ici.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Sam 1 Déc - 15:20

Il n'était pas difficile pour Ambre de deviner que Sacha s'était nettement détendue depuis qu'elle était arrivée devant sa cabine et qu'elle avait frappé à sa porte. Et c'est d'une voix plus apaisée, et moins tourmentée qu'elle répondit à la jeune aveugle. Elle annonça que c'était parfait ce qui fit naître un petit sourire sur le visage de la chanteuse. Cela la flattait et lui faisait aussi plaisir de savoir que cette chanson avait eu un impact positif sur le moral de Sacha. Tout cela n'avait pas été vain et elle n'avait pas été la seule à avoir éprouvé ses sentiments si agréables. Elles avaient toutes les deux été emportées ailleurs.

Certainement la jeune femme avait dû être transportée. Ses souvenirs et des éléments de sa vie passée étaient revenus à elle avant qu'elle ne meurt. Peut-être était-ce cela qu'elle cherchait finalement. Retrouver quelques traces de son passé ou au contraire voulait-elle simplement obtenir une certaine gaieté qui pourrait gonfler à nouveau son cœur et changeait sa vision de la mort. Apparemment, c'était surtout cela qui la mettait dans cet état de mélancolie et de tristesse.

Mais pour l'heure, elle paraissait être enfin apaisée et nettement plus loquace. Entonnement, ce fut elle qui la questionna au sujet de ce qu'Ambre voulait lui demander. Sacha voulait savoir si cette chanson lui parlait. La chanteuse sourit à nouveau en pensant à ce qu'elle allait lui dire :

" Vous savez, parfois quand on chante, nous refaisons surgir des souvenirs et ces souvenirs sont encore le meilleur moyen de se retrouver encore une fois avec les gens qu'on a aimé un jour."

Ambre marqua une pause. Ses yeux sans regard semblaient se perdre encore plus dans la pièce.

" C'est une très vieille chanson que je chantais quand j'étais petite. Une chanson française assez populaire. Je n'ai pas toujours vécu en Angleterre et avec autant d'aisance vous savez miss Masters. Mais cela est bien vieux."

Sur ces paroles, Ambre se perdit quelques instants dans ses anciens souvenirs. Une nouvelle fois, le visage de Dimitri s'imprima dans son esprit. Les larmes lui montaient aux yeux mais elle se reprit rapidement. Elle ne pouvait se permettre de se laisser aller alors qu'elle était en compagnie. Puis Sacha était venue pour elle, et elle ne devait laisser interférer ses sentiments dans cette discussion.
Elle se reforma un visage paisible et reprit le fil de la conversation :

" Avez-vous compris certaine parole à cette chanson bien qu'elle soit en français ? Le langage n'était pas des plus complexes, peut-être avez-vous saisi certaines choses et alors cela vous a-t-il parlé à vous aussi ? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 6 Déc - 14:03

    Il fallait dire ce qui était vrai et j'avais apprécié ce chant, je lui l'avais dit et elle avait eu un petit sourire de satisfaction, tout comme moi même si elle ne pouvait le voir. Il était si rare que je souris après tout, même un petit sourire n'apparaissait pas souvent sur mon visage tourmenté. Mais aujourd'hui, grâce à elle, il était apparu. Je ne savais pas pour combien de temps il était là, mais j'en profitais grandement car c'était si rare que je me sente bien dans ma peau, bien dans ma tête sur ce navire de malheurs. Je lui demandais donc si cette chanson était autobiographique, car il me semblait que cela pouvait être possible, sauf si je n'avais rien compris, c'était possible, mon français était très rouillé, je l'avais un peu appris à l'école mais rien de très poussé. J'avais compris qu'elle parlait de deux enfants mais au delà de cela, je n'avais pas capté grand chose d'autres. Elle me dit alors que la musique était le meilleur moyen de se retrouver avec les gens que nous avions aimé. Mais voilà, si ces personnes que nous avions aimé étaient celles qui avaient par la suite causer notre perte, que fallait-il faire ? J'avais essayé en vain de penser aux choses positives que j'avais connues avec eux et le temps de cette chanson j'y étais arrivé, mais en temps normal, je n'y arrive pas, je ne pense qu'aux malheurs qu'ils m'ont fait, qui m'ont détruit. Elle me raconta par la suite que c'était une vieille chanson française qu'elle chantait quand elle était petite, une chanson populaire qui n'était donc pas autobiographique mais qui peut être pouvait refléter sa vie puisque cette chanson semblait la toucher autant si ce n'est encore plus que moi. Elle me révéla donc que cela remontait déjà à longtemps, comme si elle était vieille alors qu'elle ne devait pas être plus âgée que moi. Mais la notion du temps n'est pas la même pour tout le monde sans doute, je ne saurais trop vous dire. Alors que je pensais qu'elle allait continuer de parler, elle se stoppa comme prise d'une pensée soudaine lui revenant en mémoire, peut être un souvenir dont elle se souvient à l'instant. L'espace d'un instant son visage parut un peu plus soucieux mais il redevint paisible lorsqu'elle ouvrit à nouveau la bouche. Elle me demanda si j'avais tout compris et si cela m'avait touché.

    " Je n'ai pas tout compris non, je n'ai pas pratiqué le français depuis plusieurs années, mais je crois que vous avez parler de deux enfants qui s'aimaient, quelques choses dans ce sens là en tout. Je me suis remémorer mon enfance, qui s'était bien passé, cela m'a fait plaisir. "

    Oui, mon enfance était assez joyeuse à vrai dire, mais tout ce qui s'est passé après n'est pas aussi rose, cela m'a brisé en milliers de morceaux et je n'arrive pas à faire abstraction de ces douloureuses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 11 Déc - 0:01

Ambre aurait aimé voir le visage de Sacha. Savoir quel était son visage, s'il portait avec lui les marques de cette tristesse que la jeune femme dégageait, du moins, avant d'avoir entendu la chanteuse. Elle aurait apprécié prendre pleinement conscience de la réaction de la jeune femme. S'il était bien une chose qui la gênait dans cette cécité c'était de ne plus voir le visage des gens et surtout leurs regards. C'était une chose très importante pour Ambre, le regard communiquait tout mais elle ne pouvait plus le voir et le sien n'exprimait plus rien à part du vide. Bien heureusement, pour palier à ce manque, elle possédait une sorte de sixième sens, une aura qui lui permettait de deviner certaines choses sans les voir. Son empathie s'en trouvait fortement exacerbée et les émotions que pouvaient dégager les gens lui revenaient très nettement et elle se trompait que très rarement.

A la question d'Ambre, Sacha répondit qu'elle n'avait pas pratiqué le français depuis plusieurs années et qu'elle n'avait pu saisir que peu de choses. Au moins avait-elle compris l'histoire de ses deux enfants qui s'aimaient à la vie et à la mort. Elle évoqua brièvement son enfance. Apparemment son chant qui avait remémoré avec plaisir une enfance qui semblait s'être bien passée. La jeune aveugle se montra alors plus curieuse puisque Sacha commençait tout juste à s'ouvrir.

" Vous avez donc appris à parler français ? En aviez-vous l'utilité autrefois ? "

Ambre considérait qu'elle devait commencer calmement et avec douceur. Elle avait déjà franchi une grande étape en l'apaisant. Ainsi, la jeune femme semblait plus encline à la conversation qu'à son arrivée. Elle décida de parler un peu plus de la chanson. Si Ambre parlait un peu plus d'elle, peut-être Sacha lui parlait aussi d'elle. Ainsi, grâce à une révélation chacune, la chanteuse pourrait en savoir un peu plus sur sa mystérieuse invitée.

" Cette chanson parle non seulement de l'amour de deux enfants de la rue mais aussi de leur combat. Un combat mené par une ambition pure, un désir de connaître un avenir meilleur. Et cette pureté paye, ils parviennent à obtenir leur rêve et ils vivent heureux et ensembles à jamais. Tout comme vous, cela me rappelle beaucoup mon enfance. Parfois j'ai l'impression que cette chanson a été écrite pour moi et mon ami. Bien entendu ce n'est qu'une chanson. Dans la dure réalité nous savons que les rêves ne sont qu'illusions, dédiés au monde de la nuit."

Ambre avait laissé tomber sa dernière phrase avec fatalisme et une pointe de tristesse. Elle se souvenait du destin tragique de ses deux enfants de la rue qui étaient aujourd'hui bien loin de celle de cette comptine enfantine.

" J'espère sincèrement que vous avez vécu une vie meilleure Miss Masters."

Ambre avait énoncé cela alors la plus grande des sincérités, cependant, elle se doutait malheureusement que cela ne pouvait être vraiment le cas. Sinon elle ne serait pas ici.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 13 Déc - 18:30

    Je me sentais plutôt bien à présent avec Ambre, sans doute que nous pourrions devenir des amies dans un futur proche, elle semblait profondément gentille et apaisante, et c'était quelques choses qui me manquait grandement sur ce navire. Il y avait bien Alfred, mais avec lui c'était encore différent, il était comme un confident, comme un amoureux que je pourrais avoir sans être vraiment ce dernier. Je ne parlais de toute façon pas à tellement de monde ici, j'étais plus réservée et renfermée sur moi-même. J'essayais de faire des efforts, aujourd'hui avait été un grand effort, car ce n'est pas tellement dans ma nature de venir frapper à une porte comme je l'ai fait il y a quelques minutes. Je ne regrettais pas mon geste, au contraire, mais c'était si difficile de ne faire que cela, j'en faisais toute une montagne. Bref, j'étais à l'intérieur et la discussion s'engageait doucement mais sûrement. Je lui répondais donc que je connaissais un peu le français. Elle me demanda si je l'avais appris et si j'en avais l'utilité. Je l'avais appris, mais je n'en avais pas l'utilité, non, car à la maison ou en dehors du cours, je ne le pratiquais pas.

    " Et bien, j'ai eu la chance de l'apprendre en cours, mais je n'en avais pas tellement l'utilité, je ne suis jamais allé en France. Du coup, j'ai perdu énormément de vocabulaire et j'ai oublié en grande partie les conjugaisons. "

    Oui, je savais dire des petites choses, mais rien de très sorcier en somme. Peut être que nous pourrions parler français toutes les deux, ce serait marrant en tout cas qu'elle me donne des cours pour ainsi dire, elle m'en parlerait sans doute, ou je lui proposerais l'idée plus tard. Elle me parla alors un peu plus du sens de la chanson et ce qu'il représentait pour elle. Elle dit alors que cette chanson avait presque été écrite pour elle. Quand je pensais que c'était autobiographique, je n'étais pas si loin que ça de la réalité. Qu'était devenu son ami ? Était-il sur le navire ? Avait-il survécu ? Je ne savais pas trop, et comme je ne la connaissais pas, je préférais ne pas lui demander, après tout, ça ne me regardait pas vraiment, non ? Mais si elle semblait moins dépressive que moi, sa dernière phrase, donnant les rêves au monde la nuit sonnait comme j'aurais pu le dire avant de venir ici même si cela paraissait moins dramatique pour elle. Nous avions tous un côté pessimiste de toute façon, il était plus ou moins exacerbé chez certains, voilà tout. Elle me dit alors qu'elle espérait que j'ai vécu une vie meilleure que ça. Malheureusement ce n'était pas vraiment le cas.

    " Et bien, tout a plutôt bien commencé pour moi mais après pas vraiment ... "

    Et cela me minait rien que de dire cela. J'avais beaucoup de mal à parler de ce passé malheureux que j'avais pu connaître. Tout avait bien commencé, mais tout était partie de travers en peu de temps ... Abigail me manquait tellement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 18 Déc - 18:54

L'ambiance s'était considérablement apaisée. La tension était moins vive et Ambre pouvait sentir Sacha totalement détendue. La jeune chanteuse se sentait assez heureuse de ce constat. Cette rencontre semblait lui avoir fait autant de bien qu'à la jeune femme. Pour la première fois depuis sa mort, elle pouvait se sentir utile. Cela lui plaisait d'apporter aux gens et elle s'en rendait compte de plus en plus. Cela lui permettait d'oublier ne serait-ce qu'un court instant ses problèmes et tous les sujets qui pouvaient assombrir son coeur.

Cependant les histoires des passagers sur ce bateau s'entremêlaient et chacun était venu avec son propre bagage qui ne pouvait que rappeler à chaque instant les épreuves qu'avaient pu traverser Ambre. A mesure qu'elle avait entendu les récits de vie de certaine des personnes mortes avec elle et leurs terribles trépas, elle s'était sentie parfois un peu moins seule dans sa détresse. Dans un soulagement coupable, elle avait quelques fois secrètement éprouvé un certain sentiment de justice, car toutes les fois où elle avait souffert, une personne souffrait avec elle aux quatre coins du monde. Le sentiment pouvait paraître barbare mais il était évident qu'elle aurait préféré la justice en punissant les bourreaux. Tout ceux qui faisaient souffrir les autres sans scrupules et qui vivaient plus heureux et sereins alors qu'ils ne le méritaient pas. Une colère sans nom la consumait seulement en songeant à Edward. Il avait été un être abominable durant toute son existence. Il avait tué, exploité, mutilé, des gens, assassiné son propre sang et pourtant il avait été le seul à survivre. Quelle était donc cette justice que certain revendiquent avec tant de ferveur ?

Tout à coup, elle se demanda si Edward allait recommencer la même machination qu'avec Ambre ? Allait-il encore enlever une orpheline avec un talent pour en faire une vedette ? Allait-il de nouveau devenir un tyran ? Peut-être aurait-il mieux valu qu'il meurt, même si cela aurait créé une vraie terreur chez la jeune femme. Mais après tout, maintenant qu'ils étaient tous les deux morts et qu'il avait assassiné Dimitri, que pouvait-il lui faire de plus.

Ambre ramena soudainement ses pensées à la scène présente quand Sacha prit la parole. Cette dernière lui expliqua qu'elle avait étudié le français à l'école mais qu'elle ne l'avait plus pratiqué depuis de nombreuses années. Ambre déplora cependant que cette dernière ne soit jamais allée en France.

" Il est vraiment dommage que vous n'ayez pu voir la France. C'est un pays magnifique, et Paris ne peut être comparable à Londres."


Ambre réalisa soudain ce qu'elle venait de dire et ce que cela signifiait. Dans ces paroles, elle laissait entendre qu'elle avait pu voir la France et Londres. Hors, Edward s'était toujours plu à créer une réelle mystification autour de la jeune fille en décrétant qu'elle était aveugle depuis sa naissance. Mais évidemment cela était faux. Ambre avait tout vu de la France, enfin plutôt de Paris. Elle connaissait tout de la capitale. Et lorsqu'elle fut emmenée en Angleterre, elle eut le bref loisir d'admirer cette ville car elle voyait encore. Cependant, les frères Darcy n'avaient mis que très peu de temps à avoir cette fabuleuse illumination en ce qui concernait Ambre. Et c'est alors qu'ils l'avaient emmenée chez un médecin plus de douteux. Elle se souvenait encore de l'éther qui avait brûlé ses narines lorsque le médecin lui avait appliqué le mouchoir sur le visage tandis qu'Edward la retenait car elle se débattait. A son réveil, elle ne voyait plus et sa dernière image avant de perdre la vue avait été le visage de ce médecin. Et c'est ainsi qu'était né le mythe de la grande "Amy", la célèbre chanteuse aveugle.

Lorsqu'Ambre avait dit à Sacha qu'elle espérait sincèrement que celle-ci avait eu une vie meilleure, la jeune femme eut une réponse qui laissait entrevoir le contraire. Apparemment, tout avait semblé bien commencer pour elle, c'était la suite qui paraissait s'être gâtée. L'aveugle ne put s'empêcher de penser à ses quatre premières années aux côtés des femmes de joie qui l'avaient tant choyée, avant que son ivre de père ne l'arrache à leurs bras. Que se serait-il arrivé si son père n'était jamais venu ?

"Votre n'a pas eu l'air d'avoir été comme vous le souhaitiez, lâcha doucement Ambre. Cela est bien dommage. Les gens ne devrez pas avoir à subir cela."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mer 19 Déc - 23:48

    Ambre semblait parfois se perdre plus ou moins dans ces pensées l'espace de quelques instants, mais comme elle était aveugle, il était difficile de dire si c'était parce qu'elle ne voyait pas ou autres choses qui lui faisait perdre le fil de la discussion. Mais sans doute qu'elle se souvenait de certaines choses, en rapport avec cette chanson, que comme moi, de nombreux souvenirs, plus ou moins heureux lui était revenus en mémoire. Je ne savais pas trop en fait, mais elle me parla de la France, de Paris surtout. Elle me dit que cette ville ne pouvait pas être comparable à Londres, hors, si je n'avais jamais vu la capitale française, je n'avais vu Londres que quelques fois, étant originaire de Southampton, la ville où le Titanic avait été construit durant plusieurs mois. Mais elle devait avoir sans doute raison, le charme n'était pas le même. Le peu de France que j'avais pu voir, c'était à Cherbourg quand le Titanic avait accosté dans la ville pour prendre quelques passagers.

    " Vous avez sans doute raison, mais je ne connais pas vraiment ces villes. Le seul bout de France que j'ai pu voir, c'est Cherbourg, lors que le navire a accosté là-bas pour quelques heures, rien de plus. Mais n'étiez-vous pas déjà aveugle lorsque vous avez visité ces deux villes ? Enfin, euh ... "

    Oui, j'étais un peu gênée parce que la question que je venais de poser était très personnelle. J'avais cru comprendre qu'elle était aveugle de naissance, elle ne pouvait donc pas vraiment comparer de visu les deux villes, mais peut être qu'elle avait eu simplement un accident qui l'avait rendu aveugle, je ne sais pas trop. Elle ne pouvait pas le voir, mais mon visage avait rougit d'un seul coup après cette question. Je voulais presque m'excuser mais la question était sortie de ma bouche, elle me répondrait si elle le désirait. En tout cas, il semblerait que nos vies n'ont pas été facile à toutes les deux. Sa vie de star ne semblait pas avoir été aussi gratifiante qu'on pourrait le croire. Ma vie si ordinaire de femme au foyer battue ne l'était pas plus. Elle me dit alors que les gens ne devraient pas avoir à subir cela. Mais que pouvait-on faire ? Nous ne maîtrisons pas notre destin, si les choses arrivent c'est parce qu'elles doivent arrivées.

    " Vous avez raison, mais nous ne pouvons bien souvent rien y faire. Les choses arrivent sans que nous nous en rendions compte et il est déjà trop tard. "

    J'étais bien fataliste dans mon constat mais pour moi c'était pleinement la vérité. Je ne sais pas ce qu'il en était pour elle mais pour ma petite personne c'était ainsi. Je n'avais rien maîtrisée, tout était partie de travers sans que je ne puisse y faire quelques choses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 1 Jan - 19:22

Ambre s'était quelque peu laissée emporter et elle regrettait déjà ses paroles. La peur l’éperonna aussitôt en pensant qu'une partie de son secret allait être découvert. Elle ne s'était as montrée suffisamment prudente et Edward allait lui faire chèrement payer lorsqu'il serait au courant de cet incident. D'autant qu'il était devenu de plus en plus instable depuis qu'ils se trouvaient tous deux à bord du Titanic, ayant fuit le meurtre de Swan Darcy. Puis tout à coup, l'aveugle réalisa qu'elle n'avait pas à avoir peur. Elle se trouvait soudain stupide. Edward était mort, au plutôt, il avait survécu. Il avait donc disparu à jamais et elle n'avait plus à en avoir peur. Pour l'éternité il ne serait plus qu'un douloureux souvenir.

Ce secret qu'elle portait et qui avait été son fardeau durant de longues et pénibles années n'avait jamais été le sien. C'était celui de Swan et d'Edward qu'elle avait enduré avec eux sous peine de terribles représailles. En rien elle ne devait avoir peur ou être effrayée. Edward ne pourrait plus rien lui faire. Il était enfin parti et la terreur qu'il pouvait inspirer avec lui. Il avait emmener les entraves de la jeune fille hors du Titanic quand il avait fui. Elle était libre, plus libre que jamais. Pour la première fois, elle se risqua sciemment à lui faire un petit aveu. Ses muscles étaient tendus et sa gorge sèche. Cela représentait beaucoup pour elle. C'était la première fois qu'elle pouvait parler sans peur, en toute liberté, loin d'une quelconque menace. Cela se trouvait être une émotion étrange mais grisante. Sacha ne comprendrait peut-être pas cet embarras mais cela l'importait que très peu désormais.

Ayant saisi l'accidentel sous-entendu que laissait paraître la déclaration d'Ambre, la deuxième classe souleva le problème de cette étrange phrase. Apparemment bien au courant, elle semblait savoir qu'il avait toujours été dit que la chanteuse était une aveugle de naissance. C'est pourquoi, elle se trouvait désormais fort intriguée. Ambre déclara alors en se tordant nerveusement les mains :

" Contrairement à ce que les gens croyaient, je n'ai jamais été une aveugle de naissance. Ma cécité est venue bien après. "

Ambre conclut par un pâle sourire embarrassée. Cette situation l'indisposait quelque peu, mais elle se devait bien de passer par de pareils moments pour enfin pouvoir se libérer un jour de ce fardeau. Au cours de sa vie et même à bord du Titanic, beaucoup avait découvert qu'elle se faisait exploiter par les frères Darcy, comme Joseph Earnshaw, ou encore Mary-Ann Fleming. Mais la seule qui avait été intriguée par son aveuglement avait été Amber MacLean qui avait failli prendre de grands risques en menant sa petite enquête. Bien heureusement Ambre était parvenue à freiner sa curiosité pour qu'elle ne soit pas en danger. Quant à Dimitri, il était le seul réellement au courant de la réelle version des faits.

Après que Sacha ait laissé entendre que sa vie n'avait pas suivi la même prospérité que son enfance, Ambre s'en était désolée, affirmant que les gens ne devraient pas avoir à subir ce genre de choses. Puis Sacha avait répondu avec fatalisme que nous ne pouvions bien souvent rien y faire. Et que lorsque les choses arrivent, à peine nous en rendons-nous compte qu'il est déjà trop tard. Et en cela, Ambre ne pouvait que lui donner entièrement raison.

" Vos paroles sont malheureusement d'une très grande justesse. "

En effet, Sacha disait vrai. Rien n'était faux et Ambre n'aurait pu le démentir. Toute sa vie, elle n'avait jamais été la maîtresse de son destin et elle n'avait fait que subir. Jamais elle n'avait eu à faire de réels choix dans sa vie. Hormis celui de plus suivre Edward le soir du naufrage après qu'il ait tué Dimitri. Et le tout premier choix de sa vie lui avait coûté le vie. Quelle ironie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 3 Jan - 21:56

    Il semblerait que nos deux vies ne soient pas celles de princesses comme on en rencontre dans les contes de fées. Nous n'avions pas eu une vie rose comme celles de ces princesses à qui il n'arrive rien de mal, nous avions connus des déboires malheureux, nous avions aussi fait des choix encore plus douloureux, la vie est parfois mal faites. Ambre semblait pourtant mieux s'en sortir que moi, elle semblait être plus optimiste, moins triste que moi, mais ce n'était peut être qu'une apparence pour cacher ce qu'il y avait dans son coeur. Je n'étais pas forcément douée pour deviner les sentiments des gens, je me trompais souvent dans mes pensées, je préférais ne rien dire qui pourrait la faire tomber de son piédestal. Ce serait dommage que je la fasse tomber à mon niveau alors que j'étais venu pour l'inverse, pour qu'un peu de baume musical soit mis sur mon coeur meurtri. Je ne vois pas encore le bout du tunnel, il fait encore sombre, je sais que je suis dans le déni, dans la tristesse, toujours profonde. Mais heureusement pour moi, dans un sens, je sais que j'ai touché le fond, et que je remonte vers la surface, grâce à Alfred, Ambre et sans doute d'autres personnes peut être d'ici quelques temps. Je me mêlais souvent aux évènements ayant lieu sur le navire pour nouer des relations même si je dois vous avouer que bien souvent je me fais discrète, et que je ne montre pas très locasse. La jeune femme en face de moi répondit alors à mon interrogation. Je pensais avoir cru comprendre qu'elle était aveugle de naissance mais ce n'était nullement le cas. Pourquoi s'amusait-on à dire cela alors ? Pour lui faire du mal ? Pour le spectacle ? Je ne savais pas, mais c'était triste si elle avait perdu la vue. Quelles étaient les circonstances de cela ? Une maladie ? Un accident ? Moi qui ne suis pas très curieuse de nature, je me posais ces questions, comme si je devais absolument savoir. Sa cécité était donc venue bien après selon ces propos. Cela voulait donc dire qu'elle avait vue pendant de nombreuses années. Les questions me brûlaient les lèvres mais je me retint de lui demander ce qu'il lui était arrivé. Après tout, nous ne nous connaissions pas vraiment, pourquoi me confierait-elle cela ? Si elle ne voulait pas que cela s'ébruite, je ne dirais rien, je serais une véritable tombe, mais je ne lui demandais pas, la question était ainsi réglée. Puis je lui disais que les choses arrivent trop vite et que sans nous en rendre compte, nous ne pouvons plus faire machine arrière. Elle me dit alors que ces paroles étaient d'une grande justesse, comme si à quelques parts nous avions eu à faire des choix dramatiques qui nous avaient coûtés la vie.

    " Il semblerait que nous ayons pris des décisions qui nous ont beaucoup coûtés toutes les deux ... Je dois vous avouer que j'ai du ma à faire face à cela, aujourd'hui encore ... "

    Je n'en disais pas plus, mon visage se fermait de lui-même, je sentais les souvenirs douloureux remonter à la surface en un rien de temps, comme si ce baume sur mon coeur n'avait servie à rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Ven 4 Jan - 2:00

Ambre avait laissé entendre qu'elle n'avait pas toujours été aveugle, ce qui avait entraîné une interrogation de Sacha, quant au problème que cela soulevait. S'enhardissant, la jeune chanteuse avait alors décrété qu'elle n'avait pas toujours été aveugle comme les frères Darcy s'étaient plus à répandre ce mensonge au public pour que la légende d'Amy soit complète. Un stratagème aux moyens des plus barbares mais pourtant, il avait porté ses fruits et Edward avait au raison de qualifier cela de "bon investissement".

A ce jour, seuls Dimitri et les frères Darcy avaient été au courant et le médecin qui avait accompli l'opération, bien entendu. Ambre se demanda alors s'il avait dévoilé le secret à quelqu'un au court de sa vie, et s'il savait que cette enfant qu'il avait rendu aveugle était devenue la "grande Amy". Sans doute, Edward et Swan avaient acheté son silence avec de l'argent et quelques représailles. Ils étaient suffisamment intimidants pour que les gens se ravisent de provoquer leur colère. La mort elle-même pouvait planer sur eux si quiconque avait dû l les mettre en mauvaise disposition. Depuis la célébrité d'Ambre, le succès et leur enrichissement, ils se croyaient tout puissant à cette époque et au-dessus de tout. Ils ne semblaient craindre rien et surtout Edward .Cela, Ambre le savait bien. Elle connaissait que trop bien le caractère colérique d'Edward. Il en était même arrivé à tuer son propre frère pour continuer à vivre cette vie de prince, hors du besoin et de la misère.

Sacha n'était pas allée plus loin dans ses interrogations, certainement par discrétion et bienséance. Mais pour l'instant, Ambre préférait cela. Il lui semblait qu'elle avait aujourd'hui déjà fait une assez grande révélation en disant qu'elle n'était pas aveugle de naissance. Un étape à la fois, mais peut-être un jour s'ouvrirait-elle pleinement. Toutefois, pas pour l'heure, d'autant que la jeune femme prenait la parole, après avoir assuré que ses propos sur nos choix étaient d'une grande justesse. Et elle le pensait sincèrement. Sacha dit alors qu'il semblait qu'Ambre et elle aient dû être confrontées à des décisions qui leur avaient beaucoup coûtés. Et que même aujourd'hui, Sacha avait du mal à y faire face, ce qui intrigua vivement l'aveugle. Avait-elle aussi été soumise à un choix qui lui avait coûté la vie ?

"Est-ce parce que cette décision vous aurez fait perdre la vie ? avança timidement Ambre, puis en sentant que la seconde classe se refermait sur elle-même, elle s'empressa d'ajouter. Oh comme je suis confuse miss Masters. Vous étiez venue pour vous sentir mieux et voilà que vous êtes à nouveau abattue. "

La jeune chanteuse était vraiment désolée que la discussion ait pris un pareil tournant, d'autant qu'elle avait réussi à apaiser la jeune femme, ce qui n'avait pas été chose aisée. Cependant, le destin de tous ici était si confus qu'il était difficile de ne pas aborder des sujets douloureux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 8 Jan - 17:27

    Il fallait donc toujours que le plus mauvais ressorte à un moment ou un autre, mais j'avais l'impression que ce cercle ne pouvait pas devenir vertueux, impossible. J'étais dans un cercle vicieux qui m’entraînait vers le bas, dans mes bas fonds, dans mes souvenirs les plus noirs. Même si le Titanic n'avait pas coulé, je serais quand même morte, je n'avais pas l'intention de finir cette traversée quoiqu'il arrive mais le destin en avait voulu autrement. Ces souvenirs remontaient, mais je ne voulais pas en dire plus, le poids de nos lourds souvenirs ou secrets semblait être assez important, l'une comme l'autre, je ne voulais en ajouter plus sur les frêles épaules de la jeune aveugle, ce serait un trop lourd fardeaux à poster. Et puis, nous ne nous connaissons pas vraiment après tout, n'est ce pas ? Même si nous nous sommes rapprochées par cette rencontre, nous sommes encore comme deux inconnues l'une pour l'autre. Ambre ne me voyait pas pourtant, j'aurais presque pu croire que c'était le contraire, mais le ton de ma voix devait me trahir sans doute, un ton plus triste que quelques secondes avant, je ne voyais que ça. Elle me demanda alors si cette décision m'avait fait perdre la vie. On peut dire que oui, mais elle vit ma tristesse apparente alors elle s'excusa, ne m'obligeant pas ainsi à répondre à la finalement douloureuse question. Mais les souvenirs étaient revenus. J'essayais cependant de les chasser de mon esprit comme s'ils n'étaient pas revenus mais ce fut difficile, j'y étais tellement accroché, mon espoir était encré dans les tréfonds de mes souvenirs, autrement dit, il était au fond de la boite de Pandore.

    " Votre rencontre a été très appréciée, ne vous en faites pas. Nos secrets sont simplement lourds à porter, voilà tout ... "

    En disant cela, je parlais autant d'elle que de moi. Mais nos vies n'étaient pas vraiment rose, au contraire, elles étaient très compliquée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Mar 15 Jan - 18:51

Sacha avait été si nerveuse quand elle était entrée dans la cabine et sa gêne avait transparu tout le temps où Ambre s'était étendue en civilité. Elle n'avait jamais beaucoup eu reçu de gens par elle-même, elle avait voulu faire les choses bien. Cependant, la seconde était venue pour une raison bien précise : entendre la voix d'Ambre afin d'être apaisée et elle avait désiré faire cela plutôt vite. Souvent des gens lui avaient demandée ce genre de service, notamment quand ils se sentaient mal ce qui semblait être le cas de Sacha. La voix de la jeune chanteuse avait apparemment un pouvoir salvateur sur les grandes douleurs de l'esprit. Son chant devait certainement faire l'effet d'un baume, et il devait être si exceptionnel que chaque son qui sortait de sa bouche pouvait faire voyager les gens dans l'espace et le temps, loin de leurs problèmes, loin de ce qui pouvait les attrister. Un don pour les autres mais une malédiction pour elle qui avait été séparée de tout et exploitée grâce à ce pouvoir.

Et c'était ainsi qu'elle était parvenue à calmer la méfiance de miss Masters et même de l'apaiser. Ambre n'avait pu la voir, mais elle l'avait sentie. Ces choses-là étaient faciles à déceler. Aussi s'était-elle montrée plus loquace. Elles avaient pu converser sur le choix de la chanson. L'aveugle avait préféré opter pour une comptine en français, une comptine qui tenait à coeur car elle l'avait tant chantée avec Dimitri. Cela avait été bénéfique aussi bien pour la jeune fille brune que pour Sacha. Voilà des années qu'elle n'avait plus chanté dans sa langue natale et l'espoir était à nouveau né en elle. Le retour aux racines était parfois une bonne chose pour retrouver sa propre identité quand on oubliait qui on était, d'autant que Ambre avait dû endosser, et endosser toujours, le rôle de "Amy", la grande célébrité britannique connue à l'internationale. Si bien qu'elle avait même été réclamée pour faire une tournée spectaculaire dans le nouveau monde, l'Amérique.

Toutefois, tout le monde connaissait la suite. Il y avait eu le naufrage et la grande chanteuse avait sombré avec le Titanic et ses passagers. Ambre se demandait bien comment les gens avaient dû prendre la nouvelle. Certainement beaucoup de fans devaient être littéralement affligés de cette perte et de n'avoir pu percer le mystère qui auréolait la jeune aveugle. L'aura qu'elle dégageait avait toujours été un grand sujet de débat pour les spectateurs. Elle le savait bien car c'était les frères Darcy qui avaient forgé ce mythe. D'ailleurs, le sujet de l'origine de sa cécité avait failli être évoqué cependant, Sacha eut le délicatesse de ne pas aller plus loin. Leur discussion s'était allongée et malheureusement Ambre s'était parfois quelque peu enhardie dans ses interrogations, ravivant la mélancolie de son hôte. La chanteuse s'en voulait profondément, elle n'aurait pas dû tant évoquer des sujets douloureux alors qu'elle était enfin parvenue à l'apaiser. Elle se maudit intérieurement quand Sacha lui assura qu'il ne fallait pas qu'elle s'en fasse et que cette rencontre avait été très appréciée. Ce à quoi Ambre répondit en retour :

" Sachez aussi que cette rencontre a été plus qu'appréciée pour moi. Votre visite a été très surprenante mais je ne la regrette aucunement."

Puis Sacha poursuivit en concluant que leurs secrets étaient juste lourds à porter, ce qui était bien vrai. Autant l'une que l'autre, elles traînaient derrière elles un lourd passé que la mort n'avait pu effacer. Ce paquebot n'était plus que le lieu des remords et des regrets.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    Jeu 24 Jan - 19:19

    Je sentais que cette rencontre, cette première rencontre avec Ambre touchait à sa fin. Nous avions fait le tour de la question pour aujourd'hui. J'étais arrivée là, stressée et déprimée comme deux, mais j'avais à présent le coeur plus léger, pour quelques heures ou jours si tout allait bien pour moi. Il y avait eu des hauts et des bas, mais après tout, nous étions deux parfaites inconnues l'une pour l'autre. Ce ne serait plus le cas à présent, du moins, j'osais espérer que ce soit ainsi. Je ne pouvais pas encore la considérer comme une amie, mais comme une connaissance positive en tout cas et puis, nous aurions bien l'occasion de nous croiser encore et encore sur ce navire sans doute. Il y a souvent des réceptions sur le navire, ou des choses d'organisées pour que nous puissions nous croiser. Je ne voulais pas non plus trop abusé de son temps, ce ne serait pas correct de ma part. Je lui disais donc que la rencontre avait été très apprécié et la réciproque semblait être vraie aussi. Tant mieux si je n'avais pas été trop pénible pour elle, c'était une bonne chose. Je finissais par lui dire que nos secrets étaient finalement bien lourds à porter mais que voulez-vous y faire, les choses sont ainsi, nous ne pourrons nullement les changer.

    " Et bien, je crois que j'ai assez abusé de votre temps et de votre générosité Ambre. Au plaisir de se revoir, enfin de se recroiser sur le navire. Merci encore de votre accueil. "

    Je lui souriais simplement, je ne savais pas trop quoi faire d'autre à vrai dire. Je me levais également de mon siège où j'étais assise confortablement. Il n'y avait pas de doutes, nous nous recroiserions un jour sur ce navire de malheurs. Je ne partais cependant pas tout de suite, je ne voulais pas être brusque dans mes faits et gestes. Je reviendrais sans doute la voir un jour ou l'autre pour qu'elle me chante une nouvelle chanson pour apaiser mon coeur ou simplement pour me divertir. Cela ne semblait pas la déranger alors j'en profiterais mais pas dans l'immédiat.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



>
PROFIL
RPG
MessageSujet: Re: Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si une belle voix pouvait m'apaiser ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOSTS OF THE ABYSS ♛ :: Archive RP-